Votre film du mois de Septembre 2021

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14662
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by Demi-Lune »

FILM DU MOIS DE SEPTEMBRE 2021

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

LE PROFOND DÉSIR DES DIEUX (Shōhei Imamura, 1968) — 8/10
DRIVE MY CAR (Ryusuke Hamaguchi, 2021) — 7,5/10
PLUIE NOIRE (Shōhei Imamura, 1989) — 6,5/10
STAVISKY... (Alain Resnais, 1974) — 6/10
UN COUTEAU DANS LE CŒUR (Yann Gonzalez, 2018) — 5,5/10
LA MORT EN CE JARDIN (Luis Buñuel, 1956) — 5,5/10
LE MAUVAIS CHEMIN (Mauro Bolognini, 1961) — 5,5/10
CHASSEUR BLANC, CŒUR NOIR (Clint Eastwood, 1990) — 5/10
DUNE (Denis Villeneuve, 2021) — 4/10
GOOD MORNING, VIETNAM (Barry Levinson, 1987) — 3/10
JESSICA FOREVER (Caroline Poggi & Jonathan Vinel, 2019) — 2,5/10
LE GARDIEN INVISIBLE (Fernando González Molina, 2017) — 1,5/10
DE CHAIR ET D'OS (Fernando González Molina, 2019) — 1,5/10
ADIEU, MA JOLIE (Dick Richards, 1975) — 1/10
UNE OFFRANDE À LA TEMPÊTE (Fernando González Molina, 2020) — 1/10

FILMS REVUS

DANSE AVEC LES LOUPS (Kevin Costner, 1990) — 9/10
LES LIAISONS DANGEREUSES (Stephen Frears, 1988) — 8,5/10
LE CERCLE ROUGE (Jean-Pierre Melville, 1970) — 8/10
PIERROT LE FOU (Jean-Luc Godard, 1965) — 8/10
ZODIAC (David Fincher, 2007) — 8/10
L'HOMME DE RIO (Philippe De Broca, 1964) — 7/10
LE VOLEUR (Louis Malle, 1967) — 7/10
LA MORT ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS (Giulio Petroni, 1967) — 6/10

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
mai 2016 : Gerry (Gus Van Sant, 2002)
juin 2016 : AKIRA (Katsuhiro Ōtomo, 1988)
juillet 2016 : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, 1988)
août 2016 : L'empire des sens (Nagisa Ōshima, 1976)
septembre 2016 : Nocturama (Bertrand Bonello, 2016)
octobre 2016 : El sicario, room 164 (Gianfranco Rosi, 2010)
novembre 2016 : La complainte du sentier (Satyajit Ray, 1955), L'invaincu (Satyajit Ray, 1956) & Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
décembre 2016 : La grande ville (Satyajit Ray, 1963)
janvier 2017 : Un homme et une femme (Claude Lelouch, 1966)
février 2017 : La pianiste (Michael Haneke, 2001)
mars 2017 : Happiness (Todd Solondz, 1998)
avril 2017 : Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
mai 2017 : Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway, 1982)
juin 2017 : Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971)
juillet 2017 : Épouses et concubines (Zhang Yimou, 1991)
août 2017 : Air doll (Hirokazu Kore-eda, 2009)
septembre 2017 : Twin Peaks The Return (David Lynch, 2017). Prix spécial pour Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev, 2017) & Trouble every day (Claire Denis, 2001)
octobre 2017 : The Square (Ruben Östlund, 2017) ex aequo avec Charulata (Satyajit Ray, 1964)
novembre 2017 : Prospero's books (Peter Greenaway, 1991)
décembre 2017 : La sentinelle (Arnaud Desplechin, 1992)
janvier 2018 : Le portrait interdit (Charles de Meaux, 2016)
février 2018 : Les cendres du temps Redux (Wong Kar-wai, 1994)
mars 2018 : Mektoub, my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
avril 2018 : pas de film du mois
mai 2018 : Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
juin 2018 : Convoi de femmes (William A. Wellman, 1951)
juillet 2018 : La ballade de Narayama (Shōhei Imamura, 1983)
août 2018 : Le bureau des légendes, saisons 1-3 (Eric Rochant, 2015-2017)
septembre 2018 : Burning (Lee Chang-dong, 2018) ex aequo avec Manille (Lino Brocka, 1975)
octobre 2018 : L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
novembre 2018 : Le sorgho rouge (Zhang Yimou, 1987)
décembre 2018 : L'obsédé (William Wyler, 1965)
janvier 2019 : An elephant sitting still (Hu Bo, 2018)
février 2019 : The pillow book (Peter Greenaway, 1996) ex aequo avec Un grand voyage vers la nuit (Bi Gan, 2018)
mars 2019 : Threads (Mick Jackson, 1984)
avril 2019 : Tous les matins du monde (Alain Corneau, 1991)
mai 2019 : Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Apichatpong Weerasethakul, 2010)
juin 2019 : Un amour de Swann (Volker Schlöndorff, 1984) ex aequo avec Sexe, mensonges et vidéo (Steven Soderbergh, 1989)
juillet 2019 : So long, my son (Wang Xiaoshuai, 2019)
août 2019 : Boat people, passeport pour l'enfer (Ann Hui, 1982)
septembre 2019 : Tabou (Nagisa Ōshima, 1999)
octobre 2019 : Blow-Up (Michelangelo Antonioni, 1966)
novembre 2019 : Le cheval de Turin (Béla Tarr, 2011)
décembre 2019 : Kundun (Martin Scorsese, 1997)
janvier 2020 : Séjour dans les monts Fuchun (Gu Xiaogang, 2019)
février 2020 : Meurtre d'un bookmaker chinois (John Cassavetes, 1976)
mars 2020 : Nous ne vieillirons pas ensemble (Maurice Pialat, 1972)
avril 2020 : Le nouveau monde (Terrence Malick, 2005)
mai 2020 : The white dawn (Philip Kaufman, 1974)
juin 2020 : Zabriskie Point (Michelangelo Antonioni, 1970)
juillet 2020 : Le vase de sable (Yoshitarô Nomura, 1974)
août 2020 : L'été du démon (Yoshitarô Nomura, 1978)
septembre 2020 : Je veux juste en finir (Charlie Kaufman, 2020)
octobre 2020 : Kuroneko (Kaneto Shindō, 1968)
novembre 2020 : La déesse (Satyajit Ray, 1960)
décembre 2020 : Les nuits de Cabiria (Federico Fellini, 1957)
janvier 2021 : La chambre verte (François Truffaut, 1978)
février 2021 : Der fan (Eckhart Schmidt, 1982)
mars 2021 : Exotica (Atom Egoyan, 1994) ex aequo avec Le vénérable W. (Barbet Schroeder, 2017)
avril 2021 : Le temps des gitans (Emir Kusturica, 1988)
mai 2021 : Jeanne la Pucelle : Les batailles / Les prisons (Jacques Rivette, 1994)
juin 2021 : Le fanfaron (Dino Risi, 1962)
juillet 2021 : Le goût du saké (Yasujirô Ozu, 1962)
août 2021 : Le messager (Joseph Losey, 1971)
Last edited by Demi-Lune on 30 Sep 21, 11:13, edited 27 times in total.
User avatar
reuno
Assistant opérateur
Posts: 2273
Joined: 8 Oct 04, 10:25

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by reuno »

Septembre 2021

Film du mois

Image
La Vie au Ranch (Sophie Letourneur)

Films découverts

La Vie au Ranch (Sophie Letourneur) 4,5/6
The Night House (David Bruckner) 4.5/6
Candyman (Nia DaCosta) 4.5/6
Riders of justice (Anders Thomas Jensen) 4,5/6
Drive my Car (Ryusuke Hamaguchi) 4,5/6
Prisoners of the Ghostland (Sono Sion) 4/6
Dune (Denis Villeneuve) 4/6
Malignant (James Wan) 4/6
Plaire, Aimer et Courir Vite (Christophe Honoré) 4/6
Louloute (Hubert Viel) 3.5/6
Zola (Janicza Bravo) 3,5/6
Last Night in Soho (Edgard Wright) 3.5/6
Le Dernier Voyage (Romain Quirot) 3/6
Kate (Cédric Nicolas-Troyan) 3/6
16 printemps (Suzanne Lindon) 2,5/6
Don't Breathe 2 (Rodo Sayagues) 2/6
Demonic (Neill Blomkamp) 1,5/6

Films revus

The Broken (Sean Ellis) 4/6


Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2021 : Pig (Michael Sarnoski)
Juillet 2021 : Annette (Leos Carax)
Juin 2021 : Caveat (Damian McCarthy)
Mai 2021 : À l'abordage (Guillaume Brac)
Avril 2021 : Sans Soleil (Chris Marker)
Mars 2021 : Hôtel Terminus (Marcel Ophüls)
Février 2021 : Lorenzo's Oil (George Miller)
Janvier 2021 : The Empty Man (David Prior)
Décembre 2020 : Sound of Metal (Darius Marder)
Novembre 2020 : His House (Remi Weekes)
Octobre 2020 : Un pays qui se tient sage (David Dufresne)
Septembre 2020 : La Cravate ( Mathias Théry & Etienne Chaillou)
Août 2020 : Stroszek (Werner Herzog)
Juillet 2020 : Le Deuxième Souffle (Jean-Pierre Melville)
Juin 2020 : L'Ile au Trésor (Guillaume Brac)
Mai 202 : Play (Ruben Östlund)
Avril 2020 : Wendy (Benh Zeitlin)
Mars 2020 : Sex, Lies, and Videotape (Steven Soderbergh)
Février 2020 : Uncut Gems (Ben & Joshua Safdie)
Janvier 2020 : Light of my life (Casey Affleck)
Décembre 2019 : A Hidden Life (Terrence Malick)
Novembre 2019 : Les Misérables (Ladj Ly)
Octobre 2019 : The Forest of Love (Sono Sion)
Septembre 2019 : Ad Astra (James Gray)
Août 2019 : Midsommar (Ari Aster)
Juillet 2019 : Zombi Child (Bertrand Bonello)
Juin 2019 : L'Enfance Nue (Maurice Pialat)
Mai 2019 : Le Poirier Sauvage (Nuri Bilge Ceylan)
Avril 2019 : Une Affaire de Famille (Hirokazu Kore-eda)
Mars 2019 : If Beale Street Could Talk (Barry Jenkins)
Février 2019 : Boarding School (Boaz Yakin)
Janvier 2019 : Le Garçu (Maurice Pialat)
Décembre 2018 : Roma (Alfonso Cuarón)
Novembre 2018 : Suspiria (Luca Guadagnino)
Octobre 2018 : Keeper (Guillaume Senez)
Septembre 2018 : L'inconnu du lac (Alain Guiraudie)
Août 2018 : The Endless (Justin Benson, & Aaron Scott Moorhead)
Juillet 2018 : Jusqu'à la garde (Xavier Legrand)
Juin 2018 : Hereditary (Ari Aster)
Mai 2018 : The Night Is Short, Walk on Girl (Masaaki Yuasa)
Avril 2018 : Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev)
Mars 2018 : Mektoub, my love : Canto uno (Abdellatif Kechiche)
Février 2018 : Incident in a Ghostland (Pascal Laugier)
Janvier 2018 : Good Time (Ben & Joshua Safdie)
Décembre 2017 : Brawl in Cell Block 99 (S. Craig Zahler)
Novembre 2017 : Nocturnal Animals (Tom Ford)
Octobre 2017 : Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve)
Septembre : A Ghost Story (David Lowery)
Août 2017 : Eastern Boys (Robin Campillo)
Juillet 2017 : Dans la forêt (Gilles Marchand)
Juin 2017 : American Honey (Andrea Arnold)
Mai 2017 : A Dark Song (Liam Gavin)
Avril 2017 : Paterson (Jim Jarmusch)
Mars 2017 : Moonlight (Barry Jenkins)
Février 2017 : Advantageous (Jennifer Phang)
Janvier 2017 : Rester Vertical (Alain Guiraudie)
Décembre 2016 : Anomalisa (Charlie Kaufman, Duke Johnson)
Novembre 2016 : La Loi de la Jungle (Antonin Peretjatko)
Octobre 2016 : Still the water (Naomi Kawase)
Septembre 2016 : Ce sentiment de l'été (Mikhael Hers)
Août 2016 : Jack Reacher (Christopher McQuarrie)
Juillet 2016 : The Strangers (Na Hong-jin)
Juin 2016 : The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
Mai 2016 : La gueule ouverte (Maurice Pialat)
Avril 2016 : Avril et le Monde Truqué (Franck Ekinci, Christian Desmares)
Mars 2016 : The Assassin (Hou Hsiao-Hsien)
Février 2016 : The Survivalist (Stephen Fingleton)
Janvier 2016 : The Witch (Robert Eggers)
Décembre 2015 : The Visit (M. Night Shyamalan)
Novembre 2015 : The Lobster (Yórgos Lánthimos)
Octobre 2015 : Ni le ciel ni la terre (Clément Cogitore)
Septembre 2015 : Vers l'autre rive (Kiyoshi Kurosawa)
Août 2105 : Faults (Riley Stearns)
Juillet 2015 : Oslo, 31 août (Joachim Trier)
Juin 2015 : Inside Out (Pete Docter & Ronnie del Carmen)
Mai 2015: Mad Max: Fury Road (George Miller)
Avril 2015 : Monsters: Dark Continent (Tom Green)
Mars 2015 : Foxcatcher (Bennett Miller)
Février 2015 : It follows (David Robert Mitchell)
Janvier 2015: Jupiter Ascending (Andy & Lana Wachowski)
Décembre 2014 : The Frame (Jamin Winans)
Novembr 2014 : Berserk l'Age d'Or Partie III : L'Avent (Toshiyuki Kubooka)
Octobre 2014 : Young ones (Jake Paltrow)
Septembre 2014 : Coherence (James Ward Byrkit)
Août 2014 : The White Diamond (Werner Herzog)
Juillet 2014 : Cheap thrills (E.L. Katz)
Juin 2014 : Under the skin (Jonathan Glazer)
Mai 2014 : The Myth of The American Sleepover (David R Mitchell)
Avril 2014 : The act of killing (Joshua Oppenheimer)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Février 2014 : The Babadook (Jennifer Kent)
Janvier 2014 :Drug war (Johnnie To)
Décembre 2013 : All is lost (J. C. Chandor)
Novembre 2013 : Snowpiercer (Bong Joon Ho)
Octobre 2013 : Dark Touch (Marina de Van)
Septembre 2013 : Riddick (David Twohy)
Août 2013 : Noroi (Kôji Shiraish)
Juillet 2013 : A Field in England (Ben Wheatley)
Juin 2013 : Dans ma peau (Marina De Van)
Mai 2013 : The Grandmaster (Wong Kar Wai)
Avril 2013 : Sightseers (Ben Wheatley)
Mars 2013 : To the Wonder (Terrence Malick)
Février 2013 : Toad Road (Jason Banker)
Janvier 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy Wachowski & Lana Wachowski)
Décembre 2012 : Symbol (Hitoshi Matsumoto)
November 2012 : Beasts of The Southern Wild (Benh Zeitlin)
Octobre 2012 : Kotoko (Shinya Tsukamoto)
Septembre 2012 : Himizu (Sono Sion)
Août 2012 : ParaNorman (Chris Butler)
Juillet 2012 : The Incident (Alexandre Courtès)
Juin 2012 : Les Raisins de la colère (John Ford)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson)
Avril 2012 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Mars 2012 : Bellflower (Evan Glodell)
Février 2012 : Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan)
Janvier 2012 : Love (William Eubank)
Décembre 2011 : Versailles (Pierre Schoeller)
Novembre 2011 : Safe (Todd Haynes)
Octobre 2011 : Polisse (Maïwenn)
Septembre 2011 : Redline (Takeshi Koike)
Août 2011 : Cold Fish (Sono Sion)
Juillet 2011 : Memory Lane (Mikhaël Hers)
Juin 2011 : Biutiful (Alejandro González Inárritu)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Avril 2011 : Animal Kingdom (David Michôd)
Mars 2011 : Tetsuo The Bullet Man (Shinya Tsukamoto)
Février 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)
Janvier 2011 : Ondine (Neil Jordan)
Décembre 2010 : Mishima: A Life in Four Chapters (Paul Schrader)
Novembre 2010 : L'Enigme de Kaspar Hauser (Werner Herzog)
Octobre 2010 : Monsters (Gareth Edwards)
Septembre 2010 : Nord (Xavier Beauvois)
Août 2010 : Big Wednesday (John Millius)
Juillet 2010 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juin 2010 : Code 46 (Michael Winterbottom)
Mai 2010 : Enter the Void (Gaspard Noé)
Avril 2010 : The Andromeda Strain de Robert Wise
Mars 2010 : Onibaba de Kaneto Shindô
Février 2010 : Faust - Eine deutsche Volkssage de F.W. Murnau
Janvier 2010 : Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski
Décembre 2009 : Avatar de James Cameron
Novembre 2009 : The Box de Richard Kelly
Octobre 2009 : Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah
Septembre 2009 : The Offence de Sidney Lumet
Août 2009 : La Femme des Sables de Hiroshi Teshigahara
Juillet 2009 : La Graine et le mulet Abdellatif Kechiche
Juin 2009 : The Sky Crawlers de Mamoru Oshii
Mai 2009 : Possession de Andrezj Zulawski
Avril 2009 : Le Trou de Jacques Becker
Mars 2009 : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février 2009 : The Wrestler de Darren Aronofsky
Janvier 2009 : The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher
Décembre 2008 : Clean, shaven de Lodge Kerrigan
Novembre 2008 : Låt den rätte komma in de Tomas Alfredson
Octobre 2008 : Bled Number One de Rabah Ameur-Zaimeche
Septembre 2008 : Omohide Poro Poro de Isao Takahata
Août 2008 : Hellboy II : The Golden Army de Guillermo Del Toro
Juillet 2008 : La Condition de L'Homme de Masaki Kobayashi
Juin 2008 : Angst de Gerald Kargl
Mai 2008 : The Proposition de John Hillcoat
Avril 2008 : Love and Honor de Yoji Yamada
Mars 2008 : The Mist de Frank Darabont
Février 2008 : Twin Peaks - Fire Walk With Me de David Lynch
Janvier 2008 : [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza
Décembre 2007 : Requiem Pour Un Massacre de Elem Klimov
Last edited by reuno on 1 Oct 21, 22:22, edited 15 times in total.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13753
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by hellrick »

Wichita = 8,5/10 (revu, dvd)

Candyman 2021 = 7,5/10

A Classic Horror STory = 7/10 (Netflix)
Les Drakkars = 7/10 (revu)
Malignant = 7/10
Bac Nord = 7/10 (Netflix)
Sorceress = 7/10
American Nightmare 5 = 7/10
Le justicier de minuit = 7/10 (revu, bluray)

Soudain les monstres = 6,5/10 (revu, bluray)
Dracula et ses femmes vampires = 6,5/10 (revu, dvd)
Prisoners of the lost universe = 6,5/10 (Netflix)
Etat d'urgence = 6,5/10 (bluray)

Night of the demons = 6/10 (revu)
Terreur Extra terrestre = 6/10 (revu)
Patrick II: Patrick vit encore! = 6/10 (revu)
Black Cat (Lugosi) = 6/10
Retour à la maison de l'horreur = 6/10 (dvd)
Souviens toi l'été dernier III = 6/10 (dvd)
Communion = 6/10

Diamond Dogs = 5/10 (dvd)
Wishmaster 2 = 5/10 (dvd, revu)
Braddock: Portés disparus III = 5/10 (revu, TV)
Ghoulies II = 5/10
Death Cruise = 5/10
Loups Garous = 5/10
La nuée = 5/10 (Netflix)

Le silence qui tue = 4/10
Stage Fright = 4/10
A Night of Horror = 4/10
All American Murder = 4/10
The Last Matinee = 4/10

Bloodbath at the house of Death = 3/10 (Netflix)

Point d'impact = 2/10 (dvd)


Documentaires

Par le pouvoir du crâne ancestral (Netflix)
Milius: Man Myth & Legend
Last edited by hellrick on 29 Sep 21, 08:48, edited 11 times in total.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10142
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by Joshua Baskin »

Septembre 2021

Films découverts
Nuts (Martin Ritt) : 5,5/10
Funny Ha Ha (Andrew Bujalski) : 6,5/10
Yesterday (Danny Boyle) : 5,5/10
Lux Aeternae (Gaspard Noé) : 2/10
Worth (Sara Colangelo) : 6/10
An american pickle (Brandon Trost & Dylan Meyer) : 4/10
Luca (Enrico Casarosa) : 5,5/10
Drunk (Thomas Vinterberg) : 5,5/10
Police (Anne Fontaine) : 7/10
Stars in my crown (Jacques Tourneur) : 7,5/10
Les femmes et l'assassin (Mona Achache & Patricia Tourancheau) : 6,5/10
Sisters (Douglas Buck) : 2/10
Blackbird (Roger Michell) : 6,5/10
Mon cousin (Jan Kounen) : 4/10
Les apparences (Marc Fitoussi) : 6,5/10
La daronne (Jean-Paul Salomé) : 2/10
La maison de la mort (James Whale) : 6/10

Films revus
Choke (Clark Gregg) : 6,5/10


Séries découvertes
Amicalement vôtre , Saison unique : en cours
Modern Family, Saison 10 : en cours
The americans , Saison 2 : en cours
The Flintstones, Saison 1 : en cours
Parks and recreation, saison 2 : en cours
McCartney 3 2 1, Saison unique : 8/10
Last edited by Joshua Baskin on 29 Sep 21, 16:15, edited 15 times in total.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
User avatar
Arn
Assistant opérateur
Posts: 2526
Joined: 19 Oct 17, 16:32

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by Arn »

SEPTEMBRE 2021

Film du mois :

Image
YI YI, de Edward Yang (2000)

Découvertes & revisionnages :

Crépuscule de gloire (The Last Command, Josef von Sternberg - 1928) : Un vieux général russe se retrouve à Hollywood pour un film de guerre. Mon premier von Sternberg et j'ai été assez convaincu. C'est assez dommage d'avoir le long flashback d'un seul tenant, je pense que ça aurait beaucoup gagné à faire évoluer en parallèle le tournage du film et l'histoire de la guerre et de la révolution russe, mais je suppose qu'il ne faut pas oublier que le film a plus de 90 ans :) Si le récit et son traitement ne m'ont pas toujours passionné il y a plus d'une scène impressionnante et Emil Jannings est touchant dans son rôle de général déchu au coeur déchiré. 7/10

Taipei Story (Qing mei zhu ma, Edward Yang - 1985) : Les tribulations d'un couple dans un Taïwan en pleine modernisation et mondialisation. Alors que The Terrorizers m'avais un peu laissé sur le bord de la route tout en opérant une sorte de fascination qui me travail encore aujourd'hui, celui-ci m'a semblé plus accessible de par son rythme et sa structure narrative. Peut être aussi par des personnages plus recentré, sur un couple (même si gravite autour une galerie de personnage très intéressante dans ce qu'elles représentent de la société). Visuellement c'est magnifique, que ce soit la photo ou la mise en scène qui donne envie de se téléporter dans le Taipei de 1985 alors même que ce qui se passe à l'écran est loin de faire rêver. On est plutôt dans une vision assez désespéré, où aucune issue ne se dessine vraiment. 8/10

Vice et Versa (Inside Out, Pete Docter & Ronnie Del Carmen- 2015) : Révision pour voir si j’étais passé à côté de quelques choses face à toutes les critiques excellentes pour ce Pixar que je trouve assez moyen. Finalement mon avis ne bouge pas bueaoucp, l’idée de départ est bonne, mais elle est exploitée de manière assez facile et prévisible, voir cliché. Le seul personnage que je trouve vraiment intéressant c’est Sadness mais ça vient un peu tard. Et visuellement c’est quand même pas le plus beau. 6/10

A Brighter Summer Day (Gu ling jie shao nian sha ren shi jian, Edward Yang - 1991) : Je poursuis ma découverte de Yang avec grand plaisir. Après The Terrorizers et Taipei Story on change d'époque, de rythme mais pas tellement d'ambiance, toujours très pesante, très lourde sur les épaules des principaux protagonistes. Beaucoup aimé, vu d'un traite sans pause et les 4h sont très bien passé, on est facilement accroché à ce récit et sa galerie des personnages troubles et attachants. Il n'y a pas énormément de temps de récit qui s'écoule pendant ces 4h et pourtant on en sort avec l'impression d'avoir vu une vaste fresque sur Taïwan, sa dictature, son immigration, ses influences américaine, chinoise, japonaise, tout cela en arrière plan de diverses intrigues qui s'entremêlent de manière limpide. Bref, encore une belle découverte, hâte voir Yi Yi. 8/10

Coffy, la panthère noire de Harlem (Coffy, Jack Hill - 1973) : un des sommets de la blaxploitation avec l’histoire de cette infirmière qui mène un vendetta contre la mafia de la drogue. C’est très bon, radicale, aussi bien face au trafic de drogue, à la corruption qu’à la situation des afro-américains sans pour autant tomber dans le communautarisme. Ça va aussi assez loin dans la violence à l’image, mais après tout on reste dans un film d’exploitation. Et ça se voit bien avec pas mal de plan nudité assez gratos tout du long du film, qui est le principal reproche que j’aurais à lui faire, avec l’interprétation assez moyenne. 7/10

Witness: Témoin sous surveillance (Witness, Peter Weir - 1985) : Après avoir vu et adoré Wild Search de Ringo Lam j’étais assez curieux de découvrir la “version originale” US. Pas mal de choses divergent, mais on reste sur la protection d’une mère et de son enfant et surtout sur un cohabitation avec une culture différente. Là où Ringo Lam était parti dans les Nouveaux Territoires de Hong Kong, ici Peter Weir va envoyer Harrison Ford chez les Amish. Si j’ai eu un peu de mal avec le personnage de Ford, globalement c’est fait avec tout le talent et l’efficacité de Weir, avec des plans vraiment fort et de chouette idée de mise en scène (tout le jeu sur l’environnement de la séquence finale par exemple). 7/10

The Rider (Chloé Zhao - 2017) : Si j'avais adoré son premier long métrage (Les chansons que mes frères m'ont apprises) j'ai été assez déçu par Nomadland. J'étais donc curieux de découvrir le film qui se situe entre les deux. On est plongé dans le monde des cow-boys, du rodéo et des chevaux. Une nouvelle fois les acteurs sont non professionnel, y compris le personnage principal, ce qui est assez fort puisque Chloé Zhao n'hésite pas à filmer au plus près d'eux. Le milieu dans lequels ils évoluent est montré sans concession, avec ses nombreux accidents et une culture patriarcal très forte où il est de bon ton d'ignorer la mort. Malgré cette violence le film est assez beau et souvent doux, notamment par les relations de Brady avec sa soeur handicapé ou son meilleur ami paralysé. Sans atteindre la grâce de son premier long métrage, Chloé Zhao donne ici bien plus de relief à ce monde presque anachronique qu'à son dernier film. 7/10

Visa pour Canton (Visa to Canton, Michael Carreras - 1960) : J'ai lancé cette production Hammer un soir où je ne parvenais pas à dormir. De ce point de vue ce fut un bon choix :mrgreen: Pour le reste rien de très passionnant dans ce récit. En soit l'idée de ce scénario où on est transporté en Chine avec une histoire d'avion qui à disparu en Chine communiste n'est pas mauvais, mais c'est mené de façon assez soporifique, et les représentation de certains chinois n'aide pas spécialement. Reste l'apport "hammer production" avec ses décors notamment, un film pas vilain. Mais ça fait peu. 4/10

Nos années sauvages (Ah Fei jing juen, Wong Kar-wai - 1990) : Deuxième film de son auteur et deuxième film que je découvre de lui après In The Mood For Love. Si j'ai préféré ce dernier il y a une nouvelle fois une vrai grâce qui se dégage de ce récit, de ses personnages qui errent à Hong Kong puis aux Philippines. Les deux films partages la beauté et la classe de ses protagonistes féminins comme masculins. J'attends de voir la suite de sa filmo mais j'ai l'impression que sa mise en scène est déjà bien maturé dès ce film, on retrouve beaucoup d'élément, dans sa manière de rendre une ambiance, de capturer des sensations, qu'on verra encore 10 ans plus tard dans ITMFL. Et alors que sur le coup la photographie du film m'avait paru un peu décevante, après quelques jours, le film tourne toujours dans ma tête et cette teinte, plus terne que d'autres des films de WKW, sied plutôt bien à son ambiance pluvieuse et très mélancolique. 8/10

Mahjong (Ma jiang, Edward Yang - 1996) : Très étonnant. A Brighter Summer Day se différenciait déjà pas mal de Taipei Story et The Terrorizers mais ici au début du visionnage j'étais à deux doigts de vérifier que j'étais bien sur le bon film :mrgreen: Le ton et le rythme sont vraiment tout autre. Mais si la comédie est assumé le portrait assez noir de ce Taipei moderne nous rattrape vite et les sourires vont peu à peu se crisper face à une galerie de personnages détestables et de situations où le glauque n'est jamais loin. C'est donc un humour plutôt grinçant, limite cynique, qu'utilise Yang pour faire son portait de la mutation de la société taiwanaise cette fois ci avec en plus son lot de personnages occidentaux dont il se sert très bien. Une nouvelle fois on et retrouve des individus esseulés, même lorsqu'ils sont en groupe, chacun se débattant avec sa condition, souvent au détriment des autres. Au milieu de cette vision assez sombre, une lueur d'espoir réside dans ce possible couple qui va tenter d'exister. J'ai passé un bon moment, mais je doute qu'il me marque autant que les 3 précédents. Pas aider en cela par l'absence de copie HD mais je pense malgré cela que visuellement c'est un cran en dessous. Mais je ne demande qu'à réviser mon opinion sur un BR venait à sortir. 7/10

Les cendres du temps (Dung che sai duk, Wong Kar-wai - 1994) : Version redux du wu xia pian de WKW. Je sais que le tournage fut difficile, je ne trouve pas que ça se ressente particulièrement dans le film. Certes il est peut être un peu alambiqué au niveau du récit, mais cela lui donne une allure de rêverie hypnotique tantôt poétique tantôt brutale plutôt plaisante, un air de symphonie musicale. Et ça me donne envie de le revoir rapidement.Esthétiquement le découvrir aujourd'hui reste un choc, je n'imagine même pas en 1994, la photo de Christopher Doyle est à tomber et tout aussi radicale que la mise en scène de WKW. 8/10

Chungking Express (Chung Hing sam lam, Wong Kar-wai - 1994) : Tourné en même temps que Les cendres du temps qui accumulé les délais et problème, ce film réalisé sur le moment avec une petite équipe est devenu un des deux plus emblématique de WKW, avec In The Mood For Love. Il me semble même qu'il fait davantage consensus que ce dernier qui divise davantage. J'en attendais donc beaucoup après avoir beaucoup aimé les 3 WKW que j'ai vu. Peut être un brin déçu, principalement par la première histoire qui m'a un peu laissé sur ma faim et que j'attendais de voir revenir dans la suite du film. La seconde en revanche qui met en scène la relation entre les magnifiques Tony Leung et Faye Wong possède un charme et une énergie qui fonctionne encore parfaitement 27 ans après. Si je préfère peut être le WKW plus mélancolique, plus taiseux, à celui qui donne plus dans la "comédie romantique", c'est fait une nouvelle fois avec une grâce assez rare et on retrouve tout son talent de mise en scène.. Toute l'énergie du cinéma et de la ville de HK trouve ici son catalyseur dans le personnage de Faye Wong et c'est contagieux, on sort du visionnage sur un petit nuage. 8/10

Cure (Kiyoshi Kurosawa - 1997) : Comme souvent avec Kiyoshi Kurosawa je trouve cela magnifique, mais je m'ennuie un peu aussi. :oops: Malgré tout c'est très bien fichu cette enquête qui tourne au surnaturel pour mieux diffuser son sous texte (on peut voir des liens avec ses futurs films Kaïro, ou Rétribution). Et si certains plans resteront gravés j'ai peur qu'il ne me reste pas longtemps en tête (mais j'étais bien fatigué lors du visionnage, ce qui n'aide jamais). 7/10

Yi Yi (Edward Yang - 2000) : Une sacrée découverte que celle du cinéma d'Edward Yang. Son dernier, Yi Yi, apparait comme un film somme. Là où on pouvait considérer The Terrorizers ou Taipei Story trop froid, avec des personnages trop intellectualisés pour pouvoir se projeter et être ému (ce qui est un peu mon cas sur le premier, bien moins sur le second), ici on retrouve tout son cinéma, sa mise en scène, son jeu avec le cadre, la distance ou non avec les personnages, mais de manière totalement naturelle, en harmonie avec le récit et ses différentes sous intrigues, qui se répondent et forment un cycle. Impossible de ne pas être touché par certains moment de grâce, porté par des êtres personnages à l'émotion plus que jamais palpable, notamment via le japonais Ota, et le jeune fils Yi Yi. 9/10

Die Hard 3 - Une journée en enfer (Die Hard: With a Vengeance, John McTiernan - 1995) : Je ne l'avais pas revu depuis longtemps et j'avais peur de le mélanger avec les autres. Mais ça confirme que c'est bien mon préféré de la saga, la quintessence du cinéma d'action des 90s, avec ses facilités de scénario, mais un rythme effrénée et une grande générosité dans l'action, sans pour autant que ça vire au grand guignol comme dans la suite. 8/10

That Day On The Beach (Hai tan de yi tian, Edward Yang - 1983) : 2h45 quand même pour un premier long, c'est assez osé. Et pourtant ça passe (presque) tout seul. Beaucoup de bases de son cinéma sont déjà là, ses interrogations sur la famille, le travail, les sentiments, la solitude, la tradition face à un monde qui se modernise à grande vitesse. D'autres séquences préfigurent ses travaux futurs. Ce serait dur de dire que c'est un brouillon car la qualité est déjà clairement au rendez vous. C'est peut être un petit peu moins naturel, notamment dans cette enchevêtrement de flashback, même s'ils ont le mérite d'être très lisible. Malgré les différents niveaux de souvenirs nous ne sommes jamais perdu dans le récit et tout se met en place parfaitement mais peut être un peu artificiellement. Globalement la fin, les dernières 30 minutes m'ont surpris, l'intrigue autour d'un personnage disparu m'a paru légèrement superflu, et j'ai été un peu surpris de ce que dis le film dans ce dernier acte, qui raisonne assez différemment de ses futurs films. 7/10

Woman at War (Kona fer í stríð, Benedikt Erlingsson - 2018) : film islandais sur une femme qui se lance dans des actions écologistes. J'ai eu un peu peur au départ que ce soit un peu trop lourd dans le propos, trop démonstratif, mais finalement on est assez vite happé par le récit qui tourne presque au survival pour une partie. Tout n'est pas réussi, il y a quelques grosses ficelles, mais ça passe tout seul, et les paysages islandais ne gâchent rien <3 . 7/10

Dumb & Dumber (Peter Farrelly - 1994) : Il y a quelques gags qui font sourires mais c'est quand même un peu trop bêbête pipi/caca. Je serais d'ailleurs curieux de revoir Marie à tout prix que j'adorais. 4/10

Dune (Denis Villeneuve - 2021) : à la fois moins pire que ce à quoi je m'attendais, dans le sens où je ne me suis pas ennuyé mais c'est pas très bon pour autant. Je sauve la direction artistique. Malheureusement elle est assez absente vu que le film est terriblement vide. C'est nettement moins beau que son Blade Runner 2049, très terne. On reste dans un film très froid, désincarné, sans vie. Ça pourrait coller en partie à Arrakis, mais il aurait fallut de donner un peu de relief et justement apporter des petites touches de vie/survie. Pareil dans le rythme, qui déroule dans une triste monotonie. Malgré tout le plus compliqué fut la partition musicale de Zimmer (pas aidé par un son très très fort). 4/10

Pluie acide (Black Rain, Ron Oliver - 2009) : un téléfilm bien nul un peu horrifique bien nul mais qui a ses petites séquences amusantes avec la pluie acide et son interprétation catastrophique. 3/10

Godzilla II : Roi des monstres (Godzilla: King of the Monsters, Michael Dougherty - 2019) : Le premier était déjà pas bien fameux mais ça passait. En revanche celui-ci c'est pas bon du tout. Déjà le drama familial est insupportable tout du long et c'est visuellement moche avec la même bouillie CGI jaune marronasse qu'on voit partout (le moment du sacrifice, ridicule avec l'escalier et si vilain). Reste un ou deux plans deGodzilla qui est sympa. 3/10

Disco (Fabien Onteniente - 2008) : Seconde fois que je me l'inflige. Dubosc est dans son rôle parfait, il fait souvent sourire, mais en dehors de ça c'est quand même surtout très gênant, la palme pour le personnage d'Isabelle Nanty. 3/10

10 jours sans maman (Ludovic Bernard - 2020) : Un autre Dubosc qui m'intriguait un peu. C'est classique etplutôt nul mais dans le genre ça se regarde presque. 4/10

The Wolf of Snow Hollow (Jim Cummings - 2020) : Second long métrage pour Jim Cummings qu'on retrouve derrière la caméra, à l'écriture et dans le rôle principal. J'avais beaucoup son Thunder Road, décalé et touchant. On est dans le même registre ici mais cette fois ci dans un récit qui mélange horreur à base de loup garou et enquête à la Fargo. Je me demande à quoi ressemble la vie sentimentale de Cummings car quand on voit ses personnages :o L'ambiance prend bien une nouvelle fois, c'est amusant et torturé, mais j'ai trouvé que globalement c'était un peu plus fouillis, notamment au niveau de la narration. Mais ça me confirme quand même que ses films sont à suivre. 6/10


Précédemment...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2021 - IN THE MOOD FOR LOVE, de Wong Kar-wai (2000)
Juillet 2021 - YAKUZA, de Sidney Pollack (1974)
Juin 2021 - OÙ EST LA MAISON DE MON AMI, de Abbas Kiarostami (1987)
Mai 2021 - TERREUR AVEUGLE, de Richard Fleischer (1971)
Avril 2021 - FULL ALERT, de Ringo Lam (1997)
Mars 2021 - UN AIR DE FAMILLE, de Cédric Klapisch (1996)
Février 2021 - RÈGLEMENT DE COMPTES, de Fritz Lang (1953)
Janvier 2021 - SOCIÉTÉ ANONYME ANTI-CRIME, de Steno (1972)
Décembre 2020 - MECREDI APRÈs, de Waris Hussein (1961)
Novembre 2020 - POINT LIMITE, de Sidney Lumet (1964)
Octobre 2020 - LE GOÛT DE LA CERISE, de Abbas Kiarostami (1997)
Septembre 2020 - LE PIGEON, de Mario Monicelli (1958)
Août 2020 - NAVAJO JOE, de Sergio Corbucci (1966)
Juillet 2020 - PLUIE NOIRE, de Shôhei Imamura (1989)
Juin 2020 - MISSISSIPPI BURNING, de Alan Parker (1988)
Mai 2020 - SACCO & VANZETTI, de Giuliano Montaldo (1971)
Avril 2020 - A BOUT DE COURSE, de Sidney Lumet (1988)
Mars 2020 - LA PRISONNIERE DU DESERT, de John Ford (1956)
Février 2020 - SEULS SONT LES INDOMPTÉS, de David Miller (1962)
Janvier 2020 - L'ENFER DE LA CORRUPTION, de Abraham Polonsky (1948)
Décembre 2019 - MILLENIUM ACTRESS, de Satoshi Kon (2001)
Novembre 2019 - VORACE, de Antonia Bird (1999)
Octobre 2019 - COLORADO, de Sergio Sollima (1966)
Septembre 2019 - FOLLE À TUER, de Yves Boisset (1975)
Août 2019 - ZATÔICHI, LE MASSEUR AVEUGLE, de Kenji Misumi (1962)
Juillet 2019 - KIDS RETURN, de Takeshi Kitano (1996)
Juin 2019 - L'AVENTURE DE MADAME MUIR, de Joseph L. Mankiewicz (1952)
Mai 2019 - LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE, de John Huston (1949)
Avril 2019 - TRAÎTRE SUR COMMANDE, de Martin Ritt (1970)
Mars 2019 - A BITTERSWEET LIFE, de Jim Kee-woon (2005)
Février 2019 - L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE, de John Ford (1962)
Janvier 2019 - BARBEROUSSE, de Akira Kurosawa (1965)
Décembre 2018 - LA NUIT DU CHASSEUR, de Charles Laughton (1955)
Novembre 2018 - LE CONFORMISTE, de Bernardo Bertolucci (1970)
Octobre 2018 - CRIMSON PEAK, de Guillermo Del Toro (2015)
Septembre 2018 - CRONOS, de Guillermo Del Toro (1993)
Août 2018 - DANSE AVEC LES LOUPS, de Kevin Costner (1990)
Juillet 2018 - JSA - JOINT SECURITY AREA, de Park Chan-wook (2000)
Juin 2018 - THE AGE OF SHADOWS, de Kim Jee-woon (2016)
Mai 2018 - L’ÉTÉ DE KIKUJIRO, de Takeshi Kitano (1999)
Avril 2018 - DARK CRYSTAL, de Jim Henson & Frank Oz (1982)
Mars 2018 - LA GARÇONNIÈRE, de Billy Wilder (1960)
Février 2018 - DONNIE DARKO, de Richard Kelly (2001)
Janvier 2018 - LOGAN, de James Mangold (2017)
Décembre 2017 - VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER, de Michael Cimino (1978)
Novembre 2017 - NO COUNTRY FOR OLD MEN, de Ethan & Joel Cohen (2007)
Octobre 2017 - WIND RIVER, de Taylor Sheridan (2017)
Last edited by Arn on 1 Oct 21, 12:01, edited 15 times in total.
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 22176
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by Major Tom »

Image

Films découverts
  • 9 / 10
    Les Flics ne dorment pas la nuit - Richard Fleischer
  • 8 / 10
    Boîte noire - Yann Gozlan
  • 7 / 10
    Le Dernier des Mohicans - Michael Mann
    Bac Nord - Cédric Jimenez
  • 4 / 10
    Dune : Première partie - Christopher Nolan
    The Cell - Tarsem Singh

Films revus
  • 8 / 10
    Ho - Jean Becker
  • 6 / 10
    L'animal - Claude Zidi
Last edited by Major Tom on 23 Sep 21, 15:07, edited 10 times in total.
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3432
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by Vic Vega »

Septembre 2021


Film du mois
Je suis un sentimental de John Berry


Films découverts
Je suis un sentimental de John Berry 7/10
Tension de John Berry 7/10
Wandering Peddlers de Yanagimachi Mitsuo 7/10
Le Mauvais Chemin de Mauro Bolognini 7/10
I Basilischi de Lina Wertmüller 7/10
Les Femmes des Autres de Damiano Damiani 7/10
La Femme du Lac de Franco Rossellini et Luigi Bazzoni 7/10

Stone de Sandy Harbutt 6.5/10
Un Uomo in Ginocchio de Damiano Damiani 6/10
César doit mourir de Paolo et Vittorio Taviani 6/10
Piranhas de Claudio Giovannesi 6/10
Tornando a casa de Vincenzo Marra 6/10
Une Vie Tranquille de Claudio Cupellini 6/10
Headhunter de Rumle Hammerich 6/10
L'Homme en plus de Paolo Sorrentino 6/10
Technique d'un Meurtre de Francesco Prosperi 6/10
Pronto ad uccidere de Francesco Prosperi 6/10
Aferim ! de Radu Jude 6/10
Live! de Yuri Bykov 6/10

Just Heroes de Wu Ma et John Woo 5/10
The Major de Yuri Bykov 5/10

The Card Counter de Paul Schrader 4.5/10
Le Parfum de la Dame en Noir de Francesco Barilli 4/10
Premier Amour de Matteo Garrone 4/10
Respiro de Emanuele Crialese 4/10
Raging Fire de Benny Chan 4/10
BAC Nord de Cédric Jimenez 4/10
Cry Macho de Clint Eastwood 4/10
Prisoners of the Ghostland de Sono Sion 4/10
Silvio et les autres de Paolo Sorrentino 4/10
La Dernière Maison sur la plage de Francesco Prosperi 4/10

Furia à Bahia pour OSS 117 de André Hunebelle 3/10
Dune de Denis Villeneuve 3/10

Piège mortel à Hawai de Andy Sidaris 0.5/10


Séries TV


Films revus (Hors compétition)
Milan Calibre 9 de Fernando Di Leo 8/10

En Buyuk Yumruk de Çetin Inanç 0.5/10


Mes films du mois
Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
avril 2012=L'Insoumis (Alain Cavalier)
mai 2012=The Nickel Ride (Robert Mulligan)
juin 2012=Nightfall (Jacques Tourneur)
juillet 2012=Chasse au gang (André De Toth)
août 2012=Pitfall (André De Toth)
septembre 2012=Nashville (Robert Altman)
octobre 2012=Mandingo (Richard Fleischer)
novembre 2012=Typhoon Club (Somai Shinji)
décembre 2012=La Jetée (Chris Marker)
janvier 2013=Le Quatrième homme (Phil Karlson)
février 2013=La Brute revient au pays natal (Imamura Shohei)
mars 2013=Madame Bovary (Vincente Minnelli)
avril 2013=Le Père Noël A Les Yeux Bleus (Jean Eustache)
mai 2013=Kill me again (John Dahl)
juin 2013=Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
juillet 2013=Les Mauvaises Fréquentations (Jean Eustache)
août 2013=Ça chauffe au lycée Ridgemont (Amy Heckerling)
septembre 2013=Boire et déboires (Blake Edwards)
octobre 2013=A Petal (Jang Sun-woo)
novembre 2013=Echec à l'organisation (John Flynn)
décembre 2013=Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
janvier 2014= That day on the beach (Edward Yang)
février 2014=Une Sale histoire (Jean Eustache)
mars 2014=Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau)
avril 2014=Frankenweenie (1984) (Tim Burton)
mai 2014=La Chatte des montagnes (Ernst Lubitsch)
juin 2014=Solitude (Paul Fejos)
juillet 2014=Mon ami Ivan Lapchine (Alexeï Guerman)
août 2014=Enfants de salauds (André De Toth)
septembre 2014=Le Flambeur (Karel Reisz)
octobre 2014=Du Rififi chez les hommes (Jules Dassin)
novembre 2014=Metade Fumaca (Riley Yip)
décembre 2014=Monsieur Klein (Joseph Losey)
janvier 2015=Le Kimono Rouge (Samuel Fuller)
février 2015=The Beast to Die (Murakawa Toru)
mars 2015=Mafioso (Alberto Lattuada)
avril 2015=Dragon Inn (King Hu)
mai 2015=Génération Proteus (Donald Cammell)
juin 2015=Ryuji (Kawashima Toru)
juillet 2015=Paradis perdu (Abel Gance)
août 2015=Une Chambre en ville (Jacques Demy)
septembre 2015=Les Neuf Reines (Fabián Bielinsky)
octobre 2015= Requiem pour un massacre (Kato Tai)
novembre 2015=La Vérification (Alexeï Guerman)
décembre 2015=Du poison pour les fées (Carlos Enrique Taboada)
janvier 2016=Une Journée particulière (Ettore Scola)
février 2016=Double Destinée (Roberto Gavaldón)
mars 2016=Hoop Dreams (Steve James)
avril 2016=Marqué par la haine (Robert Wise)
mai 2016=Le Dernier Testament (Lyne Littman)
juin 2016=Belladonna (Yamamoto Eiichi)
juillet 2016=Les Forbans de la nuit (Jules Dassin)
août 2016=Coolie Killer (Terry Tong)
septembre 2016=Echos d'un sombre empire (Werner Herzog)
octobre 2016=Glengarry (James Foley)
novembre 2016=Le Chêne (Lucian Pintilie)
décembre 2016=La Femme à abattre (Bretaigne Windust et Raoul Walsh)
janvier 2017=Elephant (Alan Clarke)
février 2017=L'Emigrant (Charlie Chaplin)
mars 2017=La Maison dans l'ombre (Nicholas Ray)
avril 2017=The Magnificent Scoundrels (Lee Lik-chi)
mai 2017=Vivre vite (Carlos Saura)
juin 2017=La Passagère (Witold Sobocinski et Andrzej Munk)
juillet 2017=O.J. : Made in America (Ezra Edelman)
août 2017=L'Homme de la rue (Frank Capra)
septembre 2017=Sherlock Jr (Buster Keaton)
octobre 2017=Headhunters (Morten Tyldum)
novembre 2017=Le Corbeau (Henri-Georges Clouzot)
décembre 2017=Train de nuit (Jerzy Kawalerowicz)
janvier 2018=La Blessure (Ivan Passer)
février 2018=London (Patrick Keiller)
mars 2018=Gaslight (Thorold Dickinson)
avril 2018=Vorace (Antonia Bird)
mai 2018=Adua et ses compagnes (Antonio Pietrangeli)
juin 2018=Péché Mortel (John M. Stahl)
juillet 2018=Le Piège (Somai Shinji)
août 2018=Mémoires du sous-développement (Tomás Gutiérrez Alea)
septembre 2018=La Complainte du sentier (Satyajit Ray)
octobre 2018=Orochi (Futagawa Buntaro)
novembre 2018=1900 (Bernardo Bertolucci)
décembre 2018=La Croisière du Navigator (Donald Crisp et Buster Keaton)
janvier 2019=Je t'attendrai (Léonide Moguy)
février 2019=Trois couleurs : Rouge (Krzysztof Kieslowski)
mars 2019=Gueule d'amour (Jean Grémillon)
avril 2019=La Flibustière des Antilles (Jacques Tourneur)
mai 2019=Capitaine sans peur (Raoul Walsh)
juin 2019=Les Nus et les Morts (Raoul Walsh)
juillet 2019=Elle et Lui (1939) (Leo McCarey)
août 2019=La 317ème Section (Pierre Schoendoerffer)
septembre 2019=Meurtre mystérieux à Manhattan (Woody Allen)
octobre 2019=Guerre et Amour (Woody Allen)
novembre 2019=Matewan (John Sayles)
décembre 2019=Au Revoir, Mon Amour (Tony Au)
janvier 2020=Fiancées en folie (Buster Keaton)
février 2020=L’Affaire Mattei (Francesco Rosi)
mars 2020=Confession d’un commissaire de police au procureur de la république (Damiano Damiani)
avril 2020=Je suis un évadé (Mervyn LeRoy)
mai 2020=Les Feux d'Himatsuri (Yanagimachi Mitsuo)
juin 2020=Marie-Octobre (Julien Duvivier)
juillet 2020=Candy Mountain (Robert Frank et Rudy Wurlitzer)
août 2020=Il Bandito (Alberto Lattuada)
septembre 2020=La Grande Pagaille (Luigi Comencini)
octobre 2020=Ninotchka (Ernst Lubitsch)
novembre 2020=Le Testament du docteur Mabuse (Fritz Lang)
décembre 2020=La Dernière Fanfare (John Ford)
janvier 2021=Section d'Assaut sur le Sittang (Val Guest)
février 2021=Le Roi de Cœur (Philippe de Broca)
mars 2021=La Guerre sans nom (Bertrand Tavernier)
avril 2021=Le Mouchoir Rouge (Masuda Toshio)
mai 2021=The End of the Track (Mou Tun-fei)
juin 2021=Providence (Alain Resnais)
juillet 2021=Retreat Through the Wet Wasteland (Sawada Yukihiro)
août 2021=Un Jour à New York (Stanley Donen et Gene Kelly)
Last edited by Vic Vega on 30 Sep 21, 18:44, edited 40 times in total.
ImageImageImageImage
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23311
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by AtCloseRange »

Découvertes:
Hang'Em High 5/10
BlacKkKlansman 4/10
Franky (Berman) 6,5/10
Searching 6/10

Révisions:
Robocop 7/10
Eclair de Lune (Jewison) 6,5/10
Three Amigos (Landis) 4/10
L'Affaire Thomas Crown (McTiernan) 6,5/10
Panique dans la Rue (Kazan) 7/10

Séries:
Bojack Horseman (saison 4) 7,5/10
Bojack Horseman (saison 5) 6,5/10 en cours
Ugly Betty (saison 1) 6,5/10
Squid Game (en cours) 7/10
les Sermons de Minuit (en cours) 7,5/10
Last edited by AtCloseRange on 27 Sep 21, 21:56, edited 8 times in total.
C2302t
Electro
Posts: 863
Joined: 30 Nov 13, 17:40

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by C2302t »

Découvertes

Bac nord de Cédric Jiménez : 8,5/10

La brigade des 800 : 8/10
La bataille d'Alger de gillo Pontecorvo : 8/10
Dune de Denis Villeneuve : 8/10

Le grand embouteillage de Luigi Comencini : 7,5/10
La bête tue de sang froid d'Aldo Lado : 7,5/10
Les collines de la terreur de Michael winner : 7,5/10
The impossible de Juan Antonio Bayonna : 7,5/10
Deux moi de Cédric Klapisch : 7,5/10
L'Ombre et la proie de stephen Hopkins : 7,5/10
Terminator dark fate de Tim Miller : 7,5/10
Keoma de Enzo G Castellari : 7,5/10
The hunt de Craig Zobel

Le loup garou de Londres de John Landis : 7/10
Les carrefours de la ville de rouben Mamoulian : 7/10
Réminiscence de Lisa Joy : 7/10
L'as des as de Gérard Oury : 7/10
Les aventures de buckaroo Banzaï : 7/10
Shang Chi : 7/10
Incident à Shinjuku de Derek Yee : 7/10
A armes égales de John Frankenheimer : 7/10
Mirage d'Edward Dmytryk : 7/10

Chasseur blanc cœur noir : 6,5/10
L'exécuteur vous salue bien de Stelvio Massi : 6,5/10

Redécouvertes

Scaramouche de George Sidney : 9/10

Rebelle : 8/10

Séries
Mr robot S4 : 8/10

Film de janvier : les misérables de Ladj Ly
Film de février : coup de tête de Jean Jacques Annaud
Film de mars : the miracle fighter de yuen Woo ping
Film d'avril : la petite boutique des horreurs de Franck Oz
Film de mai : la grande parade de Michael Curtiz
Film de juin : la lame diabolique de Kenzi Mizumi
Film de juillet : Rio grande de John Ford
Film d'août : Wonder de Stephen Chbosky
Last edited by C2302t on 30 Sep 21, 15:27, edited 20 times in total.
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3747
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by joe-ernst »

SEPTEMBRE 2021


Film du mois :

AUCUN


Films découverts :

Le baron de l'écluse, de Jean Delannoy : 5/10
A double tour, de Claude Chabrol : 6,5/10
Garçon chiffon, de Nicolas Maury : 6/10
La maison des bories, de Jacques Doniol-Valcroze : 6,5/10
Un triomphe, de Emmanuel Courcol : 6/10




Films revus ou redécouverts :

On the Town, de Stanley Donen et Gene Kelly : 7/10
Seven Brides for Seven Brothers, de Stanley Donen : 7/10




TV :





Film du mois, le récapitulatif :
Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
AUCUN (avril 2014)
L'armée du salut, d'Abdellah Taïa (mai 2014)
AUCUN (juin 2014)
RIEN (juillet 2014)
AUCUN (août 2014)
Pride, de Matthew Warchus (septembre 2014)
AUCUN (octobre 2014)
Der Kreis, de Stefan Haupt (novembre 2014)
AUCUN (décembre 2014)
AUCUN (janvier 2015)
Le passé se venge, de Robert Florey (février 2015)
AUCUN (mars 2015)
Le bal de la famille Anjo, de Kozaburo Yoshimura (avril 2015)
L'assassin sans visage, de Richard Fleischer (mai 2015)
AUCUN (juin 2015)
AUCUN (juillet 2015)
Les désarrois de l'élève Törless, de Volker Schlöndorff (août 2015)
The Outcast / The Broken Comandments (Hakai), de Kon Ichikawa (septembre 2015)
AUCUN (octobre 2015)
AUCUN (novembre 2015)
Raphaël ou le débauché, de Michel Deville (décembre 2015)
La lectrice, de Michel Deville (janvier 2016)
AUCUN (février 2016)
AUCUN (mars 2016)
AUCUN (avril 2016)
Julieta, de Pedro Almodovar (mai 2016)
AUCUN (juin 2016)
AUCUN (juillet 2016)
La chambre ardente, de Julien Duvivier (août 2016)
AUCUN (septembre 2016)
AUCUN (octobre 2016)
AUCUN (novembre 2016)
Morning for the Osone Family, de Keisuke Kinoshita (décembre 2016)
La La Land, de Damien Chazelle (janvier 2017)
AUCUN (février 2017)
Mapplethorpe: Look at the Pictures, de Fenton Bailey et Randy Barbato (mars 2017)
AUCUN (avril 2017)
AUCUN (mai 2017)
AUCUN (juin 2017)
AUCUN (juillet 2017)
AUCUN (août 2017)
Barbara, de Mathieu Amalric (septembre 2017)
The Square, de Ruben Oestlund (octobre 2017)
Ex Libris: The New York Public Library, de Frederick Wiseman (novembre 2017)
AUCUN (décembre 2017)
AUCUN (janvier 2018)
Call Me by Your Name, de Luca Guadagnino (février 2018)
Hostiles, de Scott Cooper (mars 2018)
AUCUN (avril 2018)
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré (mai 2018)
AUCUN (juin 2018)
AUCUN (juillet 2018)
AUCUN (août 2018)
AUCUN (septembre 2018)
AUCUN (octobre 2018)
AUCUN (novembre 2018)
Mary Poppins Returns, de Ron Marshall (décembre 2018)
AUCUN (janvier 2019)
AUCUN (février 2019)
AUCUN (mars 2019)
AUCUN (avril 2019)
Dolor y gloria, de Pedro Almodovar (mai 2019)
AUCUN (juin 2019)
AUCUN (juillet 2019)
AUCUN (août 2019)
AUCUN (septembre 2019)
AUCUN (octobre 2019)
AUCUN (novembre 2019)
Et puis nous danserons, de Levan Akin (décembre 2019)
AUCUN (janvier 2020)
AUCUN (février 2020)
Lawrence of Arabia, de David Lean (mars 2020)
AUCUN (avril 2020)
The Old Dark House, de James Whale (mai 2020)
Piccadilly, de Ewald André Dupont (juin 2020)
Liebelei, de Max Ophuls (juillet 2020)
AUCUN (août 2020)
AUCUN (septembre 2020)
AUCUN (octobre 2020)
AUCUN (novembre 2020)
AUCUN (décembre 2020)
AUCUN (janvier 2021)
AUCUN (février 2021)
AUCUN (mars 2021)
AUCUN (avril 2021)
AUCUN (mai 2021)
AUCUN (juin 2021)
AUCUN (juillet 2021)
AUCUN (août 2021)
Last edited by joe-ernst on 3 Oct 21, 15:09, edited 8 times in total.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2085
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by Sybille »

SEPTEMBRE 2021

FILM DU MOIS

Down Argentine way -- Irving Cummings

Image

DECOUVERTES
Seven dials mystery (Wharmby - 1981) : 6/10
Miss Pinkerton (Bacon - 1932) : 5.5/10
Torchy Blane : Fly-away baby (McDonald - 1937) : 6/10
Taxi ! (Del Ruth - 1932) : 7/10
Johnny Come Lately (Howard - 1943) : 6.5/10
Down Argentine way (Cummings - 1940) : 7.5/10
Camping (Onteniente - 2006) : 5.5/10
The legend of Lylah Clare (Aldrich - 1968) : 6.5/10
Natalie Wood : what remains behind (Bouzereau - 2020) : 7/10
Hell is a city (Guest - 1960) : 7.5/10
The V.I.P.s (Asquith - 1963) : 6/10
Hindle wakes (Elvey - 1927) : 7/10
The last warning (Leni - 1929) : 7/10
Une jeune fille à la dérive (Urayama - 1963) : 6.5/10
Une femme dans la tourmente (Naruse - 1964) : 7/10

REVUS

MOIS PRECEDENTS
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 : Les contrebandiers de Moonfleet / Fritz Lang (1955)
Novembre 2006 : Heaven knows Mr Allison / John Huston (1957)
Décembre 2006 : La fille de Ryan / David Lean (1970)

Janvier 2007 : Le narcisse noir / Powell & Pressburger (1947)
Février 2007 : Le convoi des braves / John Ford (1950)
Mars 2007 : Cluny Brown / Ernst Lubitsch (1946)
Avril 2007 : Les fraises sauvages / Ingmar Bergman (1957)
Mai 2007 : La comtesse aux pieds nus / Joseph Mankiewicz (1954)
Juin 2007 : Umberto D / Vittorio de Sica (1951)
Juillet 2007 : Le tour du monde en 80 jours / Michael Anderson (1956)
Août 2007 : Night and the city / Jules Dassin (1950)
Septembre 2007 : Le jardin du diable / Henry Hathaway (1954)
Octobre 2007 : Miller's crossing / Joel & Ethan Coen (1990)
Novembre 2007 : The wind / Victor Sjöström (1928)
Décembre 2007 : Amarcord / Federico Fellini (1973)

Janvier 2008 : L'homme qui tua Liberty Valance / John Ford (1962)
Février 2008 : The lady Eve / Preston Sturges (1941)
Mars 2008 : Apocalypse now / Francis Ford Coppola (1979)
Avril 2008 : Manhattan / Woody Allen (1979)
Mai 2008 : La route des Indes / David Lean (1984)
Juin 2008 : Avanti ! / Billy Wilder (1972)
Juillet 2008 : The man from Laramie / Anthony Mann (1955)
Août 2008 : The clock / Vincente Minnelli (1945)
Septembre 2008 : A letter to three wives / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2008 : Ordet / Carl Theodor Dreyer (1954)
Novembre 2008 : Une partie de campagne / Jean Renoir (1936)
Décembre 2008 : Oliver ! / Carol Reed (1968)

Janvier 2009 : Le deuxième souffle / Jean-Pierre Melville (1966)
Février 2009 : Miss Pettigrew / Bharat Nalluri (2009)
Mars 2009 : Le fleuve sauvage / Elia Kazan (1960)
Avril 2009 : The servant / Joseph Losey (1964)
Mai 2009 : Un tramway nommé désir / Elia Kazan (1951)
Juin 2009 : Sur les quais / Elia Kazan (1954)
Juillet 2009 : Whatever works / Woody Allen (2009)
Août 2009 : White heat / Raoul Walsh (1949)
Septembre 2009 : Neverland / Marc Forster (2005)
Octobre 2009 : Under Capricorn / Alfred Hitchcock (1949)
Novembre 2009 : Westward the women / William Wellman (1951)
Décembre 2009 : Je suis un évadé / Mervyn LeRoy (1932)

Janvier 2010 : Bright Star /Jane Campion (2010)
Février 2010 : Sherlock Holmes / Guy Ritchie (2010)
Mars 2010 : L'Atalante / Jean Vigo (1934)
Avril 2010 : They drive by night / Raoul Walsh (1940)
Mai 2010 : Slightly Scarlet / Allan Dwan (1956)
Juin 2010 : Permission jusqu'à l'aube / John Ford & Mervyn LeRoy (1955)
Juillet 2010 : Monika / Ingmar Bergman (1953)
Août 2010 : Maris et femmes / Woody Allen (1992)
Septembre 2010 : 3.10 pour Yuma / Delmer Daves (1956)
Octobre 2010 : L'homme à la caméra / Dziga Vertov (1929)
Novembre 2010 : La règle du jeu / Jean Renoir (1939)
Décembre 2010 : L'ange de la rue / Frank Borzage (1928)

Janvier 2011 : Opening night / John Cassavetes (1977)
Février 2011 : Darling / John Schlesinger (1965)
Mars 2011 : The young Victoria / Jean-Marc Vallée (2009)
Avril 2011 : A matter of life and death / Michael Powell & Emeric Pressburger (1946)
Mai 2011 : Objective, Burma ! / Raoul Walsh (1945)
Juin 2011 : L'armée des ombres / Jean-Pierre Melville (1969)
Juillet 2011 : L'idiot / Akira Kurosawa (1951)
Août 2011 : Melancholia / Lars von Trier (2011)
Septembre 2011 : The tarnished angels / Douglas Sirk (1958)
Octobre 2011 : Scarface / Howard Hawks (1932)
Novembre 2011 : Bungalow pour femmes / Raoul Walsh (1956)
Décembre 2011 : Madame Bovary / Vincente Minnelli (1949)

Janvier 2012 : Sadie McKee / Clarence Brown (1934)
Février 2012 : La rue de la honte / Kenji Mizoguchi (1956)
Mars 2012 : La forteresse cachée / Akira Kurosawa (1958)
Avril 2012 : Bunny Lake is missing / Otto Preminger (1965)
Mai 2012 : Le visage / Ingmar Bergman (1958)
Juin 2012 : Le quai des brumes / Marcel Carné (1938)
Juillet 2012 : Charles mort ou vif / Alain Tanner (1969)
Août 2012 : Lettre d'une inconnue / Max Ophuls (1948)
Septembre 2012 : The world ten times over / Wolf Rilla (1963)
Octobre 2012 : Le juge et l'assassin / Bertrand Tavernier (1976)
Novembre 2012 : La flèche brisée / Delmer Daves (1950)
Décembre 2012 : All this and heaven too / Anatole Litvak (1940)

Janvier 2013 : The loneliness of the long distance runner / Tony Richardson (1962)
Février 2013 : Citizen Kane / Orson Welles (1941)
Mars 2013 : The innocents / Jack Clayton (1961)
Avril 2013 : Nuages flottants / Mikio Naruse (1955)
Mai 2013 : Day of the outlaw / André De Toth (1959)
Juin 2013 : City for conquest / Anatole Litvak (1940)
Juillet 2013 : Thé et sympathie / Vincente Minnelli (1956)
Août 2013 : Underworld U.S.A. / Samuel Fuller (1960)
Septembre 2013 : The man I love / Raoul Walsh (1947)
Octobre 2013 : The temptress / Fred Niblo (1926)
Novembre 2013 : Rain / Lewis Milestone (1932)
Décembre 2013 : Duel in the sun / King Vidor (1946)

Janvier 2014 : Back street / John Stahl (1932)
Février 2014 : Un amour éternel / Keisuke Kinoshita (1961)
Mars 2014 : Nous ne vieillirons pas ensemble / Maurice Pialat (1972)
Avril 2014 : Feu Mathias Pascal / Marcel L'Herbier (1926)
Mai 2014 : Europe 51 / Roberto Rossellini (1952)
Juin 2014 : Pat and Mike / George Cukor (1952)
Juillet 2014 : Easy living / Mitchell Leisen (1937)
Août 2014 : L'étrange aventurière / Frank Launder (1946)
Septembre 2014 : The hoodlum / Sidney Franklin (1919)
Octobre 2014 : Footsteps in the fog / Arthur Lubin (1955)
Novembre 2014 : Passion ardente / Kiju Yoshida (1967)
Décembre 2014 : La légende de Gösta Berling / Mauritz Stiller (1924)

Janvier 2015 : Beyond the forest / King Vidor (1949)
Février 2015 : The bride of Frankenstein / James Whale (1935)
Mars 2015 : The poor little rich girl / Maurice Tourneur (1917)
Avril 2015 : A farewell to arms / Frank Borzage (1932)
Mai 2015 : Le salaire de la peur / Henri-Georges Clouzot (1953)
Juin 2015 : Conte d'automne / Eric Rohmer (1998)
Juillet 2015 : Daïnah la métisse / Jean Grémillon (1931)
Août 2015 : Isadora / Karel Reisz (1968)
Septembre 2015 : Wings / William Wellman (1927)
Octobre 2015 : Yolanda and the thief / Vincente Minnelli (1945)
Novembre 2015 : Sparrows / William Beaudine (1926)
Décembre 2015 : Gloria / John Cassavetes (1980)

Janvier 2016 : Christopher Strong / Dorothy Arzner (1933)
Février 2016 : Heat and dust / James Ivory (1983) :: Portrait d'une enfant déchue / Jerry Schatzberg (1970)
Mars 2016 : Ball of fire / Howard Hawks (1941)
Avril 2016 : The arrangement / Elia Kazan (1969)
Mai 2016 : What price Hollywood ? / George Cukor (1932)
Juin 2016 : Reflections in a golden eye / John Huston (1967)
Juillet 2016 : Panique à Needle Park / Jerry Schatzberg (1971)
Août 2016 : The thief of Bagdad / Raoul Walsh (1924)
Septembre 2016 : Le feu follet / Louis Malle (1963)
Octobre 2016 : Up the junction / Peter Collinson (1968)
Novembre 2016 : Les larmes amères de Petra von Kant / Rainer Werner Fassbinder (1972)
Décembre 2016 : Muriel ou le temps d'un retour / Alain Resnais (1963)

Janvier 2017 : La vérité sur Bébé Donge / Henri Decoin (1952)
Février 2017 : Docteur Mabuse le joueur / Fritz Lang (1922)
Mars 2017 : Play girl / Frank Woodruff (1941)
Avril 2017 : Lilith / Robert Rossen (1964)
Mai 2017 : Le salon de musique / Satyajit Ray (1958)
Juin 2017 : Le cri / Michelangelo Antonioni (1957)
Juillet 2017 : L'avventura / Michelangelo Antonioni (1960)
Août 2017 : The dark angel / Sidney Franklin (1935)
Septembre 2017 : Hoodoo Ann / Lloyd Ingraham (1916)
Octobre 2017 : Charulata / Satyajit Ray (1964)
Novembre 2017 : Borderline / Kenneth Macpherson (1930)
Décembre 2017 : La corruption / Mauro Bolognini (1963)

Janvier 2018 : Blow-up / Michelangelo Antonioni (1966)
Février 2018 : La fin du jour / Julien Duvivier (1939)
Mars 2018 : Eros + Massacre / Kiju Yoshida (1969)
Avril 2018 : The L-shaped room / Bryan Forbes (1962)
Mai 2018 : L'éclipse / Michelangelo Antonioni (1962)
Juin 2018 : Pitfall / André De Toth (1948)
Juillet 2018 : Something to live for / George Stevens (1952)
Août 2018 : La notte / Michelangelo Antonioni (1961)
Septembre 2018 : Violence et passion / Luchino Visconti (1974)
Octobre 2018 : A page of madness / Teinosuke Kinugasa (1926)
Novembre 2018 : Trafic / Jacques Tati (1971)
Décembre 2018 : A report on the party and guests / Jan Nemec (1966)

Janvier 2019 : La dolce vita / Federico Fellini (1960)
Février 2019 : Le sacrifice / Andreï Tarkovski (1986)
Mars 2019 : Cry danger / Robert Parrish (1951)
Avril 2019 : Greed / Erich von Stroheim (1924)
Mai 2019 : Nightfall / Jacques Tourneur (1957)
Juin 2019 : Voyage sans retour / John Farrow (1950)
Juillet 2019 : Me and my gal / Raoul Walsh (1932)
Août 2019 : In a lonely place / Nicholas Ray (1950)
Septembre 2019 : House of strangers / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2019 : This could be the night / Robert Wise (1957)
Novembre 2019 : Pollock / Ed Harris (2000)
Décembre 2019 : Cinq soirées / Nikita Mikhalkov (1979)

Janvier 2020 : Une femme dont on parle / Kenji Mizoguchi (1954)
Février 2020 : Foolish wives / Erich von Stroheim (1922)
Mars 2020 : Twentieth Century / Howard Hawks (1934)
Avril 2020 : The rose tattoo / Daniel Mann (1955)
Mai 2020 : Get Carter / Mike Hodges (1971)
Juin 2020 : L'aventure c'est l'aventure / Claude Lelouch (1972)
Juillet 2020 : Edes Anna / Zoltan Fabri (1958)
Août 2020 : Bonnie and Clyde / Arthur Penn (1967)
Septembre 2020 : Tomorrow is another day / Felix Feist (1951)
Octobre 2020 : Artistes et modèles / Frank Tashlin (1955)
Novembre 2020 : Maigret et l'affaire Saint-Fiacre / Jean Delannoy (1959)
Décembre 2020 : Ne nous fâchons pas / Georges Lautner (1966)

Janvier 2021 : Ca s'est passé en plein jour / Ladislao Vajda (1958)
Février 2021 : Le silence de la mer / Jean-Pierre Melville (1949)
Mars 2021 : The docks of New York / Josef von Sternberg (1928)
Avril 2021 : Nackt unter Wölfen / Frank Beyer (1963)
Mai 2021 : Bastogne / William Wellman (1949)
Juin 2021 : Le sang du damné / Hideo Gosha (1966)
Juillet 2021 : Stella / Michael Cacoyannis (1955)
Août 2021 : Night will fall / André Singer (2014)
Septembre 2021 : Down Argentine way / Irving Cummings (1940)
Last edited by Sybille on 30 Sep 21, 23:46, edited 16 times in total.
manuma
Assistant opérateur
Posts: 2065
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by manuma »

Vus / Revus

THE LOOMING TOWER - Alex Gibney, John Dahl, Ali Selim, Michael Slovis, Craig Zisk (TV)(2018) : 8.0/10
I BASILISCHI - Lina Wertmüller (1963) : 8.0/10
RUN FOR THE SUN - Roy Boulting (1956) : 7.5/10
UN HOMME QUI ME PLAIT - Claude Lelouch (1969) : 7.5/10
LOSIN' IT - Curtis Hanson (1983) : 7.5/10
O SALTO - Christian de Chalonge (1967) : 7.0/10
THE TRIAL OF THE CHICAGO 7 - Aaron Sorkin (2020) : 7.0/10
HOW TO BE A LATIN LOVER - Ken Marino (2017) : 7.0/10
COMMUNION - Philippe Mora (1989) : 7.0/10
LAS CRUELES - Vicente Aranda (1969) : 6.5/10
JUST MERCY - Destin Daniel Cretton (2019) : 6.5/10
AIR AMERICA - Roger Spottiswoode (1990) : 6.5/10
DETERMINATION OF DEATH - Michael Miller (2001) : 6.5/10
EVE'S BAYOU - Kasi Lemmons (1997) : 6.5/10
MADAME CLAUDE - Sylvie Verheyde (2021) : 6.0/10
REQUIEM PARA EL GRINGO - Eugenio Martín (1968) : 6.0/10
BUTTERFLIES ARE FREE - Milton Katselas (1972) : 6.0/10
FRAME UP - Paul Leder (1991) : 6.0/10
CHASING MAVERICKS - Curtis Hanson, Michael Apted (2012) : 6.0/10
TRAVOLTI DA UN INSOLITO DESTINO NELL'AZZURO MARE D'AGOSTO - Lina Wertmüller (1974) : 5.5/10
SCHONER GIGOLO, ARMER GIGOLO - David Hemmings (1978) : 5.5/10
MADE - Jon Favreau (2001) : 5.5/10
EL HOMBRE DEL RÍO MALO - Eugenio Martín (1971) : 5.5/10
L'INCONNU DANS LA MAISON - George Lautner (1992) : 5.0/10
DON'T TELL MOM THE BABYSITTER'S DEAD - Stephen Herek (1991) : 5.0/10
SLOGAN - Pierre Grimblat (1969) : 4.5/10
REAL LOVE - Brian K. Roberts (TV)(2011) : 4.5/10
CRYPTO - John Stalberg Jr. (2019) : 4.0/10
LIKE MIKE - John Schultz (2002) : 4.0/10
RIVER RUNS RED - Wes Miller (2018) : 3.5/10
THE MAN WHO WASN'T THERE - Bruce Malmuth (1983) : 2.0/10
Last edited by manuma on 30 Sep 21, 16:00, edited 31 times in total.
Best
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5627
Joined: 9 Aug 04, 13:47
Location: 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by Best »

Septembre 2021

Film du mois

Dune (Denis Villeneuve)


Films découverts (Re)

Le sommet des dieux (Patrick Imbert) 8,5/10
La Loi de Téhéran (Saeed Roustayi) 8/10
Bac nord (Cédric Jimenez) 8/10
Boîte noire (Yann Gozlan) 7,5/10
Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux (Destin Daniel Cretton) 7/10
Sans un bruit 2 (John Krasinski) 7/10
Stillwater (Tom McCarthy) 6/10
Kate (Cedric Nicolas-Troyan) 4,5/10



Films revus (Hors compétition)





Séries (Hors compétition) (Revues)

Tokyo Revengers (Hatsumi Koichi) 9/10
Tensei shitara Slime Datta Ken 2nd Season Part 2 (Nakayama Atsushi) 8,5/10
Kobayashi-san Chi no Maid Dragon S (Ishihara Tatsuya) 8,5/10
Boku no Hero Academia 5th Season (Nagasaki Kenji) 8/10
Welcome to Demon School, Iruma-kun Saison 2 (Moriwaki Makoto) 8/10
TSUKIMICHI -Moonlit Fantasy- (Ishihira Shinji) 7,5/10
My Next Life as a Villainess 2 (Inoue Keisuke) 7,5/10
Remake our Life! (Kobayashi Tomoki) 7,5/10
Seirei Gensouki : Spirit chronicles (Yamasaki Osamu) 7,5/10
How a Realist Hero Rebuilt the Kingdom (Watanabe Takashi) 7/10
The Dungeon of Black Company (Minato Mirai) 7/10
Vanitas no Carte (Itamura Tomoyuki) 7/10
Peach Boy Riverside (Ueda Shigeru) 6,5/10
I'm Standing on a Million Lives 2 (Habara Kumiko) 6/10





Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique
Last edited by Best on 30 Sep 21, 21:44, edited 4 times in total.
patrouilleur loubard
Stagiaire
Posts: 67
Joined: 27 Jun 18, 16:29
Location: au ras des pâquerettes

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by patrouilleur loubard »

Le film du mois ? Ca reste à voir.
Ca y est, c'est tout vu : - Three kings/Les rois du désert (1999) David O. Russell...2/5
- Jaws/Les dents de la mer (1975) Steven Spielberg...4/5

0 Je suis venu, je l'ai vu, je n'aurais pas dû.
1 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été déçu.
2 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été plus ou moins convaincu.
3 Je suis venu, je l'ai vu, je n'ai pas été déçu.
4 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été ému.
5 Je suis venu, je l'ai vu, j'en ai pris plein la vue.

pat'
Last edited by patrouilleur loubard on 27 Sep 21, 20:43, edited 4 times in total.

Who do you think God really favors in the web ? The spider, or the fly ?
- Blade II -
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4534
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: Votre film du mois de Septembre 2021

Post by G.T.O »

Maximum Overdrive (Stephen King, 1986) : 5/10
Révolte sanglante de machines du quotidien qui conduit un condensé d'humains à trouver refuge dans une station service, perdu au fin fond du Sud des États-Unis. Improbable, mal foutue, doté d'une BO bluesy signée ACDC, une charmante et désuète série Z aux allures de western, qui revendique son côté bis et décomplexé.

Demonic (Neill Blomkamp, 2021) : 3/10
Naufrage total pour cette tentative d’hybridation entre réalité virtuelle et surnaturel, et occasion ratée pour Blomkamp pour sortir de la SF.

Annette (Leos Carax, 2021) : 2/10
Consternation méta où se conjugue comédie musicale hétéroclite (impur diront certains) et parabole archi convenue sur l’image ogresse et innocence de l’art (image du bébé pantin). Bouillabaisse arty musicalement criminel, et geste terriblement affecté et fastidieux, cherchant à établir, par ses effets, une réflexivité.

Old (Night.M. Shyamalan, 2021) 6,5/10 ♥︎
Après le très théorique Glass, retour de Shyamalan au mystère et au suspense dans cette fable horrifique sur les affres du temps. De cette idée forte, le réalisateur de Incassable en tire un huit-clos à ciel ouvert, où se déploie un suspense métaphysique sur la mort, ainsi qu'une très belle appréhension de l'espace, en particulier du hors champ. Et même si le réalisateur ne retrouve que partiellement l'ampleur et l'émotion des premiers thrillers métaphysiques, il n'en demeure pas moins qu'il renoue ici avec une sorte d'équilibre, et de pacte, que l'on avait pas vu ni ressenti depuis au moins Le Village. Ça s'appelle un retour.


Mandingo (Richard Fleisher, 1975) 7,5/10 ♥︎
Vénéneux mélodrame sudiste sur fond d'esclavage s'efforçant de décliner tous ses aspects, entre exploitation et élevage, mièvrerie sentimentale et jalousie criminelle. Une ronde folle de sentiments et de corps meurtris construit autour d'une déshumanisation ordinaire.

Dune (David Lynch, 1984) 7/10 ♥︎
Redécouverte pour ce film de mon enfance et revisite évidemment un peu plus nuancée de cette oeuvre reniée de Lynch, ultra ambitieuse, dont la première moitié, disons jusqu'aux premiers pas sur Arrakis, est une belle réussite qui, passe le premier volume de l’œuvre de Herbert, s'abime dans un conflit inintéressant et elliptique (reprise du contrôle de l'épice), puis s’achève au cours d'un final expédié. Mais au delà de la volonté de créer un univers complexe et unique, et d'une narration quelque peu erratique, quelques grandes trouvailles : la voix off des pensées, la remarquable gestion du son, des visions remarquables et une direction habitée (Kyle MacLachlan pas mal, le baron particulièrement réussi, Duc Leto Atréides-Jurgen Prochnow plus fantomatique que jamais, Dean Stockwell-Dr Yueh, génial) , le souffle mélodramatique irrésistible de certaines scènes (la mort de Leto) et bien évidemment, Lynch oblige, l'amplification de la dimension onirique, et de ses détails marquants.

Milius (Figueroa-Knutson, 2013) 6/10
Un documentaire didactique dont le seul mérite est de restituer l’importance de Millius dans le cinéma us des années 70/80.

Malignant (James Wan, 2021) 5/10
Du grand n’importe quoi ( au moins trois films, voire quatre), qui par contraste et ajouts successifs retrouvent un peu le Raimi pré-Spiderman, et parfois même Argento. Ratage peut être, qui en rappelle un autre, Lectures diaboliques, mais de cette impureté se dégage aussi une certaine personnalité louable.

Et D’une (Denis Villeneuve, 2021) 2/10
Space-opéra ankylosé de volet subordonné à sa suite dont l'approche littérale superficielle cherche moins à raconter qu’à épater le chaland avec une très haute opinion de sa pseudo élégance d'imagerie épurée. Objet design partagé entre atonie et effets lyriques lourdauds, un naufrage, chiant comme la pluie.

The Power of the Dog (Jane Campion, 2021) 5/10
Malgré d'évidentes qualités, photo, musique, direction d'acteurs, une fastidieuse affaire sentimentale qui ne débouchent que sur l'envers d'un décor, l'ouest américain. Récit minutieux de micro-événements, qui se visite en une patiente mais inintéressante exploration de rapports inversés : le plus fragile devenant le plus endurant, tandis que le dur à cuir (Benedict Cumberbatch, impressionnant), en cowboy ultra viril, se vulnérabilise. Une belle coquille mais vaine.

Candyman (Nia DaCosta, 2021) 6,5/10 ❤︎
Une suite élégante et réflexive, refusant les effets de peur faciles pour figurer, à travers la quête d’un peintre, le cycle d’une violence systémique, intentée contre une communauté, et de sa réponse souterraine, Candyman.

Zulu (Jerome Salle, 2013) 5/10

The Purge (James DeMonaco, 2013) 5,5/10
The Purge : Anarchy (James DeMonaco, 2014) 6/10 ❤︎
The Purge : election year (James DeMonaco, 2016) 5/10
Last edited by G.T.O on 28 Sep 21, 14:31, edited 35 times in total.