Votre film du mois de Septembre 2018

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22080
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar cinephage » 1 sept. 18, 10:57

SEPTEMBRE 2018

FILM DU MOIS:

Fanny & Alexandre, d'Ingmar Bergman (1982) 10/10 - Sublime photo de Sven Nykvist, magnifique mise en scène de Bergman, qui transcende ici ses obsessions dans un récit qui ménage une part autobiographique et surtout révèle une sensibilité particulière, qui emporte le spectateur dans une émotion de tous les plans, entre évocations du passé, fantômes amicaux ou effrayants, hommes cruels ou pitres truculents... Du très grand cinéma.

FILMS DECOUVERTS:
The Meg / En eaux troubles, de Jon Turteltaub (2018) 7/10 - Un film de monstre bien fichu. Le scénario absurde multiplie les invraisemblances, mais toujours dans le dessein d'aboutir à une séquence ou un plan rigolo. On s'amuse, ce qui est l'essentiel pour un film de ce type. Enfin, je reste frappé par le plan (repris dans la bande annonce) de la petite fille, qui est d'une force qui transcende le film dont il est issu. Chapeau au storyboarder !!
Le monde est à toi, de Romain Gavras (2018) 7/10 - Quoique très bancal, ce film permet à Gavras de déployer son univers de loubards, de paumés un peu idiots (mention spéciale à V.Cassel, hilarant). S'il y a du travail pour effacer l'aspect "clipesque" de sa mise en scène (pénible pour les dialogues et certaines séqueces), il y a aussi une aptitude à déchainer les comédiens dans des contre-emplois formidables... On a donc envie de voir comment évoluera le style de Gavras dans son prochain film.
Judo Throw Down, de Johnnie To (2004) 7,5/10 - Malgré un script un peu elliptique, l'élégance de la mise en scène, la beauté de la photo, le charisme des acteurs, tout cela fait de ce film un bel objet, avec sa dose d'émotion et de bons moments.
Weekend, d'Andrew Haigh (2011) 8/10 - Ce film nous raconte la naissance d'un amour. Magnifiquement filmé, il nous laisse happer dans l'histoire de la rencontre de Glenn et Russell, et nous fait partager leur intimité. Un film assez intense, porté par une photo superbe.
Burning, de Lee Chang-Dong (2018) 8/10 - Un film intense, qui suggère plus qu'il ne montre, superbement filmé, dont la conclusion n'en finit pas de pousser le spectateur à ressasser ce qu'il a vu.
May the Devil take you, de Timo Tjahjanto (2018) 4/10 - C'est pas que ça soit mal fait, mais ça ressemble à un copier-coller de plein de trucs, de l'exorciste à Evil Dead, il n'y a pas beaucoup d'idées neuves, et le scénario est encore moins surprenant.
Hanasareru gang, de Nobuhiro Suwa (1984) 6/10 - Je ne marque que les longs dans ce journal de visionnages. Cette série des hatchimiri japonais que propose l'étrange festival est moins une réserve de films fabuleux qu'une série de clés, par la révélation de ses brouillons, du jeune cinéma japonais des années 80, qui contenait en creux le cinéma contemporain. Sion est déjanté, Tsukamoto fait des histoires de vampires et de voyage temporel, Suwa imite Godard dans un polar déconstruit. Le tout est très intéressant.
A Man's Flower road, de Sono Sion (1986) 7/10 - Sorte de journal intime et d'essai cinématographique, on voit ici Sion chez lui, débordant d'énergie et jamais à l'aise, commençant à élaborer les bases de son univers à venir. C'est rare de voir un film aussi intime.
Happiness Avenue, de Katsuyuki Hirano (1986) 7,5/10 - Ce film qui s'attache à une bande de marginaux, décalés, travestis et autres clochards, m'évoque une variation de Dernière sortie pour Brooklyn, en plus joyeux. Car les moments festifs dans le films sont réellement drôles et lumineux.
The Field Guide to Evil, film collectif (2018) 2/10 - Malgré un visuel léché, 6 films sur les 8 manquent manifestement de travail, dans le jeu, le rythme, et surtout l'écriture. Il ne se passe rien ou alors cela sans cohérence ou finalité. Un patchwork indigeste, et long.
Buybust, de Erik Matti (2018) 7/10 - Sorte de polar faussement musclé, le film pèche sérieusement sur le rythme et les cascades. Néanmoins, le choix d'opposer les policiers à un bidonville entier implique un bodycount faramineux, et crée des images assez spectaculaires, ce qui donne un film qu'on regarde sans ennui.
A vigilante, de Sarah Daggar-Nickson (2018) 5/10 - Enième rape and revenge, dénué de la moindre originalité, ormis un démarrage sec qu'un long et inutile flashback explicatif vient neutraliser. Jolie photo en revanche, mais le film reste d'une triste banalité.
The Rain Women, de Shinobu Yaguchi (1990) 4/10 - Ensemble de séquences disjointes et plus ou moins réussies, le film pèche à raconter quelque chose, et finit par ennuyer lourdement.
Violence Voyager, de Ujicha (2018) 7,5/10 - Film d'animation statique, à la fois pop et sadique, violence voyager commence par une intrigue effrayante, pour basculer dans un trip entre James Bond et jeux vidéos horrifiques. Je me suis beaucoup amusé.
The spy gone north, de Yoon Jong-bin (2018) 7,5/10 - Un polar humaniste qui joue la carte historique et évite l'action. Très sympathique, notamment les séquences brillantes en Corée du Nord du début des années 90.
Killing, de Shinya Tsukamoto (2018) 6,5/10 - Inégal, le film alterne de très belles séquences de jeu et de duels, avec des moments plus proches de ce que je n'aime pas trop chez ce cinéaste, trouble intérieur, folie, délire de la caméra qui gigote... On reste partagé, mais le film vaut le coup d'oeil.
Perfect Skin, de Kevin Chicken (2018) 7,5/10 - Dans un esprit proche de The Collector, de William Wyler, on suit ici le kidnapping d'une jeune fille par un tatoueur décidé à imposer son chef d'oeuvre. Le film est porté par un casting qui fonctionne bien, un visuel très esthétisé, et une BO qui assure une belle atmosphère. Contrat rempli et un film assez sympa.
The hospital, d'Arthur Hiller (1971) 8/10 - Comédie noir sur les dysfonctionnements hospitaliers, le film bénéficie d'excellents dialogues de Paddy Chayefsky et de comédiens en grande forme, Georges C. Scott en tête. Gourmandise cinéphile...
Upgrade, de Leigh Whannell (2018) 7,5/10 - Série B de science-fiction bien fichue, assez efficace et rythmée, au fort potentiel de divertissement.
Lifechanger, de Justin McConnell (2018) 6/10 - D'un postulat fantastique assez intrigant, McConnell tire un film au rythme inégal, et qui manque de rythme. C'est pas mal, mais il y avait de quoi faire mieux...
La chatte des montagnes, de Ernst Lubitsch (1921) 7,5/10 - Une comédie charmante, bourrée d'idées et d'inventions, notamment dans la forme des cadres, où Pola Negri se révèle aussi charmante que très drole. Belle réussite de Lubitsch, où l'on décèle la patte du réalisateur à venir.
J'accuse, d'Abel Gance (1938) 5,5/10 - Archétype du film à message, ce J'accuse garde bien quelques jolis moments à la limite de l'expérimental, mais se révèle surtout très lourd et sentencieux. A ce titre, Victor Francen est parfois pontifiant à l'insupportable, et en fait des caisses.
L'ordre et la morale, de Matthieu Kassovitz (2011) 6/10 - Là encore, le message prime sur le récit, pourtant fort intéressant. Mais le casting fonctionne plutôt bien, et on reste attaché au déroulement de l'histoire.
Mr Sardonicus, de William Castle (1961) 7,5/10 - William Castle s'amuse avec les codes du genre, et nous avec. En découvrant ses films, je m'étonne de voir combien il avait l'intuition de comment fonctionne l'horreur au cinéma, et savait en détourner les codes, même avec des intrigues très simples.
The Sisters Brothers, de Jacques Audiard (2018) 7,5/10 - Entre exercice de style et western psychologique. Audiard mêle au western son intéret pour les relations familiales, les rapports tutélaires fort-faible, avec un bonheur inégal. En revanche, entre un casting en or et une photo enchanteresse, le spectateur se régale.
The Covered Wagon, de James Cruze (1923) 9/10 - Film séminal et excellent western à grand spectacle, The Covered Wagon suit la transhumance d'innombrables colons traversant l'Amérique et affrontant mille dangers, posant la base pour de nombreux films ultérieurs. Il s'agit aussi et surtout d'un très bon film, spectaculaire, drole et passionnant. Une belle découverte grace au bluray Kino, qui met bien en valeur le visuel du film.
Martha, de Rainer Werner Fassbinder (1974) 8,5/10 - Dans une veine lyrique particulièrement sirkienne (le réalisateur est nommément cité dans une scène), Fassbinder nous fait le récit d'une oppression féminine redoutable, qui, en écho avec mon film du mois, rappelle combien le rapport entre homme et femmes peut être déséquilibré... Comme toujours, les cadres sont pertinents, les mouvements de caméra au rasoir. Quel réalisateur !
Zelig, de Woody Allen (1983) 7/10 - Tout le film d'Allen semble construit sur une seule idée, certes excellente et drole, mais un peu lassante à force. Heureusement, les reconstitutions sont réussie, et le comique a un sens du rythme et de l'absurde inimitable.
La nonne, de Corin Hardy (2018) 2/10 - Corin Hardy ne comprend pas ce qu'est un film d'horreur, et détruit tous les moments un tant soit peu susceptibles d'être effrayant. Si l'on rajoute à cela un scénario d'une improbable bêtise, on aboutit au grand nanard de l'année...

FILMS REVUS:
Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin, de John Carpenter (1986) 9/10 - Révision hilare de ce film d'aventure aussi spectaculaire qu'inventif. Jack Burton rulzzz...

Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
mars 2013=Le bossu de Notre-Dame (Wise & Trousdale)
avril 2013=Comme des frères (Gélin)
mai 2013=Walkabout (Roeg)
juin 2013=Kekexili (Chuan)
juillet 2013=Doro no kawa (Oguri)
aout 2013=My Childhood (Douglas)
septembre 2013=Hoop Dreams (James)
octobre 2013=Pique-nique à Hanging Rock (Weir)
novembre 2013=Du rififi chez les hommes (Dassin)
decembre 2013=Heimat, chronique d'un rêve (Reitz)
janvier 2014=Hearts of Darkness: A Filmmaker's Apocalypse (Bahr & Hickenlooper)
fevrier 2014=The Grand Budapest Hotel (Anderson)
mars 2014=Voyage à Tokyo (Ozu)
avril 2014=Untel père et fils (Duvivier)
mai 2014=Seuls sont les indomptés (Miller)
juin 2014=Les harmonies Werckmeister (Tarr)
juillet 2014=La maison des geishas (Fukasaku)
aout 2014=The Act of Killing (Oppenheimer)
septembre 2014=White God (Mundruczó)
octobre 2014=Gone Girl (Fincher)
novembre 2014=Odd Man Out (Reed)
decembre 2014=Le retour (Zvyagintsev)
janvier 2015=Le Soleil brille pour tout le monde (Ford)
février 2015=Le vent (Sjostrom)
mars 2015=Eté précoce (Ozu)
avril 2015=The taking of Tiger Mountain (Hark)
mai 2015=Mad Max: Fury Road (Miller)
juin 2015=Vice versa (Docter)
juillet 2016=Johnny BelindaN(Negulesco)
aout 2015=Selon la loi (Koulechov)
septembre 2015=Gosses de Tokyo (Ozu)
octobre 2015=La baie sanglante (Bava)
novembre 2015=La vie passionnée de Vincent van Gogh (Minelli)
decembre 2015=La chanteuse de Pansori (Kwon-Taek)
janvier 2016=L'ange exterminateur (Bunuel)
février 2016=Le vieux Manoir (Stiller)
mars 2016=Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Hsiao Hsien)
avril 2016=Vivre sa vie (Godard)
mai 2016=Nazarin (Bunuel)
juin 2016=Voyage à travers le cinéma français (Tavernier)
juillet 2016=Et tournent les chevaux de bois (Montgomery)
août 2016=Le festin de Babette (Axel)
septembre 2016=La region salvaje (Escalante)
octobre 2016=The Deep Blue Sea (Davies)
novembre 2016=La fille de Brest (Bercot)
decembre 2016=The Mermaid (Chow)
janvier 2017=Le cheval de Turin (Tarr)
fevrier 2017=Loving (Nichols)
mars 2017=The Lost City of Z (Gray)
avril 2017=Saving Sally (Liongoren)
mai 2017=The Tin Star (Mann)
juin 2017=Comme un torrent (Minnelli)
juillet 2017=Le monde lui appartient (Walsh)
aout 2017=Taking off (Forman)
septembre 2017=Trois pages d'un journal (Pabst)
octobre 2017=Long Weekend (Eggleston)
novembre 2017=Chasse au gang (de Toth)
decembre 2017=The Florida Project (Baker)
janvier 2018=Coco (Unkrich & Molina)
fevrier 2018=la forme de l'eau (del Toro)
mars 2018=L'arche russe (Sokourov)
avril 2018=Ready Player One (Spielberg)
mai 2018=Plaire, aimer et courir vite (Honoré)
juin 2018=Chambre avec vue (Ivory)
juillet 2018=Dragon Inn (Hu)
aout 2018=Green Fish (Lee Chang-Dong)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Messages : 19987
Inscription : 31 déc. 04, 14:17
Localisation : Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Jack Carter » 1 sept. 18, 11:00

SEPTEMBRE

Image

Burning (Lee Chang Dong, 2018) : 6/10 *
Fright (Peter Collinson, 1971) : 3.5/10
Les Affranchis (Martin Scorsese, 1990) : 9/10
Fast-Walking (James B. Harris, 1982) : 6.5/10
Silent Voice (Naoko Yamada, 2018) : 7.5/10 *
Les Soeurs Munakata (Yasujiro Ozu, 1950) : 7/10
Les faucons (Istvan Gaal, 1970) : 7/10
Au coeur de la nuit (Cavalcanti, Hamer, Crichton, Dearden, 1945) : 7.5/10
Princesse Arete (Sunao Katabuchi, 2001) : 4/10
Le Reveil de la sorciere rouge (Edward Ludwig, 1948) : 6.5/10
Le Prophete (Dino Risi, 1968) : 4/10
My Son John (Leo McCarey, 1952) : 5.5/10 *
Le Sens de la fete (Eric Toledano/Olivier Nakache, 2017) : 5.5/10
Sueur froide dans la nuit (Jimmy Sangster, 1972) : 6/10
Brule, sorciere, brule ! (Sidney Hayers, 1962) : 7/10
John & Mary (Peter Yates, 1969) : 6/10
Cesar et Rosalie (Claude Sautet, 1972) : 7.5/10
Okko et les fantomes (Kitaro Kosaka, 2018) : 6.5/10 *
L'Amour est une fete (Cedric Anger, 2018) : 6.5/10 *
Stupid things (Amman Abbasi, 2017) : 4/10
Les Seigneurs (Philip Kaufman, 1979) : 7.5/10
Les Freres Sisters (Jacques Audiard, 2018) : 7.5/10 *
La marchande d'amour (Mario Soldati, 1953) : 6.5/10
La Sarabande des pantins (Henry Koster, Henry Hathaway, Jean Negulesco, Howard Hawks, Henry King) : 6.5/10
Les Anges du peché (Robert Bresson, 1943) : 6/10 *
Nos meilleures années (Marco Tulio Giordana, 2003) : 8/10
Otesanek (Jan Svankmajer, 2000) : 7/10
Aucun homme, ni dieu (Jeremy Saulnier, 2018) : 4/10
Les Legions de Cleopatre (Vittorio Cottafavi, 1959) : 6/10


Coin Coin et les Z'inhumains (Bruno Dumont, 2018) ; 8/10


Mes Films du Mois 2018

Janvier : La Legende de la Montagne (King Hu)
Fevrier : Phantom Thread (Paul Thomas Anderson)
Mars : Mektoub my love : canto uno (Abdellatif Kechiche)
Avril : Faust (F.W Murnau)
Mai : Le Marquis s'amuse (Mario Monicelli)
Juin : L'Eté/Leto (Kirill Serebrennikov)
Juillet : La Bande des quatre/Breaking away (Peter Yates)
Aout : La Ballade de Narayama (Shohei Imamura)
Dernière édition par Jack Carter le 30 sept. 18, 07:59, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
El Dadal
Cadreur
Messages : 4190
Inscription : 13 mars 10, 01:34

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar El Dadal » 1 sept. 18, 11:12

SEPTEMBRE 2018

FILM DU MOIS


Films découverts:
    _ Let's Get Lost (Bruce Weber - 1988) Image
    _ Détective privé (Jack Smight - 1966) Image
    _ Six femmes pour l'assassin (Mario Bava - 1964) Image
    _ Le roman de Marguerite Gautier (George Cukor - 1936) Image
    _ Engrenages (David Mamet - 1987) Image
    _ Panique dans la rue (Elia Kazan - 1950) Image
    _ Les quatre malfrats (Peter Yates - 1972) Image
    _ The Black Panther (Ian Merrick - 1977) Image
    _ La nuit des diables (Giorgio Ferroni - 1972) Image
    _ Suture (Scott McGehee & David Siegel - 1993) Image
    _ P'tang, Yang, Kipperbang (Michael Apted - 1982) Image
    _ Les envoûtés (John Schlesinger - 1987) Image
    _ Angel terminators (Lieh Wei - 1992) Image
    _ Sans un bruit (John Krasinski - 2018) Image

Films revus:
    _ Mona Lisa (Neil Jordan - 1986) Image
    _ Evil Dead (Sam Raimi - 1981) Image
Dernière édition par El Dadal le 30 sept. 18, 14:10, édité 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47835
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Boubakar » 1 sept. 18, 11:33

Septembre 2018

Film du mois

- Mektoub my love : Canto Uno (Kechiche) 9/10

Films vus

- The long good friday (MacKenzie) 8,5/10

- Fievel et le nouveau monde (Bluth) 8/10

- Premier rendez-vous (Decoin) 7,5/10

- Sans mobile apparent (Labro) 7/10
- Love is strange (Sachs) 7/10

- L'étalon noir (Ballard) 6,5/10

- Fletch aux trousses (Ritchie) 6/10
- City of violence (Seung-Wan) 6/10
- Docteur Patch (Shadyac) 6/10
- Aftermath (E.LEster) 6/10
- Trader (Dearden) 6/10

- Passer l'hiver (Barbet) 5,5/10
- Mona Lisa (Jordan) 5,5/10

- Le 15h17 pour Paris (Eastwood) 5/10
- Par effraction (Minghella) 5/10
- Le voleur (Malle) 5/10

- Assassin's creed (Kurzel) 4/10

- Juste la fin du monde (Dolan) 3,5/10

- Valérian et la cité des mille planètes (Besson) 3/10
- French kiss (Kasdan) 3/10

- Killing Gunther (Killam) 2/10

- Situation amoureuse ; c'est compliqué (Payet & Lauga) 1/10
- Evasion 2 : le labyrinthe d'Hadès (C.Miller) 1/10

Films revus

- Bowling for Columbine (Moore) 8/10

- Sexe Intentions (Kumble) 6/10

Mes films du mois (Mai 2005 - Aout 2018)
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = Star Wars episode III (Lucas)
juin 2005 = Les poupées russes (Klapisch)
juillet 2005 = La guerre des mondes (Spielberg)
août 2005 = L'auberge espagnole (Klapisch)
septembre 2005 = To live and die in LA (Friedkin)
octobre 2005 = Mon nom est personne (Valerii)
novembre 2005 = Blackjack (Dezaki)
décembre 2005 = Bernie (Dupontel)
janvier 2006 = La chute (Hirschbiegel)
février 2006 = Rambo (Kotcheff)
mars 2006 = Coup de tête (Annaud)
avril 2006 = Les duellistes (R.Scott)
mai 2006 = Spartacus (Kubrick)
juin 2006 = La ruée vers l'or (Chaplin)
juillet 2006 = La horde sauvage (Peckinpah)
aout 2006 = The Kid (Chaplin)
septembre 2006 = Un après midi de chien (Lumet)
octobre 2006 = History of violence (Cronenberg)
novembre 2006 = Seul contre tous (Noé)
décembre 2006 = Le lauréat (Nichols)
janvier 2007 = Rocky Balboa (Stallone)
février 2007 = 2001 (Kubrick)
mars 2007 = Bad Lieutenant (Ferrara)
avril 207 = Vertigo (Hitchcock)
mai 2007 = Lady Chatterley (Ferran)
juin 2007 = Bloody sunday (Greengrass)
juillet 2007 = Les infiltrés (Scorsese)
août 2007 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
septembre 2007 = L'hirondelle d'or (Hu)
octobre 2007 = Black book (Verhoeven)
novembre 2007 = 12 hommes en colère (Lumet)
décembre 2007 = Les chansons d'amour (Honoré)
janvier 2008 = Assurance sur la mort (Wilder)
février 2008 = Requiem pour un massacre (Klimov)
mars 2008 = There will be blood (P.T. Anderson)
avril 2008 = La ligne rouge (Mallick)
mai 2008 = The Killer (Woo)
juin 2008 = La graine et le mulet (Kechiche)
juillet 2008 = Le château de l'araignée (Kurosawa)
aout 2008 = Gentleman Jim (Walsh)
sepembre 2008 = Marius/Fanny/César (Korda/Allegret/Pagnol)
octobre 2008 = Fenêtre sur cour (Hitchcock)
novembre 2008 = Network (Lumet)
décembre 2008 = Bonnie & Clyde (A. Penn)
janvier 2009 = De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Newman)
février 2009 = Gran Torino (Eastwood)
mars 2009 = 7h58, ce samedi-là (Lumet)
avril 2009 = Harold & Maude (Ashby)
mai 2009 = L'aventure de Mme Muir (Mankiewicz)
juin 2009 = Les visiteurs (Kazan)
juillet 2009 = JFK (Stone)
aout 2009 = Les choses de la vie (Sautet)
septembre 2009 = La comtesse aux pieds nus (Mankiewicz)
octobre 2009 = Le samouraÏ (Melville)
novembre 2009 = The offence (Lumet)
décembre 2009 = Avatar (Cameron)
janvier 2010 = Calmos (Blier)
février 2010 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
mars 2010 = The box (Kelly)
avril 2010 = La dernière caravane (Daves)
mai 2010 = La colline des hommes perdus (Lumet)
juin 2010 = L'adieu aux armes (Borzage)
juillet 2010 = La chevauchée des bannis (DeToth)
aout 2010 = Zazie dans le métro (Malle)
septembre 2010 = Des hommes et des dieux (Beauvois)
octobre 2010 = The social network (Fincher)
novembre 2010 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2010 = Bright star (Campion)
janvier 2011 = La vengeance aux deux visages (Brando)
février 2011 = L'homme qui voulut être roi (Huston)
mars 2011 = Pour une poignée de dollars (Leone)
avril 2011 = Amants et fils (Cardiff)
mai 2011 = Conte d'été (Rohmer)
juin 2011 = Punishment park (Watkins)
juillet 2011 = Les gens de la pluie (Coppola)
aout 2011 = The proposition (Hillcoat)
septembre 2011 = A la recherche de Garbo (Lumet)
octobre 2011 = Police (Pialat)
novembre 2011 = Capturing the Friedmans (Jarecki)
décembre 2011 = Shame (McQueen)
janvier 2012 = Dressé pour tuer (Fuller)
février 2012 = Un homme est passé (Sturges)
mars 2012 = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril 2012 = Une journée particulière (Scola)
mai 2012 = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin 2012 = Commando (L.Lester)
juillet 2012 = Warrior (O'Connor)
aout 2012 = Deep end (Skolimowski)
septembre 2012 = Out of Africa (Pollack)
octobre 2012 = La maison du lac (Rydell)
novembre 2012 = Les enfants loups, Ame & Yuki (Hosoda)
décembre 2012 = Point limite zéro (Sarafian)
janvier 2013 = The master (P.T.Anderson)
février 2013 = Daguérrotypes (Varda)
mars 2013 = Braindead (P.Jackson)
avril 2013 = Occupe-toi d'Amélie ! (Autant-Lara)
mai 2013 = Mud (J.Nichols)
juin 2013 = Le dernier train du Katanga (Cardiff)
juillet 2013 = Piège mortel (Lumet)
aout 2013 = La rose et la flèche (Lester)
septembre 2013 = Le trou (Becker)
octobre 2013 = Iron monkey (Yuen)
novembre 2013 = Inside Llewyn Davis (Coen)
décembre 2013 = Le gouffre aux chimères (Wilder)
janvier 2014 = Le vent se lève (Miyazaki)
février 2014 = 10eme chambre, instants d'audience (Depardon)
mars 2014 = Fedora (Wilder)
avril 2014 = Les garçons de la bande (Friedkin)
mai 2014 = The myth of the american sleepover (Mitchell)
juin 2014 = Un condé (Boisset)
juillet 2014 = Marie Octobre (Duvivier)
août 2014 = Blue Jasmine (Allen)
septembre 2014 = Arrietty, le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
octobre 2014 = Mouchette (Bresson)
novembre 2014 = Mademoiselle (Richardson)
décembre 2014 = Bonne chance (Guitry)
janvier 2015 = Les diaboliques (Clouzot)
février 2015 = Philomena (Frears)
mars 2015 = L'homme tranquille (Ford)
avril 2015 = Deux jours, une nuit (Dardenne)
mai 2015 = Mad Max Fury Road (Miller)
juin 2015 = Stardust memories (Allen)
juillet 2015 = Les combattants (Cailley)
août 2015 = L'aveu (Costa-Gavras)
septembre 2015 = Le sauveur (Mardore)
octobre 2015 = Naïs (Pagnol & Leboursier)
novembre 2015 = Vincere (Bellocchio)
décembre 2015 = Star wars - le réveil de la force (Abrams)
janvier 2016 = Lorenzo (Miller)
février 2016 = Creed (Coogler)
mars 2016 = Sorcerer (Friedkin)
avril 2016 = Love streams (Cassavetes)
mai 2016 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
juin 2016 = Le feu follet (Malle)
juillet 2016 = Umberto D. (De Sica)
aout 2016 = La vie d'Adèle, chapitres 1 et 2 (Kechiche)
septembre 2016 = La vieille dame indigne (Allio)
octobre 2016 = Été violent (Zurlini)
novembre 2016 = Le fleuve sauvage (Kazan)
décembre 2016 = Vice-Versa (Docter)
janvier 2017 = L'étrangleur de Rilligton Place (Fleischer)
février 2017 = Les misérables (Bernard)
mars 2017 = Huit heures de sursis (Reed)
avril 2017 = Le jour se lève (Carné)
mai 2017 = Rocco et ses frères (Visconti)
juin 2017 = Garçon d'honneur (Lee)
juillet 2017 = Foxcatcher (Miller)
aout 2017 = L'homme qui rétrécit (Arnold)
septembre 2017 = Saint Laurent (Bonello)
octobre 2017 = L'enfant (Dardenne)
novembre 2017 = Premier contact (Villeneuve)
décembre 2017 = Rosetta (Dardenne)
janvier 2018 = Pas son genre (Belvaux)
février 2018 = Les chaussons rouges (Powell & Pressburger)
mars 2018 = Grave (Ducournau)
avril 2018 = L'été de Kikujiro (Kitano)
mai 2018 = Margaret (Lonergan)
juin 2018 = Le flic ricanant (Rosenberg)
juillet 2018 = Nashville (Altman)
aout 2018 = Morgan (Reisz)
Dernière édition par Boubakar le 30 sept. 18, 23:56, édité 25 fois.

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Assistant opérateur
Messages : 2316
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar AntonChigurh » 1 sept. 18, 13:11

Film du mois :
Before Sunrise-Richard Linklater
Image

Films découverts :
At close range-James Foley : 8/10
Barry Seal-Doug Liman : 6,5/10
Sur mes lèvres-Jacques Audiard : 8/10
The Devil's Rejects-Rob Zombie : 7/10
L'au-delà-Lucio Fulci : 6,5/10
Larry Flint-Miloš Forman : 6,5/10
Before Sunrise-Richard Linklater : 9/10
Winchester 73-Anthony Mann : 8,5/10
Jack Reacher : Never Go Back-Edward Zwick : 3/10
The Final Girls-Todd Strauss-Schulson : 6/10
Trust-David Schwimmer : 5,5/10
The Crow-Alex Proyas : 5,5/10
The Blues Brothers-John Landis : 5,5/10


Films redécouverts :
Zodiac-David Fincher : 8/10
Out of Sight-Steven Soderbergh : 8/10
Skyfall-Sam Mendes : 7/10
Les lois de l'attraction-Roger Avary : 8/10
Scènes de crimes-Frédéric Schoendoerffer : 5,5/10
Sicario-Denis Villeneuve : 8/10
Voyage au bout de l'enfer-Michael Cimino : 9/10
The Social Network-David Fincher : 6,5/10



Séries en cours :
Mad Men saison 5 épisode 12
Dernière édition par AntonChigurh le 1 oct. 18, 14:26, édité 25 fois.

Avatar de l’utilisateur
LéoL
Electro
Messages : 966
Inscription : 30 août 07, 21:37

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar LéoL » 1 sept. 18, 13:21

Septembre 2018

Film du mois :

Image
Deux filles au tapis (Robert Aldrich, 1981)


Films (re)découverts ou revus :

- 8,5/10 -
Deux filles au tapis (Robert Aldrich, 1981)

- 8/10 -
Tuez Charley Varrick (Don Siegel, 1973)
La Fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Le Voyeur (Michael Powell, 1960)

- 7,5/10 -
Le Grand couteau (Robert Aldrich, 1955)
Les Nouveaux chiens de garde (Gilles Balbastre & Yannick Kergoat, 2012)
Cuisine et dépendances (Philippe Muyl, 1993)
L'Amour d'une femme (Jean Grémillon, 1953)
Le Bonheur (Agnès Varda, 1965)

- 7/10 -
Lumière d'été (Jean Grémillon, 1943)
Le Ciel est à vous (Jean Grémillon, 1944)
Pattes Blanches (Jean Grémillon, 1949)
L'empereur du Nord (Robert Aldrich, 1973)
L'étrange madame X (Jean Grémillon, 1951)
Je suis un évadé (Mervyn LeRoy, 1932)
A Canterbury Tale (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1944)

- 6,5/10 -
Le Vol du Phénix (Robert Aldrich, 1965)
Dix petits indiens (René Clair, 1945)
Everybody knows (Asghar Farhadi, 2018)
L'apparition (Xavier Giannoli, 2018)
Le Baiser du tueur (Stanley Kubrick, 1955)
Les garçons de la bande (William Friedkin, 1970)
Intelligence service (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1957)

- 6/10 -
El Perdido (Robert Aldrich, 1961)
La Bataille du Rio de la Plata (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1956)

- 5/10 -
Sicario : La guerre des cartels (Stefano Sollima, 2018)

- 4/10 -
Dark City (Alex Proyas, 1998)

- 3,5/10 -
Une grande année (Ridley Scott, 2006)


Séries :

- 7,5/10 -
Friday Night Lights (Saison 3 - Ep.1-13/13)


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Avril 2012 : La Dame du vendredi de Howard Hawks
Mai 2012 : A nos amours de Maurice Pialat
Juin 2012 : Le deuxième souffle de Jean-Pierre Melville
Juillet 2012 : Gentleman Jim de Raoul Walsh
Août 2012 : Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu
Septembre 2012 : Tempête à Washington de Otto Preminger
Octobre 2012 : La maman et la putain de Jean Eustache
Novembre 2012 : Van Gogh de Maurice Pialat
Décembre 2012 : Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
Janvier 2013 : The West Wing - Saison 2 de Aaron Sorkin
Février 2013 : Andreï Roublev de Andreï Tarkovski
Mars 2013 : La maison des bois de Maurice Pialat
Avril 2013 : Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini
Mai 2013 : The Breakfast Club de John Hughes
Juin 2013 : Le Limier de Joseph L. Mankiewicz
Juillet 2013 : Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata
Août 2013 : César et Rosalie de Claude Sautet
Septembre 2013 : Un monde sans femmes de Guillaume Brac
Octobre 2013 : L'esquive de Abdellatif Kechiche
Novembre 2013 : Still Walking de Hirokazu Kore-Eda
Décembre 2013 : L'homme de la rue de Frank Capra
Janvier 2014 : Au Hasard Balthazar de Robert Bresson
Février 2014 : Her de Spike Jonze
Mars 2014 : La Dernière Séance de Peter Bogdanovich
Avril 2014 : Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon de Elio Petri
Mai 2014 : Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Juin 2014 : L'Héritière de William Wyler
Juillet 2014 : Le Salon de musique de Satyajit Ray
Août 2014 : Charulata de Satyajit Ray
Septembre 2014 : Ghost in the Shell de Mamoru Oshii
Octobre 2014 : Les Plages d'Agnès d'Agnès Varda
Novembre 2014 : La Poursuite impitoyable d'Arthur Penn
Décembre 2014 : Le Temps de l'innocence de Martin Scorsese
Janvier 2015 : Le Miroir d'Andreï Tarkovski
Février 2015 : Les Yeux Noirs de Nikita Mikhalkov
Mars 2015 : Shoah de Claude Lanzmann
Avril 2015 : Manon des sources de Marcel Pagnol
Mai 2015 : L'Arche Russe d'Alexandre Sokourov
Juin 2015 : Othello de Orson Welles
Juillet 2015 : Hoop Dreams de Steve James
Août 2015 : Les Fraises Sauvages de Ingmar Bergman
Septembre 2015 : Scènes de la vie conjugale de Ingmar Bergman
Octobre 2015 : Le Docteur Jivago de David Lean
Novembre 2015 : Trois Souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin
Décembre 2015 : Le Soleil brille pour tout le monde de John Ford
Janvier 2016 : L.627 de Bertrand Tavernier
Février 2016 : Carol de Todd Haynes
Mars 2016 : Homeland : Irak année zéro de Abbas Fahdel
Avril 2016 : Quand une femme monte l'escalier de Mikio Naruse
Mai 2016 : Le Choix de Sophie de Alan J. Pakula
Juin 2016 : L'Assoiffé de Guru Dutt
Juillet 2016 : The Strangers de Na Hong-Jin
Août 2016 : Persona de Ingmar Bergman
Septembre 2016 : Misery de Rob Reiner
Octobre 2016 : Le Danseur du dessus de Mark Sandrich
Novembre 2016 : Premier Contact de Denis Villeneuve
Décembre 2016 : Etre et avoir de Nicolas Philibert
Janvier 2017 : La La Land de Damien Chazelle
Février 2017 : Close-up de Abbas Kiarostami
Mars 2017 : L'intendant Sansho de Kenji Mizoguchi
Avril 2017 : L'Esprit de la ruche de Victor Erice
Mai 2017 : Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette
Décembre 2017 : Out 1 de Jacques Rivette
Janvier 2018 : Salvador Allende de Patricio Guzmán
Février 2018 : Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
Mars 2018 : Été violent de Valerio Zurlini
Avril 2018 : Maigret tend un piège de Jean Delannoy
Mai 2018 : L'emploi du temps de Laurent Cantet
Juin 2018 : -
Juillet 2018 : Le Dossier 51 de Michel Deville
Août 2018 : Nos meilleures années de Marco Tullio Giordana
Dernière édition par LéoL le 1 oct. 18, 12:19, édité 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sybille
Accessoiriste
Messages : 1790
Inscription : 23 juin 05, 14:06

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Sybille » 1 sept. 18, 14:37

SEPTEMBRE 2018

FILM DU MOIS

Violence et passion -- Luchino Visconti

Image

DECOUVERTES
Violence et passion (Visconti - 1974) : 7.5/10
Le bel Antonio (Bolognini - 1960) : 7/10
Falbalas (Becker - 1945) : 7/10
Look back in anger (Richardson - 1958) : 7/10
Desperate journey (Walsh - 1942) : 6.5/10
Chronique d'un amour (Antonioni - 1950) : 7/10
Variété (Dupont - 1925) : 7/10
The man from Toronto (Hill - 1933) : 6/10
Bright lights (Curtiz - 1930) : 6.5/10
Lenny (Fosse - 1974) : 7.5/10
Give a girl a break (Donen - 1953) : 6.5/10

REVUS
While I live (Harlow - 1947) : 7/10
Lumière d'été (Grémillon - 1943) : 7/10
The world ten times over (Rilla - 1963) : 7,5/10
Le jour du vin et des roses (Edwards - 1962) : 7.5/10

MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 : Les contrebandiers de Moonfleet / Fritz Lang (1955)
Novembre 2006 : Heaven knows Mr Allison / John Huston (1957)
Décembre 2006 : La fille de Ryan / David Lean (1970)

Janvier 2007 : Le narcisse noir / Powell & Pressburger (1947)
Février 2007 : Le convoi des braves / John Ford (1950)
Mars 2007 : Cluny Brown / Ernst Lubitsch (1946)
Avril 2007 : Les fraises sauvages / Ingmar Bergman (1957)
Mai 2007 : La comtesse aux pieds nus / Joseph Mankiewicz (1954)
Juin 2007 : Umberto D / Vittorio de Sica (1951)
Juillet 2007 : Le tour du monde en 80 jours / Michael Anderson (1956)
Août 2007 : Night and the city / Jules Dassin (1950)
Septembre 2007 : Le jardin du diable / Henry Hathaway (1954)
Octobre 2007 : Miller's crossing / Joel & Ethan Coen (1990)
Novembre 2007 : The wind / Victor Sjöström (1928)
Décembre 2007 : Amarcord / Federico Fellini (1973)

Janvier 2008 : L'homme qui tua Liberty Valance / John Ford (1962)
Février 2008 : The lady Eve / Preston Sturges (1941)
Mars 2008 : Apocalypse now / Francis Ford Coppola (1979)
Avril 2008 : Manhattan / Woody Allen (1979)
Mai 2008 : La route des Indes / David Lean (1984)
Juin 2008 : Avanti ! / Billy Wilder (1972)
Juillet 2008 : The man from Laramie / Anthony Mann (1955)
Août 2008 : The clock / Vincente Minnelli (1945)
Septembre 2008 : A letter to three wives / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2008 : Ordet / Carl Theodor Dreyer (1954)
Novembre 2008 : Une partie de campagne / Jean Renoir (1936)
Décembre 2008 : Oliver ! / Carol Reed (1968)

Janvier 2009 : Le deuxième souffle / Jean-Pierre Melville (1966)
Février 2009 : Miss Pettigrew / Bharat Nalluri (2009)
Mars 2009 : Le fleuve sauvage / Elia Kazan (1960)
Avril 2009 : The servant / Joseph Losey (1964)
Mai 2009 : Un tramway nommé désir / Elia Kazan (1951)
Juin 2009 : Sur les quais / Elia Kazan (1954)
Juillet 2009 : Whatever works / Woody Allen (2009)
Août 2009 : White heat / Raoul Walsh (1949)
Septembre 2009 : Neverland / Marc Forster (2005)
Octobre 2009 : Under Capricorn / Alfred Hitchcock (1949)
Novembre 2009 : Westward the women / William Wellman (1951)
Décembre 2009 : Je suis un évadé / Mervyn LeRoy (1932)

Janvier 2010 : Bright Star /Jane Campion (2010)
Février 2010 : Sherlock Holmes / Guy Ritchie (2010)
Mars 2010 : L'Atalante / Jean Vigo (1934)
Avril 2010 : They drive by night / Raoul Walsh (1940)
Mai 2010 : Slightly Scarlet / Allan Dwan (1956)
Juin 2010 : Permission jusqu'à l'aube / John Ford & Mervyn LeRoy (1955)
Juillet 2010 : Monika / Ingmar Bergman (1953)
Août 2010 : Maris et femmes / Woody Allen (1992)
Septembre 2010 : 3.10 pour Yuma / Delmer Daves (1956)
Octobre 2010 : L'homme à la caméra / Dziga Vertov (1929)
Novembre 2010 : La règle du jeu / Jean Renoir (1939)
Décembre 2010 : L'ange de la rue / Frank Borzage (1928)

Janvier 2011 : Opening night / John Cassavetes (1977)
Février 2011 : Darling / John Schlesinger (1965)
Mars 2011 : The young Victoria / Jean-Marc Vallée (2009)
Avril 2011 : A matter of life and death / Michael Powell & Emeric Pressburger (1946)
Mai 2011 : Objective, Burma ! / Raoul Walsh (1945)
Juin 2011 : L'armée des ombres / Jean-Pierre Melville (1969)
Juillet 2011 : L'idiot / Akira Kurosawa (1951)
Août 2011 : Melancholia / Lars von Trier (2011)
Septembre 2011 : The tarnished angels / Douglas Sirk (1958)
Octobre 2011 : Scarface / Howard Hawks (1932)
Novembre 2011 : Bungalow pour femmes / Raoul Walsh (1956)
Décembre 2011 : Madame Bovary / Vincente Minnelli (1949)

Janvier 2012 : Sadie McKee / Clarence Brown (1934)
Février 2012 : La rue de la honte / Kenji Mizoguchi (1956)
Mars 2012 : La forteresse cachée / Akira Kurosawa (1958)
Avril 2012 : Bunny Lake is missing / Otto Preminger (1965)
Mai 2012 : Le visage / Ingmar Bergman (1958)
Juin 2012 : Le quai des brumes / Marcel Carné (1938)
Juillet 2012 : Charles mort ou vif / Alain Tanner (1969)
Août 2012 : Lettre d'une inconnue / Max Ophuls (1948)
Septembre 2012 : The world ten times over / Wolf Rilla (1963)
Octobre 2012 : Le juge et l'assassin / Bertrand Tavernier (1976)
Novembre 2012 : La flèche brisée / Delmer Daves (1950)
Décembre 2012 : All this and heaven too / Anatole Litvak (1940)

Janvier 2013 : The loneliness of the long distance runner / Tony Richardson (1962)
Février 2013 : Citizen Kane / Orson Welles (1941)
Mars 2013 : The innocents / Jack Clayton (1961)
Avril 2013 : Nuages flottants / Mikio Naruse (1955)
Mai 2013 : Day of the outlaw / André De Toth (1959)
Juin 2013 : City for conquest / Anatole Litvak (1940)
Juillet 2013 : Thé et sympathie / Vincente Minnelli (1956)
Août 2013 : Underworld U.S.A. / Samuel Fuller (1960)
Septembre 2013 : The man I love / Raoul Walsh (1947)
Octobre 2013 : The temptress / Fred Niblo (1926)
Novembre 2013 : Rain / Lewis Milestone (1932)
Décembre 2013 : Duel in the sun / King Vidor (1946)

Janvier 2014 : Back street / John Stahl (1932)
Février 2014 : Un amour éternel / Keisuke Kinoshita (1961)
Mars 2014 : Nous ne vieillirons pas ensemble / Maurice Pialat (1972)
Avril 2014 : Feu Mathias Pascal / Marcel L'Herbier (1926)
Mai 2014 : Europe 51 / Roberto Rossellini (1952)
Juin 2014 : Pat and Mike / George Cukor (1952)
Juillet 2014 : Easy living / Mitchell Leisen (1937)
Août 2014 : L'étrange aventurière / Frank Launder (1946)
Septembre 2014 : The hoodlum / Sidney Franklin (1919)
Octobre 2014 : Footsteps in the fog / Arthur Lubin (1955)
Novembre 2014 : Passion ardente / Kiju Yoshida (1967)
Décembre 2014 : La légende de Gösta Berling / Mauritz Stiller (1924)

Janvier 2015 : Beyond the forest / King Vidor (1949)
Février 2015 : The bride of Frankenstein / James Whale (1935)
Mars 2015 : The poor little rich girl / Maurice Tourneur (1917)
Avril 2015 : A farewell to arms / Frank Borzage (1932)
Mai 2015 : Le salaire de la peur / Henri-Georges Clouzot (1953)
Juin 2015 : Conte d'automne / Eric Rohmer (1998)
Juillet 2015 : Daïnah la métisse / Jean Grémillon (1931)
Août 2015 : Isadora / Karel Reisz (1968)
Septembre 2015 : Wings / William Wellman (1927)
Octobre 2015 : Yolanda and the thief / Vincente Minnelli (1945)
Novembre 2015 : Sparrows / William Beaudine (1926)
Décembre 2015 : Gloria / John Cassavetes (1980)

Janvier 2016 : Christopher Strong / Dorothy Arzner (1933)
Février 2016 : Heat and dust / James Ivory (1983) :: Portrait d'une enfant déchue / Jerry Schatzberg (1970)
Mars 2016 : Ball of fire / Howard Hawks (1941)
Avril 2016 : The arrangement / Elia Kazan (1969)
Mai 2016 : What price Hollywood ? / George Cukor (1932)
Juin 2016 : Reflections in a golden eye / John Huston (1967)
Juillet 2016 : Panique à Needle Park / Jerry Schatzberg (1971)
Août 2016 : The thief of Bagdad / Raoul Walsh (1924)
Septembre 2016 : Le feu follet / Louis Malle (1963)
Octobre 2016 : Up the junction / Peter Collinson (1968)
Novembre 2016 : Les larmes amères de Petra von Kant / Rainer Werner Fassbinder (1972)
Décembre 2016 : Muriel ou le temps d'un retour / Alain Resnais (1963)

Janvier 2017 : La vérité sur Bébé Donge / Henri Decoin (1952)
Février 2017 : Docteur Mabuse le joueur / Fritz Lang (1922)
Mars 2017 : Play girl / Frank Woodruff (1941)
Avril 2017 : Lilith / Robert Rossen (1964)
Mai 2017 : Le salon de musique / Satyajit Ray (1958)
Juin 2017 : Le cri / Michelangelo Antonioni (1957)
Juillet 2017 : L'avventura / Michelangelo Antonioni (1960)
Août 2017 : The dark angel / Sidney Franklin (1935)
Septembre 2017 : Hoodoo Ann / Lloyd Ingraham (1916)
Octobre 2017 : Charulata / Satyajit Ray (1964)
Novembre 2017 : Borderline / Kenneth Macpherson (1930)
Décembre 2017 : La corruption / Mauro Bolognini (1963)

Janvier 2018 : Blow-up / Michelangelo Antonioni (1966)
Février 2018 : La fin du jour / Julien Duvivier (1939)
Mars 2018 : Eros + Massacre / Kiju Yoshida (1969)
Avril 2018 : The L-shaped room / Bryan Forbes (1962)
Mai 2018 : L'éclipse / Michelangelo Antonioni (1962)
Juin 2018 : Pitfall / André De Toth (1948)
Juillet 2018 : Something to live for / George Stevens (1952)
Août 2018 : La notte / Michelangelo Antonioni (1961)
Septembre 2018 : Violence et passion / Luchino Visconti (1974)
Dernière édition par Sybille le 29 sept. 18, 16:13, édité 17 fois.

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7219
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar 7swans » 1 sept. 18, 15:56

FILMS :
Like Father - Lauren Miller Roger : 2/10
Under the Silver Lake - David Robert Mitchell : 7.5/10
The end of The tour - James Ponsoldt : 6/10
9/11 - Martin Guigui : 4/10
Remember Me - Allen Coulter : 5/10
The Land of Steady Habits - Nicole Holofcener : 5/10

RE :


SÉRIES :
Orange is the new black - Saison 3 : en cours.
Bojack Horsman - Saison 5 : en cours.

American Vandal - Saison 2 : 6/10
Orange is the new black - Saison 2 : 5.5/10
Jack Ryan - Saison 1 : 4/10
Dernière édition par 7swans le 28 sept. 18, 09:15, édité 7 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13026
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Demi-Lune » 1 sept. 18, 20:55

FILM DU MOIS DE SEPTEMBRE 2018

Image Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    Burning (Lee Chang-dong, 2018) — 8/10
    Manille, dans les griffes des ténèbres (Lino Brocka, 1975) — 8/10
    The servant (Joseph Losey, 1963) — 7/10
    Climax (Gaspar Noé, 2018) — 5,5/10
    Le cercle (Jafar Panahi, 2000) — 5,5/10
    Spotlight (Tom McCarthy, 2015) — 3/10
    Un peuple et son roi (Pierre Schoeller, 2018) — 3/10
    The salvation (Kristian Levring, 2014) — 2,5/10
    La peur (Damien Odoul, 2015) — 2/10
    Rendez-vous avec la mort (Michael Winner, 1988) — 1/10

FILMS REVUS

    Un homme et une femme (Claude Lelouch, 1966) — 8,5/10
    Yakuza (Sydney Pollack, 1974) — 6,5/10
    Les félins (René Clément, 1964) — 4,5/10
Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
mai 2016 : Gerry (Gus Van Sant, 2002)
juin 2016 : AKIRA (Katsuhiro Ōtomo, 1988)
juillet 2016 : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, 1988)
août 2016 : L'empire des sens (Nagisa Ōshima, 1976)
septembre 2016 : Nocturama (Bertrand Bonello, 2016)
octobre 2016 : El sicario, room 164 (Gianfranco Rosi, 2010)
novembre 2016 : La complainte du sentier (Satyajit Ray, 1955), L'invaincu (Satyajit Ray, 1956) & Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
décembre 2016 : La grande ville (Satyajit Ray, 1963)
janvier 2017 : Un homme et une femme (Claude Lelouch, 1966)
février 2017 : La pianiste (Michael Haneke, 2001)
mars 2017 : Happiness (Todd Solondz, 1998)
avril 2017 : Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
mai 2017 : Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway, 1982)
juin 2017 : Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971)
juillet 2017 : Épouses et concubines (Zhang Yimou, 1991)
août 2017 : Air doll (Hirokazu Kore-eda, 2009)
septembre 2017 : Twin Peaks The Return (David Lynch, 2017). Prix spécial pour Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev, 2017) & Trouble every day (Claire Denis, 2001)
octobre 2017 : The Square (Ruben Östlund, 2017) ex aequo avec Charulata (Satyajit Ray, 1964)
novembre 2017 : Prospero's books (Peter Greenaway, 1991)
décembre 2017 : La sentinelle (Arnaud Desplechin, 1992)
janvier 2018 : Le portrait interdit (Charles de Meaux, 2016)
février 2018 : Les cendres du temps Redux (Wong Kar-wai, 1994)
mars 2018 : Mektoub, my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
avril 2018 : pas de film du mois
mai 2018 : Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
juin 2018 : Convoi de femmes (William A. Wellman, 1951)
juillet 2018 : La ballade de Narayama (Shōhei Imamura, 1983)
août 2018 : Le bureau des légendes, saisons 1-3 (Eric Rochant, 2015-2017)
Dernière édition par Demi-Lune le 2 oct. 18, 18:12, édité 15 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5182
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Thaddeus » 1 sept. 18, 21:02

Septembre 2018


Image



Si loin, si proche ! (Wim Wenders, 1993)
En réalisant une suite aux Ailes du Désir, quatre ans après la chute du mur de Berlin, Wenders dresse un nouvel état des lieux de l’Europe contemporaine et spécule sur les contradictions goethéennes de l’Heimat retrouvé. Mais ses anges ont pris du plomb dans les plumes, l’évocation de l’Histoire allemande et des pouvoirs nocifs de la pornographie assimilée au trafic d’armes se noie dans une complexité affectée, et le message simpliste au ton sentencieux frise parfois le cocktail à l’ammoniaque. Cette naïveté s’inscrit cependant dans la perspective plus large d’une réflexion sur le regard, suscitant de réels moments de beauté lorsque le cinéaste sollicite la toujours divine Nastassja, le ténébreux Willem, le facétieux Peter, ou lorsqu’il retrouve l’invention du muet authentique, du serial et des origines foraines. 4/6

La grande guerre (Mario Monicelli, 1959)
Le titre du film a une valeur ironique puisque ce sont les aventures tragi-comiques de deux tire-aux-flanc quelconques, essayant d’échapper au sort commun, qui en constituent le véritable sujet. L’ampleur des moyens et le réalisme de la reconstitution de la défaite de Caporetto ne prennent jamais le pas sur la drôlerie désespérée des situations : le conseil de révision où entrent des hommes et d’où sortent des matricules, l’exécution de l’espion à laquelle on assiste en passant, le père de famille qui gagne quelques sous en prenant la place de ceux envoyés en mission dangereuse, le soldat allemand surpris par les compères ne pouvant se résoudre à le tuer constituent autant de séquences amères ou touchantes, qui participent d’une volonté de dénonciation et nourrissent l’épaisseur d’une matière abondante. 4/6

Star Trek, le film (Robert Wise, 1979)
1977, la NASA envoie les sondes Voyager aux confins du système solaire. Deux ans plus tard, la première transposition de la série sur grand écran intègre ce programme spatial comme moteur d’une captivante réflexion matérialiste sur le rapport de l’homme (toujours au centre de la morale et de l’action) au savoir et à la technologie. Car si celle-ci se développe à une vitesse telle qu’elle ne permet plus de comprendre des procédés anciens, le cerveau et la mémoire humaine pallient ses défaillances. Attentif à l’équilibre interne du film, Wise offre un spectacle adulte et intelligent qui s’impose également, par la qualité de ses décors et effets spéciaux, comme une très belle réussite plastique. L’empire du cinéma est ainsi maintenu pleinement dans le domaine de l’imaginaire, et l’aventure plus que jamais possible. 5/6

Le mystère de la chambre jaune (Bruno Podalydès, 2003)
Au commencement était le jeu, multiple et mutin : jeu du factice revendiqué (le bonheur est dans le pré-générique), des chromos assumés (le lieu du crime a tout de Moulinsart), de l’excentricité azimutée (la victime est la fille d’un savant Cosinus, le nez dans ses inventions farfelues), jeu du premier degré aussi (les acteurs font fuser les répliques comme des gourmets de la langue) ou furieusement outré des hôtes, folâtrant dans le boulevard policier. En adaptant un roman parmi les plus excitants de la littérature populaire, Podalydès trouve la juste formule entre l’immobilisme potentiel du pastiche "petit illustré" et la folie des personnages et des situations, entre la stylisation des archétypes et la fantaisie rocambolesque d’un puzzle criminel fleurant l’hommage émerveillé. L’ensemble est assez savoureux. 4/6

Papillon (Franklin J. Schaffner, 1973)
Du récit (faussement ?) autobiographique d’Henri Charrière sur son expérience de l’enfer de Cayenne, le réalisateur tire une œuvre spectaculaire mais d’une rigoureuse âpreté, procédant d’un esprit qui tend à mettre en relief une signification primordiale. Le script est serré, tendu, sans digression ni prêche d’aucune sorte, et la mise en scène en respecte la lettre : sèche, précise, préservée de toute malhonnêteté, d’une brièveté incisive qui empêchent le film d’être un récit réaliste ou une fiction romanesque, très synthétique au niveau de chaque scène où priment la clarté, la justesse, la maîtrise des éléments répartis dans le plan. D’où la pérennité de cette belle histoire d’amitié, de cette aventure individuelle à portée générale qui magnifie la soif de liberté, la détermination et la volonté de résistance. 5/6

Mademoiselle de Joncquières (Emmanuel Mouret, 2018)
Robert Bresson avait tiré du récit de Diderot un mélodrame à sa manière, implacable et épuré. Adaptant aux intrigues assassines son plumage de dandy lunaire, Mouret détaille quant à lui les étapes menant chacun des personnages sur la voie de sa perte ou de son salut. À condition d’accepter les conventions d’un cinéma très consciemment littéraire, tiré aux quatre épingles des toilettes, corolles et autres ombrelles, on goûte sans peine à la délicatesse de ces jeux de manipulation amoureuse, qui interroge les désirs et les usages en les mettant à l’épreuve de la parole, qui vogue entre nature et culture, sentiment et libertinage, cruauté et sensibilité, et qui, plutôt que de juger la perfidie d’un être blessé agissant par détresse, prône la bienveillance du pardon et la touchante sincérité des mouvements du cœur. 4/6

Délits flagrants (Raymond Depardon, 1994)
Si, dans l’expression "flagrant délit", le langage a un pouvoir déterminant dans la mesure où elle désigne un fait en tant que tel, la situation du "délit flagrant" signifie une matérialité à juger, qui ricoche contre le mur de la loi. Le rapport du mot à la réalité constitue l’enjeu central de cet étonnant documentaire, accréditant une parole menacée de partialité, soulignant la fébrilité, la mauvaise foi, l’inquiétude, la détresse des uns, quand il dénote la maîtrise, la fermeté, la compréhension, la pondération des autres. De ces entrevues pleines de vérité, souvent poignantes, parfois drôles ou chaleureuses (l’échange entre Muriel et son avocat, qui l’exhorte à une subjectivité sincère), se dégagent ainsi une étrange intimité, un sentiment que tout un chacun devrait inspirer à son semblable : la compassion. 4/6

Les frères Sisters
En se confrontant à la mythologie américaine entre toutes du western, le réalisateur met très brillamment en pratique sa vision d’un cinéma conçu comme un grand artisanat. La facilité à investir les codes du genre en leur insufflant une énergie nouvelle, l’aisance à dégraisser la matière narrative sans verser dans l’épure, la précision d’un récit qui happe de sa main ferme mais coulante, tout témoigne d’un bonheur constamment inspiré et préserve la richesse thématique autant que l’estampille populaire. À l’image de l’or scintillant dans le lit de la rivière, le film est une pépite s’offrant sans coup de force, une épopée intime et initiatique qui, loin de se draper de moralisation, dresse le constat clair de l’impasse de la violence et quête l’avènement de cette civilisation humaniste dont John Ford s’était fait le chantre. 5/6

Culloden (Peter Watkins, 1964)
La bataille de Culloden, en 1746, fut l’ultime tentative des jacobites écossais pour restaurer sur le trône d’Angleterre la dynastie des Stuart. Sous prétexte de sauver le royaume, les clans, la culture et le mode de vie des Highlands furent anéantis. En matière de reconstitutions historiques, il y a le style "Veillée des chaumières", le style "Musée Grévin", le style "Image d’Épinal". Et puis il y a la méthode Watkins, novatrice, subversive, qui supprime l’anachronisme avec un mélange d’objectivité implacable et de distanciation sarcastique et recrée l’évènement comme les grands reporters vivent les tragédies de notre temps. Troublant l’eau calme des idées reçues, elle dépasse la valeur du document pour atteindre à la prise de conscience d’une vérité essentielle : l’horreur et les conséquences de toutes les guerres. 4/6

L’ivresse du pouvoir (Claude Chabrol, 2006)
Fluidité parfaite du récit, rythme chausson modèle sport, approvisionnement au puits intarissable de la médiocrité humaine et des rapports de classe : s’inspirant étroitement de la fameuse affaire Elf et retraçant l’odyssée d’une juge d’instruction raide comme une porte de freezer, l’auteur atteste au gré d’une humeur débonnaire de la solidité de ses procédés et de la vigueur leur exécution. Ses décisions de mise en scène s’appuient sur une double logique de calculs et d’énigmes, sur la permanence d’un style qui enveloppe la contingence des situations, mais aussi sur quelques séquences récréatives auxquelles les acteurs apportent toute leur truculence. Et cette savoureuse étude de mœurs, en n’enregistrant rien d’autre qu’une nouvelle défaite, de poursuivre une micro-histoire du mal social français. 5/6

Dieu vomit les tièdes (Robert Guédiguian, 1991)
Ils étaient quatre enfants qui voulaient changer le monde, pas exactement un club, plutôt une tribu. Les années ont passé et leurs idéaux ont grise mine, la cote des valeurs de gauche est tombée au plus bas. En exprimant la mélancolie de cette génération désenchantée, l’auteur observe le déclin d’une certaine tradition ouvrière, d’une mouvance pas seulement communiste, de la mémoire des luttes passées à la posture suicidaire qui leur a succédé. Il signe un film obsédé par la perte et la trahison, réfutant le pittoresque du Sud (le soleil, l’accent, la légèreté) pour privilégier une forme d’amertume contemplative. Mais desservi par une narration erratique et approximative qui ne fixe jamais ses points d’impact, il échoue à insuffler aux personnages et à leur histoire l’émotion qu’ils auraient pu transmettre. 3/6

Trois places pour le 26 (Jacques Demy, 1988)
Il n’y a que Demy pour peindre les murs d’un appartement en bleu nuit ou faire manger de la confiture de roses à ses héroïnes. En retraçant la vie d’Yves Montand à travers le principe classique de la fabrication d’un show, du spectacle mis en abyme, le réalisateur se place dans la lignée d’un Minnelli. Pas tant à cause des numéros dansés, semblant droit sortis de Tous en Scène, que de cette humanité provocante, parfois ambigüe (l’enjeu incestueux est dédramatisé comme une broutille) qui s’affiche et se mêle à la légèreté traditionnelle de la comédie musicale. Bercé d’amour heureux, de sérénité romantique, de couleurs acidulées, son dernier long-métrage travaille sur l’artifice pour atteindre le vrai par l’accumulation du faux, joue avec la convention pour se jouer d’elle. Et Mathilda May y crève l’écran. 4/6



Et aussi :

Guy (Alex Lutz, 2018) - 4/6
Shéhérazade (Jean-Bernard Marlin, 2018) - 5/6
Première année (Thomas Lilti, 2018) - 4/6
Climax (Gaspar Noé, 2018) - 3/6
Leave no trace (Debra Granik, 2018) - 5/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2018 - Silent voice (Naoko Yamada, 2016)
Juillet 2018L'homme qui voulait savoir (George Sluizer, 1988)
Juin 2018Sans un bruit (John Krasinski, 2018)
Mai 2018Riches et célèbres (George Cukor, 1981)
Avril 2018Séduite et abandonnée (Pietro Germi, 1964)
Mars 2018Mektoub my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
Février 2018Phantom thread (Paul Thomas Anderson, 2017)
Janvier 2018Pentagon papers (Steven Spielberg, 2017)
Décembre 2017Lettre de Sibérie (Chris Marker, 1958)
Novembre 2017L’argent de la vieille (Luigi Comencini, 1972)
Octobre 2017Une vie difficile (Dino Risi, 1961)
Septembre 2017Casanova, un adolescent à Venise (Luigi Comencini, 1969)
Août 2017La bonne année (Claude Lelouch, 1973)
Juillet 2017 - La fille à la valise (Valerio Zurlini, 1961)
Juin 2017Désirs humains (Fritz Lang, 1954)
Mai 2017Les cloches de Sainte-Marie (Leo McCarey, 1945)
Avril 2017Maria’s lovers (Andreï Kontchalovski, 1984)
Mars 2017À la recherche de Mr Goodbar (Richard Brooks, 1977)
Février 2017Raphaël ou le débauché (Michel Deville, 1971)
Janvier 2017La la land (Damien Chazelle, 2016)
Décembre 2016Alice (Jan Švankmajer, 1987)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 1 oct. 18, 18:38, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 19025
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Major Tom » 1 sept. 18, 21:14

Découverts

Le Rapace (José Giovanni, 1968) 7 / 10
Stay (Marc Forster, 2005) 4 / 10
Le Dernier Survivant (The Quiet Earth, Geoff Murphy, 1985) 7 / 10
Solo: A Star Wars Story (Ron Howard plus ou moins, 2018) 4,2 / 10

Revus

Runaway Train (Andrei Konchalovski, 1985) 8 / 10
Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban (Harry Potter and the Prisoner of Azkaban, Alfonso Cuarón, 2004) 6 / 10
Le Verdict (The Verdict, Sidney Lumet, 1982) 10 / 10
À la poursuite d'Octobre rouge (The Hunt for Red October, John McTiernan, 1990) 8 / 10
Eraserhead (David Lynch, 1977) 10 / 10
Dernière édition par Major Tom le 25 sept. 18, 21:08, édité 7 fois.
Image Image
Clique sur une des vignettes au-dessus... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1547
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar manuma » 2 sept. 18, 08:06

Films vus / Films revus

PATH TO WAR - John Frankenheimer (TV)(2002) : 8.0/10
DENIAL - Mick Jackson (2016) : 7.5/10
SWEET REVENGE - Jerry Schatzberg (1976) : 7.0/10
LE DIABLE SOUFFLE - Edmond T. Greville (1947) : 7.0/10
BABY BLUE MARINE - John D. Hancock (1976) : 7.0/10
IL PREFETTO DI FERRO - Pasquale Squitieri (1977) : 6/5/10
MY COUSIN RACHEL - Roger Michell (2017) : 6.5/10
BEAR ISLAND - Don Sharp (1979) : 6.0/10
VOODOO WOMAN - Edward L. Cahn (1957) : 5.5/10
12 ROUNDS 2: RELOADED - Roel Reiné (2013) : 5.0/10
SOME VOICES - Simon Cellan Jones (2000) : 5.0/10
THE PLAINSMAN - David Lowell Rich (1966) : 4.5/10
TOKAREV - Paco Cabezas (2014) : 4.5/10
BABY DRIVER - Edgar Wright (2017) : 4.5/10
INCONCEIVABLE - Jonathan Baker (2017) : 4.5/10
VENGEANCE: A LOVE STORY - Johnny Martin (2017) : 4.0/10
PAY THE GHOST - Uli Edel (2015) 4.0/10
Dernière édition par manuma le 28 sept. 18, 19:14, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
reuno
Assistant opérateur
Messages : 2006
Inscription : 8 oct. 04, 10:25

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar reuno » 2 sept. 18, 08:19

Septembre 2018

Film du mois

Image
L'inconnu du lac (Alain Guiraudie)

Films découverts

L'inconnu du lac (Alain Guiraudie) 5/6
Au poste! (Quentin Dupieux) 5/6
You were never really here (Lynne Ramsay) 5/6
Burning (Lee Chang-dong) 5/6
The Land of Steady Habits (Nicole Holofcener) 4,5/6
Sicario: Day of the Soldado (Stefano Sollima) 4,5/6
THX 1138 (George Lucas) 4,5/6
Mandy (Panos Cosmatos) 4,5/6
UFO (Ryan Eslinger) 4/6
Chien (Samuel Benchetrit) 4/6
The Wall (Doug Liman) 3,5/6
The First Purge (Gerard McMurray) 3/6
La femme la plus assassinée du monde (Franck Ribière) 3/6
Highway (James Cox) 2/6
Ghost stories (Andy Nyman & Jeremy Dyson) 1,5/6
Loving Pablo (Fernando León de Aranoa) 1,5/6
Down a dark hall (Rodrigo Cortés) 1,5/6

Films revus

C'est arrivé près de chez vous (Benoît Poelvoorde, Rémy Belvaux & André Bonzel) 6/6


Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2018 : The Endless (Justin Benson, & Aaron Scott Moorhead)
Juillet 2018 : Jusqu'à la garde (Xavier Legrand)
Juin 2018 : Hereditary (Ari Aster)
Mai 2018 : The Night Is Short, Walk on Girl (Masaaki Yuasa)
Avril 2018 : Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev)
Mars 2018 : Mektoub, my love : Canto uno (Abdellatif Kechiche)
Février 2018 : Incident in a Ghostland (Pascal Laugier)
Janvier 2018 : Good Time (Ben & Joshua Safdie)
Décembre 2017 : Brawl in Cell Block 99 (S. Craig Zahler)
Novembre 2017 : Nocturnal Animals (Tom Ford)
Octobre 2017 : Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve)
Septembre : A Ghost Story (David Lowery)
Août 2017 : Eastern Boys (Robin Campillo)
Juillet 2017 : Dans la forêt (Gilles Marchand)
Juin 2017 : American Honey (Andrea Arnold)
Mai 2017 : A Dark Song (Liam Gavin)
Avril 2017 : Paterson (Jim Jarmusch)
Mars 2017 : Moonlight (Barry Jenkins)
Février 2017 : Advantageous (Jennifer Phang)
Janvier 2017 : Rester Vertical (Alain Guiraudie)
Décembre 2016 : Anomalisa (Charlie Kaufman, Duke Johnson)
Novembre 2016 : La Loi de la Jungle (Antonin Peretjatko)
Octobre 2016 : Still the water (Naomi Kawase)
Septembre 2016 : Ce sentiment de l'été (Mikhael Hers)
Août 2016 : Jack Reacher (Christopher McQuarrie)
Juillet 2016 : The Strangers (Na Hong-jin)
Juin 2016 : The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
Mai 2016 : La gueule ouverte (Maurice Pialat)
Avril 2016 : Avril et le Monde Truqué (Franck Ekinci, Christian Desmares)
Mars 2016 : The Assassin (Hou Hsiao-Hsien)
Février 2016 : The Survivalist (Stephen Fingleton)
Janvier 2016 : The Witch (Robert Eggers)
Décembre 2015 : The Visit (M. Night Shyamalan)
Novembre 2015 : The Lobster (Yórgos Lánthimos)
Octobre 2015 : Ni le ciel ni la terre (Clément Cogitore)
Septembre 2015 : Vers l'autre rive (Kiyoshi Kurosawa)
Août 2105 : Faults (Riley Stearns)
Juillet 2015 : Oslo, 31 août (Joachim Trier)
Juin 2015 : Inside Out (Pete Docter & Ronnie del Carmen)
Mai 2015: Mad Max: Fury Road (George Miller)
Avril 2015 : Monsters: Dark Continent (Tom Green)
Mars 2015 : Foxcatcher (Bennett Miller)
Février 2015 : It follows (David Robert Mitchell)
Janvier 2015: Jupiter Ascending (Andy & Lana Wachowski)
Décembre 2014 : The Frame (Jamin Winans)
Novembr 2014 : Berserk l'Age d'Or Partie III : L'Avent (Toshiyuki Kubooka)
Octobre 2014 : Young ones (Jake Paltrow)
Septembre 2014 : Coherence (James Ward Byrkit)
Août 2014 : The White Diamond (Werner Herzog)
Juillet 2014 : Cheap thrills (E.L. Katz)
Juin 2014 : Under the skin (Jonathan Glazer)
Mai 2014 : The Myth of The American Sleepover (David R Mitchell)
Avril 2014 : The act of killing (Joshua Oppenheimer)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Février 2014 : The Babadook (Jennifer Kent)
Janvier 2014 :Drug war (Johnnie To)
Décembre 2013 : All is lost (J. C. Chandor)
Novembre 2013 : Snowpiercer (Bong Joon Ho)
Octobre 2013 : Dark Touch (Marina de Van)
Septembre 2013 : Riddick (David Twohy)
Août 2013 : Noroi (Kôji Shiraish)
Juillet 2013 : A Field in England (Ben Wheatley)
Juin 2013 : Dans ma peau (Marina De Van)
Mai 2013 : The Grandmaster (Wong Kar Wai)
Avril 2013 : Sightseers (Ben Wheatley)
Mars 2013 : To the Wonder (Terrence Malick)
Février 2013 : Toad Road (Jason Banker)
Janvier 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy Wachowski & Lana Wachowski)
Décembre 2012 : Symbol (Hitoshi Matsumoto)
November 2012 : Beasts of The Southern Wild (Benh Zeitlin)
Octobre 2012 : Kotoko (Shinya Tsukamoto)
Septembre 2012 : Himizu (Sono Sion)
Août 2012 : ParaNorman (Chris Butler)
Juillet 2012 : The Incident (Alexandre Courtès)
Juin 2012 : Les Raisins de la colère (John Ford)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson)
Avril 2012 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Mars 2012 : Bellflower (Evan Glodell)
Février 2012 : Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan)
Janvier 2012 : Love (William Eubank)
Décembre 2011 : Versailles (Pierre Schoeller)
Novembre 2011 : Safe (Todd Haynes)
Octobre 2011 : Polisse (Maïwenn)
Septembre 2011 : Redline (Takeshi Koike)
Août 2011 : Cold Fish (Sono Sion)
Juillet 2011 : Memory Lane (Mikhaël Hers)
Juin 2011 : Biutiful (Alejandro González Inárritu)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Avril 2011 : Animal Kingdom (David Michôd)
Mars 2011 : Tetsuo The Bullet Man (Shinya Tsukamoto)
Février 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)
Janvier 2011 : Ondine (Neil Jordan)
Décembre 2010 : Mishima: A Life in Four Chapters (Paul Schrader)
Novembre 2010 : L'Enigme de Kaspar Hauser (Werner Herzog)
Octobre 2010 : Monsters (Gareth Edwards)
Septembre 2010 : Nord (Xavier Beauvois)
Août 2010 : Big Wednesday (John Millius)
Juillet 2010 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juin 2010 : Code 46 (Michael Winterbottom)
Mai 2010 : Enter the Void (Gaspard Noé)
Avril 2010 : The Andromeda Strain de Robert Wise
Mars 2010 : Onibaba de Kaneto Shindô
Février 2010 : Faust - Eine deutsche Volkssage de F.W. Murnau
Janvier 2010 : Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski
Décembre 2009 : Avatar de James Cameron
Novembre 2009 : The Box de Richard Kelly
Octobre 2009 : Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah
Septembre 2009 : The Offence de Sidney Lumet
Août 2009 : La Femme des Sables de Hiroshi Teshigahara
Juillet 2009 : La Graine et le mulet Abdellatif Kechiche
Juin 2009 : The Sky Crawlers de Mamoru Oshii
Mai 2009 : Possession de Andrezj Zulawski
Avril 2009 : Le Trou de Jacques Becker
Mars 2009 : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février 2009 : The Wrestler de Darren Aronofsky
Janvier 2009 : The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher
Décembre 2008 : Clean, shaven de Lodge Kerrigan
Novembre 2008 : Låt den rätte komma in de Tomas Alfredson
Octobre 2008 : Bled Number One de Rabah Ameur-Zaimeche
Septembre 2008 : Omohide Poro Poro de Isao Takahata
Août 2008 : Hellboy II : The Golden Army de Guillermo Del Toro
Juillet 2008 : La Condition de L'Homme de Masaki Kobayashi
Juin 2008 : Angst de Gerald Kargl
Mai 2008 : The Proposition de John Hillcoat
Avril 2008 : Love and Honor de Yoji Yamada
Mars 2008 : The Mist de Frank Darabont
Février 2008 : Twin Peaks - Fire Walk With Me de David Lynch
Janvier 2008 : [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza
Décembre 2007 : Requiem Pour Un Massacre de Elem Klimov
Dernière édition par reuno le 1 oct. 18, 13:43, édité 20 fois.

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8656
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Joshua Baskin » 2 sept. 18, 09:40

Septembre 2018

Films découverts
Hardcore Henry (Ilya Naishuller): 7/10
Une prostituée au service du public et en règle avec la loi (Italo Zingarelli) : 7/10
Le Caire confidentiel (Tarik Saleh) : 6/10
Happy end (Michael Haneke) : 5/10
Petit Paysan (Hubert Charuel) : 7/10
Baby Driver (Edgar Wright) : 3/10
Sais-tu ce que Staline faisait aux femmes ? (Maurizio Liverani) : 3/10
Le diabolique Docteur Z. (Jess Franco) : 3/10
Le prix du succès (Teddy Lussi-Modeste) : 6/10
La petite voiture (Marco Ferreri) : 4/10
Oleanna (David Mamet) : 4/10

Films revus

Séries découvertes
Désenchantée, Saison 1 : 7/10
Modern Family, Saison 8 : en cours
Reno 911, Saison 1 : en cours
Dernière édition par Joshua Baskin le 28 sept. 18, 15:37, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9444
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Septembre 2018

Messagepar Miss Nobody » 2 sept. 18, 17:43

FILMS DU MOIS DE SEPTEMBRE 2018

Film du mois
Image

Films vus

* The Square (Östlund) ●●○○○
...
* Le sens de la fête (Toledano,Nakache) ●●●○○
...
* Beau-père (Blier) ●●●○○
...
* Le jardin du diable (Hathaway) ●●●○○ ♡ FILM DU MOIS ♡
...
* La Belle et le Clochard ( Luske, Geronimi) ●●○○○
...

Films revus

Top du mois

FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Décembre 2013 = Une journée particulière (De Sica)

Janvier 2014 = L'assassin habite au 21 (Clouzot)
Février 2014 = The Grand Budapest Hotel (Anderson)
Mars 2014 = Will Hunting (Van Sant)
Avril 2014 = Her (Jonze)
Mai 2014 = Mes voisins les Yamada (Takahata)
Juin 2014 = Le conte de la princesse Kaguya (Takahata)
Juillet 2014 = La porte du paradis (Cimino)
Août 2014= Bright Star (Campion)
Septembre 2014 = Fast food fast women (Kollek)
Octobre 2014 = Tokyo Godfathers (Kon)
Novembre 2014 = Miller's Crossing (Coen)
Décembre 2014 = L'appât (Mann)

Janvier 2015 = Rome ville ouverte (Rossellini)
Février 2015 = Allemagne année zéro (Rossellini)
Mars 2015 = Before Midnight (Linklater)
Avril 2015 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
Mai 2015 = J'ai le droit de vivre (Lang)
Juin 2015 = Vice Versa (Docter)
Juillet 2015 = Mort à Venise (Visconti)
Août 2015 = Le violent (Ray)
Septembre 2015 = L'argent de la vieille (Comencini)
Octobre 2015 = La vipère (Wyler)
Novembre 2015 = L'enfance nue (Pialat)
Décembre 2015 = La chevauchée des bannis (De Toth)

Janvier 2016 = Leviathan (Zviaguintsev)
Février 2016 = Le bateau (Petersen)
Mars 2016 = L'enfance d'Ivan (Tarkovski)
Avril 2016 = Le parrain, 2ème partie (Coppola)
Mai 2016 = Le vent se lève (Miyazaki)
Juin 2016 = Au hasard Balthazar (Bresson)
Juillet 2016 = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Août 2016 = Un monde parfait (Eastwood)
Septembre 2016 = L'obsédé (Wyler)
Octobre 2016 = Le géant de fer (Bird)
Novembre 2016 = La fille du désert (Walsh)
Décembre 2016 = Le champion (Robson)

Janvier 2017 = Les sept samouraïs (Kurosawa)
Février 2017 = Un homme est passé (Sturges)
Mars 2017 = Papermoon (Bogdanovitch)
Avril 2017 = Sans toit ni loi (Varda)
Mai 2017 = Après la tempête (Kore-eda)
Juin 2017 = Ethel et Ernest (Mainwood)
Juillet 2017 = Mark Dixon détective (Preminger)
Août 2017 = Riz Amer (De Santis)
Septembre 2017 = 120 battements par minute (Campillo)
Octobre 2017 = The Fog (Carpenter)
Novembre 2017 = Nosferatu, fantôme de la nuit (Herzog)
Décembre 2017 = La fin du jour (Duvivier)

Janvier 2018 = Assassins et voleurs (Guitry)
Février 2018 = Jeremiah Johnson (Pollack)
Mars 2018 = Le septième sceau (Bergman)
Avril 2018 = Safety Last ! (Newmeyer, Taylor)
Mai 2018 = Le joli mai (Marker)
Juin 2018 = Parvana, une enfance en Afghanistan (Twomey)
Juillet 2018 = La flibustière des antilles (Tourneur)
Août 2018 = Le journal d'un curé de campagne (Bresson)
Dernière édition par Miss Nobody le 27 janv. 19, 11:06, édité 5 fois.