Votre film du mois d'Avril 2014

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47831
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Boubakar » 1 avr. 14, 09:49

Topic "A vos Commentaires"

Tous vos films du mois (Mai 2005 - Décembre 2006) lien mort

Liste des liens par mois (Décembre 2006 & Aout 2007 à Mars 2014)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Votre film du mois de Décembre 2006
Votre film du mois d'Août 2007
Votre film du mois de Septembre 2007
Votre film du mois d'Octobre 2007
Votre film du mois de Novembre 2007
Votre film du mois de Décembre 2007
Votre film du mois de Janvier 2008
Votre film du mois de Février 2008
Votre film du mois de Mars 2008
Votre film du mois d'Avril 2008
Votre film du mois de Mai 2008
Votre film du mois de Juin 2008
Votre film du mois de Juillet 2008
Votre film du mois d'Août 2008
Votre film du mois de Septembre 2008
Votre film du mois d'Octobre 2008
Votre film du mois de Novembre 2008
Votre film du mois de Décembre 2008
Votre film du mois de Janvier 2009
Votre film du mois de Février 2009
Votre film du mois de Mars 2009
Votre film du mois d'Avril 2009
Votre film du mois de Mai2009
Votre film du mois de Juin 2009
Votre film du mois de Juillet 2009
Votre film du mois d'Aout 2009
Votre film du mois de Septembre 2009
Votre film du mois d'Octobre 2009
Votre film du mois de Novembre 2009
Votre film du mois de Décembre 2009
Votre film du mois de Janvier 2010
Votre film du mois de Février 2010
Votre film du mois de Mars 2010
Votre film du mois d'Avril 2010
Votre film du mois de Mai 2010
Votre film du mois de Juin 2010
Votre film du mois de Juillet 2010
Votre film du mois d'Aout 2010
Votre film du mois de Septembre 2010
Votre film du mois d' Octobre 2010
Votre film du mois de Novembre 2010
Votre film du mois de Décembre 2010
Votre film du mois de Janvier 2011
Votre film du mois de Février 2011
Votre film du mois de Mars 2011
Votre film du mois d'Avril 2011
Votre film du mois de Mai 2011
Votre film du mois de Juin 2011
Votre film du mois de Juillet 2011
Votre film du mois d' Aout 2011
Votre film du mois de Septembre 2011
Votre film du mois d'Octobre 2011
Votre film du mois de Novembre 2011
Votre film du mois de Décembre 2011
Votre film du mois de Janvier 2012
Votre film du mois de Février 2012
Votre film du mois de Mars 2012
Votre film du mois de Avril 2012
Votre film du mois de Mai 2012
Votre film du mois de Juin 2012
Votre film du mois de Juillet 2012
Votre film du mois d'Aout 2012
Votre film du mois de Septembre 2012
Votre film du mois d'Octobre 2012
Votre film du mois de Novembre 2012
Votre film du mois de Décembre 2012
Votre film du mois de Janvier 2013
Votre film du mois de Février 2013
Votre film du mois de Mars 2013
Votre film du mois d'Avril 2013
Votre film du mois de Mai 2013
Votre film du mois de Juin 2013
Votre film du mois de Juillet 2013
Votre film du mois de Aout 2013
Votre film du mois de Septembre 2013
Votre film du mois d'Octobre 2013
Votre film du mois de Novembre 2013
Votre film du mois de Décembre 2013
Votre film du mois de Janvier 2014
Votre film du mois de Février 2014
Votre film du mois de Mars 2014


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour toute erreur ou omission fort probable, n'hésitez pas à m'envoyer des MP.


Films du mois (Janvier 2014 - Décembre 2014)

Spoiler (cliquez pour afficher)
7 Swans
janvier = Werckmeister harmonies (Tarr)
février = 37 uses for a dead sheep (Hopkins)
mars = Le locataire (Polanski)
avril = Gosford park (Altman)
Akrociné
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Histoire d'une prostituée (Suzuki)
avril = Heat (Mann)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Essential killing (Skolimowski)
juillet = Collapse (C.SMith)
Anorya
janvier = Satyricon (Fellini)
février = Sans soleil (Marker)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Pina (Wenders)
mai = Twin peaks : fire walk with me (Lynch)
juin = Vivre sa vie (Godard)
juillet = L'échange (Eastwood)
Atcloserange
janvier = 3 femmes (Altman)
Ben Castellano
janvier = Arrietty, le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Les copains d'abord (Kasdan)
mars = Oki's movie (Hong)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
mai = La femme sur la lune (Lang)
juin = Wendy & Lucy (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolomowski)
Best
janvier = Arrietty le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Josey Wales, hors-la-loi (Eastwood)
mars = Rango (Verbinski)
avril = Mar adentro (Amenabar)
mai = Huit heures de sursis (Reed)
juin = Kung Fu Panda 2 (Yuh)
juillet = Il n'est jamais trop tard (Hanks)
Blue
janvier = Les Nibelungen (Lang)
avril = Bad timing (Roeg)
mai = Performance (Roeg)
juin = Au hasard Balthazar (Bresson)
juillet = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Boubakar
janvier = Dressé pour tuer (Fuller)
février = Un homme est passé (Sturges)
mars = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril = Une journée particulière (Scola)
mai = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin = Commando (L.Lester)
Brody
janvier = Les frissons de l'angoisse (Argento)
février = Bons baisers de Bruges (McDonagh)
mars = Des hommes et des dieux (Beauvois)
avril = Sons of anarchy saison 2
mai = L’homme qui tua Liberty Valance (Ford)
juin = Aniki mon frère (Kitano)
juillet = The ghost writer (Polanski)
Cathy
janvier = Baby Face (Green)
février = The Artist (Hazanavicius)
mars = Pavillon noir (Borzage)
avril = Hangover Square (Brahm)
mai = Les inconnus dans la maison (Decoin)
juin = Les plus belles années de notre vie (Wyler)
cinephage
janvier = Take Shelter (Nichols)
février = Gentleman Jim (Walsh)
mars = Le miroir (Tarkovski)
avril = Divorce à l'italienne (Germi)
mai = La cabane dans les bois (Goddard)
juin = Les meilleures années de notre vie (Wyler)
Colqhoun
janvier = Observe & report (Hill)
juin = The bang bang club (Silver)
Cortez the killer
janvier = Morse (Alfredson)
février = Les chemins de la liberté (Weir)
mars = Out of Africa (Pollack)
avril = Man on the moon (Forman)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Minuit à Paris (Allen)
juillet = The offense (Lumet)
CrankyMemory
Daffy Duck
daniel gregg
mai = The frenchman's creek (Leisen)
juillet = The manhandled (Dwan)
Demi-Lune
janvier = Metropolis (Lang)
février = Octobre (Eisenstein)
mars = La lettre inachevée (Kalatozov)
avril = Les Nibelungen (Lang)
mai = Guerre et paix (Bondartchouk)
juin = Cinema Paradiso (Tornatore)
Ducdame
Dunn
avril = Let me in (Reeves)
ed
Ender
janvier = Platform (Zia)
février = Persona (Bergman)
Eusebio Cafarelli
mai = Persona (Bergman)
everhard
avril = Romance on the high seas
mai = Certains l'aiment chaud (Wilder)
juin = Good news
Fatalitas
janvier = Les perles de la couronne (Guitry & Christian-Jacque)
février = La ballade de Bruno (Herzog)
mars = La soif de la jeunesse (Parrish)
avril = Le cambrioleur (Wendkos)
mai = Vincere (Bellochio)
juin = On achève bien les chevaux (Pollack)
juillet = Deep end (Skolimowski)
feb
janvier = A la recherche de Garbo (Lumet)
février = A l'Ouest, rien de nouveau (Milestone)
mars = Convoi de femmes (Wellman)
avril = To be or not to be (Lubitsch)
mai = The single standard (Robertson)
juin = The docks of New York
Federico
janvier = The swimmer (Perry)
mars = La dernière séance (Bogdanovich)
Flavia
juin = Mean streets (Scorsese)
juillet = Waterloo Bridge (LeRoy)
François Sanders
janvier = Somewhere (S.Coppola)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = Fighter (O'Russell)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
juillet = Zabriskie point (Antonioni)
Frank Bannister
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Tron l'héritage
mai = Buried
Gnome
janvier = Les sans-espoir (Jancso)
février = Le premier jour du reste de ta vie (Bezançon)
mars = Le cache cache pastoral (Terayama)
avril = L'île du châtiment (Shinoda)
mai = Ne le dis à personne (Canet)
juin = Z (Costa-Gavras)
juillet = The tree of life (Mallick)
Gounou
janvier = Inferno (Argento)
février = Impitoyable (Eastwood)
mars = La charge héroïque (Ford)
avril = Essential killing (Skolismowski)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Josey Wales hors-la-loi (Eastwood)
Hal 9000
janvier = Brainstorm (Trumbull)
février = Angel heart (Parker)
mars = La grande évasion (Sturges)
avril = Black death (Smith)
mai = L'étoffe des héros (Kaufman)
juin = X-Men : au commencement (Vaughn)
juillet = Quatre mouche de velours gris (Argento)
hansolo
avril = Rango (Verbinski)
mai = Source code (Jones)
hellboy
janvier = Mother (Bong)
février = The town (Affleck)
mars = Bad lieutenant (Herzog)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet = 127 heures (Boyle)
hellrick
janvier = Agora (Amenabar)
février = La lame infernale (Delaman)
mars = La brigade du Texas (Douglas)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Thor (Branagh)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet 2011 = Femme ou démon (Marshall)
Helward
homerwell
janvier = La poison (Guitry)
février = Lucky star (Borzage)
mars = L'heure suprême (Borzage)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
Jack Griffin
février = Stop making sense (Demme)
jacques 2
mai = Two lovers (Gray)
Jeremy Fox
janvier = Tree of life (Mallick)
février = The descendants (Payne)
mars = Joe Dakota (Bartlett)
avril = L'heure d'été (Assayas)
mai = La forêt d'émeraude (Boorman)
juin = Prometheus (R.Scott)
Joe-ernst
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Une étoile est née (Cukor)
mars = Une si jolie petite plage (Allégret)
avril = Rabbit hole (Mitchell)
mai = Shakespeare Wallah (Ivory)
juin = Le guépard (Visconti)
juillet = The beloved rogue
Joe Wilson
janvier = Les affameurs (A.Mann)
février = Fanny & Alexandre (Bergman)
mars = Les contes de la lune vague après la pluie (Mizoguchi)
avril = Le roi Lear (Kozintsev)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Pandora (Lewin)
juillet = Le guépard (Visconti)
Johell
février = Dead people (Huyck)
mars = Marie poupée (Seria)
avril = La ballade de l'impossible (Tran)
mai = La solitude des nombres premiers (Costanzo)
juillet = Hanna (Wright)
John Anderton
janvier = The killer inside me (Winterbottom)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = The social network (Fincher)
avril = Le convoi de la peur (Friekdkin)
mai = Les yeux de Julia
juin = The tree of life (Mallick)
juillet = True blood - saison 3
Jordan White
janvier = A serbian film (Spasosjevic)
février = The runaways (Sigismondi)
mars = Les jours et les nuits de China Blue (Russell)
avril = Defiance of good
juin = Une affaire d'état (Valette)
juillet = Towelhead (Ball)
Judyline
janvier = L'homme au masque de fer (Wallace)
février = Lilo & Stitch (Deblois & Sanders)
mars = A.I. (Spielberg)
avril = Social network (Fincher)
mai = Toy Story 3
juin = Esprits rebelles (Smith)
juillet = Le jour où la Terre s'arrêta (Wise)
-Kaonashi Yupa-
janvier = Le vieux fusil (Enrico)
février = Reds (Beatty)
mars = Winter's bone (Garnik)
avril = Bleu (Kieslowski)
mai = Miracle en Alabama (Penn)
juin = Alexandre le bienheureux (Robert)
juillet = Bienvenue Mister Chance (Ashby)
Karras
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Never let me go (Romanek)
mars = Revenge (Bier)
avril = L'étrangère
mai = The tree of life (mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = Chico & Rita
Kevin95
janvier = Arizona Junior (Coen)
février = La dame de Shangaï (Welles)
mars = True grit (Coen)
avril = Cyclone à la Jamaïque (Mackendrick)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Paprika (Kon)
juillet = A bout portant (Siegel)
Kimm
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
Leol
janvier = Tous en scène (Minelli)
février = Les visiteurs du soir (Carné)
mars = Madame De (Ophuls)
avril = A.I. (Spielberg)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = L'année du dragon (Cimino)
Léo Pard
janvier = Les évadés (Darabont)
février = Police Python 357 (Corneau)
mars = Les Blues brothers (Landis)
avril = Et pour quelques dollars de plus (Leone)
mai = Psychose (Hitchcock)
juin = Orange mécanique (Kubrick)
juillet = L'armée des ombres (Melville)
lermontov
mai = Abattoir 5 (Hill)
juin = Homicide (Mamet)
Lorenzo
Magobei
janvier = Rio Bravo (Hawks)
février = La bataille d'Alger (Pontecorvo)
mars = A l'Ouest rien de nouveau (Milestone)
avril = Pigs & Battleship (Imamura)
mai = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin = Convoi de femmes (Wellman)
Major Tom
janvier = L'aurore (Murnau)
février = Johnny Guitar (Ray)
mars = Out of Africa (Pollack)
avril = Deep end (Skolimowski)
mai = Moonrise kingdom (W.Anderson)
juin = Le procès (Welles)
mannhunter
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
février = Last night (Tadjedin)
mars = 127 heures (Boyle)
avril = L'agence (Nolfi)
mai = Le complexe du castor (Foster)
juin = Blue Valentine
juillet = Hanna (Wright)
Max Schreck
janvier = Avatar (Cameron)
février = Le 7eme jour (Saura)
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Le viager (Tchernia)
mai = The tree of life (Mallick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
Miss Nobody
janvier = Johnny Guitar (Ray)
février = La source (Bergman)
mars = Stalag 17 (Wilder)
avril = Série noire (Corneau)
mai = L'année du dragon (Cimino)
juin = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
MJ
janvier = Experiment in terror (Edwards)
février = Poetry (Changdong)
mars = Safe (Haynes)
avril = Nowhere (Araki)
mai = La maman et la putain (Eustache)
juin = La loi du milieu (Hodges)
juillet = To sleep with anger (Burnett)
Nobody smith
janvier = 5cm par seconde (Shinkai)
février = True grit (Coen)
mars = La mélodie du bonheur (Wise)
avril = Les grands espaces (Wyler)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Panic sur Florida Beach (Dante)
juillet = Europa (Von Trier)
NotBillyTheKid
janvier = Le bal (Scola)
mars = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
avril = La ville abandonnée (Wellmann)
mai = Le fleuve sauvage (Kazan)
juillet = Baisers volés (Truffaut)
Père Jules
juillet = Le couteau dans l'eau (Polanski)
Phylute
juin = Balada Triste (De la Iglesia)
juillet = Chroniques d'un été (Rouch)
Pnom&Peh
janvier = Blood & sand (Mamoulian)
février = Incendies (Villeneuve)
Profondo Rosso
janvier = Bunny Lake a disparu (Preminger)
février = Walkabout (Roeg)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Saturday night & Sunday morning (Reisz)
mai = Isadora (Reisz)
juin = Henry V (Branagh)
juillet = La maitresse du lieutenant français (Reisz)
Ratatouille
janvier = Take Shelter (Nichols)
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Les temps modernes (Chaplin)
avril = A propos d'Elly (Farhadi)
mai = Conversation secrète (Coppola)
juin = The Myth of the American Sleepover (Mitchell)
reuno
janvier = Ondine (Jordan)
février = Il était une fois dans l'Ouest (Leone)
mars = Tetsuo the bulletman (Tsukamoto)
avril = Animal kingdom (Michod)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Biutiful (Inarritu)
juillet = Memory lane (Hers)
Rick Blaine
janvier = Les Ailes (Wellman)
fevrier = French Cancan (Renoir)
mars = Duel Dans La Sierra (Sherman)
avril = The Thing (Carpenter)
mai = Moonrise Kingdom (W.Anderson)
juin = Nightfall (Tourneur)
Rockatansky
janvier = Triangle (C.Smith)
février = Pour elle (Cavayé)
mars = A bout portant (Cavayé)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Confessions (Nakashima)
juin = J'ai rencontré le diable (Kim)
juillet = Hanna (Wright)
semmelweiss
janvier = Millenium (Fincher)
février = Rango (Verbinski)
mars = Faux-semblants (Cronenberg)
avril = titanic (Cameron)
mai = Eternal sunshine of the spotless mind (Gondry)
juin = De rouille et d'os (J.Audiard)
Someone 1600
janvier = Le guépard (Visconti)
février = Danse avec les loups (Costner)
mars = Last action hero (McTiernan)
avril = Rango (Verbinski)
mai = La harpe de Birmanie (Ichikawa)
juin = Barry Lyndon (Kubrick)
juillet = 1941 (Spielberg)
Sybille
janvier = Opening night (Cassavetes)
février = Darling (Schlesinger)
mars = The young Victoria (Vallée)
avril = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
mai = Aventures en Birmanie (Walsh)
juin = L'armée des ombres (Melville)
juillet = L'idiot (Kurosawa)
{b]Tommy Udo[/b]
janvier = The black book (A.Mann)
février = Movie crazy (Bruckman & lloyd)
mars = Marie-Martine (Valentin)
avril = Gentleman Jim (Walsh)
mai = Frau im mond (Lang)
juin = Desperate journey (Walsh)
Tom Peeping
mars = Black swan (Aaronosky)
juin = Le temps de l'innocence (Scorsese)
vic
janvier = Le passage du canyon (Tourneur)
février = Suzhou river (Ye)
mars = Winter's bone (Granik)
avril = Essential killing (Skolimowski)
mai = Source code (Jones)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolimowski)
Watkissien
janvier =
février =
mars =
avril =
mai =

Avatar de l’utilisateur
daniel gregg
Producteur Exécutif
Messages : 7073
Inscription : 23 févr. 04, 23:31

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar daniel gregg » 1 avr. 14, 09:49

Avril 2014




Film du mois

Image

-Pather Panchali (La complainte du sentier) : S.Ray (1955)- 8.5/10
-Today we live (Après nous le déluge) : H.Hawks (1933)- 8.5/10

-Aparajito (L'invaincu) : S.Ray (1956)- 8/10
-Rancho notorious (L'ange des maudits) : F.Lang (1952)- 8/10
-Europa '51 : R.Rossellini (1952)- 8/10
-Justin de Marseille : M.Tourneur (1935)- 8/10
-Jalsaghar (Le salon de musique) : S.Ray (1958)- 8/10
-These thousand hills (Duel dans la boue) : R.Fleischer (1958)- 8/10
-Trio : K.Annakin/H.french (1950)- 8/10

-Dans la cour : P.Salvadori (2014)- 7.5/10
-Le plaisir : M.Ophuls (1952)- 7.5/10
-Nebraska : A.Payne (2014)- 7.5/10

-Education de prince : A.Esway (1938)- 7/10
-Smoke : W.Wang (1995)- 7/10
-Bout de chou : H.Wulschleger (1935)- 7/10
-Horror of Dracula (Le cauchemar de dracula) : T.Fisher (1958)- 7/10
-Je l'ai été trois fois : S.Guitry (1952)- 7/10
-The beast of the city : C.Brabin (1932)- 7/10
-This island earth (Les survivants de l'infini) : J.M.Newman (1955)- 7/10

-Seul dans la nuit : C.Stengel (1945)- 6.5/10

-The mummy (La malédiction des pharaons) : T.Fisher (1959)- 6/10
-I complessi (Les complexes) : Luigi Filippo D'Amico, Dino Risi, Franco Rossi (1965)- 6/10
-Time to kill : H.I.Leeds (1942)- 6/10

-The Two Faces of Dr Jekyll : T.Fisher (1960)- 5.5/10

-Jay and Silent Bob strike back : K.Smith (2001)- 5.5/10

-Messieurs les ronds de cuir : H.Diamant-Berger (1959)- 4/10

-Cinq tulipes rouges : J.Stelli (1948)- 3/10
-The reluctant debutante (Qu'est ce que maman comprend à l'amour ?) : V.Minnelli (1958)- 3/10
-Le grand bidule : R.André (1967)- 3/10



Films revus
Films redécouverts


Mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2011 : The Frenchman's creek de M.Leisen
Juin 2011 : Run for cover de N.Ray
Juillet 2011 : Manhandled de A.Dwan
Aout 2011 : Une séparation de A.Fahradi
Septembre 2011 : Apache drums d'H.Fregonese
Octobre 2011 : The Prowler de J.Losey
Novembre 2011 : The red shoes de M.Powell
Décembre 2011 : La tour des sept bossus d'E.Neville

Janvier 2012 : La merditude des choses de F.V. Groeningen
Février 2012 : Les Misérables de R.Bernard
Mars 2012 : Waterloo bridge de M.Le Roy
Avril 2012 : Flesh and the devil de C.Brown
Mai 2012 : Moonrise kingdom de Wes Anderson
Juin 2012 : Harold and Maud de H.Hashby
Juillet 2012 : About Schmidt d'A.Payne
Aout 2012 : Keeper of the flame de G.Cukor
Septembre 2012 : Schlussakkord de D.Sirk
Octobre 2012 : Una giornata particolare d'E.Scola
Novembre 2012 : Pattes blanches de J.Grémillon
Décembre 2012 : The day the earth caught fire de V.Guest

Janvier 2013 : Mafioso d'A.Lattuada
Février 2013 : La nuit de Varennes d'E.Scola
Mars 2013 : Primo amore de Dino Risi
Avril 2013 : Artists and models de Frank Tashlin
Mai 2013 : The bullfighter and the lady de Budd Boetticher
Juin 2013 : Le visiteur de J.Dréville
Juillet 2013 : The yards de J.Gray
Aout 2013 : Lazybones de F.Borzage
Septembre 2013 : Printemps tardif de Y.Ozu
Octobre 2013 : Les croix de bois de R.Bernard
Novembre 2013 : Faubourg Montmartre de R.Bernard
Décembre 2013 : My childhood/My ain folk/ My way home de Bill Douglas

Janvier 2014 : The big parade de King Vidor
Février 2014 : Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier
Mars 2014 : Charley Varrick de Don Siegel
Dernière édition par daniel gregg le 30 avr. 14, 22:10, édité 21 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85991
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Jeremy Fox » 1 avr. 14, 09:51

Avril 2014


Film du mois

Image


Films découverts, redécouverts ou revus (Hors competition) par ordre décroissant d'appréciation

* Des Gens sans importance : Henri Verneuil 1955 : 7.5/10
* Captain America : Le Soldat de l'hiver (Captain America : The Winter Soldier) : Anthony & Joe Russo 2014 : 7.5/10

* The Mist : Frank Darabont 2007 : 7/10
* Game of Thrones / Saison 1 2011 : 7/10
* Violences à Park Row (Park Row) : Samuel Fuller 1952 : 7/10
* Rushmore : Wes Anderson 1998 : 7/10
* Hawaii police d'état / Saison 11 : 1979 : 7/10
* Bottle Rocket : Wes Anderson 1996 : 7/10

* La Garce : Christine Pascal 1984 : 6.5/10
* Nebraska : Alexander Payne 2014 : 6.5/10
* Violette et François : Jacques Rouffio 1977 : 6.5/10
* La Sanction (The Eiger Sanction) : Clint Eastwood 1976 : 6.5/10
* L'art d'aimer : Emmanuel Mouret 2011 : 6.5/10

* Captain America : First Avenger : Joe Johnston 2011 : 6/10
* Stella, femme libre (Stella) : Michael Cacoyanis 1955 : 6/10
* La Maison des étrangers (House of Strangers) : Joesph Mankiewicz 1949 : 6/10
* Vive la sociale : Gérard Mordillat 1983 : 6/10
* Les Sept chemins du couchant (Seven Ways from Sundown) : Harry Keller 1960 : 6/10
* Le Fleuve de la dernière chance (Smoke Signal) : Jerry Hopper 1955 : 6/10
* Les Hors-la-loi (One Foot in Hell) : James B. Clark 1960 : 6/10

* Le Papillon : Philipp Muyl 2002 : 5.5/10
* La Famille Tenenbaum (The Royal Tenenbaums) : Wes Anderson 2001 : 5.5/10

* Le Dieu éléphant (Joi Baba Felunath) : Satyajit Ray 1979 : 5/10
* Les Nuits de Chicago (Underworld) : Joseph Von Sternberg 1927 : 5/10

* La Femme aux deux visages (Two-Faced Woman) : George Cukor 1941 : 4.5/10

* Le Gentleman de Londres (Kaleidoscope) : Jack Smight 1966 : 4/10
* Les Damnés de l'océan (The Docks of New-York) : Josef Von Sternberg 1928 : 4/10

* Il était une fois (A Woman's Face) : George Cukor 1941 : 3/10
* Les Quatre malfrats (The Hot Rock) : Peter Yates 1972 : 3/10
* Blue Valentine : Derek Cianfrance 2010 : 3/10

* Une Seconde jeunesse (High Time) : Blake Edwards 1960 : 1/10

* Mission of Danger : Jacques Tourneur & George Waggner 1960 : 0.5/10


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005 : Je suis un évadé (I was a fugitive from a chain gang) : Mervyn LeRoy
Juin 2005 : Le Kid de Cincinatti (The Cincinatti Kid) : Norman Jewison
Juillet 2005 : Haute société (High society) : Charles Walters
Aout 2005 : De battre mon coeur s'est arrêté : Jacques Audiard
Septembre 2005 : La Charge des Tuniques Bleues (The last frontier) : Anthony Mann
Octobre 2005 : Tempête à Washington (Advise and consent) : Otto Preminger
Novembre 2005 : A.I. : Steven Spielberg
Décembre 2005 : Capitaine de Castille : Henry King
FILM DE L'ANNEE 2005 : A.I.
Janvier 2006 : Coups de feu dans la Sierra (Ride the High Country) : Sam Peckinpah
Février 2006 : Le Nouveau monde (The New World) : Terrence Malick
Mars 2006 : 42ème rue (42nd Street) : Lloyd Bacon
Avril 2006 : Pompoko : Isao Takahata
Mai 2006 : La Dernière caravane (The Last Wagon) : Delmer Daves
Juin 2006 : La Ville abandonnée (Yellow Sky) : William Wellman
Juillet 2006 : La Porte du paradis (Heaven's gate) : Michael Cimino
Août 2006 : L'Appat (The Naked Spur) : Anthony Mann
Septembre 2006 : Nuages d'été (Iwashigumo) : Mikio Naruse
Octobre 2006 : Assurance sur la mort (Double Indemnity) : Billy Wilder
Novembre 2006 : Nausicaa de la vallée du vent : Hayao Miyazaki
Décembre 2006 : Le Rebelle (The Fountainhead) : King Vidor
FILM DE L'ANNEE 2006 : LE NOUVEAU MONDE
Janvier 2007 : El Perdido (The Last Sunset) : Robert Aldrich
Février 2007 : L'homme de nulle part (Jubal) : Delmer Daves
Mars 2007 : Le Cheval de fer (The Iron Horse) : John Ford
Avril 2007 : Les Contes de Terremer : Goro Miyazaki
Mai 2007 : Le Passage du Canyon (Canyon Passage) : Jacques Tourneur
Juin 2007 : A History of Violence : David Cronenberg
Juillet 2007 : Steamboy : Katsuhiro Otomo
Aout 2007 : Le Mariage est pour demain (Tennessee's Partner): Allan Dwan
Septembre 2007 : Le Temps de l'Innocence (The Age of Innocence) : Martin Scorsese
Octobre 2007 : Sur la Piste des Comanches (Fort Dobbs) : Gordon Douglas
Novembre 2007 : Stars in My Crown : Jacques tourneur
Décembre 2007 : Liaisons secrètes (Strangers when we Meet) : Richard Quine
FILM DE L'ANNEE 2007 : LE PASSAGE DU CANYON
Janvier 2008 : La Flèche et le Flambeau (The Flame and the Arrow) : Jacques Tourneur
Février 2008 : No Country for Old Men : Joel et Ethan Coen
Mars 2008 : Retour à Howards End (Howards End) : James Ivory
Avril 2008 : La plus belle fille du monde (Billy Rose's Jumbo) : Charles Walters
Mai 2008 : L'Attaque de la malle-poste (Rawhide) : Henry Hathaway
Juin 2008 : La Brigade Héroïque (Saskatchewan) : Raoul Walsh
Juillet 2008 : Et au milieu coule une rivière (A River Runs Through It) : Robert Redford
Aout 2008 : La Peau d'un autre (Pete Kelly's Blues) : Jack Webb
Septembre 2008 : Amants et fils (Sons and Lovers) : Jack Cardiff
Octobre 2008 : The Great American Broadcast : Archie Mayo
Novembre 2008 : Bastogne (Battleground) : William Wellman
Décembre 2008 : La Chevauchée de la Vengeance (Ride Lonesome) : Budd Boetticher
FILM DE L'ANNEE 2008 : LA CHEVAUCHEE DE LA VENGEANCE
Janvier 2009 : La Nuit nous appartient (We Own the Night) : James Gray
Février 2009 : Lili : Charles Walters
Mars 2009 : La Montagne des neuf Spencer (Spencer's Moutain) : Delmer Daves
Avril 2009 : Papa Longues jambes (Daddy Long Legs) : Jean Negulesco
Mai 2009 : La Vie de Jésus : Bruno Dumont
Juin 2009 : Autant en emporte le vent : Victor Fleming
Juillet 2009 : Max et les ferrailleurs : Claude Sautet
Août 2009 : Inglourious Basterds : Quentin Tarantino
Septembre 2009 : La Complainte du sentier : Satyajit Ray
Octobre 2009 : Oliver : Carol Reed
Novembre 2009 : Tous les Matins du monde : Alain Corneau
Décembre 2009 : Ponyo sur la falaise : Hayao Myiazaki
FILM DE L'ANNEE 2009 : AUTANT EN EMPORTE LE VENT
Janvier 2010 : Le Mépris : Jean-Luc Godard
Février 2010 : La Princesse et la grenouille : John Musker et Ron Clements
Mars 2010 : Can Can : Walter Lang
Avril 2010 : Cabaret : Bob Fosse
Mai 2010 : L'accompagnatrice : Claude Miller
Juin 2010 : La Femme Défendue : Philippe Harel
Juillet 2010 : La Vie Moderne : Raymond Depardon
Aout 2010 : Les Incorruptibles : Brian De Palma
Septembre 2010 : La Meilleure façon de Marcher : Claude Miller
Octobre 2010 : La Harpe de Birmanie : Kon Ichikawa
Novembre 2010 : Bright Star : Jane Campion
Décembre 2010 : Raiponce : Nathan Greno et Byron Howards
FILM DE L'ANNEE 2010 : LE MEPRIS
Janvier 2011 : Breaking the Waves : Lars Von Trier
Février 2011 : Agora : Alejandro Amenabar
Mars 2011 : Lady Chatterley : Pascal Ferran
Avril 2001 : La Porte du Diable : Anthony Mann
Mai 2011 : Tomahawk : George Sherman
Juin 2011 : L'Echange : Clint Eastwood
Juillet 2011 : Les Plages d'Agnès : Agnès Varda
Août 2011 : Les Inconnus dans la ville : Richard Fleischer
Septembre 2011 : Melancholia : Lars Von Trier
Octobre 2011 : Aguirre, la colère de Dieu : Werner Herzog
Novembre 2011 : Le Gamin au vélo : Les Frères Dardenne
Décembre 2011 : Là-haut : Pete Docter
FILM DE L'ANNEE 2011 : LA PORTE DU DIABLE
Janvier 2012 : Tree of Life : Terrence Malick
Février 2012 : The Descendants : Alexander Payne
Mars 2012 : Joe Dakota : Richard Bartlett
Avril 2012 : L'heure d'été : Olivier Assayas
Mai 2012 : La forêt d'émeraude : John Boorman
Juin 2012 : Prometheus : Ridley Scott
Juillet 2012 : Wall-E : Andrew Stanton
Août 2012 : Polisse : Maïwenn
Septembre 2012 : The Artist : Michel Hazanavicius
Octobre 2012 : Antoine et Antoinette : Jacques Becker
Novembre 2012 : Quai des Brumes : Marcel Carné
Décembre 2012 : Empire du Soleil : Steven Spielberg
FILM DE L'ANNEE 2012 : THE DESCENDANTS
Janvier 2013 : Django Unchained : Quentin Tarantino
Février 2013 : Smoking / No Smoking : Alain Resnais
Mars 2013 : 4 mariages et un enterrement : Mike Newell
Avril 2013 : Les Bas-fonds New-yorkais : Samuel Fuller
Mai 2013 : La Dame et le toréador : Budd Boetticher
Juin 2013 : Quelques heures de printemps : Stéphane Brizé
Juillet 2013 : La Faute à Voltaire : Abdellatif Kechiche
Août 2013 : Un Mauvais fils : Claude Sautet
Septembre 2013 : Le Passé : Asghar Farhadi
Octobre 2013 : A la merveille : Terrence Malick
Novembre 2013 : La vie d'Adèle : Abdellatif Kechiche
Décembre 2013 : Before Sunset : Richard Linklater
FILM DE L'ANNEE 2013 : LA DAME ET LE TOREADOR
Janvier 2014 : La Comtesse : Julie Delpy
Février 2014 : Tel père tel fils : Hirokazu Kore-Eda
Mars 2014 : Zoulou : Cy Endfield
Avril 2014 : Captain America : Le Soldat de l'hiver : Anthony & Joe Russo

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47831
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Boubakar » 1 avr. 14, 09:52

Avril 2014

Film du mois

Films vus

- On connait la chanson (Resnais) 8,5/10
- Les garçons de la bande (Friedkin) 8,5/10
- Grand Budapest Hotel (W.Anderson) 8,5/10

- Anchorman 2 (McKay) 8/10
- Trust (Schwimmer) 8/10

- L'amour l'après-midi (Rohmer) 7,5/10
- Heavy (Mangold) 7,5/10

- Boire et déboires (Edwards) 6,5/10

- Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ? (De Chauveron) 6/10
- Sylvie et le fantôme (Autant-Lara) 6/10
- Opération jupons (Edwards) 6/10
- Pile ou face (Enrico) 6/10
- May (McKee) 6/10

- Les quatre malfrats (Yates) 5,5/10

- Le masque de l'araignée (Tamahori) 5/10
- La marche de l'empereur (Jacquet) 5/10
- Flight Plan (Schwentke) 5/10

- Joue-là comme Beckham (Chadha) 4,5/10

- Je crois que j'aime ma femme (Rock) 4/10
- The children (Shankland) 4/10
- Tricked (Verhoeven) 4/10

- Addicted to love (Dunne) 3/10
- L'armure noire (Levin) 3/10

- Traque sur Internet (Winkler) 1/10

Films revus

- Que la bête meure (Chabrol) 9/10
- Annie Hall (Allen) 9/10

- La reine des neiges (Buck & Lee) 8/10
- Haute pègre (Lubitsch) 8/10

Mes films du mois (Mai 2005 - Mars 2014)
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = Star Wars episode III (Lucas)
juin 2005 = Les poupées russes (Klapisch)
juillet 2005 = La guerre des mondes (Spielberg)
août 2005 = L'auberge espagnole (Klapisch)
septembre 2005 = To live and die in LA (Friedkin)
octobre 2005 = Mon nom est personne (Valerii)
novembre 2005 = Blackjack (Dezaki)
décembre 2005 = Bernie (Dupontel)
janvier 2006 = La chute (Hirschbiegel)
février 2006 = Rambo (Kotcheff)
mars 2006 = Coup de tête (Annaud)
avril 2006 = Les duellistes (R.Scott)
mai 2006 = Spartacus (Kubrick)
juin 2006 = La ruée vers l'or (Chaplin)
juillet 2006 = La horde sauvage (Peckinpah)
aout 2006 = The Kid (Chaplin)
septembre 2006 = Un après midi de chien (Lumet)
octobre 2006 = History of violence (Cronenberg)
novembre 2006 = Seul contre tous (Noé)
décembre 2006 = Le lauréat (Nichols)
janvier 2007 = Rocky Balboa (Stallone)
février 2007 = 2001 (Kubrick)
mars 2007 = Bad Lieutenant (Ferrara)
avril 207 = Vertigo (Hitchcock)
mai 2007 = Lady Chatterley (Ferran)
juin 2007 = Bloody sunday (Greengrass)
juillet 2007 = Les infiltrés (Scorsese)
août 2007 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
septembre 2007 = L'hirondelle d'or (Hu)
octobre 2007 = Black book (Verhoeven)
novembre 2007 = 12 hommes en colère (Lumet)
décembre 2007 = Les chansons d'amour (Honoré)
janvier 2008 = Assurance sur la mort (Wilder)
février 2008 = Requiem pour un massacre (Klimov)
mars 2008 = There will be blood (P.T. Anderson)
avril 2008 = La ligne rouge (Mallick)
mai 2008 = The Killer (Woo)
juin 2008 = La graine et le mulet (Kechiche)
juillet 2008 = Le château de l'araignée (Kurosawa)
aout 2008 = Gentleman Jim (Walsh)
sepembre 2008 = Marius/Fanny/César (Korda/Allegret/Pagnol)
octobre 2008 = Fenêtre sur cour (Hitchcock)
novembre 2008 = Network (Lumet)
décembre 2008 = Bonnie & Clyde (A. Penn)
janvier 2009 = De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Newman)
février 2009 = Gran Torino (Eastwood)
mars 2009 = 7h58, ce samedi-là (Lumet)
avril 2009 = Harold & Maude (Ashby)
mai 2009 = L'aventure de Mme Muir (Mankiewicz)
juin 2009 = Les visiteurs (Kazan)
juillet 2009 = JFK (Stone)
aout 2009 = Les choses de la vie (Sautet)
septembre 2009 = La comtesse aux pieds nus (Mankiewicz)
octobre 2009 = Le samouraÏ (Melville)
novembre 2009 = The offence (Lumet)
décembre 2009 = Avatar (Cameron)
janvier 2010 = Calmos (Blier)
février 2010 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
mars 2010 = The box (Kelly)
avril 2010 = La dernière caravane (Daves)
mai 2010 = La colline des hommes perdus (Lumet)
juin 2010 = L'adieu aux armes (Borzage)
juillet 2010 = La chevauchée des bannis (DeToth)
aout 2010 = Zazie dans le métro (Malle)
septembre 2010 = Des hommes et des dieux (Beauvois)
octobre 2010 = The social network (Fincher)
novembre 2010 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2010 = Bright star (Campion)
janvier 2011 = La vengeance aux deux visages (Brando)
février 2011 = L'homme qui voulut être roi (Huston)
mars 2011 = Pour une poignée de dollars (Leone)
avril 2011 = Amants et fils (Cardiff)
mai 2011 = Conte d'été (Rohmer)
juin 2011 = Punishment park (Watkins)
juillet 2011 = Les gens de la pluie (Coppola)
aout 2011 = The proposition (Hillcoat)
septembre 2011 = A la recherche de Garbo (Lumet)
octobre 2011 = Police (Pialat)
novembre 2011 = Capturing the Friedmans (Jarecki)
décembre 2011 = Shame (McQueen)
janvier 2012 = Dressé pour tuer (Fuller)
février 2012 = Un homme est passé (Sturges)
mars 2012 = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril 2012 = Une journée particulière (Scola)
mai 2012 = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin 2012 = Commando (L.Lester)
juillet 2012 = Warrior (O'Connor)
aout 2012 = Deep end (Skolimowski)
septembre 2012 = Out of Africa (Pollack)
octobre 2012 = La maison du lac (Rydell)
novembre 2012 = Les enfants loups, Ame & Yuki (Hosoda)
décembre 2012 = Point limite zéro (Sarafian)
janvier 2013 = The master (P.T.Anderson)
février 2013 = Daguérrotypes (Varda)
mars 2013 = Braindead (P.Jackson)
avril 2013 = Occupe-toi d'Amélie ! (Autant-Lara)
mai 2013 = Mud (J.Nichols)
juin 2013 = Le dernier train du Katanga (Cardiff)
juillet 2013 = Piège mortel (Lumet)
aout 2013 = La rose et la flèche (Lester)
septembre 2013 = Le trou (Becker)
octobre 2013 = Iron monkey (Yuen)
novembre 2013 = Inside Llewyn Davis (Coen)
décembre 2013 = Le gouffre aux chimères (Wilder)
janvier 2014 = Le vent se lève (Miyazaki)
février 2014 = 10eme chambre, instants d'audience (Depardon)
mars 2014 = Fedora (Wilder)
Dernière édition par Boubakar le 30 avr. 14, 23:30, édité 28 fois.

Avatar de l’utilisateur
nobody smith
Monteur
Messages : 4544
Inscription : 13 déc. 07, 19:24

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar nobody smith » 1 avr. 14, 10:03

Avril 2014

Film du mois

Image

Films découverts

Le Septième Continent (Michael Haneke) 8/10

Le Clan Des Siciliens (Henri Verneuil) 7/10
Strass (Vincent Lannoo) 7/10
Les Yeux De La Forêt (John Hough) 7/10
Les Morfalous (Henri Verneuil) 7/10
La Vache Et Le Prisonnier (Henri Verneuil) 7/10
Une Promesse (Patrice Leconte) 7/10
Les Enfants Du Capitaine Grant (Robert Stevenson) 7/10
The Woman On Pier 13 (Robert Stevenson) 7/10
Dans La Cour (Pierre Salvadori) 7/10
Itinéraire D’un Enfant Gâté (Claude Lelouch) 7/10

Tricked (Paul Verhoeven) 6.5/10
American Gothic (John Hough) 6.5/10
Le Mouton A Cinq Pattes (Henri Verneuil) 6.5/10
La Crème De La Crème (Kim Chapiron) 6.5/10
Salaud, On T’aime (Claude Lelouch) 6.5/10
L’étranger Dans La Cité (Robert Stevenson) 6.5/10
L’île Sur Le Toit Du Monde (Robert Stevenson) 6.5/10

Noé (Darren Aronofsky) 6/10
Divergente (Neil Burger) 6/10
L’enlèvement De David Balfour (Robert Stevenson) 6/10
Le Trou Noir (Gary Nelson) 6/10
Extra Sangsues (Fred Dekker) 6/10
71 Fragments D’une Chronologie Du Hasard (Michael Haneke) 6/10

Rio 2 (Carlos Saldanha) 5.5/10
96 Heures (Frédéric Schoendoerffer) 5.5/10
Incubus (John Hough) 5.5/10
Le Fantôme De Barbe Noire (Robert Stevenson) 5.5/10

Stereo (David Cronenberg) 5/10
Cerveaux De Rechange (Robert Stevenson) 5/10
Le Grand Chef (Henri Verneuil) 5/10

Crimes Of The Future (David Cronenberg) 4.5/10

Need For Speed (Scott Waugh) 4/10
The Amazing Spiderman : Le Destin D’un Héros (Marc Webb) 4/10
The Gnome-Mobile (Robert Stevenson) 4/10
Monte Là-Dessus (Robert Stevenson) 4/10
S. Darko (Chris Fisher) 4/10
47 Ronin (Carl Rinsch) 4/10

Au Bout De La Nuit 2 (Chris Fisher) 3.5/10

Banlieue 13 : Ultimatum (Patrick Alessandrin) 3/10
Brick Mansions (Camille Delamarre) 3/10

The Fantastic Four (Oley Sassone) 2/10

La Belle Au Bois Dormant (David Irving) "C’est un scandale, monsieur ! UN SCANDALE !!!"/10

Films revus

Robocop (Paul Verhoeven) 9/10
John Carter (Andrew Stanton) 9/10

La Chair Et Le Sang (Paul Verhoeven) 8/10

Donnie Darko (Richard Kelly) 7.5/10
La Mort Dans La Peau (Paul Greengrass) 7.5/10
La Vengeance Dans La Peau (Paul Greengrass) 7.5/10
Peur Sur La Ville (Henri Verneuil) 7.5/10

Il Etait Une Fois… (Kevin Lima) 7/10
La Mémoire Dans La Peau (Doug Liman) 7/10

Mr. & Mrs. Smith (Doug Liman) 6/10

Le Petit Poucet (Olivier Dahan) 5.5/10

Jumper (Doug Liman) 4.5/10
Les Quatre Fantastiques Et Le Surfeur D’argent (Tim Story) 4.5/10

Robocop 3 (Fred Dekker) 4/10
Les Quatre Fantastiques (Tim Story) 4/10

films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2008 : No Country For Old Men (Joel et Ethan Coen)
Février 2008 : L’Auberge Rouge (Claude Autant-Lara)
Mars 2008 : There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson)
Avril 2008 : La Montagne Sacrée (Alejandro Jodorowsky)
Mai 2008 : Ricky Bobby, Roi Du Circuit (Adam McKay)
Juin 2008 : Manie Manie (Rintaro, Kawajiri et Otomo)
Juillet 2008 : Delivrance (John Boorman)
Août 2008 : Le Faucon Maltais (John Huston)
Septembre 2008 : Plan 9 From Outer Space (Edward D. Wood Jr.)
Octobre 2008 : Spinal Tap (Rob Reiner)
Novembre 2008 : L’Echange (Clint Eastwood)
Décembre 2008 : Aguirre, La Colère De Dieu (Werner Herzog)

Janvier 2009 : La Belle Au Bois Dormant (Wolfgang Reitherman et Eric Larson)
Février 2009 : Certains L’Aiment Chaud (Billy Wilder)
Mars 2009 : Les 3 Royaumes (John Woo)
Avril 2009 : Eh Mec ! Elle Est Où Ma Caisse ? (Danny Leiner)
Mai 2009 : Les Amants Du Pont-Neuf (Leos Carax)
Juin 2009 : Little Big Man (Arthur Penn)
Juillet 2009 : Les Pirates Du Métro (Joseph Sargent)
Août 2009 : Là-Haut (Pete Docter)
Septembre 2009 : Les Trois Jours Du Condor (Sydney Pollack)
Octobre 2009 : Metropolis (Fritz Lang)
Novembre 2009 : The Box (Richard Kelly)
Décembre 2009 : Hana-Bi (Takeshi Kitano)

Janvier 2010 : Ran (Akira Kurosawa)
Février 2010 : Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson)
Mars 2010 : Oz, Un Monde Extraordinaire (Walter Murch)
Avril 2010 : Les Fraises Sauvages (Ingmar Bergman)
Mai 2010 : Mind Game (Masaaki Yuasa)
Juin 2010 : Looking For Richard (Al Pacino)
Juillet 2010 : Toy Story 3 (Lee Unkrich)
Aout 2010 : Dumbo (Ben Sharpsteen)
Septembre 2010 : Hardcore (Paul Schrader)
Octobre 2010 : Gens De Dublin (John Huston)
Novembre 2010 : Sunshine (Istvan Szabo)
Décembre 2010 : Tous Les Matins Du Monde (Alain Corneau)

Janvier 2011 : 5 CM Par Seconde (Makoto Shinkai)
Février 2011 : True Grit (Joel et Ethan Coen)
Mars 2011 : La Mélodie Du Bonheur (Robert Wise)
Avril 2011 : Les Grands Espaces (William Wyler)
Mai 2011 : Tree Of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Panic Sur Florida Beach (Joe Dante)
Juillet 2011 : Europa (Lars Von Trier)
Aout 2011 : Du Silence Et Des Ombres (Robert Mulligan)
Septembre 2011 : Warrior (Gavin O’Connor)
Octobre 2011 : The Artist (Michel Hazanavicius)
Novembre 2011 : Un Eté Avec Coo (Keiichi Hara)
Décembre 2011 : Happy Feet 2 (George Miller)

Janvier 2012 : La Dame De Shanghai (Orson Welles)
Février 2012 : Cheval De Guerre (Steven Spielberg)
Mars 2012 : John Carter (Andrew Stanton)
Avril 2012 : Rage (David Cronenberg)
Mai 2012 : La Bataille De San Sebastian (Henri Verneuil)
Juin 2012 : Le Règne Des Assassins (Su Chao-Pin et John Woo)
Juillet 2012 : La Tour Au-Delà Des Nuages (Makoto Shinkai)
Aout 2012 : Kafka (Steven Soderbergh)
Septembre 2012 : Fitzcarraldo (Werner Herzog)
Octobre 2012 : Les Ailes D’Honneamise (Hiroyuki Yamaga)
Novembre 2012 : Nos Funérailles (Abel Ferrara)
Décembre 2012 : La Chevauchée Des Bannis (André De Toth)

Janvier 2013 : Lifeboat (Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Sans Retour (Walter Hill)
Mars 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy et Lana Wachowski)
Avril 2013 : Sympathy For Mr. Vengeance (Park Chan-Wook)
Mai 2013 : Superman/Doomsday (Bruce W. Timm)
Juin 2013 : Vacances Romaines (William Wyler)
Juillet 2013 : Pacific Rim (Guillermo Del Toro)
Aout 2013 : De Grandes Espérances (Alfonso Cuaron)
Septembre 2013 : Mort De Rire (Alex De La Iglesia)
Octobre 2013 : Gravity (Alfonso Cuaron)
Novembre 2013 : Mishima - Une Vie En Quatre Chapitres (Paul Schrader)
Décembre 2013 : Le Loup De Wall Street (Martin Scorsese)

Janvier 2014 : La Fin D’une Liaison (Neil Jordan)
Février 2014 : Trop Belle Pour Toi (Bertrand Blier)
Mars 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Dernière édition par nobody smith le 1 mai 14, 08:53, édité 25 fois.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17875
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Rick Blaine » 1 avr. 14, 10:05

Avril 2014

Film du mois :

Image

L'Invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel - 1956)


Films découverts ou redécouverts :

L'Invasion des profanateurs de sépultures (Invasion of the Body Snatchers), de Don Siegel (1956) : 9/10

Effets Secondaires (Side Effects), de Steven Soderbergh (2013) : 8/10
La Mouche (The Fly), de David Cronenberg (1986) : 8/10

L'Arbre, Le Maire Et La Mediatheque, d'Eric Rohmer (1992) : 7,5/10
Les jeux de société, d'Eric Rohmer (1989) : 7,5/10
Zero Dark Thirty, de Kathryn Bigelow (2012) : 7,5/10

Violette et François, de Jacques Rouffio (1977) : 7/10
Conte d'Ete, d'Eric Rohmer (1996) : 7/10
Capitaine Phillips (Captain Phillips), de Paul Greengrass (2013) : 7/10
Snowpiercer, le Transperceneige (Snowpiercer), de Bong Joon-ho (2013) : 7/10

La rivière de nos amours (The Indian Fighter), de André de Toth (1955) : 6,5/10
Les rendez-vous de Paris, d'Eric Rohmer (1995) : 6,5/10

9 mois ferme, d'Albert Dupontel (2013) : 6/10

City of Fear, d'Irving Lerner (1958) : 5,5/10

Pétrole! Pétrole!, de Christian Gion (1981) : 3,5/10

Films revus : Hors compétition :

Fargo, de Joel Coen (1996) : 8/10

Une Epoque Formidable..., de Gerard Jugnot (1991) : 7,5/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2010 : Chantons sous la Pluie (Stanley Donen et Gene Kelly - 1952)
Septembre 2010 : Le Narcisse Noir (Michael Powell et Emeric Pressburger - 1947)
Octobre 2010 : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert - 1968)
Novembre 2010 : Le Plongeon (Franck Perry - 1968)
Décembre 2010 : Quatorze Heures (Henry Hathaway - 1951)
FILM DE L'ANNEE 2010 : CHANTONS SOUS LA PLUIE
Janvier 2011 : Mon Homme Godfrey (Gregory La Cava - 1936)
Février 2011 : Le Mépris (Jean-Luc Godard - 1963)
Mars 2011 : Nous Voulons les Colonels (Mario Monicelli - 1974)
Avril 2011 : Huit Heures de Sursis (Carol Reed - 1947)
Mai 2011 : Five Star Final (Mervyn LeRoy - 1931)
Juin 2011 : Les Nuits de Chicago (Josef Von Sternberg - 1927)
Juillet 2011 : Ca Commence Aujourd'hui (Bertrand Tavernier - 1999)
Août 2011 : Baby Boy Frankie (Allen Baron - 1961)
Septembre 2011 : Du Plomb pour l'Inspecteur (Richard Quine - 1954)
Octobre 2011 : Le Rôdeur (Joseph Losey - 1951)
Novembre 2011 : Mes Chers Amis (Mario Monicelli - 1975)
Décembre 2011 : L’Aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz - 1947)
FILM DE L'ANNEE 2011 : L'AVENTURE DE MME MUIR & LE MÉPRIS
Janvier 2012 : Les Ailes (William A. Wellman - 1927)
Fevrier 2012 : French Cancan (Jean Renoir - 1954)
Mars 2012 : Duel Dans La Sierra (George Sherman - 1958)
Avril 2012 : The Thing (John Carpenter - 1982)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson - 2012)
Juin 2012 : Nightfall (Jacques Tourneur - 1957)
Juillet 2012 : La Porte du Diable (Anthony Mann - 1950)
Août 2012 : Dans ses Yeux (Juan Jose Campanella - 2009)
Septembre 2012 : Polisse (Maïwenn -2011)
Octobre 2012 : Les Bas Fonds New-Yorkais (Samuel Fuller -1961)
Novembre 2012 : Klute (Alan J. Pakula - 1971)
Décembre 2012 : ...All the Marbles (Robert Aldrich - 1981)
FILM DE L'ANNEE 2012 : NIGHTFALL
Janvier 2013 : Mafioso (Alberto Lattuada - 1962)
Février 2013 : The Yards (James Gray - 2000)
Mars 2013 : Les Inconnus dans la Ville (Richard Fleischer - 1955)
Avril 2013 : Le Conformiste (Bernardo Bertolucci - 1970)
Mai 2013 : Le Flambeur (Karel Reisz -1974)
Juin 2013 : La Maison des Etrangers (Joseph L. Mankiewicz - 1949)
Juillet 2013 : La dame et le toréador (Budd Boetticher - 1951)
Août 2013 : L'invaincu (Satyajit Ray - 1956)
Septembre 2013 : La Grande Ville (Satyajit Ray - 1963)
Octobre 2013 : La Belle Equipe (Julien Duvivier - 1936)
Novembre 2013 : Fanny & Alexandre (Ingmar Bergman - 1982)
Décembre 2013 : Le Démon des Armes (Joseph H. Lewis - 1949)
FILM DE L'ANNEE 2013 : LA GRANDE VILLE
Janvier 2014 : Drug War (Johnnie To - 2012)
Fevrier 2014 : Pauline A La Plage (Eric Rohmer - 1983)
Mars 2014 : Gravity (Alfonso Cuarón - 2013)
Dernière édition par Rick Blaine le 27 avr. 14, 11:36, édité 17 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5182
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Thaddeus » 1 avr. 14, 10:08

Image

Avril 2014



Hamlet (Laurence Olivier, 1948)
La célèbre tragédie de Shakespeare, ses emmaillements œdipiens entre mensonge et folie, amour et haine... Les fantômes susurrent la vérité aux vivants, les oncles félons blêmissent devant le théâtre de leur infamie, et tout le monde meurt à la fin. Fidèle à la lettre autant qu’à l’esprit de son illustre modèle, Laurence Olivier en signe un peu l’adaptation ultime, un exemple de tension dramatique aux prolongements psychanalytiques, où chaque mouvement de caméra (amples panoramiques balayant l’espace), chaque décor (circonscrit à des alcôves et des couloirs), chaque configuration scénique fait sens. Comme embrumée par les troubles de l’âme humaine, la mise en scène utilise toutes les ressources de la technique cinématographique, en équilibre harmonieux entre puissance du texte et dynamisme de l’image. 5/6

La luna (Bernardo Bertolucci, 1979)
Malgré la richesse signifiante de ses arrière-plans (le théâtre dans le film, l’opéra et le faux-semblant…), le talent de Bertolucci est celui de l’image plus que celui du discours. Film volontiers tapageur, film d’enfant de mai 68 qui cherche à pousser jusqu’aux ultimes conséquences les ressorts de l’amour, cette analyse des rapports entre une mère dévoreuse et nourricière et son fils drogué par manque de figure paternelle requiert un cheminement particulier : on admire d’abord la mise en forme pour se livrer éventuellement à l’exégèse. La gravité un peu perverse du sujet, qui convoque inceste et toxicomanie, est atténuée par un humour constant, des tableaux beaux comme une nuit étoilée en Italie, la prestance altière de Jill Clayburgh en prima donna célèbre, et l’espoir délivré par une bien jolie fin. 4/6

Aimer, boire et chanter (Alain Resnais, 2014)
On s’en doutait mais ce ne sera toujours pas avec sa dernière livraison que Resnais se prendra soudain au sérieux. Pendant guilleret de Vous n'avez encore rien vu, qu’il relit sur un mode volontiers trivial, voire grivois, l’adieu du cinéaste fait turbiner son goût éprouvé des dispositions minuscules et des petites machineries facétieuses en feignant le boulevard de chez mamie Nova pour mieux faire briller ses trouvailles invisibles. Ce sera donc un ultime tour de rigolade, une triple comédie de remariage récapitulant en mode mineur sa brocanterie vivante et charmeuse, où l’artiste réussit le double tour de force d’amuser en dénudant tous ses artifices, et de se filmer dans la tombe avec la satisfaction sereine de celui qui a bien vécu (la dernière scène et l’image de clôture laissant aussi étonné que ravi). 4/6

Les sept femmes de Barberousse (Stanley Donen, 1954)
Devant cette impétueuse ménagère de la ville venant mettre de l’ordre dans la vie rustre de sept gaillards au fond des bois, on se croit d’abord dans une relecture de Blanche-Neige à la sauce western chanté et dansé. La suite revisitera le légendaire enlèvement des Sabines dans un florilège de couleurs pétantes (robes et chemises arc-en-ciel) et d’acrobaties spectaculaires. On mesure souvent (uniquement ?) la réussite d’une comédie musicale à l’impact de ses agencements et de son dynamisme visuel. De ce point de vue ce projet personnel de Stanley Donen remplit son office, culminant dans une réunion villageoise virant à la destruction de masse. Mais l’opérette sylvestre souffre aussi d’une mièvrerie indécrottable (l’éternelle tare du genre) qui amoindrit régulièrement son charme. 3/6

Les passagers de la nuit (Delmer Daves, 1947)
Tourner en caméra subjective et en assumer les contraintes peut être un défi stimulant, parfois tenté au cinéma. Delmer Daves accomplit la gageure pendant les trente première minutes de ce sobre film noir, sans jamais fanfaronner, avec une réelle cohérence dans l’enjeu narratif. Car il obéit moins à un point de vue qu’à la nécessité de souligner l’étroitesse d’une vision, celle d’un homme qui cherche un masque et se dérobe à la sociabilité. C’est pourtant dans la quête d’une solidarité instinctive, qui tranche avec le décor inquiétant habituellement dévolu au genre, que l’œuvre trouve son identité. Sans rien apporter de décisif, le cinéaste n’en signe pas moins un polar poétique et captivant, qui réactive avec succès la complicité du couple Bogart-Bacall. 4/6

Ragtime (Miloš Forman, 1981)
Belle et foisonnante fresque rétro. Le pianiste noir contraint à la violence pour faire valoir ses droits et le camelot juif débarquant à New York et se révélant un fabuleux inventeur d’images forment les deux visages complémentaires de l’intégration : l’un succombera, l’autre triomphera. Résolument dans le camp des opprimés qui dansent leur cakewalk au milieu des stucs rococo, Forman oscille entre la beauté de la jeunesse (Elizabeth McGovern, Mary Steenburgen) et la pugnacité de la vieillesse (James Cagney, lion de mer bougonnant), rend aux États-Unis dont il dénonce les tares ce qui leur appartient (le sens de l’hospitalité, la constance à favoriser l’épanouissement des talents émigrés), tout en rappelant que la démocratie est un acquis sans cesse remis en question, et la liberté toujours une conquête. 4/6

La vie des morts (Arnaud Desplechin, 1991)
S’il travaille sur le genre en soi de la réunion familiale, que l’on a vu magnifié chez Sautet ou Pialat, ce moyen-métrage trouve sa voie en jouant sur le mode de la responsabilité affective et sur le sentiment d’exister autant par soi et que par rapport aux autres. Il met en jeu une dialectique de l’attachement filial et filme à la fois l’unité et le groupe, à la faveur d’une caméra fluide et chorale, insistante et interrogative mais jamais inquisitrice. Non dénué des affectations un peu poseuses que les détracteurs du cinéaste ne manqueront pas de brocarder par la suite, le film n’en transmet pas moins, au fil des bavardages et des plaisanteries, des confessions et des silences, quelque chose d’impalpable sur le désarroi, le ressassement, la solitude des survivants face à la disparition des êtres chers. 4/6

La route au tabac (John Ford, 1941)
Tournée dans la période résolument sociale et engagée de l’auteur, cette comédie grinçante, assez déséquilibrée, parfois franchement grotesque, laisse comme un goût de cynisme qui détonne dans l’œuvre fordienne. C’est qu’à voir pendant près d’une heure cette famille de miséreux s’écharper dans une escalade d’imbécilité et d’égoïsme (mention au fils débile et hystéro qui ne pense qu’à sa rutilante voiture), on se croirait chez des cousins américains des affreux, sales et méchants d’Ettore Scola. Mais au fur et à mesure que le récit progresse, la mélancolie vient recouvrir cette impression, l’espoir de lendemains qui chantent éclaire la mélasse du quotidien, et le projet du cinéaste (recourir à la truculence outrancière pour conjurer le malheur) finit par prendre forme. 4/6

La cicatrice intérieure (Philippe Garrel, 1972)
Attention film-trip, œuvre d’art, geste radical, qui chie à la gueule à la spectateur pendant soixante minutes pour mieux imposer l’irréductibilité admiraaaaable de sa vision. Nico braille des trucs en anglais et en allemand (mais elle va la fermer sa gueule ?), Pierre Clémenti se balade à poil avec un carquois comme seul accessoire, la caméra procède à d’interminables panoramiques sur des paysages de sable et de roche, vastes extérieures très décoratifs trouvés en Irlande et en Égypte, et dont l’étrange beauté permet de rester tant bien que mal éveillé face à l’hermétisme et au ridicule ambiants. On ne sait pas trop à quelle fumette carburait Garrel pendant le tournage mais manifestement c’était de la bonne – du coup, ne pas faire tourner le pétard relève du plus bel égoïsme. 2/6

Une chambre en ville (Jacques Demy, 1982)
Demy retrouve la ville de Lola et le principe de la tragédie musicale entièrement chantée pour une nouvelle passion malheureuse sur fond de violence des rues, filmée dans des couleurs plus crues qu’autrefois. Les convulsions sociales ne prennent pas en compte les destins particuliers, la fatalité aura raison des amants sous les yeux d’une baronne désabusée, et la mise en scène laisse éclater derrière un sujet d’opéra la morbidité en germe dans l’œuvre antérieure de l’auteur, une forme de noirceur glauque qui tue dans l’œuf toute ébauche de sentimentalisme. On reste partagé entre une admiration sincère pour l’intégrité radicale de la démarche et une vraie perplexité devant ce film inégal, parfois un peu ridicule, parfois plutôt touchant dans ce qu’il cherche à créer. 3/6

L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Pour Flaherty, l’océan n’est pas un lieu de récit mais une réserve d’énergie et de forces primitives. Loin du pittoresque, les roches, les môles, les bateaux, les figures de matelots offrent de purs effets de masse et d’étendue. En plaçant sa caméra dans un archipel perdu au large des côtes d’Irlande, il compose un ciné-poème épique dont la trame narrative sert de support à une méditation antinaturaliste et très physique sur la survie de l’humanité en milieu hostile. Lorsque l’enfant discerne l’ombre gigantesque du monstre sous les flots, que les pêcheurs s’engagent pendant des jours dans un combat à mort contre l’immense squale, que la tempête démonte ciel et mer et réduit les silhouettes à des points de suspension dans l’infini, l’œuvre acquiert la dimension quasi légendaire d’un conte mythologique. 5/6

À travers l’orage (David W. Griffith, 1920)
À partir d’un argument qui pourrait tenir sur un confetti, Griffith bâtit un nouveau mélodrame bucolique en forme de parabole sociale et amoureuse. Il n’est pas exagéré d’y lire un manifeste féministe tant est sincère l’engagement qu’il injecte dans l’histoire de cette pauvre orpheline abusée par un séducteur, traversant les pires vicissitudes, victime de l’injustice et de l’aveuglement général. Et si le film emporte par la pureté de sa conduite et son jeu harmonieux avec les codes du genre, les variations de ton, les éléments naturels (voir la tempête finale et sa résolution sur la rivière gelée), il tient avant tout sur les frêles épaules de Lillian Gish, toute petite chose torturée et particulièrement touchante, dont les gros plans poétiques fixent la subtilité, le dépouillement et la mobilité de l’expression. 4/6

Tom à la ferme (Xavier Dolan, 2013)
Comme pour se prémunir de l’auto-complaisance, Dolan fuit le trop-plein de ses films précédents et choisit de traiter ce thriller psychologique dans une forme plutôt dépouillée, sans chercher à paraître plus malin que ses intentions. En résulte un survival chez les bouseux bien fichu, un huis-clos au milieu des champs de blé qui développe une habile mécanique de suspense en eaux troubles et s’y abandonne sans superflu ni faux-fuyant. Derrière l’histoire d’un jeune blondinet sadisé par un prédateur viril et inquiétant et l’ambigüité de leur jeu de fascination/répulsion, l’auteur file la métaphore de l’homophobie et du deuil impossible en jouant avec un éventail gratiné de perversions vénéneuses. Mais curieusement, l'ensemble est presque trop timoré et prévisible pour tenir complètement en haleine. 4/6

Mado (Claude Sautet, 1976)
À travers la description minutieuse du milieu de l’immobilier et de ses implications avec la haute fonction publique, Sautet interroge la notion de liberté à une heure où la crise pétrolière frappait l’économie française. Il ne porte pas un regard distancié sur les difficultés conjoncturelles mais préfère les intégrer à la part intime des personnages. Film de l’échec, de la précarité, de la perte des illusions, qui se fonde comme toujours sur une écriture extrêmement précise, Mado poursuit la grande thématique de l’amour comme sentiment irréductible. On n’oubliera pas la liberté tranquille et le visage lumineux de l’héroïne-titre, la fermeté et l’ampleur chorale du récit, ses digressions aussi formidables que la longue séquence d’embourbement où soudain une fête chaleureuse est improvisée sous la pluie nocturne. 5/6

Hôtel des invalides (Georges Franju, 1952)
Tel un mémorial de toutes les guerres, un résumé transversal des gloires et défaites de l’armée française à travers l’Histoire, le célèbre musée militaire abrité dans le bâtiment commandé par Napoléon s’offre à la caméra. Franju filme les heaumes et les cuirasses d’argent, caresse l’or et le métal des trésors exposés avec une fausse fascination pour mieux révéler son envers, les milliers de cadavres générés par les campagnes impériales ou l’enfer de la Grande Guerre. Reléguées dans la sacristie pour ne pas effrayer les touristes, les gueules cassées entérinent en silence le réquisitoire sans effet aguicheur d’un documentaire dont, par son absence totale d’enjeux formels, j’ai bien du mal à déceler l’intérêt au-delà du simple commentaire. Peut-être est-ce le format court qui me convient peu. 3/6

The naked kiss (Samuel Fuller, 1964)
Sur quel pied dansait Samuel Fuller en filmant cette chronique provinciale doublée de portrait féminin triplée de faux polar passablement relâché ? Difficile à dire, et peut-être l’ignorait-t-il lui-même. Il a en tout cas bien du mal à captiver avec l’histoire d’une prostituée qui se reconvertit dans le soin aux enfants handicapés et tente de faire une croix sur son passé. En filigrane apparaît pourtant bel et bien sa constance à accompagner le combat d’êtres révoltés, en lutte contre les injustices d’une société dépravée. L’intérêt est même relancé par le suspense d’un dernier acte qui semble enfin choisir la voie du film criminel à connotation psychologique. Trop tard pour lui injecter force et engagement, et pour lui offrir le romantisme désespéré après lequel elle semble courir. 3/6

Dans la cour (Pierre Salvadori, 2014)
La rencontre entre deux personnes aussi différentes que complémentaires, la drôlerie nichée dans les petites galères du quotidien, la relativité de la réussite sociale à l’aune des fissures intimes… Le cinéma de Salvadori est aisément identifiable. Mais rarement se sera-t-il approché aussi près de la dimension dépressive qui le nourrit sans en faire un simple ressort comique ni la menace d’une dérive cafardeuse. C’est une certaine idée de l’angoisse contemporaine qu’il travaille ici, en la trempant de son humanisme fragile et chaleureux, sincère et généreux, aussi mordant dans l’humour que perspicace dans la mise en relief des fragilités de tout un chacun. En ressort une très jolie chronique de l’entraide et de l’anxiété ordinaire, qui parvient à faire (sou)rire d’un sujet pas follement amusant. 4/6

Comédie érotique d’une nuit d’été (Woody Allen, 1982)
Réunion à la campagne, en cette année 1905. Un Merlin bricoleur, marié à une dame inexplicablement frustrée, reçoit son meilleur ami coureur de jupons avec sa dernière conquête, un savant pédant et la fiancée de ce dernier. Entre passions fugaces et douleurs secrètes, Cupidon en pleine folie se met à tirer ses flèches au hasard et le désordre envahit les esprits, les corps, voire les cœurs. C’est un ballet amoureux, un film gai et léger, un badinage qui part de chez Tchekhov pour arriver chez Marivaux. Plaçant sa confiance dans l’harmonie universelle et panthéiste de la nature, Allen replace son univers parmi les vents coulis de ces étés luxuriants où la magie hante de nuit les frondaisons. Mais le ton est moins mordant, la réflexion moins profonde, le dialogue moins vif qu’à l’accoutumée. 4/6

Grizzly man (Werner Herzog, 2005)
Timothy Treadwell était-il un écologiste fervent, défenseur passionné des ours d’Alaska avec lesquels il a passé treize étés ? Sans doute. Mais avec la logique troublante d’un traité sur la folie pas du tout ordinaire, Herzog en révèle peu à peu la très contradictoire nature. Se dessine alors le portrait d’un mythomane bipolaire en fuite, un acteur narcissique recalé d’Hollywood qui s’est bâti sa propre image, un illuminé régressif à l’idéalisme idyllique n’ayant peut-être pas dépassé le stade du câlin à l’ours en peluche (snif les bourdons morts trop mignons et fuck le world des people). Un fascinant bloc de mystère donc, à la fois saisi de l’intérieur et mis à distance par la lucidité critique d’un cinéaste qui brouille les cartes du combat entre nature et culture et poursuit sa dissection des démons et abîmes de l’homme. 5/6

Soyez sympas, rembobinez (Michel Gondry, 2008)
S’il fallait à Gondry un sujet qui convienne parfaitement à son art de la bricole et du bidouillage, c’était celui-ci. Car l’histoire illustre littéralement ce pour quoi le réalisateur semble être né : réinventer le déjà fait, construire des choses brinquebalantes avec les moyens du bord, y injecter l’artisanat le plus excentrique et voir comment elles prennent vie. Il fait ainsi l’éloge de la créativité, du passage de génération, de la solidarité communautaire, en dressant la chronique d’une banlieue new-yorkaise défavorisée où fleurit le même élan d’improvisation et d’enthousiasme. Un tel hommage au cinéma et à ses vertus est éminemment sympathique (d’autant que le fan de SOS Fantômes que je suis a de quoi jubiler pendant cinq minutes) mais le résultat, drôle et humble, est aussi inégal et assez brouillon. 4/6

Voyageur malgré lui (Lawrence Kasdan, 1988)
Sur le papier rien ne distingue du tout-venant ce portrait d’un homme nonchalant, taciturne, muré dans la douleur de la mort de son fils. Chaque étape obligée est au rendez-vous, de son mariage cahotant à sa rencontre avec une jeune femme pétulante qui lui redonne goût à la vie. Tout réside dès lors dans le léger décalage des situations, dans le refus de la dramatisation, dans la cocasserie discrète des seconds rôles (Bill Pullman, patron amoureux qui se tape l’incruste) et la chaleur des moments passés en famille, entre amis ou amants. Ici les personnages vivent mal parce qu’ils sont incapables de décider, et il leur faudra un long moment – et une dernière demi-heure un peu languissante et superflue à Paris – pour dépasser les atermoiements et prendre enfin l’existence par le bon côté. 4/6


Et aussi :

Le songe de la lumière (Victor Erice, 1992) - 3/6
Une histoire banale (Audrey Estrougo, 2014) - 4/6
Dancing in Jaffa (Hilla Medalia, 2013) - 4/6
Local hero (Bill Forsyth, 1983) - 4/6
Eastern boys (Robin Campillo, 2013) - 4/6
States of grace (Destin Cretton, 2013) - 4/6
Joe (David Gordon Green, 2013) - 4/6
Dernière édition par Thaddeus le 1 mai 14, 15:16, édité 12 fois.

Avatar de l’utilisateur
reuno
Assistant opérateur
Messages : 2005
Inscription : 8 oct. 04, 10:25

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar reuno » 1 avr. 14, 10:13

Avril 2014

Film du mois

Image
The act of killing (Joshua Oppenheimer)

Films découverts

The act of killing (Joshua Oppenheimer) 6/6
Why don't you play in Hell (Sono Sion) 6/6
Enemy (Denis Villeneuve) 5/6
Wolf Creek 2 (Greg McLean) 5/6
Anchorman 2: The legend continues (Adam McKay) 5/6
Noah (Darren Aronofsky) 5/6
The land of hope (Sono Sion) 4/6
Albator, Corsaire de l'Espace (Shinji Aramaki) 4/6
Grave Encounters 2 (John Poliquin) 3/6
47 Ronins (Carl Erik Rinsch) 3/6
Devil's Due (Matt Bettinelli-Olpin & Tyler Gillett) 2/6

Films revus

Blade Runner (Ridley Scott) 6/6
12 monkeys (Terry Gilliam) 6/6
Seul contre tous (Gaspar Noé) 6/6
Irreversible (Gaspar Noé) 6/6
Watchmen (Zack Snyder) 5/6
Carne (Gaspar Noé) 5/6
Le grand soir (Benoît Delépine & Gustave Kervern) 5/6
Paranormal activity 3 (Henry Joost, Ariel Schulman) 3/6
Paranormal activity 4 (Henry Joost, Ariel Schulman) 2/6

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Février 2014 : The Babadook (Jennifer Kent)
Janvier 2014 :Drug war (Johnnie To)
Décembre 2013 : All is lost (J. C. Chandor)
Novembre 2013 : Snowpiercer (Bong Joon Ho)
Octobre 2013 : Dark Touch (Marina de Van)
Septembre 2013 : Riddick (David Twohy)
Août 2013 : Noroi (Kôji Shiraish)
Juillet 2013 : A Field in England (Ben Wheatley)
Juin 2013 : Dans ma peau (Marina De Van)
Mai 2013 : The Grandmaster (Wong Kar Wai)
Avril 2013 : Sightseers (Ben Wheatley)
Mars 2013 : To the Wonder (Terrence Malick)
Février 2013 : Toad Road (Jason Banker)
Janvier 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy Wachowski & Lana Wachowski)
Décembre 2012 : Symbol (Hitoshi Matsumoto)
November 2012 : Beasts of The Southern Wild (Benh Zeitlin)
Octobre 2012 : Kotoko (Shinya Tsukamoto)
Septembre 2012 : Himizu (Sono Sion)
Août 2012 : ParaNorman (Chris Butler)
Juillet 2012 : The Incident (Alexandre Courtès)
Juin 2012 : Les Raisins de la colère (John Ford)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson)
Avril 2012 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Mars 2012 : Bellflower (Evan Glodell)
Février 2012 : Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan)
Janvier 2012 : Love (William Eubank)
Décembre 2011 : Versailles (Pierre Schoeller)
Novembre 2011 : Safe (Todd Haynes)
Octobre 2011 : Polisse (Maïwenn)
Septembre 2011 : Redline (Takeshi Koike)
Août 2011 : Cold Fish (Sono Sion)
Juillet 2011 : Memory Lane (Mikhaël Hers)
Juin 2011 : Biutiful (Alejandro González Inárritu)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Avril 2011 : Animal Kingdom (David Michôd)
Mars 2011 : Tetsuo The Bullet Man (Shinya Tsukamoto)
Février 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)
Janvier 2011 : Ondine (Neil Jordan)
Décembre 2010 : Mishima: A Life in Four Chapters (Paul Schrader)
Novembre 2010 : L'Enigme de Kaspar Hauser (Werner Herzog)
Octobre 2010 : Monsters (Gareth Edwards)
Septembre 2010 : Nord (Xavier Beauvois)
Août 2010 : Big Wednesday (John Millius)
Juillet 2010 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juin 2010 : Code 46 (Michael Winterbottom)
Mai 2010 : Enter the Void (Gaspard Noé)
Avril 2010 : The Andromeda Strain de Robert Wise
Mars 2010 : Onibaba de Kaneto Shindô
Février 2010 : Faust - Eine deutsche Volkssage de F.W. Murnau
Janvier 2010 : Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski
Décembre 2009 : Avatar de James Cameron
Novembre 2009 : The Box de Richard Kelly
Octobre 2009 : Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah
Septembre 2009 : The Offence de Sidney Lumet
Août 2009 : La Femme des Sables de Hiroshi Teshigahara
Juillet 2009 : La Graine et le mulet Abdellatif Kechiche
Juin 2009 : The Sky Crawlers de Mamoru Oshii
Mai 2009 : Possession de Andrezj Zulawski
Avril 2009 : Le Trou de Jacques Becker
Mars 2009 : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février 2009 : The Wrestler de Darren Aronofsky
Janvier 2009 : The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher
Décembre 2008 : Clean, shaven de Lodge Kerrigan
Novembre 2008 : Låt den rätte komma in de Tomas Alfredson
Octobre 2008 : Bled Number One de Rabah Ameur-Zaimeche
Septembre 2008 : Omohide Poro Poro de Isao Takahata
Août 2008 : Hellboy II : The Golden Army de Guillermo Del Toro
Juillet 2008 : La Condition de L'Homme de Masaki Kobayashi
Juin 2008 : Angst de Gerald Kargl
Mai 2008 : The Proposition de John Hillcoat
Avril 2008 : Love and Honor de Yoji Yamada
Mars 2008 : The Mist de Frank Darabont
Février 2008 : Twin Peaks - Fire Walk With Me de David Lynch
Janvier 2008 : [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza
Décembre 2007 : Requiem Pour Un Massacre de Elem Klimov
Dernière édition par reuno le 1 mai 14, 14:57, édité 17 fois.

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14737
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Père Jules » 1 avr. 14, 10:17

Avril 2014
(32 films vus, revus et redécouverts)

Image

Le cavaleur (Philippe de Broca, 1979) Image
Vincent, François, Paul... et les autres (Claude Sautet, 1974) Image
Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977) Image
Les trois jours du condor (Sydney Pollack, 1975) Image
Vera Cruz (Robert Aldrich, 1954) Image
Freaks, la monstrueuse parade (Tod Browning, 1932) Image
The Fog (John Carpenter, 1980) Image
La ronde de l'aube (Douglas Sirk, 1957) Image
Demain est un autre jour (Douglas Sirk, 1956) Image
La bombe (Peter Watkins, 1965) Image
L'autre (Robert Mulligan, 1972) Image
Détective privé (Jack Smight, 1966) Image
Fulltime Killer (Johnnie To & Wai Ka-Fai, 2001) Image
Breaking News (Johnnie To, 2004) Image
Le récidiviste (Ulu Grosbard, 1978) Image
Le bossu (Philippe de Broca, 1997) Image
Le port du désir (Edmond T. Gréville, 1955) Image
Les cadavres ne portent pas de costard (Carl Reiner, 1982) Image
Sparrow (Johnnie To, 2008) Image
Masculin, féminin (Jean-Luc Godard, 1966) Image
Usual Suspects (Bryan Singer, 1995) Image
Le poulpe (Guillaume Nicloux, 1998) Image
L'extase et l'agonie (Carol Reed, 1965) Image
Key Witness (Phil Carlson, 1960) Image
Les patates (Claude Autant-Lara, 1969) Image
Vengeance (Johnnie To, 2009) Image
Le fascinant capitaine Clegg (Peter Graham Scott, 1962) Image
Passez muscade (Gilbert Pratt, 1918) Image
I'm Here (Spike Jonze, 2010) Image
Les vierges (Jean-Pierre Mocky) Image
Rollerball (Norman Jewison, 1975) Image
L'arme fatale (Richard Donner, 1987) Image


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2014: Nashville (Robert Altman, 1975)
Février 2014: Les chiens de paille (Sam Peckinpah, 1971)
Janvier 2014: Blow Out (Brian De Palma, 1981)

Décembre 2013: Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
Novembre 2013: Les quatre cents coups (François Truffaut, 1959)
Octobre 2013: Short Cuts (Robert Altman, 1993)
Septembre 2013: Ludwig ou le crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
Août 2013: Hôtel Terminus (Marcel Ophuls, 1988)
Juillet 2013: Mulholland Drive (David Lynch, 2001)
Juin 2013: Douce (Claude Autant-Lara, 1943)
Mai 2013: Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
Avril 2013: Plein soleil (René Clément, 1960)
Mars 2013: La balade sauvage (Terrence Malick, 1973)
Février 2013: Micki & Maude (Blake Edwards, 1984)
Janvier 2013: Chut, chut, chère Charlotte (Robert Aldrich, 1964)

Décembre 2012: Qu'est-ce que maman comprend à l'amour ? (Vincente Minnelli, 1958)
Novembre 2012: Deux filles au tapis (Robert Aldrich, 1981)
Octobre 2012: Fureur apache (Robert Aldrich, 1972)
Septembre 2012: La fugue (Arthur Penn, 1975)
Août 2012: Ascenseur pour l'échafaud (Louis Malle, 1958)
Juillet 2012: S.O.B. (Blake Edwards, 1981)
Juin 2012: Coup de torchon (Bertrand Tavernier, 1981)
Mai 2012: L.627 (Bertrand Tavernier, 1992)
Avril 2012: A vingt-trois pas du mystère (Henry Hathaway, 1956)
Mars 2012: Guêpier pour trois abeilles (Joseph L. Mankiewicz, 1967)
Février 2012: Fat City (John Huston, 1972)
Janvier 2012: Macbeth (Roman Polanski, 1971)

Décembre 2011: Deep End (Jerzy Skolimowski, 1970)
Novembre 2011: Les chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948)
Octobre 2011: Sous le soleil de Satan (Maurice Pialat, 1987)
Septembre 2011: Antoine et Antoinette (Jacques Becker, 1947)
Août 2011: Sherlock Jr. (Buster Keaton, 1924)
Juillet 2011: Le couteau dans l'eau (Roman Polanski, 1962)
Dernière édition par Père Jules le 30 avr. 14, 22:58, édité 32 fois.

Avatar de l’utilisateur
Flavia
My Taylor is rich
Messages : 3385
Inscription : 4 juin 11, 21:27

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Flavia » 1 avr. 14, 10:18

Avril 2014


Films du Mois

ImageImage

Découvertes / revus

12 Years a Slave (2013 - Steve McQueen) 9/10
La Vie d'Adèle (2013 - Abdellatif Kechiche) 9/10
Usual Suspects (1995 - Bryan Singer) 8,5/10
8 Heures de Sursis (1947 - Carol Reed) 8,5/10
Fedora (1978 - Billy Wilder) 8/10
Providence (1977 - Alain Resnais) 8/10
Blue Velvet (1986 - David Lynch) 8/10
Gosford Park (2001 - Robert Altman) 8/10
Le privé (1973 - Robert Altman) 7,5/10
Dans l'ombre de Mary (2013 - John Lee Hancock) 7,5/10
Les Feux de la Rampe (1952 - Charles Chaplin) 7,5/10
World War Z (2013 - Marc Forster) 7/10
L'homme fatal (1944 - Anthony Asquith) 7/10
Fletch (1985 - Michael Ritchie) 7/10
Voyage en Italie (1954 - Roberto Rossellini) 7/10
Underworld U.S.A (1961 - Samuel Fuller) 7/10
Coraline (2009 - Henry Selick) 7/10
Manhattan Melodrama (1934 - W. S. Van Dyke) 7/10
Le Loup de Wall Street (2013 - Martin Scorsese) 6,5/10
Shampoo (1975 - Hal Ashby) 6,5/10
Le Hobbit : La Désolation de Smaug (2013 - Peter Jackson) 6,5/10
Anchorman 2: The Legend Continues (2013 - Adam McKay) 6,5/10
Dead Man Down (2013 - Niels Arden Oplev) 6,5/10
A Very Englishman (2013 - Michael Winterbottom) 6/10
La Vie Rêvée de Walter Mitty (2013 - Ben Stiller) 6/10
Mindscape (2013 - Jorge Dorado) 5,5/10
L'Armure Noire (1955 - Henry Levin) 5,5/10
La malédiction des pharaons (1959 - Terence Fisher) 5/10
Les Profs (2013 - Pef) 1/10

Séries

House of Cards (S2 2014) : 8/10
Sherlock (S3 2014) : 8/10

Image

Spoiler (cliquez pour afficher)
2011

Juin : Mean Streets - Martin Scorsese
Juillet : Waterloo Bridge - Mervyn LeRoy
Août : Husbands - John Cassavetes
Septembre : Le Charlatan - Edmund Goulding
Octobre : Trois Camarades - Frank Borzage
Novembre : La vie est belle - Frank Capra
Décembre : Peter Ibbetson - Henry Hathaway

2012

Janvier : La chevauchée des bannis - André De Toth
Février : La dernière fanfare - John Ford
Mars : To be or not to be - Ernst Lubitsch
Avril : Coups de feu dans la Sierra - Sam Peckinpah
Mai : Un homme est passé - John Sturges
Juin : Le temps d'aimer et le temps de mourir - Douglas Sirk
Juillet : Drive - Nicolas Winding Refn
Août : Annie Hall - Woody Allen
Septembre : The descendants - Alexander Payne
Octobre : Ambre - Otto Preminger
Novembre : Les chaussons rouges - M. Powell & E. Pressburger
Décembre : Colonel Blimp - M. Powell & E. Pressburger

2013

Janvier : Edge of Darkness - Lewis Milestone
Février : La Maîtresse du lieutenant français - Karel Reisz
Mars : Skyfall - Sam Mendes
Avril : La victime - Basil Dearden
Mai : La mélodie du bonheur - Robert Wise
Juin : Queen Kelly - Erich von Stroheim
Juillet : Le Fleuve - Jean Renoir
Août : 3H10 pour Yuma - Delmer Daves
Septembre : Trust - David Schwimmer
Octobre : Fail-Safe - Sidney Lumet & Les Fils de l'homme - Alfonso Cuarón
Novembre : Mulholland Drive - David Lynch
Décembre : La Liste de Schindler - Steven Spielberg

2014

Janvier : The Last Picture Show - Peter Bogdanovich
Février : Sonate d'Automne & Les Fraises Sauvages - Ingmar Bergman
Mars : Little Odessa - James Gray
Avril : 12 Years a Slave - Steve McQueen & La Vie d'Adèle - Abdellatif Kechiche
Dernière édition par Flavia le 29 avr. 14, 18:47, édité 21 fois.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13025
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar Demi-Lune » 1 avr. 14, 10:18

FILM DU MOIS D'AVRIL 2014

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977) Image
    Pixote, la loi du plus faible (Hector Babenco, 1981) Image
    Vincent, François, Paul... et les autres (Claude Sautet, 1974) Image
    Le septième continent (Michael Haneke, 1989) Image
    Les choses de la vie (Claude Sautet, 1970) Image
    La prisonnière (Henri-Georges Clouzot, 1968) Image
    L'héritage (Mauro Bolognini, 1976) Image
    Céline et Julie vont en bateau (Jacques Rivette, 1974) Image
    Z (Costa-Gavras, 1969) Image
    Le visage d'un autre (Hiroshi Teshigahara, 1966) Image
    La vérité (Henri-Georges Clouzot, 1960) Image
    Requiem for a dream (Darren Aronofsky, 2000) Image
    Häxan, la sorcellerie à travers les âges (Benjamin Christensen, 1922) Image
    Cœur de verre (Werner Herzog, 1976) Image
    L'amant (Jean-Jacques Annaud, 1992) Image
    La belle captive (Alain Robbe-Grillet, 1983) Image
    Charulata (Satyajit Ray, 1964) Image
    Les funérailles des roses (Toshio Matsumoto, 1969) Image
    Smoking/No smoking (Alain Resnais, 1993) Image
    Le congrès (Ari Folman, 2013) Image
    Mado (Claude Sautet, 1976) Image
    A travers le miroir (Ingmar Bergman, 1961) Image
    Les aventuriers (Robert Enrico, 1967) Image
    Engrenages (David Mamet, 1987) Image
    Scandale (Akira Kurosawa, 1950) Image
    Quelques jours avec moi (Claude Sautet, 1988) Image
    Ce merveilleux automne (Mauro Bolognini, 1968) Image
    Le ciel peut attendre (Warren Beatty, 1978) Image
    Repo man (Alex Cox, 1984) Image
    Panic sur Florida Beach (Joe Dante, 1993) Image
    Au-dessous du volcan (John Huston, 1984) Image
    Terre en transe (Glauber Rocha, 1967) Image
    Les envoûtés (John Schlesinger, 1987) Image
La merde du mois :
    Hanna (Joe Wright, 2011) Image

FILMS REVUS

    A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990) Image
    Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) Image
    Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) Image
    Le mépris (Jean-Luc Godard, 1963) Image
    Impitoyable (Clint Eastwood, 1992) Image
    Phenomena (Dario Argento, 1985) Image
    Misery (Rob Reiner, 1990) Image
    La fin des temps (Peter Hyams, 1999) Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan, 2010) ex aequo avec Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972) ex aequo avec Trop belle pour toi (Bertrand Blier, 1989)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec Ninotchka (Ernst Lubitsch, 1939) et A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le Conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970) ex aequo avec Cléopâtre (Joseph L. Mankiewicz, 1963)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
Dernière édition par Demi-Lune le 1 mai 14, 11:19, édité 48 fois.

Avatar de l’utilisateur
LéoL
Electro
Messages : 966
Inscription : 30 août 07, 21:37

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar LéoL » 1 avr. 14, 10:35

Avril 2014

Film du mois :

Image
Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)

Films (re)découverts :


- 8,5/10 -
La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966)
Souvenirs goutte à goutte (Isao Takahata, 1991)
Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)

- 8/10 -
Soy Cuba (Mikhail Kalatozov, 1964)
À la Poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990)
Main basse sur la ville (Francesco Rosi, 1963)

- 7,5/10 -
L'image manquante (Rithy Panh, 2013)
Les Nuits de la pleine Lune (Eric Rohmer, 1984)
La Ciociara (Vittorio de Sica, 1960)

- 7/10 -
Lunes de Fiel (Roman Polanski, 1992)
Quelque part dans la nuit (Joseph L. Mankiewicz, 1946)
L'Or de Naples (Vittorio de Sica, 1954)
Le Jardin des Finzi Contini (Vittorio de Sica, 1970)
Quatre aventures de Reinette et Mirabelle (Eric Rohmer, 1987)
Mes voisins les Yamada (Isao Takahata, 1999)

- 6,5/10 -
Au feu, les pompiers ! (Milos Forman, 1967)
La Marquise d'O... (Eric Rohmer, 1976)
The Fountain (Darren Aronofsky, 2004)
La Femme de l'aviateur (Eric Rohmer, 1981)
Les Amours d'une blonde (Milos Forman, 1965)
Valmont (Milos Forman, 1989)
Goshu le violoncelliste (Isao Takahata, 1981)
Les Fantômes de Goya (Milos Forman, 2006)
Riz Amer (Giuseppe de Santis, 1949)
Le Beau mariage (Eric Rohmer, 1982)
Lucky star (Frank Borzage, 1929)
La Femme au corbeau (Frank Borzage, 1929)
L'Adieu aux armes (Frank Borzage, 1932)
La Chienne (Jean Renoir, 1931)
Thomas Crown (John McTiernan, 1999)
Le Moment de la vérité (Francesco Rosi, 1965)
L'Arnaqueur (Robert Rossen, 1961)
Le Reptile (Joseph L. Mankiewicz, 1970)

- 6/10 -
Trains étroitement surveillés (Jirí Menzel, 1966)
Hair (Milos Forman, 1979)
Ragtime (Milos Forman, 1981)
Ida (Pawel Pawlikowski, 2014)
Colorado (Sergio Sollima, 1966)
L'Assassin (Elio Petri, 1961)
Pompoko (Isao Takahata, 1993)
RO.GO.PA.G. (Roberto Rossellini, Jean-Luc Godard, Pier Paolo Pasolini, Ugo Gregoretti, 1963)

- 5,5/10 -
Panda Petit Panda (Isao Takahata, 1973)
Computer Chess (Andrew Bujalski, 2013)
Real (Kiyoshi Kurosawa, 2013)
La Dernière maison sur la gauche (Wes Craven, 1972)

- 5/10 -
Noé (Darren Aronofsky, 2014)
States of Grace (Destin Cretton, 2013)

- 4/10 -
Pi (Darren Aronofsky, 1998)

- 3/10 -
La Dixième Victime (Elio Petri, 1965)

Séries :

- 7,5/10 -
Malcolm (Linwood Boomer, Saison 2 - 10/25)

- 7/10 -
Ville nouvelle 1 : enfance d'une ville (Eric Rohmer, 1975)
Ville nouvelle 2 : la diversité du paysage urbain (Eric Rohmer, 1975)
Ville nouvelle 3 : la forme d'une ville (Eric Rohmer, 1975)
Ville nouvelle 4 : le logement à la demande (Eric Rohmer, 1975)

- 6,5/10 -
The Big Bang Theory (Chuck Lorre & Bill Prady, Saison 7 - 20/24)

- 6/10 -
The Red Road (Aaron Guzikowski, Saison 1, 6/6)

- 5/10 -
Elementary (Robert Doherty, Saison 2 - 21/24)
The Mentalist (Bruno Heller, Saison 6, 19/22)


Films revus :


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Avril 2012 : La Dame du vendredi de Howard Hawks
Mai 2012 : A nos amours de Maurice Pialat
Juin 2012 : Le deuxième souffle de Jean-Pierre Melville
Juillet 2012 : Gentleman Jim de Raoul Walsh
Août 2012 : Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu
Septembre 2012 : Tempête à Washington de Otto Preminger
Octobre 2012 : La maman et la putain de Jean Eustache
Novembre 2012 : Van Gogh de Maurice Pialat
Décembre 2012 : Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
Janvier 2013 : The West Wing - Saison 2 de Aaron Sorkin
Février 2013 : Andreï Roublev de Andreï Tarkovski
Mars 2013 : La maison des bois de Maurice Pialat
Avril 2013 : Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini
Mai 2013 : The Breakfast Club de John Hughes
Juin 2013 : Le Limier de Joseph L. Mankiewicz
Juillet 2013 : Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata
Août 2013 : César et Rosalie de Claude Sautet
Septembre 2013 : Un monde sans femmes de Guillaume Brac
Octobre 2013 : L'esquive de Abdellatif Kechiche
Novembre 2013 : Still Walking de Hirokazu Kore-Eda
Décembre 2013 : L'homme de la rue de Frank Capra
Janvier 2014 : Au Hasard Balthazar de Robert Bresson
Février 2014 : Her de Spike Jonze
Mars 2014 : La Dernière Séance de Peter Bogdanovich
Dernière édition par LéoL le 1 mai 14, 14:10, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10295
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 1 avr. 14, 10:38

Image

Avril 2014

Film du mois
Les Invisibles

Films découverts
Just a Kiss (Ken Loach) ***
Au bout du conte (Agnès Jaoui) **
La Chasse (Thomas Vinterberg) ***
Les Invisibles (Sébastien Lifshitz) ****
Les Amants du Texas (David Lowery) **
La Meilleure façon de marcher (Georges Miller) ***
Police fédérale, Los Angeles (William Friedkin) *
Le Passé (Asghar Farhadi) **

Films revus (Hors compétition)
Yi Yi (Edward Yang) *****...

Mes films du mois (depuis mai 2005)
Spoiler (cliquez pour afficher)

2005
Image
mai : Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith (Georges Lucas)
juin : Les Poupées russes (Cédric Klapish)
juillet : La Fille de Ryan (David Lean)
août : La Femme de Seisaku (Masumura Yasuzo)
septembre : La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre : Cette sacrée vérité (Leo McCarey)
novembre : Les Quatre cavaliers de l'Apocalypse (Vincente Minnelli)
decembre : L'Enfant (Luc et Jean-Pierre Dardenne)


2006
Image
janvier : Good Night, and Good Luck (Georges Clooney)
février : Le Nouveau monde (Terrence Malick)
mars : L'Incompris (Luigi Comencini)
avril : Scaramouche (Georges Sidney)
mai : La Terre tremble (Luchino Visconti)
juin : The Host (Bong Joon-ho)
juillet : Volver (Pedro Almodovar)
août : Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir)
septembre : Sandra (Luchino Visconti)
octobre : Le Vent se lève (Ken Loach)
novembre : Les Fils de l'homme (Alfonso Cuaron)
décembre : Kwaïdan (Kobayashi Masaki)


2007
Image
janvier : The Foutain (Darren Aronofsky)
février : Allemagne année zéro (Roberto Rossellini)
mars : Cria Cuervos (Carlos Saura)
avril : La Femme des sables (Teshigahara Hiroshi)
mai : Que le spectacle commence ! (Bob Fosse)
juin : Le Temps des gitans (Emir Kusturica)
juillet : Les Simpson, le film (David Silvermann)
août : Mondovino (Jonathan Nossiter)
septembre : Secret Sunshine (Lee Chang-dong)
octobre : L'Heure suprême (Frank Borzage)
novembre : La dolce vita (Federico Fellini)
décembre : No Country for Old Men (Joel & Ethan Coen)


2008
Image
janvier : Sweeney Todd, le barbier démoniaque de Fleet Street (Tim Burton)
février : La Graine et le mulet (Abdelatif Kechiche)
mars : There Will be Blood (Paul Thomas Anderson)
avril : Le Bel Antonio (Mauro Bolognini)
mai : Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal (Steven Spielberg)
juin : Une histoire d'amour suèdoise (Roy Andersson)
juillet : The Dark Knight (Christopher Nolan)
août : Wall.E (Andrew Stanton)
septembre : Lenny (Bob Fosse)
octobre : Qu'est-il arrivé à Baby Jane (Robert Aldrich)
novembre : L'Echange (Clint Eastwood)
décembre : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)


2009
Image
Janvier : Les Innocents (Jack Clayton)
Février : L'Etrange histoire de Benjamin Button (David Fincher)
Mars : Gran Torino (Clint Eastwood)
Avril : Ponyo sur la falaise (Hayao Miyazaki)
Mai : Coraline (Henry Selick)
Juin : Still Walking (Hirokazu Kore-eda)
Juillet : The Fall (Tarsem Singh)
Août : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Septembre : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Octobre : Le Ruban blanc (Michael Haneke)
Novembre : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (Jim Abraham, David Zucker & Jerry Zucker)
Décembre : Avatar (James Cameron)


2010
Image
janvier : Bright Star (Jane Campion)
février : Le Bonheur (Alexandre Medvedkine)
mars : Le Guerrier silencieux (Nicolas Winding Refn)
avril : Zéro de conduite (Jean Vigo)
mai : Un éléphant ça trompe énormément (Yves Robert)
juin : Moon (Duncan Jones)
juillet : Into the Wild (Sean Penn)
août : Regarde les hommes tomber (Jacques Audiard)
septembre : Poetry (Lee Chang-dong)
octobre : Macadam Cowboy (John Schlesinger)
novembre : Quand passent les cigognes (Mikhail Kalatozov)
décembre : Une belle journée d'été (Edward Yang)


2011
Image
janvier : Le Vieux fusil (Robert Enrico)
février : Reds (Warren Beatty)
mars : Winter's Bone (Debra Granik)
avril : Bleu (Krzysztof Kieslowski)
Mai : Miracle en Alabama (Arthur Penn)
Juin : Alexandre le bienheureux (Yves Robert)
Juillet : Bienvenue Mister Chance (Hal Ashby)
Août : The Thing (John Carpenter)
septembre : Moby Dick (John Huston)
octobre : Un après-midi de chien (Sidney Lumet)
novembre : Mes chers amis (Mario Monicelli)
décembre : Hunger (Steve McQueen)


2012
janvier : Z (Costa-Gavras)
février : Ivan le terrible (Sergueï M. Eisenstein)
mars : Le Retour (Andreï Zviaguintsiev)
avril : Mad Men saisons 1 à 4 (Matthew Weiner)
mai : Paris (Cédric Klapisch)
juin : De rouille et d'os (Jacques Audiard)
juillet : Shotgun Stories (Jeff Nichols)
août : The Dark Knight rises (Christopher Nolan)
septembre : Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio)
octobre : Baraka (Ron Fricke)
novembre : Le Complexe du castor (Jodie Foster)
décembre : Mary & Max (Adam Elliot)


2013
janvier : Sur écoute/The Wire, saison 1 (David Simon)
Février : À la Merveille (Terrence Malick)
Mars : Fish Tank (Andrea Arnold)
Avril : Amour (Michael Haneke)
Mai : Django unchained (Quentin Tarantino)
Juin : Guerre et paix (Sergueï Bondartchouk)
Juillet : Pacific Rim (Guillermo del Toro)
Août : The Master (Paul Thomas Anderson)
Septembre : Notre pain quotidien (Nikolaus Geyrhalter)
Octobre : Les Enfants loups Ame et Yuki (Mamoru Hosoda)
Novembre : Gravity (Alfonso Cuaron)
Décembre : 9 mois ferme (Albert Dupontel)


2014
Janvier : Pelle le conquérant (Bille August)
Février : Sur écoute/The Wire, saison 5
Mars : 12 Years a Slave (Steve McQueen)
Dernière édition par -Kaonashi Yupa- le 2 mai 14, 08:08, édité 8 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3691
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar joe-ernst » 1 avr. 14, 10:39

AVRIL 2014


Film du mois :

AUCUN


Films découverts :

Les amants du crime, de Felix E. Feist : 6/10
Cirque en révolte (Man on a Tightrope), d'Elia Kazan : 5/10
Interior. Leather Bar., de James Franco et Travis Mathews : 4/10
Looking for Langston, d'Isaac Julien : 6/10
Tom à la ferme, de Xavier Dolan : 5/10
Truands, de Frédéric Schoendoerffer : 4/10
Les yeux jaunes des crocodiles, de Cécile Telerman : 6,5/10



Films revus ou redécouverts :




Film du mois, le récapitulatif :

Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
Dernière édition par joe-ernst le 1 mai 14, 09:32, édité 5 fois.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22826
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Votre film du mois d'Avril 2014

Messagepar AtCloseRange » 1 avr. 14, 10:45

(Re-)Découvertes:

The Tao of Steve (Goodman) 7,5/10

La Solitude des Nombres Premiers (Costanzo) 6,5/10
Her (Jonze) 6,5/10

Philomena (Frears) 6/10
The Ruins (Carter Smith) 6/10
Le Temps de l'Aventure (Bonnell) 6/10
11.6 (Godeau) 6/10
La Chasse (Vinterberg) 6/10
Hotel des Amériques (Téchiné) 6/10
Afternoon Delight (Solloway) 6/10

Never Take Candy from a Stranger (Fränkel) 5,5/10
Alceste à bicyclette (Le Guay) 5,5/10

Last Days of Summer (Reitman) 5/10
States of Grace 5/10
Blue Car (Moncrieff) 5/10
Carrie (Peirce) 5/10

Mindscape (Dorado) 4,5/10
Grand Piano (Mira) 4,5/10

The Lifeguard (Garcia) 4/10
Réussir sa Vie (Forgeard) 4/10

Révisions:

Eve (Mankiewicz) 8/10
Goodfellas (Scorsese) 8/10

La Fin d'une Liaison (Jordan) 7,5/10

Young Adult (Reitman) 7/10 (+)
Timer (Schaeffer) 7/10

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu (Allen) 6,5/10
Dakota Skye (Humber) 6,5/10

Dead End (Andrea, Canepa) 6/10
La Fille sur la Balançoire (Fleischer) 6/10

Whatever Works (Allen) 5,5/10

Horribilis (Gunn) 5/10
Dernière édition par AtCloseRange le 30 avr. 14, 22:00, édité 29 fois.
Image