Votre film du mois de Décembre 2016

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
nobody smith
Monteur
Messages : 4548
Inscription : 13 déc. 07, 19:24

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar nobody smith » 1 déc. 16, 07:57

Décembre 2016

Film du mois

Image

Films découverts

L’ange Bleu (Josef Von Sternberg) 9/10
City Of Life And Death (Lu Chuan) 9/10
Your Name (Makoto Shinkai) 9/10

Duel Au Soleil (King Vidor) 8.5/10

L’étrange Incident (William Wellman) 8/10
Comme Un Chien Enragé (James Foley) 8/10

Raison Et Sentiments (Ang Lee) 7.5/10
Carol (Todd Haynes) 7.5/10
Sacrifices Of War (Zhang Yimou) 7.5/10

A Single Man (Tom Ford) 7/10
Wild Boys Of The Road (William Wellman) 7/10
Fish Tank (Andrea Arnold) 7/10
L’homme Qui N’a Pas D’étoile (King Vidor) 7/10
Sully (Clint Eastwood) 7/10
Premier Contact (Denis Villeneuve) 7/10
Passengers (Morten Tyldum) 7/10

Vaiana, La Légende Du Bout Du Monde (Ron Clements et John Musker) 6.5/10

Goodbye Lover (Roland Joffé) 6/10
LOL (Lisa Azuelos) 6/10
Rogue One : A Star Wars Story (Gareth Edwards) 6/10
Salomon Et La Reine De Saba (King Vidor) 6/10
Chevauchée Avec Le Diable (Ang Lee) 6/10
Personal Shopper (Olivier Assayas) 6/10

Avant D’aller Dormir (Rowan Joffe) 5.5.10
Salomé (William Dieterle) 5.5/10
Confidence (James Foley) 5.5/10

Assassin’s Creed (Justin Kurzel) 5/10
Vulcano (William Dieterle) 5/10

The Darkness (Greg McLean) 4.5/10
Proposition Indécente (Adrian Lyne) 4.5/10

Resident Evil : Damnation (Makoto Kamiya et Toyoshi Minamino) 4/10
Sausage Party (Greg Tiernan et Conrad Vernon) 4/10
9 Semaines ½ (Adrian Lyne) 4/10
Instant De Bonheur (James Foley) 4/10

Captivity (Roland Joffé) 3/10

Films revus

L’odyssée De Pi (Ang Lee) 8.5/10

Le Secret De Brokeback Mountain (Ang Lee) 7.5/10
Hôtel Woodstock (Ang Lee) 7.5/10

Mission (Roland Joffé) 7/10

Resident Evil : Retribution (Paul W.S. Anderson) 5/10
Ils (David Moreau et Xavier Palud) 5/10

Liaison Fatale (Adrian Lyne) 4.5/10
Pompéi (Paul W.S. Anderson) 4.5/10

Flashdance (Adrian Lyne) 4/10
Resident Evil : Extinction (Russell Mulcahy) 4/10
Underworld : Le Soulèvement Des Lycans (Patrick Tatopoulos) 4/10
Dangereuse Séduction (James Foley) 4/10

Resident Evil : Afterlife (Paul W.S. Anderson) 3/10

films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2008 : No Country For Old Men (Joel et Ethan Coen)
Février 2008 : L’Auberge Rouge (Claude Autant-Lara)
Mars 2008 : There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson)
Avril 2008 : La Montagne Sacrée (Alejandro Jodorowsky)
Mai 2008 : Ricky Bobby, Roi Du Circuit (Adam McKay)
Juin 2008 : Manie Manie (Rintaro, Kawajiri et Otomo)
Juillet 2008 : Delivrance (John Boorman)
Août 2008 : Le Faucon Maltais (John Huston)
Septembre 2008 : Plan 9 From Outer Space (Edward D. Wood Jr.)
Octobre 2008 : Spinal Tap (Rob Reiner)
Novembre 2008 : L’Echange (Clint Eastwood)
Décembre 2008 : Aguirre, La Colère De Dieu (Werner Herzog)

Janvier 2009 : La Belle Au Bois Dormant (Wolfgang Reitherman et Eric Larson)
Février 2009 : Certains L’Aiment Chaud (Billy Wilder)
Mars 2009 : Les 3 Royaumes (John Woo)
Avril 2009 : Eh Mec ! Elle Est Où Ma Caisse ? (Danny Leiner)
Mai 2009 : Les Amants Du Pont-Neuf (Leos Carax)
Juin 2009 : Little Big Man (Arthur Penn)
Juillet 2009 : Les Pirates Du Métro (Joseph Sargent)
Août 2009 : Là-Haut (Pete Docter)
Septembre 2009 : Les Trois Jours Du Condor (Sydney Pollack)
Octobre 2009 : Metropolis (Fritz Lang)
Novembre 2009 : The Box (Richard Kelly)
Décembre 2009 : Hana-Bi (Takeshi Kitano)

Janvier 2010 : Ran (Akira Kurosawa)
Février 2010 : Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson)
Mars 2010 : Oz, Un Monde Extraordinaire (Walter Murch)
Avril 2010 : Les Fraises Sauvages (Ingmar Bergman)
Mai 2010 : Mind Game (Masaaki Yuasa)
Juin 2010 : Looking For Richard (Al Pacino)
Juillet 2010 : Toy Story 3 (Lee Unkrich)
Aout 2010 : Dumbo (Ben Sharpsteen)
Septembre 2010 : Hardcore (Paul Schrader)
Octobre 2010 : Gens De Dublin (John Huston)
Novembre 2010 : Sunshine (Istvan Szabo)
Décembre 2010 : Tous Les Matins Du Monde (Alain Corneau)

Janvier 2011 : 5 CM Par Seconde (Makoto Shinkai)
Février 2011 : True Grit (Joel et Ethan Coen)
Mars 2011 : La Mélodie Du Bonheur (Robert Wise)
Avril 2011 : Les Grands Espaces (William Wyler)
Mai 2011 : Tree Of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Panic Sur Florida Beach (Joe Dante)
Juillet 2011 : Europa (Lars Von Trier)
Aout 2011 : Du Silence Et Des Ombres (Robert Mulligan)
Septembre 2011 : Warrior (Gavin O’Connor)
Octobre 2011 : The Artist (Michel Hazanavicius)
Novembre 2011 : Un Eté Avec Coo (Keiichi Hara)
Décembre 2011 : Happy Feet 2 (George Miller)

Janvier 2012 : La Dame De Shanghai (Orson Welles)
Février 2012 : Cheval De Guerre (Steven Spielberg)
Mars 2012 : John Carter (Andrew Stanton)
Avril 2012 : Rage (David Cronenberg)
Mai 2012 : La Bataille De San Sebastian (Henri Verneuil)
Juin 2012 : Le Règne Des Assassins (Su Chao-Pin et John Woo)
Juillet 2012 : La Tour Au-Delà Des Nuages (Makoto Shinkai)
Aout 2012 : Kafka (Steven Soderbergh)
Septembre 2012 : Fitzcarraldo (Werner Herzog)
Octobre 2012 : Les Ailes D’Honneamise (Hiroyuki Yamaga)
Novembre 2012 : Nos Funérailles (Abel Ferrara)
Décembre 2012 : La Chevauchée Des Bannis (André De Toth)

Janvier 2013 : Lifeboat (Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Sans Retour (Walter Hill)
Mars 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy et Lana Wachowski)
Avril 2013 : Sympathy For Mr. Vengeance (Park Chan-Wook)
Mai 2013 : Superman/Doomsday (Bruce W. Timm)
Juin 2013 : Vacances Romaines (William Wyler)
Juillet 2013 : Pacific Rim (Guillermo Del Toro)
Aout 2013 : De Grandes Espérances (Alfonso Cuaron)
Septembre 2013 : Mort De Rire (Alex De La Iglesia)
Octobre 2013 : Gravity (Alfonso Cuaron)
Novembre 2013 : Mishima - Une Vie En Quatre Chapitres (Paul Schrader)
Décembre 2013 : Le Loup De Wall Street (Martin Scorsese)

Janvier 2014 : La Fin D’une Liaison (Neil Jordan)
Février 2014 : Trop Belle Pour Toi (Bertrand Blier)
Mars 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Avril 2014 : Le Septième Continent (Michael Haneke)
Mai 2014 : Souvenirs Goutte A Goutte (Isao Takahata)
Juin 2014 : Le Conte De La Princesse Kaguya (Isao Takahata)
Juillet 2014 : Un Drôle De Paroissien (Jean-Pierre Mocky)
Aout 2014 : Persona (Ingmar Bergman)
Septembre 2014 : Coup De Cœur (Francis Ford Coppola)
Octobre 2014 : A L’ouest Rien De Nouveau (Lewis Milestone)
Novembre 2014 : Interstellar (Christopher Nolan)
Décembre 2014 : La Charge Victorieuse (John Huston)

Janvier 2015 : Le Trésor De La Sierra Madre (John Huston)
Février 2015 : Boogie Nights (Paul Thomas Anderson)
Mars 2015 : Hacker (Michael Mann)
Avril 2015 : Héros Ou Salopards (Bruce Beresford)
Mai 2015 : Wolf Creek 2 (Greg McLean)
Juin 2015 : Vice-Versa (Pete Docter et Ronaldo Del Carmen)
Juillet 2015 : Deux Hommes En Fuite (Joseph Losey)
Aout 2015 : Entre Le Ciel Et L’Enfer (Akira Kurosawa)
Septembre 2015 : Miss Hokusai (Keiichi Hara)
Octobre 2015 : Crimson Peak (Guillermo Del Toro)
Novembre 2015 : Que Le Meilleur L’Emporte (Franklin J. Schaffner)
Décembre 2015 : Les Enfants Loups, Ame & Yuki (Mamoru Hosoda)

Janvier 2016 : Shanghai Express (Josef Von Sternberg)
Février 2016 : Les Carrefours De La Ville (Rouben Mamoulian)
Mars 2016 : Dans Ses Yeux (Juan José Campanella)
Avril 2016 : L’étrangleur De Boston (Richard Fleischer)
Mai 2016 : Escalier Interdit (Robert Mulligan)
Juin 2016 : Tout Ce Que Le Ciel Permet (Douglas Sirk)
Juillet 2016 : L’héritière (William Wyler)
Aout 2016 : Barberousse (Akira Kurosawa)
Septembre 2016 : Les Trois Mousquetaires (George Sidney)
Octobre 2016 : Une Vie Entre Deux Océans (Derek Cianfrance)
Novembre 2016 : L’aventure De Madame Muir (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2016 : L’ange Bleu (Josef Von Sternberg)
Dernière édition par nobody smith le 31 déc. 16, 16:42, édité 14 fois.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2538
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar magobei » 1 déc. 16, 07:58

(re-)découvertes / films revus / séries:

The Texas Chainsaw Massacre (Tobe Hooper, 1974, BR) 7/10
The Emigrants (Jean Troell, 1971, BR US) 8,5/10
After the Storm (Hirokazu Kore-eda, 2016, en salle) 7/10
It's a Wonderful Life (Frank Capra, 1946, BR) 8/10
The Endless Summer (Bruce, Brown, 1966, BR) 6/10
No Direction Home: Bob Dylan (Martin Scorsese, 2005, BR) 7,5/10
Le désordre et la nuit (Gilles Grangier, 1958, BR) 7,5/10
The Big Country (William Wyler, 1958, BR) 7,5/10
You Can't Take It with You (Frank Capra, 1938, BR) 7,5/10
Arrival (Denis Villeneuve, 2016, en salle) 5/10
Mr. Deeds Goes to Town (Frank Capra, 1936, BR) 8,5/10
Gunfight at the O.K. Corral (John Sturges, 1957, BR) 6,5/10
Wrecked (Michael Greenspan, 2010, BR) 7/10
The Fountainhead (King Vidor, 1949, DVD) 6,5/10
They Died with Their Boots On (Raoul Walsh, 1941, DVD) 8,5/10
Prince of the City (Sidney Lumet, 1981, DVD) 7/10
Mia Madre (Nanni Moretti, 2015, BR) 5/10

Game of Thrones s06 5/10



Mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Novembre 2016

Man Without a Star (King Vidor, 1955, Cinémathèque) ***
Only Angels Have Wings (Howard Hawks, 1939, DVD) ***
The Indian Fighter (André de Toth, 1955, DVD) ***
The Hill (Sidney Lumet, 1965, DVD) **
The VVitch: A New-England Folktale (Robert Eggers, 2015, BR) **
Locke (Steven Knight, 2013, BR) ***
Escape from Fort Bravo (John Sturges, 1953, DVD) ****
Little Big Man (Arthur Penn, 1970, BR) ****
Q&A (Sidney Lumet, 1990, BR) ****
The Crazies (Breck Eisner, 2010, BR) °
Outrage Beyond (Takeshi Kitano, 2012, BR) **
It Came from Outer Space (Jack Arnold, 1953, BR US) °
A Touch of Zen (King Hu, 1971, BR) ***
Take Shelter (Jeff Nichols, 2011, BR US) ***
Dark Skies (Scott Stewart, 2013, BR) *
Outrage (Takeshi Kitano, 2010, BR JP) *
L'assassin habite... au 21 (Henri-Georges Clouzot, 1942, BR) ***
Zatoichi 8: Fight, Zatoichi, Fight (Kenji Misumi, 1964, BR US) ****
Doctor Strange (Scott Derrickson, 2016, en salle) *
Sweet Smell of Success (Alexander Mackendrick, 1957, DVD) **
The Gauntlet (Clint Eastwood, 1977, BR) °
American Sniper (Clint Eastwood, 2014, BR) ***

Octobre 2016

Jauja (Lisandro Alonso, 2014, BR) °/*
Zatoichi 7: Zatoichi's Flashing Sword (Kazuo Ikehiro, 1964, BR US) **
A Brighter Summer Day (Edward Yang, 1991, BR US) *
McQ (John Sturges, 1974, BR US) *
The Beguiled (Don Siegel, 1971, BR) ***
Ben-Hur (William Wyler, 1959, BR) ***
Jersey Boys (Clint Eastwood, 2014, BR) **
Dragon Inn (King Hu, 1967, BR) *
Hell or High Water (David Mackenzie, 2016, en salle) **
Angel Heart (Alan Parker, 1987, DVD) °
Innocence (Lucile Hadzihalilovic, 2004, DVD) °

Septembre 2016

Marty (Delbert Mann, 1955, DVD) *
The Other (Robert Mulligan, 1972, BR) ***
Victoria (Justine Triet, 2016, en salle) **
Breezy (Clint Eastwood, 1973, BR) **
Soylent Green (Richard Fleischer, 1973, BR) ***
Dirty Mary Crazy Larry (John Hough, 1974, BR) *
Midnight Special (Jeff Nichols, 2016, BR) **/***
The Long, Hot Summer (Martin Ritt, 1958, BR) **
Maniac Cop (William Lustig, 1988, BR) **
Who's Afraid of Virginia Woolf? (Mike Nichols, 1966, BR US) **/***
The Long Voyage Home (John Ford, 1940, BR) **
The Lady Vanishes (Alfred Hitchcock, 1938, BR US) ***
The Panic in Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971, BR) ****

Août 2016

Star Trek Beyond (Justin Lin, 2016, en salle) *
Spetters (Paul Verhoeven, 1980, DVD) ****
To Have and Have Not (Howard Hawks, 1944, BR US) ***
Jason Bourne (Paul Greengrass, 2016, en salle) **
Race (Stephen Hopkins, 2016, en salle) *
Suicide Squad (David Ayer, 2016, en salle) °
The Ox-Bow Incident (William A. Wellman, 1943, BR UK) ****

Juillet 2016

The Friends of Eddie Coyle (David Yates, 1973, BR UK) ***
Journey to the Shore (Kiyoshi Kurosawa, 2015, BR UK) **
Joshuu 701-gô: Sasori (Shunya Ito, 1972, DVD) ****
Frankenstein Must Be Destroyed (Terence Fisher, 1969, BR US) ***
Woman on the Run (Norman Foster, 1950, BR UK) ***
The Eiger Sanction (Client Eastwood, 1975, BR) **
Love & Friendship (Whit Stillman, 2016, en salle) **
O Brother, Where Art Thou? (Joel Coen, Ethan Coen, 2000, BR) **
Oblivion (Joseph Kosinski, 2013, BR) **
Compulsion (Richard Fleischer, 1959, BR) ***
The Messenger (Oren Moverman, 2009, BR) **
Merci patron! (François Ruffin, 2016, docu, en salle) °

Juin 2016

The Ghost and Mrs. Muir (Joseph L. Mankiewicz, 1947, BR) ****
Strangers on A Train (Alfred Hitchcock, 1951, BR US) ****
99 Homes (Ramin Bahrani, 2014, BR) ***
The Neon Demon (Nicolas Winding Refn, 2016, en salle) *
Dracula Has Risen from the Grave (Freddie Francis, 1968, BR US) **
Lenny (Bob Fosse, 1974, DVD) ****
Gilda (Charles Vidor, 1946, DVD) *
Exodus (Otto Preminger, 1960, BR) **
Dazed and Confused (Richard Linklater, 1993, BR US) **
Pleins feux sur l'assassin (Georges Franju, 1961, BR) ***
Maggie's Plan (Rebecca Miller, 2015, en salle) *
Dark Passage (Delmer Daves, 1947, BR US) ***
Life (Anton Corbijn, 2015, BR) ***

Mai 2016

Spellbound (Alfred Hitchcock, 1945, DVD) ***
The Nice Guys (Shane Black, 2016, en salle) *
Elle (Paul Verhoeven, 2016, en salle) ****
Cemetery of Splendour (Apichatpong Weerasethakul, 2015, en salle) °
The Town That Dreaded Sundown (Charles B. Pierce, 1976, BR UK) ***
Showgirls (Paul Verhoeven, 1995, BR) *
Fast Food Nation (Richard Linklater, 2006, DVD) **
The School of Rock (Richard Linklater, 2003, DVD) *
Café Society (Woody Allen, 2016, en salle) **
Le samouraï (Jean-Pierre Melville, 1967, BR) **
The Quiet Man (John Ford, 1952, BR UK) ***
Everybody Wants Some!! (Richard Linklater, 2016, en salle) ***
I Confess (Alfred Hitchcock, 1953, BR) ***
Year of the Dragon (Michael Cimino, 1985, BR) ***
The Words (Brian Klugman, Lee Sternthal, 2012, BR) *
Juno and the Paycock (Alfred Hitchcock, 1929, DVD) °
Trainwreck (Judd Apatow, 2015, BR) **
Green Room (Jeremy Saulnier, 2015, en salle) ***

Game of Thrones s05 #1-#4
Justified s06

Avril 2016

Captain America: Civil War (Anthony Russo, Joe Russo , 2016, en salle) °
Trumbo (Jay Roach, 2015, en salle) **
Suspicion (Alfred Hitchcock, 1941, BR US) ***
Belgica (Felix van Groeningen, 2016, en salle) **
3 Women (Robert Altman, 1977, BR UK) *
Interstellar (Christopher Nolan, 2014, BR) **
Foreign Correspondent (Alfred Hitchcock, 1940, DVD) ***
Skin Game (Alfred Hitchcock, 1931, DVD) *
Blackmail (Alfred Hitchcock, 1929, DVD) ***
Deux hommes dans Manhattan (Jean-Pierre Melville, 1959, BR) *
Quand on a 17 ans (André Téchiné, 2016, en salle) *
Hard Day (Kim Seong-hun, 2014, BR) *
Kiss of Death (Henry Hathaway, 1947, Cinémathèque) ***
That Cold Day in the Park (Robert Altman, 1969, DVD) ***
Modern Times (Charles Chaplin, 1936, DVD) ****

Mars 2016

Sabrina (Billy Wilder, 1954, BR) **
Batman v Superman: Dawn of Justice (Zack Snyder, 2016, en salle) °
Demain (Cyril Dion, Mélanie Laurent, 2015, docu, en salle) *
Hana-bi (Takeshi Kitano, 1997, BR) *****
Room (Lenny Abrahamson, 2015, en salle) ***
Triple 9 (John Hillcoat, 2016, en salle) ***
10 Cloverfield Lane (Dan Trachtenberg, 2016, en salle) **
Fulltime Killer (Johnnie To, 2001, DVD) **
Spartacus (Stanley Kubrick, 1960, BR) ****
Les loups (Hideo Gosha, 1971, BR) ***
The Assassin (Hou Hsiao-Hsien, 2015, en salle) **
Fury (David Ayer, 2014, BR) **

Février 2016

Secretary (Steven Shainberg, 2002, BR) °
Hail, Caesar! (Ethan Coen, Joel Coen, 2016, en salle) **
Spotlight (Tom McCarthy, 2015, en salle) ***
The Revenant (Alejandro G. Iñárritu, 2015, en salle) ***
Sharky's Machine (Burt Reynolds, 1981, BR) **

Janvier 2016

Mr. Majestyk (Richard Fleischer, 1974, BR) *
Mad Max (George Miller, 1979, BR) ***
Creed (Ryan Coogler, 2015, en salle) **
Carol (Todd Haynes, 2015, en salle) ***
Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2 (David Yates, 2011, DVD) °
Death Wish (Michael Winner, 1974, BR) ***
Bakemono no ko (Mamoru Hosoda, 2015, en salle) **
Battle for the Planet of the Apes (J. Lee Thompson, 1973, BR) °
Conquest of the Planet of the Apes (J. Lee Thompson, 1972, BR) **
Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1 (David Yates, 2010, DVD) *
The Naked Prey (Cornel Wilde, 1965, BR) ****
The Hateful Eight (Quentin Tarantino, 2015, en salle) ***
Escape from the Planet of the Apes (Don Taylor, 1971) ***
Harry Potter and the Half-Blood Prince (David Yates, 2009) *
Beneath the Planet of the Apes (Ted Post, 1970) **
Star Wars: The Force Awakens (J.J. Abrams, 2015, en salle) °
Harry Potter and the Order of the Phoenix (David Yates, 2007, DVD) *
Planet of the Apes (Franklin J. Schaffner, 1968, BR) ***
Harry Potter and the Goblet of Fire (Mike Newell, 2005, DVD) *

Décembre 2015

Aloha (Cameron Crowe, 2015, BR) *
An (Naomi Kawase, 2015, en salle) ***
Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (Alfonso Cuarón, 2004, DVD) *
Miracle At St. Anna (Spike Lee, 2008, BR) °
Harry Potter and the Chamber of Secrets (Chris Colombus, 2002, DVD) *
Nashville (Robert Altman, 1975, Cinémathèque) ****
Harry Potter and the Sorcerer's Stone (Chris Colombus, 2001, DVD) *
Whirlpool (Otto Preminger, 1950, BR) ****
Vampires (John Carpenter, 1998, BR) ****
In the Heart of the Sea (Ron Howard, 2015, en salle) **
Robinson Crusoe on Mars (Byron Haskin, 1964, BR) ***
Che: Part Two (Steven Soderbergh, 2008, BR) **
Point Blank (John Boorman, 1967, BR) ***
What's Your Number? (Mark Mylod, 2011, BR) **
The Hound of the Baskervilles (Terence Fisher, 1959, BR) ***
White Bird in a Blizzard (Gregg Araki, 2014, BR) ****
Island of Lost Souls (Erle C. Kenton, 1932, BR) ***
Bridge of Spies (Steven Spielberg, 2015, en salle) ***
Obsession (Brian De Palma, 1976, BR) ****
The 39 Steps (Alfred Hitchcock, 1935, BR) ***
La marque du tueur (Seijun Suzuki, 1967, BR) ***
Che: Part One (Steven Soderbergh, 2008, BR) ***

Novembre 2015

Hombre (Martin Ritt, 1967) ****
Went the Day Well? (Alberto Cavalcanti, 1942) ***
Summer of Sam (Spike Lee, 1999) ***
In Which We Serve (Noel Coward, David Lean, 1942) ****
The Hunger Games: Mockingjay - Part 2 (Francis Lawrence, 2015) ***
The Titfield Thunderbolt (Charles Crichton, 1953) ***
Un merveilleux dimanche (Akira Kurosawa, 1947) **
Spectre (Sam Mendes, 2015) °
Je ne regrette rien de ma jeunesse (Akira Kurosawa, 1946) **
The Gunman (Pierre Morel, 2015) °
Le plus dignement (Akira Kurosawa, 1944) *
Notre petite soeur (Hirokazu Kore-eda, 2015) ***
Adore (Anne Fontaine, 2013) * ▼
Only Lovers Left Alive (Jim Jarmusch, 2013) ***** ►
Qui marche sur la queue du tigre... (Akira Kurosawa, 1945) ***
Les mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau, 1971) **
Jimmy's Hall (Ken Loach, 2014) **
Them ! (Gordon Douglas, 1954) **
Le fils de Saul (Laszlo Nemes, 2015) °
The Hot Spot (Dennis Hopper, 1990) ****
Wrong (Quentin Dupieux, 2012) °
Lolo (Julie Delpy, 2015) °
Kingsman: The Secret Service (Matthew Vaughn, 2014) *
A Town Like Alice (Jack Lee, 1956) ****

Octobre 2015

The Misfits (John Huston, 1961) **
Mon roi (Maïwenn, 2015) *
Crimson Peak (Guillermo del Toro, 2015) ***
Irrational Man (Woody Allen, 2015) *
Le juge et l'assassin (Bertrand Tavernier, 1975) ***
Belles familles (Jean-Paul Rappeneau, 2015) ****
The Martian (Ridley Scott, 2015) *
Fallen Angel (Otto Preminger, 1945) ****
Shokuzai (Kiyoshi Kurosawa, 2012) **
The Visit (M. Night Shyamalan, 2015) ***
Sicario (Denis Villeneuve, 2015) ****
Imitation of Life (John M. Stahl, 1934) ***

Septembre 2015

The Killers (Robert Siodmak, 1946) ***
Le fils unique (Yasujiro Ozu, 1936) **
In the Mouth of Madness (John Carpenter, 1995) ***
Man Hunt (Fritz Lang, 1941) ***
Brazil (Terry Gilliam, 1985) ***
They Live (John Carpenter, 1988) **
Winter Sleep (Nuri Bilge Ceylan, 2014) ****
Jesse James (Henry King, 1939) ***
Night of the Living Dead (George A. Romero, 1968) ****
Lust for Life (Vincente Minnelli, 1956) ***
Cutter's Way (Ivan Passer, 1982) ***
La jeunesse de la bête (Seijun Suzuki, 1963) ***
Attack! (Robert Aldrich, 1956) ****
Thief (Michael Mann, 1981) ****
Détective bureau 2-3 (Seijun Suzuki, 1963) ****
Heaven's Gate (Michael Cimino, 1980) ****
Les musiciens de Gion (Kenji Mizoguchi, 1953) ***
Le jour se lève (Marcel Carné, 1939) ***
Blackbird (Jason Buxton, 2012) ****

Août 2015

L'horloger de Saint-Paul (Bertrand Tavernier, 1974) **
Antarctica (Koreyoshi Kurahara, 1983) ***
Dheepan (Jacques Audiard, 2015) ***
Mission: Impossible - Rogue Nation (Christopher McQuarrie, 2015) *
The Big Heat (Fritz Lang, 1953) *****
The Deadly Companions (Sam Peckinpah, 1961) *
The Conversation (Francis Ford Coppola, 1974) ****
Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan, 2011) **
Flesh+Blood (Paul Verhoeven, 1985) ***
Searching for Sugar Man (Malik Bendjelloul, 2012) *
La belle saison (Catherine Corsini, 2015) ***
The Dam Busters (Michael Anderson, 1955) ***
Cowboy (Delmer Daves, 1958) ****
Blackhat (Michael Mann, 2015) ***
The Last Sunset (Robert Aldrich, 1961) ***
Victoria (Sebastian Schipper, 2015) **
Laura (Otto Preminger, 1944) ****
Reflections in a Golden Eye (John Huston, 1967) *
Ant-Man (Peyton Reed, 2015) *

Juillet 2015

Sangaïlé (Alanté Kavaïté, 2015) *
While We're Young (Noah Baumbach, 2014) ****
Amy (Asif Kapadia, 2015) ****
The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell, 2010) ***
Terminator Genisys (Alan Taylor, 2015) *
Ace in the Hole (Billy Wilder, 1951) ****
Kind Hearts and Coronets (Robert Hamer, 1949) ***
Lilith (Robert Rossen, 1964) ****
Love & Mercy (Bill Pohlad, 2014) ****
Rolling Thunder (John Flynn, 1977) ***
The Belles of St. Trinian's (Frank Launder, 1954) **
Escobar: Paradise Lost (Andrea Di Stefano, 2014) **
Hangmen Also Die! (Fritz Lang, 1943) **
It Follows (David Robert Mitchell, 2014) ***
Deadline - U.S.A. (Richard Brooks, 1952) ****
Inside Out (Pete Docter, 2015) *

Juin 2015

Judge Priest (John Ford, 1934) ***
A Girl at My Door (July Jung, 2014) ***
Doctor Bull (John Ford, 1933) **
When Willie Comes Marching Home (John Ford, 1950) *
Up the River (John Ford, 1930) °
Nightcrawler (Dan Gilroy, 2014) **
Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin, 2015) *
Ex Machina (Alex Garland, 2015) ***
Play Misty for Me (Clint Eastwood, 1971) **
Jurassic World (Colin Trevorrow, 2015) *
Hooper (Hal Needham, 1978) *
The Sugarland Express (Steven Spielberg, 1974) *

Mai 2015

Aces High (Jack Gold, 1976) 7/10
Cold in July (Jim Mickle, 2014) 4/10
Swallows and Amazons (Claude Whatham, 1974) 6.5/10
Mad Max: Fury Road (George Miller, 2015) 7/10
Le deuxième souffle (Jean-Pierre Melville, 1966) 8/10
Young Ones (Jake Paltrow, 2014) 6.5/10
Mogambo (John Ford, 1953) 7/10
Ministry of Fear (Fritz Lang, 1944) 7.5/10
Horns (Alexandre Aja, 2013) 6.5/10
P'tit Quinquin (Bruno Dumont, 2014) -/10
Hope and Glory (John Boorman, 1987) 7.5/10
The Exorcist (William Friedkin, 1973) 8/10
Queen and Country (John Boorman, 2014) 6.5/10
Elephant (Alan Clarke, 1989) -/10
The Firm (Alan Clarke, 1989) 6/10

Avril 2015

Made in Britain (Alan Clarke, 1982) 6/10
Avengers: Age of Ultron (Joss Whedon, 2015) 4/10
La cérémonie (Nagisa Oshima, 1971) 5/10
Scum (Alan Clarke, 1979) 7/10
A Most Violent Year (J.C. Chandor, 1981) 8/10
Lonely Are the Brave (David Miller, 1962) 8/10
The Burbs (Joe Dante, 1989) 5.5/10
The Other Woman (Nick Cassavetes, 2014) 5.5/10
Big Eyes (Tim Burton, 2014) 5.5/10
Shonen (Nagisa Oshima, 1969) 6.5/10
La pendaison (Nagisa Oshima, 1968) 5/10

Mars 2015

Capitaine Conan (Bertrand Tavernier, 1996) 7/10
An Inspector Calls (Guy Hamilton, 1954) 6.5/10
Man of the West (Anthony Mann, 1958) 5.5/10
Inherent Vice (Paul Thomas Anderson, 2014) 5.5/10
The Chase (Arthur Penn, 1966) 7/10
Cape Fear (J. Lee Thompson, 1962) 5/10
La vie et rien d'autre (Bertrand Tavernier, 1989) 8.5/10
Bakumatsu taiyo-den (Yuzo Kawashima, 1957) 6/10
Coming Home (Hal Ashby, 1978) 8/10
Phantom of the Paradise (Brian De Palma, 1974) 7/10
Birdman: Or (The Unexpected Virtue of Ignorance) (Alejandro G. Iñárritu, 2014) 5.5/10

Février 2015

8 Million Ways to Die (Hal Ashby, 1986) 7/10
Lady Snowblood: love song of vengeance (Toshiya Fujita, 1974) 6.5/10
The Inheritance (Masaka Kobayashi, 1962) 8/10
The Phantom of the Opera (Rupert Julian, 1929) 6.5/10
Madeleine (David Lean, 1950) 8/10
Bound for Glory (Hal Ashby, 1976) 6.5/10
Equus (Sidney Lumet, 1977) 4/10
American Sniper (Clint Eastwood, 2014) 5/10
Les nouveaux sauvages (Damián Szifron, 2014) 8/10
Being There (Hal Ashby, 1979) 8/10
Tip Top (Serge Bozon, 2013) 4.5/10
Whirlpool (Otto Preminger, 1949) 7/10
Jupiter Ascending (The Wachowskis, 2015) 5/10
Coogan's Bluff (Don Siegel, 1968) 6.5/10
The Fearless Vampire Killers (Roman Polanski, 1967) 7.5/10
Bringing Up Baby (Howard Hawks, 1938) 6/10

Janvier 2015

Aliens (James Cameron, 1986) 6/10
Blithe Spirit (David Lean, 1945) 6/10
The Last Detail (Hal Ashby, 1973) 7.5/10
The Landlord (Hal Ashby, 1970) 8/10
Le sauvage (Jean-Paul Rappeneau, 1975) 7/10
7 Women (John Ford, 1966) 6/10
Bunny Lake Is Missing (Otto Preminger, 1965) 7.5/10
Alexandre le bienheureux (Yves Robert, 1968) 7/10
Gangs of Wasseypur (Anurag Kashyap, 2012) 7/10
Foxcatcher (Bennett Miller, 2014) 6.5/10
The Shootist (Don Siegel, 1976) 7.5/10
Wild (Jean-Marc Vallée, 2014) 6/10
The Private Affairs of Bel Ami (Albert Lewin, 1947) 7/10
10 Rillington Place (Richard Fleischer, 1971) 8/10
The Riot Club (Lone Scherfig, 2014) 3/10
Eaux profondes (Michel Deville, 1981) 7.5/10
Coup de tête (Jean-Jacques Annaud, 1979) 8/10
Exodus (Ridley Scott, 2014) 6/10

Décembre 2014

Musashi contre Baiken (Tomu Uchida, 1971) 5.5/10
Le duel de l'aube (Tomu Uchida, 1965) 7/10
Seul contre tous à Ichijoji (Tomu Uchida, 1964) 6.5/10
Whiplash (Damien Chazelle, 2014) 7/10
A deux sabres (Tomu Uchida, 1963) 6.5/10
Les moines lanciers du temple Hozoin (Tomu Uchida, 1962) 7.5/10
La légende de Miyamoto Musashi (Tomu Uchida, 1961) 6.5/10
This Happy Breed (David Lean, 1944) 6.5/10
Dressed to Kill (Brian De Palma, 1980) 7/10
Still Life (Uberto Pasolini, 2013) 4/10
The Front (Martin Ritt, 1976) 6.5/10
The Hunger Games: Mockingjay - Part 1 (Francis Lawrence, 2014) 5/10
Jour de fête (Jacques Tati, 1949) 7/10
Coming Home (Zhang Yimou, 2014) 4/10
On the Job (Erik Matti, 2013) 7/10
Tightrope (Richard Tuggle, 1984) 6/10
The Servant (Joseph Losey, 1963) 6.5/10
Christine (John Carpenter, 1983) 6.5/10
Scarlet Street (Fritz Lang, 1945) 8/10
Dallas Buyers Club (Jean-Marc Vallée, 2013) 6.5/10

Novembre 2014

House of Strangers (Joseph L. Mankiewicz, 1949) 8/10
The Black Adder (1982-1983) 7/10
Gone with the Wind (Victor Fleming, 1939) 7/10
The Woman in the Window (Fritz Lang, 1944) 7/10
Blood Simple (Joel Coen, 1984) 6.5/10
La planète sauvage (René Laloux, 1973) 5.5/10
Fat City (John Huston, 1972) 7/10
Starred Up (David Mackenzie, 2013) 5.5/10
Mystery (Lou Ye, 2012) 7.5/10
Vie sauvage (Cédric Kahn, 2014) 6.5/10
Joe Kidd (John Sturges, 1972) 5/10
Carrie (Brian De Palma, 1976) 8/10
Palo Alto (Gia Coppola, 2013) 6.5/10
Interstellar (Christopher Nolan, 2014) 4/10
If.... (Lindsay Anderson, 1969) 5/10
Between Heaven and Hell (Richard Fleischer, 1957) 7/10
Excalibur (John Boorman, 1981) 6/10
The Man in the White Suit (Alexander Mackendrick, 1951) 7.5/10
Orange Is the New Black s02 6/10
Bande de filles (Céline Sciamma, 2014) 5/10

Octobre 2014

Blow Out (Brian De Palma, 1981) 9/10
Magic in the Moonlight (Woody Allen, 2014) 6.5/10
Prince of Persia: The Sands of Time (Mike Newell, 2010) 5.5/10
Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944) 7.5/10
The Lavender Hill Mob (Charles Crichton, 1951) 7/10
Orange Is the New Black s01 6.5/10
Le désert des Tartares (Valerio Zurlini, 1976) 7/10
The King of Comedy (Martin Scorsese, 1982) 7.5/10
Mommy (Xavier Dolan, 2014) 7/10
L'assassino (Elio Petri, 1961) 7/10
Gone Girl (David Fincher, 2014) 7.5/10
Kill List (Ben Wheatley, 2011) 4/10
Still the Water (Naomi Kawase, 2014) 6.5/10
Tu veux... ou tu veux pas? (Tonie Marshall, 2014) 5/10
Joe (David Gordon Green, 2013) 6/10
La vie de château (Jean-Paul Rappeneau, 1966) 6.5/10
Shameless s03 7/10

Septembre 2014

The Blue Max (John Guillermin, 1966) 7.5/10
Saint Laurent (Bertrand Bonello, 2014) 7/10
Léviathan (Andreï Zviaguintsev, 2014) 6.5/10
The Broken Circle Breakdown (Felix van Groeningen, 2012) 6/10
Out of the Furnace (Scott Cooper, 2013) 6.5/10
Norma Rae (Martin Ritt, 1979) 7/10
Gemma Bovery (Anne Fontaine, 2014) 7/10
Waterloo Bridge (Mervyn LeRoy, 1940) 7/10
The King of Marvin Gardens (Bob Rafelson, 1972) 5/10
Broken Lance (Edward Dmytryk, 1954) 4/10
The Molly Maguires (Martin Ritt, 1970) 7/10
Les combattants (Thomas Cailley, 2014) 7.5/10
Visages d'enfants (Jacques Feyder, 1925) 5.5/10
Justified s04 6/10

Août 2014

22 Jump Street (Phil Lord, Christopher Miller, 2014) 5.5/10
Two Weeks in Another Town (Vincente Minnelli, 1962) 7/10
Black Coal, Thin Ice (Diao Yi'nan, 2014) 8/10
Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves, 2014) 5.5/10
Neighbors (Nicholas Stoller, 2014) 5.5/10
Boyhood (Richard Linklater, 2014) 7.5/10
Drug War (Johnnie To, 2012) 7/10
Guardians of the Galaxy (James Gunn, 2014) 5.5/10
Baby Doll (Elia Kazan, 1956) 7/10
Geronimo (Tony Gatlif, 2014) 2/10
A Fresh Start (Jang Woo-jin, 2014) 6/10
Gyeongju (Zhang Lu, 2014) 6.5/10
Pause (Mathieu Urfer, 2014) 6/10
Home Faber (Trois Femmes) (Richard Dindo, 2014) 3/10
The Alamo (John Wayne, 1960) 5/10
Blue Ruin (Jeremy Saulnier, 2013) 8/10
L'homme qu'on aimait trop (André Téchiné, 2014) 6/10

Juillet 2014

Under the Skin (Jonathan Glazer, 2013) 6.5/10
Kaguyahime no monogatari (Isao Takahata, 2013) 8/10
Dead Man (Jim Jarmusch, 1995) 6/10

Juin 2014

Ghost Dog: The Way of the Samurai (Jim Jarmusch, 1999) 7/10
Palo Alto (Gia Coppola, 2013) 7/10
Shameless s02 6/10
Sullivan's Travels (Preston Sturges, 1941) 6.5/10
Rasputin the Mad Monk (Don Sharp, 1966) 6.5/10
55 Days at Peking (Nicholas Ray, 1963) 6.5/10
The Two Faces of January (Hossein Amini, 2014) 7/10
Mystery Train (Jim Jarmusch, 1989) 7.5/10
An American in Paris (Vincente Minnelli, 1951) 6/10
Pinky (Elia Kazan, 1949) 7.5/10
Tesis (Alejandro Amenábar, 1996) 7/10
La chambre bleue (Mathieu Amalric, 2014) 6.5/10
Colorado Territory (Raoul Walsh, 1949) 7.5/10
Letter from an Unknown Woman (Max Ophüls, 1948) 7.5/10
Bird People (Pascale Ferran, 2014) 7.5/10
Daybreakers (The Spierig Brothers, 2009) 6/10
De battre mon coeur s'est arrêté (Jacques Audiard, 2005) 7/10
Maps to the Stars (David Cronenberg, 2014) 6.5/10
Maniac (William Lustig, 1980) 5/10
It Happened Here (Kevin Brownlow, Andrew Mollo, 1965) 6.5/10
Edge of Tomorrow (Doug Liman, 2014) 6/10

Mai 2014

Deux jours, une nuit (Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, 2014) 7/10
Wake in Fright (Ted Kotcheff, 1971) 7/10
The Homesman (Tommy Lee Jones, 2014) 6.5/10
Lunch Hour (James Hill, 1961) 7.5/10
Anchorman 2: The Legend Continues (Adam McKay, 2013) 5/10
Pas son genre (Lucas Belvaux, 2014) 8/10
Get Carter (Mike Hodges, 1971) 8.5/10
Le plaisir (Max Ophüls, 1952) 6/10
Shameless s01 7/10
Porky's (Bob Clark, 1982) 6/10
X-Men: Days of Future Past (Bryan Singer (2014) 6/10
Prince Avalanche (David Gordon Green, 2013) 6.5/10
Godzilla (Gareth Edwards, 2014) 6/10
Blackbird (Jason Buxton, 2012) 8/10
Henry: Portrait of a Serial Killer (John McNaughton, 1986) 6.5/10
Dans la cour (Pierre Salvadori, 2014) 5/10
Tom à la ferme (Xavier Dolan, 2013) 7/10
Tokyo Family (Yôji Yamada, 2013) 6.5/10
Fading Gigolo (John Turturro, 2013) 6/10
Les fraises sauvages (Ingmar Bergman, 1957) 6.5/10
The Sorcerer (William Friedkin, 1977) 8/10
House of Cards s01 6.5/10

Avril 2014

The Big Parade (King Vidor, 1925) 6.5/10
Fast-Walking (James B. Harris, 1982) 8/10
My Sweet Pepper Land (Hiner Saleem, 2013) 7.5/10
The Man I Love (Raoul Walsh, 1947) 7/10
Boomerang! (Elia Kazan, 1947) 8/10
Les yeux jaunes des crocodiles (Cécile Telerman, 2014) 5/10
Night Moves (Kelly Reichardt, 2013) 6.5/10
Desk Set (Walter Lang, 1957) 5/10
Beyond a Reasonable Doubt (Fritz Lang, 1956) 7/10
Blue in the Face (Paul Auster, Wayne Yang, 1995) 6.5/10
Smoke (Wayne Wang, 1995) 7.5/10
Noah (Darren Aronofsky, 2014) 6/10
The Passionate Friends (David Lean, 1949) 7.5/10
Jimmy P. (Arnaud Desplechin, 2013) 6.5/10
White Dog (Samuel Fuller, 1982) 7/10
The War Lord (Franklin J. Schaffner, 1965) 7.5/10
The Spy in Black (Michael Powell, 1939) 7/10
Deranged (Jeff Gillen, Alan Ormsby, 1974) 6.5/10
Deathtrap (Sidney Lumet, 1982) 6/10
The Lost Weekend (Billy Wilder, 1945) 8/10
The Mortal Storm (Frank Borzage, 1940) 7/10
Luther s01-s02 7/10
Moonfleet (Fritz Lang, 1955) 7.5/10
The Seventh Cross (Fred Zinnemann, 1944) 6/10
Bell, Book and Candle (Richard Quine, 1958) 5.5/10

Mars 2014

Edmond (Stuart Gordon, 2005) 6.5/10
Her (Spike Jonze, 2013) 7.5/10
Pat and Mike (George Cukor, 1952) 8/10
Scaramouche (George Sidney, 1952) 8/10
Room 237 (Rodney Ascher, 2012) -
2 ou 3 choses que je sais d'elle (Jean-Luc Godard, 1967) 4/10
Brigadoon (Vincente Minnelli, 1954) 5.5/10
Captain America: The Winter Soldier (Anthony Russo, Joe Russo, 2014) 5/10
Madame de... (Max Ophüls, 1953) 8.5/10
Runaway Train (Andrei Konchalovsky, 1985) 7/10
I Will Buy You (Masaki Kobayashi, 1956) 6.5/10
Lord Jim (Richard Brooks, 1965) 6/10
Masculin féminin (Jean-Luc Godard, 1966) 7/10
Brief Encounter (David Lean, 1945) 8/10
Lifeforce (Tobe Hooper, 1985) 5/10
Young Adult (Jason Reitman, 2011) 7/10
Knightriders (George A. Romero) 8/10
Odd Man Out (Carol Reed, 1947) 8/10
The Call of the Wild (William A. Wellman, 1935) 6.5/10
Stalag 17 (Billy Wilder, 1953) 8/10
Made in U.S.A (Jean-Luc Godard, 1966) 4/10
O Brother, Where Art Thou? (Joel Coen, 2000) 7/10
Boudu sauvé des eaux (Jean Renoir, 1932) 7/10
Nous ne vieillirons pas ensemble (Maurice Pialat, 1972) 5/10
Fedora (Billy Wilder, 1978) 8/10
Diplomatie (Volker Schlöndorff, 2014) 5.5/10
Vivre sa vie: Film en douze tableaux (Jean-Luc Godard, 1962) 5.5/10
Kiss of the Damned (Xan Cassavetes, 2012) 6.5/10
Une femme est une femme (Jean-Luc Godard, 1961) 8/10
The Hustler (Robert Rossen, 1961) 6.5/10
The Sweetest Thing (Roger Kumble, 2002) 5/10
Robocop (Paul Verhoeven, 1987) 7/10
The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014) 6/10
While the City Sleeps (Fritz Lang, 1956) 8/10
Dark Star (John Carpenter, 1974) 7/10

Février 2014

Only Lovers Left Alive (Jim Jarmusch, 2013) 9/10
August: Osage County (John Wells, 2013) 6/10
The Postman Always Rings Twice (Bob Rafelson, 1981) 7/10
Rampart (Oren Moverman, 2011) 6.5/10
Lolita (Stanley Kubrick, 1962) 6/10
Ida (Pawel Pawlikowski, 2013) 7.5/10
Requiem for a Dream (Darren Aronofsky, 2000) 5.5/10
The World, the Flesh and the Devil (Ranald MacDougall, 1959) 7/10
The Conversation (Francis Ford Coppola, 1974) 8/10
Zatoichi 6: Zatoichi and the Chest of Gold (Kazuo Ikehiro, 1964) 7/10
Trapeze (Carol Reed, 1956) 6.5/10
No Strings Attached (Ivan Reitman, 2011) 6.5/10
Hatari! (Howard Hawks, 1962) 7/10
Kiss Me, Stupid (Billy Wilder, 1964) 7/10
Dark Shadows (Tim Burton, 2012) 7/10
The Right Stuff (Philip Kaufman, 1983) 7/10
Great Expectations (David Lean, 1946) 8/10
From Here to Eternity (Fred Zinnemann, 1953) 7.5/10
Enough Said (Nicole Holofcener, 2013) 7/10
Little Caesar (Mervyn LeRoy, 1931) 6.5/10
The World's End (Edgar Wright, 2013) 5/10
American Hustle (David O. Russell, 2013) 6/10
Foxfire (Laurent Cantet, 2012) 7.5/10
L'amour est un crime parfait (Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu, 2013) 6.5/10
L'enfance d'Ivan (Andreï Tarkovski, 1962) 6/10

Janvier 2014

Nymphomaniac Vol. 2 (Lars von Trier, 2013) 7/10
12 Years a Slave (Steve McQueen, 2015) 7/10
Sex, Lies, and Videotape (Steven Soderbergh, 1989) 7.5/10
A Touch of Sin (Jia Zhang-ke, 2013) 8/10
Philomena (Stephen Frears, 2013) 5/10
Lady Snowblood (Toshiya Fujita, 1973) 7/10
The Wind Rises (Hayao Miyazaki, 2013) 6.5/10
Poltergeist (Tobe Hooper, 1982) 7/10
Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013) 6.5/10
The Girl Can't Help It (Frank Tashlin, 1956) 8/10
North to Alaska (Henry Hathaway, 1960) 6.5/10
IT Crowd s01-s04 8/10
Mary Queen of Scots (Thomas Imbach, 2013) 4/10
Twilight's Last Gleaming (Robert Aldrich, 1977) 6/10
River of No Return (Otto Preminger, 1954) 8/10
Plein soleil (René Clément, 1960) 8/10
The Seven Year Itch (Billy Wilder, 1955) 8.5/10
Turn Left at the End of the World (Avi Nesher, 2004) 5/10
The Kremlin Letter (John Huston, 1970) 6.5/10
Wakolda (Lucía Puenzo, 2013) 7/10
The Holiday (Nancy Meyers, 2006) 6/10
Haywire (Steven Soderbergh, 2011) 7/10
The Graduate (Mike Nichols, 1967) 10/10
Murder on the Orient Express (Sidney Lumet, 1974) 6/10
Zatoichi 2: The Tale of Zatoichi Continues (Kazuo Mori, 1962) 7/10
The Fury (Brian De Palma, 1978) 7.5/10
Zatoichi 4: The Fugitive (Tokuzo Tanaka, 1963) 7/10
The Best Years of Our Lives (William Wyler, 1946) 8/10
Breaking Bad Final Season 7/10
Nymphomaniac Vol. 1 (Lars von Trier, 2013) 8/10
On the Beach (Stanley Kramer, 1959) 7/10

Décembre 2013

Carrie (Brian De Palma, 1976) 8/10
Don Jon (Joseph Gordon-Levitt, 2013) 5/10
All Is Lost (J.C. Chandor, 2013) 7.5/10
The Thick-Walled Room (Masaki Kobayashi, 1956) 7/10
Série noire (Alain Corneau, 1979) 6/10
The Wolf of Wall Street (Martin Scorsese, 2013) 7/10
Zatoichi 3: New Tale of Zatoichi (Tokuzo Tanaka, 1963) 7.5/10
A Passage to India (David Lean, 1984) 8/10
The Lunchbox (Ritesh Batra, 2013) 6.5/10
The Conjuring (James Wan, 2013) 6.5/10
Like Father, Like Son (Hirokazu Kore-eda, 2013) 8/10
Faces (John Cassavetes, 1968) 7/10
Zatoichi 1: The Tale of Zatoichi (Kenji Misumi, 1962) 7.5/10
Suzanne (Katell Quillévéré, 2013) 6.5/10
Miss Oyu (Kenji Mizoguchi, 1951) 6.5/10
Dr. Mabuse, der Spieler (Fritz Lang, 1922) 7/10
Shadows (John Cassavetes, 1959) 7.5/10
El Dorado (Howard Hawks, 1966) 5.5/10
12 Angry Men (Sidney Lumet, 1957) 8/10
Lord of the Flies (Peter Brook, 1963) 5.5/10
To Die For (Gus Van Sant, 1995) 7/10
The Duellists (Ridley Scott, 1977) 8/10
Kôchiyama Sôshun (Sadao Yamanaka, 1936) 6.5/10
Restless (Gus Van Sant, 2011) 7/10
The Immigrant (James Gray, 2013) 5/10
This Is 40 (Judd Apatow, 2012) 7.5/10
Casse-tête chinois (Cédric Klapisch, 2013) 6/10
La jaula de oro (Diego Quemada-Díez, 2013) 6.5/10
Tange Sazen: The Million Ryô Pot (Sadao Yamanaka, 1935) 8/10
The Warriors (Walter Hill, 1979) 6/10 (ça aurait été plus sans les nouvelles transitions)
Peter Ibbetson (Henry Hathaway, 1935) 8/10
Rebel Without a Cause (Nicholas Ray, 1955) 8/10
My Own Private Idaho (Gus Van Sant, 1991) 5.5/10
Drugstore Cowboy (Gus Van Sant, 1989) 7/10
Juliet in Love (Wilson Yip, 2000) 6/10
La Vénus à la fourrure (Roman Polanski, 2013) 8/10

Novembre 2013

Moon Warriors (Sammo Hung, 1993) ***
The Counselor (Ridley Scott, 2013) °
The Hunger Games: Catching Fire (Francis Lawrence, 2013) ***
Reservoir Dogs (Quentin Tarantino, 1992) ***
Pieta (Kim Ki-duk, 2012) *
Borgen s03 ****
The Taste of Money (Im Sang-soo, 2012) ***
The Honey Pot (Joseph L. Mankiewicz, 1967) ***
About Time (Richard Curtis, 2013) *
La grande frousse/la cité de l'indicible peur (Jean-Pierre Mocky, 1964) **
Pulp Fiction (Quentin Tarantino, 1994) ***
What Did You Do in the War, Daddy? (Blake Edwards, 1966) ***
Les garçons et Guillaume, à table! (Guillaume Gallienne, 2013) ***
Damsels in Distress (Whit Stillman, 2011) ***
Un château en Italie (Valeria Bruni Tedeschi, 2013) ***
L'Ibis rouge (Jean-Pierre Mocky, 1975) **
The Iceman (Ariel Vromen, 2012) ***
A Hard Day's Night (Richard Lester, 1964) **
East of Eden (Elia Kazan, 1955) ***
True Grit (Henry Hathaway, 1969) **
Carnage (Roman Polanski, 2011) ****
Will Success Spoil Rock Hunter? (Frank Tashlin, 1957) ****
It Might Get Loud (Davis Guggenheim, 2008, docu) **
Downton Abbey s03 *
The Bay (Barry Levinson, 2012) *
Quai d'Orsay (Bertrand Tavernier, 2013) ** :!:
Weddings and Babies (Morris Engel, 1958) ***
Sinister (Scott Derrickson, 2012) **
Thor: The Dark World (Alan Taylor, 2013) ** :!:
Inside Llewyn Davis (Joel Coen, Ethan Coen, 2013) *** :?:
Giant (George Stevens, 1956) ***
Lovers and Lollipops (Morris Engel, Ruth Orkin, 1956) ***

Octobre 2013

Lola Montès (Max Ophüls, 1955) ***
8 1/2 (Federico Fellini, 1963) *
Lone Star (John Sayles, 1996) **
Seven Days in May (John Frankenheimer, 1964) **
Gravity (Alfonso Cuarón, 2013) ***
Le vieux fusil (Robert Enrico, 1975) **
Left Foot Right Foot (Germinal Roaux, 2013) **
Sweetwater (Logan Miller, 2013) **
Les grandes ondes (Lionel Baier, 2013) **
Behind the Candelabra (Steven Soderbergh, 2013) **
Adam's Rib (George Cukor, 1949) ***
Prisoners (Denis Villeneuve, 2013) ***
La vengeance d'un acteur (Kon Ichikawa, 1963) ****
The Land of Hope (Sion Sono, 2012) **
Little Fugitive (Ray Ashley, Morris Engel, 1953) ***
La vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche, 2013) ***
Die Blechtrommel (Volker Schlöndorff, 1979) **
Broadway Danny Rose (Woody Allen, 1984) ***
Rosemary's Baby (Roman Polanski, 1968) ***
Antiviral (Brandon Cronenberg, 2012) **
Shane (George Stevens, 1953) ***
Tess (Roman Polanski, 1979) ****
Promised Land (Gus Van Sant, 2012) ***

Septembre 2013

Piranha (Joe Dante, 1978) ***
Victim (Ringo Lam, 1999) ***
Blue Jasmine (Woody Allen, 2013) ***
Chitty Chitty Bang Bang (Ken Hughes, 1968) ***
America, America (Elia Kazan, 1963) ***
Babel (Alejandro González Iñárritu, 2006) *
Milano trema - la polizia vuole giustizia (Sergio Martino, 1973) **
Mud (Jeff Nichols, 2012) ***
Elle s'en va (Emmanuelle Bercot, 2013) *
La danza de la realidad (Alejandro Jodorowsky, 2013) **
Les gamins (Anthony Marciano, 2013) -
Y a-t-il un Français dans la salle? (Jean-Pierre Mocky, 1982) ***
The Boston Strangler (Richard Fleischer, 1968) ****
Fail-Safe (Sidney Lumet, 1964) ***
Un drôle de paroissien (Jean-Pierre Mocky, 1963) **
Judex (Georges Franju, 1963) **
Il generale della Rovere (Roberto Rossellini, 1959) ***
Bad Day at Black Rock (John Sturges, 1955) ****
On the Waterfront (Elia Kazan, 1954) ***
Gaslight (George Cukor, 1944) ***

Août 2013

Q & A (Sidney Lumet, 1990) ****
Niagara (Henry Hathaway, 1953) ****
Jeune & jolie (François Ozon, 2013) ***
Holiday (George Cukor, 1938) ***
Grand Central (Rebecca Zlotowski, 2013) ***
Elysium (Neill Blomkamp, 2013) ***
Downton Abbey s01 ***
Before Sunset (Richard Linklater, 2004) **
Michael Kohlhaas (Arnaud des Pallières, 2013) **
Lore (Cate Shortland, 2012) **
Cronos (Guillermo del Toro, 1993) **
Your Sister's Sister (Lynn Shelton, 2011) **
Le miraculé (Jean-Pierre Mocky, 1987) *
Help! (Richard Lester, 1965) *
The Great Gatsby (Jack Clayton, 1974) *
Bounce Call Girls (Masato Harada, 1997) *
Okami Kodomo no Ame to Yuki (Mamoru Hosoda, 2012) *

Juillet 2013

Il sorpasso / Le fanfaron (Dino Risi, 1962) ****
L'inconnu du lac (Alain Guiraudie, 2013) ****
Splendor in the Grass (Elia Kazan, 1961) ****
La resa dei conti (Sergio Sollima, 1966) ***
L'homme de Rio (Philippe de Broca, 1964) ***
The Thief of Bagdad (Ludwig Berger, Michael Powell, Tim Whelan, 1940) **
Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013) **
Roma a mano armata (Umberto Lenzi, 1976) **
Frances Ha (Noah Baumbach, 2012) **
Gentleman's Agreement (Elia Kazan, 1947) **
The Hour s01 **
O.C.T.B : Organized Crime & Triad Bureau (Kirk Wong, 1994) **
Passion (Brian De Palma, 2012) *
Two Mules for Sister Sara (Don Siegel, 1970) *
Il divo: La spettacolare vita di Giulio Andreotti (Paolo Sorrentino, 2008) *
Il deserto rosso (Michelangelo Antonioni, 1964) -
The Congress (Ari Folman, 2013) -
The Wolverine (James Mangold, 2013) -
World War Z (Marc Forster, 2013) -

Juin 2013

Cloverfield (Matt Reeves, 2008) *****
Before Midnight (Richard Linklater, 2013) ****
Red River (Howard Hawks, 1948) ****
Running On Empty (Sidney Lumet, 1988) ****
The Verdict (Sidney Lumet, 1982) ****
Le locataire (Roman Polanski, 1976) ****
Viva Zapata! (Elia Kazan, 1952) ****
La grande bellezza (Paolo Sorrentino, 2013) ****
Sergent Rutledge (John Ford, 1960) ***
Where the Sidewalk Ends (Otto Preminger, 1950) ***
The Swimmer (Frank Perry, 1968) ***
All the President's Men (Alan J. Pakula, 1976) ***
The Purple Rose of Cairo (Woody Allen, 1985) ***
The Informer (John Ford, 1935) ***
Cheyenne Autumn (John Ford, 1964) **
The Lost Patrol (John Ford, 1934) **
Real Humans s01 **
Hannah Arendt (Margarethe von Trotta, 2012) **
The Bling Ring (Sofia Coppola, 2013) **
Hangman's Knot (Roy Huggins, 1952) **
The Iron Horse (John Ford, 1924) **
Mary of Scotland (John Ford, 1936) **
Intimate Confessions of a Chinese Courtesan / Ai nu (Chu Yan, 1972) **
Child's Play (Sidney Lumet, 1972) *
Chernobyl Diaries (Bradley Parker, 2012) *
After Earth (M. Night Shyamalan, 2013) *
Star Trek Into Darkness (J.J. Abrams, 2013) -
The Chronicles of Riddick (David Twohy, 2004) -
The Twilight Saga: New Moon (Chris Weitz, 2009) -
The Twilight Saga: Eclipse (David Slade, 2010) -
Only God Forgives (Nicolas Winding Refn, 2013) -
Man of Steel (Zack Snyder, 2013) -

Mai 2013

****
Leave Her to Heaven (John M. Stahl, 1945)
Wild River (Elia Kazan, 1960)
Casque d'or (Jacques Becker, 1952)
Garden of Evil (Henry Hathaway, 1954)
Violent Saturday (Richard Fleischer, 1955)

***
Body Double (Brian De Palma, 1984)
* We Bought a Zoo (Cameron Crowe, 2011)
Le passé (Asghar Farhadi, 2013)
The Perks of Being a Wallflower (Stephen Chbosky, 2012)
* Laura (Otto Preminger, 1944)
Una vita difficile (Dino Risi, 1961)
Two Mothers (Anne Fontaine, 2013)
Tobacco Road (John Ford, 1941)
Poltergeist (Tobe Hooper, 1982)
The Pink Panther (Blake Edwards, 1963)

**
Loulou (Maurice Pialat, 1980)
Wadjda (Haifaa Al-Mansour, 2012)
Big Love s01+02
I Give It a Year (Dan Mazer, 2013)
A Streetcar Named Desire (Elia Kazan, 1951)
The Vikings (Richard Fleischer, 1958)
The Company You Keep (Robert Redford, 2012)
Jigokumon (Gate of Hell) (Teinosuke Kinugasa, 1953)
Cesare deve morire (Paolo Taviani, Vittorio Taviani, 2012)
Le septième sceau (Ingmar Bergman, 1957)

*
Neil Young Journeys (Jonathan Demme, 2011, docu)
Family Plot (Alfred Hitchcock, 1976)
* Babettes gæstebud (Gabriel Axel, 1987)
Snatch (Guy Ritchie, 2000)

-
The Great Gatsby (Baz Luhrmann, 2013)
Hannah (Joe Wright, 2011)
Pitch Perfect (Jason Moore, 2012)
Crash (David Cronenberg, 1996)
Die Wand (Julian Pölsler, 2012)
Fast & Furious 6 (Justin Lin, 2013)

Avril 2013

8.5/10
The Third Man (Carol Reed, 1949)
Oliver Twist (David Lean, 1948)
Les diaboliques (Henri-Georges Clouzot, 1955)

8/10
* Rashômon (Akira Kurosawa, 1950)

7.5/10
The Red Badge of Courage (John Huston, 1951)
* Eternal Sunshine of the Spotless Mind (Michel Gondry, 2004)
Touch of Evil (Orson Welles, 1958)
Panic in the Streets (Elia Kazan, 1950)

7/10
* Frenzy (Alfred Hitchcock, 1972)
Safe in Hell (William A. Wellman, 1931)
The Host (Andrew Niccol, 2013)
Justified s03
The Naked Spur (1953, Anthony Mann)
The Shanghai Gesture (Josef von Sternberg, 1941)
Steamboat Round the Bend (John Ford, 1935)
* Ted (Seth MacFarlane, 2012)

6.5/10
The Prisoner of Shark Island (John Ford, 1936)
Side Effects (Steven Soderbergh, 2013)
Oblivion (Joseph Kosinski, 2013)

6/10
Topaz (Alfred Hitchcock, 1969)
The Place Beyond the Pines (Derek Cianfrance, 2012)
Torn Curtain (Alfred Hitchcock, 1966)
Iron Man 3 (Shane Black, 2013)
Das Boot (Wolfgang Petersen, 1981)

5/10
Los amantes pasajeros (Pedro Almodóvar, 2013)
The Grandmaster (Wong Kar-wai, 2013)

4/10
L'écume des jours (Michel Gondry, 2013)

Mars 2013

7/10
Dressed to Kill (Brian De Palma, 1980)
* Il mio nome è Nessuno (Tonino Valerii, 1973)
Dial M for Murder (Alfred Hitchcock, 1954)
Forbrydelsen s01
Bron/Broen (The Bridge)

6.5/10
This Is 40 (Judd Apatow, 2012)
Ruby Sparks (Jonathan Dayton, Valerie Faris, 2012)

6/10
* Westworld (Michael Crichton, 1973)
The Plague Dogs (Martin Rosen, 1982)
Au bout du conte (Agnès Jaoui, 2013)
Eva (Kike Maíllo, 2011)
Lincoln (Steven Spielberg, 2012)
The Proposition (John Hillcoat, 2005)
No (Pablo Larraín, 2012)
* Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)

5/10
Twixt (Francis Ford Coppola, 2011)

3/10
Spring Breakers (Harmony Korine, 2012)
Hobo with a Shotgun (Jason Eisener, 2011)

Février 2013

9/10
Le quai des brumes (Marcel Carné, 1938)

8/10
Blow Out (Brian De Palma, 1981)
Tess (Roman Polanski, 1979)
* The Birds (Alfred Hitchcock, 1963)

7/10
Killer Joe (William Friedkin, 2011)
Donovan's Reef (John Ford, 1963)
Shadow Dancer (James Marsh, 2012)

6.5/10
Hanyo (Ki-young Kim, 1960)
Blancanieves (Pablo Berger, 2012)
Bandslam (Todd Graff, 2009)

6/10
Silver Linings Playbook (David O. Russell, 2012)
Hitchcock (Sacha Gervasi, 2012)
The Killer Elite (Sam Peckinpah, 1975)
Alceste à bicyclette (Philippe Le Guay, 2013)

5/10
Beautiful Creatures (Richard LaGravenese, 2013)

Janvier 2013

9.5/10
* Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958)

8.5/10
* The Night of the Hunter (Charles Laughton, 1955)

8/10
* Groundhog Day (Harold Ramis, 1993)
The Long Goodbye (Robert Altman, 1973)
La meglio gioventù (Marco Tullio Giordana, 2003)
* La poison (Sacha Guitry, 1951)

7.5/10
Después de Lucia (Michel Franco, 2012)
Django Unchained (Quentin Tarantino, 2012)
* The Party (Blake Edwards, 1968)
The Man Who Knew Too Much (Alfred Hitchcock, 1956)

7/10
Wuthering Heights (Andrea Arnold, 2011)
The Five-Year Engagement (Nicholas Stoller, 2012)
Suddenly, Last Summer (Joseph L. Mankiewicz, 1959)
Life of Pi (Ang Lee, 2012)
Rubber (Quentin Dupieux, 2010)
* Intolerable Cruelty (Joel Coen, 2003)
Young Adult (Jason Reitman, 2011)
New Girl s01

6.5/10
Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
Harvey (Henry Koster, 1950)

6/10
21 Jump Street (Phil Lord & Chris Miller, 2012)

5.5/10
Tabu (MIguel Gomes, 2012)

4/10
The Master (Paul Thomas Anderson, 2012)
Sightseers (Ben Wheatley, 2012)
Dernière édition par magobei le 1 janv. 17, 12:20, édité 32 fois.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

Avatar de l’utilisateur
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Messages : 8659
Inscription : 13 avr. 03, 20:28
Localisation : A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Joshua Baskin » 1 déc. 16, 08:15

Décembre 2016

Sully (Clint Eastwood) : 8/10

Films découverts

La tortue rouge (Michaël Dudok de Wit) : 8/10
Mafioso (Alberto Lattuada) : 8/10
10 Cloverfield lane (Dan Trachtenberg) : 7,5/10
Ce sentiment de l'été (Mickael Hers) : 7,5/10
The Nice guys (Shane Black) : 7/10
Popstar: Never Stop Never Stopping (Jorma Taccone & Akiva Schaffer) : 7/10
Butch Cassidy and the sundance kid (George Roy Hill) : 7/10
The Exterminator (James Glickenhaus) : 7/10
Abus de faiblesse (Catherine Breillat) : 7/10
Tickled (David Farrier & Dylan Reeve) : 7/10
Conan le barbare (John Milius) : 7/10
Père et fille - court-métrage- ((Michaël Dudok de Wit) : 6,5/10
Joy (David O'Russel) : 6,5/10
Mia Madre (Nanni Moretti) : 6,5/10
Excalibur (John Boorman) : 6,5/10
Knock Knock (Eli Roth) : 6,5/10
Midnight Special (Jeff Nichols) : 6/10
Le moine et le poisson - court-métrage- ((Michaël Dudok de Wit) : 6/10
Un + une (Claude Lelouch) : 6/10
Baghead (Mark & Jay Duplass) : 6/10
Saint-Amour (Benoit Delepine & Gustave Kervern) : 6/10
The Visit (M. Night shyamalan) : 6/10
Le dernier jour d'Yitzhak Rabin (Amos Gitai) : 5,5/10
Rives (Armel Hostiou) : 5,5/10
Une histoire américaine (Armel Hostiou) : 5,5/10
Chocolat (Roschdy Zem) : 5,5/10
The Aroma of tea - court-métrage- ((Michaël Dudok de Wit) : 5/10
Blade Runner (Ridley Scott) : 5/10
Zoolander 2 (Ben Stiller) : 5/10
Spider Baby (Jack Hill) : 5/10
Le convoi (Frédéric Schoendoerffer) : 4/10
Encore heureux (Benoît Graffin) : 4/10
Back home (Joachim Trier) : 4/10
La tour 2 contrôle infernale (Eric Judor) : 4/10
Legend (Brian Helgeland) : 4/10
The hill - court-métrage- (Jack Hill) : 3/10
The Danish girl (Tom Hooper) : 3/10
Les Tuche 2 : le rêve américain (Olivier Baroux) : 2/10

Films redécouverts

l'Union sacrée (Alexandre Arcady) : 7/10 (note quasi-nanarde)
En bonne compagnie (Paul Weitz) : 6,5/10
Zoolander (Ben Stiller) : 5,5/10

Séries découvertes

American Crime Story : The People v. O.J. Simpson, Saison 1 : 6,5/10
News Radio, Saison 3 : en cours
This is us, Saison 1 : en cours
The affair, Saison 2 : 7,5/10
Dernière édition par Joshua Baskin le 1 janv. 17, 12:28, édité 49 fois.

Avatar de l’utilisateur
John Holden
Accessoiriste
Messages : 1515
Inscription : 1 sept. 14, 21:41

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar John Holden » 1 déc. 16, 08:52

Décembre 2016


Film du mois :





Films découverts

Les Aventures d'Arsène Lupin...de Jacques Becker (1957) : 6.5/10
Raffles...de George Fitzmaurice (1930) : 6.5/10
Split second...de Dick Powell (1953) : 6.5/10

Repeat Performance...de Alfred L. Werker (1947) : 6/10
Sur le plancher des vaches...de Pierre-Jean Ducis (1939) : 6/10

Les Vierges...de Jean-Pierre Mocky (1963) : 5.5/10

Films revus/redecouverts

Manon des sources...de Marcel Pagnol (1952) : 8.5/10
Ugolin...de Marcel Pagnol (1952) : 8.5/10

So Long at the Fair...de Terence Fisher and Anthony Darnborough (1950) : 8/10




Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2014 : Norma Rae de M.Ritt (1979)
Octobre 2014 : Au grand balcon d'Henri Decoin (1949)
Novembre 2014 : Daisy Kenyon (Femme ou maîtresse) d'Otto Preminger (1948)
Décembre 2014 : The big knife (Le grand couteau) de Robert Aldrich (1955)

Janvier 2015 : Ryan's daughter de David Lean (1970)
Février 2015 : Risate di Gioia de Mario Monicelli (1960)
Mars 2015 : Il boom de Vittorio De Sica (1963)
Avril 2015 : Mahanagar (La grande ville) de Satyajit Ray (1963)
Mai 2015 : Opération Amsterdam de Michael McCarthy (1959)
Juin 2015 : Love letters de William Dieterle (1945)

Juin 2016 : The witch de Robert Eggers
Septembre 2016 : Never take candy from a stranger de Cyril Frankel (1960)
Octobre 2016 : Insiang de Lino Brocka (1976
Novembre 2016 : Le roman de Werther de Max Ophüls (1938)
Dernière édition par John Holden le 11 déc. 16, 10:03, édité 3 fois.

Johnny Doe
Producteur
Messages : 8897
Inscription : 13 mai 03, 19:59

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Johnny Doe » 1 déc. 16, 08:58

FILM DU MOIS

Image

FILMS / SERIES : DECOUVERTES / REDECOUVERTES

Star 80 (Bob Fosse, 1983) : 8/10
Altered States (Ken Russel, 1980) : 8/10
Anomalisa (Duke Johnson & Charlie Kaufman, 2015) : 8/10

Sully (Clint Eastwood, 2016) : 7/10
Arrival (Denis Villeneuve, 2016) : 7/10
The King Of Kong (Seth Gordon, 2006) : 7/10

Out Of The Past (Jacques Tourneur, 1947) : 6/10
The Outsiders - The Complete Novel (Francis Ford Coppola, 1983) : 6/10
Hush (Mike Flanagan, 2016) : 6/10

Crimson Peak (Guillermo Del Toro, 2015) : 5/10
Paper Towns (Jake Schreier, 2015) : 5/10
The Princess Bride (Rob Reiner, 1987) : 5/10

Cat People (Jacques Tourneur, 1942) : 4/10

FILMS REVUS

Le Père Noël est une ordure (Jean-Marie Poiré, 1982) : 9/10

Beverly Hills Cop (Martin Brest, 1984) : 6/10

Papy Fait De La Résistance (Jean-Marie Poiré, 1983) : 5/10

Beverly Hills Cop II (Tony Scott, 1987) : 4/10
Dernière édition par Johnny Doe le 31 déc. 16, 01:21, édité 10 fois.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13027
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Demi-Lune » 1 déc. 16, 09:14

FILM DU MOIS DE DÉCEMBRE 2016

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    La grande ville (Satyajit Ray, 1963) Image
    Still the water (Naomi Kawase, 2014) Image
    Brainstorm (Douglas Trumbull, 1983) Image
    Sils Maria (Olivier Assayas, 2014) Image
    Personal shopper (Olivier Assayas, 2016) Image
    Rogue One : A Star Wars story (Gareth Edwards, 2016) Image
    Premier contact (Denis Villeneuve, 2016) Image
    La chambre bleue (Mathieu Amalric, 2014) Image
    Your name (Makoto Shinkai, 2016) Image
    Diplomatie (Volker Schlöndorff, 2014) Image
    Violette Nozière (Claude Chabrol, 1978) Image
    Le Bon Gros Géant (Steven Spielberg, 2016) Image

FILMS REVUS

    Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir (George Lucas, 1977) Image
    Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque (Irvin Kershner, 1980) Image
    Star Wars, épisode VI : Le retour du Jedi (Richard Marquand, 1983) Image

    Les aventuriers de l'arche perdue (Steven Spielberg, 1981) Image
    Indiana Jones et le temple maudit (Steven Spielberg, 1984) Image
    Indiana Jones et la dernière croisade (Steven Spielberg, 1989) Image

    Apocalypse now (Francis Ford Coppola, 1979) Image
    2001, l'odyssée de l'espace (Stanley Kubrick, 1968) Image
    Rencontres du troisième type (Steven Spielberg, 1977) Image
    Le guépard (Luchino Visconti, 1963) Image
    Rocco et ses frères (Luchino Visconti, 1960) Image
    La chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964) Image
    The immigrant (James Gray, 2013) Image
    Nymph()maniac, volume 1 (Lars Von Trier, 2013) Image
    Michael Kohlhaas (Arnaud des Pallières, 2013) Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
mai 2016 : Gerry (Gus Van Sant, 2002)
juin 2016 : AKIRA (Katsuhiro Ōtomo, 1988)
juillet 2016 : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, 1988)
août 2016 : L'empire des sens (Nagisa Ōshima, 1976)
septembre 2016 : Nocturama (Bertrand Bonello, 2016)
octobre 2016 : El sicario, room 164 (Gianfranco Rosi, 2010)
novembre 2016 : La complainte du sentier (Satyajit Ray, 1955), L'invaincu (Satyajit Ray, 1956) & Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
Dernière édition par Demi-Lune le 30 déc. 16, 20:39, édité 20 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5183
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Thaddeus » 1 déc. 16, 11:38

Décembre 2016


Image



Secret défense (Jacques Rivette, 1998)
Dans un univers nocturne et inquiétant qui évoque l’univers du polar sans se plier à ses règles, le réalisateur dispense une ronde de mort où les victimes refont constamment surface pour se venger de leurs assassins. Comme toujours il laisse durer les scènes intermédiaires (longs voyages en métro et en train), déplace les enjeux de l’intrigue sur un terrain fluctuant entre tangible et irrationnel, et explore l’angoisse et les ravages intérieurs des êtres sans vraiment expliciter les situations qui les ont provoqués. Les impasses, redites, surplaces, hésitations, lignes droites et courbes du film rivettien sont toujours présents, mais c’est plutôt la fatalité de la tragédie grecque que revisite ce jeu de poker menteur dont les indices parcellaires masquent une grave réflexion sur la culpabilité et la morale du châtiment. 4/6

Le sergent noir (John Ford, 1960)
Emblématique de la dernière période de l’auteur, celle des synthèses thématiques et du dépouillement formel, le film se distingue également par un propos politique assez vigoureux et par une âpreté dans la narration des faits et le portrait psychologique qui mènera tout naturellement au conclusif Frontière Chinoise. Le genre westernien est ici relégué au fond de quelques flashbacks qui se complètent et se résume à l’intimisme d’une pièce de chambre, l’intrigue jouant d’abord sur les claviers de l’énigme policière et du suspense de prétoire. Transportant les préjugés sudistes et les relents de racisme dans les récits de cavalerie, déplaçant l’iconographie de la menace sexuelle, d’ordinaire noire ou indienne, Ford livre une œuvre sèche, ferme, captivante, sans picaresque ni sentimentalisme. 4/6

Premier contact (Denis Villeneuve, 2016)
Il faut un certain courage pour s’emparer d’un sujet que d’illustres prédécesseurs (de Spielberg à Zemeckis) ont déjà marqué de leurs glorieuses empreintes. Le cinéaste a le bon goût d’y adjoindre une humilité appréciable, choisissant de tenir toute emphase à distance en lui préférant une approche intimiste, un tempo ralenti, un penchant assez peu conventionnel pour l’interrogation rêveuse. Sa faculté à entretenir un climat de tension angoissée et son obstination à conférer un visage humain à une expérience extraordinaire favorisent de belles variations sur les potentialités du langage, la relativité du temps, les choix découlant d’une introspection à rebours, mais ses élans poétiques finissent par buter sur les écueils explicatifs d’un récit qui, par sa précipitation confuse, atténue la force de l’ensemble. 4/6

Abattoir 5 (George Roy Hill, 1972)
Dans un contexte de production consensuel pour ne pas dire uniforme, difficile de nier l’originalité et la déroutante étrangeté de cette mosaïque spatio-temporelle qui, si elle doit beaucoup de sa perfection technique au montage, ne repose hélas sur aucune véritable ossature. Prenant comme centre traumatique du récit le bombardement de Dresde en février 1945, le cinéaste procède d’une structure éclatée, agence des flashbacks par assemblages et similitudes qui obligent à une gymnastique intellectuelle peu payante et prennent souvent à l’écran des proportions de mammouth. Non dénué d’intérêt et de qualités, ne serait-ce que par sa témérité à assumer le ridicule (le repli sur une planète-bulle frise la vision d’un Raël), le film pourrait se résumer par son dernier plan : un feu glacial d’artifices à facettes. 3/6

Quelques jours de la vie d’Oblomov (Nikita Mikhalkov, 1980)
Ilya Ilitch Oblomov est un oisif indolent en instance de certitude, abdiquant devant les tâches et les exigences qui incombent à l’être ambitieux. Son camarade d’enfance, Stolz, serait plutôt la mouche du coche, le propagandiste assidu d’une Russie nouvelle. Le monde s’écoulant irrémédiablement, mieux vaut peut-être rester comme la feuille de l’arbre, disponible à tous les tourments et à tous les renouveaux. Avec un lyrisme tutoyant parfois le sacré, une vraie truculence dans la drôlerie et la légèreté, une mélancolie suave qui dit les craintes et les hésitations d’un homme inadapté, avec la chaleur d’une amitié fidèle ou d’un amour naissant, ce beau film capte ces instants de l’existence où, tout ayant été dit, on guette dans le silence de la nature la réponse d’autrui à des questions qui vous dépassent. 5/6

Baccalauréat (Cristian Mungiu, 2016)
En un peu plus de deux heures si concentrées qu’elles fusent à la manière d’un bolide, Mungiu creuse la veine morale et psychologique de son cinéma en évitant tous les écueils de l’étude clinique, austère et hanekienne qui le menace. Se compromettre ou rester intègre ? Louvoyer avec sa conscience ou couler comme une pierre ? Tel un étrange polar dont le crime serait une faute secrète et dont la punition resterait anonyme, le film met la théorie en pratique, éprouve ces questions à la réalité d’un pays corrompu où chaque couche du système social est régulée par les accommodements personnels et les petits arrangements entre amis. Avec toujours un humanisme compréhensif qui lui permet de bannir la fatalité punitive au profit d’une répartition complexe des raisons et des responsabilités. 5/6

Chrysanthèmes tardifs (Mikio Naruse, 1954)
C’est le parfum âcre de la résignation, envahissant l’âme comme une sourde douleur tancerait le corps, qui émane d’abord de cette chronique du quotidien. Les personnages ne peuvent ici mêler leur amertume à la satisfaction de s’inscrire dans le grand cycle de l’univers, n’ont pas les moyens d’une telle transcendance. Où qu’ils tournent leur regard, celui-ci se heurte à la pesanteur, à la fermeture, à l’opacité du monde. Ainsi vont les jours de Kin, ancienne geisha devenue usurière n’ayant plus d’intérêt dans la vie que ceux tirés des prêts qu’elle octroie à ses ex-collègues. Naruse dépeint l’assèchement de son cœur, la mise au rebut de ses rêves d’amour, le durcissement de sa carapace comme autant d’impératifs à une survie asservie au règne de l’argent. La forme est élusive, le fond sans illusion. 4/6

Broadcast news (James L. Brooks, 1987)
Moins méchant, radical et dévastateur que le Network de Lumet, Brooks croque une satire du journalisme télévisé (belles gueules qui ne sont pas vraiment des reporters, sujets sur l’"âme humaine" à simple vocation distractive ou émoustillante, compromissions diverses avec la déontologie) pour mieux explorer à sa manière le vieux conflit entre le monde et l’image dans un pays dont, significativement, le président fut autrefois acteur. Il offre une réflexion subtile sur les interférences du sentiment et du travail, une allégorie politique sur le règne médiatique de l’apparence et de la communication, comme un film de Cukor pour les années 80 : cynique quant à l’arrivisme et sceptique vis-à-vis de l’amour. Les comédiens sont parfaits, à commencer par une Holly Hunter éclatante de charme et d’énergie. 4/6

The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
Les opus de Greenaway s’emboîtent les uns dans les autres, se répartissent par tendances, offrent des perspectives cavalières. Celui-ci se situe en 1659, à l’époque de la contre-réforme, mais parle tout autant du présent : exploitation des enfants, mensonge public, pourriture privée. S’y déroule un cérémonial autour d’un bébé thaumaturge, d’une fausse vierge se faisant passer pour sa mère et d’une Église coercitive. Univers tragique où le sexe conduit à la mort, jeu construit autour du réel et de sa représentation, comme un rituel glacé de l’abjection humaine. Si les provocations crues de ce film hiératique et grandiloquent, son radicalisme sans contrepartie, son obstination à fixer laideurs et turpitudes dénotent la poursuite intrépide d’un cinéma résolument différent, ils peuvent tout aussi bien lasser. 3/6

Personal shopper (Olivier Assayas, 2016)
Le passage est souvent vite franchi entre la mansuétude accordée à un cinéaste désireux de faire bouger les lignes et la perplexité un peu navrée devant la pauvreté des moyens mis en œuvre pour y parvenir. Et la frontière bien mince entre l’attention captivée par une mise en scène élégante et sans artifices et l’embarras provoqué par la vacuité du propos qu’elle peine à dissimuler. Tel est le régime permanent de ce film pas honteux mais globalement inodore, souvent aussi ectoplasmique que son sujet, où Assayas s’obstine à ne jamais lâcher le wagon de l’hypermodernité (communications, réseaux et medias high tech en continu) tout s’abreuvant à la source d’un fantastique assez ringard qu’il cherche en vain à dynamiser. La conclusion, tentative artificielle de noyer le poisson, ne relève pas la barre. 3/6

Paterson (Jim Jarmusch, 2016)
Plus essai que fiction hantée, pièce d’orfèvrerie que rêverie baudelairienne, cette chronique de l’ordinaire constitue l’un des films les plus théoriques de l’auteur qui, en sérialisant le train-train routinier des jours, cherche à y déceler des répétitions, des rimes, des variations, des saillies riches ou pauvres. Son inframonde duveteux et multiethnique, sans heurt ni dispute, est comme un univers réduit à une liste de courses culturelles dans un notebook, un inventaire de petits machins, petits objets, petites anecdotes, petits clins d’œil déposés comme autant de cailloux charmants sur un chemin parfaitement linéaire, et dont la réaction chimique procède d’un mélange lancinant de sérénité et d’étrangeté inquiète. Reste qu’à toujours flirter avec la ténuité, on verse un peu dans l’inconsistance désincarnée. 4/6

Station terminus (Vittorio de Sica, 1953)
Ce n’est pas une brève rencontre mais sa fin, l’agonie lente d’une passion collée au rythme de l’existence, racontée dans un espace clos (l’immensité grouillante de la gare de Rome) et en temps réel, sans que jamais le récit ne cède à la tentation du flash-back. De par la composition sinueuse et désarticulée du film, le réalisateur gonfle chaque moment de sa charge concrète et cherche à rendre une sorte de condensé de la quotidienneté humaine. Entre la revendication désespérée contre l’organisation de la vie en structures sociales et la leçon du moraliste déplorant qu’il n’y a pas d’accomplissement possible sur terre, il maintient l’équilibre. Et c’est par le va-et-vient de sa sympathie du couple traqué au monde qui lui fait face qu’il parvient à offrir aux deux forces en présence une attention lucide et émue. 4/6

Pas de repos pour les braves (Alain Guiraudie, 2003)
Bienvenue dans un monde nouveau, l’univers branque d’un drôle d’Ulysse qui devra traverser quelques fantasques cerveaux afin de retrouver la terre ferme. Faisant du Sud-ouest rural un genre de cosmos merveilleux, Guiraudie invente une fiction mi-allégorique mi-triviale, errant sur des routes incertaines et associant dans une joyeuse insolence le refus de la convention et le goût de la référence. Il croise rêve et réalité avec une fantaisie qui rappelle le délire imaginaire de Buñuel, déroule un récit volontairement décousu où la cocasserie almanach Vernot des noms de villes le dispute à la truculence de personnages plus ou moins azimutés, et assume un parti pris d’éclatement de genres et de tonalités qui l’impose comme l’une des identités les plus originales du cinéma français actuel. 4/6

Brain dead (Peter Jackson, 1992)
En matière d’horreur, ne pas confondre vitesse et précipitation et savoir gérer ses effets est une condition de survie. Jackson prend donc le temps d’annoncer le programme : un virus inoculé par un redoutable singe-rat va transformer les habitants d’une bourgade entière en zombies déchaînés. Cible première idéale : une marâtre castratrice devenue monstre morfale puis baudruche grotesque, prête à avaler son rejeton après le "grand nettoyage". Avec la frénésie et l’inventivité orgiaques du Raimi d’Evil Dead, le cinéaste s’en donne donc à cœur joie et orchestre une sanguinolente farandole d’éviscérations drolatiques, de recompositions morphologiques et de mutilations dégueulasses, un jeu de massacre gorissime en forme de crescendo désopilant, dont le délire et la démesure burlesques forcent le respect. 4/6

La femme à abattre (Raoul Walsh & Bretaigne Windust, 1951)
Non crédité au générique, Walsh fut appelé peu après le début du tournage à la demande de Bogart, celui-ci estimant Bretaigne Windust incompétent. L’intrigue de série noire se voit ainsi transcendée par l’inspiration d’un réalisateur qui n’a pas son pareil pour filmer l’emprise des ténèbres et la faire peser sur les articulations de flash-backs imbriqués à la manière de poupées russes, tout au long d’un récit aussi implacable que l’organisation du crime contre laquelle se bat le protagoniste. Une fois de plus, c’est une logique d’efficacité pure qui dicte l’économie de cette mise en scène constamment inventive, dont les ombres portées, les éclairages contrastés, les ellipses fluides, les transitions sèches fouettent l’intensité d’un climat constant d’angoisse et de brutalité. Un modèle de narration et de tension sourde. 5/6
Top 10 Année 1951

20.000 lieues sous les mers (Richard Fleischer, 1954)
Emploi judicieux du Cinémascope, décors inventifs, effets spéciaux très soignés avec un combat titanesque contre un calmar géant comme clou du spectacle : en se lançant dans cette adaptation du merveilleux roman de Jules Verne, les studios Disney ont témoigné d’une véritable exigence. La poésie n’en est pas absente, de l’inhumation sous-marine aux grondements de l’orgue faisant résonner l’intérieur modern style du Nautilus, en passant par le hublot en forme d’iris ou de diaphragme photographique qui s’ouvre sur les profondeurs. Quant à James Mason, il compose un Nemo pathétique, misanthrope, pacifiste, maître de l’énergie nucléaire préférant détruire son arme plutôt que d’en révéler les secrets aux hommes. Le message est clair pour l’époque, et ajoute la pertinence au charme de l’ensemble. 4/6

Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier (Pedro Almodóvar, 1980)
Joyeux enfant dévergondé des nuits madrilènes, Almodóvar a mis un an pour bricoler cette comédie provocante aux airs de plaisanterie potache, dont le charme exaspérant mêle les grossièretés d’un brouillon et les intuitions d’un auteur déjà conscient de ses possibilités. L’image est pouilleuse comme pas permis, les faux raccords ne se comptent plus, mais la vitalité des personnages, l’extravagance de leurs désirs et la folie de leurs comportements suffisent à entraîner dans un univers assez grinçant et original pour maintenir la curiosité. Entre concours d’érections et femme à barbe frustrée, ondinisme et masochisme, loufoqueries scatologiques et parodies publicitaires (un spot promouvant une petite culotte très spéciale), le film trace son chemin, sans peur d’apparaître inégal et désordonné. 3/6

Fais de beaux rêves (Marco Bellocchio, 2016)
Au centre du drame : la figure éminemment bellocchienne de la mère, dont la mort entourée d’un halo de non-dit familial plombera la vie sociale et amoureuse du fils orphelin qui l’adorait. On croirait le film sorti du cinéma psycho-freudien des années soixante-dix tant il s’empare bravement de tout cet attirail traumatique sans jamais chercher à biaiser la transparence de ses implications. Mais le cinéaste est plus subtil que les écueils de son sujet, et il le prouve en ordonnant une mosaïque de souvenirs hantés, de rêveries sombres, de doutes et de peurs parfois à la lisière de l’étrangeté fantasmatique. Il tient surtout avec fluidité et rigueur les rênes d’un récit enveloppant où se dessine patiemment, par les effets conjugués de l’introspection et de l’amour salvateur, la possibilité d’une délivrance. 4/6


Et aussi :

Sausage party (Conrad Vernon & Grieg Tiernan, 2016) - 4/6
Alice (Jan Švankmajer, 1987) - 5/6
Rogue one : A star wars story (Gareth Edwards, 2016) - 4/6
Manchester by the sea (Kenneth Lonergan, 2016) - 5/6



Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Novembre 2016 - Dernières nouvelles du cosmos (Julie Bertuccelli, 2016)
Octobre 2016 - Showgirls (Paul Verhoeven, 1995)
Septembre 2016 - Aquarius (Kleber Mendonça Filho, 2016)
Août 2016 - Le flambeur (Karel Reisz, 1974)
Juillet 2016 - A touch of zen (King Hu, 1971)
Juin 2016 - The witch (Robert Eggers, 2015)
Mai 2016 - Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 29 déc. 16, 16:36, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42638
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Flol » 1 déc. 16, 11:45

Décembre 2016

Films découverts
Child's Play (Sidney Lumet) : 4/10
Sausage Party (Greg Tiernan & Conrad Vernon) : 3/10
Sully (Clint Eastwood) : 7.5/10
The Best Years of Our Lives (William Wyler) : 7.5/10
L'an 01 (Jacques Doillon, Alain Resnais & Jean Rouch) : 6/10
Framed (Phil Karlson) : 6/10
The Roost (Ti West) : 1/10
Tickled (David Farrier & Dylan Reeve) : 7.5/10
Arrival (Denis Villeneuve) : 8/10
Allied (Robert Zemeckis) : 6/10
Transcendance (Wally Pfister) : 5.5/10
Papa ou maman 2 (Martin Bourboulon) : 6.5/10
Rogue One: A Star Wars Story (Gareth Edwards) : 6.5/10
Manchester by the Sea (Kenneth Lonergan) : 8/10
Remember (Atom Egoyan) : 5/10
The Bigamist (Ida Lupino) : 6/10
The Hitch-Hiker (Ida Lupino) : 6.5/10
L'ombre des femmes (Philippe Garrel) : 4/10
31 (Rob Zombie) : 3/10
Holidays (des gens dont un Kevin Smith en roue libre) : 4/10
The Exterminator (James Glickenhaus) : 7/10 *
Paterson (Jim Jarmusch) : 8/10
Cigarettes et chocolat chaud (Sophie Reine) : 3/10
Hedi, un vent de liberté (Mohamed Ben Attia) : 5.5/10
Irma Vep (Olivier Assayas) : 6.5/10
Turbo Kid (François Simard, Anouk Whissell & Yoann-Karl Whissell) : 5.5/10
The House of Mirth (Terence Davies) : 7.5/10

Films revus
Parking (Jacques Demy) : 9/10 * (=)
The Room (Tommy Wiseau) : 8/10 * (=)
Commando (Mark L. Lester) : 8/10 * (=)
The Others (Alejandro Amenábar) : 8/10 (=)
The Lord of the Rings - The Fellowship of the Ring (Peter Jackson) : 8.5/10 (=)
The Lord of the Rings - The Two Towers (Peter Jackson) : 7.5/10 (=)
The Lord of the Rings - The Return of the King (Peter Jackson) : 8.5/10 (=)
Scott Pilgrim vs the World (Edgar Wright) : 7/10 (-)

Séries découvertes
Hip-Hop Evolution (Darby Wheeler) : 7.5/10
Breaking Bad - saison 4 (Vince Gilligan) : 7/10

* Note nanarde

Mes films du mois de Janvier 2005 à Novembre 2016
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2005 : Turkish Delights (Paul Verhoeven)
Février 2005 : Bloody Sunday (Paul Greengrass)
Mars 2005 : The Life Aquatic with Steve Zissou (Wes Anderson)
Avril 2005 : Sweet Sixteen (Ken Loach)
Mai 2005 : Sleuth (Joseph L. Mankiewicz)
Juin 2005 : Man in the Moon (Robert Mulligan)
Juillet 2005 : Flesh + Blood (Paul Verhoeven)
Août 2005 : Bottle Rocket (Wes Anderson)
Septembre 2005 : The Getaway (Sam Peckinpah)
Octobre 2005 : Greed (Erich Von Stroheim)
Novembre 2005 : A History of Violence (David Cronenberg)
Décembre 2005 : The Man Who Would Be King (John Huston)
Janvier 2006 : Der Vierde Man (Paul Verhoeven)
Février 2006 : The New World (Terrence Malick)
Mars 2006 : Bring Me the Head of Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Avril 2006 : Sorcerer (William Friedkin)
Mai 2006 : Testament (Lynn Littman)
Juin 2006 : The Last Boy Scout (Tony Scott)
Juillet 2006 : The Devil's Rejects (Rob Zombie)
Août 2006 : Breezy (Clint Eastwood)
Septembre 2006 : Tarnation (Jonathan Caouette)
Octobre 2006 : Children of Men (Alfonso Cuaron)
Novembre 2006 : Black Book (Paul Verhoeven)
Décembre 2006 : My Darling Clementine (John Ford)
Janvier 2007 : Casablanca (Michael Curtiz)
Février 2007 : Keane (Lodge Kerrigan)
Mars 2007 : Lonely are the Brave (David Miller)
Avril 2007 : The Prisoner of Shark Island (John Ford)
Mai 2007 : Babe : Pig in the City (George Miller)
Juin 2007 : The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Juillet 2007 : Two For The Road (Stanley Donen)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Septembre 2007 : The Bourne Supremacy (Paul Greengrass)
Octobre 2007 : Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : 24 Hour Party People (Michael Winterbottom)
Décembre 2007 : We Own The Night (James Gray)
Janvier 2008 : Sweeney Todd (Tim Burton)
Février 2008 : La Nuit Américaine (François Truffaut)
Mars 2008 : The Man Who Shot Liberty Valance (John Ford)
Avril 2008 : F...comme Fairbanks (Maurice Dugowson)
Mai 2008 : Mr Smith Goes to Washington (Frank Capra)
Juin 2008 : Block Party (Michel Gondry)
Juillet 2008 : Bridge to Terabithia (Gabor Csupo)
Août 2008 : The Pursuit of Happyness (Gabriele Muccino)
Septembre 2008 : The Mist (Frank Darabont)
Octobre 2008 : Entre les murs (Laurent Cantet)
Novembre 2008 : At Close Range (James Foley)
Décembre 2008 : Faits Divers (Raymond Depardon)
Janvier 2009 : Urgences (Raymond Depardon)
Février 2009 : The Wrestler (Darren Aronofsky)
Mars 2009 : You can't take it with you (Frank Capra)
Avril 2009 : Le Trou (Jacques Becker)
Mai 2009 : Family Life (Ken Loach)
Juin 2009 : La Ronde (Max Ophüls)
Juillet 2009 : Bukowski - Born Into This (John Dullaghan)
Août 2009 : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Septembre 2009 : District 9 (Neil Blomkamp)
Octobre 2009 : (500) Days of Summer (Marc Webb)
Novembre 2009 : Once (John Carney)
Décembre 2009 : Avatar (James Cameron)
Janvier 2010 : Mr. Nobody (Jaco Van Dormael)
Février 2010 : Valkyrie (Bryan Singer)
Mars 2010 : Boy A (John Crowley)
Avril 2010 : The Red Shoes (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Mai 2010 : Grey Gardens (Albert Maysles, David Maysles, Ellen Hovde & Muffie Meyer)
Juin 2010 : Sixteen Candles (John Hughes)
Juillet 2010 : The Fall (Tarsem Singh)
Août 2010 : This Is It (Kenny Ortega)
Septembre 2010 : Des Hommes et des Dieux (Xavier Beauvois)
Octobre 2010 : The Social Network (David Fincher)
Novembre 2010 : The Dead (John Huston)
Décembre 2010 : Death Wish III (Michael Winner)
Janvier 2011 : Miracle Mile (Steve De Jarnatt)
Février 2011 : On Her Majesty's Secret Service (Peter Hunt)
Mars 2011 : Brief Encounter (David Lean)
Avril 2011 : Punishment Park (Peter Watkins)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Running on Empty (Sidney Lumet)
Juillet 2011 : Music Box (Costa-Gavras)
Août 2011 : The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (Andrew Dominik)
Septembre 2011 : 7th Heaven (Frank Borzage)
Octobre 2011 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Novembre 2011 : Super (James Gunn)
Décembre 2011 : City of Hope (John Sayles)
Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Février 2012 : Incendies (Denis Villeneuve)
Mars 2012 : Modern Times (Charlie Chaplin)
Avril 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Mai 2012 : The Conversation (Francis Ford Coppola)
Juin 2012 : The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell)
Juillet 2012 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot)
Août 2012 : Scaramouche (George Sidney)
Septembre 2012 : The Tall T (Budd Boetticher)
Octobre 2012 : Anatomy of a Murder (Otto Preminger)
Novembre 2012 : Frankenweenie (Tim Burton)
Décembre 2012 : Le Havre (Aki Kaurismäki)
Janvier 2013 : The White Diamond (Werner Herzog)
Février 2013 : Oslo, 31 Août (Joachim Trier)
Mars 2013 : The Swimmer (Frank Perry)
Avril 2013 : Les Naufragés de l'Île de la Tortue (Jacques Rozier)
Mai 2013 : The Thin Blue Line (Errol Morris)
Juin 2013 : Hôtel Terminus (Marcel Ophuls)
Juillet 2013 : Tous les matins du monde (Alain Corneau)
Août 2013 : Gummo (Harmony Korine)
Septembre 2013 : Calmos (Bertrand Blier)
Octobre 2013 : Le Quai des Brumes (Marcel Carné)
Novembre 2013 : Inside Llewyn Davis (Joel Coen)
Décembre 2013 : A Matter of Life & Death (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Janvier 2014 : Tel père, tel fils (Hirokazu Kore-eda)
Février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Avril 2014 : Underworld U.S.A. (Samuel Fuller)
Mai 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne)
Juin 2014 : Under The Skin (Jonathan Glazer)
Juillet 2014 : Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves)
Août 2014 : Gallipoli (Peter Weir)
Septembre 2014 : Wonderland (Michael Winterbottom)
Octobre 2014 : Blancanieves (Pablo Berger)
Novembre 2014 : L'Enfance d'Ivan (Andreï Tarkovski)
Décembre 2014 : Whiplash (Damien Chazelle)
Janvier 2015 : Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Février 2015 : Allemagne Année Zéro (Roberto Rossellini)
Mars 2015 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov)
Avril 2015 : Images (Robert Atman)
Mai 2015 : Mia Madre (Nanni Moretti)
Juin 2015 : Inside Out (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen)
Juillet 2015 : Les Glaneurs et la Glaneuse (Agnès Varda)
Août 2015 : The One I Love (Charlie McDowell)
Septembre 2015 : Bad Timing (Nicolas Roeg)
Octobre 2015 : Fatima (Philippe Faucon)
Novembre 2015 : Une partie de campagne (Jean Renoir)
Décembre 2015 : Le Bouton de Nacre (Patricio Guzmán)
Janvier 2016 : La Soufrière (Werner Herzog)
Février 2016 : Nashville (Robert Altman)
Mars 2016 : Midnight Special (Jeff Nichols)
Avril 2016 : Everybody Wants Some !! (Richard Linklater)
Mai 2016 : Wuthering Heights (Andrea Arnold)
Juin 2016 : Amy (Asif Kapadia)
Juillet 2016 : Close-Up (Abbas Kiarostami)
Août 2016 : Rester Vertical (Alain Guiraudie)
Septembre 2016 : Aquarius (Kleber Mendonça Filho)
Octobre 2016 : Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda)
Décembre 2016 : Into the Inferno (Werner Herzog)
Dernière édition par Flol le 30 déc. 16, 23:47, édité 24 fois.

Avatar de l’utilisateur
El Dadal
Cadreur
Messages : 4190
Inscription : 13 mars 10, 01:34

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar El Dadal » 1 déc. 16, 12:10

DÉCEMBRE 2016

FILM DU MOIS
Image


Films découverts:
    _ Crooklyn (Spike Lee - 1994) Image
    _ Premier contact (Denis Villeneuve - 2016) Image
    _ Cat's Eye (Lewis Teague - 1985) Image
    _ Le château du dragon (Joseph L. Mankiewicz - 1946) Image
    _ Alliés (Robert Zemeckis - 2016) Image
    _ The Nail Gun Massacre (Terry Lofton & Bill Leslie - 1985) Image
    _ Quoi de neuf Bob? (Frank Oz - 1991) Image
    _ Lolita malgré moi (Mark Waters - 2004) Image
    _ Coup double (Jeff Kanew - 1986) Image
    _ La course au jouet (Brian Levant - 1996) Image

Films revus:
    _ Punch-Drunk Love (Paul Thomas Anderson - 2002) Image
    _ 3 hommes à abattre (Jacques Deray - 1980) Image
Dernière édition par El Dadal le 31 déc. 16, 15:51, édité 8 fois.

Avatar de l’utilisateur
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Messages : 3262
Inscription : 15 avr. 03, 10:20
Localisation : South Bay

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Vic Vega » 1 déc. 16, 13:37

Décembre 2016


Film du mois
La Femme à abattre de Bretaigne Windust et Raoul Walsh


Films découverts
La Femme à abattre de Bretaigne Windust et Raoul Walsh 8/10
Walkover de Jerzy Skolimowski 8/10
Cinq pièces faciles de Bob Rafelson 7/10
La Dernière Corvée de Hal Ashby 7/10
Bienvenue, Mister Chance de Hal Ashby 7/10
Light Sleeper de Paul Schrader 7/10
Jack le magnifique de Peter Bodganovich 7/10
American Dream de Barbara Kopple, Cathy Caplan et Thomas Haneke 7/10
Plus dure sera la chute de Mark Robson 7/10
Les Passagers de la nuit de Delmer Daves 7/10
Dimanche à six heures de Lucian Pintilie 7/10
Weekend Lover de Lou Ye 6.5/10
Swingers de Doug Liman 6/10
The King of Marvin Gardens de Bob Rafelson 6/10
Insomnia d'Erik Skjoldbjærg 6/10
Oasis: Supersonic de Mat Whitecross 6/10
All the real girls de David Gordon Green 6/10
In Search of a Midnight Kiss d'Alex Holdridge 6/10
Beijing Bastards de Zhang Yuan 5/10
La Dernière Séance de Peter Bogdanovich 4/10
The Tunnel de Kim Seong-hoon 4/10
La Clé de verre de Stuart Heisler 4/10
Le Dahlia Bleu de George Marshall 4/10
Mademoiselle de Park Chan-wook 3/10


Séries TV


Films revus (Hors compétition)


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
avril 2012=L'Insoumis (Alain Cavalier)
mai 2012=The Nickel Ride (Robert Mulligan)
juin 2012=Nightfall (Jacques Tourneur)
juillet 2012=Chasse au gang (André De Toth)
août 2012=Pitfall (André De Toth)
septembre 2012=Nashville (Robert Altman)
octobre 2012=Mandingo (Richard Fleischer)
novembre 2012=Typhoon Club (Somai Shinji)
décembre 2012=La Jetée (Chris Marker)
janvier 2013=Le Quatrième homme (Phil Karlson)
février 2013=La Brute revient au pays natal (Imamura Shohei)
mars 2013=Madame Bovary (Vincente Minnelli)
avril 2013=Le Père Noël A Les Yeux Bleus (Jean Eustache)
mai 2013=Kill me again (John Dahl)
juin 2013=Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
juillet 2013=Les Mauvaises Fréquentations (Jean Eustache)
août 2013=Ça chauffe au lycée Ridgemont (Amy Heckerling)
septembre 2013=Boire et déboires (Blake Edwards)
octobre 2013=A Petal (Jang Sun-woo)
novembre 2013=Echec à l'organisation (John Flynn)
décembre 2013=Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
janvier 2014= That day on the beach (Edward Yang)
février 2014=Une Sale histoire (Jean Eustache)
mars 2014=Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau)
avril 2014=Frankenweenie (1984) (Tim Burton)
mai 2014=La Chatte des montagnes (Ernst Lubitsch)
juin 2014=Solitude (Paul Fejos)
juillet 2014=Mon ami Ivan Lapchine (Alexeï Guerman)
août 2014=Enfants de salauds (André De Toth)
septembre 2014=Le Flambeur (Karel Reisz)
octobre 2014=Du Rififi chez les hommes (Jules Dassin)
novembre 2014=Metade Fumaca (Riley Yip)
décembre 2014=Monsieur Klein (Joseph Losey)
janvier 2015=Le Kimono Rouge (Samuel Fuller)
février 2015=The Beast to Die (Murakawa Toru)
mars 2015=Mafioso (Alberto Lattuada)
avril 2015=Dragon Inn (King Hu)
mai 2015=Génération Proteus (Donald Cammell)
juin 2015=Ryuji (Kawashima Toru)
juillet 2015=Paradis perdu (Abel Gance)
août 2015=Une Chambre en ville (Jacques Demy)
septembre 2015=Les Neuf Reines (Fabián Bielinsky)
octobre 2015= Requiem pour un massacre (Kato Tai)
novembre 2015=La Vérification (Alexeï Guerman)
décembre 2015=Du poison pour les fées (Carlos Enrique Taboada)
janvier 2016=Une Journée particulière (Ettore Scola)
février 2016=Double Destinée (Roberto Gavaldón)
mars 2016=Hoop Dreams (Steve James)
avril 2016=Marqué par la haine (Robert Wise)
mai 2016=Le Dernier Testament (Lyne Littman)
juin 2016=Belladonna (Yamamoto Eiichi)
juillet 2016=Les Forbans de la nuit (Jules Dassin)
août 2016=Coolie Killer (Terry Tong)
septembre 2016=Echos d'un sombre empire (Werner Herzog)
octobre 2016=Glengarry (James Foley)
novembre 2016=Le Chêne (Lucian Pintilie)
Dernière édition par Vic Vega le 31 déc. 16, 21:20, édité 25 fois.
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
G.T.O
Egal à lui-même
Messages : 4082
Inscription : 1 févr. 07, 13:11

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar G.T.O » 1 déc. 16, 14:04

FILM DU MOIS :



FILMS DECOUVERTS:

SAUSAGE PARTY : ❍
SUICIDE SQUAD : ★
SULLY : ★★★
MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS : ★
ARRIVAL : ★★1/2
L'AVENIR : ★
PATERSON : ★
THE AUTOPSY OF JANE DOE : ★★



FILMS REDECOUVERTS :

RUNNING ON EMPTY : ★★★
WOLFEN : ★★1/2
A CHRISTMAS CAROL : ★★

BAREME :
❍ nul
★ : médiocre
★★ : moyen
★★1/2 : pas mal
★★★ : bien
★★★★ : excellent
★★★★★ : chef-d'oeuvre
Dernière édition par G.T.O le 28 déc. 16, 08:54, édité 11 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9763
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Gounou » 1 déc. 16, 14:41

PARKING (Jacques Demy) 3/10
THE ROOM (Tommy Wiseau) 2/10
SULLY (Clint Eastwood) 7,5/10
TICKLED (David Farrier, Dylan Reeve) 7/10
BLUE JAY (Alex Lehmann) 6/10
MANCHESTER BY THE SEA (Kenneth Lonergan) 8,5/10

RE :
THE TRUMAN SHOW (Peter Weir) 7/10
COMMANDO (Mark Lester) 6,5/10
EDWARD SCISSORHANDS (Tim Burton) 8,5/10
BLADE RUNNER (Ridley Scott) 9/10

SERIES :
GAME OF THRONES (Saison 6) en cours
Dernière édition par Gounou le 21 déc. 16, 00:35, édité 9 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
C2302t
Doublure lumière
Messages : 580
Inscription : 30 nov. 13, 17:40

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar C2302t » 1 déc. 16, 16:56

Film du mois : vaiana

Découvertes

Vaiana la légende au bout du monde : 8.5/10

Lettre à momo : 8/10
L'œil du monocle de george lautner : 8/10


Duel to The death de siu tung ching : 7.5/10
Le fantôme de Cath dancing de Richard c. Sarafian : 7.5/10

Rogue one, a story of star wars : 7/10
Les ailes de honneamise de hiroyuki Yamaga : 7/10
Shiri de kang je gyu : 7/10

Le monocle noir de george lautner : 6.5/10

Le toubib de Pierre grenier déferre : 6/10

Redécouvertes
Les vikings de Richard fleischer : 8/10

L'arme fatale 3 de Richard donner : 7,5/10
Kung fu panda 3 : 7.5/10

V for vendetta : 7/10

Séries

Games of throne s6 : 9/10
Daredevil s2 : 9/10

Les vikings s4 : 8/10
La quatrième dimension s1 : 8/10


Film de janvier : le garçon et le bête
Film de février : le 7eme juré
Film de mars : kundo
Film d'avril : la légende de manolo
Film de mai : wiplash
Film de juin : Silmido
Film de juillet : ces garçons qui venaient du Brésil
Film d'août : dernier train pour busan
Film de septembre : kubo et l'armure magique.
Film d'octobre : la fin du jour
Film de novembre : garçon d'honneur
Dernière édition par C2302t le 30 déc. 16, 16:27, édité 12 fois.

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5579
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Best » 1 déc. 16, 22:41

Décembre 2016

Film du mois

Manchester by the sea (Kenneth Lonergan)

Image


Films découverts (Re)

Your Name (Makoto Shinkai) 9/10
Sully (Clint Eastwood) 8,5/10
Star Wars : Rogue one (Gareth Edwards) 8,5/10
Paterson (Jim Jarmusch) 8/10
Premier Contact (Denis Villeneuve) 8/10
Vaiana, la légende du bout du monde (John Musker, Ron Clements) 7/10
Papa ou maman 2 ( Martin Bourboulon ) 6,5/10
Chinese zodiac (Jackie Chan) 6/10
The Mermaid (Stephen Chow) 6/10
Total Recall : Mémoires Programmées (Len Wiseman) 5/10



Films revus (Hors compétition)

Les Fils de l'homme (Alfonso Cuarón) 8,5/10 ▲
Jin-roh, la brigade des loups (Hiroyuki Okiura) 8,5/10 ▲
Fullmetal Alchemist : L'Étoile sacrée de Milos (Kazuya Murata) 8,5/10 ►
Les Croods (Chris Sanders, Kirk DeMicco) 8/10 ►
Star trek - sans limites (Justin Lin) 7/10 ►
Warcraft : Le commencement (Duncan Jones) 7/10 ►



Séries (Hors compétition) (Revues)

Bungou Stray Dogs - Saison 2 (Igarashi Takuya) 9/10
Sword art online - Saison 1 (Ito Tomohiko) 8/10
Sword art online - Saison 2 (Ito Tomohiko) 7,5/10
Busou Renkin (Kato Takao) 7,5/10
Yuri on ice - Saison 1 (Yamamoto Sayo) 7/10
Seraph Of The End - Saison 1 (Tokudo Daisuke) 6/10
Seraph Of The End - Saison 2 (Tokudo Daisuke) 6/10



Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique

Mes films du mois de Mai 2005 à Novembre 2016

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par Best le 30 déc. 16, 01:14, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9444
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Décembre 2016

Messagepar Miss Nobody » 2 déc. 16, 00:04

FILMS DU MOIS DE DECEMBRE 2016

Film du mois

Image

Films vus

* La vie passionnée de Vincent Van Gogh (Minnelli) ●●●○○
Vie passionnée et film passionné qui retrace sans trop d’écarts la vie pleine de tourments de Van Gogh, du noir de son expérience de prédicateur en terre minière et de ses premiers dessins au fusain, jusqu’au jaune flamboyant de ses tournesols, ses blés, ses lampes et ses soleils. Kirk Douglas est excellent, on oublie rapidement la star pour ne voir que le peintre qu’elle incarne. Vicente Minnelli prend visiblement plaisir à reconstituer les toiles à l’écran et à jouer avec les différentes palettes du peintre, livrant un film – comme toujours- très appliqué esthétiquement. Le film possède néanmoins quelques lourdeurs didactiques et un brin d’académisme aussi, déséquilibrant certains passages (l’apprentissage au contact des peintres) et atténuant la force de plusieurs autres (la folie qui s’installe puis éclate).
* Le carrefour de la mort (Hathaway) ●●●○○
Un film noir plutôt bon, qui reste dans les mémoires grâce à la présence de son bad guy sadique interprété par Richard Widmark (son premier rôle de cinéma) dont les quelques apparitions, un rictus de psychopathe collé au visage, sont absolument glaçantes. S’il commence sur des chapeaux de roues avec une scène de braquage et de descente en ascenseur angoissante à souhait, le film possède par la suite un léger problème de rythme, alternant des scènes fortes et d’autres nettement plus conventionnelles, un scénario un peu lâche et une fin un brin invraisemblable. Dommage.
* Le bouffon du roi (Frank, Panama) ●○○○○
Il fut un temps ou Danny Kaye était l’amuseur de l’Amérique. Son nom s’efface aujourd’hui et ses films vieillissent (plutôt mal). Cette gentille bouffonerie musicale qui singe les films médiévaux avec une légèreté assumée (nains gouailleurs, costumes chatoyants, virelangues et sortilèges) fait sourire à l’ouverture, ricaner lors de ces premiers gags, fredonner lors des premières chansons, puis fatigue un peu, beaucoup, vraiment… avec son scénario emberlificoté au diable, ses vannes recyclées 3-4 fois, ses interprètes montés sur ressors et sa vedette omniprésente, omnichantante, un peu exaspérante…
* Whiplash (Chazelle) ●●●○○
Un film qui pose question – sans prendre tout à fait partie il me semble, ce qui est assez fort - sur les méthodes d’éducation et leurs limites. Dans « Whiplash », un jeune batteur passionné fait les frais d’un professeur sadique et exigeant qui lui impose un douloureux dépassement de soi pour espérer révéler un prodige. A ses méthodes humiliantes, pas éloignées de celles des corps d’élite de l’armée, répond un consentement masochiste. Ne dit-on pas que l’art s’épanouit dans la douleur et l’abandon ? Dans sa quête d’excellence, le jeune Andrew abandonne peu à peu son humanité, sa sentimentalité et sa santé mentale : il semble résister à la pression exercée par son mentor et son égo s’en trouve glorifié. Le film est plutôt bon pour dépeindre l’évolution de son personnage mais, dans sa mise en scène et ses répétitions, se fait aussi relativement pénible. Le final est par contre vraiment intense. Mais puisqu’il s’agit de choisir sa voie, on se demande si le chemin embûché de l’artiste martyr est vraiment le plus sain ou même le plus valorisant. Personnellement, j’ai choisi mon camp assez rapidement. L’extrémisme et les certitudes d’un professeur qui ne « s’excusera jamais » d’avoir poussé un élève au suicide ou qui répond « non » quand on lui demande s’il y a des limites à ne pas franchir dans la mise à l’essai de ses élèves, m’ont franchement fait froid dans le dos.
* Présenteur vedette : La Légende de Ron Burgundy (McKay) ●○○○○
A la fin d’une heure et demi de film, vaguement regardable, globalement pas drôle (à l’exception de quelques gags avec Steve Carrell, peut-être), on est tout à fait certain d’une chose seulement : on a bel et bien perdu son temps. Et ce, même après une journée harassante, même avec 2 neurones restants, même en faisant autre chose à côté. Même !
* Zootopie (Howard, Moore) ●●○○○
Assez déçue – surtout au regard des dithyrambes lues et entendues un peu partout. Si « Zootopie » reste un film globalement efficace dans ses rebondissements et surtout très réussi au niveau technique (la 3D manque un peu de charme à mon goût mais le rendu est clairement bluffant et la diversité des décors et personnages épatante), il pêche du côté de son scénario (qui pastiche à tout va mais n’offre pas grand chose de neuf) et surtout de son discours naïf très appuyé, très « américain » qui allie l’inévitable « quand on veut on peut » avec la dénonciation pêle-mêle de toutes les formes de préjugés et d’exclusions (jusqu’à offrir une leçon de politiquement correct anthropomorphisée sur le bon usage du mot « cute »). Ce n’est pas un mal en soi d’inculquer aux enfants les vertus du vivre-ensemble mais tout est surligné ici, sans nuance ou subtilité, et d’une consensualité rebutante. Pourtant on ne peut pas dire que l’argumentation déployée – tout comme le modèle américain – est exempte de paradoxes et de contradictions…
* Le champion (Robson) ●●●○○ ♡ FILM DU MOIS ♡
Un film simple, serré et efficace qui offre à Kirk Douglas son premier grand rôle : un personnage de boxeur assez antipathique, un dur à cuire séduisant et imbu de sa personne que l’ambition corrompt dès ses premières péripéties. Avide de vivre une vie de vainqueur, de saisir les femmes insaisissables, de posséder et d’être aimé, il se lance dans la boxe et ne tarde pas à y briller. Se jouent alors en parallèle son ascension rapide vers la gloire et le déclin de ses valeurs et ses qualités humaines. Ignorant ceux qui l’aiment, Kirk confiant, égocentrique, plus homme fatal encore que les donzelles à ses bras, joue sur le ring son âme puis sa vie. Un film noir et amer qui n’a pas grand chose à envier à son grand frère « Raging Bull ».
* American Psycho (Harron) ●●○○○
Un golden-boy jeune, riche et beau (très bon Christian Bale), est complétement rongé de l’intérieur par la jalousie et la vanité, la peur et la haine de la médiocrité, le désir de toute puissance et de sang. Pour se sentir exister, il se laissera envahir par ses pulsions meurtrières. L’homme deviendra alors le miroir de la société : ultralibéralisée et malade, sans âme et sans cœur, violente et sans pitié. Je n’ai pas lu le bestseller de Bret Easton Ellis mais le film m’est apparu bien sage formellement, autant dans sa violence que dans ses ambiguités (notamment s’il fallait qu’il subsiste un doute sur la réalité ou non des meurtres commis : la fin est à ce titre bien peu équivoque et le grand-guignolesque de la mise-en-scène rendent les crimes de toute façon peu vraisemblables). S’il parvient à instiller un certain malaise par moments, « American Psycho » reste un cauchemar en demi-teinte.

Films revus

Top du mois
Image Image Image

FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Décembre 2013 = Une journée particulière (De Sica)

Janvier 2014 = L'assassin habite au 21 (Clouzot)
Février 2014 = The Grand Budapest Hotel (Anderson)
Mars 2014 = Will Hunting (Van Sant)
Avril 2014 = Her (Jonze)
Mai 2014 = Mes voisins les Yamada (Takahata)
Juin 2014 = Le conte de la princesse Kaguya (Takahata)
Juillet 2014 = La porte du paradis (Cimino)
Août 2014= Bright Star (Campion)
Septembre 2014 = Fast food fast women (Kollek)
Octobre 2014 = Tokyo Godfathers (Kon)
Novembre 2014 = Miller's Crossing (Coen)
Décembre 2014 = L'appât (Mann)

Janvier 2015 = Rome ville ouverte (Rossellini)
Février 2015 = Allemagne année zéro (Rossellini)
Mars 2015 = Before Midnight (Linklater)
Avril 2015 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
Mai 2015 = J'ai le droit de vivre (Lang)
Juin 2015 = Vice Versa (Docter)
Juillet 2015 = Mort à Venise (Visconti)
Août 2015 = Le violent (Ray)
Septembre 2015 = L'argent de la vieille (Comencini)
Octobre 2015 = La vipère (Wyler)
Novembre 2015 = L'enfance nue (Pialat)
Décembre 2015 = La chevauchée des bannis (De Toth)

Janvier 2016 = Leviathan (Zviaguintsev)
Février 2016 = Le bateau (Petersen)
Mars 2016 = L'enfance d'Ivan (Tarkovski)
Avril 2016 = Le parrain, 2ème partie (Coppola)
Mai 2016 = Le vent se lève (Miyazaki)
Juin 2016 = Au hasard Balthazar (Bresson)
Juillet 2016 = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Août 2016 = Un monde parfait (Eastwood)
Septembre 2016 = L'obsédé (Wyler)
Octobre 2016 = Le géant de fer (Bird)
Novembre 2016 = La fille du désert (Walsh)
Dernière édition par Miss Nobody le 5 févr. 17, 17:12, édité 16 fois.