Votre film du mois de Mai 2016

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13027
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Demi-Lune » 3 mai 16, 15:03

FILM DU MOIS DE MAI 2016

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

    Gerry (Gus Van Sant, 2002) Image
    Pierrot le fou (Jean-Luc Godard, 1965) Image
    L'homme qui voulait savoir (George Sluizer, 1988) Image
    Le client (Asghar Farhadi, 2016) Image
    The neon demon (Nicolas Winding Refn, 2016) Image
    Everybody wants some!! (Richard Linklater, 2016) Image
    Green room (Jeremy Saulnier, 2015) Image
    Hana et Alice mènent l'enquête (Shunji Iwai, 2015) Image
    La fille inconnue (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2016) Image
    La Somme, tombeau de millions d'hommes (Heinz Paul, 1930) Image
    Julieta (Pedro Almodóvar, 2016) Image
    Mademoiselle (Park Chan-wook, 2016) Image
    A touch of sin (Jia Zhang-ke, 2013) Image
L'OFNI du mois :
    Superstar : The Karen Carpenter story (Todd Haynes, 1988)

FILMS REVUS

    Amour (Michael Haneke, 2012) Image
    Piège de cristal (John McTiernan, 1988) Image
    Ran (Akira Kurosawa, 1985) Image
    Les indestructibles (Brad Bird, 2004) Image
    The secret (Pascal Laugier, 2012) Image

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
Dernière édition par Demi-Lune le 31 mai 16, 09:01, édité 17 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Kevin95 » 3 mai 16, 15:08

MAI 2016

Film du mois

Image

Films découverts (ou presque)

9,5/10

VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA FRANÇAIS (Bertrand Tavernier, 2016)

9/10

THE NICE GUYS (Shane Black, 2016)

8,5/10

DRUGSTORE COWBOY (Gus Van Sant, 1989)
PATTES BLANCHES (Jean Grémillon, 1949)
MANIAC COP 2 (William Lustig, 1990)
LES PETITS CÂLINS (Jean-Marie Poiré, 1978)

8/10

LE AVVENTURE DELL'INCREDIBILE ERCOLE (Luigi Cozzi, 1985)
MADDALENA... ZERO IN CONDOTTA (Vittorio De Sica, 1940)
WHERE THE SPIES ARE (Val Guest, 1966)

7,5/10

TRUMBO (Jay Roach, 2015)
TOURIST TRAP (David Schmoeller, 1979)
THE HOSTAGE TOWER (Claudio Guzmán, 1980)
THE DARK HALF (George A. Romero, 1993)

7/10

RETOUR EN FORCE (Jean-Marie Poiré, 1980)
KISS MEETS THE PHANTOM OF THE PARK (Gordon Hessler, 1978)
RECOURS EN GRÂCE (Laslo Benedek, 1960)

6,5/10

PLEINS FEUX SUR L'ASSASSIN (Georges Franju, 1961)
NIGHT WITHOUT SLEEP (Roy Ward Baker, 1952)

6/10

BALANCE OF POWER (Rick Bennett, 1996)

4,5/10

VELVET GOLDMINE (Todd Haynes, 1998)

4/10

MOBSTERS (Michael Karbelnikoff, 1991)

2/10

EVEN COWGIRLS GET THE BLUES (Gus Van Sant, 1993)

Films revus

9/10

NIGHTMARE (Freddie Francis, 1964)

8/10

TO DIE FOR (Gus Van Sant, 1995)
Dernière édition par Kevin95 le 1 juin 16, 16:06, édité 11 fois.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
reuno
Assistant opérateur
Messages : 2006
Inscription : 8 oct. 04, 10:25

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar reuno » 3 mai 16, 15:43

Avril 2016

Film du mois

Image

Films découverts

La gueule ouverte (Maurice Pialat) 5/6
21 Jump Street (Phil Lord & Chris Miller) 5/6
Passe ton BAC d'abord (Maurice Pialat) 5/6
22 Jump Street (Phil Lord & Chris Miller) 4/6
Holidays (Anthony Scott Burns, Kevin Kolsch, Nicholas McCarthy, Adam Egypt Mortimer, Ellen Reid, Gary Shore, Kevin Smith, Sarah Adina Smith, Scott Stewart & Dennis Widmyer) 4/6
Ma Loute ( Bruno Dumont) 4/6
Ryuzo and the Seven Henchmen (Takeshi Kitano) 4/6
10 Cloverfield Lane (Dan Trachtenberg) 4/6
Margin Call (J. C. Chandor) 4/6
Deep Dark (Michael Medaglia) 4/6
High Rise (Ben Wheatley) 4/6
Le Garçon et la Bête (Mamoru Hosoda) 4/6
Notre Petite Soeur (Hirokazu Kore-eda) 4/6
Triple 9 (John Hillcoat) 4/6
Grimsby (Louis Leterrier) 4/6
Batman v Superman: Dawn of Justice (Zack Snyder) 4/6
The Other Side of the Door (Johannes Roberts) 3/6


Films revus

The New World (Terrence Mallick) 6/6
Gremlins (Joe Dante ) 6/6
The Breakfast Club (John Hughes) 5/6
Only God Forgives (Nicolas Winding Refn) 5/6
21 Jump Street (Phil Lord & Chris Miller) 5/6
Faults (Riley Stearns) 5/6
Coherence (James Ward Byrkit) 5/6
Clown (Jon Watts) 5/6
To the Wonder (Terrence Mallick) 4/6


Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2016 : Avril et le Monde Truqué (Franck Ekinci, Christian Desmares)
Mars 2016 : The Assassin (Hou Hsiao-Hsien)
Février 2016 : The Survivalist (Stephen Fingleton)
Janvier 2016 : The Witch (Robert Eggers)
Décembre 2015 : The Visit (M. Night Shyamalan)
Novembre 2015 : The Lobster (Yórgos Lánthimos)
Octobre 2015 : Ni le ciel ni la terre (Clément Cogitore)
Septembre 2015 : Vers l'autre rive (Kiyoshi Kurosawa)
Août 2105 : Faults (Riley Stearns)
Juillet 2015 : Oslo, 31 août (Joachim Trier)
Juin 2015 : Inside Out (Pete Docter & Ronnie del Carmen)
Mai 2015: Mad Max: Fury Road (George Miller)
Avril 2015 : Monsters: Dark Continent (Tom Green)
Mars 2015 : Foxcatcher (Bennett Miller)
Février 2015 : It follows (David Robert Mitchell)
Janvier 2015: Jupiter Ascending (Andy & Lana Wachowski)
Décembre 2014 : The Frame (Jamin Winans)
Novembr 2014 : Berserk l'Age d'Or Partie III : L'Avent (Toshiyuki Kubooka)
Octobre 2014 : Young ones (Jake Paltrow)
Septembre 2014 : Coherence (James Ward Byrkit)
Août 2014 : The White Diamond (Werner Herzog)
Juillet 2014 : Cheap thrills (E.L. Katz)
Juin 2014 : Under the skin (Jonathan Glazer)
Mai 2014 : The Myth of The American Sleepover (David R Mitchell)
Avril 2014 : The act of killing (Joshua Oppenheimer)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Février 2014 : The Babadook (Jennifer Kent)
Janvier 2014 :Drug war (Johnnie To)
Décembre 2013 : All is lost (J. C. Chandor)
Novembre 2013 : Snowpiercer (Bong Joon Ho)
Octobre 2013 : Dark Touch (Marina de Van)
Septembre 2013 : Riddick (David Twohy)
Août 2013 : Noroi (Kôji Shiraish)
Juillet 2013 : A Field in England (Ben Wheatley)
Juin 2013 : Dans ma peau (Marina De Van)
Mai 2013 : The Grandmaster (Wong Kar Wai)
Avril 2013 : Sightseers (Ben Wheatley)
Mars 2013 : To the Wonder (Terrence Malick)
Février 2013 : Toad Road (Jason Banker)
Janvier 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy Wachowski & Lana Wachowski)
Décembre 2012 : Symbol (Hitoshi Matsumoto)
November 2012 : Beasts of The Southern Wild (Benh Zeitlin)
Octobre 2012 : Kotoko (Shinya Tsukamoto)
Septembre 2012 : Himizu (Sono Sion)
Août 2012 : ParaNorman (Chris Butler)
Juillet 2012 : The Incident (Alexandre Courtès)
Juin 2012 : Les Raisins de la colère (John Ford)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson)
Avril 2012 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Mars 2012 : Bellflower (Evan Glodell)
Février 2012 : Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan)
Janvier 2012 : Love (William Eubank)
Décembre 2011 : Versailles (Pierre Schoeller)
Novembre 2011 : Safe (Todd Haynes)
Octobre 2011 : Polisse (Maïwenn)
Septembre 2011 : Redline (Takeshi Koike)
Août 2011 : Cold Fish (Sono Sion)
Juillet 2011 : Memory Lane (Mikhaël Hers)
Juin 2011 : Biutiful (Alejandro González Inárritu)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Avril 2011 : Animal Kingdom (David Michôd)
Mars 2011 : Tetsuo The Bullet Man (Shinya Tsukamoto)
Février 2011 : Il était une fois dans l'Ouest (Sergio Leone)
Janvier 2011 : Ondine (Neil Jordan)
Décembre 2010 : Mishima: A Life in Four Chapters (Paul Schrader)
Novembre 2010 : L'Enigme de Kaspar Hauser (Werner Herzog)
Octobre 2010 : Monsters (Gareth Edwards)
Septembre 2010 : Nord (Xavier Beauvois)
Août 2010 : Big Wednesday (John Millius)
Juillet 2010 : The Reflecting Skin (Philip Ridley)
Juin 2010 : Code 46 (Michael Winterbottom)
Mai 2010 : Enter the Void (Gaspard Noé)
Avril 2010 : The Andromeda Strain de Robert Wise
Mars 2010 : Onibaba de Kaneto Shindô
Février 2010 : Faust - Eine deutsche Volkssage de F.W. Murnau
Janvier 2010 : Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski
Décembre 2009 : Avatar de James Cameron
Novembre 2009 : The Box de Richard Kelly
Octobre 2009 : Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah
Septembre 2009 : The Offence de Sidney Lumet
Août 2009 : La Femme des Sables de Hiroshi Teshigahara
Juillet 2009 : La Graine et le mulet Abdellatif Kechiche
Juin 2009 : The Sky Crawlers de Mamoru Oshii
Mai 2009 : Possession de Andrezj Zulawski
Avril 2009 : Le Trou de Jacques Becker
Mars 2009 : Shotgun Stories de Jeff Nichols
Février 2009 : The Wrestler de Darren Aronofsky
Janvier 2009 : The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher
Décembre 2008 : Clean, shaven de Lodge Kerrigan
Novembre 2008 : Låt den rätte komma in de Tomas Alfredson
Octobre 2008 : Bled Number One de Rabah Ameur-Zaimeche
Septembre 2008 : Omohide Poro Poro de Isao Takahata
Août 2008 : Hellboy II : The Golden Army de Guillermo Del Toro
Juillet 2008 : La Condition de L'Homme de Masaki Kobayashi
Juin 2008 : Angst de Gerald Kargl
Mai 2008 : The Proposition de John Hillcoat
Avril 2008 : Love and Honor de Yoji Yamada
Mars 2008 : The Mist de Frank Darabont
Février 2008 : Twin Peaks - Fire Walk With Me de David Lynch
Janvier 2008 : [REC] de Jaume Balaguero et Paco Plaza
Décembre 2007 : Requiem Pour Un Massacre de Elem Klimov
Dernière édition par reuno le 1 juin 16, 09:38, édité 18 fois.

Avatar de l’utilisateur
nobody smith
Monteur
Messages : 4548
Inscription : 13 déc. 07, 19:24

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar nobody smith » 3 mai 16, 15:47

Mai 2016

Film du mois

Image

Films découverts

Escalier Interdit (Robert Mulligan) 9/10

Un Homme Parmi Les Loups (Carroll Ballard) 8/10
Bas Les Masques (Richard Brooks) 8/10
Graine De Violence (Richard Brooks) 8/10
The Nice Guys (Shane Black) 8/10
Cas De Conscience (Richard Brooks) 8/10

Lucia Et Le Sexe (Julio Medem) 7.5/10
Elle (Paul Verhoeven) 7.5/10
Julieta (Pedro Almodovar) 7.5/10
Les Voyages De Gulliver (Dave Fleischer) 7.5/10

Night Journey (Kim Soo-Yong) 7/10
Orgueil Et Préjugés (Robert Z. Leonard) 7/10
Made In France (Nicolas Boukhrief) 7/10
Hana Et Alice Mènent L’enquête (Shunji Iwai) 7/10
Café Society (Woody Allen) 7/10
Le Prince Et Le Pauvre (Richard Fleischer) 7/10
Mr. Holmes (Bill Condon) 7/10

X-men : Apocalypse (Bryan Singer) 6.5/10
Le Cirque Infernal (Richard Brooks) 6.5/10
Roméo & Juliette (Franco Zeffirelli) 6.5/10
Le Chanteur De Jazz (Alan Crosland) 6.5/10

Money Monster (Jodie Foster) 6/10
Othello (Orson Welles) 6/10
Justice League Vs Teen Titans (Sam Liu) 6/10
L’homme De Bornéo (Robert Mulligan) 6/10
Dossier Secret (Orson Welles) 6/10

Warcraft : Le Commencement (Duncan Jones) 5.5/10
Le Chanteur De Jazz (Richard Fleischer) 5.5/10
L’extravagant Docteur Dolittle (Richard Fleischer) 5.5/10

Dagmar : L’âme Des Vikings (Roar Uthaug) 5/10
Braqueurs (Julien Leclercq) 5/10
La Montagne Ensorcelée (John Hough) 5/10

Un Amour Infini (Franco Zeffirelli) 4.5/10
Pusher (Luis Prieto) 4.5/10
La Coccinelle Revient (Angela Robinson) 4.5/10

Coup De Foudre A Bollywood (Gurinder Chadha) 4/10

Le Secret De Moonacre (Gabor Csupo) 3/10
Flubber (Les Mayfield) 3/10

Inspecteur Gadget (David Kellogg) 0.5/10

Films revus

Du Silence Et Des Ombres (Robert Mulligan) 10/10

Les Vikings (Richard Fleischer) 8/10
Le Monde Fantastique D’Oz (Sam Raimi) 8/10

Evil Dead 2 (Sam Raimi) 7.5/10
Mort Ou Vif (Sam Raimi) 7.5/10

Le Pont Des Espions (Steven Spielberg) 7/10
L’envolée Sauvage (Carroll Ballard) 7/10
The Program (Stephen Frears) 7/10
Ma Femme Est Une Actrice (Yvan Attal) 7/10
Un Amour De Coccinelle (Robert Stevenson) 7/10
Valhalla Rising (Nicolas Winding Refn) 7/10

Le Secret De Terabithia (Gabor Csupo) 6/10
L’âge De Glace 3 : Le Temps Des Dinosaures (Carlos Saldanha et Mike Thurmeier) 6/10

Outlander (Howard McCain) 5.5/10
Suspicion (Stephen Hopkins) 5.5/10

Eden Lake (James Watkins) 5/10

Anonymous (Roland Emmerich) 4.5/10

Flic De Haut Vol (Les Mayfield) 4/10

films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2008 : No Country For Old Men (Joel et Ethan Coen)
Février 2008 : L’Auberge Rouge (Claude Autant-Lara)
Mars 2008 : There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson)
Avril 2008 : La Montagne Sacrée (Alejandro Jodorowsky)
Mai 2008 : Ricky Bobby, Roi Du Circuit (Adam McKay)
Juin 2008 : Manie Manie (Rintaro, Kawajiri et Otomo)
Juillet 2008 : Delivrance (John Boorman)
Août 2008 : Le Faucon Maltais (John Huston)
Septembre 2008 : Plan 9 From Outer Space (Edward D. Wood Jr.)
Octobre 2008 : Spinal Tap (Rob Reiner)
Novembre 2008 : L’Echange (Clint Eastwood)
Décembre 2008 : Aguirre, La Colère De Dieu (Werner Herzog)

Janvier 2009 : La Belle Au Bois Dormant (Wolfgang Reitherman et Eric Larson)
Février 2009 : Certains L’Aiment Chaud (Billy Wilder)
Mars 2009 : Les 3 Royaumes (John Woo)
Avril 2009 : Eh Mec ! Elle Est Où Ma Caisse ? (Danny Leiner)
Mai 2009 : Les Amants Du Pont-Neuf (Leos Carax)
Juin 2009 : Little Big Man (Arthur Penn)
Juillet 2009 : Les Pirates Du Métro (Joseph Sargent)
Août 2009 : Là-Haut (Pete Docter)
Septembre 2009 : Les Trois Jours Du Condor (Sydney Pollack)
Octobre 2009 : Metropolis (Fritz Lang)
Novembre 2009 : The Box (Richard Kelly)
Décembre 2009 : Hana-Bi (Takeshi Kitano)

Janvier 2010 : Ran (Akira Kurosawa)
Février 2010 : Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson)
Mars 2010 : Oz, Un Monde Extraordinaire (Walter Murch)
Avril 2010 : Les Fraises Sauvages (Ingmar Bergman)
Mai 2010 : Mind Game (Masaaki Yuasa)
Juin 2010 : Looking For Richard (Al Pacino)
Juillet 2010 : Toy Story 3 (Lee Unkrich)
Aout 2010 : Dumbo (Ben Sharpsteen)
Septembre 2010 : Hardcore (Paul Schrader)
Octobre 2010 : Gens De Dublin (John Huston)
Novembre 2010 : Sunshine (Istvan Szabo)
Décembre 2010 : Tous Les Matins Du Monde (Alain Corneau)

Janvier 2011 : 5 CM Par Seconde (Makoto Shinkai)
Février 2011 : True Grit (Joel et Ethan Coen)
Mars 2011 : La Mélodie Du Bonheur (Robert Wise)
Avril 2011 : Les Grands Espaces (William Wyler)
Mai 2011 : Tree Of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Panic Sur Florida Beach (Joe Dante)
Juillet 2011 : Europa (Lars Von Trier)
Aout 2011 : Du Silence Et Des Ombres (Robert Mulligan)
Septembre 2011 : Warrior (Gavin O’Connor)
Octobre 2011 : The Artist (Michel Hazanavicius)
Novembre 2011 : Un Eté Avec Coo (Keiichi Hara)
Décembre 2011 : Happy Feet 2 (George Miller)

Janvier 2012 : La Dame De Shanghai (Orson Welles)
Février 2012 : Cheval De Guerre (Steven Spielberg)
Mars 2012 : John Carter (Andrew Stanton)
Avril 2012 : Rage (David Cronenberg)
Mai 2012 : La Bataille De San Sebastian (Henri Verneuil)
Juin 2012 : Le Règne Des Assassins (Su Chao-Pin et John Woo)
Juillet 2012 : La Tour Au-Delà Des Nuages (Makoto Shinkai)
Aout 2012 : Kafka (Steven Soderbergh)
Septembre 2012 : Fitzcarraldo (Werner Herzog)
Octobre 2012 : Les Ailes D’Honneamise (Hiroyuki Yamaga)
Novembre 2012 : Nos Funérailles (Abel Ferrara)
Décembre 2012 : La Chevauchée Des Bannis (André De Toth)

Janvier 2013 : Lifeboat (Alfred Hitchcock)
Février 2013 : Sans Retour (Walter Hill)
Mars 2013 : Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy et Lana Wachowski)
Avril 2013 : Sympathy For Mr. Vengeance (Park Chan-Wook)
Mai 2013 : Superman/Doomsday (Bruce W. Timm)
Juin 2013 : Vacances Romaines (William Wyler)
Juillet 2013 : Pacific Rim (Guillermo Del Toro)
Aout 2013 : De Grandes Espérances (Alfonso Cuaron)
Septembre 2013 : Mort De Rire (Alex De La Iglesia)
Octobre 2013 : Gravity (Alfonso Cuaron)
Novembre 2013 : Mishima - Une Vie En Quatre Chapitres (Paul Schrader)
Décembre 2013 : Le Loup De Wall Street (Martin Scorsese)

Janvier 2014 : La Fin D’une Liaison (Neil Jordan)
Février 2014 : Trop Belle Pour Toi (Bertrand Blier)
Mars 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Avril 2014 : Le Septième Continent (Michael Haneke)
Mai 2014 : Souvenirs Goutte A Goutte (Isao Takahata)
Juin 2014 : Le Conte De La Princesse Kaguya (Isao Takahata)
Juillet 2014 : Un Drôle De Paroissien (Jean-Pierre Mocky)
Aout 2014 : Persona (Ingmar Bergman)
Septembre 2014 : Coup De Cœur (Francis Ford Coppola)
Octobre 2014 : A L’ouest Rien De Nouveau (Lewis Milestone)
Novembre 2014 : Interstellar (Christopher Nolan)
Décembre 2014 : La Charge Victorieuse (John Huston)

Janvier 2015 : Le Trésor De La Sierra Madre (John Huston)
Février 2015 : Boogie Nights (Paul Thomas Anderson)
Mars 2015 : Hacker (Michael Mann)
Avril 2015 : Héros Ou Salopards (Bruce Beresford)
Mai 2015 : Wolf Creek 2 (Greg McLean)
Juin 2015 : Vice-Versa (Pete Docter et Ronaldo Del Carmen)
Juillet 2015 : Deux Hommes En Fuite (Joseph Losey)
Aout 2015 : Entre Le Ciel Et L’Enfer (Akira Kurosawa)
Septembre 2015 : Miss Hokusai (Keiichi Hara)
Octobre 2015 : Crimson Peak (Guillermo Del Toro)
Novembre 2015 : Que Le Meilleur L’Emporte (Franklin J. Schaffner)
Décembre 2015 : Les Enfants Loups, Ame & Yuki (Mamoru Hosoda)

Janvier 2016 : Shanghai Express (Josef Von Sternberg)
Février 2016 : Les Carrefours De La Ville (Rouben Mamoulian)
Mars 2016 : Dans Ses Yeux (Juan José Campanella)
Avril 2016 : L’étrangleur De Boston (Richard Fleischer)
Dernière édition par nobody smith le 1 juin 16, 19:31, édité 16 fois.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image

Avatar de l’utilisateur
Karras
Mogul
Messages : 10460
Inscription : 15 avr. 03, 18:31
Liste de DVD
Localisation : La cité du Ponant

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Karras » 3 mai 16, 15:47

Mai 2016

Film du mois
Au delà des montagnes

Sorties cinéma 2016
Krampus (3/10) : Sorte de sous Gremlins plutôt laid.
Mr Holmes (6/10) : Pas passionnant de bout en bout mais traité avec délicatesse.
La résurrection du Christ (4/10) : Avec son intrigue policière vite éventée, ses apôtres sous ganja et son final en forme de catalogue d'image pieuse, voici un péplum qui ne restera pas dans les mémoires ; on sauvera quand même les décors. ( Jésus par un acteur de (Fear) the walking dead, c'est un gag ? )
The boy (6/10) : un fin paresseuse mais des jump scare bien gérés.
El clan (7/10) : Un casting impeccable pour un fait divers plein de surprise.
Grimsby – Agent trop spécial(5/10) : Même si l'humour trash fonctionne ponctuellement, le tout se la joue un peu trop facile.
Tout Schuss(2/10) : Le scénario est navrant et Garcia en fait des tonnes.
Les Tuche 2 (5,5/10) : Un rythme inégal mais le film joue parfois finement sur les clichés pour le rendre assez sympathique.
Arrête ton cinéma (2,5/10) : Sujet sans grand intérêt et personnages hystériques : gonflant.
Boulevard (5/10) : Une histoire de coming out qui tourne un peu en rond. Reste le plaisir de retrouver Robin Williams dans un rôle plein de pudeur.
Je vous souhaite d'être follement aimée (6,5/10) : Si il a un peu de mal à maintenir une constante intensité dramatique, ce film sur la filiation se distingue par la grande pudeur de jeu de son duo d'actrices et en particulier par l'interprétation impeccable de Céline Sallette.
Avé César (6/10) : Une collection de vignettes sympathiques qui a du mal à former un tout.
Triple 9 (6,5/10) : Polar bien ficelé mais qui multiplie un peu trop les personnages.
Le convoi (4,5/10) : Un go-fast qui prend son temps et maitrise mal son suspens : pas convaincant.
Night Fare (3,5/10) : Une volonté évidente de soigner l'image et la mise en scène, mais le scénario frise assez souvent le grotesque.
Gods of Egypt (3/10) : Festival de kitch.
A second chance (5/10) : Un thriller pas très convaincant autour d'un scénario assez sordide.
Chocolat (5,5/10) : L'interprétation est bonne mais ne suffit pas à cacher le manque d'ambition dans la mise en scène.
Arrêtez-moi là (6,5/10) : Efficace dans sa façon de décrire la mécanique du système judiciaire, un peu moins dans son épilogue
Sisters (2/10) : Sorte de Projet X version quarantenaire : bien lourd.
La fille du patron (5,5/10) : Chronique sociale qui se perd un peu en route entre romance improbable et amitié virile de rugbyman.
10 Cloverfield Lane (5,5/10) : Histoire peu surprenante, reste l'interprétation.
Célibataire, mode d'emploi (4,5/10) : Romcom sans finesse.

Films découverts

L'étreinte du serpent (6/10) : Beauté plastique indéniable mais parfois abscons.
Le nouveau (6/10) : Pertinent entre deux blagues potaches.
Back home (5,5/10) : L'histoire se disperse, et l'émotion aussi.
Taj Mahal (4,5/10) : Apathique, le mécanisme fonctionne rarement.
Kill your friends (4,5/10) : Caricature trop chargée (en poudre).
Le grand partage (4/10) : Une tonne de clichés un peu compensée par le casting.
Le prophète (4/10) : Adaptation peu inspirée.
Je compte sur vous (3,5/10) : une histoire vraie à laquelle on ne croit pas.
Aferim ! (5/10) : Les images séduisent mais le scénario confond trop souvent ironie et bavardage.
Au delà des montagnes (9/10) : Un mélodrame bouleversant
Pension complète (2/10) : Un remake de la cuisine au beurre particulièrement indigeste.
21 nuits avec Pattie (5,5/10) : Karin Viard est hilarante mais l'ensemble tourne un peu en rond.
Joy (5/10) : Biopic assez inoffensif.
Elser, un héros ordinaire (6,5/10) : Récit intéressant bien que le scénario soit un peu trop mécanique entre flashback et séances de torture.

Films revus
Spectre (7/10)
Le pont des espions (6,5/10)

Série TV
Fear the Walking dead saison 2 (en cours)
Game of thrones - saison 6(en cours)
The Americans - saison 4 (en cours)

Avatar de l’utilisateur
magobei
Assistant opérateur
Messages : 2538
Inscription : 11 sept. 07, 18:05

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar magobei » 3 mai 16, 15:54

Film du mois:


(re-)découvertes / films revus / séries:

Spellbound (Alfred Hitchcock, 1945, DVD) ***
The Nice Guys (Shane Black, 2016, en salle) *
Elle (Paul Verhoeven, 2016, en salle) ****
Cemetery of Splendour (Apichatpong Weerasethakul, 2015, en salle) °
The Town That Dreaded Sundown (Charles B. Pierce, 1976, BR UK) ***
Showgirls (Paul Verhoeven, 1995, BR) *
Fast Food Nation (Richard Linklater, 2006, DVD) **
The School of Rock (Richard Linklater, 2003, DVD) *
Café Society (Woody Allen, 2016, en salle) **
Le samouraï (Jean-Pierre Melville, 1967, BR) **
The Quiet Man (John Ford, 1952, BR UK) ***
Everybody Wants Some!! (Richard Linklater, 2016, en salle) ***
I Confess (Alfred Hitchcock, 1953, BR) ***
Year of the Dragon (Michael Cimino, 1985, BR) ***
The Words (Brian Klugman, Lee Sternthal, 2012, BR) *
Juno and the Paycock (Alfred Hitchcock, 1929, DVD) °
Trainwreck (Judd Apatow, 2015, BR) **
Green Room (Jeremy Saulnier, 2015, en salle) ***

Game of Thrones s05 #1-#4
Justified s06


°stay clear
*if there's nothing else on TV
**give it a rent
***must see
****must own
*****bring it along on a desert island

Mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2016

Captain America: Civil War (Anthony Russo, Joe Russo , 2016, en salle) °
Trumbo (Jay Roach, 2015, en salle) **
Suspicion (Alfred Hitchcock, 1941, BR US) ***
Belgica (Felix van Groeningen, 2016, en salle) **
3 Women (Robert Altman, 1977, BR UK) *
Interstellar (Christopher Nolan, 2014, BR) **
Foreign Correspondent (Alfred Hitchcock, 1940, DVD) ***
Skin Game (Alfred Hitchcock, 1931, DVD) *
Blackmail (Alfred Hitchcock, 1929, DVD) ***
Deux hommes dans Manhattan (Jean-Pierre Melville, 1959, BR) *
Quand on a 17 ans (André Téchiné, 2016, en salle) *
Hard Day (Kim Seong-hun, 2014, BR) *
Kiss of Death (Henry Hathaway, 1947, Cinémathèque) ***
That Cold Day in the Park (Robert Altman, 1969, DVD) ***
Modern Times (Charles Chaplin, 1936, DVD) ****

Mars 2016

Sabrina (Billy Wilder, 1954, BR) **
Batman v Superman: Dawn of Justice (Zack Snyder, 2016, en salle) °
Demain (Cyril Dion, Mélanie Laurent, 2015, docu, en salle) *
Hana-bi (Takeshi Kitano, 1997, BR) *****
Room (Lenny Abrahamson, 2015, en salle) ***
Triple 9 (John Hillcoat, 2016, en salle) ***
10 Cloverfield Lane (Dan Trachtenberg, 2016, en salle) **
Fulltime Killer (Johnnie To, 2001, DVD) **
Spartacus (Stanley Kubrick, 1960, BR) ****
Les loups (Hideo Gosha, 1971, BR) ***
The Assassin (Hou Hsiao-Hsien, 2015, en salle) **
Fury (David Ayer, 2014, BR) **

Février 2016

Secretary (Steven Shainberg, 2002, BR) °
Hail, Caesar! (Ethan Coen, Joel Coen, 2016, en salle) **
Spotlight (Tom McCarthy, 2015, en salle) ***
The Revenant (Alejandro G. Iñárritu, 2015, en salle) ***
Sharky's Machine (Burt Reynolds, 1981, BR) **

Janvier 2016

Mr. Majestyk (Richard Fleischer, 1974, BR) *
Mad Max (George Miller, 1979, BR) ***
Creed (Ryan Coogler, 2015, en salle) **
Carol (Todd Haynes, 2015, en salle) ***
Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2 (David Yates, 2011, DVD) °
Death Wish (Michael Winner, 1974, BR) ***
Bakemono no ko (Mamoru Hosoda, 2015, en salle) **
Battle for the Planet of the Apes (J. Lee Thompson, 1973, BR) °
Conquest of the Planet of the Apes (J. Lee Thompson, 1972, BR) **
Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1 (David Yates, 2010, DVD) *
The Naked Prey (Cornel Wilde, 1965, BR) ****
The Hateful Eight (Quentin Tarantino, 2015, en salle) ***
Escape from the Planet of the Apes (Don Taylor, 1971) ***
Harry Potter and the Half-Blood Prince (David Yates, 2009) *
Beneath the Planet of the Apes (Ted Post, 1970) **
Star Wars: The Force Awakens (J.J. Abrams, 2015, en salle) °
Harry Potter and the Order of the Phoenix (David Yates, 2007, DVD) *
Planet of the Apes (Franklin J. Schaffner, 1968, BR) ***
Harry Potter and the Goblet of Fire (Mike Newell, 2005, DVD) *

Décembre 2015

Aloha (Cameron Crowe, 2015, BR) *
An (Naomi Kawase, 2015, en salle) ***
Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (Alfonso Cuarón, 2004, DVD) *
Miracle At St. Anna (Spike Lee, 2008, BR) °
Harry Potter and the Chamber of Secrets (Chris Colombus, 2002, DVD) *
Nashville (Robert Altman, 1975, Cinémathèque) ****
Harry Potter and the Sorcerer's Stone (Chris Colombus, 2001, DVD) *
Whirlpool (Otto Preminger, 1950, BR) ****
Vampires (John Carpenter, 1998, BR) ****
In the Heart of the Sea (Ron Howard, 2015, en salle) **
Robinson Crusoe on Mars (Byron Haskin, 1964, BR) ***
Che: Part Two (Steven Soderbergh, 2008, BR) **
Point Blank (John Boorman, 1967, BR) ***
What's Your Number? (Mark Mylod, 2011, BR) **
The Hound of the Baskervilles (Terence Fisher, 1959, BR) ***
White Bird in a Blizzard (Gregg Araki, 2014, BR) ****
Island of Lost Souls (Erle C. Kenton, 1932, BR) ***
Bridge of Spies (Steven Spielberg, 2015, en salle) ***
Obsession (Brian De Palma, 1976, BR) ****
The 39 Steps (Alfred Hitchcock, 1935, BR) ***
La marque du tueur (Seijun Suzuki, 1967, BR) ***
Che: Part One (Steven Soderbergh, 2008, BR) ***

Novembre 2015

Hombre (Martin Ritt, 1967) ****
Went the Day Well? (Alberto Cavalcanti, 1942) ***
Summer of Sam (Spike Lee, 1999) ***
In Which We Serve (Noel Coward, David Lean, 1942) ****
The Hunger Games: Mockingjay - Part 2 (Francis Lawrence, 2015) ***
The Titfield Thunderbolt (Charles Crichton, 1953) ***
Un merveilleux dimanche (Akira Kurosawa, 1947) **
Spectre (Sam Mendes, 2015) °
Je ne regrette rien de ma jeunesse (Akira Kurosawa, 1946) **
The Gunman (Pierre Morel, 2015) °
Le plus dignement (Akira Kurosawa, 1944) *
Notre petite soeur (Hirokazu Kore-eda, 2015) ***
Adore (Anne Fontaine, 2013) * ▼
Only Lovers Left Alive (Jim Jarmusch, 2013) ***** ►
Qui marche sur la queue du tigre... (Akira Kurosawa, 1945) ***
Les mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau, 1971) **
Jimmy's Hall (Ken Loach, 2014) **
Them ! (Gordon Douglas, 1954) **
Le fils de Saul (Laszlo Nemes, 2015) °
The Hot Spot (Dennis Hopper, 1990) ****
Wrong (Quentin Dupieux, 2012) °
Lolo (Julie Delpy, 2015) °
Kingsman: The Secret Service (Matthew Vaughn, 2014) *
A Town Like Alice (Jack Lee, 1956) ****

Octobre 2015

The Misfits (John Huston, 1961) **
Mon roi (Maïwenn, 2015) *
Crimson Peak (Guillermo del Toro, 2015) ***
Irrational Man (Woody Allen, 2015) *
Le juge et l'assassin (Bertrand Tavernier, 1975) ***
Belles familles (Jean-Paul Rappeneau, 2015) ****
The Martian (Ridley Scott, 2015) *
Fallen Angel (Otto Preminger, 1945) ****
Shokuzai (Kiyoshi Kurosawa, 2012) **
The Visit (M. Night Shyamalan, 2015) ***
Sicario (Denis Villeneuve, 2015) ****
Imitation of Life (John M. Stahl, 1934) ***

Septembre 2015

The Killers (Robert Siodmak, 1946) ***
Le fils unique (Yasujiro Ozu, 1936) **
In the Mouth of Madness (John Carpenter, 1995) ***
Man Hunt (Fritz Lang, 1941) ***
Brazil (Terry Gilliam, 1985) ***
They Live (John Carpenter, 1988) **
Winter Sleep (Nuri Bilge Ceylan, 2014) ****
Jesse James (Henry King, 1939) ***
Night of the Living Dead (George A. Romero, 1968) ****
Lust for Life (Vincente Minnelli, 1956) ***
Cutter's Way (Ivan Passer, 1982) ***
La jeunesse de la bête (Seijun Suzuki, 1963) ***
Attack! (Robert Aldrich, 1956) ****
Thief (Michael Mann, 1981) ****
Détective bureau 2-3 (Seijun Suzuki, 1963) ****
Heaven's Gate (Michael Cimino, 1980) ****
Les musiciens de Gion (Kenji Mizoguchi, 1953) ***
Le jour se lève (Marcel Carné, 1939) ***
Blackbird (Jason Buxton, 2012) ****

Août 2015

L'horloger de Saint-Paul (Bertrand Tavernier, 1974) **
Antarctica (Koreyoshi Kurahara, 1983) ***
Dheepan (Jacques Audiard, 2015) ***
Mission: Impossible - Rogue Nation (Christopher McQuarrie, 2015) *
The Big Heat (Fritz Lang, 1953) *****
The Deadly Companions (Sam Peckinpah, 1961) *
The Conversation (Francis Ford Coppola, 1974) ****
Il était une fois en Anatolie (Nuri Bilge Ceylan, 2011) **
Flesh+Blood (Paul Verhoeven, 1985) ***
Searching for Sugar Man (Malik Bendjelloul, 2012) *
La belle saison (Catherine Corsini, 2015) ***
The Dam Busters (Michael Anderson, 1955) ***
Cowboy (Delmer Daves, 1958) ****
Blackhat (Michael Mann, 2015) ***
The Last Sunset (Robert Aldrich, 1961) ***
Victoria (Sebastian Schipper, 2015) **
Laura (Otto Preminger, 1944) ****
Reflections in a Golden Eye (John Huston, 1967) *
Ant-Man (Peyton Reed, 2015) *

Juillet 2015

Sangaïlé (Alanté Kavaïté, 2015) *
While We're Young (Noah Baumbach, 2014) ****
Amy (Asif Kapadia, 2015) ****
The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell, 2010) ***
Terminator Genisys (Alan Taylor, 2015) *
Ace in the Hole (Billy Wilder, 1951) ****
Kind Hearts and Coronets (Robert Hamer, 1949) ***
Lilith (Robert Rossen, 1964) ****
Love & Mercy (Bill Pohlad, 2014) ****
Rolling Thunder (John Flynn, 1977) ***
The Belles of St. Trinian's (Frank Launder, 1954) **
Escobar: Paradise Lost (Andrea Di Stefano, 2014) **
Hangmen Also Die! (Fritz Lang, 1943) **
It Follows (David Robert Mitchell, 2014) ***
Deadline - U.S.A. (Richard Brooks, 1952) ****
Inside Out (Pete Docter, 2015) *

Juin 2015

Judge Priest (John Ford, 1934) ***
A Girl at My Door (July Jung, 2014) ***
Doctor Bull (John Ford, 1933) **
When Willie Comes Marching Home (John Ford, 1950) *
Up the River (John Ford, 1930) °
Nightcrawler (Dan Gilroy, 2014) **
Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin, 2015) *
Ex Machina (Alex Garland, 2015) ***
Play Misty for Me (Clint Eastwood, 1971) **
Jurassic World (Colin Trevorrow, 2015) *
Hooper (Hal Needham, 1978) *
The Sugarland Express (Steven Spielberg, 1974) *

Mai 2015

Aces High (Jack Gold, 1976) 7/10
Cold in July (Jim Mickle, 2014) 4/10
Swallows and Amazons (Claude Whatham, 1974) 6.5/10
Mad Max: Fury Road (George Miller, 2015) 7/10
Le deuxième souffle (Jean-Pierre Melville, 1966) 8/10
Young Ones (Jake Paltrow, 2014) 6.5/10
Mogambo (John Ford, 1953) 7/10
Ministry of Fear (Fritz Lang, 1944) 7.5/10
Horns (Alexandre Aja, 2013) 6.5/10
P'tit Quinquin (Bruno Dumont, 2014) -/10
Hope and Glory (John Boorman, 1987) 7.5/10
The Exorcist (William Friedkin, 1973) 8/10
Queen and Country (John Boorman, 2014) 6.5/10
Elephant (Alan Clarke, 1989) -/10
The Firm (Alan Clarke, 1989) 6/10

Avril 2015

Made in Britain (Alan Clarke, 1982) 6/10
Avengers: Age of Ultron (Joss Whedon, 2015) 4/10
La cérémonie (Nagisa Oshima, 1971) 5/10
Scum (Alan Clarke, 1979) 7/10
A Most Violent Year (J.C. Chandor, 1981) 8/10
Lonely Are the Brave (David Miller, 1962) 8/10
The Burbs (Joe Dante, 1989) 5.5/10
The Other Woman (Nick Cassavetes, 2014) 5.5/10
Big Eyes (Tim Burton, 2014) 5.5/10
Shonen (Nagisa Oshima, 1969) 6.5/10
La pendaison (Nagisa Oshima, 1968) 5/10

Mars 2015

Capitaine Conan (Bertrand Tavernier, 1996) 7/10
An Inspector Calls (Guy Hamilton, 1954) 6.5/10
Man of the West (Anthony Mann, 1958) 5.5/10
Inherent Vice (Paul Thomas Anderson, 2014) 5.5/10
The Chase (Arthur Penn, 1966) 7/10
Cape Fear (J. Lee Thompson, 1962) 5/10
La vie et rien d'autre (Bertrand Tavernier, 1989) 8.5/10
Bakumatsu taiyo-den (Yuzo Kawashima, 1957) 6/10
Coming Home (Hal Ashby, 1978) 8/10
Phantom of the Paradise (Brian De Palma, 1974) 7/10
Birdman: Or (The Unexpected Virtue of Ignorance) (Alejandro G. Iñárritu, 2014) 5.5/10

Février 2015

8 Million Ways to Die (Hal Ashby, 1986) 7/10
Lady Snowblood: love song of vengeance (Toshiya Fujita, 1974) 6.5/10
The Inheritance (Masaka Kobayashi, 1962) 8/10
The Phantom of the Opera (Rupert Julian, 1929) 6.5/10
Madeleine (David Lean, 1950) 8/10
Bound for Glory (Hal Ashby, 1976) 6.5/10
Equus (Sidney Lumet, 1977) 4/10
American Sniper (Clint Eastwood, 2014) 5/10
Les nouveaux sauvages (Damián Szifron, 2014) 8/10
Being There (Hal Ashby, 1979) 8/10
Tip Top (Serge Bozon, 2013) 4.5/10
Whirlpool (Otto Preminger, 1949) 7/10
Jupiter Ascending (The Wachowskis, 2015) 5/10
Coogan's Bluff (Don Siegel, 1968) 6.5/10
The Fearless Vampire Killers (Roman Polanski, 1967) 7.5/10
Bringing Up Baby (Howard Hawks, 1938) 6/10

Janvier 2015

Aliens (James Cameron, 1986) 6/10
Blithe Spirit (David Lean, 1945) 6/10
The Last Detail (Hal Ashby, 1973) 7.5/10
The Landlord (Hal Ashby, 1970) 8/10
Le sauvage (Jean-Paul Rappeneau, 1975) 7/10
7 Women (John Ford, 1966) 6/10
Bunny Lake Is Missing (Otto Preminger, 1965) 7.5/10
Alexandre le bienheureux (Yves Robert, 1968) 7/10
Gangs of Wasseypur (Anurag Kashyap, 2012) 7/10
Foxcatcher (Bennett Miller, 2014) 6.5/10
The Shootist (Don Siegel, 1976) 7.5/10
Wild (Jean-Marc Vallée, 2014) 6/10
The Private Affairs of Bel Ami (Albert Lewin, 1947) 7/10
10 Rillington Place (Richard Fleischer, 1971) 8/10
The Riot Club (Lone Scherfig, 2014) 3/10
Eaux profondes (Michel Deville, 1981) 7.5/10
Coup de tête (Jean-Jacques Annaud, 1979) 8/10
Exodus (Ridley Scott, 2014) 6/10

Décembre 2014

Musashi contre Baiken (Tomu Uchida, 1971) 5.5/10
Le duel de l'aube (Tomu Uchida, 1965) 7/10
Seul contre tous à Ichijoji (Tomu Uchida, 1964) 6.5/10
Whiplash (Damien Chazelle, 2014) 7/10
A deux sabres (Tomu Uchida, 1963) 6.5/10
Les moines lanciers du temple Hozoin (Tomu Uchida, 1962) 7.5/10
La légende de Miyamoto Musashi (Tomu Uchida, 1961) 6.5/10
This Happy Breed (David Lean, 1944) 6.5/10
Dressed to Kill (Brian De Palma, 1980) 7/10
Still Life (Uberto Pasolini, 2013) 4/10
The Front (Martin Ritt, 1976) 6.5/10
The Hunger Games: Mockingjay - Part 1 (Francis Lawrence, 2014) 5/10
Jour de fête (Jacques Tati, 1949) 7/10
Coming Home (Zhang Yimou, 2014) 4/10
On the Job (Erik Matti, 2013) 7/10
Tightrope (Richard Tuggle, 1984) 6/10
The Servant (Joseph Losey, 1963) 6.5/10
Christine (John Carpenter, 1983) 6.5/10
Scarlet Street (Fritz Lang, 1945) 8/10
Dallas Buyers Club (Jean-Marc Vallée, 2013) 6.5/10

Novembre 2014

House of Strangers (Joseph L. Mankiewicz, 1949) 8/10
The Black Adder (1982-1983) 7/10
Gone with the Wind (Victor Fleming, 1939) 7/10
The Woman in the Window (Fritz Lang, 1944) 7/10
Blood Simple (Joel Coen, 1984) 6.5/10
La planète sauvage (René Laloux, 1973) 5.5/10
Fat City (John Huston, 1972) 7/10
Starred Up (David Mackenzie, 2013) 5.5/10
Mystery (Lou Ye, 2012) 7.5/10
Vie sauvage (Cédric Kahn, 2014) 6.5/10
Joe Kidd (John Sturges, 1972) 5/10
Carrie (Brian De Palma, 1976) 8/10
Palo Alto (Gia Coppola, 2013) 6.5/10
Interstellar (Christopher Nolan, 2014) 4/10
If.... (Lindsay Anderson, 1969) 5/10
Between Heaven and Hell (Richard Fleischer, 1957) 7/10
Excalibur (John Boorman, 1981) 6/10
The Man in the White Suit (Alexander Mackendrick, 1951) 7.5/10
Orange Is the New Black s02 6/10
Bande de filles (Céline Sciamma, 2014) 5/10

Octobre 2014

Blow Out (Brian De Palma, 1981) 9/10
Magic in the Moonlight (Woody Allen, 2014) 6.5/10
Prince of Persia: The Sands of Time (Mike Newell, 2010) 5.5/10
Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944) 7.5/10
The Lavender Hill Mob (Charles Crichton, 1951) 7/10
Orange Is the New Black s01 6.5/10
Le désert des Tartares (Valerio Zurlini, 1976) 7/10
The King of Comedy (Martin Scorsese, 1982) 7.5/10
Mommy (Xavier Dolan, 2014) 7/10
L'assassino (Elio Petri, 1961) 7/10
Gone Girl (David Fincher, 2014) 7.5/10
Kill List (Ben Wheatley, 2011) 4/10
Still the Water (Naomi Kawase, 2014) 6.5/10
Tu veux... ou tu veux pas? (Tonie Marshall, 2014) 5/10
Joe (David Gordon Green, 2013) 6/10
La vie de château (Jean-Paul Rappeneau, 1966) 6.5/10
Shameless s03 7/10

Septembre 2014

The Blue Max (John Guillermin, 1966) 7.5/10
Saint Laurent (Bertrand Bonello, 2014) 7/10
Léviathan (Andreï Zviaguintsev, 2014) 6.5/10
The Broken Circle Breakdown (Felix van Groeningen, 2012) 6/10
Out of the Furnace (Scott Cooper, 2013) 6.5/10
Norma Rae (Martin Ritt, 1979) 7/10
Gemma Bovery (Anne Fontaine, 2014) 7/10
Waterloo Bridge (Mervyn LeRoy, 1940) 7/10
The King of Marvin Gardens (Bob Rafelson, 1972) 5/10
Broken Lance (Edward Dmytryk, 1954) 4/10
The Molly Maguires (Martin Ritt, 1970) 7/10
Les combattants (Thomas Cailley, 2014) 7.5/10
Visages d'enfants (Jacques Feyder, 1925) 5.5/10
Justified s04 6/10

Août 2014

22 Jump Street (Phil Lord, Christopher Miller, 2014) 5.5/10
Two Weeks in Another Town (Vincente Minnelli, 1962) 7/10
Black Coal, Thin Ice (Diao Yi'nan, 2014) 8/10
Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves, 2014) 5.5/10
Neighbors (Nicholas Stoller, 2014) 5.5/10
Boyhood (Richard Linklater, 2014) 7.5/10
Drug War (Johnnie To, 2012) 7/10
Guardians of the Galaxy (James Gunn, 2014) 5.5/10
Baby Doll (Elia Kazan, 1956) 7/10
Geronimo (Tony Gatlif, 2014) 2/10
A Fresh Start (Jang Woo-jin, 2014) 6/10
Gyeongju (Zhang Lu, 2014) 6.5/10
Pause (Mathieu Urfer, 2014) 6/10
Home Faber (Trois Femmes) (Richard Dindo, 2014) 3/10
The Alamo (John Wayne, 1960) 5/10
Blue Ruin (Jeremy Saulnier, 2013) 8/10
L'homme qu'on aimait trop (André Téchiné, 2014) 6/10

Juillet 2014

Under the Skin (Jonathan Glazer, 2013) 6.5/10
Kaguyahime no monogatari (Isao Takahata, 2013) 8/10
Dead Man (Jim Jarmusch, 1995) 6/10

Juin 2014

Ghost Dog: The Way of the Samurai (Jim Jarmusch, 1999) 7/10
Palo Alto (Gia Coppola, 2013) 7/10
Shameless s02 6/10
Sullivan's Travels (Preston Sturges, 1941) 6.5/10
Rasputin the Mad Monk (Don Sharp, 1966) 6.5/10
55 Days at Peking (Nicholas Ray, 1963) 6.5/10
The Two Faces of January (Hossein Amini, 2014) 7/10
Mystery Train (Jim Jarmusch, 1989) 7.5/10
An American in Paris (Vincente Minnelli, 1951) 6/10
Pinky (Elia Kazan, 1949) 7.5/10
Tesis (Alejandro Amenábar, 1996) 7/10
La chambre bleue (Mathieu Amalric, 2014) 6.5/10
Colorado Territory (Raoul Walsh, 1949) 7.5/10
Letter from an Unknown Woman (Max Ophüls, 1948) 7.5/10
Bird People (Pascale Ferran, 2014) 7.5/10
Daybreakers (The Spierig Brothers, 2009) 6/10
De battre mon coeur s'est arrêté (Jacques Audiard, 2005) 7/10
Maps to the Stars (David Cronenberg, 2014) 6.5/10
Maniac (William Lustig, 1980) 5/10
It Happened Here (Kevin Brownlow, Andrew Mollo, 1965) 6.5/10
Edge of Tomorrow (Doug Liman, 2014) 6/10

Mai 2014

Deux jours, une nuit (Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, 2014) 7/10
Wake in Fright (Ted Kotcheff, 1971) 7/10
The Homesman (Tommy Lee Jones, 2014) 6.5/10
Lunch Hour (James Hill, 1961) 7.5/10
Anchorman 2: The Legend Continues (Adam McKay, 2013) 5/10
Pas son genre (Lucas Belvaux, 2014) 8/10
Get Carter (Mike Hodges, 1971) 8.5/10
Le plaisir (Max Ophüls, 1952) 6/10
Shameless s01 7/10
Porky's (Bob Clark, 1982) 6/10
X-Men: Days of Future Past (Bryan Singer (2014) 6/10
Prince Avalanche (David Gordon Green, 2013) 6.5/10
Godzilla (Gareth Edwards, 2014) 6/10
Blackbird (Jason Buxton, 2012) 8/10
Henry: Portrait of a Serial Killer (John McNaughton, 1986) 6.5/10
Dans la cour (Pierre Salvadori, 2014) 5/10
Tom à la ferme (Xavier Dolan, 2013) 7/10
Tokyo Family (Yôji Yamada, 2013) 6.5/10
Fading Gigolo (John Turturro, 2013) 6/10
Les fraises sauvages (Ingmar Bergman, 1957) 6.5/10
The Sorcerer (William Friedkin, 1977) 8/10
House of Cards s01 6.5/10

Avril 2014

The Big Parade (King Vidor, 1925) 6.5/10
Fast-Walking (James B. Harris, 1982) 8/10
My Sweet Pepper Land (Hiner Saleem, 2013) 7.5/10
The Man I Love (Raoul Walsh, 1947) 7/10
Boomerang! (Elia Kazan, 1947) 8/10
Les yeux jaunes des crocodiles (Cécile Telerman, 2014) 5/10
Night Moves (Kelly Reichardt, 2013) 6.5/10
Desk Set (Walter Lang, 1957) 5/10
Beyond a Reasonable Doubt (Fritz Lang, 1956) 7/10
Blue in the Face (Paul Auster, Wayne Yang, 1995) 6.5/10
Smoke (Wayne Wang, 1995) 7.5/10
Noah (Darren Aronofsky, 2014) 6/10
The Passionate Friends (David Lean, 1949) 7.5/10
Jimmy P. (Arnaud Desplechin, 2013) 6.5/10
White Dog (Samuel Fuller, 1982) 7/10
The War Lord (Franklin J. Schaffner, 1965) 7.5/10
The Spy in Black (Michael Powell, 1939) 7/10
Deranged (Jeff Gillen, Alan Ormsby, 1974) 6.5/10
Deathtrap (Sidney Lumet, 1982) 6/10
The Lost Weekend (Billy Wilder, 1945) 8/10
The Mortal Storm (Frank Borzage, 1940) 7/10
Luther s01-s02 7/10
Moonfleet (Fritz Lang, 1955) 7.5/10
The Seventh Cross (Fred Zinnemann, 1944) 6/10
Bell, Book and Candle (Richard Quine, 1958) 5.5/10

Mars 2014

Edmond (Stuart Gordon, 2005) 6.5/10
Her (Spike Jonze, 2013) 7.5/10
Pat and Mike (George Cukor, 1952) 8/10
Scaramouche (George Sidney, 1952) 8/10
Room 237 (Rodney Ascher, 2012) -
2 ou 3 choses que je sais d'elle (Jean-Luc Godard, 1967) 4/10
Brigadoon (Vincente Minnelli, 1954) 5.5/10
Captain America: The Winter Soldier (Anthony Russo, Joe Russo, 2014) 5/10
Madame de... (Max Ophüls, 1953) 8.5/10
Runaway Train (Andrei Konchalovsky, 1985) 7/10
I Will Buy You (Masaki Kobayashi, 1956) 6.5/10
Lord Jim (Richard Brooks, 1965) 6/10
Masculin féminin (Jean-Luc Godard, 1966) 7/10
Brief Encounter (David Lean, 1945) 8/10
Lifeforce (Tobe Hooper, 1985) 5/10
Young Adult (Jason Reitman, 2011) 7/10
Knightriders (George A. Romero) 8/10
Odd Man Out (Carol Reed, 1947) 8/10
The Call of the Wild (William A. Wellman, 1935) 6.5/10
Stalag 17 (Billy Wilder, 1953) 8/10
Made in U.S.A (Jean-Luc Godard, 1966) 4/10
O Brother, Where Art Thou? (Joel Coen, 2000) 7/10
Boudu sauvé des eaux (Jean Renoir, 1932) 7/10
Nous ne vieillirons pas ensemble (Maurice Pialat, 1972) 5/10
Fedora (Billy Wilder, 1978) 8/10
Diplomatie (Volker Schlöndorff, 2014) 5.5/10
Vivre sa vie: Film en douze tableaux (Jean-Luc Godard, 1962) 5.5/10
Kiss of the Damned (Xan Cassavetes, 2012) 6.5/10
Une femme est une femme (Jean-Luc Godard, 1961) 8/10
The Hustler (Robert Rossen, 1961) 6.5/10
The Sweetest Thing (Roger Kumble, 2002) 5/10
Robocop (Paul Verhoeven, 1987) 7/10
The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014) 6/10
While the City Sleeps (Fritz Lang, 1956) 8/10
Dark Star (John Carpenter, 1974) 7/10

Février 2014

Only Lovers Left Alive (Jim Jarmusch, 2013) 9/10
August: Osage County (John Wells, 2013) 6/10
The Postman Always Rings Twice (Bob Rafelson, 1981) 7/10
Rampart (Oren Moverman, 2011) 6.5/10
Lolita (Stanley Kubrick, 1962) 6/10
Ida (Pawel Pawlikowski, 2013) 7.5/10
Requiem for a Dream (Darren Aronofsky, 2000) 5.5/10
The World, the Flesh and the Devil (Ranald MacDougall, 1959) 7/10
The Conversation (Francis Ford Coppola, 1974) 8/10
Zatoichi 6: Zatoichi and the Chest of Gold (Kazuo Ikehiro, 1964) 7/10
Trapeze (Carol Reed, 1956) 6.5/10
No Strings Attached (Ivan Reitman, 2011) 6.5/10
Hatari! (Howard Hawks, 1962) 7/10
Kiss Me, Stupid (Billy Wilder, 1964) 7/10
Dark Shadows (Tim Burton, 2012) 7/10
The Right Stuff (Philip Kaufman, 1983) 7/10
Great Expectations (David Lean, 1946) 8/10
From Here to Eternity (Fred Zinnemann, 1953) 7.5/10
Enough Said (Nicole Holofcener, 2013) 7/10
Little Caesar (Mervyn LeRoy, 1931) 6.5/10
The World's End (Edgar Wright, 2013) 5/10
American Hustle (David O. Russell, 2013) 6/10
Foxfire (Laurent Cantet, 2012) 7.5/10
L'amour est un crime parfait (Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu, 2013) 6.5/10
L'enfance d'Ivan (Andreï Tarkovski, 1962) 6/10

Janvier 2014

Nymphomaniac Vol. 2 (Lars von Trier, 2013) 7/10
12 Years a Slave (Steve McQueen, 2015) 7/10
Sex, Lies, and Videotape (Steven Soderbergh, 1989) 7.5/10
A Touch of Sin (Jia Zhang-ke, 2013) 8/10
Philomena (Stephen Frears, 2013) 5/10
Lady Snowblood (Toshiya Fujita, 1973) 7/10
The Wind Rises (Hayao Miyazaki, 2013) 6.5/10
Poltergeist (Tobe Hooper, 1982) 7/10
Snowpiercer (Bong Joon-ho, 2013) 6.5/10
The Girl Can't Help It (Frank Tashlin, 1956) 8/10
North to Alaska (Henry Hathaway, 1960) 6.5/10
IT Crowd s01-s04 8/10
Mary Queen of Scots (Thomas Imbach, 2013) 4/10
Twilight's Last Gleaming (Robert Aldrich, 1977) 6/10
River of No Return (Otto Preminger, 1954) 8/10
Plein soleil (René Clément, 1960) 8/10
The Seven Year Itch (Billy Wilder, 1955) 8.5/10
Turn Left at the End of the World (Avi Nesher, 2004) 5/10
The Kremlin Letter (John Huston, 1970) 6.5/10
Wakolda (Lucía Puenzo, 2013) 7/10
The Holiday (Nancy Meyers, 2006) 6/10
Haywire (Steven Soderbergh, 2011) 7/10
The Graduate (Mike Nichols, 1967) 10/10
Murder on the Orient Express (Sidney Lumet, 1974) 6/10
Zatoichi 2: The Tale of Zatoichi Continues (Kazuo Mori, 1962) 7/10
The Fury (Brian De Palma, 1978) 7.5/10
Zatoichi 4: The Fugitive (Tokuzo Tanaka, 1963) 7/10
The Best Years of Our Lives (William Wyler, 1946) 8/10
Breaking Bad Final Season 7/10
Nymphomaniac Vol. 1 (Lars von Trier, 2013) 8/10
On the Beach (Stanley Kramer, 1959) 7/10

Décembre 2013

Carrie (Brian De Palma, 1976) 8/10
Don Jon (Joseph Gordon-Levitt, 2013) 5/10
All Is Lost (J.C. Chandor, 2013) 7.5/10
The Thick-Walled Room (Masaki Kobayashi, 1956) 7/10
Série noire (Alain Corneau, 1979) 6/10
The Wolf of Wall Street (Martin Scorsese, 2013) 7/10
Zatoichi 3: New Tale of Zatoichi (Tokuzo Tanaka, 1963) 7.5/10
A Passage to India (David Lean, 1984) 8/10
The Lunchbox (Ritesh Batra, 2013) 6.5/10
The Conjuring (James Wan, 2013) 6.5/10
Like Father, Like Son (Hirokazu Kore-eda, 2013) 8/10
Faces (John Cassavetes, 1968) 7/10
Zatoichi 1: The Tale of Zatoichi (Kenji Misumi, 1962) 7.5/10
Suzanne (Katell Quillévéré, 2013) 6.5/10
Miss Oyu (Kenji Mizoguchi, 1951) 6.5/10
Dr. Mabuse, der Spieler (Fritz Lang, 1922) 7/10
Shadows (John Cassavetes, 1959) 7.5/10
El Dorado (Howard Hawks, 1966) 5.5/10
12 Angry Men (Sidney Lumet, 1957) 8/10
Lord of the Flies (Peter Brook, 1963) 5.5/10
To Die For (Gus Van Sant, 1995) 7/10
The Duellists (Ridley Scott, 1977) 8/10
Kôchiyama Sôshun (Sadao Yamanaka, 1936) 6.5/10
Restless (Gus Van Sant, 2011) 7/10
The Immigrant (James Gray, 2013) 5/10
This Is 40 (Judd Apatow, 2012) 7.5/10
Casse-tête chinois (Cédric Klapisch, 2013) 6/10
La jaula de oro (Diego Quemada-Díez, 2013) 6.5/10
Tange Sazen: The Million Ryô Pot (Sadao Yamanaka, 1935) 8/10
The Warriors (Walter Hill, 1979) 6/10 (ça aurait été plus sans les nouvelles transitions)
Peter Ibbetson (Henry Hathaway, 1935) 8/10
Rebel Without a Cause (Nicholas Ray, 1955) 8/10
My Own Private Idaho (Gus Van Sant, 1991) 5.5/10
Drugstore Cowboy (Gus Van Sant, 1989) 7/10
Juliet in Love (Wilson Yip, 2000) 6/10
La Vénus à la fourrure (Roman Polanski, 2013) 8/10

Novembre 2013

Moon Warriors (Sammo Hung, 1993) ***
The Counselor (Ridley Scott, 2013) °
The Hunger Games: Catching Fire (Francis Lawrence, 2013) ***
Reservoir Dogs (Quentin Tarantino, 1992) ***
Pieta (Kim Ki-duk, 2012) *
Borgen s03 ****
The Taste of Money (Im Sang-soo, 2012) ***
The Honey Pot (Joseph L. Mankiewicz, 1967) ***
About Time (Richard Curtis, 2013) *
La grande frousse/la cité de l'indicible peur (Jean-Pierre Mocky, 1964) **
Pulp Fiction (Quentin Tarantino, 1994) ***
What Did You Do in the War, Daddy? (Blake Edwards, 1966) ***
Les garçons et Guillaume, à table! (Guillaume Gallienne, 2013) ***
Damsels in Distress (Whit Stillman, 2011) ***
Un château en Italie (Valeria Bruni Tedeschi, 2013) ***
L'Ibis rouge (Jean-Pierre Mocky, 1975) **
The Iceman (Ariel Vromen, 2012) ***
A Hard Day's Night (Richard Lester, 1964) **
East of Eden (Elia Kazan, 1955) ***
True Grit (Henry Hathaway, 1969) **
Carnage (Roman Polanski, 2011) ****
Will Success Spoil Rock Hunter? (Frank Tashlin, 1957) ****
It Might Get Loud (Davis Guggenheim, 2008, docu) **
Downton Abbey s03 *
The Bay (Barry Levinson, 2012) *
Quai d'Orsay (Bertrand Tavernier, 2013) ** :!:
Weddings and Babies (Morris Engel, 1958) ***
Sinister (Scott Derrickson, 2012) **
Thor: The Dark World (Alan Taylor, 2013) ** :!:
Inside Llewyn Davis (Joel Coen, Ethan Coen, 2013) *** :?:
Giant (George Stevens, 1956) ***
Lovers and Lollipops (Morris Engel, Ruth Orkin, 1956) ***

Octobre 2013

Lola Montès (Max Ophüls, 1955) ***
8 1/2 (Federico Fellini, 1963) *
Lone Star (John Sayles, 1996) **
Seven Days in May (John Frankenheimer, 1964) **
Gravity (Alfonso Cuarón, 2013) ***
Le vieux fusil (Robert Enrico, 1975) **
Left Foot Right Foot (Germinal Roaux, 2013) **
Sweetwater (Logan Miller, 2013) **
Les grandes ondes (Lionel Baier, 2013) **
Behind the Candelabra (Steven Soderbergh, 2013) **
Adam's Rib (George Cukor, 1949) ***
Prisoners (Denis Villeneuve, 2013) ***
La vengeance d'un acteur (Kon Ichikawa, 1963) ****
The Land of Hope (Sion Sono, 2012) **
Little Fugitive (Ray Ashley, Morris Engel, 1953) ***
La vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche, 2013) ***
Die Blechtrommel (Volker Schlöndorff, 1979) **
Broadway Danny Rose (Woody Allen, 1984) ***
Rosemary's Baby (Roman Polanski, 1968) ***
Antiviral (Brandon Cronenberg, 2012) **
Shane (George Stevens, 1953) ***
Tess (Roman Polanski, 1979) ****
Promised Land (Gus Van Sant, 2012) ***

Septembre 2013

Piranha (Joe Dante, 1978) ***
Victim (Ringo Lam, 1999) ***
Blue Jasmine (Woody Allen, 2013) ***
Chitty Chitty Bang Bang (Ken Hughes, 1968) ***
America, America (Elia Kazan, 1963) ***
Babel (Alejandro González Iñárritu, 2006) *
Milano trema - la polizia vuole giustizia (Sergio Martino, 1973) **
Mud (Jeff Nichols, 2012) ***
Elle s'en va (Emmanuelle Bercot, 2013) *
La danza de la realidad (Alejandro Jodorowsky, 2013) **
Les gamins (Anthony Marciano, 2013) -
Y a-t-il un Français dans la salle? (Jean-Pierre Mocky, 1982) ***
The Boston Strangler (Richard Fleischer, 1968) ****
Fail-Safe (Sidney Lumet, 1964) ***
Un drôle de paroissien (Jean-Pierre Mocky, 1963) **
Judex (Georges Franju, 1963) **
Il generale della Rovere (Roberto Rossellini, 1959) ***
Bad Day at Black Rock (John Sturges, 1955) ****
On the Waterfront (Elia Kazan, 1954) ***
Gaslight (George Cukor, 1944) ***

Août 2013

Q & A (Sidney Lumet, 1990) ****
Niagara (Henry Hathaway, 1953) ****
Jeune & jolie (François Ozon, 2013) ***
Holiday (George Cukor, 1938) ***
Grand Central (Rebecca Zlotowski, 2013) ***
Elysium (Neill Blomkamp, 2013) ***
Downton Abbey s01 ***
Before Sunset (Richard Linklater, 2004) **
Michael Kohlhaas (Arnaud des Pallières, 2013) **
Lore (Cate Shortland, 2012) **
Cronos (Guillermo del Toro, 1993) **
Your Sister's Sister (Lynn Shelton, 2011) **
Le miraculé (Jean-Pierre Mocky, 1987) *
Help! (Richard Lester, 1965) *
The Great Gatsby (Jack Clayton, 1974) *
Bounce Call Girls (Masato Harada, 1997) *
Okami Kodomo no Ame to Yuki (Mamoru Hosoda, 2012) *

Juillet 2013

Il sorpasso / Le fanfaron (Dino Risi, 1962) ****
L'inconnu du lac (Alain Guiraudie, 2013) ****
Splendor in the Grass (Elia Kazan, 1961) ****
La resa dei conti (Sergio Sollima, 1966) ***
L'homme de Rio (Philippe de Broca, 1964) ***
The Thief of Bagdad (Ludwig Berger, Michael Powell, Tim Whelan, 1940) **
Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013) **
Roma a mano armata (Umberto Lenzi, 1976) **
Frances Ha (Noah Baumbach, 2012) **
Gentleman's Agreement (Elia Kazan, 1947) **
The Hour s01 **
O.C.T.B : Organized Crime & Triad Bureau (Kirk Wong, 1994) **
Passion (Brian De Palma, 2012) *
Two Mules for Sister Sara (Don Siegel, 1970) *
Il divo: La spettacolare vita di Giulio Andreotti (Paolo Sorrentino, 2008) *
Il deserto rosso (Michelangelo Antonioni, 1964) -
The Congress (Ari Folman, 2013) -
The Wolverine (James Mangold, 2013) -
World War Z (Marc Forster, 2013) -

Juin 2013

Cloverfield (Matt Reeves, 2008) *****
Before Midnight (Richard Linklater, 2013) ****
Red River (Howard Hawks, 1948) ****
Running On Empty (Sidney Lumet, 1988) ****
The Verdict (Sidney Lumet, 1982) ****
Le locataire (Roman Polanski, 1976) ****
Viva Zapata! (Elia Kazan, 1952) ****
La grande bellezza (Paolo Sorrentino, 2013) ****
Sergent Rutledge (John Ford, 1960) ***
Where the Sidewalk Ends (Otto Preminger, 1950) ***
The Swimmer (Frank Perry, 1968) ***
All the President's Men (Alan J. Pakula, 1976) ***
The Purple Rose of Cairo (Woody Allen, 1985) ***
The Informer (John Ford, 1935) ***
Cheyenne Autumn (John Ford, 1964) **
The Lost Patrol (John Ford, 1934) **
Real Humans s01 **
Hannah Arendt (Margarethe von Trotta, 2012) **
The Bling Ring (Sofia Coppola, 2013) **
Hangman's Knot (Roy Huggins, 1952) **
The Iron Horse (John Ford, 1924) **
Mary of Scotland (John Ford, 1936) **
Intimate Confessions of a Chinese Courtesan / Ai nu (Chu Yan, 1972) **
Child's Play (Sidney Lumet, 1972) *
Chernobyl Diaries (Bradley Parker, 2012) *
After Earth (M. Night Shyamalan, 2013) *
Star Trek Into Darkness (J.J. Abrams, 2013) -
The Chronicles of Riddick (David Twohy, 2004) -
The Twilight Saga: New Moon (Chris Weitz, 2009) -
The Twilight Saga: Eclipse (David Slade, 2010) -
Only God Forgives (Nicolas Winding Refn, 2013) -
Man of Steel (Zack Snyder, 2013) -

Mai 2013

****
Leave Her to Heaven (John M. Stahl, 1945)
Wild River (Elia Kazan, 1960)
Casque d'or (Jacques Becker, 1952)
Garden of Evil (Henry Hathaway, 1954)
Violent Saturday (Richard Fleischer, 1955)

***
Body Double (Brian De Palma, 1984)
* We Bought a Zoo (Cameron Crowe, 2011)
Le passé (Asghar Farhadi, 2013)
The Perks of Being a Wallflower (Stephen Chbosky, 2012)
* Laura (Otto Preminger, 1944)
Una vita difficile (Dino Risi, 1961)
Two Mothers (Anne Fontaine, 2013)
Tobacco Road (John Ford, 1941)
Poltergeist (Tobe Hooper, 1982)
The Pink Panther (Blake Edwards, 1963)

**
Loulou (Maurice Pialat, 1980)
Wadjda (Haifaa Al-Mansour, 2012)
Big Love s01+02
I Give It a Year (Dan Mazer, 2013)
A Streetcar Named Desire (Elia Kazan, 1951)
The Vikings (Richard Fleischer, 1958)
The Company You Keep (Robert Redford, 2012)
Jigokumon (Gate of Hell) (Teinosuke Kinugasa, 1953)
Cesare deve morire (Paolo Taviani, Vittorio Taviani, 2012)
Le septième sceau (Ingmar Bergman, 1957)

*
Neil Young Journeys (Jonathan Demme, 2011, docu)
Family Plot (Alfred Hitchcock, 1976)
* Babettes gæstebud (Gabriel Axel, 1987)
Snatch (Guy Ritchie, 2000)

-
The Great Gatsby (Baz Luhrmann, 2013)
Hannah (Joe Wright, 2011)
Pitch Perfect (Jason Moore, 2012)
Crash (David Cronenberg, 1996)
Die Wand (Julian Pölsler, 2012)
Fast & Furious 6 (Justin Lin, 2013)

Avril 2013

8.5/10
The Third Man (Carol Reed, 1949)
Oliver Twist (David Lean, 1948)
Les diaboliques (Henri-Georges Clouzot, 1955)

8/10
* Rashômon (Akira Kurosawa, 1950)

7.5/10
The Red Badge of Courage (John Huston, 1951)
* Eternal Sunshine of the Spotless Mind (Michel Gondry, 2004)
Touch of Evil (Orson Welles, 1958)
Panic in the Streets (Elia Kazan, 1950)

7/10
* Frenzy (Alfred Hitchcock, 1972)
Safe in Hell (William A. Wellman, 1931)
The Host (Andrew Niccol, 2013)
Justified s03
The Naked Spur (1953, Anthony Mann)
The Shanghai Gesture (Josef von Sternberg, 1941)
Steamboat Round the Bend (John Ford, 1935)
* Ted (Seth MacFarlane, 2012)

6.5/10
The Prisoner of Shark Island (John Ford, 1936)
Side Effects (Steven Soderbergh, 2013)
Oblivion (Joseph Kosinski, 2013)

6/10
Topaz (Alfred Hitchcock, 1969)
The Place Beyond the Pines (Derek Cianfrance, 2012)
Torn Curtain (Alfred Hitchcock, 1966)
Iron Man 3 (Shane Black, 2013)
Das Boot (Wolfgang Petersen, 1981)

5/10
Los amantes pasajeros (Pedro Almodóvar, 2013)
The Grandmaster (Wong Kar-wai, 2013)

4/10
L'écume des jours (Michel Gondry, 2013)

Mars 2013

7/10
Dressed to Kill (Brian De Palma, 1980)
* Il mio nome è Nessuno (Tonino Valerii, 1973)
Dial M for Murder (Alfred Hitchcock, 1954)
Forbrydelsen s01
Bron/Broen (The Bridge)

6.5/10
This Is 40 (Judd Apatow, 2012)
Ruby Sparks (Jonathan Dayton, Valerie Faris, 2012)

6/10
* Westworld (Michael Crichton, 1973)
The Plague Dogs (Martin Rosen, 1982)
Au bout du conte (Agnès Jaoui, 2013)
Eva (Kike Maíllo, 2011)
Lincoln (Steven Spielberg, 2012)
The Proposition (John Hillcoat, 2005)
No (Pablo Larraín, 2012)
* Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)

5/10
Twixt (Francis Ford Coppola, 2011)

3/10
Spring Breakers (Harmony Korine, 2012)
Hobo with a Shotgun (Jason Eisener, 2011)

Février 2013

9/10
Le quai des brumes (Marcel Carné, 1938)

8/10
Blow Out (Brian De Palma, 1981)
Tess (Roman Polanski, 1979)
* The Birds (Alfred Hitchcock, 1963)

7/10
Killer Joe (William Friedkin, 2011)
Donovan's Reef (John Ford, 1963)
Shadow Dancer (James Marsh, 2012)

6.5/10
Hanyo (Ki-young Kim, 1960)
Blancanieves (Pablo Berger, 2012)
Bandslam (Todd Graff, 2009)

6/10
Silver Linings Playbook (David O. Russell, 2012)
Hitchcock (Sacha Gervasi, 2012)
The Killer Elite (Sam Peckinpah, 1975)
Alceste à bicyclette (Philippe Le Guay, 2013)

5/10
Beautiful Creatures (Richard LaGravenese, 2013)

Janvier 2013

9.5/10
* Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958)

8.5/10
* The Night of the Hunter (Charles Laughton, 1955)

8/10
* Groundhog Day (Harold Ramis, 1993)
The Long Goodbye (Robert Altman, 1973)
La meglio gioventù (Marco Tullio Giordana, 2003)
* La poison (Sacha Guitry, 1951)

7.5/10
Después de Lucia (Michel Franco, 2012)
Django Unchained (Quentin Tarantino, 2012)
* The Party (Blake Edwards, 1968)
The Man Who Knew Too Much (Alfred Hitchcock, 1956)

7/10
Wuthering Heights (Andrea Arnold, 2011)
The Five-Year Engagement (Nicholas Stoller, 2012)
Suddenly, Last Summer (Joseph L. Mankiewicz, 1959)
Life of Pi (Ang Lee, 2012)
Rubber (Quentin Dupieux, 2010)
* Intolerable Cruelty (Joel Coen, 2003)
Young Adult (Jason Reitman, 2011)
New Girl s01

6.5/10
Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
Harvey (Henry Koster, 1950)

6/10
21 Jump Street (Phil Lord & Chris Miller, 2012)

5.5/10
Tabu (MIguel Gomes, 2012)

4/10
The Master (Paul Thomas Anderson, 2012)
Sightseers (Ben Wheatley, 2012)
Dernière édition par magobei le 30 mai 16, 22:54, édité 29 fois.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.

7swans
Nuits de Sheen...
Messages : 7220
Inscription : 17 févr. 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar 7swans » 3 mai 16, 15:57

Assassin(s) - Mathieu Kassovitz : 6/10
Spécial Correspondents - Ricky Gervais : 2/10
Comment c'est loin - Orelsan : 5/10
The Trip To Italy - Michael Winterbottom : 7/10
Café Society - Woody Allen : 4 / 10
Elle - Paul Verhoeven : 8.5/10
Palombella Rossa - Nanni Moretti : 7/10
The Do Over - Steven Brill : 4/10
The Face of an Angel - Michael Winterbottom : 6/10

RE :
Tournage dans un jardin anglais - Michael Winterbottom : 7.5/10

Séries :
Cuckoo - Saison 1 : 6/10
Cuckoo - Saison 2 : 6/10
Cuckoo - Saison 3 : 6/10
Hello Ladies - Saison unique : 7/10

RE - Séries :
Extras - Saison 1 : 7.5/10 (-)
Extras - Saison 2 : 7/10 (-)
Extras - Christmas Special : 7.5/10 (-)
Dernière édition par 7swans le 30 mai 16, 11:22, édité 13 fois.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.

Avatar de l’utilisateur
El Dadal
Cadreur
Messages : 4190
Inscription : 13 mars 10, 01:34

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar El Dadal » 3 mai 16, 16:10

MAI 2016

FILM DU MOIS


Films découverts:
_ The Nice Guys (Shane Black - 2016) Image

Films revus:
_ New York, 2h du matin (Abel Ferrara - 1984) Image
_ La déchirure (Roland Joffé - 1984) Image
_ L'homme irrationnel (Woody Allen - 2015) Image
Dernière édition par El Dadal le 22 mai 16, 18:21, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12472
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar hellrick » 3 mai 16, 16:40

Captain America - Civil War 3D = 8/10 (ciné)
X men Apocalypse = 8/10 (ciné)

Chinatown = 7,5/10 (dvd, revu)

Gods of Egypt = 7/10
Risen: La résurrection du Christ = 7/10

Derrière la porte verte = 6,5/10 (revu)
Les Simpson = 6,5/10 (revu, BR)
Dangereuse alliance = 6,5/10
Forsaken = 6,5/10
Avril et le monde truqué = 6,5/10

Thor 2= 6/10 (revu, dvd)
La tour du diable = 6/10 (revu, dvd)
Attaque à mains nues = 6/10

Contro natura = 5,5/10 (revu, dvd)
Eva Nera = 5,5/10

La poupée diabolique = 5/10 (dvd)
Evolution (celui avec Fox Mulder :wink: ) = 5/10

Caligula 2: la véritable histoire = 5/10 (revu, dvd version longue hardcore)
Holidays = 5/10
Rat Race = 5/10

La tour Montparnasse infernale = 3/10



---------------------------------------------------------------------------------

MON ANNEE 2016
Janvier = Creed
Février = Deadpool
Mars = Ip Man 3
Avril = Batman V Superman
Mai = Captain America - Civil War
Dernière édition par hellrick le 23 mai 16, 10:39, édité 7 fois.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Tommy Udo
Producteur
Messages : 8653
Inscription : 22 août 06, 14:23

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Tommy Udo » 3 mai 16, 17:03

Film du mois de mai 2016



Image




- The Lord of The Rings: The Fellowship of the Ring / Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau (Peter Jackson, 2001) - 10/10

- The Lord of The Rings: The Two Towers / Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours (Peter Jackson, 2002) - 9,5/10
- The Lord of The Rings: The Return of the King / Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi (Peter Jackson, 2003) - 9,5/10

- The Invaders / Les Envahisseurs (Saison 2 complète) (1968) - 9/10

- Footsteps in the Dark / Des Pas dans la Nuit (Lloyd Bacon, 1941) - 8,5/10
- The Mark of Zorro / Le Signe de Zorro (Rouben Mamoulian, 1940) - 8,5/10

- Dodge City / Les Conquérants (Michael Curtiz, 1939) - 8/10
- Flash Gordon Conquers the Universe (Ford Beebe et Ray Taylor) - 8/10
- Flash Gordon's Trip to Mars (Ford Beebe et Robert F. Hill, 1938) - 8/10

- Les Rois du Sport (Pierre Colombier, 1937) - 7,5/10
- Search for Beauty (Erle C. Kenton, 1934) - 7,5/10
- Supernatural (Saison 11 complète) (2015-2016) - 7,5/10

- Le Bienfaiteur (Henri Decoin, 1942) - 7/10
- Adventures of Don Juan / Les Aventures de Don Juan (Vincent Sherman, 1948) - 7/10
- That Wolderful Urge / Scandale en Première Page (Robert B. Sinclair, 1948) - 7/10

- Le Mystère de la Chambre Jaune (Marcel L'Herbier, 1930) - 6,5/10
- Le Parfum de la Dame en Noir (Marcel L'Herbier, 1930) - 6,5/10
- The Blue Bird / L'Oiseau Bleu (Walter Lang, 1940) - 6,5/10
- Pasteur (Sacha Guitry, 1935) - 6,5/10

- Drive (Nicolas Winding Refn, 2011) - 6/10
- Gilda (Charles Vidor, 1946) - 6/10
- Faisons un Rêve (Sacha Guitry, 1936) - 6/10
- J'ai une Idée ! (Roger Richebé, 1932) - 6/10
- Péchés de Jeunesse (Maurice Tourneur, 1941) - 6/10

- Susan Lenox, Her Fall and Rise / La Courtisane (Robert Z. Leonard, 1931) - 5,5/10
- Suspicion / Soupçons (Alfred Hitchcock, 1941) - 5,5/10

- Mata Hari (George Fitzmaurice, 1931) - 5/10
- Inspiration / L'Inspiratrice (Clarence Brown, 1931) - 5/10
- The Wicked Lady / Le Masque aux Yeux Verts (Leslie Arliss, 1945) - 5/10

- L'Ibis Rouge (Jean-Pierre Mocky, 1975) - 4/10
- The Painted Veil / Le Voile des Illusions (Richard Boleslawski, 1934) - 4/10

- Verdun, Souvenirs d'Histoire (Léon Poirier, 1931) - 3/10

- Maria Chapdelaine (Julien Duvivier, 1934) - 2/10
- Le Chemin du Paradis (Wilhelm Thiele, 1930) - 2/10

- Le Roi du Cirage (Pière Colombier, 1931) - 0,5/10



------------------
Film (re)découvert
Film revu
Série TV


Mes films du mois 2016
Janvier : GOUPI MAINS-ROUGES (Jacques Becker, 1943)
Février : THE UNHOLY THREE / LE CLUB DES TROIS (Jack Conway, 1930)
Mars : FLASH GORDON (Frederick Stephani, 1936)
Avril : RED-HEADED WOMAN (Jack Conway, 1932)
Dernière édition par Tommy Udo le 5 nov. 16, 17:29, édité 45 fois.

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22080
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar cinephage » 3 mai 16, 17:07

MAI 2016

FILM DU MOIS:

Nazarin, de Luis Bunuel (1959) 9/10 - Décidément, l'oeuvre de Bunuel parait inépuisable tant elle est riche en chefs d'oeuvre. Un film en Imitation du Christ, en réflexion sur la bonté, sur l'immanent, en comédie sociale ou en drame amoureux... Les interprétations sont infinies, alors que le film se déroule avec une fluidité toute naturelle. Quel talent !!!

FILMS DECOUVERTS:
Tarakanova, de Raymond Bernard (1930) 7,5/10 - Bernard trouve ici sa pleine maitrise et déploie un film spectaculaire et hautement divertissant. Seul bémol mais de taille, une fin allongée qui étire inutilement le drame...
Tina, de Brian Gibson (1993) 7,5/10 - Si la forme du film reste assez anodine, l'interprétation sans faille d'Angela Bassett, le poids d'un récit authentique et la force d'une BO sensationnelle en font un grand moment de cinéma.
Thérèse, d'Alain Cavalier (1986) 5/10 - Un dispositif bien articiel pour évoquer la sainteté et le sacré...
Mary et Max, d'Adam Eliott (2009) 8/10
Prison, de Renny Harlin (1987) 7/10
La poussière, la sueur et la poudre, de Dick Richards (1972) 8/10 - Une démythification de l'ouest américain aussi efficace que cinématographique.
L'ange et le mauvais garçon, de James Edward Grant (1947) 6/10 - Un film au script attachant, alourdi par une mise en scène statique et une BO médiocre et envahissante.
La bataille du Chili, volume 1, de Patricio Guzman (1975) 7,5/10
La bataille du Chili, volume 2, de Patricio Guzman (1976) 8/10
Un homme à la hauteur, de Laurent Tirard (2016) 6,5/10
Money Monster, de Jodie Foster (2016) 7/10
Cafe Society, de Woody Allen (2016) 8,5/10
Ma loute, de Bruno Dumont (2016) 8/10
La bataille du Chili, volume 2, de Patricio Guzman (1979) 6/10 - Pas forcément indispensable, une fois vus les deux premiers volumes.
Docteur Frankenstein, de Paul McGuigan (2015) 7/10 - Un traitement embelli par un beau production design, et une écriture rythmée, malgré quelques raccourcis narratifs qui ancrent clairement le film du coté du film de genre...
Le traitre du Texas, de Budd Boetticher (1952) 6/10 - Malgré le charme de Robert Ryan, ce western est un peu trop fluide pour une intrigue qui parait, du coup, un peu lisse. Joli technicolor et décors d'intérieur, par ailleurs...
Enamorada, de Emilio Fernandez (1946) 8/10 - Un film à la fois simple et riche, naïf, romantique, et pourtant emprunt d'une certaine spiritualité. La magnifique photographie de Gabriel Figueroa amplifie la beauté de ce récit amoureux.
Le dernier chasseur de sorcières, de Breck Eisner (2015) 7,5/10 - Une urban fantasy ludique et bien troussée dans un film d'action efficace.
Julieta, de Pedro Almodovar (2016) 8/10
Holiday, de George Cukor (1938) 8/10 - Cary Grant est particulièrement vif dans ce film, n'hésitant pas à exécuter galipettes et autres polissonneries. K.Hepburn est charmante. Les fans de Edward Everett Horton se jetteront également sur Holiday...
X-Men Apocalypse, de Bryan Singer (2016) 6,5/10 - Divertissant, mais à part une jolie séquence de sauvetage et un générique bien troussé, le film peine à renouveler sa problématique.
Stand and Deliver, de Ramon Menendez (1988) 7,5/10 - Une histoire assez étonnante de professeur génial, et qui regroupe la quasi-totalité des acteurs latinos de l'époque. Bien fichu.
Pelle le conquérant, de Bille August (1987) 8,5/10 - Je craignais une mise en scène ampoulée, le film ayant la réputation d'une palme mal attribuée. J'ai découvert au contraire un film très sensible, oscillant entre chronique rurale et récit d'apprentissage, superbement filmé et porté par des acteurs magnifiques. Max von Sydow, en particulier, porte quelques séquences d'anthologie. Très belle découverte, et peut-être film du mois.
Il mercenario, de Sergio Corbucci (1968) 6/10 - Malgré un bel enrobage (photo et BO magnifiques), ce film souffre d'un script faiblard où les motifs des uns et des autres se perdent dans un méli-mélo chargé de jeu de dupes sur fond de révolution-prétexte.
Dans la chambre de Vanda, de Pedro Costa (2000) 6/10 - Un film difficile, qui prend pour sujet les tréfonds de la misère humaine. La très belle photographie n'empêche pas un certain ennui de poindre, le film étant définitivement trop long.
Lake Tahoe de Fernando Eimbcke (2008) 8,5/10 - Du minimalisme pour raconter le deuil, dans un récit décalé, parfois drolatique, chargé d'émotion contenue.
Bone Tomahawk, de S. Craig Zahler (2015) 7,5/10 - Un western à l'ambiance anxiogène et fantastique, porté par un excellent casting. Un chouia trop long, mais une sacrée atmosphère.
Voir du pays, de Delphine et Muriel Coulin (2016) 6/10 - Un film sur des filles militaires, et on sent poindre le cliché du viol... Bingo, c'est le coeur du film. Le casting fonctionne bien, il y a de bonne choses tout de même.
Le disciple / (M)uchenik, de Kirill Serebrennikov (2016) 7/10 - Un film intrigant et imparfait, mais qui laisse songeur.
Laurel et Hardy au Far West, de James W. Horne (1937) 5/10 - Le duo a toujours mieux fonctionné en slapstick qu'en humour de situation. Le script ici est balourd, les héros paraissent bien fatigués.
Louder than bombs, de Joachim Trier (2015) 7/10
Le bandit, d'Edgar G. Ulmer (1955) 5/10 - Beaucoup de dialogues, mais peu de cinéma...
Warcraft : le commencement, de Duncan Jones (2016) 5/10 - Un film d'animation avec quelques humains incrustés dedans. Une mise en scène peu inspirée et quasiment jamais d'émotion. Seul reste un grand spectacle qui séduira peut-être les amateurs du jeu.
Will Penny, de Tom Gries (1967) 7,5/10 - Charlton Heston brille ici de mille feu en cow boy simple et humble face à une femme que le destin lui fait cotoyer. Un film très réussi.

FILMS REVUS:
Le petit monde de Don Camillo, de Julien Duvivier (1952) 7,5/10


Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
mars 2013=Le bossu de Notre-Dame (Wise & Trousdale)
avril 2013=Comme des frères (Gélin)
mai 2013=Walkabout (Roeg)
juin 2013=Kekexili (Chuan)
juillet 2013=Doro no kawa (Oguri)
aout 2013=My Childhood (Douglas)
septembre 2013=Hoop Dreams (James)
octobre 2013=Pique-nique à Hanging Rock (Weir)
novembre 2013=Du rififi chez les hommes (Dassin)
decembre 2013=Heimat, chronique d'un rêve (Reitz)
janvier 2014=Hearts of Darkness: A Filmmaker's Apocalypse (Bahr & Hickenlooper)
fevrier 2014=The Grand Budapest Hotel (Anderson)
mars 2014=Voyage à Tokyo (Ozu)
avril 2014=Untel père et fils (Duvivier)
mai 2014=Seuls sont les indomptés (Miller)
juin 2014=Les harmonies Werckmeister (Tarr)
juillet 2014=La maison des geishas (Fukasaku)
aout 2014=The Act of Killing (Oppenheimer)
septembre 2014=White God (Mundruczó)
octobre 2014=Gone Girl (Fincher)
novembre 2014=Odd Man Out (Reed)
decembre 2014=Le retour (Zvyagintsev)
janvier 2015=Le Soleil brille pour tout le monde (Ford)
février 2015=Le vent (Sjostrom)
mars 2015=Eté précoce (Ozu)
avril 2015=The taking of Tiger Mountain (Hark)
mai 2015=Mad Max: Fury Road (Miller)
juin 2015=Vice versa (Docter)
juillet 2016=Johnny Belinda (Negulesco)
aout 2015=Selon la loi (Koulechov)
septembre 2015=Gosses de Tokyo (Ozu)
octobre 2015=La baie sanglante (Bava)
novembre 2015=La vie passionnée de Vincent van Gogh (Minelli)
decembre 2015=La chanteuse de Pansori (Im Kwon-Taek)
janvier 2016=L'ange exterminateur (Bunuel)
février 2016=Le vieux Manoir (Stiller)
mars 2016=Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Hou Hsiao Hsien)
avril 2016=Vivre sa vie (Godard)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5183
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Thaddeus » 3 mai 16, 17:24

Ouaneugaine...


Mai 2016


Image



Zu, les guerriers de la montagne magique (Tsui Hark, 1983)
L’hallu complète. Faisant bouillir dans son chaudron une flopée de légendes cantonaises millénaires et farfelues, le réalisateur accouche d’un combo improbable entre Dragon Ball et le sketch Biouman des Inconnus, une fantaisie fluorescente roulée dans un humour de maternelle et animée par une hystérie permanente. Difficile de savoir s’il faut rire, s’éberluer ou bien se consterner devant les mimiques et les moulinets des acteurs ultra-nuls, la crétinerie des répliques sidérantes de premier degré, les délires graphiques qui atteignent au surréalisme à force d’assumer leur nawakisme débridé, la furie bricoleuse de cette logorrhée visuelle qui encourage à bien des égards la comparaison avec Evil Dead. Une sorte de nanar illuminé et irracontable, dont le kitsch décomplexé tient du génie. 3/6

Chantage (Alfred Hitchcock, 1929)
Le premier film parlant de l’histoire du cinéma anglais, quand bien même son suspense repose sur un alliage singulier de verbe et de silence. Hitchcock joue avec une certaine perversité du basculement de la morale et des louvoiements de la conscience (le flic dissimule une preuve pour innocenter sa petite amie, pourtant coupable, et faire accuser un bouc émissaire), fusionne déjà Eros et Thanatos (l’héroïne en état de choc, vêtue de simples dessous et le couteau à la main), opère par sa mise en scène plus que par l’intrigue, malgré les aspects sardoniques de celle-ci, l’émergence d’une auto-analyse en état de semi-refoulement, qu’il semble avoir inventée à son seul usage. Le décrochage final du Joker hilare et menaçant est à cet égard une parfaite transposition visuelle du caractère dérisoire du dénouement. 4/6

La vengeance est à moi (Shōhei Imamura, 1979)
Adoptant une structure en puzzle qui épouse autant l’incohérence du protagoniste que la logique froide de l’enquête policière, Imamura poursuit sa radiographie quasi ethnographique du Japon d’après-guerre et maintient sur son sujet une distance qui n’exclut ni ne privilégie rien. Son approche à la fois méthodique et primitiviste met tout à plat, sans condamnation ni défense, et cerne le comportement d’être perdus dans l’enfer des sens et des instincts. Il dresse ainsi le portrait non explicatif d’un assassin irrationnel, cynique, orgueilleux, égocentrique, parfaitement immoral, livre un documentaire glaçant sur le chaos, le mal et la déperdition de l’énergie par lequel il entretient une tension pénible que de furieux accès de violence ne résorbent pas, et se place sur la ligne de partage entre le tueur et la société. 4/6

Je suis un autarcique (Nanni Moretti, 1976)
C’est la profession de foi d’un grand adolescent déçu par les lendemains de Mai 68, une chronique foutraque et brouillonne relevant parfois du plus grand dilettantisme, tournée en super 8 entre potes puis gonflée en 16mm. Empruntant d’abord les sentiers pénibles d’un post-godardisme aux frontières de l’imbitable, elle opte ensuite pour la satire parodique d’un certain gauchisme devenu à la mode en ce milieu des années 70, d’une nouvelle idéologie qui s’amollit dans les drogues douces, la musique planante, le théâtre nouveau, les fringues et le désespoir luxueux. Mais elle a beau brocarder l’usure d’une mini-société qui se voudrait exclusivement intellectuelle et cultive poussivement un pessimisme snob, les ressources traditionnelles auxquelles elle recourt demeurent franchement minces. 3/6

Meantime (Mike Leigh, 1984)
Le cinéma britannique le plus pointu des années quatre-vingts tire souvent son suc de l’analyse d’un irrémédiable naufrage dans les niveaux les plus bas de l’échelle sociale. La preuve en est avec cette chronique assez accablante du chômage et de la détresse prolétaires, de l’enlisement auquel sont condamnés les laissés-pour-compte du capitalisme thatchérien, des ultimes miroitements d’un espoir de réussite qui se fracasse sur une réalité implacable aux exclus, aux faibles et aux défavorisés. Pris en étau entre l’humiliante bonne conscience bourgeoise et la violence cathartique des skins, les personnages, incapables de trouver les gestes et les mots de la communication, y noient leur marasme avec un humour rageur qui permet au film de conjurer toujours le misérabilisme glauque qui le menace. 4/6

Mystery train (Jim Jarmusch, 1989)
Memphis, ville-fantôme où presque rien ne circule, espace déchu superbement photographié, parcouru par quatre étrangers (un couple craquant de jeunes Japonais, une Italienne rapatriant son défunt mari, un Anglais en rupture amoureuse) qui dressent un diagnostic de l’imagerie américaine. Faux film à sketchs, l’œuvre est une miniature à trois étages constamment permutés entre eux, dont l’architecture d’horloger et les chevauchement spatio-temporels annoncent quelques pulpeuses fictions à venir. Opérant sur les registres de la douceur amoureuse, du mystère puis de la cocasserie, elle génère une tendresse désinvolte, une mélancolie charmeuse, une drôlerie exquise personnifiée par le gardien de nuit philosophe et le groom apprenti, Laurel et Hardy des temps modernes. On s’y sent follement bien. 5/6

Café society (Woody Allen, 2016)
Fidèle au mouvement de pendulation qui anime toujours son inspiration, le cinéaste revient à la fiction au passé et ajoute une nouvelle pièce à sa peinture mi-nostalgique mi-amusée d’un Hollywood scintillant de charmes glamours. Ce qui aurait pu n’être que la satire convenue d’un milieu obnubilé par le fric, la gloire et le règne de l’apparence explore pourtant des terrains plus subtils et mélancoliques, bien que propres à son auteur : l’écart entre ce que à quoi l’on se destine et ce que les hasards de l’existence réservent, la difficulté du choix et celle de l’assumer, la conscience obsédante, pour des êtres lucides et bienveillants, que la quête accomplie du bonheur et de l’amour ne se défont jamais de la présence lancinante du regret. Un opus fluide et harmonieux, touchant et secrètement spleenétique. 4/6

Ma loute (Bruno Dumont, 2016)
Telle une excroissance monstrueuse du cinéma français, le film s’offre comme le démolissage d’une certaine idée de la bienséance et déploie un univers pour le moins original fait d’horreurs ordinaires et de candeurs dégénérées, d’hybris et d’amoralité, d’éructations et d’outrages. Il ne sacrifie à aucun moment aux affres de la psychologie traditionnelle et fuit comme la peste toute convention naturaliste. Cette approche intrigue autant qu’elle épuise : sa poésie parfois touchante est souvent grossière, son burlesque soumis à un régime hyperbolique assez pénible (hystérie généralisée, gags de maternelle, outrance insupportable d’acteurs en roue libre), et la splendeur de son imagerie a beau démontrer que le cinéaste filme comme peu d’autres, elle bute sur un propos dont le simplisme frise le néant. 4/6

Le dossier Anderson (Sidney Lumet, 1971)
À rebours de toute description angélique d’un monde fonctionnaliste, Lumet amorce le grand virage d’inquiétude et de dénonciation du cinéma américain des années 70, emploie les armes de l’ironie sans renier celles du suspense, et dresse le portrait d’une Amérique en crise. La publicité, le mariage, la bourse, les hommes d’affaires et cette société qui consacre des escrocs en col blanc : voilà contre quoi enrage son héros, cambrioleur que dix ans passés derrière les barreaux ont rendu anachronique, et qui sera mis hors jeu par l’empire généralisé de l’écoute et de la surveillance. Derrière le plaisir d’un divertissement policier rigoureusement réglé et savamment construit, c’est la dissociation d’un système en réseau que décrit le cinéaste, où services et informations sont neutralisés par leur propre profusion. 4/6

Julieta (Pedro Almodóvar, 2016)
Titre sibyllin pour un film tout aussi limpide, beau comme ses actrices, direct comme une épure essentialiste, de celles que les grands cinéastes entreprennent lorsqu’ils n’ont plus rien à prouver. La femme en demeure bien sûr la figure centrale, plurielle à l’image de ces filles, amies et rivales emportées dans une même tourmente, singulière avec cette héroïne hébétée de douleur qui retrace sa vie en une vague lentement minée par le destin. Le temps y joue la fonction révélative essentielle, processus scellant un récit dépourvu de toute aspérité dramatique, de toute logique ascendante, mais irrémédiablement lesté des topos de la tragédie. La culpabilité, enfin, en constitue le carburant actif, qui apporte une incurable tristesse à ce mélo tranquille dont l’affliction informulée suscite comme un vertige. 5/6

Elle et lui (Leo McCarey, 1939)
Deux oisifs se rencontrent en croisière et s’éprennent l’un de l’autre. Après avoir mis leurs sentiment à l’épreuve, ils décident de se rejoindre et de se marier, mais le destin en décide autrement. Deux pliures de six mois assurent la réversibilité temporelle autant que le retour des saisons, rythme nécessaire pour que mort symbolique et renaissance des personnages s’effectuent selon une convention établie, pour que le parallèle entre l’homme et la femme souligne l’harmonie profonde qui règne entre eux, pour que la structure d’ensemble élève la force dramatique du propos sans que jamais ne soit écornée la pudeur brodant chaque situation, à la manière d’une dentelle délicate. Finesse que le remake, dix-huit ans après, devra à la fois surpasser et enfermer en elle-même, comme un écrin protège un joyau. 4/6

Le plein de super (Alain Cavalier, 1976)
Une équipée automobile de Lille à Aix-en-Provence. Dans l’habitacle, deux parisiens et deux provinciaux, réunis par hasard comme les quatre doigts de la main. Ils veulent régler leurs comptes, se mettre entre parenthèses, refusent une vie sans signification et ont pour seuls bagages des souvenirs enfouis dans leur for intérieur. Alors que la course entraîne vers le soleil, des choses se perdent, d’autres se gagnent, le voyage d’affaires glisse lentement vers la détente, l’agrément, la libération. Chaque évasion de la voiture-vedette dévoile ces défaillances, cette exaspération du désir de vivre, de respirer et de rire, cet idéal d’amitié fraternelle à travers laquelle se lisent l’angoisse, le doute, le paralysie d’une époque. Une œuvre drôle, chaleureuse, singulière, servie par quatre acteurs remarquables. 5/6

Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre (George Miller, 1985)
Nowhere, no time, suite et fin (jusqu’au reboot). Le troisième épisode est celui de la dualité : deux metteurs en scène (Miller s’y adjoint les compétences de George Ogilvie), deux lieux (Bartletown et son délirant patchwork contre l’oasis amazonienne perdue dans le vaste monde extérieur), deux adversaires (la mémorable Tina Turner et la créature bipartite constituée par le nain juché sur les épaules du colosse). Max également n’est ni tout à fait un autre ni tout-à-fait lui-même, figure mythique gagnant en humanité, hanté par les espoirs d’ados pré-pubères qui le prennent pour un messie. La dynamique de commotion, toujours aussi généreuse et inventive dont son foisonnement baroque, croise ainsi une logique de rêverie enfantine qui perce d’un coup le moment des grandes aventures standardisées. 4/6

Cockfighter (Monte Hellman, 1974)
Hellmann pousse toujours plus loin le bouchon d’une approche fictionnelle erratique, relâchée, anti-dramatique, réfutant l’idée même de structure au profit d’une indolence invertébrée qui frise volontairement le dilettantisme. Un tel mépris des règles a son charme et ses qualités, ne serait-ce que celle de parvenir à préserver l’intérêt pour la trajectoire maussade de ce grognon et crasseux dresseur de coqs de combat dérivant de patelins minables en bleds paumés et faisant vœu de silence le jour, plus cafardeux que les autres, où trépasse son galliforme favori. Inutile évidemment de chercher quelconque marivaudage gracieux dans cette chronique de l’Amérique des bas-fonds, où la petitesse des aspirations et la trivialité des milieux décrits le disputent au renvoi de Budweiser bien gras. 4/6

Toute la mémoire du monde (Alain Resnais, 1956) CM
Un nouveau modèle d’analyse esthétique et de stimulation intellectuelle, une exploration des arcanes de la Bibliothèque Nationale, pleine de brio et de fantaisie, d’imprévu et de digressions borgésiennes. Le sujet pouvait donner matière à dix court-métrages, son ampleur faisait courir un danger constant de dispersion, mais le cinéaste en tire une passionnante immersion dans les archives de la connaissance humaine. Son habileté est d’en aborder tous les aspects sur un ton extrêmement simple, naturel, évident, de nous mener partout avec une souplesse extraordinaire, dans la grande salle de lecture filmée en tri X pellicule, entre les rayons labyrinthiques emplis de richesses incomparables, d’estampes séculaires, de manuscrits, de médailles et d’imprimés précieux. Vingt minutes de bonheur. 5/6

Signes de vie (Werner Herzog, 1968)
La Seconde Guerre mondiale, trois soldats allemands envoyés en convalescence dans l’île de Cos pour garder un vieux fort dominant la côte. Dans l’éclatante blancheur du paysage, l’un d’eux est obsédé par des détails, des signes de vie. Et à travers la fascination exercée par cette Grèce lumineuse, le cinéaste raconte le drame des hommes qui se battent contre des moulins à vent, éoliennes tournant dans la vallée telles de grosses fleurs bicolores. C’est l’histoire d’un Prométhée débitant des prophéties désolées, cherchant à surpasser le soleil, se coupant du monde pour entreprendre une révolte vouée à l’échec, mais dont la fierté sème l’insoumission comme avec les vieilles pierres on bâtit du neuf, comme les anciens pieds des statues servent de soubassement aux jeunes constructions. Tout Herzog est déjà là. 4/6

Elle (Paul Verhoeven, 2016)
Dix ans d’inactivité n’auront pas entamé le tempérament iconoclaste et l’audace joueuse d’un artiste qui a rarement été aussi pleinement maître de ses moyens. Avec cet exercice d’équilibriste entre tableau de mœurs, thriller bizarroïde et portrait d’une femme transformant ses gouffres intérieurs en incoercible énergie, Verhoeven envoie valdinguer les codes d’un certain cinéma franco-bourgeois pour en faire jaillir un éblouissant bouquet de questions en suspens. Filmé au rasoir, avec une clarté rhétorique qui n’exclut ni le trouble ni la gravité, le film parvient à juguler névroses et faiblesses de personnages auquel il laisse toujours une chance – mieux, il extrait de leur faculté à muter, à se régénérer, à puiser dans l’épreuve et le conflit une vitalité nouvelle, une forme d’humanisme paradoxal, tout à fait caractéristique de son auteur. 5/6

Le syndicat du crime (John Woo, 1986)
La culture de John Woo est évidente, sa bonne volonté aussi. Difficile souvent de déterminer ce qui chez lui tient de l’art ou de l’habileté, même si certaines séquences parviennent de toute évidence à combiner les deux. La violence chorégraphiée n’est pas ici une forme d’expression plaquée sur une fiction mais le moyen de décrire un chaos, une humanité gangrenée par la dérive mafieuse. Que la vindicte contre les triades relève d’un idéal chevaleresque un peu naïf ne constitue pas le défaut le plus flagrant d’un film plombé par ses développements psychologiques au pilon, ses ruptures de ton maladroites, sa musique de supermarché. Mais l’aplomb avec lequel le réalisateur ramasse la double mise d’une amitié masculine inébranlable et d’une réconciliation fraternelle douloureuse s’avère assez payant. 4/6


Et aussi :

Dalton Trumbo (Jay Roach, 2015) - 4/6
Les bois dont les rêves sont faits (Claire Simon, 2015) - 4/6
Un instant d'innocence (Mohsen Makhmalbaf, 1996) - 4/6
Hana et Alice mènent l'enquête (Shunji Iwai, 2015) - 4/6
John from (João Nicolau, 2015) - 4/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Avril 2016 - La pyramide humaine (Jean Rouch, 1961)
Mars 2016 - The assassin (Hou Hsiao-hsien, 2015)
Février 2016Le démon des femmes (Robert Aldrich, 1968)
Janvier 2016La Commune (Paris 1871) (Peter Watkins, 2000)
Décembre 2015Mia madre (Nanni Moretti, 2015)
Novembre 2015Avril ou le monde truqué (Franck Ekinci & Christian Desmares, 2015)
Octobre 2015Voyage à deux (Stanley Donen, 1967)
Septembre 2015Une histoire simple (Claude Sautet, 1978)
Août 2015La Marseillaise (Jean Renoir, 1938)
Juillet 2015Lumière silencieuse (Carlos Reygadas, 2007)
Juin 2015Vice-versa (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen, 2015) Top 100
Mai 2015Deep end (Jerzy Skolimowski, 1970)
Avril 2015Blue collar (Paul Schrader, 1978)
Mars 2015Pandora (Albert Lewin, 1951)
Février 2015La femme modèle (Vincente Minnelli, 1957)
Janvier 2015Aventures en Birmanie (Raoul Walsh, 1945)
Décembre 2014Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri, 1970)
Novembre 2014Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944)
Octobre 2014Zardoz (Sean Connery, 1974)
Septembre 2014Un, deux, trois (Billy Wilder, 1961)
Août 2014Le prix d’un homme (Lindsay Anderson, 1963)
Juillet 2014Le soleil brille pour tout le monde (John Ford, 1953)
Juin 2014Bird people (Pascale Ferran, 2014)
Mai 2014Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville, 1961) Top 100
Avril 2014L’homme d’Aran (Robert Flaherty, 1934)
Mars 2014Terre en transe (Glauber Rocha, 1967)
Février 2014Minnie et Moskowitz (John Cassavetes, 1971)
Janvier 201412 years a slave (Steve McQueen, 2013)
Décembre 2013La jalousie (Philippe Garrel, 2013)
Novembre 2013Elle et lui (Leo McCarey, 1957)
Octobre 2013L’arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Septembre 2013Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)
Août 2013La randonnée (Nicolas Roeg, 1971)
Juillet 2013Le monde d’Apu (Satyajit Ray, 1959)
Juin 2013Choses secrètes (Jean-Claude Brisseau, 2002)
Mai 2013Mud (Jeff Nichols, 2012)
Avril 2013Les espions (Fritz Lang, 1928)
Mars 2013Chronique d’un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 – Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013L’heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 – Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 – Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 – Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 – Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 – Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 – Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 – Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 – Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 – Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 – L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 – L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 – Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 – Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 – L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1967) Top 100
Octobre 2011 – Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 – Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 – Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 – L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Dernière édition par Thaddeus le 9 juin 16, 16:53, édité 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
C2302t
Doublure lumière
Messages : 580
Inscription : 30 nov. 13, 17:40

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar C2302t » 3 mai 16, 17:33

Film du mois : wiplash de Damon chazelle
Découvertes

Wiplash de Damon chazelle : 9/10

Le convoi sauvage de richard c. Sarafian : 8.5/10

Captain America civil War : 8/10
New world de parl hoon jung : 8/10

Les poupées du diable de tod browning : 7.5/10

The lunch box de ritesh batra : 7/10
Le temple du lotus rouge de ringo lam : 7/10
The driver de Walter Hill : 7/10
The blade of fury de Sammo hung : 7/10

Les tortues ninjas de Jonathan liebsman : 6.5/10

Police Python 357 d'Alain corbeau : 6/10
Sea fog, les clandestins de sung bo chim : 6/10

Angry birds : 4/10

Redécouvertes


Séries

Gotham s2 : 8.5/10
Walking dead s6 : 8/10
The fall s1 : 7.5/10


Film de janvier : le garçon et la bête
Film de février : le septième juré
Film de mars : kundo
Film d'avril : la légende de manolo
Dernière édition par C2302t le 24 mai 16, 20:05, édité 12 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9763
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Gounou » 3 mai 16, 17:59

CAFE SOCIETY (Woody Allen) 6/10
INVASION OF THE BODY SNATCHERS (Philip Kaufman) 6,5/10
THE NICE GUYS (Shane Black) 5/10
MAGIC MAGIC (Sebastian Silva) 5/10
ELLE (Paul Verhoeven) 7/10
STORYTELLING (Todd Solondz) 7/10
WARCRAFT (Duncan Jones) 4,5/10

RE :
L.A. CONFIDENTIAL (Curtis Hanson) 8/10
TRADING PLACES (John Landis) 6/10
THE PINK PANTHER (Blake Edwards) 7/10

SERIES :
BLOODLINE (saison 1) en cours
FREAKS AND GEEKS en cours
Dernière édition par Gounou le 29 mai 16, 23:59, édité 10 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Harkento
Assistant opérateur
Messages : 2676
Inscription : 12 oct. 11, 18:05
Liste de DVD
Localisation : Lyon

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Harkento » 3 mai 16, 20:44

LE FILM DU MOIS

Image

FILMS VUS AU CINEMA :

The nice guys (Shane Black) : 7,5 / 10 – U.S.A. [2016]
Elle (Paul Verhoeven) : 7 / 10 – France, Allemagne, Belgique [2016]
X-men : Apocalypse (Bryan Singer) : 6 / 10 – U.S.A. [2016]
Warcraft (Duncan Jones) : 4,5 / 10 - U.S.A. [2016]
Café Society (Woody Allen) : 4 / 10 – France [2016]
Un homme de taille (Laurent Tirard) : 4 / 10 – France [2016]
Le chasseur et la reine des glaces (Cédric Nicolas-Troyen) : 3 / 10 – U.S.A. [2016]

FILMS DECOUVERTS :

Casque d’or (Jacques Becker) : 8 / 10 – France [1952]
Mon roi (Maïwenn) : 8 / 10 – France [2015]
The duke of Burgundy (Peter Strickland) : 7,5 / 10 – UK, Hongrie [2014]
Blackbird (Jason Buxton) : 7,5 / 10 – Canada [2012]
L’ombre des femmes (Philippe Garel) : 7,5 / 10 – France [2015]
Les aventures d’Arsène Lupin (Jacques Becker) : 7,5 / 10 – France [1957]
Préparez vos mouchoirs (Bertrand Blier) : 7,5 / 10 – France [1978]
Dope (Rick Fumiyama) : 7,5 / 10 – U.S.A. [2015]

Les complices de la dernière chance (Richard Fleischer) : 7 / 10 – U.S.A. [1971]
This is not a love story (Alfonso Gomez-Rejon) : 7 / 10 – U.S.A. [2015]
Diabolo menthe (Diane Kuris) : 7 / 10 – France [1977]
Artistes et modèles (Frank Tashlin) : 7 / 10 – U.S.A. [1955]
Painted Skin (Gordon Chan, Andy Wing-Keung) : 6,5 / 10 – Hong-Kong, Chine, Singapour [2008]
Procès de singe (Stanley Kramer) : 6,5 / 10 – U.S.A. [1960]
Gods of Egypt (Alex Proyas) : 6 / 10 – U.S.A. [2016]
Man of Taï-Chi (Keanu Reeves) : 6 / 10 – Hong-Kong, Chine, U.S.A. [2013]
Le roi des ronces (Kazuyoshi Katayama) : 6 / 10 – Japon [2009]

Angélique marquise des anges (Bernard Borderie) : 5,5 / 10 – France [1964]
Skin Trade (Ekachai Uekrongtham) : 4,5 / 10 – Thaïlande, Canada, U.S.A. [2014]
Terminagolf (Dennis Dugan) : 4 / 10 – U.S.A. [1996]
Knight of cup (Terrence Malick) : 4 / 10 – U.S.A. [2015]
Les anarchistes (Elie Wajeman) : 4 / 10 – France [2015]
Howard … une nouvelle race de héros (Willard Huyck) : 4 / 10 – U.S.A. [1986]
My movie project (B. Farrelly, S. Brill, B. Rattner, etc) : 1,5 / 10 – U.S.A. [2013]

FILMS REVUSA la hausse / à la baisse :

Tueur à gages (Frank Tuttle) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1942]
Les évadés (Frank Darabont) : 8,5 / 10 – U.S.A. [1994]
Aladdin (Ron Clements, John Musker) : 8 / 10 – U.S.A. [1992]
Disjoncté (Ben Stiller) : 7 / 10 – U.S.A. [1996]
Merlin l’enchanteur (Wolfgang Reitherman) : 6,5 / 10 – U.S.A. [1963]
Kuzco, l’empereur mégalo (Mark Dindal) : 6 / 10 – U.S.A. [2000]
Nos enfants chéris (Benoît Cohen) : 6 / 10 – France [2003]
Peur sur la ville (Henri Verneuil) : 6 / 10 – France [1975]
Fou(s) d’Irène (Bobby & Peter Farrelly) : 5,5 / 10 – U.S.A. [2000]
Le retour des mort-vivants 3 (Brian Yuzna) : 5,5 / 10 – U.S.A. [1993]

SERIE(S) :

Game of thrones (David Benioff, D.B. Weiss) – épisode(s) 6.01 à 6.06 : 8,5 / 10 – U.S.A. [2015]
Twin Peaks (David Lynch, Mark Frost) – épisode 2.20 à 2.22 : 8 / 10 – U.S.A. [1990] ; Mystère, drame, crime
Penny Dreadful (John Logan) – épisodes 3.01 : 6 / 10 – U.S.A., UK, Irlande [2015]

MES FILMS DU MOIS :

Spoiler (cliquez pour afficher)
Décembre 2011 : Les démons à ma porte (Wen Jiang)

Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Fevrier 2012 : Le château ambulant (Hayao Miyasaki)
Mars 2012 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Avril 2012 : Room in Rome (Julio Medem)
Mai 2012 : Le passage du Canyon (Jacques Tourneur)
Juin 2012 : Daisy Clover (Robert Mulligan)
Juillet 2012 : Lolita (Stanley Kubrick)
Aout 2012 : Porco Rosso (Hayao Miyasaki)
Septembre 2012 : Fiancées en folie (Buster Keaton)
Octobre 2012 : Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
Novembre 2012 : Une femme disparaît (Alfred Hitchcock)
Décembre 2012 : Le chien jaune de Mongolie (Byambasuren Davaa)

Janvier 2013 : Deep end (Jerzy Skolimowski)
Fevrier 2013 : L'aigle des mers (Michael Curtiz)
Mars 2013 : Les salauds dorment en paix (Akira Kurosawa)
Avril 2013 : Caotica Ana (Julio Medem)
Mai 2013 : Enquète sur une passion (Nicolas Roeg)
Juin 2013 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Juillet 2013 : Paris, Texas (Wim Wenders)
Août 2013 : Jeune & jolie (François Ozon)
Septembre 2013 : L'argent (Marcel L'herbier)
Octobre 2013 : Beau-père (Bertrand Blier)
Novembre 2013 : Lost Highway (David Lynch) & Pandora (Albert Lewin)
Décembre 2013 : La folle ingénue - Cluny Brown (Ernst Lubitsch)

Janvier 2014 : Le vent se lève (Hayao Miyasaki)
Février 2014 : Le lauréat (Mike Nichols) & L'homme à la caméra (Dziga Vertov)
Mars 2014 : Baisers volés (François Truffaut)
Avril 2014 : Excalibur (John Boorman)
Mai 2014 : L’homme de l’Ouest (Anthony Mann)
Juin 2014 : Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2014 : Bird people (Pascale Ferran) & Last action hero (John McTiernan)
Août 2014 : Dellamorte dellamore (Michele Saovi)
Septembre 2014 : Lenny (Bob Fosse) & La rumeur (William Wyler)
Octobre 2014 : The other (Robert Mulligan) & Lucia y el sexo (Julio Medem)
Novembre 2014 : Les diables (Ken Russell)
Décembre 2014 : Un singe en hiver (Henri Verneuil)

Janvier 2015 : Mind game (Masaaki Yuasa) & Gun Crazy, le démon des armes (Joseph H. Lewis)
Février 2015 : Anna : 6 – 18 (Nikita Mikhalkov)
Mars 2015 : La maladie de Sachs (Michel Deville)
Avril 2015 : La trou (Jacques Becker)
Mai 2015 : Mad Max : Fury Road (George Miller) & Le voyage en douce (Michel Deville)
Juin 2015 : New York, deux heures du matin (Abel Ferrara)
Juillet 2015 : Eté violent (Valerio Zurlini)
Août 2015 : Quelques jours de la vie d’Oblomov (Nikita Mikhalkov)
Septembre 2015 : L'homme de la plaine (Michael Mann)
Octobre 2015 : Ratatouille (Brad Bird)
Novembre 2015 : Barberousse (Akira Kurosawa) & Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper)
Décembre 2015 : La vie de château (Jean-Paul Rappeneau) & Pixote, la loi du plus faible (Hector Babenco)

Janvier 2016 : Au-delà des montagnes (Jia Zhangke) & Le voyage de Felicia (Atom Egoyan)
Février 2016 : Le juge et l'assassin (Bertrand Tavernier)
Mars 2016 : Mr Smith au sénat (Frank Capra)
Avril 2016 : L’étrangleur de Rillington Place (Richard Fleischer)
Mai 2016 : Tueur à gages (Frank Tuttle)


_______________________________________________________________________

10 / 10 : Chef d'oeuvre absolu / Traumatisme cinématographique - Je vénère
9 / 10 : Chef d'oeuvre - J'adore
8 / 10 : Grand film / Un classique - J'aime beaucoup
7 / 10 : Très bon film - J'aime bien
6 / 10 : Bon film / divertissant - J'apprécie
5 / 10 : Film moyen - Je m'ennuie un peu
4 / 10 : Peu mieux faire - Je m'ennuie beaucoup
3 / 10 : Mauvais film - Je m'ennuie terriblement
2 / 10 : Film nul - Je m'énerve
1 / 10 : Vide abyssal - J'explose
Dernière édition par Harkento le 1 juin 16, 17:52, édité 8 fois.