Votre film du mois d'Avril 2011

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
reuno
Assistant opérateur
Messages : 2010
Inscription : 8 oct. 04, 10:25

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar reuno » 1 avr. 11, 22:21

Avril 2011

Film du mois

Image

Animal Kingdom (David Michod)

Films découverts

Animal Kingdom (David Michod) 5/6
Punishment Park (Peter Watkins) 5/6
The Way Back (Peter Weir) 5/6
Essential Killing (Jerzy Skolimowski) 5/6
Hobo With A Shotgun (Jason Eisener) 5/6
Tomboy (Céline Sciamma) 5/6
Insidious (James Wan) 5/6
Institut Benjamenta (les frères Quay) 5/6
Il était une fois la Révolution (Sergio Leone) 5/6
Grindhouse (Robert Rodriguez et Quentin Tarantino) 4/6
Winter's Bone (Debra Granik) 4/6
Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme (Tsui Hark) 4/6
1492: Conquest of Paradise (Ridley Scott) 4/6
Tangled (Byron Howard et Nathan Greno) 4/6
Los Ojos de Julia (Guillem Morales) 4/6l
Source Code (Duncan Jones) 4/6
Mr Nice (Bernard Rose) 4/6
Rango (Gore Verbinski) 3/6
The Housemaid (Im Sang-soo) 3/6
Sucker Punch (Zack Snyder) 3/6
Wake Wood (David Keating) 3/6
Dream Home (Pang Ho-cheung) 2/6
Prowl (Patrik Syversen) 2/6
The Rite (Mikaël Hafstrom) 0/6

Films revus :

Big Trouble in Little China (John Carpenter) 6/6
The Fly (David Cronenberg) 6/6
The Incredibles (Brad Bird) 6/6
Pinocchio (Ben Sharpsteen et Hamilton Luske) 6/6
Monsters (Gareth Edwards) 5/6
Monster House (Gil Kenan) 5/6
Cabin Fever (Eli Roth) 5/6
Face Off (John Woo) 5/6
Young Guns (Christopher Cain) 5/6
Vampires (John Carpenter) 4/6
Southland Tales (Richard Kelly) 4/6
Kaboom (Gregg Araki) 4/6
Legend of the Guardians: The Owls of Ga'Hoole (Zack Snyder) 4/6
Silent Hill (Christophe Gans) 4/6
Black Hawk Down (Ridley Scott) 4/6
Jarhead (Sam Mendes) 4/6


Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2011 : Tetsuo The Bullet Man (Shinya Tsukamoto)
Février 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)
Janvier 2011 : Ondine (Neil Jordan)
Décembre 2010 : Mishima: A Life in Four Chapters (Paul Schrader)
Novembre 2010 : L'Enigme de Kaspar Hauser (Werner Herzog)
Octobre 2010 : Monsters (Gareth Edwards)
Septembre 2010 : Nord (Xavier Beauvois)
Août 2010 : Big Wednesday (John Millius)
Juillet 2010 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juin 2010 : Code 46 (Michael Winterbottom)
Mai 2010 : Enter the Void (Gaspard Noé)
Avril 2010 : The Andromeda Strain de Robert Wise
Mars 2010 : Onibaba de Kaneto Shindô
Février 2010 : Faust - Eine deutsche Volkssage de F.W. Murnau
Janvier 2010 : Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski
Décembre 2009 : Avatar de James Cameron
Novembre 2009 : The Box de Richard Kelly
Octobre 2009 : Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah
Septembre 2009 : The Offence de Sidney Lumet
Août 2009 : La Femme des Sables de Hiroshi Teshigahara
Juillet 2009 : La Graine et le mulet Abdellatif Kechiche
Juin 2009 : The Sky Crawlers de Mamoru Oshii
Mai 2009 : Possession de Andrezj Zulawski
Avril 2009 : Le Trou de Jacques Becker
Mars 2009 : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février 2009 : The Wrestler de Darren Aronofsky
Janvier 2009 : The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher
Décembre 2008 : Clean, shaven de Lodge Kerrigan
Novembre 2008 : Låt den rätte komma in de Tomas Alfredson
Octobre 2008 : Bled Number One de Rabah Ameur-Zaimeche
Septembre 2008 : Omohide Poro Poro de Isao Takahata
Août 2008 : Hellboy II : The Golden Army de Guillermo Del Toro
Juillet 2008 : La Condition de L'Homme de Masaki Kobayashi
Juin 2008 : Angst de Gerald Kargl
Mai 2008 : The Proposition de John Hillcoat
Avril 2008 : Love and Honor de Yoji Yamada
Mars 2008 : The Mist de Frank Darabont
Février 2008 : Twin Peaks - Fire Walk With Me de David Lynch
Janvier 2008 : [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza
Décembre 2007 : Requiem Pour Un Massacre de Elem Klimov
Dernière édition par reuno le 30 avr. 11, 11:37, édité 37 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 86226
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Jeremy Fox » 1 avr. 11, 22:22

Avril 2011

Film du mois

Image


Films découverts, redécouverts ou revus (Hors competition) par ordre décroissant d'appréciation

* La Porte du Diable (Devil's Doorway) : Anthony Mann 1950 : 9/10

* Rio Grande : John Ford 1950 : 8.5/10

* L'Homme qui Murmurait à l'Oreille des Chevaux (The Horse Whisperer) : Robert Redford 1998 : 8/10

* Démineurs (The Hurt Locker) : Kathryn Bigelow 2008 : 7.5/10
* Je ne suis pas là pour être aimé : Stéphane Brizé 2005 : 7.5/10
* Les Envahisseurs (The Invaders / Saison 1 ) : 7.5/10

* Meurtre à l'italienne (Un maledetto imbroglio) : Pietro Germi 1959 : 7/10
* Entre Adultes : Stéphane Brizé 2006 : 7/10
* Mademoiselle Chambon : Stéphane Brizé 2009 : 7/10
* Ces Messieurs-Dames (Signore e signori) : Pietro Germi 1965 : 7/10
* Le Cercle des Poètes Disparus (Dead Poets Society) : Peter Weir 1989 : 7/10
* Romance à Rio (Romance on the High Seas) : Michael Curtiz 1948 : 7/10
* Le Disque Rouge (Il Ferroviere) : Pitreo Germi 1956 : 7/10

* La Machine à Explorer le Temps (The Time Machine) : George Pal 1960 : 6.5/10
* Il y a de l'amour dans l'air (My Dreams is Yours) : Michael Curtiz 1949 : 6.5/10
* Le Bleu des Villes : Stéphane Brizé 1999 : 6.5/10


* Kansas en Feu (Kansas Raiders) : Ray Enright 1950 : 6/10
* L'Incompris (Incompresso) : Luigi Comencini 1967 : 6/10
* Brève histoire d'amour (Krótki film o milosci) : Krzysztof Kieslowski 1988 : 6/10

* Les Travailleurs du Chapeau (It's a Great Feeling) : David Butler 1949 : 5.5/10

* Docteur Jerry et Mister Love (The Nutty Professor) : Jerry Lewis 1963 : 5/10

* The Crow : Alex Proyas 1994 : 4.5/10
* Les Rebelles de Fort Thorn (Two Flags West) : Robert Wise 1950 : 4.5/10

* Ne Le dis à Personne : Guillaume Canet 2006 : 4/10

* Les Biches : Claude Chabrol 1968 : 3.5/10

* Le Désordre et la Nuit : Gilles Grangier 1958 : 3/10
* Le Renard et l'Enfant : Luc Jacquet 2007 : 3/10
* La Révolte des Dieux Rouges (Rocky Mountain) : William Keighley 1950 : 3/10

* Les Nuits Fauves : Cyril Collard 1992 : 2.5/10

* Les Cracks : Alex Joffé 1967 : 1/10


Spoiler (cliquez pour afficher)
10/10 : Sublime
9/10 : Je jubile
8/10 : J'adore
7/10 : J'aime beaucoup
6/10 : J'aime bien
5/10 : J'aime assez
4/10 : J'aime moyennement
3/10 : Je n'aime pas vraiment
2/10 : Je n'aime pas
1/10 : Je déteste
0/10 : Je suis énervé



Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005 : Je suis un évadé (I was a fugitive from a chain gang) : Mervyn LeRoy
Juin 2005 : Le Kid de Cincinatti (The Cincinatti Kid) : Norman Jewison
Juillet 2005 : Haute société (High society) : Charles Walters
Aout 2005 : De battre mon coeur s'est arrêté : Jacques Audiard
Septembre 2005 : La Charge des Tuniques Bleues (The last frontier) : Anthony Mann
Octobre 2005 : Tempête à Washington (Advise and consent) : Otto Preminger
Novembre 2005 : A.I. : Steven Spielberg
Décembre 2005 : Capitaine de Castille : Henry King
FILM DE L'ANNEE 2005 : A.I.
Janvier 2006 : Coups de feu dans la Sierra (Ride the High Country) : Sam Peckinpah
Février 2006 : Le Nouveau monde (The New World) : Terrence Malick
Mars 2006 : 42ème rue (42nd Street) : Lloyd Bacon
Avril 2006 : Pompoko : Isao Takahata
Mai 2006 : La Dernière caravane (The Last Wagon) : Delmer Daves
Juin 2006 : La Ville abandonnée (Yellow Sky) : William Wellman
Juillet 2006 : La Porte du paradis (Heaven's gate) : Michael Cimino
Août 2006 : L'Appat (The Naked Spur) : Anthony Mann
Septembre 2006 : Nuages d'été (Iwashigumo) : Mikio Naruse
Octobre 2006 : Assurance sur la mort (Double Indemnity) : Billy Wilder
Novembre 2006 : Nausicaa de la vallée du vent : Hayao Miyazaki
Décembre 2006 : Le Rebelle (The Fountainhead) : King Vidor
FILM DE L'ANNEE 2006 : LE NOUVEAU MONDE
Janvier 2007 : El Perdido (The Last Sunset) : Robert Aldrich
Février 2007 : L'homme de nulle part (Jubal) : Delmer Daves
Mars 2007 : Le Cheval de fer (The Iron Horse) : John Ford
Avril 2007 : Les Contes de Terremer : Goro Miyazaki
Mai 2007 : Le Passage du Canyon (Canyon Passage) : Jacques Tourneur
Juin 2007 : A History of Violence : David Cronenberg
Juillet 2007 : Steamboy : Katsuhiro Otomo
Aout 2007 : Le Mariage est pour demain (Tennessee's Partner): Allan Dwan
Septembre 2007 : Le Temps de l'Innocence (The Age of Innocence) : Martin Scorsese
Octobre 2007 : Sur la Piste des Comanches (Fort Dobbs) : Gordon Douglas
Novembre 2007 : Stars in My Crown : Jacques tourneur
Décembre 2007 : Liaisons secrètes (Strangers when we Meet) : Richard Quine
FILM DE L'ANNEE 2007 : STARS IN MY CROWN
Janvier 2008 : La Flèche et le Flambeau (The Flame and the Arrow) : Jacques Tourneur
Février 2008 : No Country for Old Men : Joel et Ethan Coen
Mars 2008 : Retour à Howards End (Howards End) : James Ivory
Avril 2008 : La plus belle fille du monde (Billy Rose's Jumbo) : Charles Walters
Mai 2008 : L'Attaque de la malle-poste (Rawhide) : Henry Hathaway
Juin 2008 : La Brigade Héroïque (Saskatchewan) : Raoul Walsh
Juillet 2008 : Et au milieu coule une rivière (A River Runs Through It) : Robert Redford
Aout 2008 : La Peau d'un autre (Pete Kelly's Blues) : Jack Webb
Septembre 2008 : Amants et fils (Sons and Lovers) : Jack Cardiff
Octobre 2008 : The Great American Broadcast : Archie Mayo
Novembre 2008 : Bastogne (Battleground) : William Wellman
Décembre 2008 : La Chevauchée de la Vengeance (Ride Lonesome) : Budd Boetticher
FILM DE L'ANNEE 2008 : LA CHEVAUCHEE DE LA VENGEANCE
Janvier 2009 : La Nuit nous appartient (We Own the Night) : James Gray
Février 2009 : Lili : Charles Walters
Mars 2009 : La Montagne des neuf Spencer (Spencer's Moutain) : Delmer Daves
Avril 2009 : Papa Longues jambes (Daddy Long Legs) : Jean Negulesco
Mai 2009 : La Vie de Jésus : Bruno Dumont
Juin 2009 : Autant en emporte le vent : Victor Fleming
Juillet 2009 : Max et les ferrailleurs : Claude Sautet
Août 2009 : Inglourious Basterds : Quentin Tarantino
Septembre 2009 : La Complainte du sentier : Satyajit Ray
Octobre 2009 : Oliver : Carol Reed
Novembre 2009 : Tous les Matins du monde : Alain Corneau
Décembre 2009 : Ponyo sur la falaise : Hayao Myiazaki
FILM DE L'ANNEE 2009 : AUTANT EN EMPORTE LE VENT
Janvier 2010 : Le Mépris : Jean-Luc Godard
Février 2010 : La Princesse et la grenouille : John Musker et Ron Clements
Mars 2010 : Can Can : Walter Lang
Avril 2010 : Cabaret : Bob Fosse
Mai 2010 : L'accompagnatrice : Claude Miller
Juin 2010 : La Femme Défendue : Philippe Harel
Juillet 2010 : La Vie Moderne : Raymond Depardon
Aout 2010 : Les Incorruptibles : Brian De Palma
Septembre 2010 : La Meilleure façon de Marcher : Claude Miller
Octobre 2010 : La Harpe de Birmanie : Kon Ichikawa
Novembre 2010 : Bright Star : Jane Campion
Décembre 2010 : Raiponce : Nathan Greno et Byron Howards
FILM DE L'ANNEE 2010 : LE MEPRIS
Janvier 2011 : Breaking Waves : Lars Von Trier
Février 2011 : Agora : Alejandro Amenabar
Mars 2011 : Lady Chatterley : Pascal Ferran
Avril 2001 : La Porte du Diable : Anthony Mann

Avatar de l’utilisateur
Ryo_Saeba
Francis Lalanne
Messages : 10389
Inscription : 13 avr. 03, 18:28
Localisation : On Tour

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Ryo_Saeba » 1 avr. 11, 22:28

Avril 2011

Film du mois

Image

Films découverts

Taste of Tea (2009 - Ishii Katsuhito) : 9/10

The Green Hornet (2011 - Michel Gondry) : 7/10
Zeiram (1991 - Keita Amemiya ) : 7/10
Police Story 3 : Supercop (1994 - Stanley Tong ) : 7/10
Bakayaro! 4 You ! (1991 - Oota Akira) : 7/10

Centurion (2010 - Neil Marshall ) : 6/10
Red (2010 - Robert Schwentke) : 6/10

Films revus (Hors compétition)
Dernière édition par Ryo_Saeba le 14 mai 11, 23:46, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18056
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Rick Blaine » 1 avr. 11, 23:09

Avril 2011

Film du mois :

Image


Huit Heures de Sursis (Carol Reed - 1947)


Films découverts ou redécouverts :

Huit Heures de Sursis, de Carol Reed (1947) : 9/10

L'Etrangleur de Rillington Place, de Richard Fleischer (1971) : 8,5/10. Fleischer réalise le sommet de son étude de la psychologie des assassins, après Compulsion et l'Étrangleur de Boston. Aussi réussi formellement que par son interprétation.

Chronique d'un homicide, de Mauro Bolognini (1972) : 8/10. Une histoire à la fois intelligente et émouvante, qui ne verse jamais dans le manichéisme, ni dans la facileité scénaristique. Servi par une superbe photo, une grande B.O. et un Martin Balsam bouleversant.
Mirage, d'Edward Dmytryk (1965) : 8/10
Le Sucre, de Jacques Rouffio (1978) : 8/10. Drôle et juste, moderne par son propos et sa mise en scène. Des dialogues d'exceptions servis par un casting aux petits oignons.

Cécile est Morte, de Maurice Tourneur (1943) : 7,5/10. Un Maigret savoureux, drôle et enlevé. Et qui se permet quelques charges discrètes envers le gouvernement en place.
La Blonde explosive, de Frank Tashlin (1957) : 7,5/10
Romance à Rio, de Michael Curtiz (1948) : 7,5/10
Aux Postes de Combat, de James B. Harris (1965) : 7,5/10. Film paranoïaque, parfois lent, magnifié par Richard Widmark qui fait le film à lui seul. L'ambiance est fort bien rendu, par la bande sonore inexistante (mise à part le sonar) notamment. La fin est exceptionnelle.
Toy Story 2, de John Lasseter (1999) : 7,5/10
Toy Story, de John Lasseter (1995) : 7,5/10
A Bout Portant, de Fred Cavayé (2010) : 7,5/10. Sans prétention et fort efficace, le film se concentre sur le suspense et le divertissement, c'est sa force, comme quoi c'est bien souvent un plus de ne pas vouloir en rajouter. J'aime beaucoup.

Docteur X, de Michael Curtiz (1932) : 7/10. Ambiance fort bien menée par Michael Curtiz, avec un bichrome très efficace.
Broken Flowers, de Jim Jarmusch (2005) : 7/10
Stranger on Horseback, de Jacques Tourneur (1955) : 7/10
Libre Comme Le Vent, de Robert Parrish (1957) : 7/10. Agréable western, brillant notamment par ses décors, par des rôles fort pour Charles McGraw et Donald Crisp. Un poil moins convaincu par le scénario de manière globale, mais tout de même un bon moment.

Il y a de l'amour dans l'air, de Michael Curtiz (1949) : 6,5/10
Vivre Sa Vie, de Jean-Luc Godard (1962) : 6,5/10. La plupart des tableaux sont très beaux, et le final bouleversant, mais le film m'a paru très froid, je n'ai pas vraiment pu m'attacher à Nana. L'ensemble me semblant très riche, un revisionnage s'imposera.
Picpus, de Richard Pottier (1943) : 6,5/10. Un peu moins bien mené que le Maigret suivant par Tourneur, on prend tout de même du plaisir grâce à un casting de grande qualité.

Candlelight in Algeria, de George King (1944) : 6/10. Film de propagande inégale. La première moitié est un peu lourde, la seconde est beaucoup mieux rythmé et visuellement plus belle, et rehaussé par une présence plus importante de James Mason. Pas inintéressant, mais relativement anecdotique.
Les Massacreurs du Kansas, d'André De Toth (1953) : 6/10. Passé les scories du tournage 3D, un film efficace, et un personnage très intéressant pour Scott, qui préfigure les Boetticher

On ne Meurt que deux fois, de Jacques Deray (1985) : 5,5/10. Série Noire dont l'histoire est peu intéressante. Heureusement Audiard était en verve, et le casting en grande forme. Là est le seul intérêt du film, suffisant pour passer un bon moment.

La Flamme Sacrée, de George Cukor (1942) : 5/10. Ambiance et interprétation de haut niveau au service d'un scénario assez bancal. En conséquence un sentiment mitigé.

La Rue de la Mort
, d'Anthony Mann (1950) : 4,5/10. Mann a toujours du talent pour rendre ces ambiances noirs, mais cette fois j'ai trouvé le scénario faible, et la narration extrêmement confuse, dommage.

Le Retour du Docteur X, de Vincent Sherman (1939) : 4/10. Sherman ne parvient pas à imposer une atmosphère à son film, qui flirte parfois avec le ridicule.
Antoine et Cléopâtre, de Charlton Heston (1972) : 4/10. Heston échoue dans son ambition d'adapter Shakespeare. Un film lourd, sans souffle. Une Hildegarde Neil bien fade en Cléopâtre. Quelques scènes, et quelques seconds rôles (Eric Portman, Fernando Rey), sauvent le film du naufrage.


La Dame du Lac, de Robert Montgomery (1947) : 3/10. La fausse bonne idée par excellence. Plutôt que de renforcer l'identification avec le héros, la vue subjective coupe toute relation, toute empathie. Il en résulte un film sans enjeux moraux, qui ne vaut que part une intrigue plus que banale.
Truman Capote, de Bennett Miller (2005) : 3/10. Potentiellement intéressant, mais filmé de manière tellement insipide. Pas de point de vue et pas de recherche esthétique, le film, sans ennuyer, ne présente aucun intérêt.

Films revus : Hors compétition :

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2010 : Chantons sous la Pluie (Stanley Donen et Gene Kelly - 1952)
Septembre 2010 : Le Narcisse Noir (Michael Powell et Emeric Pressburger - 1947)
Octobre 2010 : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert - 1968)
Novembre 2010 : Le Plongeon (Franck Perry - 1968)
Décembre 2010 : Quatorze Heures (Henry Hathaway - 1951)
FILM DE L'ANNEE 2010 : CHANTONS SOUS LA PLUIE
Janvier 2011 : Mon Homme Godfrey (Gregory La Cava - 1936)
Février 2011 : Le Mépris (Jean-Luc Godard - 1963)
Mars 2011 : Nous Voulons les Colonels (Mario Monicelli - 1974)
Dernière édition par Rick Blaine le 30 avr. 11, 16:23, édité 34 fois.

Avatar de l’utilisateur
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Messages : 3264
Inscription : 15 avr. 03, 10:20
Localisation : South Bay

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Vic Vega » 1 avr. 11, 23:13

Avril 2011


Film du mois

Image

Films découverts
Place aux jeunes de Leo McCarey 8.5/10
Deep End de Jerzy Skolimowski 8.5/10
Mes petites amoureuses de Jean Eustache 8.5/10
Pandora d'Albert Lewin 8.5/10
Le Vaisseau Fantôme de Mark Robson 8/10
The Lineup de Don Siegel 8/10
Hope and Glory de John Boorman 8/10
Cyclone à la Jamaïque d'Alexander MacKendrick 8/10
Mélodie pour un tueur de James Toback 7.5/10
Sweetie de Jane Campion 7/10
Docteur Chance de FJ Ossang 7/10
Bedevilled de Jang Cheol-soo 6/10
Winter's Bone de Debra Granik 6/10
Incendies de Denis Villeneuve 5.5/10
Essential Killing de Jerzy Skolimowski 5.5/10
Le Trésor des îles chiennes de FJ Ossang 5.5/10
Reign of Assassins de Su Chao-pin et John Woo 5/10
Never let me go de Mark Romanek 5/10
Black Death de Christopher Smith 4/10
Source Code de Duncan Jones 4/10
L'Agence de George Nolfi 4/10
A Better Tomorrow de Song Hae-seong 3/10
The Man from Nowhere de Lee Jeong-beom 3/10
Legend of the fist: Return of Chen Zen d'Andrew Lau 2/10
L'Affaire des divisions Moritruri de FJ Ossang 2/10
Dharma Guns de FJ Ossang 2/10
Sucker Punch de Zack Snyder 2/10


Séries TV


Films revus (Hors compétition)
Blow Out de Brian De Palma 9.5/10
Mean Streets de Martin Scorsese 8.5/10
Detective Dee, le mystère de la flamme fantôme de Tsui Hark 6/10


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
Dernière édition par Vic Vega le 30 avr. 11, 16:58, édité 33 fois.
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8553
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar feb » 1 avr. 11, 23:20

Mes films du mois
Image


**Ninotchka - Ernst Lubitsch, 1939 : 9/10
Scott Pilgrim - Edgar Wright, 2010 : 8,5/10
Boule de feu (Ball of fire) - Howard Hawks, 1941 : 8,5/10
Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (What Ever Happened to Baby Jane?) - Robert Aldrich, 1962 : 8,5/10
Raiponce - Byron Howard, 2010 : 8/10
La Vie et rien d'autre - Bertrand Tavernier, 1989 : 8/10
RED - Robert Schwentke, 2010 : 7/10

(** : Films revus)

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Aout 2010 : French Cancan - Jean Renoir
Septembre 2010 : Peter Ibbetson - Henry Hathaway
Octobre 2010 : Psychose (Psycho) - Alfred Hitchcock
Novembre 2010 : Seuls sont les indomptés (Lonely are the brave) - David Miller
Décembre 2010 : La ville abandonnée (Yellow Sky) - William A. Wellman
Janvier 2011 : L'homme tranquille (The Quiet man) - John Ford
Février 2011 : Souvenirs goutte à goutte (Omohide Poro Poro) - Isao Takahata
Mars 2011 : L'enfer est à lui (White Heat) - Raoul Walsh
Dernière édition par feb le 13 avr. 11, 22:08, édité 9 fois.
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

Avatar de l’utilisateur
John Anderton
Vintage
Messages : 7655
Inscription : 15 avr. 03, 14:32
Localisation : A bord de l'Orca, au large d'Amity

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar John Anderton » 2 avr. 11, 00:06

FILM DU MOIS : SORCERER


Films vus

HARRY POTTER & LES RELIQUES DE LA MORT - 1e Partie (3 / 6)
RAIPONCE (3,5 / 6)
THE AMERICAN (3,5 / 6)
VOUS ALLEZ RENCONTRER UN BEL ET SOMBRE INCONNU (3 / 6)
SORCERER (4,5 / 6)


Films revus

SHINING (5,5 / 6)
X-MEN (3,5 / 6)
BARRY LYNDON (6 / 6)


Films des mois précédents :


Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2006 : MUNICH
Février 2006 : LE NOUVEAU MONDE
Mars 2006 : ROMANZO CRIMINALE
Avril 2006 : OSS 117
Mai 2006 : LE NARCISSE NOIR
Juin 2006 : LA COLLINE A DES YEUX (2006)
Juillet 2006 : LOCATAIRES
Août 2006 : MIAMI VICE
Septembre 2006 : LES NOCES FUNEBRES
Octobre 2006 : LE PARFUM
Novembre 2006 : LES INNOCENTS
Décembre 2006 : LES INFILTRES
Janvier 2007 : COPLAND
Février 2007 : HISTORY OF VIOLENCE
Mars 2007 : JE VAIS BIEN NE T'EN FAIS PAS
Avril 2007 : LES FILS DE L'HOMME
Mai 2007 : ZODIAC
Juin 2007 : BOULEVARD DE LA MORT
Juillet 2007 : LE LABYRINTHE DE PAN
Août 2007 : LE SERPENT
Septembre 2007 : UNE GRANDE ANNEE
Octobre 2007 : CONTRE-ENQUETE
Novembre 2007 : BLACK BOOK
Décembre 2007 : L'AVOCAT DE LA TERREUR
Janvier 2008 : SWEENEY TODD
Février 2008 : NO COUNTRY FOR OLD MEN
Mars 2008 : MISE A PRIX
Avril 2008 : 28 SEMAINES PLUS TARD
Mai 2008 : INDIANA JONES ET LE ROYAUME DU CRANE DE CRISTAL
Juin 2008 : LA NUIT NOUS APPARTIENT
Juillet 2008 : STARDUST
Août 2008 : THE DARK KNIGHT
Septembre 2008 : THE MIST
Octobre 2008 : 3 H 10 POUR YUMA (2007)
Novembre 2008 : PAPRIKA
Décembre 2008 : TWO LOVERS
Janvier 2009 : BURN AFTER READING
Février 2009 : WALKYRIE
Mars 2009 : WATCHMEN
Avril 2009 : APPALOOSA
Mai 2009 : MILLENIUM
Juin 2009 : LOST - Saison 4
Juillet 2009 : LARGO WINCH
Août 2009 : INGLOURIOUS BASTERDS
Septembre 2009 : MESRINE - Parties 1 & 2
Octobre 2009 : LA JOURNEE DE LA JUPE
Novembre 2009 : THE FALL
Décembre 2009 : JEUX DE POUVOIR
Janvier 2010 : TOURNAGE DANS UN JARDIN ANGLAIS
Février 2010 : SHERLOCK HOLMES
Mars 2010 : THE GHOST WRITER
Avril 2010 : LOST - Saison 5
Mai 2010 : MORSE
Juin 2010 : LOVELY BONES
Juillet 2010 : WOLFMAN
Août 2010 : INCEPTION
Septembre 2010 : ALL THE BOYS LOVE MANDY LANE
Octobre 2010 : KICK-ASS
Novembre 2010 : MILLENIUM 2
Décembre 2010 : MILLENIUM 3
Janvier 2011 : THE KILLER INSIDE ME
Février 2011 : BLACK SWAN
Mars 2011 : THE SOCIAL NETWORK
Dernière édition par John Anderton le 3 mai 11, 19:46, édité 6 fois.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22097
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar cinephage » 2 avr. 11, 00:26

AVRIL 2011

FILM DU MOIS:

Murder by contract, d'Irving Lerner (1958) 9/10 - Passionnant, sec, tragique. Une étonnante économie de moyen pour un excellent récit.

FILMS DECOUVERTS:
Tous les soleils, de Philippe Claudel (2011) 7,5/10 - Charmant et souvent drôle.
Foolish wives, d'Erich von Stroheim (1922) 8/10 - Très belle description d'une bande de fripouilles sans morale.
L'enfer des armes, de Tsui Hark (1980) DC 7,5/10 - Le film est fauché et ça se voit, mais, malgré de nombreux défauts, l'ambition d'une mise en scène ultra-inventive et le nihilisme d'un récit surprenant de noirceur finissent par emporter le spectateur.
Tarzan et les Amazones, de Kurt Neuman (1945) 4,5/10 - Intrigue bateau, on change d'actrice pour Jane, et la remplaçante est bien fadasse, et il y a fort peu d'action dans ce récit qui reprend une vieille trame (Jane et Boy ont tort et entrainent Tarzan dans leur erreur...)
Police python 357, d'Alain Corneau (1976) 8/10 - Belle redécouverte de film à l'ambiance désespérée, et classe énorme d'un casting en or.
L'adorable voisine, de Richard Quine (1958) 6/10 - Variation sur le thème de Ma sorcière bien-aimé, en plus alangui et jazzy. Amusant pour ce que ça indique de l'air du temps, mais pas très drole ni émouvant. Quine a fait bien mieux.
Rare exports, de Jalmari Helander (2011) - Finlande - 8/10
Alien vs Ninja, de Seiji Chiba (2011) - Japon - 7,5/10
13 Assassins, de Takashi Miike (2011) – Japon - 6,5/10
Ayu, de Lai Chun Yu (2011) – Taiwan - 4/10
Bedevilled, de Jang Cheol-Soo (2011) – Corée du Sud - 8/10 mais vaut peut-être plus à la révision…
Burke and Hare, de John Landis (2011) – USA - 8/10
Dark Souls, de César Ducasse & Mathieu Peteul (2011) – Norvège - 7/10
Détective Dee, de Tsui Hark (2011) – Chine - 8,5/10
Eaters, de Luca Boni & Marco Ristori (2011) - Italie - 6/10
Essential Killing, de Jerzy Skolimonski (2011) – Pologne - 7,5/10
Horny House of Horror, de Jun Tsugita (2011) – Japon - 5/10
I saw the Devil, de Kim Jee-Won (2011) – Corée du Sud- 8,5/10
It’s a wonderful Afterlife, de Gurinder Chadha (2011) – Angleterre - 7,5/10
Les yeux de Julia, de Guillem Morales (2011) – Espagne - 8/10
Keepsake, de Paul Moore (2011) – USA - 2/10
Luster, d’Adam Mason (2011) – USA - 7/10
Midnight Son, de Scott Leberecht (2011) – USA - 6,5/10
Mirages, de Talal Selhami (2011) – Maroc - 1/10
Mother’s Day, de Darren Lynn Bouseman (2011) – USA - 7,5/10
One Day, de Chi-Jan Hou (2011) – Taiwan - 7,5/10
Phase 7, de Nicolas Goldbart (2011) – Argentine - 7/10
Prey, de Antoine Blossier (2011) - France - 5,5/10
La proie, d’Eric Valette (2011) – France - 7,5/10
Prowl, de Patrick Syversen (2011) – USA - 3/10
Rammbock, de Marvin Kren (2011) – Allemagne - 7,5/10
Les nuits rouges du bourreau de jade, de Julien Carbon & Laurent Courtiaud (2011) – France - 8/10
The Reef, de Andrew Traucki (2011) – Australie - 6/10
Reign of Assassins, de Chao-Pin Su & John Woo (2011) – Chine - 8,5/10
The Rejection, de Vladimir Lert (2011) – Ukraine - 6/10
Retribution, de Mukunda Michael Dewil (2011) – Afrique du Sud - 3/10
Siren, d’Andrew Hull (2011) – Angleterre - 2/10
The Snow Queen, de Marko Raat (2011) – Estonie - 7,5/10
The Speak, de Anthony Pierce (2011) – USA - 7/10
Stakeland, de Jim Mickle (2011) – USA - 8/10
Super, de James Gunn (2011) - USA - 8,5/10
Strayed, de Akan Satayev (2011) – Kazakhstan - 4/10
Territories, de Olivier Abbou (2011) – Canada - 4/10
Tetsuo : the bullet man, de Shinya Tsukamoto (2011) – Japon - 4/10
Wake Wood, de David Keating (2011) – Angleterre - 8/10
Yellow Brickroad, de Jesse Holland & Andy Mitton (2011) – USA - 2/10
L'année de tous les dangers, de Peter Weir (1982) 8/10 - Une belle approche du métier de journaliste, et de ses interactions avec les populations locales.
The Bank Dick, de Edward F. Cline (1940) 7/10 - Quelques jolies trouvailles, pour un ensemble assez décousu.
Truly, Madly, Deeply, d'Anthony Minghella (1990) 7,5/10 - De l'émotion et une qualité de jeu remarquable, même si le tout manque peut-être d'un petit quelque chose en plus...
Nacho Libre, de Jared Hess (2006) 7,5/10 - Hilarant, curieux visuellement, Hess a un univers bien à lui, entre John Waters et les frères Farelly...
Shaolin contre ninjas, de Liu Chia-Liang (1979) 6,5/10 - Des idées, mais le tout semble un prétexte aux figures martiales, inégalement servies selon les séquences.
The Razor's Edge, d'Edmung Goulding (1946) 8,5/10 - Excellent mélodrame, entre les aspirations cosmiques de Zanuck et la finesse d'un Somerset Maugham.
Les bouchers verts, d'Anders Thomas Jensen (2003) 7,5/10 - Farce drolatique et macabre, qui se regarde avec plaisir.
Le petit chaperon rouge, de Catherine Hardwicke (2011) 6,5/10 - Film de loup-garou qui tient la route, malgré une omniprésente musique branchouille et quelques fautes de gout. Le visuel soigné est souvent convainquant.
Sucker Punch, de Zack Snyder (2011) - Tout ça pour ça... On en voudrait presque au réal d'offrir un spectacle si ample pour une intrigue si mal articulée (et au final très bancale). Restent de jolies images saisissantes, c'est déja ça.
Le corps de mon ennemi, de Henri Verneuil (1976) 7,5/10 - D'excellents dialogues, une structure en flashbacks construite avec intelligence, un travail intéressant sur la nostalgie et la lutte des classes, même si le lyrisme l'emporte parfois sans doute sur la vraisemblance.
Peur sur la ville, de Henri Verneuil (1975) 8/10 - Du film populaire bien vu, des cascades qui exploitent formidablement Paris (le métro, les galeries lafayette, Beaugrenelle...), et un Belmondo en grande forme. Quelques faiblesses, mais le grand spectacle l'emporte largement ! On note après ces deux films quelle place occupaient un Verneuil dans le cinéma français, place longtemps laissée vacante, que n'occupent que récemment un Valette ou un Cavayé. Il était temps !
Blades of glory, de Josh Gordon et Will Speck (2007) 4/10 - Une comédie moyennement drôle, qui ne tire pas parti du talent de ses comédiens, notamment Will Ferrell.
La ballade de Narayama, de Shohei Imamura (1983) 8/10 - Imamura s'approprie totalement le texte d'origine, pour en faire la chronique de gens miséreux tenus par des besoins primaires, dont l'animalité affleure en permanence, sauf dans l'approche de la mort.
Skyline, des frères Strause (2010) 3/10 - Peu d'originalité, une intrigue qui ne tient pas la route, des comédiens sans charisme... Un peu de spectacle, quand même...
Hitcher, de Dave Meyers (2007) 5,5/10 - Très jolie photo, une approche à l'ambivalence gênante parce qu'apparemment inconsciente, et un récit bourré d'incohérences tout de même.
Morning Glory, de Roger Michell (2011) 7,5/10 - Une jolie comédie sous le charme de Rachel Mc Adams.
Scream 4, de Wes Craven (2011) 7/10 - Les retrouvailles sont plaisantes, le film est bien fait, mais ne renouvelle pas grand chose.
Source Code, de Duncan Jones (2011) 8,5/10 - Un excellent récit de science-fiction, intelligent et bien fichu. Tout à fait ma came.

FILMS REVUS:
Un Américain à Paris, de Vincente Minelli (1951) 6/10 - Pas convaincu dans l'ensemble, par un récit mou et manquant d'humour. Le film vaut surtout pour ses dix dernières minutes, sublimes, qui transcendent très amplement le reste.
Le sous-sol de la peur, de Wes Craven (1991) 7,5/10 - Un redoutable couple hyper-réac (vas-y papa !! Tue le !), une maison bricolée comme un immense terrain de jeu, décidément, j'aime bien ce film, qui supporte très bien la révision.

Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2010=Tetro (Coppola)
février 2010= Day of the Outlaw (de Toth)
mars 2010= Une femme disparait (Hitchcock)
avril 2010= Cria Cuervos (Saura)
mai 2010= La liste de Schindler (Spielberg)
juin 2010=The Man in the Moon (Mulligan)
juillet 2010=Spoorlos (Sluizer)
aout 2010=Nobody knows (Kore-Eda)
septembre 2010=The Black Swan (King)
octobre 2010=Des hommes et des dieux (Beauvois)
novembre 2010=Une vie difficile (Risi)
décembre 2010=A brighter summer day (Yang)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar someone1600 » 2 avr. 11, 01:42

Films du mois d'Avril 2011

Film du mois

Image

Films découverts

Star Trek: Insurrection (1998) 7.5 / 10
Rango (2011) 9 / 10
Jaws 2 (1978) 7 / 10
Teacher's Pet (1958) 7.5 / 10
Your Highness (2011) 7.5 / 10
Star Trek: Nemesis (2002) 7 / 10
No Strings Attached (2011) 7.5 / 10
Scream (1996) 8 / 10
Scream 2 (1997) 7 / 10
Scream 4 (2011) 7.5 / 10
Alpha Dog (2006) 7.5 / 10
Scream 3 (2000) 7 / 10
Rio Grande (1950) 8 / 10
A Star Is Born (1937) 8 / 10
The Princess & the Marine (2001) 7 / 10

Films redécouverts

I Robot (2004) 7 / 10
Per qualche dollaro in più (1965) 8 / 10
The Bridge on the River Kwai (1957) 9 / 10
Taxi Driver (1976) 9 / 10
The Ten Commandments (1956) 8.5 / 10
Kingdom of Heaven (2005) 8 / 10
Star Trek (2009) 8 / 10
Twister (1996) 7.5 / 10

Films des mois précédents de JUIN 2008 à MARS 2011

Année 2008
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImage


Année 2009
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2010
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage


Année 2011
ImageImageImage
Dernière édition par someone1600 le 2 mai 11, 06:59, édité 18 fois.

Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Messages : 6874
Inscription : 22 févr. 04, 18:02

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Frank Bannister » 2 avr. 11, 07:17

AVRIL 2011

Film du mois:

Image
Dernière édition par Frank Bannister le 1 mai 11, 08:33, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18215
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Gnome's film du mois d'Avril 2011

Messagepar gnome » 2 avr. 11, 09:01

Films du mois : Avril 2011

Film du mois

Image

Les films vus (par ordre décroissant de préférence) - Les redécouvertes - Les films revus


Image Chef d'oeuvre !!!
- L'île du châtiment (Masahiro Shinoda) 10/10
Un jeune homme revient sur les lieux où il a passé son enfance pour y exorciser de vieux démons afin de pouvoir avancer dans la vie. Difficile d'en dire beaucoup sur l'histoire sans dévoiler l'intrigue de ce thriller éprouvant et implacable et merveilleusement réalisé où il est question de vengeance et d'un homme rattrapé par son passé. Shinoda est brillant ici. La construction de son film est impeccable et conduit inexorablement vers la révélation finale en ne dévoilant que petit à petit les divers éléments de l'intrigue. Après deux semi-déceptions, je retrouve ici le Shinoda qui m'avait enchanté avec le coffret Wild Side.

- Zatoichi - Le masseur aveugle (Kenji Misumi) 10/10
Toujours aussi formidable et incroyablement sombre, ce premier épisode.

- Le frère cadet - Tendre et folle adolescence (Kon Ichikawa) 10/10
Entre un père écrivain alcoolique et presque démissionnaire et une belle-mère bigote et handicapée qui se sert d’elle pour les basses besognes, Gen, une jeune fille d’une vingtaine d’années se sacrifie pour s’occuper de son frère cadet délinquant et le sortir des mauvais coups dans lesquels il se met.
Chaque Kon Ichikawa que je découvre est une nouvelle surprise qui me conforte dans l’idée que c’était un énorme cinéaste ou en tout cas un cinéaste dont la sensibilité me touche particulièrement et qui est en passe de devenir un de mes cinéastes de chevet.
Il livre ici, avec ce « Frère cadet » un drame familial et social tout en retenue évoquant avec beaucoup de justesse une adolescence à la dérive, en quête de sens et de repères doublé d’un superbe portrait de jeune femme (magnifiquement interprété par Keiko Kishi) et ce sans jamais tomber dans le pathos.
C’est peu dire que ce film est une petite merveille ou chaque plan, chaque mouvement de caméra coule de source. A noter la superbe photographie tout en pastels de Kazuo Miyagawa (Rashomon- Yojimbo) qui s’accorde parfaitement avec l’ambiance du film.


- Black Swan (Darren Aronovski) 10/10
Nina (Nathalie Portman) est une jeune ballerine à fleur de peau. Belle, sensible et talentueuse perfectionniste, elle ne vit que pour la danse. Quand vient enfin l’opportunité de décrocher un premier rôle, celui de la Reine des Cygnes dans le Lac des Cygnes, elle va tout faire pour le décrocher… Au risque de se perdre.
Une caméra virtuose qui colle au plus près des corps, qui fait partie intégrante de la danse. Des interprètes habités par leurs rôles. Si Vincent Cassel livre une prestation remarquable, c’est surtout du côté des rôles féminins qu’il faut rechercher les performances les plus marquantes. Barbara Hershey dans le rôle de la mère « castratrice » et surprotectrice évidemment, mais surtout Nathalie Portman ahurissante dans son rôle. A la fois fragile en cygne blanc et inquiétante et vénéneuse en cygne noir, sa prestation prend aux tripes dès l’ouverture pour ne plus vous quitter. C’est elle qui porte littéralement le film sur ses épaules. Elle nous fait vibrer, elle nous émeut et finalement elle nous effraie dans cette descente aux enfers éprouvante mais inéluctable. Cette abandon progressif de l’innocence (la scène où elle jette ses peluches) pour basculer petit à petit du côté sombre de la force, lentement se laisser posséder par le cygne noir et ce jusqu’au final émouvant où à l’instar du cygne blanc qui dans la mort trouve ce qu’il a toujours cherché, la liberté elle atteint son graal, dans un même sacrifice, la perfection.
Un film pour ainsi dire parfait et un sacré électrochoc. J’ai juste été étonné par le caractère très granuleux de l’image (qui ne m’a pas gêné par ailleurs), mais visiblement, c'est une volonté du réalisateur.


- Seishun no satsujin sha (The Youth Killer) (Kazuhiko Hasegawa) 10/10
Jun est amoureux de Keiko. La jeune femme est serveuse dans le snack qu'il tient près de l'aéroport de Narita. Mais ses parents et en particulier son père n'aiment pas la jeune fille. Ce dernier a d'ailleurs fait mener une enquête sur le passé de celle-ci. Le jour où il apprend à Jun qu'elle lui a menti, le jeune homme se retourne contre son père et le poignarde à mort. Commence alors pour lui une longue descente aux enfers.
Le film est brillant, mais difficile dire s'il est vraiment aimable tant celui-ci dérange, surtout dans sa première partie où il distille une atmosphère poisseuse et malsaine accentuée par la pénombre dans laquelle évoluent les personnages, le sang, la sueur. Pourtant, le film avait commencé légèrement en nous montrant Jun et keiko jouer presque comme des enfants, mais tout bascule très vite avec l'entrée en scène des parents. Plus rien ne sera plus jamais pareil après.
Le film est porté par le jeune duo d'acteurs dont Mieko Harada (Ran, Dreams) qui joue la jeune fille. Filmé au plus près des acteurs par une caméra très mobile, souvent à l'épaule, le film dissèque les dégâts faits par le mensonge, l'éclatement de la famille et ses dégâts collatéraux (beaux-parents, alcoolisme, désoeuvrement de la jeunesse en perte de repères).


Image On est vraiment pas loin de la masterpiece!
- Le Mont Fuji et la lance ensanglantée (Tomu Uchida) 9.5/10
Premier contact avec Uchida somme toute assez réussi. On suit avec plaisir les aventures de ce lancier chargé de protéger sur la route d'Edo, son seigneur de ses propres démons. Il y a de tout dans ce film, de l'humour parfois absurde ou burlesque, limite scato par moment mais toujours bon enfant, de l'aventure à la Yojimbo, du drame teinté d'humanisme (qui m'a fait penser à Kurosawa encore notamment dans Les bas-fonds pour la multitude de personnages). Le tout magnifiquement interprété et réalisé. Le combat final est ahurissant et surprenant en regard du reste du film.

Image Excellent !
- Rhapsodie en août (Akira Kurosawa) 7.5/10
Semi-déception ici. Après une première partie finalement assez poignante où les enfants découvrent leur histoire familiale au travers des récits de la grand-mère et d'excursions sur des lieux de mémoire à Nagasaki et dans les environ, le film perd un peu en intérêt dès l'arrivée des parents. La sous-intrigue concernant la plantation d'ananas de l'oncle étant soit de trop, soit trop peu exploitée, elle tombe un peu comme un cheveu dans la soupe, tout juste prétexte à quelques échappées comiques elles aussi soit hors propos soit trop peu exploitées. L'arrivée de Clark, le cousin (Richard Gere) ne suffit malheureusement pas à faire retrouver totalement au film la poésie de la première partie. Beau film donc... Petit Kurosawa... Certainement pas le meilleur sur les les bombardements nucléaires d'août 1945... Mais pas déshonorant pour autant.

- Passions juvéniles (Ko Nakahira) 8.5/10
Deux frères s'affrontent pour une même fille. Un film est plaisant à regarder sans non plus faire preuve d'une grande audace, mais il se permet un érotisme entièrement suggéré surprenant pour l'époque. et il dépeint finalement assez bien la jeunesse oisive du Japon d'après-guerre.

- Rio (Carlos Saldanha) 8.5/10
Une petite gâterie pour les yeux pleine d'humour et de tendresse. Très belle 3D.

Image Tout à fait honorable
- L'archipel désert (Katsu Kanai) 7/10
Après un probable désastre nucléaire, un homme est séquestré dans un étrange couvent dirigé par des nonnes irradiées et dégénérées. Celles-ci lui organisent un simulacre de procès parce qu'il a osé tenter de s'enfuir et qu'il a troublé la paix du couvent. Psychologiquement perturbé par les traitements que celles-ci lui infligent, l'homme entre dans un délire où il va vivre une série de péripéties surréalistes. Véritable fourretout d'images toutes plus barges les unes que les autres, le film voit ainsi son héros accoucher d'un enfant dans son dos, une protagoniste accoucher d'étranges hommes en pagne, une immense tête argentée ricanant dans le ciel d'une ville inconnue... Le film part ainsi dans tous les sens (tout en gardant le fil conducteur de notre héros) prétexte à toutes les expérimentations possibles jusqu'au final donnant en quelque sorte un sens à la mascarade.


- Sous la forêt des cerisiers en fleurs (Masahiro Shinoda) 7/10
J'avais dit à l'époque toute ma déception devant Silence de Shinoda. Je n'avais pas retrouvé l'esthète de L'assassinat ou de Double suicide à Amijima, à l'étroit dans son format 1.33. Je ne reviendrai pas dessus. Ici, point de déception, Shinoda retrouve un champ large et le film est une splendeur visuelle de tous les instants. Chaque plan étant composé comme un toile de maître à la composition millimétrée. Les plans en forêt sont tout simplement superbes surtout quand le vent fait tournoyer une neige de pétales roses autour des personnages. Sur ce plan, le film est une vraie réussite. Il pèche cependant par certains points. Shinoda peine à un certain moment à rendre ses personnages un tant soit peu attachants; je pense principalement au personnage de Tomisaburo Wakayama qui ne prend réellement de la profondeur que passé la moitié du film, malgré l'interprétation impeccable de l'acteur. Ainsi, après une introduction très bien amenée, il y a une légère perte d'intérêt pour ce qui se passe et ce jusqu'à ce que les protagonistes se retrouvent en ville. La faute peut-être au manque d'enjeux réellement dramatiques à ce moment. Ce n'est que dans la deuxième partie que le personnage joué par Wakayama reprend pied et que le noeud du drame se joue. Un film qui m'a fait penser à L'empire de la passion d'Oshima, notamment dans son esthétique, ses couleurs chaudes et la représentation du Japon médiéval (le film de Shinoda se déroulant durant l'ère Edo).

- La forêt des fossiles (Masahiro Shinoda) 7/10
Thriller psychologique et psychanalytique, La forêt des fossiles suit Haruo, étudiant en médecine écartelé entre un certain idéal humaniste de la médecine, une certaine morale, sa rancune envers une mère qui cherche à tout pris à reconquérir son fils et Eiko, une ancienne amie d'enfance qui va devenir sa maitresse et le pousser à l'irréparable. Ce film m'a mis mal à l'aise plus d'une fois pour diverses raisons qu'il me serait bien difficile à expliquer (la froide détermination de Eiko n'y est probablement pas pour rien). La réalisation de Shinoda est au couteau, précise comme un scalpel mais le film pèche un peu par le manque de charisme de l'acteur principal qui ne démérite cependant pas dans le rendu des sentiments contradictoires qui l'animent; le reste du casting s'en sortant admirablement bien. La peinture de la relation amour/haine que Haruo entretient avec sa mère est particulièrement bien rendue dans tout ce quelle a d'ambigu, de même que les tourments qui le travaillent.

- Le grand saut (Joel Coen) 7/10
Pour ainsi dire une redécouverte puisque je ne l'avais pas vu depuis sa sortie au cinéma dont j'avais gardé un très bon souvenir. Et au final, peut-être était-ce dû à la fatigue j'ai été moins emballé que n'aurait pu me laisser espérer mon souvenir . Ça reste un très bon film avec quelques scènes vraiment extraordinaires où on retrouve la patte des Coen. Je le reverrai un jour où je serai moins fatigué.

Image Pourquoi pas, mais peut mieux
Image A oublier
Image Le dessin est clair, non?


Films du mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
2006

Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2007

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image
Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2008

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai ? Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2009

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre (Rien vu) Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2010

Janvier Image Février Image Mars Image Avril Image Mai Image Juin Image Juillet Image Août Image Septembre Image Octobre Image Novembre Image Décembre Image
2011

Janvier Image Février Image Mars Image
Dernière édition par gnome le 13 mai 11, 09:52, édité 11 fois.
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Cortez The Killer
Accessoiriste
Messages : 1540
Inscription : 11 mars 10, 11:01
Localisation : Quelque part dans Bedford Falls

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Cortez The Killer » 2 avr. 11, 10:00

Film(s) du Mois


Image


Films découverts
:

Man on the Moon (by Milos Forman): 8,5/10
The Boxer (by Jim Sheridan): 8/10
Lost Highway (by David Lynch): 8/10
In America (by Jim Sheridan): 7,5/10
House of 1000 corpses] (Rob Zombie): 7/10
Pirates (by Roman Polanski): 7/10
Rio Bravo (Howard Hawks): 7/10 (BD)
Zombieland (by Ruben Fleischer):6,5/10
In The Mood For Love (Wong Kar-Wai): 5,5/10
Wonder Boys (Curtis Hanson): 5,5/10
For Love of The Game (by Sam Raimi): 5,5/10
Scream 4 (by Wes Craven): 5/10
The Beach (by Danny Boyle): 5/10
Dead Snow (Tommy Wirkola): 4,5/10
Hobo with a Shotgun (Jason Eisener): 3/10
The Heroic Trio (by Johnny To): 2,5/10
Moulin Rouge (by Baz Luhrmann): 2/10


Séries TV:

The Big Bang Theory (Saison 4)

Films revus

Empire of the Sun (by Steven Spielberg): 8/10
In the Name of the Father Jim Sheridan): 8/10
Means Streets (by Martin Scorsese): 8/10 (BD)
Romancing The Stone (by Robert Zemeckis): 7,5/10
Vampires (John Carpenter): 7/10
Step Brothers (Adam McKay): 7,5/10
An American Tail (by Don Bluth): 6/10
American Beauty (by Sam Mendes) : 7,5/10
Taking Off (by Milos Forman) : 8,5/10 (BD)
Jurassic Park III (by Joe Johnston): 5,5/10
Marche à l'ombre (Michel Blanc): 6/10

Films des mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2011: Out Of Africa (Sydney Pollack)
Février 2011: Fargo (Joel and Ethan Coen) / The Way Back (Peter Weir)
Janvier 2011: Let The Right One In (Tomas Alfredson)/Running On Empty (Sidney Lumet)
Décembre 2010: The Graduate (Mike Nichols)
Novembre 2010: Rosemary's Baby (Roman Polanski)/Harry Potter and the deathly Hallows (David Yates)
Octobre 2010: Norma Rae (Martin Ritt) / Taking Off (Milos Forman)
Septembre 2010: L'homme qui voulait savoir (George Sluizer)
Août 2010: Gallipoli (Peter Weir)/ Torn Curtain (Alfred Hitchcock)
Juillet 2010: Picnic at Hanging Rock (Peter Weir)
Dernière édition par Cortez The Killer le 30 avr. 11, 17:43, édité 13 fois.

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13032
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Demi-Lune » 2 avr. 11, 10:21

Film du mois d'avril 2011

ImageImage

Films découverts ou redécouverts
- La Règle du Jeu (Jean Renoir, 1939) Image Un chef-d'oeuvre d'une étonnante modernité technique, qui délivre un tableau vitriolé mais aussi humaniste.
- Crimes et délits (Woody Allen, 1989) Image Vertigineux.
- Kagemusha, l'ombre du guerrier (Akira Kurosawa, 1980) Image Un travail sublime et captivant de plus à l'actif de Kurosawa, aux envolées formelles saisissantes.
- Never Let Me Go (Mark Romanek, 2011) Image Une fable déchirante sur la valeur de la vie et le sens qu'on a tenté d'y donner durant le temps qui nous a été imparti.
- Stardust Memories (Woody Allen, 1980) Image Plastiquement sublime, cette mise en abyme est inventive et pertinente.
- Une semaine de vacances (Bertrand Tavernier, 1980) Image Nathalie Baye est très juste dans ce beau film superbement réalisé, qui dresse un constat toujours douloureusement contemporain sur l'état du système éducatif français.
- The Two Jakes (Jack Nicholson, 1990) Image Même s'il est imparfait, ce film noir est d'une splendeur formelle et d'une ambition qui ne peuvent que susciter le respect.
- Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu (Woody Allen, 2010) Image Un Woody Allen amer et désenchanté, avec des personnages bien écrits.
- Soleil Vert (Richard Fleischer, 1973) Image Un très bon sujet qui aurait peut-être gagné à avoir un réalisateur plus expérimental.
- Laisse-moi entrer (Matt Reeves, 2010) Image Subtil, émouvant et poétique, même s'il est sombre, ce film fantastique s'impose comme une réussite récente du genre.
- Pour une poignée de dollars (Sergio Leone, 1964) Image Les fondations du mythe : stylisé et percutant, mais Leone fera nettement mieux.
- Hi, Mom ! (Brian De Palma, 1970) Image Un film (d)étonnant, pas forcément abouti mais intéressant ; les obsessions de De Palma sont là et son ton critique aussi.
- Fame (Alan Parker, 1980) Image L'énergie déployée par la mise en scène, les jeunes comédiens et la B.O. est communicative. Un peu convenu mais bien fait.
- Éclair de Lune (Norman Jewison, 1987) Image
- Holy Lola (Bertrand Tavernier, 2004) Image Les acteurs et l'histoire sont les meilleurs atouts de ce film trèèèès long et réalisé sans éclat particulier.
- The American (Anton Corbijn, 2010) Image Dommage que le rythme soit si étiré en longueur, car ce polar mutique dévoile un style formel très intéressant.
- Le Discours d'un Roi (Tom Hooper, 2010) Image Statique et convenu, mais bénéficiant d'un duo de comédiens impliqués et inspirés.
- L'Arche russe (Alexandre Sokourov, 2002) Image Le parti-pris (un plan-séquence continu d'1h30) impressionne, mais le film est glacial, abscons et interminable.
- Entre Ciel et Terre (Oliver Stone, 1993) Image La 2e partie, aux USA, grossièrement écrite et jouée, porte le coup fatal à ce drame jusqu'ici poignant et méditatif.
- Les Arnaqueurs (Stephen Frears, 1990) Image Déception. Annette Bening se met à poil, mais le scénario est réchauffé. Ça aurait pu être mieux.
- La Maison de cire (Jaume Collet-Serra, 2005) Image Pas si mal quand on quitte une mise en place très longue et des personnages péniblement caricaturaux.
- Le Crocodile de la mort (Tobe Hooper, 1977) Image Plastiquement intéressant mais passablement daté et franchement faiblard.
- A la poursuite du diamant vert (Robert Zemeckis, 1984) Image J'attendais mieux de la part de Zemeckis, qui semble bridé par un scénario moyen.
- The Tourist (Florian Henckel Von Donnersmarck, 2010) Image
- Les nuits avec mon ennemi (Joseph Ruben, 1991) Image Idée de départ intéressante, pour au final un thriller banal et cliché. Mais y a Julia Roberts, alors...
- Rien à déclarer (Dany Boon, 2011) Image Quelques gags efficaces et des intentions louables, mais la caricature agressive finit par saborder le tout.
- Humains (Jacques-Olivier Molon & Pierre-Olivier Thévenin, 2009) Image Un nanar pontifiant qui réussit le tour de force d'être toujours plus drôle.
- The Green Hornet (Michel Gondry, 2011) Image Un énième produit formaté et tristement insipide usiné par Hollywood, annihilant l'esprit créatif de Gondry.

Je n'arrive pas à trancher :
- Un dimanche à la campagne (Bertrand Tavernier, 1984) :?:

Films revus
- J.F.K., director's cut (Oliver Stone, 1991) Image
- Nixon, director's cut (Oliver Stone, 1995) Image
- Les Trois Jours du Condor (Sydney Pollack, 1975) Image
- The Social Network (David Fincher, 2010) Image
- L'Oiseau au plumage de cristal (Dario Argento, 1969) Image
- Silent Hill (Christophe Gans, 2006) Image
- L'Affaire Pélican (Alan J. Pakula, 1993) Image
- Des Hommes d'honneur (Rob Reiner, 1992) Image
- Le Pacte des Loups (Christophe Gans, 2001) Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984) ; Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972) ex aequo avec Requiem pour un massacre (Elem Klimov, 1985)
mars 2010 : Shutter Island (Martin Scorsese, 2010) - plus objectivement : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Inception (Christopher Nolan, 2010)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990) ; Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
Dernière édition par Demi-Lune le 28 avr. 11, 19:15, édité 57 fois.

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5581
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Best » 2 avr. 11, 10:35

Avril 2011

Film du mois

Mar adentro (Alejandro Amenábar)

Image


Films découverts (Re)

Le nouveau monde - Director's cut (Terrence Malick) 10/10 (découvert dans sa version longue, mais comme il avait déjà été mon film du mois à sa sortie ciné, je garde la place pour un autre)
Les Chroniques de Riddick - Director's cut (David Twohy) 8,5/10
Final fantasy VII : Advent Children - Director's cut (Tetsuya Nomura, Takeshi Nozue) 8,5/10
La Poursuite impitoyable (Arthur Penn) 8/10
Rio (Carlos Saldanha) 8/10
La poison (Sacha Guitry) 8/10
Tomboy (Céline Sciamma) 8/10
Harry Potter et les reliques de la mort (David Yates) 7,5/10
Thor (Kenneth Branagh) 7,5/10
Source code (Duncan Jones) 7,5/10
Meurtre à l'italienne (Pietro Germi) 7,5/10
The swimmer (Frank Perry) 7,5/10
Le roman d'un tricheur (Sacha Guitry) 7,5/10
Le grand silence (Sergio Corbucci) 7/10
Click (Frank Coraci) 7/10
Pour toi, j'ai tué (Robert Siodmak) 6,5/10
Quand passent les faisans (Edouard Molinaro ) 6,5/10
World Invasion : Battle Los Angeles (Jonathan Liebesman) 6/10
Scream 4 (Wes Craven) 4/10



Films revus (Hors compétition)

Rio bravo (Howard Hawks) 10/10
Bienvenue à Gattaca (Andrew Niccol) 10/10
Avatar (James Cameron) 9,5/10
A.I (Steven Spielberg) 9,5/10
Monstres & Cie (Pete Docter, David Silverman) 9/10
Les indestructibles (Brad Bird) 9/10
Sword of the stranger (Masahiro Andô) 8,5/10
Ratatouille (Brad Bird) 8,5/10
Raiponce (Byron Howard, Nathan Greno) 8,5/10
Hellboy II - les légions d'or maudites (Guillermo del Toro) 8,5/10
Ponyo sur la falaise (Hayao Miyazaki) 8,5/10
1001 pattes (John Lasseter, Andrew Stanton) 8,5/10
U (Serge Elissalde) 8/10
Sinbad - la légende des sept mers (Tim Johnson, Patrick Gilmore) 7/10






Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Mes films du mois de Mai 2005 à Mars 2011

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par Best le 30 avr. 11, 17:48, édité 28 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7240
Inscription : 10 août 04, 13:48

Re: Votre film du mois d'Avril 2011

Messagepar Cathy » 2 avr. 11, 11:34

Film du mois
Image

Films découverts, redécouverts, ou revus (hors compétition)

Raiponce, Tangled (Howard,Greno) - 9/10
Madame Bovary (Vincente Minnelli) - 9/10
L'extravagant Mr Deeds, Mr Deeds goes to town (Frank Capra) - 9/10
Alice au pays des merveilles, Alice in wonderland (Clyde Geronimi, Disney) - 9/10

Mulan - 8.5/10
Il était une fois, A Woman's face (George Cukor) - 8.5/10

Rien ne sert de courir, Walk don't run (Charles Walters) - 8/10
Plus on est de fous, The more, the merrier (George Stevens) - 8/10
Boulevard des passions, Flamingo Road (Michael Curtiz) - 8/10
L'homme aux mille visages, The Man of a Thousand Faces (Joseph Pevney) - 8/10
Ma soeur est du tonnerre, My sister Eileen (Richard Quine) - 8/10
Frou frou, The Toy Wife (Richard Thorpe) - 8/10
Toute la ville danse, The Great Walz (Julien Duvivier) - 8/10

Les petites du quai aux fleurs (Marc Allégret) - 7.5//10
La madone gitane, Torch Song (Charles Walters) - 7.5/10
1001 pattes, Bug's Life (John Lasseter] - 7.5/10
Les Fêtes galantes (René Clair) - 7.5/10
Le secret des chandeliers, The Emperor's Candlesticks (George Fitzmaurice) - 7.5/10
Chitty, Chitty, Bang, Bang (Ken Hughes) - 7.5/10
Sadie Mc Kee (Clarence Brown) - 7.5/10
Le Cargo maudit Strange Cargo (Frank Borzage) - 7.5/10


Si Paris nous était Conté (Sacha Guitry) - 7/10
Alice au pays des Merveilles, Alice in wonderland (TIm Burton) - 7/10
Brisby et le Secret de Nimh, The Secret of Nihm (Don Bluth) - 7/10
Visage d'Orient, The Good Earth (Sidney Franklin) - 7/10
Le Jardin d'Allah, The Garden of Allah (Richard Boleslawski) - 7/10

Tuer n'est pas jouer, I Saw What You Did (William Castle) - 6/10
Nancy Drew - 6/10
Film sympathique, mais l'actrice qui joue Nancy et le personnage ne correspond pas vraiment à l'idée que je me fais d'Alice (version française).

Coup de théâtre, Dramatic School (Robet B. Sinclair) - 5.5/10

Films du mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
]Octobre 2009 : L'exilé (Ophuls)
Novembre 2009 - Old acquaintance (Sherman)
Décembre 2009 : The Browning version (Asquith)


Janvier 2010 - Jane Eyre (Stevenson)
Février 2010 - La reine Christine (Mamoulian)
Mars 2010 - Remember the night (Leisen)
Avril 2010 - Ball of Fire (Hawks)
Mai 2010 - Lettre d'une inconnue (Ophuls)
Juin 2010 - Les Dix commandements (DeMille)
Juillet 2010 - Ninotchka (Lubitsch)
Août 2010 - The Great Ziegfeld (Leonard)
Septembre 2010 - A Royal Scandal (Preminger)
Octobre 2010 - La Beauté du diable (Clair)
Novembre 2010 - La vie est belle (Capra)
Décembre 2010 - Les quatre filles du Docteur March (Cukor)

Janvier 2011 - L'ange des ténèbres (Milestone)
Février 2011 - L'homme au bras d'or (Preminger)
Mars 2011 - Pandora (Lewin)
Avril 2011 - Madame Bovary ( Minnelli)
Dernière édition par Cathy le 1 mai 11, 09:21, édité 27 fois.