Votre film du mois de Février 2015

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Dale Cooper
Machino
Messages : 1028
Inscription : 4 nov. 14, 23:03
Localisation : Twin Peaks

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Dale Cooper » 2 févr. 15, 14:14

Diane, Phillip Jeffries me hante encore... enfin, revenons aux films du mois. Comme je te l'avais précisé dans mon enregistrement n°234 daté du 1er janvier à 09:09 et 32 secondes PM, cela consiste à noter et primer les films visionnés dans le courant du mois. Je n'ai hélas pas l'occasion de voir beaucoup de films en raison de mon enquête, mais j'aime bien ce jeu. Mon film du mois de janvier était Ma Nuit chez Maud d'Eric Rohmer. J'ai entendu dire qu'un remake intitulé Ma Nuit chez Beladona était en cours. 'Curieux de voir ça...


Image


Image Barème :

    Image : 10/10
    Image : 9/10
    Image : 8/10
    Image : 7/10
    Image : 6/10
    Image : 5/10
    Image : 4/10
    Image : 3/10
    Image : 2/10
    Image : 1/10
    Image : 0/10

Image Film du mois / Image Daube du mois :

    ...

Image Films découverts :

    • Le Convoi de la peur (Sorcerer, 1977), de W. Friedkin -découverte 2014 oubliée- Image
    • Night Call (Nightcrawler, 2014), de D. Gilroy Image
    • Le Nettoyeur (Destry, 1954), de G. Marshall Image
    • À coups de crosse (1984), de V. Aranda Image
    • Quelques messieurs trop tranquilles (1972), de G. Lautner Image
    • Attention bandits! (1986), de C. Lelouch Image
    • Massacre à la tronçonneuse (The Texas Chainsaw Massacre, 1974) de T. Hooper Image
    • La Folle Journée de Ferris Bueller (Ferris Bueller's Day Off, 1986), de J. Hughes Image
    • Les Sept samourais (Shichinin no samurai, 1954), d'A. Kurosawa Image

Image Films revus :

    • Le Flic de Beverly Hills (Beverly Hills Cop, 1984), de M. Brest Image
    • Le Flic de Beverly Hills 2 (Beverly Hills Cop 2, 1987), de T. Scott Image
    • Bad Influence (1990), de C. Hanson Image
    • The Breakfast Club (1985) de J. Hughes Image
    • Before Sunrise (1995) de R. Linklater Image
Dernière édition par Dale Cooper le 28 févr. 15, 10:56, édité 9 fois.

Johnny Doe
Producteur
Messages : 8897
Inscription : 13 mai 03, 19:59

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Johnny Doe » 2 févr. 15, 15:59

FILM DU MOIS

Image

FILMS / SERIES : DECOUVERTES

Calvary (John Michael McDonagh, 2014) : 8/10
Inherent Vice (Paul Thomas Anderson, 2014) : 7/10
Whiplash (Damien Chazelle, 2014) : 7/10
Sexy Beast (Jonathan Glazer, 2000) : 7/10
Nightcrawler (Dan Gilroy, 2014) : 6.5/10
The River Of No Return (Otto Preminger, 1954) : 6/10
Birdman or (The Unexpected Virtue Of Ignorance) (Alejandro González Iñárritu, 2014) : 5/10
Ted (Seth McFarlane, 2012) : 5/10
The Kings Of Summer (Jordan Vogt-Roberts, 2013) : 5/10

FILMS REDECOUVERTS

Aucun
Dernière édition par Johnny Doe le 2 mars 15, 11:12, édité 6 fois.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar someone1600 » 2 févr. 15, 15:59

Film du mois de janvier 2015

Film du mois

Image

Films découverts

Orpheu Negro (1959) 8 / 10
Easy to love (1953) 8 /10
Flesh and the devil (1926) 8.5 / 10
Splendor in the grass (1961) 8 /10
Recalled (2013) 7.5 / 10
Lust for life (1956) 9 / 10
Hummingbird (2013) 7 / 10
Nicholas and Alexandra (1971) 7.5 / 10
Gangster Squad (2013) 7 / 10
King Solomon's Mines (1950) 7.5 / 10
Being There (1979) 8.5 / 10
Vice (2015) 7 / 10

Films redécouverts

Jurassic Park (1993) 9 /10


Films des mois précédents de JUIN 2008 à JANVIER 2015

Année 2008
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImage


Année 2009
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2010
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2011
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2012

Spoiler (cliquez pour afficher)
(Pas de film du mois en février, aucune découverte)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2013
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2014
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImage


Année 2015
Image
Dernière édition par someone1600 le 2 mars 15, 18:43, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
G.T.O
Egal à lui-même
Messages : 4082
Inscription : 1 févr. 07, 13:11

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar G.T.O » 3 févr. 15, 09:47

Film du mois :

Foxcatcher : 9/10




Nightcrawler : 6/10
Birdman : 5/10
The Babadook : 4/10
Les Combattants : 5/10
We own the night : 5/10
How to train your dragon 2 : 6/10
Upstream Color : 7/10
Invasion of the body snatchers ( 1978) : 8/10
Dernière édition par G.T.O le 27 févr. 15, 16:52, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11275
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar MJ » 3 févr. 15, 13:05

FEVRIER 2015

Film du mois

Image

Val Abraham (Manoel de Oliveira)

Films des Mois Précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur la vie des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
Juin 2014: Les Hommes Le Dimanche (Robert Siodmak & Edgar G. Ulmer)
Juillet 2014: Under the Skin (Jonathan Glazer)
Août 2014: School Daze (Spike Lee)
Septembre 2014: Barcelona (Whit Stillman)
Octobre 2014: Modern Romance (Albert Brooks)
Novembre 2014: L'Oreille (Karel Kachyňa)
Décembre 2014: La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau)

Janvier 2015: Two Rode Together (John Ford)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Federico » 3 févr. 15, 20:07

FILM(S) DU MOIS

Image


Films découverts

Other men's women (1931, William A. Wellman) 7/10 La liberté cartoon de la séquence d'ouverture décroche la mâchoire. Le drame amicalo-sentimental est plus ordinaire mais dans l'ensemble, quelle fraicheur pour une "vieillerie" ! :D

L'ange et le mauvais garçon (Angel and the Badman, 1947, James Edward Grant) 6,5/10 Une sorte de Ford light avec un Duke étonnamment juvénile tout contre la plus qu'angélique Gail Russell :oops: et le somptueux N&B d'un fidèle technicien du grand borgne. Par moment limite Petite maison dans la prairie mais beaucoup de charme et de belles audaces.

Indiscret (Indiscreet, 1958, Stanley Donen) 6/10 Grant et Bergman à nouveau enchaînés. C'est plutôt classe mais un peu kitsch aussi, comme les prémices des Day/Hudson.

Crime et châtiment (1956, Georges Lampin) 5,5/10 Gabin en mode soft et Ventura presque anecdotique éclipsés par le numéro de Carette en ivrogne pathétique et surtout Blier, génialement ignoble en prédateur de très jeunes filles. Mais l'extrême noirceur finit en chromo.

Le crime était presque parfait (The unsuspected, 1947, Michael Curtiz) 5/10 Belle distribution mais scénario et effets tirés par les cheveux. Siodmak ou Preminger en auraient obtenu mieux.

Irma la Douce (1963, Billy Wilder) 5,5/10 La fantaisie complice du duo sauve cette comédie/carte postale bien longue et datée qui est quand même à cent coudées de ce que donnèrent Wilder, MacLaine & Lemmon dans La garçonnière.

Marty (1955, Delbert Mann) 5,5/10 Plus que pour le thème - pas neuf - de la solitude amoureuse dans les grandes villes, un petit film à voir pour son tableau cruel mais franc de l'aspect rance des communautarismes (les mammas geignardes, les cousins fascinés par la violence machiste de Mickey Spillane).

The Dark Knight rises (2012, Christopher Nolan) 5/10 La séquence d'ouverture enfonce largement toutes celles des Bond mais très vite, on sent un manque de conviction croissant qui va jusqu'au je m'en foutisme. Dommage pour Ann Hathaway qui porte aussi bien le Spandex que Michelle et Uma. :oops:

Quand la Terre s'entrouvrira (Crack in the world, 1965, Andrew Marton) 4,5/10 Dana Andrews panouille courageusement dans ce petit film catastrophe relativement soigné où le seul moment effrayant est de voir les acteurs descendre d'un (véritable) hélico sans baisser la tête. :shock: :mrgreen:

Appelez-moi Monsieur Tibbs (They Call Me MISTER Tibbs!, 1970, Gordon Douglas) 4/10 Reprise du personnage de Dans la chaleur de la nuit... sous une forme bien plus banalisée et télévisuelle. Poitier assure comme flic et comme père mais il ne se passe plus grand chose de passionnant.

Le tueur s'est évadé (The killer is loose, 1956, Budd Boetticher) 4/10 Un petit Noir trop basique/télévisuel pour être digne de Boetticher. Sur un scénario similaire, le bien moins doué Jack Lee Thompson fera mieux avec Les nerfs à vif.


Films revus

Jugement à Nuremberg (Judgment at Nuremberg, 1961, Stanley Kramer) 6,5/10 50 ans après, la démonstration (malgré quelques facilités ou lourdeurs) reste indispensable. Et comme souvent, parmi une distribution de très haute volée, c'est Lancaster qui impressionne le plus.

Remontons les Champs-Elysées (1938, Sacha Guitry) 4/10 Un Guitry mineur qui tombe souvent dans la facilité, les mauvais calembours et l'histoire de France pour les Nuls. Les actrices s'en sortent mieux (surtout la pétillante Mila Parély).

Un monde fou, fou, fou, fou (It's a mad, mad, mad, mad world, 1963, Stanley Kramer) 3/10 Un classique de la comédie ( :shock: ) atrocement long, lourd, piteux et jamais drôle qui frôle le degré zéro de la créativité et du spectacle hollywoodiens.


Séries TV

Star Trek (Saison 2 / 1967-68 / ep 21 à 26) 3 à 6,5/10 Toujours cette alternance de bonnes idées et de tartignoleries. Certains épisodes sont vraiment écrits, réalisés et joués avec les pieds. Par chance, le tout dernier (Mission : Terre, réjouissante parodie bondienne avec l'excellent Robert Lansing et l'adorable Teri Garr) sauve presque la saison à lui seul.

Star Trek (Saison 3 / 1968-69 / ep 1 à 8 ) 4 à 6/10 Entre efforts de renouvellement et déja vu. Les défauts habituels persistent mais il y a de réels bons moments (l'alien dont la laideur rend fou, les gamins manipulés/manipulateurs...).


Documentaires

Hollywood au pied du terril (2014, Henri de Gerlache) 6,5/10 Retour au Borinage, lieu de tournage de la première partie du Van Gogh de Minnelli. Passe avec sobriété de l'anecdotique à l'émotion palpable.


Courts-métrages

Cambodia 2099 (2014, Davy Chou) 6,5/10 Les rêves de futur proche et lointain de jeunes Cambodgiens. Contemplatif, doux et surtout superbement photographié par un admirateur de Michael Mann.

Symphonie n°42 (Symphony no. 42, 2013, Réka Bucsi) Animation 6,5/10 47 micro-scénettes animalo-humaines absurdes et fantastiques. Déjà vu mieux mais c'est toujours sympa.

Le clochard (Der Stadtstreicher, 1966, Rainer Werner Fassbinder) 3/10 Ce tout 1er film (subsistant) de RWF, plus beckettien que rohmerien n'a qu'un intérêt vraiment très limité. A réservé aux afficionados.


FILMS D'EMOI
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2012 : La cible (Targets - 1968 - Peter Bogdanovich)
Mai 2012 : Point Limite (Fail Safe - 1964 - Sidney Lumet)
Juin 2012 : Stolen Holiday (1937 - Michael Curtiz)
Juillet 2012 : Un homme de coeur (The Good Heart - 2009 - Dagur Kári)
Août 2012 : Melancholia (2011 - Lars von Trier)
Septembre 2012 : Les flics ne dorment pas la nuit (The New Centurions - 1972 - Richard Fleischer)
Octobre 2012 : Still walking (2008 - Kore-eda Hirokazu)
Novembre 2012 : Convoi de femmes (Westward the women - 1951 - William A. Wellman)
Décembre 2012 : Quand la ville dort (The asphalt jungle - 1950 - John Huston)
Janvier 2013 : ex aequo Scaramouche (1952 - George Sidney) / Videodrome (1983 - David Cronenberg) / Providence (1977 - Alain Resnais) / La mort aux trousses (North by Northwest - 1959 - Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Les sentiments (2003 - Noémie Lvovsky)
Mars 2013 : Une exécution ordinaire (2009 - Marc Dugain)
Avril 2013 : Juno (2007 - Jason Reitman)
Mai 2013 : Martha Marcy May Marlene (2011 - Sean Durkin) & Des hommes et des dieux (2010 - Xavier Beauvois)
Juin 2013 : Appel d'urgence (Miracle Mile - 1988 - Steve De Jarnatt) / Coraline (2009 - Henry Selick) & La Dame de Windsor (1998 - John Madden)
Juillet 2013 : Les bas-fonds new-yorkais (Underworld U.S.A. - 1961 - Samuel Fuller)
Août 2013 : Le dernier nabab (The last tycoon - 1976 - Elia Kazan)
Septembre 2013 : L'enfer de la corruption (Force of evil - 1948 - Abraham Polonsky)
Octobre 2013 : Mind game (Maindo gēmu - 2004 - Masaaki Yuasa) / L'amour l'après-midi (1972 - Éric Rohmer)
Novembre 2013 : La dame et le toréador (Bullfighter and the Lady - 1951 - Budd Boetticher)
Décembre 2013 : Les plus belles années de notre vie (The best years of our lives - 1946 - William Wyler)
Janvier 2014 : Bienvenue chez les Riley (Welcome to the Rileys - 2010 - Jake Scott)
Février 2014 : Carlos (2010 - Olivier Assayas)
Mars 2014 : Big Bang Big Boom (2010 - BLU)
Avril 2014 : Panic sur Florida Beach (Matinee - 1993 - Joe Dante) + Plug & play (2012 - Michael Frei)
Mai 2014 : Oflag 17A, tournage clandestin derrière les barbelés (2012 - Philippe Tourancheau) Documentaire
Juin 2014 : À l'Ouest, rien de nouveau (All quiet on the Western Front - 1930 - Lewis Milestone)
Juillet 2014 : Démineurs (The hurt locker - 2009 - Kathryn Bigelow)
Août 2014 : Tishe! (2002 - Victor Kossakovsky) Documentaire
Septembre 2014 : Billy Budd (1962 - Peter Ustinov)
Octobre 2014 : Our Nixon (2013 - Penny Lane) Documentaire
Novembre 2014 : Ghost world (2001 - Terry Zwigoff)
Décembre 2014 : Les enfants-loups Ame & Yuki (Ookami Kodomo no Ame to Yuki - 2012 - Mamoru Hosoda) & Tonnerre (2013 - Guillaume Brac)
Janvier 2015 : Chuka le redoutable (Chuka - 1967 - Gordon Douglas)
Dernière édition par Federico le 2 mars 15, 17:04, édité 19 fois.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3321
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar origan42 » 4 févr. 15, 19:27

Par ordre de préférence :

Foxcatcher (Bennett Miller, 2014) ***** FILM DU MOIS
Cendres et diamant (Andrzej Wajda, 1958) *****
La rivière Subarnarekha (Ritwik Ghatak, 1965) *****

Samedi soir, dimanche matin (Karel Reisz, 1960) ****
Un gout de miel (Tony Richardson, 1961) ****
Un petit carrousel de fête (Zoltán Fábri, 1956) ****
Marketa Lazarová (František Vláčil, 1967) ****
Tempête sur l'Asie (Vsevolod Poudovkine, 1928) ****
Nazarin (Luis Buñuel, 1959) ****
Mean streets (Martin Scorsese, 1973) ****
Whiplash (Damien Chazelle, 2014) ****
Le masque du démon (Mario Bava, 1960) ****
La fin de Saint-Pétersbourg (Vsevolod Poudovkine, 1927) ****

La main noire (Richard Thorpe, 1950) ***
The strawberry blonde (Raoul Walsh, 1941) ***
Dodsworth (William Wyler, 1936) ***
Man to man (Régis Wargnier, 2005) ***
Les amours d'Omar Khayyam (William Dieterle, 1957) ***
Madame et ses flirts (Preston Sturges, 1942) ***
Ma sœur est du tonnerre (Richard Quine, 1955) ***
Truman Capote (Bennett Miller, 2005) ***
Rouges et blancs (Miklós Jancsó, 1967) ***
Dans la cour (Pierre Salvadori, 2014) ***
La main du diable (Maurice Tourneur, 1943) ***
American sniper (Clint Eastwood, 2014) ***
Les ailes de la colombe (Iain Softley, 1997) ***
Birdman (Alejandro González Iñárritu, 2014) ***
Irma Vep (Olivier Assayas, 1996) ***
Snow therapy (Ruben Östlund, 2014) ***
Naissance des pieuvres (Céline Sciamma, 2007) ***

Interstellar (Christopher Nolan, 2014) **
Après l'amour (Maurice Tourneur, 1948) **
Rocky II (Sylvester Stallone, 1979) **
I origins (Mike Cahill, 2014) **
Le goût de la vie (Scott Hicks, 2007) **
L'extase et l'agonie (Carol Reed, 1965) **
Les truands (Carlo Rim, 1956) **
Le feu aux poudres (Henri Decoin, 1957) **
L'interview qui tue ! (Evan Goldberg / Seth Rogen, 2014) **
La nuit des alligators (Peter Collinson, 1967) **

Supercondriaque (Dany Boon, 2014) *
Malevil (Christian de Chalonge, 1981) *
Rocky III - L’œil du tigre (Sylvester Stallone, 1982) *
Nuit d'été en ville (Michel Deville, 1990) *
Les ailes de l'enfer (Simon West, 1997) *
Rocky 4 (Sylvester Stallone, 1985) *

Sursis pour un vivant (Victor Merenda / Ottorino Franco Bertolini, 1959) °

RE-VISIONS :
De beaux lendemains (Atom Egoyan, 1997) *** ↑
Rocky (John G. Avildsen, 1976) *** →
Le mariage de mon meilleur ami (Paul J. Hogan, 1997) ** →
Dernière édition par origan42 le 28 févr. 15, 08:59, édité 17 fois.

Avatar de l’utilisateur
vic
viking
Messages : 3497
Inscription : 26 avr. 03, 18:37
Localisation : IHTFP

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar vic » 5 févr. 15, 11:45

Image


total recall (len wiseman, 2012) 4/10
how to train your dragon 2 (dean deblois, 2014) 7/10
match point (woody allen, 2005) 7/10
quai des orfèvres (henri-georges clouzot, 1947) 9/10
l'assassin habite au 21 (henri-georges clouzot, 1942) 7.5/10
miel (semih kaplanoglu, 2010) 6.5/10
we own the night (james gray, 2007) 8/10
le corbeau (henri-georges clouzot, 1943) 8/10
manon (henri-georges clouzot, 1949) 7/10
margin call (jc chandor, 2011) 7/10
the unsuspected (michael curtiz, 1947) 5/10
murder plot (chu yuan, 1979) 7/10
a time to love and a time to die (douglas sirk, 1958) 8.5/10
the guard (john michael mcdonagh, 2011) 5.5/10
8 million ways to die (hal ashby, 1986) 7.5/10
tiger cage (yuen woo-ping, 1988) 7/10
challenge of the lady ninja (lee tso-nam, 1982) 4/10
mad love (karl freund, 1935) 7/10
pillow talk (michael gordon, 1959) 6/10
nos héros sont morts ce soir (david perrault, 2013) 4/10
pickup on south street (samuel fuller, 1953) 8.5/10
hickey & boggs (robert culp, 1972) 7.5/10
enter the dragon (robert clouse, 1973) 7.5/10
future cops (wong jing, 1993) 6/10
the catcher on the shore (ryugo nakamura, 2010) 7.5/10
witness for the prosecution (billy wilder, 1957) 8.5/10
les diaboliques (henri-georges clouzot, 1955) 5/10
northwest passage (king vidor, 1940) 6.5/10
made in hong kong (fruit chan, 1997) 7.5/10
the big heat (johnnie to & andew kam, 1988) 7/10
the mummy returns (stephen sommers, 2001) 5/10
spacked out (lawrence ah mon, 2000) 8/10
Dernière édition par vic le 6 mars 15, 11:56, édité 7 fois.
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13027
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Demi-Lune » 5 févr. 15, 19:17

FILM DU MOIS DE FÉVRIER 2015

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966) Image
    Mère Jeanne des Anges (Jerzy Kawalerowicz, 1961) Image
    Before sunrise (Richard Linklater, 1995) Image
    Une histoire simple (Claude Sautet, 1978) Image
    Salaam Bombay! (Mira Nair, 1988) Image
    Looper (Rian Johnson, 2012) Image
    Before sunset (Richard Linklater, 2004) Image
    Diabolo menthe (Diane Kurys, 1977) Image
    Souvenirs de Marnie (Hiromasa Yonebayashi, 2014) Image
    It follows (David Robert Mitchell, 2014) Image
    La descente infernale (Michael Ritchie, 1969) Image
    L'enfer des zombies (Lucio Fulci, 1979) Image
    Cent jours à Palerme (Giuseppe Ferrara, 1984) Image
    Liaison fatale (Adrian Lyne, 1987) Image
    La fille de nulle part (Jean-Claude Brisseau, 2013) Image
    L'idéaliste (Francis Ford Coppola, 1997) Image
    Birdman (Alejandro González Iñárritu, 2014) Image
    La maison des otages (Michael Cimino, 1990) Image
    Le fanfaron (Dino Risi, 1962) Image
    Predator 2 (Stephen Hopkins, 1990) Image
    Osterman week-end (Sam Peckinpah, 1983) Image
    Last seduction (John Dahl, 1994) Image
    Jupiter, le destin de l'univers (Lana & Andy Wachowski, 2015) Image

FILMS REVUS

    Eyes wide shut (Stanley Kubrick, 1999) Image
    Casino (Martin Scorsese, 1995) Image
    Le dernier empereur (Bernardo Bertolucci, 1987) Image
    Camille Claudel (Bruno Nuytten, 1988) Image
    Othello (Orson Welles, 1952) Image
    La firme (Sydney Pollack, 1993) Image
    Monsieur Hire (Patrice Leconte, 1989) Image
    Les anges de la nuit (Phil Joanou, 1990) Image
    Les diables (Ken Russell, 1971) Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan, 2010) ex aequo avec Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972) ex aequo avec Trop belle pour toi (Bertrand Blier, 1989)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
Dernière édition par Demi-Lune le 1 mars 15, 10:08, édité 13 fois.

Avatar de l’utilisateur
francesco
Accessoiriste
Messages : 1515
Inscription : 28 juin 06, 15:39
Localisation : Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar francesco » 15 févr. 15, 19:49

Films découverts :


Rêves de femmes (Bergman - 1955 - DVD commerce) Presque rien ("24 heures de la vie de (deux) femmes") ... mais parfait. 9/10

Les Louves (Saslavsky - 1957 - DVD gravé). Toujours compliqué de savoir comment vieillira dans la mémoire un film fondé sur sa mécanisme et son suspens mais je sors enthousiasté après avoir visionné cette adapation de Boileau et Narcejac (qui ont adapté leur roman pour le scénario). C'est d'une méchanceté aussi géniale et réjouissante que celle des Diaboliques et le trio Perier-Presle-Moreau vaut l'autre, plus célèbre mais pas plus inspiré. 8,5/10

Anna (Latuada - 1951 - DVD gravé VOST) Superbe mélodrame italien, aux allures de film noir (Mangano joue "sa Gilda" dans les Night Club et elle est sublime) qui montre une maîtrise "à l'américaine" de la réalisation, appliquée à une trame libérée du code Hays (avant sa conversion, l'héroïne ne peut pas s'empêcher de coucher avec Vittorio Gassmann). Cette histoire de religieuse au passé trouble est un hymne au devoir et au sacrifice. C'est beau. 8,5/10

Terreur dans la nuit (Hutton - 1973 - DVD gravé VOST) Très, très sympa. Pour les détails, voir le fil consacré au film. 8/10

Les amants diaboliques (Visconti - 1943 - DVD commerce). Fascinant de voir que sur un sujet "américain" et dans une ambiance néoréaliste Visconti arrive à faire une oeuvre personnelle, longue et fournie, attentive aux actrices mais aussi à la séduction de son interprète masculin. Un beau film, plus intriguant qu'angoissant. 8/10

Into The Wood (Marshall - 2014 - Ciné VOST) : 7,5/10

The Imitation Games (Tyldum - 2014 - Ciné VO) 7,5 /10

Le destin de Jupiter (Wachowski - 2014 - Ciné VF) 7,5/10

Je reviendra à Kandara (Vicas - 1957 - DVD gravé) Daniel Gelin compose un méchant abject à souhait dans ce policier à la fois efficace (suspens facile mais garanti) et sympathique (le héros professeur idéaliste et bienveillant est particulièrement attachant). La beauté de Bella Darvi fait le reste. 7,5/10

L'inconnu du gang des jeux (Daniel Mann - 1962 - VF). Pendant que Delbert tournait Un soupçon de Vison, Daniel était aux commandes d'un film à l'esthétisme et à l'humeur identiques. C'est sympa, léger et coloré, comme toutes ces comédies pour lesquelles j'ai une coupable faiblesse. Dean Martin, Eddie Albert et Lana Turner ne sont pas mal du tout (même si Lana n'a pas le talent comique de Doris). Malheureusement ma VF est un empêchement aux véritables éclats de rire. 7,5/10

L'Homme de la Manche (Hiller - 1973 - DVD commerce - vu dans le cadre d'un cycle "Promenades dans le temps") Les décors et l'ambiance sont lugubres (et gris) mais finalement on se prend à cette façon de révisiter Don Quichotte. La musique est géniale (elle fait 90% du charme du film) et l'interprétation impeccable (Loren est excellente). 7,5/10

Besos Brujos (Ferreya - 1937 - DVD gravé VO) Délirant mélodrame musical argentin dans lequel une chanteuse est vendue (!!!) par son patron à un exploitant forestier (ou quelque chose comme ça). Libertad Lamarque est une superbe interprète (physiquement elle rappelle Kay Francis, Norma Shearer, Diana Wynard ... les grandes dames altières du cinéma anglophones) qui ne se ménage pas, même si je n'aime pas beaucoup sa voix. 7/10

Cinq femmes marquées (Ritt - 1960 - DVD gravé VF) Le début est intriguant (en 1943, cinq yougoslaves sont tondues et chassées de leur village pour avoir couché avec un officier allemand vaniteux) et il y a le plaisir de la distribution (Mangano, Moreau, Vera Milles, Bel Geddes) mais ça tourne vite au film de guerre/résistance traditionnel, qui se prend vraiment au sérieux. Ca m'ennuie, malgré toutes les qualités du monde. 6/10

Non notable : Dona Barbara (Fuentes - 1943 - DVD gravé VOSTA). Ce scénario délirant autour d'une femme de pouvoir à moitié sorcière avait tout pour me plaire (et Maria Felix est à son zénith) mais la copie que j'ai de ce classique mexicain est entachée d'un décalage dans le son qui freine toute appréciation (sans parler du plaisir ...). Vu jusqu'au bout pourtant !

Films revus :

Un soupçon de vison (Delbert Mann - 1962 - DVD gravé VOST - vu dans le cadre d'un cycle "Chanteuses icones"). 8,5/10
Dernière édition par francesco le 28 févr. 15, 17:47, édité 8 fois.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14776
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Max Schreck » 17 févr. 15, 11:20

Février 2015


Film du mois
Image
La Guerre est déclarée (Donzelli), coup de cœur absolu. J'ai été emporté par la pulsation du film, sa liberté d'écriture et les émotions profondes qu'il a faît naître.



Films découverts
Nixon (Stone), Le travail visuel de Stone (mention spéciale au montage) est un spectacle en soi, le propos est super ambitieux, mais un peu trop lourdaud
Même la pluie (Bollain), scénario dense et passionnant, mise en scène bluffante de maîtrise, du très grand cinéma
La Part des anges (Loach), petit film qui semble un peu improvisé dans l'écriture, mais bien sympa quand même (sans condescendance)
Closer (Nichols), un récit bien construit mais à l'intérêt limité, Portman et Owen sensationnels,


Films revus (Hors compétition)
...



Séries TV
Mad men, S.4, meilleure saison pour l'instant, de vrais bons épisodes



Mes films des années précédentes
Spoiler (cliquez pour afficher)
- 2005 -
mai = Locataires (Kim)
juin = Le roi singe (Lau)
juillet = Femmes au bord de la crise de nerf (Almodovar)
aout = Mr & Mrs Smith (Liman)
septembre = Hatari! (Hawks)
octobre = The End of Evangelion (Anno)
novembre = A History of violence (Cronenberg)
decembre = Rocky (Avildsen)

- 2006 -
janvier = Catch-22 (Nichols)
février = Casablanca (Curtiz)
mars = Vous ne l'emporterez pas avec vous (Capra)
avril = It's always fair weather (Donen, Kelly)
mai = Les Salauds dorment en paix (Kurosawa)
juin = La bombe (Watkins)
juillet = Les Complices de la dernière chance (Fleischer)
octobre = Victor/Victoria (Edwards)
novembre =Reds (Beatty)
décembre = La fille de Ryan (Lean)

- 2007 -
janvier = The fountain (Aronofski)
février = Voyage à deux (Donen)
mars = La môme (Dahan)
avril = Bird (Eastwood)
mai = Sur la route de Madison (Eastwood)
juin = Boulevard de la mort (Tarantino)
juillet = Persepolis (Satrapi+Parronaud)
août = Scaramouche (Sidney)
septembre = The Stunt man (Rush)
octobre = El Topo (Jodorowsky)
novembre = Good Will Hunting (Van Sant)
décembre = Sept jours en mai (Frankenheimer)

- 2008 -
janvier = Tess (Polanski)
février = Silkwood (Nichols)
mars = The Darjeeling limited (Anderson)
avril = M*A*S*H (Altman)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
juin = Vincent, François, Paul...et les autres (Sautet)
juillet = Jacquot de Nantes (Varda)
août = Le Jugement des flèches (Fuller)
septembre = Mo' better blues (Lee)
octobre = La 25e heure (Verneuil)
novembre = Two lovers (Gray)
décembre = L'Orphelinat (Bayona)

- 2009 -
janvier = Sans retour (Hill)
février = The Curious case of Benjamin Button (Fincher)
mars = Touchez pas au grisbi (Becker)
avril = Pour le pire et pour le meilleur (Brooks)
mai = Casque d'or (Becker)
juin = Le Trou (Becker)
juillet = À bout de course (Lumet)
août = Cria cuervos (Saura)
septembre = De force avec d'autres (Reggiani)
octobre = Tarzan (Lima+Buck)
novembre = Duck soup (McCarey)
décembre = Esclave de l'amour (Mikhalkov)

- 2010 -
janvier = Up (Docter+Peterson)
février = Agora (Amenabar)
mars = Fantastic Mr. Fox (Anderson)
mai = The Ghost writer (Polanski)
juin = Still walking (Kore-Eda)
juillet = Dans ses yeux (Campanella)
août = Filles perdues, cheveux gras (Duty)
septembre = The Eiger sanction (Eastwood)
novembre = The Social network (Fincher)
décembre = Ghostbusters (Reitman)

- 2011 -
janvier = La Princesse de Montpensier (Tavernier)
février = Le 7e jour (Saura)
mars = Black swan (Aronosky)
avril = Le Viager (Tchernia)
mai = The Tree of life (Malick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
août = Melancholia (von Trier)
septembre = Rango (Verbinski)
octobre = Sans témoins (Mikhalkov)
novembre = La Princesse et la grenouille (Clements+Musker)
décembre = Toy Story 3 (Unkrich)

- 2012 -
janvier = Into the wild (Penn)
février = The Molly maguires (Ritt)
avril = Nacido y criado (Trapero)

- 2014 -
octobre = Mommy (Dolan)
novembre = De rouille et d'os (Audiard)
décembre = Ça commence aujourd'hui (Tavernier)

- 2015 –
janvier = Morse (Aldredson)
Dernière édition par Max Schreck le 26 févr. 15, 10:51, édité 2 fois.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...

Avatar de l’utilisateur
HAL 9000
Doublure lumière
Messages : 441
Inscription : 4 oct. 06, 18:10

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar HAL 9000 » 19 févr. 15, 22:45

FEVRIER 2015

Film du mois
Night Call (Dan Gilroy)

Films (re)découverts
L'année du dragon (Michael Cimino) 8.5/10
Night Call (Dan Gilroy) 8/10
Les cadavres ne portent pas de costard (Carl Reiner) 7.5/10
Les tontons flingueurs (Georges Lautner) 7.5/10
Les nouveaux héros (Don Hall, Chris Williams) 7/10
Inside Llewyn Davis (Joel & Ethan Cohen) 6/10
Annabelle (John R. Leonetti) 3.5/10
Birdman (Alejandro Gonzalez Inarritu) 3/10

Séries TV
Alphas saison 1 (Michael Karnow & Zak Penn) épisode 2/11 5/10
American Horror Story Asylum (Ryan Murphy) épisode 1/13 6.5/10
Dragon Ball (Akira Toriyama) épisode 10/153 7/10
Fringe saison 2 (J.J Abrams, Alex Kurtzman, Roberto Orci) 8/10
Fringe saison 3 épisode 6/20 (J.J Abrams, Alex Kurtzman, Roberto Orci)
Invasion planète Terre saison 1 (Gene Roddenberry) épisode 3/22 7/10
La quatrième dimension saison 3 (Rod Serling) épisode 15/37 8.5/10
Mad Men saison 6 (Matthew Weiner) 8/10
Mad Men saison 7.1 (Matthew Weiner) 7.5/10
Star Trek : The Next Generation saison 3 (Gene Roddenberry) épisode 2/26 6.5/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2014 : Blade Runner version cinéma US 1982 (Ridley Scott)
Décembre 2014 : L'homme qui tua Liberty Valance (John Ford)
Novembre 2014 : Les sentiers de la gloire (Stanley Kubrick)
Octobre 2014 : Gone Girl (David Fincher)
Septembre 2014 : Le nom des gens (Michel Leclerc)
Août 2014 : La planète des singes : l'affrontement (Matt Reeves)
Juillet 2014 : Mud, sur les rives du Mississippi (Jeff Nichols)
Juin 2014 : Breakfast Club (John Hughes)
Mai 2014 : Les 5000 doigts du dr T (Roy Rowland)
Avril 2014 : Les forçats de la gloire - The Story of G.I. Joe (William A. Wellman)
Mars 2014 : Les inconnus dans la ville (Richard Fleischer)
Février 2014 : Assaut (John Carpenter)
Janvier 2014 : Le dernier pub avant la fin du monde (Edgar Wright)
Décembre 2013 : Rendez-vous avec la peur (Jacques Tourneur)
Novembre 2013 : Dans la maison (François Ozon)
Octobre 2013 : Gravity (Alfonso Cuaron)
Septembre 2013 : Pirates (Roman Polanski)
Août 2013 :[ b]Niagara[/b] (Henry Hathaway)
Juillet 2013 : Rivière sans retour ( Otto Preminger)
Juin 2013 : Frankenweenie (Tim Burton)
Mai 2013 : Gone Baby Gone (Ben Affleck)
Avril 2013 : Dans l'ombre de San Francisco - Woman on the Run (Robert Foster)
Mars 2013 : Argo (Ben Affleck)
Février 2013 : Le rôdeur (Joseph Losey)
Janvier 2013 : The Dark Knight Returns : Part 2 (Jay Oliva)
Décembre 2012 : Le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson)
Novembre 2012 : Les nuits rouges du bourreau de jade (Julien Carbon & Laurent Courtiaud)
Octobre 2012 : The Dark Knight Returns - Part 1 (Jay Oliva)
Septembre 2012 : La cabane dans les bois (Drew Goddard)
Août 2012 : The Dark Knight Rises (Christopher Nolan)
Juillet 2012 : Thirst (Park Chan-Wook)
Juin 2012 : Good Morning England (Richard Curtis)
Mai 2012 : Star Wars : The Clone Wars saison 2 (Dave Filoni)
Avril 2012 : Game of Thrones saison 1 (David Benioff & D. B. Weiss)
Mars 2012 : Caprica (Ronald D. Moore, Remi Aubuchon, David Eick)
Février 2012 : Drive (Nicolas Winding Refn)
Janvier 2012 : Valérie au pays des merveilles (Jaromil Jireš)
Décembre 2011 : Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
Novembre 2011 : Mad Men saison 3 (Matthew Weiner)
Octobre 2011 : CIA Guerres Secrètes (William Karel)
Septembre 2011 : Mais qu'avez-vous fait à Solange ? (Massimo Dallamano)
Août 2011 : La planète des singes : les origines (Rupert Wyatt)
Juillet 2011 : Quatre mouches de velours gris (Dario Argento)
Juin 2011 : X-Men : le commencement (Matthew Vaughn)
Mai 2011 : L'étoffe des héros (Philip Kaufman)
Avril 2011 : Black Death (Christopher Smith)
Mars 2011 : La grande évasion (John Sturges)
Février 2011 : Angel Heart (Alan Parker)
Janvier 2011 : Brainstorm (Douglas Trumbull)
Août 2010 : Kick-Ass (Matthew Vaughn)
Juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan)
Juin 2010 : Les 3 jours du Condor (Sydney Pollack)
Mai 2010 : Conversation secrète (Francis Ford Coppola)
Mars 2010 : Shutter Island (Martin Scorsese)
Février 2010 : La rue rouge (Fritz Lang)
Janvier 2010 : Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (Robert Aldrich)
Décembre 2009 : La route (John Hillcoat)
Novembre 2009 : Un éléphant ça trompe énormément (Yves Robert)
Octobre 2009 : La baronne de minuit (Mitchell Leisen)
Septembre 2009 : L'âge de glace 3 (Carlos Saldhana)
Août 2009 : Departures (Yojiro Takita)
Juillet 2009 : Terminator Renaissance (McG)
Juin 2009 : Coraline (Henry Selick)
Mai 2009 : Ghost in the Shell : stand alone complex - 2nd Gig (Kenji Kamiyama)
Avril 2009 : Histoires de fantômes chinois (Ching Siu-Tung)
Mars 2009 : L'année du dragon (Michael Cimino)
Février 2009 : Nuages flottants (Mikio Naruse)
Janvier 2009 : Yakuza (Sydney Pollack)
Décembre 2008: Battlestar Galactica - saison 1
Novembre 2008 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau)
Octobre 2008 : Katie Tippel (Paul Verhoeven)
Septembre 2008 : Casablanca (Michael Curtiz)
Août 2008 : The Dark Knight - Le chevalier noir (Christopher Nolan)
Juillet 2008 : Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir)
Juin 2008 : La légende de Beowulf (Robert Zemeckis)
Mai 2008 : Rome saison 1 (John Milius, William J. MacDonald & Bruno Heller)
Avril 2008 : Bug (William Friedkin)
Mars 2008 : J'ai le droit de vivre (Fritz Lang)
Février 2008 : Peur(s) du noir (Charles Burns, Blutch, Marie Caillou, Lorenzo Mattotti, Richar McGuire, Pierre Discuillo)
Janvier 2008 : Into the Wild (Sean Penn)
Décembre 2007 : Les proies (Don Siegel)
Novembre 2007 : Je sais où je vais (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Octobre 2007 : Les forbans de la nuit (Jules Dassin)
Septembre 2007 : L'inspecteur Harry (Don Siegel)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Juillet 2007 : Babel (Alejandro Gonzalez Inarritu)
Juin 2007 : Narc (Joe Carnahan)
Mai 2007 : Zodiac (David Fincher)
Avril 2007 : Les tueurs (Robert Siodmak)
Mars 2007 : Mad Max 2 (George Miller)
Février 2007 : Suspiria (Dario Argento)
Janvier 2007 : The Fountain (Darren Aronofsky)
Décembre 2006 : La bête aveugle (Yasuzo Masamura)
Novembre 2006 : Les hommes du Président (Alan J. Pakula)
Octobre 2006 : Que le spectacle commence (Bob Fosse)
Septembre 2006 : Les enfants du Paradis (Marcel Carné)
Août 2006 : Le tigre du Bengale/Le Tombeau Hindou (Fritz Lang)
Juillet 2006 : Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Juin 2006 : L'homme qui rétrécit (Jack Arnold)
Dernière édition par HAL 9000 le 2 mars 15, 13:50, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2676
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Harkento » 28 févr. 15, 16:47

LE FILM DE FEVRIER :

ANNA - 6 18 de Nikita Mikhalkov
Image


FILMS VUS AU CINEMA :

Birdman (Alejandro González Iñárritu) : 8 /10 - U.S.A. [2014] ; Comédie, drame
It follows (David Robert Mitchell) : 7,5 / 10 – U.S.A. [2014] ; Horreur, fantastique, thriller
The imitation game (Morten Tyldum) : 7 / 10 – UK, U.S.A. [2014] ; Drame, histoire
Les nouveaux héros (Don Hall, Chris Williams) : 5,5 / 10 – U.S.A. [2014] ; Animation, action, aventure
Kingsman : services secrets (Matthew Vaughn) : 5 / 10 – U.S.A. [2014] ; Action, comédie, aventure
American sniper (Clint Eastwood) : 4,5 / 10 – U.S.A. [2015] ; Guerre, drame, action
Jupiter Ascending (Lana & Andy Wachoski) : 2,5 / 10 – U.S.A. [2015] ; Action, aventure, fantasy


FILMS DECOUVERTS :

Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov) : 9 / 10 – Russe [1994] ; Documentaire
L’inconnue (Giuseppe Tornatore) : 8,5 / 10 – Italie [2006] ; Drame, thriller
Les lèvres rouges (Herry Kümel) : 8,5 / 10 – Belgique, France, Allemagne [1971] ; Fantastique, horreur, mystère

Dìas de Santiago (Josué Mendez) : 7,5 / 10 – Pérou [2004] ; Drame
Moby Dick (John Huston) : 7,5 / 10 – U.S.A. [1956] ; Aventure, drame
La fin d’une liaison (Neil Jordan) : 7,5 / 10 – UK, U.S.A. [1999] ; Drame, romance
White bird (Gregg Araki) : 7,5 / 10 – U.S.A. [2014] ; Drame, thriller
Ambre (Otto Preminger) : 7 / 10 – U.S.A. [1947] ; Drame, histoire
Vampire, vous avez dit vampire ? (Tom Holland) : 7 / 10 - U.S.A. [1985] ; Fantastique, comédie, horreur
Le septième jour (Carlos Saura) : 7 / 10 – Espagne [2004] ; Drame
Talons aiguilles (Pedro Almodovar) : 7 / 10 – 1991 [1991] ; Drame, crime, romance

Tous les matins du monde (Alain Corneau) : 6,5 / 10 – France [1991] ; Drame, biopic, musique
El habitante incierto (Guillermo Morales) : 6,5 / 10 – Espagne [2004] ; Thriller, drame
Empire records (Allan Moyle) : 6 / 10 – U.S.A. [1995] ; Comédie, drame
The signal (William Eubank) : 5,5 / 10 – U.S.A. [2014] ; Science fiction, thriller
La cara oculta – Inside (Andrès Baiz) : 5 / 10 – Espagne, Colombie [2011] ; Thriller, mystère

Tusk (Kevin Smith) : 4,5 / 10 – U.S.A. [2014] ; Horreur, comédie, thriller
Starcrash, le choc des étoiles (Luigi Cozzi) : 4 / 10 – U.S.A., Italie [1978] ; Science fiction, aventure, action


FILMS REVUS :

Presque célèbre (Cameron Crowe) : 9 / 10 – U.S.A. [2000] ; Drame, musique, romance
Total Recall (Paul Verhoeven) : 9 / 10 – U.S.A. [1990] ; Science fiction, action, aventure
Dr Folamour (Stanley Kubrick) : 9 / 10 – U.S.A. [1964] ; Guerre, comédie

Inglorious Basterds (Quentin Tarantino) : 8,5 / 10 – U.S.A. [2009] ; Guerre, drame, aventure
Boogie Nights (Paul Thomas Anderson) : 8 / 10 – U.S.A. [1997] ; Drame, comédie

Amer béton (Michael Arias) : 6,5 / 10 – Japon [2006] ; Animation, action, drame

SERIE(S) :

The leftovers (Tom Perrota, Damon Lindelof) – épisodes 1.05 à 1.10 : 9 / 10 – U.S.A. [2014] ; Drame, fantastique
Kaamelott (Alexandre Astier) – Saison 2 : 8,5 / 10 – France [2005] ; Comédie, fantasy

DOCUMENTAIRE(S) :

Drogues et création, une histoire des paradis artificielles - Partie 1 et 2 (Jérôme de Missolz) : 8 / 10 – France, Allemagne [2015] ; culture
Daech, naissance d’un état terroriste (Jérome Frital) : 7,5 / 10 – France, Allemagne [2015] ; Géopolitique
Le prophète Mahomet 1.Vers la prophétie (Youssef Seddik, T. Celal et Chema Sarmiento) : 7 / 10 – France, Allemagne [2001] ; Religion, histoire
La possibilité d’être humain (Pablo Girault, Thierry Kruger) : 7 / 10 – France [2012] ; Sociologie

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2013 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2013 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind Game (Masaaki Yuasa)


________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu / Traumatisme cinématographique - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Croûte filmique - J'explose

Avatar de l’utilisateur
locktal
Assistant opérateur
Messages : 2155
Inscription : 19 mars 11, 01:03
Liste de DVD
Localisation : Dijon

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar locktal » 28 févr. 15, 17:07

FILM DU MOIS DE FEVRIER 2015 :

Tempête à Washington / Advise & consent (Otto Preminger, 1962)
Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
- Janvier 2015 : Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
"Vouloir le bonheur, c’est déjà un peu le bonheur"

Avatar de l’utilisateur
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Messages : 139
Inscription : 22 janv. 13, 17:10

Re: Votre film du mois de Février 2015

Messagepar Mr-Orange » 1 mars 15, 00:01

La vie d'Adèle - Abdellatif Kechiche - 2015 : Je n'ai jamais tellement été tenté par cette palme d'or remise par Spielberg en 2013, le film ayant été l'objet lourdingue de récupérations politiques dans les deux camps lors du débat houleux sur le mariage gay, et les retours sur la grossière caricature sociétale que pouvait éventuellement représenter le film m'ont assez refroidi...
En soi, les préjugés n'étaient pas factices. Le film est sorti à la parfaite époque, ce qui peut accentuer son côté racoleur (en plus des multitudes de scènes sexuelles explicites qui ne sont pas forcément nécessaires), et le choc des classes sociales n'est pas des plus subtils. A l'heure actuelle où tout le monde a déjà vu ce film, ça ne sert plus à grand chose de raconter la grossière image des huîtres, mais je ne peux m'empêcher de cingler la manière dont les prolétaires mangent les pâtes selon Kechiche, en se foutant de la bolognaise plein les lèvres... Merci les gros plans, en plus...
D'ailleurs, le cinéaste a un véritable fétichisme pour les lèvres d'Adèle, ça accentue le jeu naturellement parfait qu'elle incarne mais encore une fois, ça m'éviterait bien des désagréments si elle savait manger correctement ou si elle avait des mouchoirs dans la poche....
Mais il faut quand même avouer que, malgré ces deux trois fautes de goût, Kechiche fut un merveilleux directeur d'actrices, tant ses deux protagonistes sont écrasantes de naturel, de beauté et de charisme. Adèle Exarchopoulos tient certainement là le rôle de sa vie, avec sa candeur nonchalante, son sourire naturel, ses lèvres entrouvertes fascinantes. Petit bémol tout de même, la culture c'est comme la confiture, moins on en a et plus on l'étale. Et elles l'étalent de manière bien maladroite lorsqu'elles parlent d'arts.
Ça fait beaucoup de "oui, mais", mais plus le film refroidit dans ma tête, plus il vieillit bien. Son hyperréalisme qui peut parfois destabiliser est fascinant, et Kechiche use du temps avec un tel réalisme époustouflant qu'on a jamais vu ailleurs, sinon chez Godard. On note quelques mouvements de grâce magnifiques, comme la scène de fête d'anniversaire bercée par le tube de Lykke Li ou encore la rencontre d'Adèle avec Emma dans la boite de nuit.
Trois heures rapides bien qu'un peu fatigantes, ce chemin initiatique hyperréaliste marque au fer rouge le spectateur, tant il a suivi l'évolution sidérante de cette héroïne lycéenne enchanteresse qui finit par devenir une femme. Et lorsqu'à la fin, Adèle, après avoir contemplé une dernière fois celle a qui a changé sa vie et qui a grandi, ressort elle aussi vieillie et mature de cette initiation amoureuse, sexuelle, le visage changé, et nous tourne le dos, se préparant à tourner la page, on peut se dire qu'on a quand même passer un bon moment de cinéma. 4/6

Week-End - Jean-Luc Godard - 1967 : Grosse claque d'une noirceur absolue. L'enfer selon Godard, avec ces routes rouges de sang, ces voitures embrasées, ces corps qui jonchent sur le sol, ces personnages violents et haineux qui hurlent sans discontinuer. Mais le film est aussi d'une grâce absolue, avec deux longs plans-séquences en travelling merveilleux (les bouchons de campagne, et celui dans la ferme) mêlés dans cette fresque inhumaine cauchemardesque, où Jean Yanne et Mireille Darc, tous deux d'un cynisme et d'une immoralité extrêmes, au bord de la folie et de l'absurde, entourés de révolutionnaires déshumanisés par le Vietnam, contemplent et se fondent dans le visage de l'horreur. Certainement le Godard le plus accessible (si on passe sur le début un peu trop abscons et maladroit) et le plus riche de sens. Politique, poétique, littéraire, et surtout cinématographique. Le Septième Art n'a pas attendu Apocalypse Now pour une entreprise infernale, où la folie progresse dans un crescendo affolant avant d'exploser, et je me demande alors pourquoi et comment ce film n'est pas davantage entré dans l'Histoire. 6/6 ===> FILM DU MOIS

Margin Call - J.C Chandor - 2012 : Film intéressant à bien des niveaux, et dont l'absence de jugement et de diabolisation du milieu fait toute la force. On peut néanmoins regretter deux choses : l'absence de mise en scène durant tout le film et le jeu médiocre et ridicule de Penny Bagdley. Sinon, Kevin Spacey confirme qu'il est en train de devenir l'un des meilleurs acteurs américains de sa génération, sinon le meilleur. 4/6

Bonnie and Clyde - Arthur Penn - 1967 : Sacrée balade sauvage et sanglante avec ce couple de salopards subversivement glamours, sa névrose sexuelle ambigue, rongé par un malaise sociétal et politique où l'ordre s'est définitivement séparé du peuple... Ce road-movie n'a pas pris une ride, son intrigue est toujours saisie d'une nervosité palpable, les fusillades tout droit sorties d'un Peckinpah sont écrasantes et Faye Dunaway est sublime et repoussante à la fois... Le film, étonnamment provocateur, cette course poursuite commençant comme une promenade enchantée et finissant dans un bain de sang funèbre, avec ces deux héros à double facette, charmante et monstrueuse, n'a pas fini de me dérouter. Une claque. 6/6

Kingsman : Services Secrets - Matthew Vaughn - 2015 : Bon, le film met du temps à réellement assumer jusqu'au bout son délire, démarrant vraiment à partir de la scène de l'église, un sacré moment de virtuosité et de provocation... Avant, c'est trop sage, trop convenu, avec une lutte des classes plutôt idiote, même si cela restait plutôt agréable à regarder, des scènes d’entraînements agréables, Colin Firth et sa classe internationale qui n'a rien à envier aux James Bond, Mark Strong plutôt sympathique... Enfin, comme dit précédemment, c'est seulement lorsque que retentit le massacre dans la paroisse que le film devient jouissif, et qui devient alors un véritable feu d'artifices absurde, décalé, jouissif (toutes ces têtes qui explosent de manière psychédélique), et la mise en scène se débarrasse alors de coquetteries de mauvais goût et devient plus efficace... En somme, c'est pas mal, pas non plus le film tant subversif que vantaient certains. 4/6

American Sniper - Clint Eastwood - 2015 : Bon, alors pour commencer, je ne comprends absolument pas pourquoi le film fait tant polémique, le film n'est en aucun cas un objet de propagande, et le fait que certains politiciens voulaient bloquer sa sortie relèverait, en plus d'un manque de respect pour la mémoire de l'homme à qui il est consacré, d'un certain révisionnisme historique (en élargissant la définition du mot bien sûr), car cela aurait fait passer sous silence des faits véridiques et incontestables. Un mois et demi après, il semblerait que l'adage populaire "Je suis Charlie" se soit déjà dissipé, quoique la liberté d'expression est à géométrie variable depuis le début...
Sinon, le film, qui n'est absolument pas pervers ou nuisible (enfin, pour toute personne saine d'esprit/ou qui ne cache trois bâtons de dynamite sous son blouson) est sacrément efficace, un biopic large habile et maîtrisé. Bon, il est évident que le film ne résiste pas à la tentation du patriotisme impérial américain dégoulinant de larmes, dont Clint Eastwood en est le symbole depuis plusieurs années, et tout le contexte dans lequel évolue le personnage n'est pas traité avec finesse. De même, le film s'oriente parfois un peu trop vers le film d'action, rendant d'une manière spectaculaire et vendeuse des événements horrible... Mais il semblerait en plus que le cinéaste en soit conscient et joue avec ces codes - cela donne une certaine puissance tout de même, surtout lors de la scène finale qui est assez éblouissante et impressionnante, un magnifique hommage funèbre qui rompt avec le manichéisme que l'on aurait pu soupçonner précédemment. Et puis Bradley Cooper est largement supportable, c'est dire...
Je suis certainement un peu généreux, mais il faut préserver ce films des gens idiots bien pensants complètement à côté de la plaque... 5/6

Les trois visages de la peur - Mario Bava - 1965 : Un film, trois sketches, rythme très inégal, complètement plombé par le deuxième qui, en plus de m'avoir énormément déçu (je m'attendais à une atmosphère efficace à la Opération Peur), est vraiment soporifique... Le premier est très (trop ?) classique et convenu, mais il fonctionne quand même même si l'angoisse est presque totalement absente, et seul le troisième donne des frissons... Un film assez ennuyeux dans l'ensemble donc, un vrai gâchis vu la mise en scène parfaite de Bava, sa photographie et ses jeux de couleurs et de lumières magnifiques (surtout dans le premier et le troisième), avec en somme une introduction et un épilogue très sympathiques de Boris Karloff. Dommage. 3/6

Lettre d'une inconnue - Max Ophuls - 1948 : Thème sensible à tous, l'amour secret, le regret de ne pas avoir poussé les choses, magnifié par la très touchante Joan Fontaine et la version rédemptrice de Don Juan de Louis Jourdan... Le film est très beau, ne tombe jamais dans le pathos lourd et assommant, un mélodrame qui fait tout dans la finesse, et la fraîcheur, la candeur de l'actrice principale reste longtemps en tête. Cela dit, si le film est vraiment excellent, je dois dire que je m'attendais à plus de mélancolie enivrante, de nostalgie doucereuse, mais il est certainement trop classique pour ça, c'est plutôt un attribut du cinéma moderne.... Ça reste magnifique quand même. 5/6

Coeurs - Alain Resnais - 2006 : Le film commençait mal, comme un drame bourgeois surfait, rance, vain, qui reprend tous les codes (le musical en moins) d'On Connait la Chanson sans son énergie, et en prime l'antipathie de Laura Morante... Et puis le film prend une toute autre dimension, désespérée, , non tragicomique car l'issue n'est pas heureuse, tragique tout court...
Les personnages sont rongés par un mal-être inconnu, dont la cause se trouve dans un passé mystérieux (l’ambiguïté sexuelle typiquement bunuelienne de Azéma, le pathétisme de Dussollier, pourquoi Wilson fut renvoyé de la guerre...). A la fin, tous se retrouvent affreusement seuls, dans un Paris enneigé, mus par une douleur sourde, la faiblesse humaine. Pierre Arditi a la classe comme toujours, mais le personnage le plus beau revient à Isabelle Carré, magnifique, qui lance cette dimension tragique et désespérée, soulignée par une photographie somptueuse et une mise en scène virtuose et innovante.
Resnais, comme Godard, à 80 balais (je précise pour Resnais car son dernier film qu'il a réalisé à plus de 90 ans est d'une fainéantise absolue), ne cessent alors de réinventer le Cinéma. Un parfum de soap étrange, parfois rebutant, mais fascinant. 4/6

Suspiria - Dario Argento - 1977 : Le jeu hypnotisant de Jessica Harper, les couleurs vives, le thème envoûtant dont on pourrait se gorger de superlatifs de Goblin... Pas de doutes, on a devant nous un formidable film d'atmosphère, travaillé, baroque, plastiquement superbe, un véritable régal des sens. Mais alors que je m'apprêtais à mettre un 9, la fin m'a amené à considérer quelques petits désagréments : les bruitages qui deviennent omniprésents lors de la deuxième moitié du film, qui ne font pas peur et qui couvent la grandiose bande-originale de Goblin (qui m'a l'air d'être un génie, je vais me pencher sur ses travaux), et cette fin aurait gagné à être dans le non-dit pour préserver l'atmosphère étrange, ambiguë vis-à-vis du protagoniste et non purement horrifique, même si elle reste tout de même largement efficace, le goût et la sensation restent moins longtemps en bouche après le visionnage. Ça reste une claque quand même. 5/6

Birdman - Alejandro Gonzalez Inarritu - 2015 : Je ne comprends pas ceux qui disent que ce film est tout sauf une proposition de cinéma.
On peut l'accuser de tricherie certes, le film n'est pas un réel et seul long plan-séquence. La Corde d'Hitchcock non plus, ça ne l'a pas empêché d'être un immense chef d'oeuvre. Et il cachait encore plus ses bricoles, le bougre. Et puis bon, le cinéma, c'est, dans sa globalité, en faisant de gros raccourcis, l'art de tricher, l'art de créer une illusion.
Et moi, même si le travail de mise en scène que je vois est illusoire, je m'en moque, car il n'empêche que c'est vraiment habile et virtuose. Une plongée intimiste et immersive dans un cadre chaotique et schizophrène, qui rappelle le nouveau tournant de Cronenberg, en plus incisif encore, et le film, par moments, m'a pas mal fait évoquer le troublant et fascinant Cosmopolis.
Mouvements effrénés dans la recherche d'espace, en toute urgence, du décor étouffant aux grandes bouffées d'air extérieures, le film regorge d'énergie. Tout comme les acteurs qui participent à cette course (contre quoi au final d'ailleurs ? le chaos ?), du génial Michael Keaton dans rôle taillé pour mesure, en passant par Norton, Watts, Stone, au plus que sympathique Zack Galifianakis.
Si le fond est très simpliste, il reste sacrément efficace, de la machine dévorante du spectacle et d'Hollywood à la critique de la critique (qui au final est caricaturale mais très juste, jusque dans sa finalité avec l'hypocrisie ambiante quand le tragique survient), parfumé d'un cynisme que d'aucuns peuvent considérer prétentieux et antipathique, moi je rentre dedans, c'est méchant, peut-être facile, mais jouissif et pertinent. Et l'envolée délirante suite à une crise de schizophrénie et d'orgueil du protagoniste est un des morceaux du cinéma les plus plaisants qu'il m'ait été donné de voir depuis un bout de temps.
Guyness l'a dit si bien, le film est facile, tant à détester qu'à adorer. Je me range dans la deuxième catégorie.
Ça en fera certainement hurler certains, mais c'est le plus beau film sur le déclin du Cinéma (même si il évolue dans le cadre du théâtre) depuis Holy Motors. 5/6
Nouveau sur ce site.