Votre film du mois d'Avril 2013

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Cortez The Killer
Accessoiriste
Messages : 1540
Inscription : 11 mars 10, 11:01
Localisation : Quelque part dans Bedford Falls

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Cortez The Killer » 2 avr. 13, 13:17

Film(s) du Mois


Films découverts:


Ciné

Heaven's Gate (Michael Cimino) : 10/10

The place beyond the Pines (Derek Cianfrance) : 8,5/10

The Night of the Hunter (Charles Laughton) : 8/10

Oblivion (Joseph Kosinski) : 6/10

Blu ray

Doctor Zhivago (David Lean) : 8,5/10
The Swimmer (Frank Perry) : 8,5/10

Licence To Kill (John Glenn) : 6/10
Harvey (Henry Coster) : 6/10

The Man with the Golden Gun (Guy Hamilton) : 5/10

The Spy who loved me (Lewis Gilbert) : 4/10

Live and Let Die (Guy Hamilton) : 3/10

DVD

Quién puede matar a un niño? (Narciso Ibáñez Serrador) : 7,5/10
3:10 to Yuma (James Mangold) : 7,5/10
Gegen die Wand (Fatih Akin) : 7,5/10

Átame! (Pedro Almodovar) : 7/10
Phenomena (Dario Argento) : 7/10

Los abrazos rotos (Pedro Almodovar) : 6,5/10
The World, the Flesh and the Devil (Ranald MacDougall) : 6,5/10
Wizards (Ralph Bakshi) : 6,5/10

Ted (Seth MacFarlane) : 6/10

Lady in White (Frank LaLoggia) : 5/10

Wolfen (Michael Wadleigh) : 4/10

The Mephisto Waltz (Paul Wendkos) : 3/10

Série

Spaced Saison 1 et 2 (Edgar Wright) : 8,5/10
Dead Set (Charlie Brooker) : 6,5/10

Films revus

[color=#0000FF][Blu Ray


Terminator (James Cameron) : 9/10
Halloween (John Carpenter) : 9/10

Prometheus (Ridley Scott) : 6/10

DVD

Close Encounters of the third kind (Steven Spielberg) : 9/10
Midnight Express (Alan Parker) : 9/10

Poltergeist (Tobe Hopper) : 8/10

Land of the dead (George A. Romero) : 7,5/10

There's Something About Mary (Peter Farrelly, Bobby Farrell) : 7/10

Shaun of the dead (Edgar Wright) : 6,5/10

Films des mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2013 : Cloud Atlas (Andy and Lana Wachowski)
Février 2013 : Obsession (Brian de Palma)
Janvier 2013 : Django Unchained (Quantin Tarantino) ex-aequo Little Odessa (James Gray)
Décembre 2012 : On Her majesty's Secret Service (Peter Hunt) ex-aequo Bonnie and Clyde (Arthur Penn)
Novembre 2012 : Looper(Rian Johnson)
Octobre 2012 Skyfall (Sam Mendes)
Septembre 2012 : Peeping Tom (Michael Powell)
Août 2012 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juillet 2012 : The Red Shoes (Michael Powell and Emeric Pressburger)
Juin 2012 : De rouille et d'os (Jacques Audiard)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson) ex aequo A l'origine (Xavier Giannoli)
Avril 2012 : Mysterious Skin (Gregg Arraki) ex-æquo The Barber (Coen brother)
Mars 2012 Shadow of a doubt (Alfred Hitchcock)
Février 2012 Punch Drunk Love (Paul Thomas Anderson)
Janvier 2012 : Cool Hand Luke (Stuart Rosenberg)
Décembre 2011: Soylent Green (Richard Fleischer)
Novembre 2011: City Lights (Charles Chaplin)
Octobre 2011: Drive (Nicolas Winding Refn)
Septembre 2011: After Hours (Martin Scorsese)
Août 2011: Paris, Texas (Wim Wenders)
Juillet 2011: The Offense (Sidney Lumet)
Juin 2011: Midnight in Paris (Woody Allen)
Mai 2011: The Tree Of life (Terrence Malick)
Avril 2011: Man on the Moon (Milos Forman)
Mars 2011: Out Of Africa (Sydney Pollack)
Février 2011: Fargo (Joel and Ethan Coen) / The Way Back (Peter Weir)
Janvier 2011: Let The Right One In (Tomas Alfredson)/Running On Empty (Sidney Lumet)
Décembre 2010: The Graduate (Mike Nichols)
Novembre 2010: Rosemary's Baby (Roman Polanski)/Harry Potter and the deathly Hallows (David Yates)
Octobre 2010: Norma Rae (Martin Ritt) / Taking Off (Milos Forman)
Septembre 2010: L'homme qui voulait savoir (George Sluizer)
Août 2010: Gallipoli (Peter Weir)/ Torn Curtain (Alfred Hitchcock)
Juillet 2010: Picnic at Hanging Rock(Peter Weir)
Dernière édition par Cortez The Killer le 27 avr. 13, 15:03, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
Brody
Indices : bateau - requin
Messages : 4667
Inscription : 21 févr. 06, 18:42
Localisation : à la flotte !

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Brody » 2 avr. 13, 14:09

Film du mois :


Films découverts :
L'ordre et la morale (Mathieu Kassovitz) - Image - Jamais tiède le père Kasso, et un bon sens de l'immersion pour relater les dessous d'une opération militaro-politique qui ne fait pas honneur à notre histoire. Efficace !
Le kid de Cincinatti (Norman Jewison) - Image - Distrayant et sympathique, mais je ne suis pas certain qu'il m'en reste grand-chose dans 15 jours...


Films revus :
Les tontons fligueurs (Georges Lautner) - Image - .



séries :
Mafiosa - saison 3 (Eric Rochant) - Image - .



films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
mars 2013 : Mother - Joon-Ho bong (2011)
février 2013 : The far country - Anthony Mann (1954)
janvier 2013 : The General - Buster Keaton (1927)
décembre 2012 :
novembre 2012 : Delivrance - John Boorman (197)
octobre 2012 : Soleil vert - Richard Fleischer (19)
septembre 2012 : Une séparation - Asghar Farhadi (2011)
août 2012 : le trou - Jacques Becker (1960)
juillet 2012 : pas de film du mois
juin 2012 : To be or not to be - Ernst Lubitsch (1942)
mai 2012 : The Avengers - Joss Whedon (2012)
avril 2012 : French Connection - William Friedkin (1971)
mars 2012 : Le cimetière de la morale - Kenji Fukasaku (1975)
février 2012 : Rango - Gore Verbinski (2011)
janvier 2012 : Dans ses yeux - Juan José Campanello (2010)
décembre 2011 : A.I. - Artificial Intelligence - Steven Spielberg (2001)
novembre 2011 : Un conte de Noël - Arnaud Desplechin (2008)
octobre 2011 : Autopsie d'un meurtre - Otto Preminger (1959)
septembre 2011 : Le temps des gitans - Emir Kusturica (1988)
août 2011 : Princesse Mononoke - Hayao Miyazaki (1997)
juillet 2011 : The ghost writer- Roman Polanski (2010)
juin 2011 : Hearts of darkness - Fax Bahr, George Hickenlooper (1991)
mai 2011 : L'homme qui tua Liberty Valance - John Ford (1962)
avril 2011 : Sons of Anarchy (saison 2) - Kurt Sutter
mars 2011 : Des hommes et des Dieux - Xavier Beauvois
février 2011 : Bons baisers de Bruges - Martin Mc Donagh
janvier 2011 : les frissons de l'angoisse - Dario Argento
décembre 2010 : la poursuite infernale - John Ford
novembre 2010 : Ténèbres (Dario Argento)
octobre 2010 : the ghost and Mrs Muir - Joseph Mankiewicz
septembre 2010 : Stardust - Mathiew Vaughn
août 2010 : Série noire - Alain Corneau
juillet 2010 : Danse avec les loups - Kevin Costner
juin 2010 : Bonnie and Clyde - Athur Penn
mai 2010 : pas de film du mois... :(
avril 2010 : When we were kings - Leon Gast et Taylor Hackford (1996)
mars 2010 : Le nouveau monde - Terrence Mallick (2005)
février 2010 : Stardust Memories - Woody Allen (1980)
janvier 2010 : Sur mes lèvres - Jacques Audiard (2001)
décembre 2009 : Avatar - James Cameron (2009)
novembre 2009 : Two lovers - James Gray (2008)
octobre 2009 : Josey Wales, hors la loi - Clint Eastwood (1976)
septembre 2009 : Entre les murs - Laurent Cantet (2008)
août 2009 : Inglourious basterds - Quentin Tarantino (2009)
juillet 2009 : Public ennemies - Michael Mann (2009)
juin 2009 : Cria Cuervos - Carlos Saura (1975)
mai 2009 : Gomorra - Matteo Garrone (2008)
avril 2009 : Voyage à deux - Stanley Donen (1967)
mars 2009 : Supergrave - Greg Mottola (2007)
février 2009 : The Fall - Tarsem Singh (2006)
janvier 2009 : M le maudit - Fritz Lang (1931)
décembre 2008 : Hors d'atteinte- Steven Soderberg (1998)
novembre 2008 : la bête de guerre - Kevin Reynolds (1988)
octobre 2008 : No country for old men - Joel et Ethan Coen (2008)
septembre 2008 : Ricky Bobby, roi du circuit - Adam Mc Kay (2006)
août 2008 : The Dark Night - Christopher Nolan (2008)
juillet 2008 : Ran- Akira Kurosawa (1985)
juin 2008 : Zodiac - David Fincher (2006)
mai 2008 : Le prestige - Christopher Nolan (2006)
avril 2008 : Rois et reine - Arnaud Desplechin (2004)
mars 2008 : Rio Bravo - Howard Hawks (1959)
février 2008 : Sunshine - Danny Boyle (2006)
janvier 2008 : Casablanca - Michael Curtiz (1942)
décembre 2007 : 2001, l'odyssée de l'espace - Stanley Kubrick (1968)
novembre 2007 : Persona - Ingmar Bergman (1966)
octobre 2007 : Les fils de l'homme - Alfonso Cuaron (2006)
septembre 2007 :Le château dans le ciel - Hayao Miyazaki (1986)
août 2007 : L'esquive - Abdellatif Kechiche (2003)
Dernière édition par Brody le 4 avr. 13, 09:56, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar someone1600 » 2 avr. 13, 16:02

Films du mois d'avril 2013

Film du mois

Image

Films découverts

G.I. Joe: Retaliation (2013) 7 / 10
Never So Few (1959) 7.5 / 10
Niagara (1953) 8 / 10
Insidious (2010) 7 / 10
Scary Movie 5 (2013) 7 / 10
Fast Girls (2012) 7.5 / 10
End of Watch (2012) 7 / 10
Gulliver's Travels (2010) 7 / 10
Don't Be Afraid of the Dark (2010) 7.5 / 10
Dark Shadows (2012) 7 / 10
Season of the Witch (2011) 7 / 10
Men in Black 3 (2012) 7 / 10

Films redécouverts

Man on a Ledge (2012) 7.5 / 10

Films des mois précédents de JUIN 2008 à FEVRIER 2013

Année 2008
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImage


Année 2009
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2010
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2011
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2012

Spoiler (cliquez pour afficher)
(Pas de film du mois en février, aucune découverte)

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


[b]Année 2013[/b]

ImageImageImage
Dernière édition par someone1600 le 8 mai 13, 14:16, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13033
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Demi-Lune » 2 avr. 13, 16:35

FILM DU MOIS D'AVRIL 2013

Image Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    Solitude (Paul Fejos, 1928) Image
    La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928) Image
    Queen Kelly (Erich von Stroheim, 1928) Image
    Rivière noire (Masaki Kobayashi, 1957) Image
    La Ciociara, la paysanne aux pieds nus (Vittorio De Sica, 1960) Image
    Asphalte (Joe May, 1929) Image
    Les rapaces, version restaurée (Erich von Stroheim, 1924) Image
    L'heure suprême (Frank Borzage, 1927) Image
    Le Cid (Anthony Mann, 1961) Image
    Celui par qui le scandale arrive (Vincente Minnelli, 1960) Image
    Le roman de Mildred Pierce (Michael Curtiz, 1945) Image
    Senso (Luchino Visconti, 1954) Image
    L'aventure de Madame Muir (Joseph L. Mankiewicz, 1947) Image
    Riz amer (Giuseppe De Santis, 1949) Image
    Intolérance (D. W. Griffith, 1916) Image
    Voyage à deux (Stanley Donen, 1967) Image
    Une étoile est née (William A. Wellman, 1937) Image
    Furie (Fritz Lang, 1936) Image
    Effets secondaires (Steven Soderbergh, 2013) Image
    Dieu seul le sait (John Huston, 1957) Image
    Paprika (Satoshi Kon, 2006) Image
    Lola (Jacques Demy, 1961) Image
    Perfect blue (Satoshi Kon, 1997) Image
    Nos plus belles années (Sydney Pollack, 1973) Image
    The grandmaster (Wong Kar-Wai, 2013) Image
    La grande évasion (John Sturges, 1963) Image
    Whatever works (Woody Allen, 2009) Image
    L'écume des jours (Michel Gondry, 2013) Image
    Oblivion (Joseph Kosinski, 2013) Image
    Ascenseur pour l'échafaud (Louis Malle, 1958) Image
    Plus fort que le diable (John Huston, 1953) Image
    La grande course autour du monde (Blake Edwards, 1965) Image
    Artistes et modèles (Frank Tashlin, 1955) Image
    L'amour à cheval (Pasquale Festa Campanile, 1969) Image
    Qu'est-ce que maman comprend à l'amour ? (Vincente Minnelli, 1958) Image

HORS CATÉGORIE
    White Fire, vivre pour survivre (John-Marie Pallardy, 1984) Image Un chef-d’œuvre du nanar. Une expérience unique !


FILMS REVUS

    Eternal sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004) Image
    Les Affranchis (Martin Scorsese, 1990) Image
    Devil Story, il était une fois le diable (Bernard Launois, 1985) Image (nanar premium inside)
    Carrie au bal du diable (Brian De Palma, 1976) Image
    La maison du diable (Robert Wise, 1963) Image
    L'homme de Rio (Philippe De Broca, 1964) Image
    Mission : Impossible 2 (John Woo, 2000) Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Shutter Island (Martin Scorsese, 2010) - plus objectivement : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan, 2010) ex aequo avec Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972) ex aequo avec Trop belle pour toi (Bertrand Blier, 1989)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989). Prix spécial pour Orgueil et préjugés (Joe Wright, 2005)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec Ninotchka (Ernst Lubitsch, 1939), A la Merveille (Terrence Malick, 2012) et Que la lumière soit (John Huston, 1946)
Dernière édition par Demi-Lune le 27 mai 13, 18:21, édité 64 fois.

Avatar de l’utilisateur
HAL 9000
Doublure lumière
Messages : 444
Inscription : 4 oct. 06, 18:10

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar HAL 9000 » 2 avr. 13, 18:12

AVRIL 2013

Film du mois
Woman on the run (Norman Foster)

Films (re)découverts
L'homme invisible (James Whale) 8/10
Woman on the run (Norman Foster) 7.5/10
Burn after reading (Joel & Ethan Coen) 7/10
Ce que je veux de plus (Silvio Lodini) 7/10
Radiostars (Romain Levy) 6.5/10
Génération perdue (Joel Schumacher) 6.5/10
Le piège (John Huston) 6.5/10
Bienvenue à bord (Eric Lavaine) 6.5/10
Tueur d'élite (Sam Peckinpah) 6/10
J. Edgar (Clint Eastwood) 4/10
Les passagers (Rodrigo Garcia) 4/10
Lost Destination (Eduardo Chapero-Jackson) 2/10

Séries TV
Alphas saison 1 (Michael Karnow & Zak Penn) épisode 2/11 5/10
Doctor Who saison 6 (Stephen Moffat) épisode 4/14 7.5/10
La quatrième dimension saison 3 (Rod Serling) épisode 7/37 7/10
Once upon a Time saison 2 ( Edward Kitsis & Adam Horowitz) épisode 17/19 7/10
Real Humans saison 1 ( Lars Lundström) épisode 6/10 7.5/10
Star Trek : The Next Generation saison 1 (Gene Roddenberry) épisode 10/26 5/10
Star Wars : The Clone Wars saison 4 (George Lucas, Dave Filoni) épisode 13/22 7.5/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2013 : Argo (Ben Affleck)
Février 2013 : Le rôdeur (Joseph Losey)
Janvier 2013 : The Dark Knight Returns : Part 2 (Jay Oliva)
Décembre 2012 : Le Hobbit : un voyage inattendu (Peter Jackson)
Novembre 2012 : Les nuits rouges du bourreau de jade (Julien Carbon & Laurent Courtiaud)
Octobre 2012 : The Dark Knight Returns - Part 1 (Jay Oliva)
Septembre 2012 : La cabane dans les bois (Drew Goddard)
Août 2012 : The Dark Knight Rises (Christopher Nolan)
Juillet 2012 : Thirst (Park Chan-Wook)
Juin 2012 : Good Morning England (Richard Curtis)
Mai 2012 : Star Wars : The Clone Wars saison 2 (Dave Filoni)
Avril 2012 : Game of Thrones saison 1 (David Benioff & D. B. Weiss)
Mars 2012 : Caprica (Ronald D. Moore, Remi Aubuchon, David Eick)
Février 2012 : Drive (Nicolas Winding Refn)
Janvier 2012 : Valérie au pays des merveilles (Jaromil Jireš)
Décembre 2011 : Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
Novembre 2011 : Mad Men saison 3 (Matthew Weiner)
Octobre 2011 : CIA Guerres Secrètes (William Karel)
Septembre 2011 : Mais qu'avez-vous fait à Solange ? (Massimo Dallamano)
Août 2011 : La planète des singes : les origines (Rupert Wyatt)
Juillet 2011 : Quatre mouches de velours gris (Dario Argento)
Juin 2011 : X-Men : le commencement (Matthew Vaughn)
Mai 2011 : L'étoffe des héros (Philip Kaufman)
Avril 2011 : Black Death (Christopher Smith)
Mars 2011 : La grande évasion (John Sturges)
Février 2011 : Angel Heart (Alan Parker)
Janvier 2011 : Brainstorm (Douglas Trumbull)
Août 2010 : Kick-Ass (Matthew Vaughn)
Juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan)
Juin 2010 : Les 3 jours du Condor (Sydney Pollack)
Mai 2010 : Conversation secrète (Francis Ford Coppola)
Mars 2010 : Shutter Island (Martin Scorsese)
Février 2010 : La rue rouge (Fritz Lang)
Janvier 2010 : Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (Robert Aldrich)
Décembre 2009 : La route (John Hillcoat)
Novembre 2009 : Un éléphant ça trompe énormément (Yves Robert)
Octobre 2009 : La baronne de minuit (Mitchell Leisen)
Septembre 2009 : L'âge de glace 3 (Carlos Saldhana)
Août 2009 : Departures (Yojiro Takita)
Juillet 2009 : Terminator Renaissance (McG)
Juin 2009 : Coraline (Henry Selick)
Mai 2009 : Ghost in the Shell : stand alone complex - 2nd Gig (Kenji Kamiyama)
Avril 2009 : Histoires de fantômes chinois (Ching Siu-Tung)
Mars 2009 : L'année du dragon (Michael Cimino)
Février 2009 : Nuages flottants (Mikio Naruse)
Janvier 2009 : Yakuza (Sydney Pollack)
Décembre 2008: Battlestar Galactica - saison 1
Novembre 2008 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau)
Octobre 2008 : Katie Tippel (Paul Verhoeven)
Septembre 2008 : Casablanca (Michael Curtiz)
Août 2008 : The Dark Knight - Le chevalier noir (Christopher Nolan)
Juillet 2008 : Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir)
Juin 2008 : La légende de Beowulf (Robert Zemeckis)
Mai 2008 : Rome saison 1 (John Milius, William J. MacDonald & Bruno Heller)
Avril 2008 : Bug (William Friedkin)
Mars 2008 : J'ai le droit de vivre (Fritz Lang)
Février 2008 : Peur(s) du noir (Charles Burns, Blutch, Marie Caillou, Lorenzo Mattotti, Richar McGuire, Pierre Discuillo)
Janvier 2008 : Into the Wild (Sean Penn)
Décembre 2007 : Les proies (Don Siegel)
Novembre 2007 : Je sais où je vais (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Octobre 2007 : Les forbans de la nuit (Jules Dassin)
Septembre 2007 : L'inspecteur Harry (Don Siegel)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Juillet 2007 : Babel (Alejandro Gonzalez Inarritu)
Juin 2007 : Narc (Joe Carnahan)
Mai 2007 : Zodiac (David Fincher)
Avril 2007 : Les tueurs (Robert Siodmak)
Mars 2007 : Mad Max 2 (George Miller)
Février 2007 : Suspiria (Dario Argento)
Janvier 2007 : The Fountain (Darren Aronofsky)
Décembre 2006 : La bête aveugle (Yasuzo Masamura)
Novembre 2006 : Les hommes du Président (Alan J. Pakula)
Octobre 2006 : Que le spectacle commence (Bob Fosse)
Septembre 2006 : Les enfants du Paradis (Marcel Carné)
Août 2006 : Le tigre du Bengale/Le Tombeau Hindou (Fritz Lang)
Juillet 2006 : Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Juin 2006 : L'homme qui rétrécit (Jack Arnold)
Dernière édition par HAL 9000 le 1 mai 13, 10:13, édité 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
nobody smith
Monteur
Messages : 4555
Inscription : 13 déc. 07, 19:24

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar nobody smith » 2 avr. 13, 18:41

Avril 2013

Film du mois

Image

Films découverts

Joint Security Area (Park Chan-Wook) 7.5/10
Et Au Milieu Coule Une Rivière (Robert Redford) 5.5/10
Annapolis (Justin Lin) 4.5/10
Effets Secondaires (Steven Soderbergh) 7/10
Dead Man Down (Niels Arden Oplev) 6/10
Sympathy For Mr. Vengeance (Park Chan-Wook) 8/10
Oblivion (Joseph Kosinski) 5/10
Valhalla Rising (Nicolas Winding Refn) 7.5/10
Kaïro (Kiyoshi Kurosawa) 7/10
Pusher II : Du Sang Sur Les Mains (Nicolas Winding Refn) 8/10
Pusher III : L’Ange De La Mort (Nicolas Winding Refn) 8/10
Les Ames Vagabondes (Andrew Niccol) 4/10
Parker (Taylor Hackford) 6/10
The Grandmaster (Wong Kar-Wai) 6/10
Iron Man 3 (Shane Black) 7/10
L’Ecume Des Jours (Michel Gondry) 5/10
The Land Of Hope (Sono Sion) 7.5/10

Films revus :

La Plage (Danny Boyle) 5/10
127 Heures (Danny Boyle) 8/10
Lions Et Agneaux (Robert Redford) 7.5/10
Roméo + Juliette (Baz Luhrmann) 8/10
28 Jours Plus Tard (Danny Boyle) 8.5/10
Fast And Furious (Rob Cohen) 4/10
2 Fast 2 Furious (John Singleton) 3.5/10
Fast And Furious : Tokyo Drift (Justin Lin) 5/10
Fast And Furious 4 (Justin Lin) 5/10
Fast And Furious 5 (Justin Lin) 6/10
Thirst, Ceci Est Mon Sang (Park Chan-Wook) 7/10
Australia (Baz Luhrmann) 7/10
Pusher (Nicolas Winding Refn) 8/10
Drive (Nicolas Winding Refn) 9/10
Star Trek : Le Film (Robert Wise) 8/10
Evil Dead 3 : L’Armée Des Ténèbres (Sam Raimi) 8/10
Star Trek : La Colère De Khan (Nicholas Meyer) 7/10
Star Trek : A La Recherche De Spock (Leonard Nimoy) 7/10
Star Trek : Retour Sur Terre (Leonard Nimoy) 6/10
Star Trek : L’Ultime Frontière (William Shatner) 6/10
Star Trek : Terre Inconnue (Nicholas Meyer) 7.5/10
Robots (Chris Wedge) 6/10
Star Trek : Generations (David Carson) 7/10
Star Trek : Premier Contact (Jonathan Frakes) 7.5/10
Star Trek : Insurrection (Jonathan Frakes) 6.5/10

films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2008 : No Country For Old Men (Joel et Ethan Coen)
Février 2008 : L’Auberge Rouge (Claude Autant-Lara)
Mars 2008 : There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson)
Avril 2008 : La Montagne Sacrée (Alejandro Jodorowsky)
Mai 2008 : Ricky Bobby, Roi Du Circuit (Adam McKay)
Juin 2008 : Manie Manie (Rintaro, Kawajiri et Otomo)
Juillet 2008 : Delivrance (John Boorman)
Août 2008 : Le Faucon Maltais (John Huston)
Septembre 2008 : Plan 9 From Outer Space (Edward D. Wood Jr.)
Octobre 2008 : Spinal Tap (Rob Reiner)
Novembre 2008 : L’Echange (Clint Eastwood)
Décembre 2008 : Aguirre, La Colère De Dieu (Werner Herzog)
Janvier 2009 : La Belle Au Bois Dormant (Wolfgang Reitherman et Eric Larson)
Février 2009 : Certains L’Aiment Chaud (Billy Wilder)
Mars 2009 : Les 3 Royaumes (John Woo)
Avril 2009 : Eh Mec ! Elle Est Où Ma Caisse ? (Danny Leiner)
Mai 2009 : Les Amants Du Pont-Neuf (Leos Carax)
Juin 2009 : Little Big Man (Arthur Penn)
Juillet 2009 : Les Pirates Du Métro (Joseph Sargent)
Août 2009 : Là-Haut (Pete Docter)
Septembre 2009 : Les Trois Jours Du Condor (Sydney Pollack)
Octobre 2009 : Metropolis (Fritz Lang)
Novembre 2009 : The Box (Richard Kelly)
Décembre 2009 : Hana-Bi (Takeshi Kitano)
Janvier 2010 : Ran (Akira Kurosawa)
Février 2010 : Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson)
Mars 2010 : Oz, Un Monde Extraordinaire (Walter Murch)
Avril 2010 : Les Fraises Sauvages (Ingmar Bergman)
Mai 2010 : Mind Game (Masaaki Yuasa)
Juin 2010 : Looking For Richard (Al Pacino)
Juillet 2010 : Toy Story 3 (Lee Unkrich)
Aout 2010 : Dumbo (Ben Sharpsteen)
Septembre 2010 : Hardcore (Paul Schrader)
Octobre 2010 : Gens De Dublin (John Huston)
Novembre 2010 : Sunshine (Istvan Szabo)
Décembre 2010 : Tous Les Matins Du Monde (Alain Corneau)
Janvier 2011 : 5 CM Par Seconde (Makoto Shinkai)
Février 2011 : True Grit (Joel et Ethan Coen)
Mars 2011 : La Mélodie Du Bonheur (Robert Wise)
Avril 2011 : Les Grands Espaces (William Wyler)
Mai 2011 : Tree Of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Panic Sur Florida Beach (Joe Dante)
Juillet 2011 : Europa (Lars Von Trier)
Aout 2011 : Du Silence Et Des Ombres (Robert Mulligan)
Septembre 2011 : Warrior (Gavin O’Connor)
Octobre 2011 : The Artist (Michel Hazanavicius)
Novembre 2011 : Un Eté Avec Coo (Keiichi Hara)
Décembre 2011 : Happy Feet 2 (George Miller)
Janvier 2012 : La Dame De Shanghai (Orson Welles)
Février 2012 : Cheval De Guerre (Steven Spielberg)
Mars 2012 : John Carter (Andrew Stanton)
Avril 2012 : Rage (David Cronenberg)
Mai 2012 : La Bataille De San Sebastian (Henri Verneuil)
Juin 2012 : Le Règne Des Assassins (Su Chao-Pin et John Woo)
Juillet 2012 : La Tour Au-Delà Des Nuages (Makoto Shinkai)
Aout 2012 : Kafka (Steven Soderbergh)
Septembre 2012 : Fitzcarraldo (Werner Herzog)
Octobre 2012 : Les Ailes D’Honneamise (Hiroyuki Yamaga)
Novembre 2012 : Nos Funérailles (Abel Ferrara)
Décembre 2012 : La Chevauchée Des Bannis (André De Toth)
Janvier 2013 : Lifeboat (Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Sans Retour (Walter Hill)
Mars 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy et Lana Wachowski)
Dernière édition par nobody smith le 1 mai 13, 11:04, édité 12 fois.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image

Avatar de l’utilisateur
francesco
Accessoiriste
Messages : 1515
Inscription : 28 juin 06, 15:39
Localisation : Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar francesco » 3 avr. 13, 00:18

Films découverts :

La Corde d'Argent (Cromwell - 1933) Excellent film de Cromwell, adapté d'une pièce de théâtre. Tout se passe au cours d'une nuit neigeuse dans un grand manoir. Un personnage contre-nature de mère dévoreuse (remarquable Laura Hope Crews, la tante de Scarlett O'Hara !) livre une rude bataille contre ses belles-filles (Frances Dee et Irene Dunne) pour le coeur de ses fils. Plein de sous-entendus sur l'inceste et l'homosexualité, un atmosphère vraiment prenante. C'est presque trop court. 8,5/10

L'Enfer dans la ville (Castellani - 1959) Quasi remake à l'italienne de Femmes en cage. Enfin plutôt film sur les prisons de femmes qui présentent des similitudes troublantes avec celui de Cromwell. Le montage accentue le côté "succession de saynètes", mais chacune est, à sa façon, très marquante, avec un peu plus d'humour que dans le film américain et un regard légèrement plus optimiste. Masina est très bien (dans le rôle équivalent à celui de Parker) mais Magnani en taularde racaille au grand coeur se mange la part du lion. 8,5/10

En lettres de feu (Anthony - 1959). Equivalent du best-seller alimentaire en film : ça n'est pas bon mais qu'est-ce que c'est agréable ! C'est l'histoire d'un aspirant acteur qui rêve de réussir à Broadway et tend à tout sacrifier pour ça. Scénario connu, rendu moins trash qu'espéré mais plus attachant par la personnalité de l'aspirant en question (Anthony Franciosa, ambigu), vrai passionné de théâtre et pas obsédé par la célébrité. Se déguste à toute vitesse, en raison aussi d'un montage endiablé, bourré d'élipses, qui ne laisse aucun temps mort (c'est d'ailleurs, à ce stade, un défaut sans doute). Excellents seconds rôles : Dean Martin, la toute jeune Shirley MacLaine (impressionnante) et surtout Carolyn Jones en agent revenue de tout. 8/10

Rabbit Hole (Mitchell - 2010). Un beau film, très émouvant sans être sentimental, sur le deuil (toute l'action, resserée sur quelques semaines, se passe 8 mois après que des parents ont perdu leur fils unique de quatre ans). Court dans la production actuelle et d'autant plus percutant. Nicole Kidman, défaite et vulnérable comme jamais, y offre une de ses plus belles interprétations. 8/10

Pretty Poison (N.Black - 1968). Délicieuse petite pépite noire dans laquelle Anthony Perkins est trop vieux pour son rôle de mythomane pitoyable et attachant mais où Tuesday Weld est un inoubliable jolie monstre. 8/10

I, Claudius (1976). Série TV en 13 épisodes qui est une terrible et fascinante plongée (en apnée) dans la Rome des Julio-Claudiens (la meilleure, à mon avis). C'est vraiment trop sombre pour bien se digérer dans les derniers épisodes, furieusement crépusculaires, mais les deux premiers DVDs du coffret sont assez réjouissants avec leurs meurtres et leurs conspirations systématisés. Génialement (mais alors génialement) joué. 8/10

Rose de Minuit (Wellman - 1933). Précode de la plus belle eau, dont le visionnage est peut-être gâché un peu par la relative banalité de l'histoire (on dirait un film de Crawford : une fille de basse condition s'élève comme elle peut dans le monde en devenant la poule d'un gangster) mais la réalisation très inventive et le casting impeccable servent au mieux une Loretta Young "Rose de Minuit" étonnante de finesse pour ses 22 ans (et merveilleusement habillée pendant une grande partie du film). 8/10

The Subject was rose (Grosbard - 1968) 7,5/10. Du théâtre filmé, à trois personnages, éclairé par deux belle séquences à l'extérieur et bercé par une BO nostalgique. Déprimant sans être vraiment tragique, superbement interprété (une nomination pour Patricia Neal et un oscar pour son partenaire), pas follement original non plus. 7,5

Quartet (D.Hoffman - 2012) Très attachant finalement, remarquablement joué (ça ne surprendra personne), joliment mis en scène et plein de musique (même si c'est absolument stupide au niveau des doublages de ce point de vue). Avec en prime une apparition de Gwyneth Jones ! 7,5/10 parce que c'est sans doute très oubliable quand même. 7/10

Bachelor Appartment (L.Shermann - 1931) Sympatoche mais pas inoubliable pré-code, bien construit, qui donne envie d'être suivi jusqu'au bout (et qui est de toute manière plutôt bref). Dunne est bien, mais a eu de meilleurs rôles, du coup ce sont surtout Lowell Sherman (qui se met en scène) et Mae Murray dans de grands numéros qu'on retient. 7/10

Cyrano et D'Artagnan (A.Gance - 1964). On a bien l'impression d'assister à un film de cape et d'épée mais expérimental. C'est long, décousu, boiteux, les dialogues sont en vers plutôt épouvantables (ça imite vaguement Rostand évidemment) mais en même temps c'est parfois d'une beauté, d'une inventivité, d'une poésie renversantes. Certaines séquences, par ailleurs artificielles comme tout, sont des morceaux d'anthologie (le duel avec "La Colombe"). Le véritable héro ici c'est Cyrano, poète et inventeur, mais les femmes ont la part belle dans une histoire qui ne se limite pas aux duels. Comme souvent avec Gance on a l'impression que ça aurait dû être encore bien plus long au métrage. 7/10

Lady Lou (L.Shermann - 1933) Toujours (et de plus en plus) amusé par les films monstrueusement narcissiques de Mae West. C'est d'autant plus comique que son absence de talent dramatique et son physique peu avenant contredisent systématiquement les extases qu'elle est censée provoquer ! Bref, on ne s'ennuie vraiment pas, même si le scénario (adapté de son grand succès au théâtre) n'est pas un chef d'oeuvre. 7/10.

Wonder Bar (Bacon - 1934) Un pré-code irrégulier et charmant : certaines séquences sont formidables (tout ce qui tourne autour des deux couples qui ne rêvent que d'infidélité réciproque, malgré leur grand âge ...), les actrices (Kay Francis !) sont divines, ça passe très vite ... mais le long numéro à la fois pseudo-comique et pseudo-musical de la vedette Al Johnson phagocyte le film et a mal vieilli. Dommage ! 6,5/10

Perfect Mothers (A.Fontaine - 2012). Pari pas complétement réussi de transposer à l'écran la nouvelle à la fois contemplative et féroce de Doris Lessing. Pour l'aspect esthétique c'est amplement réussi en ce qui concerne les deux objets de désir, la plage et la maison d'une part, les deux "dieux grecs" d'autre part. Mais il manque quelque chose pour que le film devienne soit complètement tragique, soit vraiment distancié. Là du coup on rit asses souvent tout en se demandant si c'était le but de la réalisatrice. Evidemment Watts et Wright sont merveilleuses. 6,5/10

Futures vedettes (Allégret -1955) Je n'ai pas vraiment laissé sa chance à ce film, parce que le traitement musical m'a vraiment semblé à la fois peu vraissemblable et mal interprétée par Marais et Bardot. Pourtant j'ai finalement été charmé par quelque chose d'un peu délicat et de daté à la fois, qui m'a rappelé que j'avais pu dévorer les romans de Vicky Baum, dont s'est inspiré Allégret pour le scénario. A revoir. 6,5/10

Thor (Brannagh - 2011) J'aime bien les films de super-héros mais là c'est vraiment le minimum syndical : le développement psychologique est vraiment sommaire, tout est attendu, le passage sur terre est calamiteux. Heureusement, c'est court. 5/10

Films revus :

Dark Crystal (Henson et Oz - 1982) 10/10. Une merveille décidemment.

Espionne de Castille (R.Z. Leonard - 1938) Un des grands Jeanette, véritable apothéose dans le genre "spectacle musical de la MGM EN COSTUMES", beaucoup, beaucoup de musique (souvent ravissante). Un film que j'adore. 8,5/10

The Story of Temple Drake (Roberts - 1933) 8/10. Impressionnant (et impressionnante Miriam Hopkins dans ce qui est peut-être son meilleur rôle).

Un lion en hiver (Harvey - 1968) 7,5/10 Un peu trop frappé par le côté bavard et surtout verbeux des dialogues (les personnages n'arrêtent pas de se contredire) ... mais ça reste hyper intéressant et formidablement interprété.
Dernière édition par francesco le 30 avr. 13, 13:27, édité 21 fois.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3694
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar joe-ernst » 4 avr. 13, 09:16

AVRIL 2013


Film du mois :

AUCUN


Films découverts :

Adieu poulet, de Pierre Granier-Deferre : 6/10
Les amants passagers, de Pedro Almodóvar : 5/10
Le coupable, de Raymond Bernard : 7/10
Derrière la façade, d'Yves Mirande et Georges Lacombe : 6/10
Des gens qui s'embrassent, de Danièle Thompson : 4/10
Johan, de Philippe Vallois : 6/10
Lac aux dames, de Marc Allégret : 6/10
Le messager, de Raymond Rouleau : 3/10
The Place Beyond the Pines, de Derek Cianfrance : 6/10



Films revus ou redécouverts :




Film du mois, le récapitulatif :

Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
Dernière édition par joe-ernst le 1 mai 13, 12:48, édité 7 fois.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1551
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar manuma » 4 avr. 13, 12:49

Films vus / Films revus

Cloclo - Florent-Emilio Siri (2012) : 3.0./5
Pour le portrait complexe de l'artiste un brin caractériel, faudra repasser : Côté écriture, ça ne dépasse guère le stade de l'enfilade d'anecdotes. Fort heureusement, la réalisation, énergique et assez virtuose - dans sa seconde moitié, en particulier - sauve les meubles. Un beau livre d'images, au final.

If.. dog... rabbit - Matthew Modine (1999) : 2.6/5
Brouillon de neo-noir qui part un peu dans tous les sens. Ca décolle tardivement, dans la dernière demi-heure...

Don't be afraid of the dark - Troy Nixey (2010) : 2.8/5
Remake d'un classique du "ABC Movie of the week" (que je n'aie pas vu). Un peu trop friqué et clinquant pour évoquer l'une de ces délicieuses productions télé d'une autre époque. Mais l'ensemble, sobre et très soigné, se laisse agréablement suivre.

Fielder's choice - Kevin Connor (TV)(2005) : 2.0/5
Mélo télé "Hallmark Entertainment". Sans intérêt. Calibré pour la ménagère. Mais il y avait 1)George Segal dans un petit rôle alimentaire et 2)Kevin Connor à la réalisation. Je me suis donc senti obligé....

Antoine et Antoinette - Jacques Becker (1947) : 3.8/5
L'attente était forte, vu tout le bien que j'en avais entendu dire ici. Nullement déçu. Un délice. C'est drôle, touchant, passionnant dans sa vision du Paris populaire d'après-guerre, rudement bien mené... Bref, c'est pas du Jean Boyer...

Ripoux 3 - Claude Zidi (2003) : 2.5/5
Tout le monde semble bien fatigué là-dedans. L'ambiance rue Gamma du début donne un petit cachet à l'affaire, mais l'ensemble perd rapidement toute personnalité pour finir par ressembler à une fiction de La Une de première partie de soirée.

The Descendants - Alexander Payne (2011) : 4.0/5
Mélange assez risqué de comédie douce-amère et drame familial. Le résultat m'a épaté, déjouant constamment toutes mes attentes. Payne et ses scénaristes ne cessent de prendre le spectateur à contre-pied, de le conduire dans des directions inattendues, de travailler et redéfinir chacun de leurs personnages au fil du récit, pour nous offrir au final une œuvre juste, fragile, humaine, d’une belle densité, dans laquelle on passe sans arrêt du rire aux larmes. Clooney, je ne suis pas spécialement fan, mais là il est royal.

Spy Kids 3-D: Game over - Robert Rodriguez (2003) : 3.0/5
Divertissement bricolé à la va-vite - comme souvent avec Robert Rodriguez. C'est bruyant, visuellement assez moche, les enjeux sont maigres et Stallone particulièrement mauvais. Mais ce sous-Tron déploie suffisamment d'énergie et d'enthousiasme pour m'inciter à une indulgence des plus coupable.

Detachment - Tony Kaye (2011) : 1.0/5
J'ai l'impression que le film a ses défenseurs. De mon côté, c'est le rejet total. J'ai trouvé ça épouvantablement démonstratif, n'allant absolument nulle part dans son discours sur la faillite du système éducatif américain (si tel est le sujet du film, car j’avoue avoir eu bien du mal à cerner les intentions exactes des auteurs). Le triomphe du voyeurisme misérabiliste côté écriture. Un festival d'effets stylistiques de premier de la classe qui se la pète côté réalisation. Tout est appuyé jusqu’à l’embarras, surligner sans la moindre gêne. C'est juste épouvantable.

Nashville - Robert Altman (1975) : 4.2/5
Fresque socio-politico-musicale qui vous emporte et fascine 2h40 durant. Dense, authentique, totalement maitrisé, d'une grande virtuosité même, derrière son aspect improvisé. Une interprétation au top. Pour qui aime le cinéma d'Altman, un incontournable (qui m'a donné envie de revoir Short cuts, au passage).

La Nuit de Varennes - Ettore Scola (1982) : 4.0/5
La liberté de ton du grand cinéma italien au service de l’Histoire de France. On a connu Scola plus frondeur, mais ça reste quand même du grand cinéma, d’une réjouissante impertinence, qui instruit et divertit à la fois. Succulentes prestations de Jean-Louis Barrault (quel dommage que le cinéma français des années 70 et 80 n’ait pas davantage songé à l’employer) et Mastroianni en Casanova au bout du rouleau. Superbe composition du récemment disparu Armando Trovajoli (une de plus à l’actif de son association avec Scola).

Romanzo criminal - Michele Placido (2005) : 3.5/5
Nettement plus convaincant que les deux essais policiers suivants de Michele Placido, Vallanzasca et Le Guetteur. C'est filmé sans génie, de facture un peu téléfilmesque même, mais au moins Placido a le bon goût de ne pas trop nous la jouer à l’américaine (ou, en tout cas, moins que ce que je redoutais au départ). Même si cela n’est jamais aussi fouillé qu’on le souhaiterait, il parvient progressivement à aller au-delà du simple (si solide) film de gangsters pour proposer une intéressante et abordable vision de l’Histoire italienne sur la période courant du milieu des années 70 au début de la décennie 90.

Buck and the preacher - Sidney Poitier (1972) : 2.9/5
Western révisionniste reposant sur un scénario très intéressant dans son fond historique, les personnages qu’il met en scène et les quelques réflexions qu’il soulève, ainsi qu'une croustillante composition d’Harry Belafonte en prêcheur voleur et une excellent musique de Benny Carter, mais pâtissant d’une réalisation relativement terne et étriquée, qui peine à rendre justice au matériel scénaristique qu’elle exploite. Néanmoins, à ce jour ce que j'ai vu de mieux de Poitier derrière la caméra.

Radiostars - Romain Levy (2012) : 3.0/5
Du cinéma de copains à la française, mais qui, dans ce cas précis, fonctionne. Il y a une petite ambiance, du rythme, un bon duo Cornillac / Payet et quelques amusantes trouvailles comiques. Sympa.

What a way to go! - J. Lee Thompson (1964) : 2.7/5
Le « Shirley MacLaine show »... sans totalement démériter, J. Lee Thompson n’est pas l’homme de la situation. Il aurait fallu Richard Quine ou Blake Edwards pour donner un feu de folie et d'audace à cette comédie "zany". En l'état, une grosse pâtisserie comique un peu fatigante.

The Tracker - John Guillermin (TV)(1988) : 3.0/5
Ca manque un peu de finition dans l'écriture - la fin est curieusement bâclée - et d'une belle photo en scope. Mais, dans ce cadre quelque peu étroit pour lui, Guillermin s'en sort pas mal du tout, signant un solide film de traque sans temps mort ni coquetterie. Kris Kristofferson et Scott Wilson sont (évidemment) impeccables.

Hell ride - Larry Bishop (2008) : 1.0/5
Une purge, une vraie, avec un P majuscule, vaniteuse, sans scénario, réussissant le seul exploit de coiffer au poteau dans sa nullité les pires films de bikers d’Al Adamson. J'avais pourtant bien aimé le précédent film de Bishop, Mad dog time...

Gli schiavi più forti del mondo - Michele Lupo (1964) : 2.7/5
Du cinéma populaire d’un autre âge, confectionné sans génie mais incontestablement avec soin par un très recommandable spécialiste du bis transalpin. Je retiens l'affrontement final entre nos gladiateurs à tête de loup et une bande vilains marchands d’esclaves, grosse scène de baston pré-Hill & Spencer virant au burlesque hystérique.

Margin call - J.C. Chandor (2011) : 3.8/5
Passionnant suspense financier qui, dans sa rigueur, m'a rappelé un peu le Lumet des grands jours.

Dr. Jekyll and Mr. Hyde - David Winters (TV)(1973) : 1.7/5
Embarrassante version musicale pour la télé anglaise du roman de Robert Louis Stevenson. Amateurisme de la réalisation, chansons nullissimes, interprétation de Kirk Douglas aux confins du ridicule (la scène de la bicyclette), le tout dans une ambiance visuelle très "The Benny Hill show". Pas très recommandable.

The Words - Brian Klugman, Lee Sternthal (2012) : 2.2/5
Pas franchement convaincu par cette première réalisation de Brian Klugman (neveu de Jack Klugman) et Lee Sternthal. Le film ne manque ni d’ambition dans sa narration de type « poupées russes », ni d’acteurs talentueux à l’écran. Mais, tout comme le personnage principal incarné par Bradley Cooper, les auteurs semblent aspirer à des sommets artistiques qu’ils ne sont pas en mesure d’atteindre. Ce qui ne serait pas trop grave s’ils se la jouaient modestes. Mais là, c’est l’inverse. Musique emphatique, grandes interrogations existentielles et réalisation solennelle: on est dans la cour des grands… ou du moins on le voudrait, car dans le fond The Words reste un petit film frileux et superficiel, enfilant gentiment les évidences et clichés. A voir pour les mignonnes Zoe Saldana et Olivia Wilde, à défaut d’autre chose.

Protection - John Flynn (2001) : 2.8/5
Sur le papier, cette histoire de gangster repenti replongeant dans les embrouilles sur fond de magouilles immobilières possède l’odeur du cousu main pour John Flynn. Et nul doute qu’avec un script un peu plus travaillé entre les mains, il nous aurait probablement pondu un excellent mélange de polar et drame psycho-social dans la veine de The Outfit, Defiance ou Best seller. Malheureusement, devant se contenter d’un scénario bancal, hésitant jusqu’au bout entre 2 pistes narratives (la vie de repentie du Baldwin et son association / amitié avec Gallagher), le cinéaste ne fait ici que limiter la casse. Ainsi, même si l’on reste constamment à la surface des choses, que le manque d’attention porté aux personnages nuit clairement à la crédibilité du récit (le personnage de Peter Gallagher parait notamment bien naïf pour un agent immobilier chevronné), on ne décroche jamais vraiment. La réalisation de John Flynn fait la différence, conférant une sécheresse et tension inattendue à de nombreuses séquences, travaillant savamment ses séquences à l’économie (dans le montage, l’utilisation de la musique, les choix de cadres). Au final, en plus de ne jamais paraitre aussi financièrement modeste qu’il ne l’est vraiment, l’ensemble acquiert grâce à lui un certaine élégance bis à l'ancienne, caractéristique de son style.

Deep family secrets - Arthur Allan Seidelman (TV)(1997) : 1.8/5
Curieux mélange de thriller et de drame familial à la distribution intéressante (Richard Crenna, Angie Dickinson, Craig Wasson, Tony Musante). Comme souvent chez Arthur Allan Seidelman, on sent une certaine ambition, l'envie de d’offrir quelque chose d'un chouïa personnel dans l'ambiance. Mais Deep family secrets laisse sur une impression de platitude et mollesse généralisée. Par ailleurs, l’écriture manque cruellement de finesse, faisant bien souvent basculer l'ensemble dans le registre du « soap opera trash ». Pas très recommandable au final.

A.C.A.B.: All cops are bastards - Stefano Solllima (2012) : 3.0/5
Polar social très maitrisé dans la forme, nettement plus brouillon dans son message. C'est flippant, indiscutablement ambigu et redoutablement efficace sur le moment.

Paris n'existe pas - Robert Benayoun (1969) : 2.5/5
Essai fantastique "soixante-huitard" pas inintéressant si un brin ampoulé et confus. Le paris de la fin des années 60 est joliment filmé, Danièle Gaubert toujours aussi ravissante, et la musique de Gainsbourg assez surprenante (si pas particulièrement mémorable par rapport à ses autres travaux pour le cinéma de la même époque). Ne toutefois pas s'attendre à quelques chose de trépidant...

Qui a re-tué Pamela Rose ? - Kad Merad, Olivier Baroux (2012) : 3.0/5
Un rythme en de scie et des gags qui tombent régulièrement à plat. Mais un aspect courageusement casse gueule de son humour décalé flirtant avec l'absurde, qui permet au final à cette séquelle de se démarquer avantageusement de la moyenne actuelle des comédies françaises. Qualitativement du même niveau que les précédents films du duo (le premier ...Pamela Rose et Un Ticket pour l'espace).

The inner circle - Andrei Konchalovski (1991) : 3.9/5
Impressionné par ce glaçant biopic historique loin du patchwork cinématographique redouté au départ. La folie du stalinisme y est admirablement retranscrite, dans un vertigineux cocktail de grotesque et noirceur absolue. A voir en combo avec la toute aussi effrayante biographie de Staline tournée à la même époque par Ivan Passer.

Aliens in the attic - John Schultz (2009) : 2.6/5
Du sous-Dante sans aucune saveur. La partie science-fiction est dépourvue de toute trace d'imagination, mais quelques séquences comiques sauvent l'ensemble du néant. Et puis mes filles ont adoré, donc je m'incline...

Il cav. Costante Nicosia demoniaco, ovvero: Dracula in Brianza - Lucio Fulci (1975) : 3.0/5
Attaque en règle du machisme latin, saupoudré d’un nuage de satire sociale (le personnage central est un patron cherchant littéralement à sucer le sang de ses employés, dusse-t-il pour cela organiser une collecte sanguine !) qui se distingue de la concurrence de l'époque par ses qualités visuelles et le soin porté aux décors, comme plus généralement à l’ambiance (faussement) fantastique. Avec ici et là quelques petits détailles macabres typiques du style fulcien. Un effort comique secondaire pour son réalisateur, inférieur notamment à ses deux autres comédies signées au cours des années 70, All'onorevole piacciono le donne (Nonostante le apparenze... e purché la nazione non lo sappia) et [b]La Pretora[/b], mais agréable à suivre et souvent amusant. Les inconditionnels du cinéaste y trouveront sans aucun doute leur compte.

Iron man 3 - Shane Black (2013) : 3.3/5
Blockbuster de caractère, relevé d'une touche d'auto-analyse parodique caractéristique de son scénariste / réalisateur. J’avoue avoir eu un peu peur au départ. L’exposition de l’intrigue s’avère brouillonne, les premières touches humoristiques plutôt foireuses dans l’ensemble. Et puis, à partir de l’impressionnante séquence de destruction du repère d’Iron man, le film trouve sa voie, son rythme. On apprécie alors ce mélange de violence sèche et de second degré dispensé autrefois avec succès dans The Last boy scout et Last action hero. Avec en prime un excellent twist que j'avais pour ma part senti venir (espéré étant peut-être un terme plus adéquate).

Eagle's wing - Anthony Harvey (1979) : 3.5/5
Etonnant western écolo-mystique qui ne partait pas sous les meilleurs auspices (production britannique tournée au Mexique avec une distribution pour le moins bigarrée). L'œuvre n'est pas intégralement aboutie, souffrant notamment d’un problème de rythme / narration dans son répétitif dernier tiers, mais n'en demeure pas moins constamment passionnante. Superbe photographie de Billy Williams (avec un monumental dernier plan) et je me suis surpris à être troublé par Stéphane Audran (dans un rôle muet), actrice qui m'avait toujours laissé de marbre jusqu'à présent. A ranger quelque part entre les 2 premiers Man called horse, Jeremiah Johnson et Man in the wilderness.

Jack and Jill - Dennis Dugan (2011) : 2.3/5
Du pur Adam Sandler, avec les attendus gags scato et l’habituelle leçon de morale bien américaine assénée à coup de pioche. Particulièrement cynique dans le concept mais, même si ça me fait mal de l'avouer, assez marrant par moment. Même ambivalence concernant la prestation de Pacino, à la fois drôle et embarrassante.

Jusqu'à l'enfer - Denis Malleval (TV)(2009) : 2.5/5
Nouvelle adaptation du roman de Georges Simenon "La Mort de Belle" après celle d’Edouard Molinaro au début des années 60. Bruno Solo s'en sort pas mal dans le rôle principal, mais ça reste peu marquant dans l'ensemble. Du sous-Chabrol (dont je goûte déjà l’œuvre avec modération) tiré vers le bas par son absence totale d’identité visuelle.

The Dirty dozen: The Fatal mission - Lee H. Katzin (TV)(1988) : 2.2/5
Troisième et dernière séquelle au classique d'Aldrich (avant la série télé). Les dirty dozen de Katzin n’ont plus pas grand-chose de dirty, et leurs aventures tiennent essentiellement de la vieille série B guerrière propagandiste, avec ses résistant(e)s au grand cœur, ses traites idiots et ses soldats allemands « born to be méchants », bêtes au point de tirer à la mitraillette sur un train fou dans l’espoir de le stopper (dans un final certes spectaculaire pour une production de ce type, mais surtout d’une désarmante crétinerie). Un film de guerre gentiment ringard mais jamais ennuyeux, amusant au second degré.

Youth in revolt - Miguel Orteta (2009) : 3.0/5
Intéressante petite tragi-comédie à l'humour pince-sans-rire, signé par le gars qui nous a offert le seul véritable film correct mettant en vedette Jennifer Aniston (The Good girl). Un peu incertain dans le ton, avec une galerie de personnages souvent difficiles à cerner, mais c'est sans doute ce qui fait une grand part de l'intérêt de l’œuvre.

Voglia di donna - Franco Battori (1978) : 1.8/5
Le plus bas niveau de la sexy comédie italienne, ou presque. Quelques jolis brins de femme à reluquer, mais ça ne suffit pas à assurer convenablement le spectacle. Moche, vulgaire et pas marrant.

The Lady vanishes - Anthony Page (1979) : 3.8/5
Lapidé par la critique à sa sortie, c'est pourtant loin d’être ce qu'on a vu de pire dans le domaine du remake des classiques de tonton Hitch’. A défaut d'être une grande actrice, Cybill Shepherd est séduisante en diable dans sa robe de soirée moulante, les seconds rôles sont au top (Herbert Lom, Angela Lansbury, Jenny Runacre)et la photo Douglas Slocombe splendide. Bref, un excellent divertissement façonné à l’ancienne, aussi élégant qu’alerte, revu avec énormément de plaisir.
Dernière édition par manuma le 30 avr. 13, 16:34, édité 26 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9468
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Lord Henry » 5 avr. 13, 11:24


Image

Avatar de l’utilisateur
Judyline
Accessoiriste
Messages : 1697
Inscription : 11 sept. 06, 00:45
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs...

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Judyline » 6 avr. 13, 10:38

Avril 2013

MON FILM DU MOIS

Image

FILMS DÉCOUVERTS / FILMS REVUS

Le chat potté (Puss in boots - Chris Miller - 2011) :?
Populaire (Regis Roinsard - 2012) :D
De l'autre côté du périph (David Charhon - 2012) :? - :)
Stars 80 (Frédéric Forestier & Thomas Langmann - 2012) :)
The impossible (Juan Antonio Bayona - 2012) :) - :?
Iron Man 3 (Shane Black - 2013) :?

:shock: = Chef-d'oeuvre - :D = Un excellent moment - :) = Pas mal - :? = Bof - :x = Archi-nul - = coup de coeur

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 || Les lumières de la ville (Charles Chaplin)
Novembre 2006 || La vie est belle (Frank Capra)
Decembre 2006 || Le lauréat (Mike Nichols)
FILM DE L'ANNÉE = LE LAURÉAT

Janvier 2007 || West Side story (Robert Wise)
Février 2007 || Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
Mars 2007 || Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Avril 2007 || Romance inachevée (Anthony Mann)
Mai 2007 || Brève rencontre (David Lean)
Juin 2007 || OSS 117: Le Caire, nid d'espions (Michel Hazanavicius)
Juillet 2007 || Les 7 samouraïs (Akira Kurosawa)
Août 2007 || Le portrait de Dorian Gray (Albert Lewin)
Septembre 2007 || Les incorruptibles (Brian De Palma)
Octobre 2007 || Match point (Woody Allen)
Novembre 2007 || Ben-Hur (William Wyler)
Décembre 2007 || Boulevard du crépuscule (Billy Wilder)
FILM DE L'ANNÉE = WEST SIDE STORY

Janvier 2008 || Qui a peur de Virginia Woolf (Mike Nichols)
Février 2008 || Edward aux mains d'argent (Tim Burton)
Mars 2008 || Rain man (Barry Levinson)
Avril 2008 || Vol au-dessus d'un nid de coucou (Milos Forman)
Mai 2008 || Jeux dangereux (Ernst Lubitsch)
Juin 2008 || Sur les quais (Elia Kazan)
Juillet 2008 || Les grands espaces (William Wyler)
Août 2008 || Mulholland Drive (David Lynch)
Septembre 2008 || Rio Bravo (Howard Hawks)
Octobre 2008 || L'arnaque (George Roy Hill)
Novembre 2008 || Casino Royale (Martin Campbell)
Décembre 2008 || Exodus (Otto Preminger)
FILM DE L'ANNÉE = EDWARD AUX MAINS D'ARGENT

Janvier 2009 || Poltergeist (Tobe Hooper)
Février 2009 || La règle du jeu (Jean Renoir)
Mars 2009 || L.A. confidential (Curtis Hanson)
Avril 2009 || Josey Wales hors la loi (Clint Eastwood)
Mai 2009 || Minuit dans le jardin du bien et du mal (Clint Eastwood)
Juin 2009 || Tout sur ma mère (Pedro Almodovar)
Juillet 2009 || Le kid (Charles Chaplin)
Août 2009 || Les feux de la rampe (Charles Chaplin)
Septembre 2009 || Carrie au bal du diable (Brian De Palma)
Octobre 2009 || Les diaboliques (Henri-Georges Clouzot)
Novembre 2009 || Je suis une légende (Francis Lawrence)
Décembre 2009 || La grande illusion (Jean Renoir)
FILM DE L'ANNÉE = L.A. CONFIDENTIAL

Janvier 2010 || Le silence des agneaux (Jonathan Demme)
Février 2010 || Matrix (Andy & Lana Wachowski)
Mars 2010 || 12 hommes en colère (Sidney Lumet)
Avril 2010 || La liste de Schindler (Steven Spielberg)
Mai 2010 || Million dollar baby (Clint Eastwood)
Juin 2010 || Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy)
Juillet 2010 || Inception (Christopher Nolan)
Août 2010 || La ligne verte (Frank Darabont)
Septembre 2010 || Man on fire (Tony Scott)
Octobre 2010 || Persepolis (Vincent Paronnaud & Marjane Satrapi)
Novembre 2010 || Seul au monde (Robert Zemeckis)
Décembre 2010 || Dragons (Chris Sanders & Dean Deblois)
FILM DE L'ANNÉE = INCEPTION

Janvier 2011 || L'homme au masque de fer (Randall Wallace)
Février 2011 || Lilo & Stitch (Dean Deblois & Chris Sanders )
Mars 2011 || A.I. Intelligence artificielle (Steven Spielberg)
Avril 2011 || The social network (David Fincher)
Mai 2011 || Toy story 3 (Lee Unkrich)
Juin 2011 || Esprits rebelles (John N. Smith)
Juillet 2011 || Le jour où la terre s'arrêta (Robert Wise)
Août 2011 || L'inconnu du Nord-Express (Alfred Hitchcock)
Septembre 2011 || Sourires d'une nuit d'été (Ingmar Bergman)
Octobre 2011 || Le chaperon rouge (Catherine Hardwicke)
Novembre 2011 || Intouchables (Eric Toledano & Olivier Nakache)
Décembre 2011 || Un si doux visage (Otto Preminger)
FILM DE L'ANNÉE = INTOUCHABLES

Janvier 2012 || Lolita (Stanley Kubrick)
Février 2012 || L'agence (George Nolfi)
Mars 2012 || Cloclo (Florent Emilio Siri)
Avril 2012 || La couleur pourpre (Steven Spielberg)
Mai 2012 || Les nerfs à vif (J. Lee Thompson)
Juin 2012 || Un prophète (Jacques Audiard)
Juillet 2012 || Ziegfeld Follies (Vincente Minnelli)
Août 2012 || The dark knight rises (Christopher Nolan)
Septembre 2012 11 Plan de table (Christelle Raynal)
Octobre 2012 || Monsieur Lazhar (Philippe Falardeau)
Novembre 2012 || Argo (Ben Affleck)
Décembre 2012 || Le pont de la rivière Kwai (David Lean)
FILM DE L'ANNÉE = THE DARK KNIGHT RISES

Janvier 2013 || L'affaire de Trinidad (Vincent Sherman)
Février 2013 || Ceux de Cordura (Robert Rossen)
Mars 2013 || We need to talk about Kevin (Lynne Ramsay)
Dernière édition par Judyline le 1 mai 13, 10:09, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18221
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar gnome » 6 avr. 13, 11:37

Film du mois :
Image


- Histoires Extraordinaires (Roger Vadim, Louis Malle, Federico Fellini) 6/10 TV VF
Film a sketches très inégal. Si la première partie réalisée par Vadim se laisse regarder sans déplaisir (essentiellement grâce aux charmes de Jane Fonda) mais sans génie non plus, la dernière réalisée par Fellini est pour ainsi dire particulièrement indigeste. Il n'y a guère à sauver de cette première partie que le final quand Toby Dammit tente de s'enfuir (les dernières 10 minutes elle assez réussies). Reste le fantastique segment dirigé par Louis Malle qui sauve le tout avec un Alain Delon impérial.

- Daredevil in the castle (Hiroshi Inagaki) 6/10 TV VO
Un jidai-geki qui peine à passionner et à emporter l'adhésion malgré la présence de Toshiro Mifune. Les combats sonnent faux, l'intrigue et les personnages peu intéressants. Les moyens y sont, mais c'est tout.

- Texas, nous voilà... (Michael Gordon) 8/10 TV VF
Delon en aristocrate espagnol face à Dean Martin en Texan sans manières... Un western parodique plus que plaisant.

- Arlingon Road (Mark Pellington) 9/10 TV VF
Je voulais le voir depuis sa sortie. Je l'avais enregistré il y a quelques mois, mais avais perdu l'enregistrement. Réenregistré et visionné avant-hier pour me rendre compte que finalement, j'avais dû le regarder à la télé il y a un an ou deux. Quoi qu'il en soit, le film reste passionnant, impressionnant même si un peu prévisible sauf pour son dénouement et est magistralement interprété. Un grand moment de paranoïa.

- Beetlejuice (Tim Burton) 7/10 TV VF
Ou ça a mal vieilli (je l'avais vu à sa sortie) ou c'est moi qui n'étais pas dans le bon état d'esprit...

- 25th Reich (Stephen Amis) 8/10 subjectif - 5/10 objectif vu au BIFFF VO
En 1943, en pleine seconde guerre mondiale, un commando de cinq soldats américains tous plus tarés les uns que les autres au sens propre comme au figuré - l'un est italo-américain, l'autre est juif, un troisième est une vedette de cinéma, un autre, un américain pur souche qui rêve de devenir président des Etats-Unis, quant au dernier... - sont envoyés en mission en Australie afin de retrouver et d'éliminer deux pumas qui se sont évadés - ZE PITCH :lol: . Tout un programme. Ils ont emporté avec eux un appareil à ultra-sons sensée attirer les deux félins dans leurs filets mais qui s'avèrera être une machine à remonter le temps... Avouons qu'ils ne se passe rien dans la première demi-heure, ces cinq barges se contentant de se promener dans des paysages splendides tout en se lançant des tirades aussi décalées qu'eux, le film prend son allure de croisière (attaque de moustiques géants ou de lions préhistoriques, soucoupe volante, mystérieuses stèles dressées, tout y passe dans un joyeux délire) jusqu'au climax final qui nous offre une scène tout à fait hallucinante
Spoiler (cliquez pour afficher)
de sodomie... :mrgreen:
... Bref un film amusant de bout en bout... J'ai bien aimé le rythme languissant du début et les dialogues, seule la fin plutôt ouverte laisse un peu sur sa faim tant techniquement que d'un stricte point de vue narratif, j'aimais personnellement mieux le rythme des trois premiers quarts. 8/10 pour le plaisir régressif pas pour la qualité.


- Hellgate (John Penney) 5/10 vu au BIFFF en VO
La déception qui avait tout pour plaire, du moins sur papier - à commencer par la présence au générique de William Hurt. Hélas, trois fois hélas, malgré de bonnes idées, le film se traine en longueur (sans parler de la fin) et ne m'a franchement pas passionné. Je n'ai pas envie d'en dire beaucoup plus, j'ai même diminué un peu ma note. Même les superbes paysages thaïlandais ne sont pas mis en valeur... Pour ça, je vais me repasser Vinyan...

- Legend of the T-Dog (Tian-Jue Lee) 9/10 vu au BIFFF en VO
Charmant film taïwanais qui brasse tout à tour, comédie déjantée, drame social, comédie romantique, le tout sur fond de chien maudit et de malédiction ancestrale. Le film est traversé de personnages tous plus hauts en couleur les uns que les autres (le gourou d'une secte sur les animaux de compagnie, un businessman érotomane, des infirmières rose-bonbon, une star de la télé allergique...) Un joyeux foutoir finalement assez jouissif et cependant émouvant par moment. On suit donc les pas de Dou, looser de naissance essayant de conjurer la malédiction qui pèse sur sa famille en trouvant le timbre qui manque à sa collection, qui se démène pour survivre au service entretien d'un hôpital et ceux du fameux chien qui semble attirer la muise après 49 jours sur la tête de toutes les personnes qui s'en occupent. Vraiment emballé.

- Mars et Avril (Martin Villeneuve) 8.5/10 vu au BIFFF en VO
Très beau conte de science-fiction ambitieux dans son propos (un peu trop ?), poétique et plastiquement très réussi (Schuitten s'occupant en partie du design) et porté essentiellement par deux comédiens en état de grace, Jacques Languirand et la décidément très belle Caroline Dhavernas. Un musicien surdoué et vieillissant, un designer d’instrument de musique prenant des femmes pour modèle, une photographe qui ne sait pas choisir entre les deux, le tout dans un Québec futuriste qui envoie des marsonautes sur la planète rouge. Languissant mais pas lent, bercé par une superbe musique. A mi-chemin de l'univers décalé de Taxandria, de Bunker Palace Hotel dans une esthétique futuriste limite steampunk...

- Citadel (Ciaran Foy) 9/10 vu au BIFFF en VO
Chaudement recommande à juste titre par Cinephage et Dracu. Un grand moment de flippe très réussi rappelant The Brood. L'angoisse est palpable de bout en bout. Je ne regretterai qu'une chose dans le scénario :
Spoiler (cliquez pour afficher)
le peu de cas qu'on fait de la mort de Marie, abandonnée dans le sous-terrain, on n'en reparle même plus...

- May I Kill U ? (Stuart Urban) 9/10 vu au BIFFF en VO
Quand un flic à vélo décide de faire la loi lui-même et de poster ses exécutions sur le net, ça donne une comédie noire assez jouissive. Coup de coeur de ce BIFFF avec Citadel.

- Robo-G (Shinobu Yaguchi) 7/10 vu au BIFFF en VO
Amusante comédie japonaise sur trois loosers sensés développer un robot pour leur société d'électro-ménager et qui se retrouvent obligés de louer un vieillard pour endosser la carapace dudit robot afin de ne pas perdre la face à sa présentation à une foire aux robot. Évidemment, rien ne va se passer comme ils l'espéraient. Très plaisant et amusant bien qu'accusant quelques longueurs.

- Belenggu (Upi Avianto) 4.5/10 vu au BIFFF en VO
Séance qui commence mal. Les spectateurs derrière moi n'arrêtent pas de parler, au point de m'obliger à bouger de place ! Je sais qu'on est au BIFFF, mais ce n'était même pas du chahut habituel, ils causaient sans cesse... Le chahut aurait peut-être été mieux, d'autant que le film 'aurait mérité... ( :mrgreen: ) Plusieurs personnes ont quitté la salle d'ennui. Voyage qui se veut cauchemardesque et lynchien dans les dédales de l'esprit torturé du psychotique psychopathe (?), le film s'acharne tellement à brouiller les pistes, à mélanger une réalité avec ce qui tient du rêve, du fantasme, du délire que finalement, le spectateur, en plus de s'ennuyer gentiment se retrouve complètement paumé. On se dit bien par moment que le film prend une tournure intéressante, présente une ambiance bien sentie, mais c'est pour être à nouveau dérouté au plan suivant. Le réalisateur et les acteurs en font des tonnes pour planter une ambiance glauque et irréelle... Bof... Je mets 4.5 pour les quelques bonnes idées.

- Dead Snow (Tommy Wirkola) 9/10 TV VF
C'est bourrin, mais franchement, c'est probablement le carnage gore le plus jouissif que j'aie vu depuis Braindead... Puis... les zombies nazis... J'ai toujours bien aimé... 9/10 pour le bonheur procuré et le jusqu'au boutisme de l'entreprise...

- Hooked (Pavel Sanaev) 7/10 TV VF
De jeunes gamers ayant remporté un tournoi se voient remettre le CD d'un tout nouveau jeu. En essayant de l'installer, le CD grille leur PC mais les dote de pouvoirs décuplés dans leurs spécialités respectives. Toujours en mal d'adrénaline, les jeunes se font embaucher comme mercenaires sur-qualifiés par une organisation qui se présente comme gouvernementale afin de nettoyer tout ce que compte l'URSS et le monde de racaille. Un pitch intéressant pour un film russe qui ne l'est pas moins et déborde de bonnes idées et n'hésite pas à balayer le politiquement correct, mais souffre aussi de défauts de mise en scène sur lesquels j'ai du mal à pointer le doigt, mais qui m'ont empêché d'être totalement convaincu.

- Hooked 2 : Next Level (Pavel Sanaev) 7/10 TV VF
Suite directe au premier film qui ne démérite pas.

- Tad L'explorateur (Enrique Gato) 8/10 Ciné 3D
Superbe animé, plein de bonnes idées. Très beau clin d’œil hommage à Indy.

- Le bruit des Glaçons (Bertrand Blier) 7/10 TV
Une excellente idée de départ, de très bons acteurs, les dialogues de Blier par moment bien inspirés mais des longueurs.

- La porte des secrets (Iain Softley) 8/10 TV VO
Bien flippant tout de même...

- The Fall - Le voyage imaginaire (Tarsem Singh) 9/10 TV VO
Dernière édition par gnome le 6 juil. 13, 13:49, édité 5 fois.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Pat Wheeler
Assistant(e) machine à café
Messages : 241
Inscription : 6 janv. 13, 12:54

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Pat Wheeler » 12 avr. 13, 10:57

Films découverts ou redécouverts par ordre décroissant d'appréciation:


Piège de Cristal (Die Hard) - John McTiernan : 9/10

Le Lieutenant Souriant (The Smiling Lieutenant) - Ernst Lubitsch : 8/10

Illusions perdues (That Uncertain Feeling) - Ernst Lubitsch : 7/10
Sérénade à Trois (Design for Living) - Ernst Lubitsch : 7/10
Uniformes et Jupons Courts (The Major and the Minor) - Billy Wilder : 7/10

A.I. Intelligence Artificielle (A.I.) - Steven Spielberg : 6/10
Céline - Jean-Claude Brisseau : 6/10
La Folle Ingénue (Cluny Brown) - Ernst Lubitsch : 6/10
La Huitième Femme de Barbe-Bleue (Blue Beard's Eighth Wife) - Ernst Lubitsch : 6/10
Un Petit Coin aux Cieux (Cabin in the Sky) - Vincente Minnelli : 6/10

L'Homme que j'ai tué (Broken Lullaby) - Ernst Lubitsch : 5/10

La Femme Modèle (Designing Woman) - Vincente Minnelli : 4/10
Hi Diddle Diddle - Andrew L. Stone : 4/10
Thomas Crown (The Thomas Crown Affair) - John McTiernan : 4/10

La Guerre selon Charlie Wilson (Charlie Wilson's War) - Mike Nichols : 3/10
The Rocky Horror Picture Show - Jim Sharman : 3/10
Dernière édition par Pat Wheeler le 29 avr. 13, 14:57, édité 4 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Anorya
Laughing Ring
Messages : 11859
Inscription : 24 juin 06, 02:21
Localisation : LV426

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Anorya » 16 avr. 13, 22:03

Image



Film du mois



Image
Pour une fois mon film du mois sera un jeu, Bioshock infinite. That's all.



Films vus


Sanjuro - 4,5/6.
The proposition - 5,5/6.
L'aigle de la 9è légion - 5/6.
Superman III - 2,5/6.
J'ai épousé une extraterrestre - 4/6.
Le secret de la pyramide - 4/6.
Onibaba - 4,5/6.
The machine girl - 3/6.
Le mentor - 3,5/6.
Iron man 3 - 3/6.


Films revus/redécouverts


Le roi et l'oiseau - 6/6. "Forte récompense à qui trouvera une jolie bergère et un ramoneur de rien du tout, DE RIEN DU TOUT...." :D
Qui veut la peau de Roger Rabbit - 5/6. "je foooooonds, je fooooonds..." :D
Prince of darkness - 5/6. Moustache approved. 8)
Les mondes de Ralph - 5/6. :D
Dernière édition par Anorya le 29 avr. 13, 23:31, édité 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
johell
1/10 à chaque oeil
Messages : 5404
Inscription : 3 janv. 07, 10:20
Localisation : Suisse

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar johell » 22 avr. 13, 11:49

Film du mois :
Image
L'ÎLE NUE (Hadaka No Shima) de Kaneto Shindô (1960)


Films découverts
L'ÎLE NUE (Hadaka No Shima) de Kaneto Shindô (1960) : 9/10
LE MONDE, LA CHAIR & LE DIABLE (The World, The Flesh And The Devil) de Ranald MacDougall (1959) : 8/10
LA VIE CRIMINELLE D'ARCHIBALD DE LA CRUZ (Ensayo De Un Crimen) de Luis Buñuel (1955) : 8/10
L'ECHELLE DE JACOB de Adrian Lyne (1990) : 8/10
THE LORDS OF SALEM de Rob Zombie (2012) : 8/10
KISS OF THE DAMNED de Xan Cassavetes (2012) : 7/10
LA PARTOUZE DE MINUIT de Jess Franco (1976) : 7/10
TROPIQUE DU CANCER (Al Tropico Del Cancro) de Giampaolo Lomi & Edoardo Mulargia (1972) : 7/10
JOHN DIES AT THE END de Don Coscarelli (2012) : 7/10
DEAD MAN DOWN de Niels Arden Oplev (2013) : 7/10
LINDA AND ABILENE de Herschell Gordon Lewis (1969) : 7/10
LOS OLVIDADOS de Luis Buñuel (1950) : 7/10
JACK LE CHASSEUR DE GEANTS (Jack The Giant Slayer) de Bryan Singer (2013) : 7/10
LES ÂMES VAGABONDES (The Host) de Andrew Niccol (2013) : 7/10
YOUNG ADULT de Jason Reitman (2011) : 7/10
TERROR OF PREHISTORIC BLOODY MONSTER FROM SPACE (Jurassic Trash) de Richard J. Thomson (1998) : 6/10
A DOUBLE TOUR de Claude Chabrol (1959) : 6/10
THE SUCKERS de Arthur Byrd (1972) : 6/10
MASSAGE PARLOR MURDERS de Chester Fox & Alex Stevens (1972) : 6/10
DRACULA de Dario Argento (2012) : 6/10
HYPERTROPHY GENITALS GIRL (Hidai Kasei Utsuwa shojo) de Noboru Iguchi (2009) : 6/10
THE PLACE BEYOND THE PINES de Derek Cianfrance (2012) : 6/10
NO de Pablo Larraín (2012) : 6/10
DOLLMAN VS. DEMONIC TOYS de Charles Band (1993) : 5/10
OBLIVION de Joseph Kosinski (2013) : 5/10
THE LOVE GARDEN de Mark Haggard (1971) : 5/10
L'APPEL DE LA FORÊT (The Call Of The Wild) de William A. Wellman (1935) : 5/10
ECSTASIES OF WOMEN de Herschell Gordon Lewis (1969) : 5/10
ÂMES PERDUES (Anima Persa) de Dino Risi (1977) : 5/10
WARM BODIES - RENAISSANCE (Warm Bodies) de Jonathan Levine (2013) : 5/10
WADJDA de Haifaa Al-Mansour (2012) : 5/10
KAÏRO de Kiyoshi Kurosawa (2001) : 4/10
VERTES DEMEURES (Green Mansions) de Mel Ferrer (1959) : 4/10
BLACK LOVE de Herschell Gordon Lewis (1971) : 4/10
IRON MAN 3 de Shane Black (2013) : 4/10
PARKER de Taylor Hackford (2013) : 3/10
PERFECT MOTHERS (Two Mothers) de Anne Fontaine (2013) : 3/10
L'ECUME DES JOURS de Michel Gondry (2013) : 3/10
DOLLMAN de Albert Pyun (1991) : 3/10
BOULE ET BILL de Alexandre Charlot & Franck Magnier (2013) : 3/10
THE GRANDMASTER (Yi Dai Zong Shi) de Wong Kar Wai (2013) : 3/10
LES AMANTS PASSAGERS (Los Amantes Pasajeros) de Pedro Almodóvar (2013) : 2/10
11.6 de Philippe Godeau (2013) : 2/10
LES CROODS (The Croods) de Chris Sanders & Kirk DeMicco (2013) : 1/10




Films revus
SE7EN de David Fincher (1995) : 10/10
DREDD de Pete Travis (2012) : 9/10
LA FEMME DU VEME (The Woman In The Fifth) de Pawel Pawlikowski (2011) : 9/10
LA GUERRE DES MONDES de Steven Spielberg (2005) : 8/10
EVA de Kike Maíllo (2011) : 8/10
LE LAC DES MORTS-VIVANTS de Jean Rollin (1981) : 8/10
L'ARMEE DES TENEBRES (Army Of Darkness) de Sam Raimi (1992) : 8/10
L'EXERCICE DE L'ETAT de Pierre Schoeller (2011) : 8/10
MOONRISE KINGDOM de Wes Anderson (2012) : 8/10
LES CHRONIQUES DE TCHERNOBYL (Chernobyl Diaries) de Bradley Parker (2012) : 7/10
THOR de Kenneth Branagh (2011) : 7/10
DEMONIC TOYS de Peter Manoogian (1992) : 7/10


Films des mois précédents/

Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2007 = A BOUT DE COURSE / RUNNING ON EMPTY de Sidney Lumet (1988)
Février 2007 = THE HOST / GWOEMUL de Joon-ho Bong (2006)
Mars 2007 = MAD COWGIRL de Gregory Hatanaka (2006)
Avril 2007 = BOULEVARD DU CREPUSCULE / SUNSET BLVD. de Billy Wilder (1950)
Mai 2007 = LES SEPT SAMOURAIS / SHICHININ NO SAMURAI de Akira Kurosawa (1954)
Juin 2007 = HOT FUZZ de Edgar Wright (2007)
Juillet 2007 = MUSHISHI de Katsuhiro Ôtomo (2006)
Août 2007 = DANGER : DIABOLIK! / DIABOLIK de Mario Bava (1968)
Septembre 2007 = LA VENGEANCE DANS LA PEAU / THE BOURNE ULTIMATUM de Paul Greengrass (2007)
Octobre 2007 = VA, VA, VIERGE POUR LA DEUXIEME FOIS / YUKE YUKE NIDOME NO SHOJO de Koji Wakamatsu (1969)
Novembre 2007 = JUDEX de Georges Franju (1963)
Décembre 2007 = SINGAPORE SLING / SINGAPORE SLING: O ANTHROPOS POU AGAPISE ENA PTOMA de Nikos Nikolaidis (1990)
Janvier 2008 = POLICE SPECIALE / THE NAKED KISS de Samuel Fuller (1964)
Février 2008 = HÄXAN, LA SORCELLERIE A TRAVERS LES ÂGES / HÄXAN de Benjamin Christensen (1922)
Mars 2008 = THERE WILL BE BLOOD de Paul Thomas Anderson (2007)
Avril 2008 = LES INNOCENTS / THE INNOCENTS de Jack Clayton (1961)
Mai 2008 = LE VISAGE D'UN AUTRE / TANIN NO KAO de Hiroshi Teshigahara (1966)
Juin 2008 = LE FANTÔME DE MILBURN / GHOST STORY de John Irvin (1981)
Juillet 2008 = LET THE RIGHT ONE IN / LAT DEN RÄTTE KOMMA IN de Tomas Alfredson (2008)
Août 2008 = BIENVENUE DANS L'AGE INGRAT / WELCOME TO THE DOLLHOUSE de Todd Solondz (1995)
Septembre 2008 = REBELLION / JÔ-UCHI : HAIRYÔ TSUMA SHIMATSU de Masaki Kobayashi (1967)
Octobre 2008 = VINYAN de Fabrice Du Welz (2008)
Novembre 2008 = THE VISITOR de Thomas McCarthy (2007)
Décembre 2008 = ORGIES SADIQUES DE L'ERE EDO / ZANKOKU IJÔ GYAKUTAI MONOGATARI: GENROKU ONNA KEIZU de Teruo Ishii (1969)
Janvier 2009 = HOUSE / HAUSU de Nobuhiko Obayashi (1977)
Février 2009 = LE DUO DE LA MORT / FEMINA RIDENS de Piero Schivazappa (1969)
Mars 2009 = LA MALEDICTION DES WHATELEY / THE SHUTTERED ROOM de David Greene (1967)
Avril 2009 = PONYO SUR LA FALAISE/ GAKE NO UE NO PONYO de Hayao Miyazaki (2008)
Mai 2009 = POSSESSION de Andrzej Zulawski (1981)
Juin 2009 = LES PROIES / THE BEGUILED de Don Siegel (1971)
Juillet 2009 = LEFT BANK / LINKEROEVER de Pieter Van Hees (2008)
Août 2009 = COLLEGE ROCK STARS / BANDSLAM de Todd Graff (2009)
Septembre 2009 = DEMINEURS / THE HURT LOCKER de Kathryn Bigelow (2008)
Octobre 2009 = LA NUIT DES SANGSUES / NIGHT OF THE CREEPS de Fred Dekker (1986)
Novembre 2009 = L'OEUF DE L'ANGE / TENSHI NO TAMAGO de Mamoru Oshii (1985)
Décembre 2009 = LOVE LETTER de Shunji Iwai (1995)
Janvier 2010 = UNE NUIT A NEW YORK / NICK & NORAH : INFINITE PLAYLIST de Peter Sollett (2008)
Février 2010 = A SINGLE MAN de Tom Ford (2009)
Mars 2010 = THIRST / BAKJWI de Chan-wook Park (2009)
Avril 2010 = SPIDER BABY de Jack Hill (1968)
Mai 2010 = ORLANDO de Sally Potter (1992)
Juin 2010 = MARIANNE DE MA JEUNESSE de Julien Duvivier (1955)
Juillet 2010 = STEFANIES GESCHENK de Mathieu Seiler (1995)
Août 2010 = L'ENFANT MIROIR / THE REFLECTING SKIN de Philip Ridley (1990)
Septembre 2010 = CANINE / KYNODONTAS de Yorgos Lanthimos (2009)
Octobre 2010 = MES NUITS AVEC...ALICE, PENELOPE, ARNOLD, MAUD ET RICHARD de Michel Barny & Frédéric Lansac (1975)
Novembre 2010 = LA RANDONNEE / WALKABOUT de Nicolas Roeg (1971)
Décembre 2010 = ENQUÊTE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPCON / INDAGINE SU UN CITTADINO AL DI SOPRA DI OGNI SOSPETTO de Elio Petri (1970)
Janvier 2011 = POUPOUPIDOU de Gérald Hustache-Mathieu (2011)
Février 2011 = DEAD PEOPLE / MESSIAH OF EVIL : THE SECOND COMING de Willard Huyck (1973)
Mars 2011 = MARIE POUPEE de Joël Seria (1976)
Avril 2011 = LA BALLADE DE L'IMPOSSIBLE / NORUWEI NO MORE deTran Anh Hung (2010)
Mai 2011 = LA SOLITUDE DES NOMBRES PREMIERS / LA SOLITUDINE DEI NUMERI PRIMI de Saverio Costanzo (2010)
Juin 2011 = LE ORME de Luigi Bazzoni (1975)
Juillet 2011 = HANNA de Joe Wright (2011)
Août 2011 = AUPRES DE MOI TOUJOURS / NEVER LET ME GO de Mark Romanek (2010)
Septembre 2011 = JEUX INTERDITS DE L'ADOLESCENCE / MALADOLESCENZA de Pier Giuseppe Murgia (1977)
Octobre 2011 = DEATH BED - THE BED THAT EATS de George Barry (1977)
Novembre 2011 = LA FEMME DU VEME / THE WOMAN IN THE FIFTH de Pawel Pawlikowski (2011)
Décembre 2011 = LES NEIGES DU KILIMANDJARO de Robert Guediguian (2011)
Janvier 2012 = LE SAMOURAÏ de Jean-Pierre Melville (1967)
Février 2012 = MATINS CALMES A SEOUL / BOOK CHON BANG HYANG de Sang-Soo Hong (2011)
Mars 2012 = JOHNNY S'EN VA-T-EN GUERRE / JOHNNY GOT HIS GUN de Dalton Trumbol (1971)
Avril 2012 = TWIXT de Francis Ford Coppola (2011)
Mai 2012 = LISA ET LE DIABLE / LISA E IL DIAVOLO de Mario Bava (1974)
Juin 2012 = L'EDEN ET APRES de Alain Robbe-Grillet (1970)
Juillet 2012 = SCHIZOPHRENIA - LE TUEUR DE L'OMBRE... / ANGST de Gerald Kargl (1983)
Août 2012 = PSYCHOMANIA de Don Sharp (1973)
Septembre 2012 = L'OEIL DU MALIN / EYE OF THE DEVIL de J. Lee Thompson (1966)
Octobre 2012 = FUEGO de Armando Bo (1969)
Novembre 2012 = WEEK-END SAUVAGE / DEATH WEEKEND de William Fruet (1976)
Décembre 2012 = ERNEST ET CELESTINE de Stéphane Aubier, Vincent Patar & Benjamin Renner (2012)
Janvier 2013 = LES DIMANCHES DE VILLE D'AVRAY de Serge Bourguignon (1962)
Février 2013 = LA TROISIEME PARTIE DE LA NUIT / TRZECIA CZESC NOCY de Andrzej Zulawski (1971)
Mars 2013 = SPRING BREAKERS de Harmony Korine (2012)
Dernière édition par johell le 1 mai 13, 00:26, édité 1 fois.