Votre film du mois de Novembre 2020

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

manuma
Assistant opérateur
Posts: 2161
Joined: 31 Dec 07, 21:01

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by manuma »

Films vus / Films revus

BLACK ROBE - Bruce Beresford (1991) : 7.5/10
PARENTS - Bob Balaban (1989) : 7.5/10
WAR MACHINE - David Michôd (2017) : 7.5/10
YIELD TO THE NIGHT - J. Lee Thompson (1956) : 7.0/10
FEAR NO EVIL - Paul Wendkos (TV)(1969) : 7.0/10
THE DEBT COLLECTOR - Jesse V. Johnson (2018) : 7.0/10
RITUAL OF EVIL - Robert Day (TV)(1970) : 7.0/10
THE BIG HIT - Kirk Wong (1998) : 6.5/10
DEATH AMONG FRIENDS - Paul Wendkos (1975) : 6.5/10
PADDLETON - Alex Lehmann (2019) : 6.5/10
INCUBUS - John Hough (1981) : 6.5/10
EL COLECCIONISTA DE CADAVERES - Santos Alcocer (1970) : 6.5/10
MILE 22 - Peter Berg (2018) : 6.0/10
SPENCER'S MOUNTAIN - Delmer Daves (1963) : 6.0/10
INTERSTATE 60: EPISODES OF THE ROAD - Bob Gale (2002) : 6.0/10
VISITORS - Richard Franklin (2003) : 5.5/10
ON THE BASIS OF SEX - Mimi Leder (2018) : 5.5/10
THE STRANGERS IN 7A - Paul Wendkos (TV)(1972) : 5.5/10
THE RIVER - Mark Rydell (1984) : 5.0/10
NECESSARY ROUGHNESS - Stan Dragoti (1991) : 5.0/10
AND STARRING PANCHO VILLA AS HIMSELF - Bruce Beresford (TV)(2003) : 5.0/10
TORNADO! - Noel Nosseck (TV)(1996) : 4.5/10
TORCHLIGHT - Thomas J. Wright (1984) : 4.5/10
GIDGET GOES TO ROME - Paul Wendkos (1963) : 4.5/10
GIDGET GOES HAWAIAN - Paul Wendkos (1961) : 4.0/10
SALUT LES FRANGINES - Michel Gerard (1975) : 1.5/10
Last edited by manuma on 30 Nov 20, 05:27, edited 9 times in total.
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by 7swans »

FILMS :
(-) La Voix Humaine - Roger Avary : 6/10
(-) The Sacrament - Ti West : 6/10
(o) You Don't Nomi - Jeffrey McHale : 4/10
(o) The Lonely Guy - Arthur Hiller : 7/10
(n) Bob l'éponge, le film : Éponge en eaux troubles - Tim Hill : 4/10
(-) Kissed - Lynne Stopkewich : 7.5/10
(-) No Such Thing - Hal Hartley : 5/10
(-) Shooting the Warwicks - Adam Rifkin : 7/10
(-) New Waterford Girl - Allan Moyle : 7/10

RE :
(d) Wild Things - John McNaughton : 6/10

SÉRIES :
(o) Nashville - Saison 3 : en cours.
(o) Crashing - Saison 2 : en cours.
(-) Que deviendront-ils : en cours.

(o) Nashville - Saison 2 : 7/10
(o) Crashing - Saison 1 : 5/10
(o) Barry - Saison 2 : 6.5/10
Last edited by 7swans on 23 Nov 20, 10:12, edited 12 times in total.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2098
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by Sybille »

NOVEMBRE 2020

FILM DU MOIS

Maigret et l'affaire Saint-Fiacre
-- Jean Delannoy


Image

DECOUVERTES
Angèle (Pagnol - 1934) : 6.5/10
Le sang à la tête (Grangier - 1956) : 7/10
Possessed (Bernhardt - 1947) : 7/10
Maigret et l'affaire Saint-Fiacre (Delannoy - 1959) : 7.5/10

REVUS
La femme modèle (Minnelli - 1957) : 8/10
L'armée des ombres (Melville - 1969) : 8.5/10

MOIS PRECEDENTS
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 : Les contrebandiers de Moonfleet / Fritz Lang (1955)
Novembre 2006 : Heaven knows Mr Allison / John Huston (1957)
Décembre 2006 : La fille de Ryan / David Lean (1970)

Janvier 2007 : Le narcisse noir / Powell & Pressburger (1947)
Février 2007 : Le convoi des braves / John Ford (1950)
Mars 2007 : Cluny Brown / Ernst Lubitsch (1946)
Avril 2007 : Les fraises sauvages / Ingmar Bergman (1957)
Mai 2007 : La comtesse aux pieds nus / Joseph Mankiewicz (1954)
Juin 2007 : Umberto D / Vittorio de Sica (1951)
Juillet 2007 : Le tour du monde en 80 jours / Michael Anderson (1956)
Août 2007 : Night and the city / Jules Dassin (1950)
Septembre 2007 : Le jardin du diable / Henry Hathaway (1954)
Octobre 2007 : Miller's crossing / Joel & Ethan Coen (1990)
Novembre 2007 : The wind / Victor Sjöström (1928)
Décembre 2007 : Amarcord / Federico Fellini (1973)

Janvier 2008 : L'homme qui tua Liberty Valance / John Ford (1962)
Février 2008 : The lady Eve / Preston Sturges (1941)
Mars 2008 : Apocalypse now / Francis Ford Coppola (1979)
Avril 2008 : Manhattan / Woody Allen (1979)
Mai 2008 : La route des Indes / David Lean (1984)
Juin 2008 : Avanti ! / Billy Wilder (1972)
Juillet 2008 : The man from Laramie / Anthony Mann (1955)
Août 2008 : The clock / Vincente Minnelli (1945)
Septembre 2008 : A letter to three wives / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2008 : Ordet / Carl Theodor Dreyer (1954)
Novembre 2008 : Une partie de campagne / Jean Renoir (1936)
Décembre 2008 : Oliver ! / Carol Reed (1968)

Janvier 2009 : Le deuxième souffle / Jean-Pierre Melville (1966)
Février 2009 : Miss Pettigrew / Bharat Nalluri (2009)
Mars 2009 : Le fleuve sauvage / Elia Kazan (1960)
Avril 2009 : The servant / Joseph Losey (1964)
Mai 2009 : Un tramway nommé désir / Elia Kazan (1951)
Juin 2009 : Sur les quais / Elia Kazan (1954)
Juillet 2009 : Whatever works / Woody Allen (2009)
Août 2009 : White heat / Raoul Walsh (1949)
Septembre 2009 : Neverland / Marc Forster (2005)
Octobre 2009 : Under Capricorn / Alfred Hitchcock (1949)
Novembre 2009 : Westward the women / William Wellman (1951)
Décembre 2009 : Je suis un évadé / Mervyn LeRoy (1932)

Janvier 2010 : Bright Star /Jane Campion (2010)
Février 2010 : Sherlock Holmes / Guy Ritchie (2010)
Mars 2010 : L'Atalante / Jean Vigo (1934)
Avril 2010 : They drive by night / Raoul Walsh (1940)
Mai 2010 : Slightly Scarlet / Allan Dwan (1956)
Juin 2010 : Permission jusqu'à l'aube / John Ford & Mervyn LeRoy (1955)
Juillet 2010 : Monika / Ingmar Bergman (1953)
Août 2010 : Maris et femmes / Woody Allen (1992)
Septembre 2010 : 3.10 pour Yuma / Delmer Daves (1956)
Octobre 2010 : L'homme à la caméra / Dziga Vertov (1929)
Novembre 2010 : La règle du jeu / Jean Renoir (1939)
Décembre 2010 : L'ange de la rue / Frank Borzage (1928)

Janvier 2011 : Opening night / John Cassavetes (1977)
Février 2011 : Darling / John Schlesinger (1965)
Mars 2011 : The young Victoria / Jean-Marc Vallée (2009)
Avril 2011 : A matter of life and death / Michael Powell & Emeric Pressburger (1946)
Mai 2011 : Objective, Burma ! / Raoul Walsh (1945)
Juin 2011 : L'armée des ombres / Jean-Pierre Melville (1969)
Juillet 2011 : L'idiot / Akira Kurosawa (1951)
Août 2011 : Melancholia / Lars von Trier (2011)
Septembre 2011 : The tarnished angels / Douglas Sirk (1958)
Octobre 2011 : Scarface / Howard Hawks (1932)
Novembre 2011 : Bungalow pour femmes / Raoul Walsh (1956)
Décembre 2011 : Madame Bovary / Vincente Minnelli (1949)

Janvier 2012 : Sadie McKee / Clarence Brown (1934)
Février 2012 : La rue de la honte / Kenji Mizoguchi (1956)
Mars 2012 : La forteresse cachée / Akira Kurosawa (1958)
Avril 2012 : Bunny Lake is missing / Otto Preminger (1965)
Mai 2012 : Le visage / Ingmar Bergman (1958)
Juin 2012 : Le quai des brumes / Marcel Carné (1938)
Juillet 2012 : Charles mort ou vif / Alain Tanner (1969)
Août 2012 : Lettre d'une inconnue / Max Ophuls (1948)
Septembre 2012 : The world ten times over / Wolf Rilla (1963)
Octobre 2012 : Le juge et l'assassin / Bertrand Tavernier (1976)
Novembre 2012 : La flèche brisée / Delmer Daves (1950)
Décembre 2012 : All this and heaven too / Anatole Litvak (1940)

Janvier 2013 : The loneliness of the long distance runner / Tony Richardson (1962)
Février 2013 : Citizen Kane / Orson Welles (1941)
Mars 2013 : The innocents / Jack Clayton (1961)
Avril 2013 : Nuages flottants / Mikio Naruse (1955)
Mai 2013 : Day of the outlaw / André De Toth (1959)
Juin 2013 : City for conquest / Anatole Litvak (1940)
Juillet 2013 : Thé et sympathie / Vincente Minnelli (1956)
Août 2013 : Underworld U.S.A. / Samuel Fuller (1960)
Septembre 2013 : The man I love / Raoul Walsh (1947)
Octobre 2013 : The temptress / Fred Niblo (1926)
Novembre 2013 : Rain / Lewis Milestone (1932)
Décembre 2013 : Duel in the sun / King Vidor (1946)

Janvier 2014 : Back street / John Stahl (1932)
Février 2014 : Un amour éternel / Keisuke Kinoshita (1961)
Mars 2014 : Nous ne vieillirons pas ensemble / Maurice Pialat (1972)
Avril 2014 : Feu Mathias Pascal / Marcel L'Herbier (1926)
Mai 2014 : Europe 51 / Roberto Rossellini (1952)
Juin 2014 : Pat and Mike / George Cukor (1952)
Juillet 2014 : Easy living / Mitchell Leisen (1937)
Août 2014 : L'étrange aventurière / Frank Launder (1946)
Septembre 2014 : The hoodlum / Sidney Franklin (1919)
Octobre 2014 : Footsteps in the fog / Arthur Lubin (1955)
Novembre 2014 : Passion ardente / Kiju Yoshida (1967)
Décembre 2014 : La légende de Gösta Berling / Mauritz Stiller (1924)

Janvier 2015 : Beyond the forest / King Vidor (1949)
Février 2015 : The bride of Frankenstein / James Whale (1935)
Mars 2015 : The poor little rich girl / Maurice Tourneur (1917)
Avril 2015 : A farewell to arms / Frank Borzage (1932)
Mai 2015 : Le salaire de la peur / Henri-Georges Clouzot (1953)
Juin 2015 : Conte d'automne / Eric Rohmer (1998)
Juillet 2015 : Daïnah la métisse / Jean Grémillon (1931)
Août 2015 : Isadora / Karel Reisz (1968)
Septembre 2015 : Wings / William Wellman (1927)
Octobre 2015 : Yolanda and the thief / Vincente Minnelli (1945)
Novembre 2015 : Sparrows / William Beaudine (1926)
Décembre 2015 : Gloria / John Cassavetes (1980)

Janvier 2016 : Christopher Strong / Dorothy Arzner (1933)
Février 2016 : Heat and dust / James Ivory (1983) :: Portrait d'une enfant déchue / Jerry Schatzberg (1970)
Mars 2016 : Ball of fire / Howard Hawks (1941)
Avril 2016 : The arrangement / Elia Kazan (1969)
Mai 2016 : What price Hollywood ? / George Cukor (1932)
Juin 2016 : Reflections in a golden eye / John Huston (1967)
Juillet 2016 : Panique à Needle Park / Jerry Schatzberg (1971)
Août 2016 : The thief of Bagdad / Raoul Walsh (1924)
Septembre 2016 : Le feu follet / Louis Malle (1963)
Octobre 2016 : Up the junction / Peter Collinson (1968)
Novembre 2016 : Les larmes amères de Petra von Kant / Rainer Werner Fassbinder (1972)
Décembre 2016 : Muriel ou le temps d'un retour / Alain Resnais (1963)

Janvier 2017 : La vérité sur Bébé Donge / Henri Decoin (1952)
Février 2017 : Docteur Mabuse le joueur / Fritz Lang (1922)
Mars 2017 : Play girl / Frank Woodruff (1941)
Avril 2017 : Lilith / Robert Rossen (1964)
Mai 2017 : Le salon de musique / Satyajit Ray (1958)
Juin 2017 : Le cri / Michelangelo Antonioni (1957)
Juillet 2017 : L'avventura / Michelangelo Antonioni (1960)
Août 2017 : The dark angel / Sidney Franklin (1935)
Septembre 2017 : Hoodoo Ann / Lloyd Ingraham (1916)
Octobre 2017 : Charulata / Satyajit Ray (1964)
Novembre 2017 : Borderline / Kenneth Macpherson (1930)
Décembre 2017 : La corruption / Mauro Bolognini (1963)

Janvier 2018 : Blow-up / Michelangelo Antonioni (1966)
Février 2018 : La fin du jour / Julien Duvivier (1939)
Mars 2018 : Eros + Massacre / Kiju Yoshida (1969)
Avril 2018 : The L-shaped room / Bryan Forbes (1962)
Mai 2018 : L'éclipse / Michelangelo Antonioni (1962)
Juin 2018 : Pitfall / André De Toth (1948)
Juillet 2018 : Something to live for / George Stevens (1952)
Août 2018 : La notte / Michelangelo Antonioni (1961)
Septembre 2018 : Violence et passion / Luchino Visconti (1974)
Octobre 2018 : A page of madness / Teinosuke Kinugasa (1926)
Novembre 2018 : Trafic / Jacques Tati (1971)
Décembre 2018 : A report on the party and guests / Jan Nemec (1966)

Janvier 2019 : La dolce vita / Federico Fellini (1960)
Février 2019 : Le sacrifice / Andreï Tarkovski (1986)
Mars 2019 : Cry danger / Robert Parrish (1951)
Avril 2019 : Greed / Erich von Stroheim (1924)
Mai 2019 : Nightfall / Jacques Tourneur (1957)
Juin 2019 : Voyage sans retour / John Farrow (1950)
Juillet 2019 : Me and my gal / Raoul Walsh (1932)
Août 2019 : In a lonely place / Nicholas Ray (1950)
Septembre 2019 : House of strangers / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2019 : This could be the night / Robert Wise (1957)
Novembre 2019 : Pollock / Ed Harris (2000)
Décembre 2019 : Cinq soirées / Nikita Mikhalkov (1979)

Janvier 2020 : Une femme dont on parle / Kenji Mizoguchi (1954)
Février 2020 : Foolish wives / Erich von Stroheim (1922)
Mars 2020 : Twentieth Century / Howard Hawks (1934)
Avril 2020 : The rose tattoo / Daniel Mann (1955)
Mai 2020 : Get Carter / Mike Hodges (1971)
Juin 2020 : L'aventure c'est l'aventure / Claude Lelouch (1972)
Juillet 2020 : Edes Anna / Zoltan Fabri (1958)
Août 2020 : Bonnie and Clyde / Arthur Penn (1967)
Septembre 2020 : Tomorrow is another day / Felix Feist (1951)
Octobre 2020 : Artistes et modèles / Frank Tashlin (1955)
Novembre 2020 : Maigret et l'affaire Saint-Fiacre / Jean Delannoy (1959)
Last edited by Sybille on 29 Nov 20, 19:26, edited 7 times in total.
LéoL
Machino
Posts: 1007
Joined: 30 Aug 07, 21:37

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by LéoL »

Novembre 2020

Film du mois :

Image
L'Arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)

Films (re)découverts ou revus :

- 8/10 -
L'Arbre aux sabots (Ermanno Olmi, 1978)
Le Carnaval des âmes (Herk Harvey, 1962)

- 7,5/10 -
Beau Travail (Claire Denis, 1999)

- 7/10 -
Documenteur (Agnès Varda, 1981)
Le Sabre de la bête (Hideo Gosha, 1965)
Varda par Agnès (Agnès Varda, 2019)
Les Pirates du métro (Joseph Sargant, 1974)

- 6,5/10 -
La Vie facile (Mitchell Leisen, 1937)
Seul au monde (Robert Zemeckis, 2000)

- 6/10 -
Maigret voit rouge (Gilles Grangier, 1963)
Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau, 2003)

- 5/10 -
Adieu Poulet (Pierre Granier-Deferre, 1975)
Le Père de la mariée (Vincente Minnelli, 1950)


Séries :

- 7,5/10 -
The Boys (Saison 2 - Ep. 1-8/8)

- 7/10 -
The Queen's Gambit (Saison 1 - Ep. 1-7/7)
The Mandalorian (Saison 2 - Ep. 1-4/8)


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Avril 2012 : La Dame du vendredi de Howard Hawks
Mai 2012 : A nos amours de Maurice Pialat
Juin 2012 : Le deuxième souffle de Jean-Pierre Melville
Juillet 2012 : Gentleman Jim de Raoul Walsh
Août 2012 : Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu
Septembre 2012 : Tempête à Washington de Otto Preminger
Octobre 2012 : La maman et la putain de Jean Eustache
Novembre 2012 : Van Gogh de Maurice Pialat
Décembre 2012 : Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
Janvier 2013 : The West Wing - Saison 2 de Aaron Sorkin
Février 2013 : Andreï Roublev de Andreï Tarkovski
Mars 2013 : La maison des bois de Maurice Pialat
Avril 2013 : Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini
Mai 2013 : The Breakfast Club de John Hughes
Juin 2013 : Le Limier de Joseph L. Mankiewicz
Juillet 2013 : Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata
Août 2013 : César et Rosalie de Claude Sautet
Septembre 2013 : Un monde sans femmes de Guillaume Brac
Octobre 2013 : L'esquive de Abdellatif Kechiche
Novembre 2013 : Still Walking de Hirokazu Kore-Eda
Décembre 2013 : L'homme de la rue de Frank Capra
Janvier 2014 : Au Hasard Balthazar de Robert Bresson
Février 2014 : Her de Spike Jonze
Mars 2014 : La Dernière Séance de Peter Bogdanovich
Avril 2014 : Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon de Elio Petri
Mai 2014 : Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Juin 2014 : L'Héritière de William Wyler
Juillet 2014 : Le Salon de musique de Satyajit Ray
Août 2014 : Charulata de Satyajit Ray
Septembre 2014 : Ghost in the Shell de Mamoru Oshii
Octobre 2014 : Les Plages d'Agnès d'Agnès Varda
Novembre 2014 : La Poursuite impitoyable d'Arthur Penn
Décembre 2014 : Le Temps de l'innocence de Martin Scorsese
Janvier 2015 : Le Miroir d'Andreï Tarkovski
Février 2015 : Les Yeux Noirs de Nikita Mikhalkov
Mars 2015 : Shoah de Claude Lanzmann
Avril 2015 : Manon des sources de Marcel Pagnol
Mai 2015 : L'Arche Russe d'Alexandre Sokourov
Juin 2015 : Othello de Orson Welles
Juillet 2015 : Hoop Dreams de Steve James
Août 2015 : Les Fraises Sauvages de Ingmar Bergman
Septembre 2015 : Scènes de la vie conjugale de Ingmar Bergman
Octobre 2015 : Le Docteur Jivago de David Lean
Novembre 2015 : Trois Souvenirs de ma jeunesse de Arnaud Desplechin
Décembre 2015 : Le Soleil brille pour tout le monde de John Ford
Janvier 2016 : L.627 de Bertrand Tavernier
Février 2016 : Carol de Todd Haynes
Mars 2016 : Homeland : Irak année zéro de Abbas Fahdel
Avril 2016 : Quand une femme monte l'escalier de Mikio Naruse
Mai 2016 : Le Choix de Sophie de Alan J. Pakula
Juin 2016 : L'Assoiffé de Guru Dutt
Juillet 2016 : The Strangers de Na Hong-Jin
Août 2016 : Persona de Ingmar Bergman
Septembre 2016 : Misery de Rob Reiner
Octobre 2016 : Le Danseur du dessus de Mark Sandrich
Novembre 2016 : Premier Contact de Denis Villeneuve
Décembre 2016 : Etre et avoir de Nicolas Philibert
Janvier 2017 : La La Land de Damien Chazelle
Février 2017 : Close-up de Abbas Kiarostami
Mars 2017 : L'intendant Sansho de Kenji Mizoguchi
Avril 2017 : L'Esprit de la ruche de Victor Erice
Mai 2017 : Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette
Décembre 2017 : Out 1 de Jacques Rivette
Janvier 2018 : Salvador Allende de Patricio Guzmán
Février 2018 : Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
Mars 2018 : Été violent de Valerio Zurlini
Avril 2018 : Maigret tend un piège de Jean Delannoy
Mai 2018 : L'emploi du temps de Laurent Cantet
Juin 2018 : -
Juillet 2018 : Le Dossier 51 de Michel Deville
Août 2018 : Nos meilleures années de Marco Tullio Giordana
Septembre 2018 : Deux filles au tapis de Robert Aldrich
Octobre 2018 : Mektoub my love - Canto Uno de Abdellatif Kechiche
Novembre 2018 : Une Affaire de famille de Hirokazu Kore-eda
Décembre 2018 : La Vie de Château de Jean-Paul Rappeneau
Janvier 2019 : La Belle équipe de Julien Duvivier
Février 2019 : Mon homme Godfrey de Gregory La Cava
Mars 2019 : Le Retour de Andreï Zviaguintsev
Avril 2019 : Ivan le terrible de Sergei M. Eisenstein
Mai 2019 : La Dernière fanfare de John Ford
Juin 2019 : Patton de Franklin J. Schaffner
Juillet 2019 : La Rue de la honte de Kenji Mizoguchi
Août 2019 : Un homme est passé de John Sturges
Septembre 2019 : Hombre de Martin Ritt
Octobre 2019 : Harakiri de Masaki Kobayashi
Novembre 2019 : Sacco et Vanzetti de Giuliano Montaldo
Décembre 2019 : A Brighter Summer Day de Edward Yang
Janvier 2020 : MacBeth de Roman Polanski
Février 2020 : Ema de Pablo Larraín
Mars 2020 : Salesman de Charlotte Zwerin, David Maysles & Albert Maysles
Avril 2020 : Trois Samouraïs hors-la-loi de Hideo Gosha
Mai 2020 : Fanny et Alexandre de Ingmar Bergman
Juin 2020 : Nuages épars de Mikio Naruse
Juillet 2020 : Leçons de ténèbres de Werner Herzog
Août 2020 : Underground de Emir Kusturica
Septembre 2020 : A Touch of zen de King Hu
Octobre 2020 : Feux dans la plaine de Kon Ichikawa
Last edited by LéoL on 30 Nov 20, 20:09, edited 7 times in total.
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6408
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by El Dadal »

NOVEMBRE 2020

FILM DU MOIS
Image

  • Films découverts:
    _ Cure (Kiyoshi Kurosawa - 1997) Image
    _ Le carnaval des âmes (Herk Harvey - 1962) Image
    _ Bad Boy Bubby (Rolf de Heer - 1993) Image
    _ Les lèvres rouges (Harry Kümel - 1971) Image
    _ Les vampires de Salem (Tobe Hooper - 1979) Image
    _ Le puits et le pendule (Stuart Gordon - 1991) Image
    _ Byzantium (Neil Jordan - 2012) Image
    _ The Wolfman (Joe Johnston - 2010, version longue) Image
    _ L'emmurée vivante (Lucio Fulci - 1977) Image
    _ Le diabolique docteur Z (Jess Franco - 1966) Image
    _ Je veux juste en finir (Charlie Kaufman - 2020) Image
    _ La fiancée de Chucky (Ronny Yu - 1998) Image
    _ Wolf Guy (Kazuhiko Yamaguchi - 1975) Image
    _ Lectures diaboliques (Tibor Takács - 1989) Image
    _ Deux femmes dans l'enfer du vice (Kan Mukai - 1969) Image
    _ Crawl (Alexandre Aja - 2019) Image
    _ The Descent (Neil Marshall - 2005) Image
    _ Berberian Sound Studio (Peter Strickland - 2012) Image
    _ Une messe pour Dracula (Peter Sasdy - 1970) Image
    _ L'échine du diable (Guillermo del Toro - 2001) Image
    _ Le diable, tout le temps (Antonio Campos - 2020) Image
    _ Le monstre des temps perdus (Eugène Lourié - 1953) Image
    _ Terreur au collège (Richard W. Haines - 1984) Image
  • Films revus:
    _ La compagnie des loups (Neil Jordan - 1984) Image
    _ Monsters (Gareth Edwards - 2010) Image
    _ Donnie Darko (Richard Kelly - 2001) Image
    _ The Wolfman (Joe Johnston - 2010, montage cinéma) Image
    _ Rogue One: A Star Wars Story (Gareth Edwards - 2016) Image
    _ Godzilla (Gareth Edwards - 2014) Image
Last edited by El Dadal on 30 Nov 20, 10:29, edited 16 times in total.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10836
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by Alexandre Angel »

Image



VISIONS
Silence on tourne! / Movie Crazy (Clyde Bruckman, 1932) xx+
Quel phénomène! / Welcome Danger (Clyde Bruckman, 1929) xx -
Soupe au lait / The Milky Way (Leo McCarey, 1935) xxx
Las Mil Y Una (Clarisa Navas, 2020, Argentine) xx+ festival EntreVues en ligne
La Trahison du Capitaine Porter / Thunder over the plains (André De Toth, 1953) xxx+
I don't sleep anymore / Ya no duermo (cm Marina Palacio, 2020, Espagne) 0 festival EntreVues en ligne
Ça t'la coupe! / Girl Shy (Fred Newmeyer et Sam Taylor, 1924) xxx+
Une riche famille / Hot Water (Fred Newmeyer et Sam Taylor, 1924) xxx
Pour l'amour du ciel / For Heaven's Sake (Sam Taylor, 1926) xxx+
Une ode américaine / Hillbilly Elegy (Ron Howard, 2020) xx- (Netflix)
Le Triomphe de Buffalo Bill /Pony Express (Jerry Hopper, 1952) xxx

REVISIONS
L'Homme qui voulut être roi / The Man who would be king (John Huston, 1975) xxxxx
Stranger on a horseback (Jacques Tourneur, 1955) xxxx
Donnie Brasco (Mike Newell, 1997) xx
Dead Zone / The Dead Zone (David Cronenberg, 1983) xxx
Chromosome 3 / The Brood (David Cronenberg, 1979) xxx
L'Arnaqueur / The Hustler (Robert Rossen, 1961) xxxx+
Steamboat Round the Bend (John Ford, 1935) xxxxx
Le Dernier Métro (François Truffaut, 1980) xxxx
Tootsie (Sydney Pollack, 1983) xxx
Sourires d'une nuit d'été / Sommarnattens leende (Ingmar Bergman, 1955) xxx+
Le Petit Lieutenant (Xavier Beauvois, 2005) xxx+
Les Conquérants de Carson City / Carson City (André De Toth, 1952) xxx+
Le Lion et le Vent / The Wind and the Lion (John Milius, 1975) xxxx-
Place aux jeunes! / Make Way For Tomorrow (Leo McCarey, 1934) xxxxx
J'accuse (Roman Polanski, 2019) xxxx+
Will Penny, le solitaire / Will Penny (Tom Gries, 1968) xxx+

VISIONS SERIES

Country Music (Ken Burns, 2019) xxxx

Spoiler (cliquez pour afficher)
Juin 2017 : Phantom of the Paradise (Brian De Palma - 1974) xxx
Juillet 2017 : Le Violent / In a lonely place (Nicholas Ray - 1950) xxxx
Août 2017: Belle de Jour (Luis Buñuel- 1967) xxxxx
Septembre 2017: Nuages épars/Midaregumo (Mikio Naruse, 1967) xxxx
Octobre 2017 : Notre Pain Quotidien / Our Daily Bread (King Vidor, 1934) xxxx+
Novembre 2017 : Les Lumières de la Ville / City Lights (Charles Chaplin, 1931) xxxxx S
ex aequo avec Les Nus et les Morts / The Naked and the Dead (Raoul Walsh, 1957)xxxx+ S
Décembre 2017 : La Ronde (Max Ophuls, 1950) xxxx+S
Janvier 2018 : La Vie privée d'un sénateur / The Seduction of Joe Tynan (Jerry Schatzberg, 1979) xxx
Février 2018 : La Forme de l'Eau / The Shape of Water (Guillermo Del Toro, 2017) xxx+S
Mars 2018 : A VENIR
Avril 2018 : Twin Peaks : The Return (David Lynch, 2017) xxxxx
Mai 2018 : La Vérité sur Bébé Donge (Henri Decoin, 1952) xxxx
Septembre 2018 : Burning /Buh Ning (Lee Chang-dong, 2018) xxxxx S
Octobre 2018 : Cris et Chuchotements / Viskningar och rop (Ingmar Bergman, 1972) xxxx
Novembre 2018: Voyage au bout de l'enfer / The Deer Hunter (Michael Cimino, 1978) xxxxx S
Décembre 2018: Les Aventures du Capitaine Wyatt/Distant Drums (Raoul Walsh, 1951) xxxx+
Janvier 2019: La Rivière Rouge
Février 2019 : Husbands (John Cassavetes, 1970) xxxxx
Mars 2019 : Aquarius
Avril 2019 : The Knick
Mai 2019 : La Vallée de la Peur / Pursued (Raoul Walsh, 1947) xxxxx
Juin 2019 : Exodus
Juillet 2019 : Phantom Thread
Août 2019 : Once upon a time in...Hollywood
Septembre 2019 : Eyes Wide Shut
Octobre 2019 : Dead Man
Novembre 2019 : Dressé pour tuer / White Dog (Samuel Fuller, 1982) xxxxx
Décembre 2019 : Conversation secrète / The Conversation (Francis Ford Coppola, 1974) xxxx
Janvier 2020 : Georgia / Four Friends (Arthur Penn, 1981) xxxxx
Février 2020 : Et vogue le navire / E la nave va (Federico Fellini, 1983) xxxxx
Mars 2020 : Kagemusha (Akira Kurosawa, 1983) xxxxx
Avril 2020 : Olivia (Jacqueline Audry, 1951) xxx+
Mai 2020 : Les Complices de la dernière chance / The Last Run (Richard Fleischer, 1971) xxxx-
Juin 2020 : Les Chaussons rouges / The Red Shoes (Michael Powell et Emeric Pressburger, 1948) xxxxx
Juillet 2020 : Sueurs froides / Vertigo (Alfred Hitchcock, 1958) xxxxx
Août 2020 : ex aequo Fin d'Automne / Akibiyori (Yasujiro Ozu, 1960) xxxxx S
Le Goût du saké / Sanma no aji (Yasujiro Ozu 1963) xxxxx S
Septembre 2020 : Aventures en Birmanie / Objective Burma! (Raoul Walsh, 1945) xxxxx
Octobre 2020 : La Nuit de San Lorenzo / La Notte di San Lorenzo (Paolo et Vittorio Taviani, 1982) xxxxx
Barème:
0 nul
x visible
xx pas mal
xxx bien
xxxx très bien voire excellent
xxxxx chef d'œuvre
S en salle
+/- variables d'ajustement
Last edited by Alexandre Angel on 29 Nov 20, 20:28, edited 39 times in total.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14652
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by Demi-Lune »

FILM DU MOIS DE NOVEMBRE 2020

Image

Le générique du mois:


FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

LA DÉESSE (Satyajit Ray, 1960) — 8/10
ROBE NOIRE (Bruce Beresford, 1991) — 7/10
DEAD MAN (Jim Jarmusch, 1995) — 7/10
CUBAN NETWORK (Olivier Assayas, 2019) — 6,5/10
COLD WAR (Paweł Pawlikowski, 2018) — 6,5/10
LA TOILE D'ARAIGNÉE (Stuart Rosenberg, 1975) — 6/10
MES FUNÉRAILLES À BERLIN (Guy Hamilton, 1966) — 6/10
HIS HOUSE (Remi Weekes, 2020) — 6/10
JOE HILL (Bo Widerberg, 1971) — 5,5/10
RED SPARROW (Francis Lawrence, 2018) — 5/10
UN CERVEAU D'UN MILLIARD DE DOLLARS (Ken Russell, 1967) — 5/10
INHERENT VICE (Paul Thomas Anderson, 2014) — 4/10
W.U.S.A. (Stuart Rosenberg, 1970) — 3,5/10
LE SYNDICAT DU CRIME 3 (Tsui Hark, 1989) — 3/10
MOTHER OF TEARS : LA TROISIÈME MÈRE (Dario Argento, 2007) — 3/10

CYCLE SEAN CONNERY:
TRAÎTRE SUR COMMANDE (Martin Ritt, 1970) — 6/10
LE DOSSIER ANDERSON (Sidney Lumet, 1971) — 5/10
LE LION ET LE VENT (John Milius, 1975) — 5/10
ZARDOZ (John Boorman, 1974) — Raël/10

FILMS REVUS

SOY CUBA (Mikhaïl Kalatozov, 1964) — 9,5/10
LET'S GET LOST (Bruce Weber, 1988) — 9,5/10
LE POIRIER SAUVAGE (Nuri Bilge Ceylan, 2018) — 8/10
LA REINE MARGOT (Patrice Chéreau, 1994) — 8/10
L'HISTOIRE D’ADÈLE H. (François Truffaut, 1975) — 7,5/10
THE HOUSE THAT JACK BUILT (Lars Von Trier, 2018) — 7,5/10
UNDER THE SILVER LAKE (David Robert Mitchell, 2018) — 7,5/10
KING OF NEW YORK (Abel Ferrara, 1990) — 7/10
INFERNO (Dario Argento, 1980) — 6,5/10
L’EMMURÉE VIVANTE (Lucio Fulci, 1977) — 5,5/10

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
mai 2016 : Gerry (Gus Van Sant, 2002)
juin 2016 : AKIRA (Katsuhiro Ōtomo, 1988)
juillet 2016 : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, 1988)
août 2016 : L'empire des sens (Nagisa Ōshima, 1976)
septembre 2016 : Nocturama (Bertrand Bonello, 2016)
octobre 2016 : El sicario, room 164 (Gianfranco Rosi, 2010)
novembre 2016 : La complainte du sentier (Satyajit Ray, 1955), L'invaincu (Satyajit Ray, 1956) & Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
décembre 2016 : La grande ville (Satyajit Ray, 1963)
janvier 2017 : Un homme et une femme (Claude Lelouch, 1966)
février 2017 : La pianiste (Michael Haneke, 2001)
mars 2017 : Happiness (Todd Solondz, 1998)
avril 2017 : Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
mai 2017 : Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway, 1982)
juin 2017 : Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971)
juillet 2017 : Épouses et concubines (Zhang Yimou, 1991)
août 2017 : Air doll (Hirokazu Kore-eda, 2009)
septembre 2017 : Twin Peaks The Return (David Lynch, 2017). Prix spécial pour Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev, 2017) & Trouble every day (Claire Denis, 2001)
octobre 2017 : The Square (Ruben Östlund, 2017) ex aequo avec Charulata (Satyajit Ray, 1964)
novembre 2017 : Prospero's books (Peter Greenaway, 1991)
décembre 2017 : La sentinelle (Arnaud Desplechin, 1992)
janvier 2018 : Le portrait interdit (Charles de Meaux, 2016)
février 2018 : Les cendres du temps Redux (Wong Kar-wai, 1994)
mars 2018 : Mektoub, my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
avril 2018 : pas de film du mois
mai 2018 : Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
juin 2018 : Convoi de femmes (William A. Wellman, 1951)
juillet 2018 : La ballade de Narayama (Shōhei Imamura, 1983)
août 2018 : Le bureau des légendes, saisons 1-3 (Eric Rochant, 2015-2017)
septembre 2018 : Burning (Lee Chang-dong, 2018) ex aequo avec Manille (Lino Brocka, 1975)
octobre 2018 : L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
novembre 2018 : Le sorgho rouge (Zhang Yimou, 1987)
décembre 2018 : L'obsédé (William Wyler, 1965)
janvier 2019 : An elephant sitting still (Hu Bo, 2018)
février 2019 : The pillow book (Peter Greenaway, 1996) ex aequo avec Un grand voyage vers la nuit (Bi Gan, 2018)
mars 2019 : Threads (Mick Jackson, 1984)
avril 2019 : Tous les matins du monde (Alain Corneau, 1991)
mai 2019 : Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Apichatpong Weerasethakul, 2010)
juin 2019 : Un amour de Swann (Volker Schlöndorff, 1984) ex aequo avec Sexe, mensonges et vidéo (Steven Soderbergh, 1989)
juillet 2019 : So long, my son (Wang Xiaoshuai, 2019)
août 2019 : Boat people, passeport pour l'enfer (Ann Hui, 1982)
septembre 2019 : Tabou (Nagisa Ōshima, 1999)
octobre 2019 : Blow-Up (Michelangelo Antonioni, 1966)
novembre 2019 : Le cheval de Turin (Béla Tarr, 2011)
décembre 2019 : Kundun (Martin Scorsese, 1997)
janvier 2020 : Séjour dans les monts Fuchun (Gu Xiaogang, 2019)
février 2020 : Meurtre d'un bookmaker chinois (John Cassavetes, 1976)
mars 2020 : Nous ne vieillirons pas ensemble (Maurice Pialat, 1972)
avril 2020 : Le nouveau monde (Terrence Malick, 2005)
mai 2020 : The white dawn (Philip Kaufman, 1974)
juin 2020 : Zabriskie Point (Michelangelo Antonioni, 1970)
juillet 2020 : Le vase de sable (Yoshitarô Nomura, 1974)
août 2020 : L'été du démon (Yoshitarô Nomura, 1978)
septembre 2020 : Je veux juste en finir (Charlie Kaufman, 2020)
octobre 2020 : Kuroneko (Kaneto Shindō, 1968)
Last edited by Demi-Lune on 29 Nov 20, 12:42, edited 25 times in total.
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3462
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by Vic Vega »

Novembre 2020


Film du mois
Le Testament du docteur Mabuse de Fritz Lang


Films découverts
Le Testament du docteur Mabuse de Fritz Lang 8.5/10
Guendalina de Alberto Lattuada 8/10
Moscou ne croit pas aux larmes de Vladimir Menshov 8/10
La Montagne d'argent de Senkichi 8/10
Nu de femme de Nino Manfredi 8/10
Dura Lex de Lev Koulechov 8/10
Le Policier de Uchida Tomu 8/10

Crime et Châtiment de Lev Koulidjanov 7.5/10
Monsieur Hire de Patrice Leconte 7/10
Miracle à l'italienne de Nino Manfredi 7/10
La Lame infernale de Massimo Dallamano 7/10
Société anonyme anti-crime de Steno 7/10
Résurrection de Rouben Mamoulian 7/10
Tango de Carlos Saura 7/10
L'Adieu aux armes de Frank Borzage 7/10
L'Énigme de Kaspar Hauser de Werner Herzog 7/10
Crime et Châtiment de Pierre Chenal 7/10
Princess Bride de Rob Reiner 7/10
Calmos de Bertrand Blier 7/10
La Fiancée de Frankenstein de James Whale 7/10
Les Misérables, 2ème partie - Tempête sur Paris de Riccardo Freda 7/10
Les Misérables, 1ère partie - L'Evadé du bagne de Riccardo Freda 7/10
Robe noire de Bruce Beresford 7/10

Le Brise cœur de Elaine May 6/10
Âmes perdues de Dino Risi 6/10
L'Héritage de Kobayashi Masaki 6/10
Jallikattu de Lijo Jose Pellissery 6/10
Angamaly Diaries de Lijo Jose Pellissery 6/10
La Guerre selon Charlie Wilson de Mike Nichols 6/10
Des hommes d'honneur de Rob Reiner 6/10
Garçon choc pour nana chic de Rob Reiner 6/10
La Terre de Uchida Tomu 6/10
Suddenly in Dark Night de Ko Young-nam 6/10
Phantsm II de Don Coscarelli 6/10
Bad Blood de Mike Newell 6/10
Les Gens d'un bidonville de Bae Chang-ho 6/10

La Vérité sur Bébé Donge de Henri Decoin 5/10

La Reine Christine de Rouben Mamoulian 4/10
Les Amoureux perdus de Tahara Sôichirô et Shimizu Kunio 4/10
A Devilish Homicide de Lee Yong-min 4/10
House of Hummingbird de Bora Kim 4/10
Big Shots die at Dawn de Okamoto Kihachi 4/10
Sacco et Vanzetti de Giuliano Montaldo 4/10
The Painted Bird de Václav Marhoul 4/10

La Légende de la sirène de Ikeda Toshiharu 3/10

Superman contre les femmes vampires de Alfonso Corona Blake 1/10


Séries TV


Films revus (Hors compétition)
The King of New York de Abel Ferrara 10/10
Tandem de Patrice Leconte 7/10
Angel Heart de Alan Parker 6/10
Versailles rive gauche de Bruno Podalydès 6/10


Mes films du mois
Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
avril 2012=L'Insoumis (Alain Cavalier)
mai 2012=The Nickel Ride (Robert Mulligan)
juin 2012=Nightfall (Jacques Tourneur)
juillet 2012=Chasse au gang (André De Toth)
août 2012=Pitfall (André De Toth)
septembre 2012=Nashville (Robert Altman)
octobre 2012=Mandingo (Richard Fleischer)
novembre 2012=Typhoon Club (Somai Shinji)
décembre 2012=La Jetée (Chris Marker)
janvier 2013=Le Quatrième homme (Phil Karlson)
février 2013=La Brute revient au pays natal (Imamura Shohei)
mars 2013=Madame Bovary (Vincente Minnelli)
avril 2013=Le Père Noël A Les Yeux Bleus (Jean Eustache)
mai 2013=Kill me again (John Dahl)
juin 2013=Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
juillet 2013=Les Mauvaises Fréquentations (Jean Eustache)
août 2013=Ça chauffe au lycée Ridgemont (Amy Heckerling)
septembre 2013=Boire et déboires (Blake Edwards)
octobre 2013=A Petal (Jang Sun-woo)
novembre 2013=Echec à l'organisation (John Flynn)
décembre 2013=Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
janvier 2014= That day on the beach (Edward Yang)
février 2014=Une Sale histoire (Jean Eustache)
mars 2014=Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau)
avril 2014=Frankenweenie (1984) (Tim Burton)
mai 2014=La Chatte des montagnes (Ernst Lubitsch)
juin 2014=Solitude (Paul Fejos)
juillet 2014=Mon ami Ivan Lapchine (Alexeï Guerman)
août 2014=Enfants de salauds (André De Toth)
septembre 2014=Le Flambeur (Karel Reisz)
octobre 2014=Du Rififi chez les hommes (Jules Dassin)
novembre 2014=Metade Fumaca (Riley Yip)
décembre 2014=Monsieur Klein (Joseph Losey)
janvier 2015=Le Kimono Rouge (Samuel Fuller)
février 2015=The Beast to Die (Murakawa Toru)
mars 2015=Mafioso (Alberto Lattuada)
avril 2015=Dragon Inn (King Hu)
mai 2015=Génération Proteus (Donald Cammell)
juin 2015=Ryuji (Kawashima Toru)
juillet 2015=Paradis perdu (Abel Gance)
août 2015=Une Chambre en ville (Jacques Demy)
septembre 2015=Les Neuf Reines (Fabián Bielinsky)
octobre 2015= Requiem pour un massacre (Kato Tai)
novembre 2015=La Vérification (Alexeï Guerman)
décembre 2015=Du poison pour les fées (Carlos Enrique Taboada)
janvier 2016=Une Journée particulière (Ettore Scola)
février 2016=Double Destinée (Roberto Gavaldón)
mars 2016=Hoop Dreams (Steve James)
avril 2016=Marqué par la haine (Robert Wise)
mai 2016=Le Dernier Testament (Lyne Littman)
juin 2016=Belladonna (Yamamoto Eiichi)
juillet 2016=Les Forbans de la nuit (Jules Dassin)
août 2016=Coolie Killer (Terry Tong)
septembre 2016=Echos d'un sombre empire (Werner Herzog)
octobre 2016=Glengarry (James Foley)
novembre 2016=Le Chêne (Lucian Pintilie)
décembre 2016=La Femme à abattre (Bretaigne Windust et Raoul Walsh)
janvier 2017=Elephant (Alan Clarke)
février 2017=L'Emigrant (Charlie Chaplin)
mars 2017=La Maison dans l'ombre (Nicholas Ray)
avril 2017=The Magnificent Scoundrels (Lee Lik-chi)
mai 2017=Vivre vite (Carlos Saura)
juin 2017=La Passagère (Witold Sobocinski et Andrzej Munk)
juillet 2017=O.J. : Made in America (Ezra Edelman)
août 2017=L'Homme de la rue (Frank Capra)
septembre 2017=Sherlock Jr (Buster Keaton)
octobre 2017=Headhunters (Morten Tyldum)
novembre 2017=Le Corbeau (Henri-Georges Clouzot)
décembre 2017=Train de nuit (Jerzy Kawalerowicz)
janvier 2018=La Blessure (Ivan Passer)
février 2018=London (Patrick Keiller)
mars 2018=Gaslight (Thorold Dickinson)
avril 2018=Vorace (Antonia Bird)
mai 2018=Adua et ses compagnes (Antonio Pietrangeli)
juin 2018=Péché Mortel (John M. Stahl)
juillet 2018=Le Piège (Somai Shinji)
août 2018=Mémoires du sous-développement (Tomás Gutiérrez Alea)
septembre 2018=La Complainte du sentier (Satyajit Ray)
octobre 2018=Orochi (Futagawa Buntaro)
novembre 2018=1900 (Bernardo Bertolucci)
décembre 2018=La Croisière du Navigator (Donald Crisp et Buster Keaton)
janvier 2019=Je t'attendrai (Léonide Moguy)
février 2019=Trois couleurs : Rouge (Krzysztof Kieslowski)
mars 2019=Gueule d'amour (Jean Grémillon)
avril 2019=La Flibustière des Antilles (Jacques Tourneur)
mai 2019=Capitaine sans peur (Raoul Walsh)
juin 2019=Les Nus et les Morts (Raoul Walsh)
juillet 2019=Elle et Lui (1939) (Leo McCarey)
août 2019=La 317ème Section (Pierre Schoendoerffer)
septembre 2019=Meurtre mystérieux à Manhattan (Woody Allen)
octobre 2019=Guerre et Amour (Woody Allen)
novembre 2019=Matewan (John Sayles)
décembre 2019=Au Revoir, Mon Amour (Tony Au)
janvier 2020=Fiancées en folie (Buster Keaton)
février 2020=L’Affaire Mattei (Francesco Rosi)
mars 2020=Confession d’un commissaire de police au procureur de la république (Damiano Damiani)
avril 2020=Je suis un évadé (Mervyn LeRoy)
mai 2020=Les Feux d'Himatsuri (Yanagimachi Mitsuo)
juin 2020=Marie-Octobre (Julien Duvivier)
juillet 2020=Candy Mountain (Robert Frank et Rudy Wurlitzer)
août 2020=Il Bandito (Alberto Lattuada)
septembre 2020=La Grande Pagaille (Luigi Comencini)
octobre 2020=Ninotchka (Ernst Lubitsch)
Last edited by Vic Vega on 30 Nov 20, 14:21, edited 57 times in total.
ImageImageImageImage
C2302t
Electro
Posts: 894
Joined: 30 Nov 13, 17:40

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by C2302t »

Découvertes

La mule de Clint Eastwood : 9/10

La rivière de nos amours d'André De Toth : 8,5/10

Swordman 2 : 8/10
L'oiseau au plumage de cristal : 8/10
La croisière du navigateur de buster Keaton : 8/10

Full alert de Ringo Lam : 7,5/10
Noblesse oblige : 7,5/10
Kung fu killer : 7,5/10
L'esclave libre de Raoul Walsh : 7,5/10

Swordman : 7/10
Swordman 3 : 7/10
Climax de Gaspard Noé : 7/10
Un lion en hiver : 7/10
Engrenages de David Mamet : 7/10
Bad boys 3 : 7/10

Les guerriers de l'apocalypse : 6/10

Redécouvertes

Matrix : 9/10
Rush de fin Howard : 9/10
Robin des Bois de Michaël Curtiz : 9/10

La légende de Manolo : 8,5/10

X-Men dans of the futur past : 8/10
Split : 8/10

Séries
The boys S2 : 8/10
Ash vs evil dead s1 : 8/10
Last edited by C2302t on 29 Nov 20, 12:25, edited 13 times in total.
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8856
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by feb »

Novembre

Flic Story (Jcques Deray, 1975) - 7,5
L'héritier (Philippe Labro, 1973) - 7,5
L'incorrigible ( Philippe de Broca, 1975) - 7
RoboCop (Paul Verhoeven, 1987) - 6,5
Summerland (Jessica Swale, 2020) - 6,5
Flic ou voyou (Georges Lautner, 1979) - 6
Les chiens de guerre (John Irvin, 1980) - 5,5
Torino Nera (Carlo Lizzani, 1972) - 5,5
Le guignolo (Georges Lautner, 1980) - 5
Hot Pursuit (Steven Lisberger, 1987) - 4,5
Last edited by feb on 28 Nov 20, 17:10, edited 3 times in total.
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 16734
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by Père Jules »

Novembre 2020
(films vus, revus et redécouverts)

Image

LE NOM DE LA ROSE (Jean-Jacques Annaud, 1986) 10
A L'APPROCHE DE L'AUTOMNE (Mikio Naruse, 1960) 9
LES ENFANTS DE LA RUCHE (Hiroshi Shimizu, 1948) 9
NAKTIBALDA (Arunas Zebriunas, 1973) 8
LE GRONDEMENT DE LA MONTAGNE (Mikio Naruse, 1954) 8
LE PEIGNE (Hiroshi Shimizu, 1941) 8
LA MATERNELLE (Jean Benoît-Lévy & Marie Epstein, 1933) 7,5
AKIRA (Katsuhiro Otomo, 1988) 7,5
ZODIAC KILLERS (Ann Hui, 1991) 7
PAS SI MECHANT QUE CA (Claude Goretta, 1974) 7
MISSISSIPPI BURNING (Alan Parker, 1988) 7
MURDER IS MY BEAT (Edgar G. Ulmer, 1955) 6,5
LA DAME SANS PASSEPORT (Joseph H. Lewis, 1950) 6,5
HELLBOY II : LES LEGIONS D'OR MAUDITES (Guillermo del Toro, 2008) 5,5
CE JOUR-LA (Raoul Ruiz, 2003) 5
DESCENTE AUX ENFERS (Francis Girod, 1986) 4
TANGO (Patrice Leconte, 1993) 4
COCKTAIL MOLOTOV (Diane Kurys, 1980) 4
SINISTER (Scott Derrickson, 2012) 4
IL GELE EN ENFER (Jean-Pierre Mocky, 1990) 3

THE WIRE - SAISON 1 (David Simon & Ed Burns, 2002) 9
Last edited by Père Jules on 30 Nov 20, 15:32, edited 16 times in total.
User avatar
G.T.O
Egal à lui-même
Posts: 4554
Joined: 1 Feb 07, 13:11

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by G.T.O »

FILM DU MOIS

The Nest // How was green my valley

DÉCOUVERTES

Smooth Talk, Joyce Chopra 7,5/10

The Nest, Sean Durkin - 7,5/10
L'envers de la réussite capitaliste d'une famille américaine en Angleterre, et un deuxième film qui confirme le talent hautement évocateur de Sean Durkin, après le superbe Martha Marcy May Marlène. Un classicisme ténébreux, quasi gothique, qui enveloppe l'histoire de cette chute, avec un excellent Jude Law et Carrie Coon, qui finit en une épiphanie intime et modeste, qui rappelle le constat horizontal de Eyes Wide Shut.

How green was my valley, John Ford - 7/10
Evocation lyrique et nostalgique d'une famille d'irlandais au mode de vie idéalisé, reconstruite sous la dictée des souvenirs d'un enfant.

La mort de Louis XIV, Albert Serra - 7/10 🖤
L'agonie du roi, Jean-Pierre Léaud impressionnant, filmé en une suite de tableaux enténébrés hypnotisants, qui donne à ressentir, à partir du lieu unique de la chambre du roi, le bruissement du monde. Sous la fausse apparence du film en costume, un film discrètement iconoclaste, et sensoriel.

Lakeview Terrace, Neil Labute - 6/10


Lovers Rock, Steve Mc Queen - 5/10
Londres, durant les années 80. Une soirée jamaïcaine, une romance juvénile. Un film-dispositif techniquement impressionnant mais au schématisme limité, qui ravale mouvements du coeur en une simple étude corporelle.

Carnival of souls, Herk Harvey - 4/10
Poussiéreux film fantastique, où la perception de l'héroïne fait mine de se troubler, pour mieux nous refourguer le parcours du petit train fantôme en visite chez Hadès. Un bazar d'outre tombe de triste mémoire, assorti de visions subliminales ô combien datées (oh les vilaines âmes peinturlurées), message accroché au scotch, personnages caricaturaux, du baroque petit bras digne d'un épisode allongé de Twilight Zone, qui n'a que son symbolisme éteint et son histoire de déni à revendre. Pétard mouillé.

Heart of darkness : a filmmaker's Apocalypse , Fax Bahr-George Hickenlooper - 4/10
Documentaire médiocre qui traite de la mégalomanie d'un réalisateur paumé, Coppola donc, ambitionnant de montrer la "guerre comme show" tout en y adhérant, fasciné, et dresser un parallèle pathétique entre son experience chaotique de tournage, et la guerre du Vietnam, because trop de fric, perdu dans un pays étranger... Au final, peu de considérations sur le côté "making", beaucoup trop d'auto-promotion pathétique, fourni en annexe du mythe, faisant mine de le regarder droit dans les yeux. Fou rire devant la prophétie finale de Mr Coppola, sur laquelle se termine le doc : un jour viendra, une "Dorothy" cinéaste, qui, sans moyen, brandira son caméscope, sera la nouvelle Mozart. Good, Francis.

His House, Remi Weekes 4/10
Dernière production Netflix de genre, pur produit démagogique partagé entre allégorie lourde sur la condition des migrants, exploration de la culpabilité et effets fantastiques éculés.

Deadly Friend, Wes Craven - 3/10
Échec total pour ce Frankenstein réactualisé qui n’a pas peur des idées les plus saugrenues (Robot BB au baragouin insupportable transplanté dans la cerveau mort de la petite copine qui a son tour fait le robot dans une gestuelle à mourir de 🤣 ), dont l’unique mérite est de décliner certains thèmes des Griffes de la nuit, et une originalité : le meurtre, explosion de tête, au ballon de basket.

Modern Romance, Albert Brooks - 2/10
Récit pénible d’une névrose d’un américain moyen. Une plainte à l'allure de one man show égocentrique.

Tout simplement noir, Jean-Pascal Zadi et John Wax - 1/10
Suite de sketchs pas drôles se rêvant d'être sociaux, voire politiques, sur la condition noire, dépourvu de la moindre étincelle de de cinéma. Indigent.


RÉDECOUVERTES

The Night of the living dead, Tom Savini - 8/10 🖤
Un remake qui dépasse l’original en s’éloignant de la théâtralité originale. Beau, bien joué, maquillage à tomber, fin sur l’inhumanité qui élargit la dimension misanthrope de l’original, en 90mn, Savini réalise une belle densité. Un des meilleurs films fantastique des années 90.

The Exorcist III, William Peter Blatty - 7,5/10 🖤
Une suite aussi différente que les 2 premiers qui joue sur l’ambiance, la terreur métaphysique, les dialogues, à travers le récit d’une enquête marquée par le doute et la vieillesse, que l’on devine initiatique (seul bémol avec cette fin en deçà, plus convenue). A noter un des plus beaux jumpscare jamais fait.

Pumpkinhead, Stan Winston -5/10
Une conte fantastique sudiste routinier qui se distingue par son esthétique (Bojan Bajelli), doté d'une belle créature vengeresse.
Last edited by G.T.O on 29 Nov 20, 13:25, edited 30 times in total.
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3758
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by joe-ernst »

NOVEMBRE 2020


Film du mois :

AUCUN


Films découverts :

L'alibi, de Pierre Chenal : 7/10
Le festin de Babette, de Gabriel Axel : 6,5/10
Khartoum, de Basil Dearden : 7/10
My Name is Julia Ross, de Joseph H. Lewis : 7/10
Les petites fugues, d'Yves Yersin : 7/10
So Dark the Night, de Joseph H. Lewis : 4/10
The Undercover Man, de Joseph H. Lewis : 7/10




Films revus ou redécouverts :




TV :

The Crown, saison 3 : 8/10




Film du mois, le récapitulatif :
Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
AUCUN (avril 2014)
L'armée du salut, d'Abdellah Taïa (mai 2014)
AUCUN (juin 2014)
RIEN (juillet 2014)
AUCUN (août 2014)
Pride, de Matthew Warchus (septembre 2014)
AUCUN (octobre 2014)
Der Kreis, de Stefan Haupt (novembre 2014)
AUCUN (décembre 2014)
AUCUN (janvier 2015)
Le passé se venge, de Robert Florey (février 2015)
AUCUN (mars 2015)
Le bal de la famille Anjo, de Kozaburo Yoshimura (avril 2015)
L'assassin sans visage, de Richard Fleischer (mai 2015)
AUCUN (juin 2015)
AUCUN (juillet 2015)
Les désarrois de l'élève Törless, de Volker Schlöndorff (août 2015)
The Outcast / The Broken Comandments (Hakai), de Kon Ichikawa (septembre 2015)
AUCUN (octobre 2015)
AUCUN (novembre 2015)
Raphaël ou le débauché, de Michel Deville (décembre 2015)
La lectrice, de Michel Deville (janvier 2016)
AUCUN (février 2016)
AUCUN (mars 2016)
AUCUN (avril 2016)
Julieta, de Pedro Almodovar (mai 2016)
AUCUN (juin 2016)
AUCUN (juillet 2016)
La chambre ardente, de Julien Duvivier (août 2016)
AUCUN (septembre 2016)
AUCUN (octobre 2016)
AUCUN (novembre 2016)
Morning for the Osone Family, de Keisuke Kinoshita (décembre 2016)
La La Land, de Damien Chazelle (janvier 2017)
AUCUN (février 2017)
Mapplethorpe: Look at the Pictures, de Fenton Bailey et Randy Barbato (mars 2017)
AUCUN (avril 2017)
AUCUN (mai 2017)
AUCUN (juin 2017)
AUCUN (juillet 2017)
AUCUN (août 2017)
Barbara, de Mathieu Amalric (septembre 2017)
The Square, de Ruben Oestlund (octobre 2017)
Ex Libris: The New York Public Library, de Frederick Wiseman (novembre 2017)
AUCUN (décembre 2017)
AUCUN (janvier 2018)
Call Me by Your Name, de Luca Guadagnino (février 2018)
Hostiles, de Scott Cooper (mars 2018)
AUCUN (avril 2018)
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré (mai 2018)
AUCUN (juin 2018)
AUCUN (juillet 2018)
AUCUN (août 2018)
AUCUN (septembre 2018)
AUCUN (octobre 2018)
AUCUN (novembre 2018)
Mary Poppins Returns, de Ron Marshall (décembre 2018)
AUCUN (janvier 2019)
AUCUN (février 2019)
AUCUN (mars 2019)
AUCUN (avril 2019)
Dolor y gloria, de Pedro Almodovar (mai 2019)
AUCUN (juin 2019)
AUCUN (juillet 2019)
AUCUN (août 2019)
AUCUN (septembre 2019)
AUCUN (octobre 2019)
AUCUN (novembre 2019)
Et puis nous danserons, de Levan Akin (décembre 2019)
AUCUN (janvier 2020)
AUCUN (février 2020)
Lawrence of Arabia, de David Lean (mars 2020)
AUCUN (avril 2020)
The Old Dark House, de James Whale (mai 2020)
Piccadilly, de Ewald André Dupont (juin 2020)
Liebelei, de Max Ophuls (juillet 2020)
AUCUN (août 2020)
AUCUN (septembre 2020)
AUCUN (octobre 2020)
Last edited by joe-ernst on 1 Dec 20, 13:29, edited 6 times in total.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22693
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by cinephage »

NOVEMBRE 2020

FILM DU MOIS:

Dead Reckoning / En marge de l'enquête, de John Cromwell (1947) 10/10 - Excellente surprise que ce film noir qui allie et oppose Humphrey Bogart et Lizabeth Scott dans des rôles parmi leurs meilleurs. Une intrigue sophistiquée qui démarre sur le chapeaux de roue, un personnage héroïque qui trouve aux Etats-Unis une situation aussi redoutable que sur le front, une femme aussi belle qu'ambigue... Et des dialogues mitonnés aux petits oignons.

FILMS DECOUVERTS:
Dementia 13, de Francis Ford Coppola (1963) 5,5/10 - Intrigue stupide, lieux communs... Seuls quelques rares moments d'ambiance sortent du tout venant, dans cette production Corman.
Essene, de Frederic Wiseman (1972) 7/10 - En filmant une communauté de moines, Wiseman en souligne les conflits internes, mais aussi la façon dont ces conflits sont gérés pour que l'ordre social soit maintenu. Les portraits de certains moines sont très intéressants.
La route de Salina, de George Lautner (1970) 7/10 - Malgré une intrigue à la psychologie bancale, le film bénéficie d'une BO et de paysages sublimes qui élèvent le film. J'éviterais de parler de male gaze pour évoquer Mimsy Farmer, mais disons qu'elle est aussi, à sa façon, assez inoubliable.
El Infierno / El narco, de Luis Estrada (2010) 8/10 - Excellent film de gangster contemporain, mexicain, qui sur une trame classique (le héros devient gangster pour l'argent facile, et plonge progressivement dans l'horreur) tisse un portrait morbide du Mexique d'aujourd'hui. A voir.
Le balafré, de Steve Sekely (1948) 7,5/10 - Si le thème du double a été repris maintes fois dans le polar (tout comme un gimmick du scénario), la mise en scène de ce balafré reste aujourd'hui encore très fluide, et Paul Henreid trouve ici un de ses meilleurs rôles.
Double énigme, de Robert Siodmak (1946) 8/10 - Très belle performance d'Olivia de Havilland, pour un scénario certes assez peu surprenant pour le spectateur du XXIème siècle, mais suffisamment bien ficelé pour soutenir la tension du début à la fin du film.
Faubourg Montmartre, de Raymond Bernard (1931) 7,5/10 - Récit qui suit le parcours de deux soeurs, se débattant dans la vie parisienne, l'une bascule dans la drogue, l'autre va tomber amoureuse. Le savoir-faire de Bernard est ici l'occasion de quelques plans prodigieux.
Road House / La femme aux cigarettes, de Jean Negulesco (1948) 7/10 - Cornel Wilde et Ida Lupino se retrouvent coincés dans les griffes d'un Richard Widmark aussi cruel qu'à son habitude. Le film surprend peu, mais le casting emporte les suffrages.
L'homme et le monstre, de Rafael Baledon (1959) 7/10 - Cette fable fantastique, variation faustienne, souffre d'une faiblesse de moyens, et d'un excès mélodramatique, mais l'atmosphère gothique et de jolies idées de mise en scène rendent ce film fort sympathique malgré cela.
Crows Zero 2, de Takashi Miike (2009) 4/10 - Comme dans le premier volume, on a ici une longue suite de bagarres plus ou moins violentes et passablement répétitives.
Le calme, de Krzysztof Kieslowski (1980) 8/10 - Un homme, à sa sortie de prison, tente de reconstruire une vie à l'écart des magouilles et désaccords du monde du travail. Kieslowski film comme toujours le réal avec un oeil acéré et d'une remarquable pertinence.
I'm thinking of ending things, de Charlie Kaufman (2020) 7,5/10 - Un récit d'exploration mentale dérangeant et troublant, probablement un peu trop long et abscons par moments, mais très intéressant.
Un homme est mort, de Jacques Deray (1972) 7,5/10 - L'aventure américaine de Jacques Deray. Divertissant et dépaysant, un polar débridé, certes peu original, mais qui séduit par son rythme et le charisme de son casting de haut vol.
Ee. Ma. Yau, de Lijo Jose Pelissery (2018) 9/10 - Ce franc tireur de Mollywood qu'est Pelissery n'en finit pas de m'épater. Wikipedia en parle comme d'un des réalisateurs les plus infuents d'Inde, il reste inconnu en France, malgré la disponibilité de Jalikattu sur Amazon Prime. Ce R.I.P. (titre indien), tourné juste auparavant, garde la même forme, comédie humaine balzacienne, avec ses vastes plans séquences millimétrés, sa magnifique photographie, et son déferlement d'émotions qui laisse abasourdi à la fin du film.
Toâ, de Sacha Guitry (1949) 7/10 - Guitry se penche ici sur l'interaction entre vie personnelle et oeuvre, faisant l'adaptation d'une pièce dans laquelle l'ancienne amoureuse ayant inspiré la pièce se trouve dans la salle lors de la Première.
The Vast of night, d'Andrew Patterson (2019) 7,5/10 - Sorte de film de SF old-school, dans la veine de la Twilight Zone, à la fois rétro et malin, qui reprend d'anciens codes de cinéma SF dans une remise à jour assez savoureuse.
La dernière rafale, de William Keighley (1948) 7,5/10 - Sorte de film dossier sur l'action du FBI, qui tourne autour d'un cas, d'un exemple assez standard (c'est même le but). Restent quelques performances d'acteurs, Widmark en tête, et la beauté d'une photo noir et blanc qui offre quelques magnifiques séquences. C'est déja beaucoup.
El bruto, de Luis Bunuel (1953) 7/10 - Bunuel filme l'exploitation des pauvres par les riches, et dépeint les paradoxes cruels qui en découlent dans un mélodrame peu novateur, mais malgré tout bien tenu.
L'apprenti salaud, de Michel Deville (1977) 6/10 - La fantaisie de Deville est bien le seul atout de cette comédie qui suit un homme devenu arnaqueur suite à un héritage...
Desperate Hours, de Michael Cimino (1990) 7,5/10 - Malgré quelques clichés et raccourcis, l'élégance de la mise en scène, l'utilisation remarquable des décors (cadre naturel et intérieurs), et le charisme d'Anthony Hopkins font de ce remake une assez charmante réussite.
Eagle vs Shark / A chacun sa chacune, de Taika Waititi (2007) 7/10 - Une comédie romantique dysfonctionnelle, on pense un peu à Murielle, Jemaine Clement incarne un geek assez étrange, et l'humour évite au film de sombrer dans le drame social.
Smart Money, d'Alfred E. Green (1931) 8/10 - Un petit bijou de précode, aux dialogues d'une grande spiritualité et portée par le charisme d'Edward G.Robinson (qui passer ici le témoin à un jeune James Cagney). Un film malin et réjouissant.
C'est la vie, d'Arturo Ripstein (2000) 4/10 - Variation mexicaine contemporaine sur Médée, mais surtout adaptation d'une pièce de théâtre, le film enchaine monologues et dialogues en huis-clos, et se révèle d'un ennui pesant. L'utilisation de la télévision et de chansons mexicaines ne suffisent pas à impliquer le spectateur.
Les aventures de Sherlock Holmes, d'Alfred L. Werker (1939) 7,5/10 - Suite ludique et divertissante des aventure du célèbre détective, qui rencontre ici son arch-ennemi, l'affreux Moriarty...
Adults in the room, de Costa-Gavras (2019) 7/10 - L'approche de Costa-Gavras de la crise de la dette grecque est profondément intéressante, mais il finit par se perdre dans la complexité des processus en jeu et leur caractère répétitif. Au final, il se retrouve réduit à illustrer son récit en une chorégraphie dansée, choix qui en révèle plus long sur sa difficulté à s'emparer de ce sujet que sur le sujet lui-même...
It happened in Hollywood, de Harry Lachman (1937) 7/10 - Partant d'un récit en mode une étoile est née, le film bascule en une comédie naive, mais assez charmante, notamment au cours d'une fête donnée où des doublures des stars de l'époque s'en donnent à coeur joie.
Scandal Sheet / L'inexorable enquête, de Phil Karlson (1952) 8/10 - Une belle reflexion sur la presse, qui n'a rien perdu de sa pertinence aujourd'hui, mais aussi un récit d'enquête assez haletant. Une belle réussite.
Escape in the fog, de Budd Boetticher (1945) 6/10 - Sorte de film d'espionnage croisé avec un film noir, intéressant mais assez vite oublié, on a toujours de l'avance sur les personnages...
Un homme qui dort, de Bernard Queysanne (1974) 8/10 - Expérimental à la limite du poseur, le film parvient néanmoins, grace au texte superbe de Perec, la force de la lecture, et à la musique électronique saisissante qui l'accompagne, le film parvient à impressionner durablement le spectateur. Ce film m'aurait retourné la tête si je l'avais vu à 20 ans...
Address unknown, de William Cameron Menzies (1944) 7,5/10 - Sur toile de fond de la montée du nazisme, un récit de perte de soi et de vengeance assez original et cruel. Une belle surprise, notamment dans la noirceur du ton.
En toute innocence, d'Alain Jessua (1988) 7/10 - Un intéressant récit de duel mortifère et intime, au coeur d'une famille bourgeoise. Serrault et Baye sont très bien, le film est parfois bancal, mais reste globalement bien tenu.
The curse of the mummy's tomb / les maléfices de la Momie, de Michael Carreras (1964) 7/10 - Production Hammer assez standard, plaisante et bien fichue, notamment au niveau de la production value. Peu de surprises néanmoins...
Cry Danger / L'implacable ennemie, de Robert Parrish (1951) 7,5/10 - Un titre français bien spoiler, mais le film tient par des dialogues aux petits oignons, et un Dick Powell en acier trempé. Un film noir très sympa.
Les zozos, de Pascal Thomas (1973) 7,5/10 - Ce film sur une jeunesse dans les années 60 est un regard tendre, mais sans concession, sur un age et une période. Le film se regarde avec une indéniable nostalgie.
Le miroir de la sorcière, de Chano Urueta (1962) 6/10 - Mélange savoureux des yeux sans visage, de Frankenstein et des main d'Orlac, ce film mal tourné est suffisamment court et direct pour garder un coté très divertissant. Noter que c'est la sorcière sataniste qui rétablit l'ordre moral en vengeant une victime innocente.
Man of the World, de Richard Wallace & Edward Goodman (1931) 6,5/10 - Une charmante fantasie sur l'impossible amour entre un William Powell escroc à la petite semaine, et une jeune femme de bonne famille, dans le Paris des années 30.
Paradis : foi, d'Ulrich Seidl (2012) 7/10 - Seidl, comme toujours, manifeste un don pour le sordide, mais ici la pertinence qui caractérise ses oeuvres semble s'essoufler, certains choix narratifs sont un peu artificiels ou gratuits. Le film garde malgré tout une réelle intensité et un regard incisif.
Backfire / Du sang sur le tapis vert , de Vincent Sherman (1950) 7,5/10 - Sorte de condensé des classiques du genre, avec vétéran militaire, femme fatale et bandit jaloux... Sans surprise, mais bien mené et fort divertissant.
Sea of Love / Mélodie pour un meurtre , by Harold Becker (1989) 6,5/10 - Classique poursuite d'un serial killer, mais ici Pacino et Goodman séduisent des femmes pour trouver la tueuse. Le scénario est bien bancal, mais le charme du casting compense beaucoup...
Visaaranai, de Vetrimaaran (2015) 7,5/10 - Ce polar indien fait office de curiosité sur Netflix, mais révèle un certain savoir-faire. Intrigue politique, corruption de la police, histoire vraie, tout cela se combine en un film assez efficace et poignant.
Les grandes familles, de Denys de la Patellière (1958) 8/10 - Les dialogues d'Audiard sont aux petits oignons, le sujet classique, mais formidablement servi par un casting en or, du grand cinéma.
Les sept de Chicago, d'Aaron Sorkin (2020) 8/10 - Sorkin poursuit son exploration du jeu démocratique avec ce film historique sur le procès qui suivit les émeutes de Chicago en 69... Nonobstant la pertinence politique et historique d'un tel film aujourd'hui, on reste sous le charme d'un casting de poids lourds qui assènent leurs lignes de dialogue avec la grace de danseuses étoiles...
The Pursuit of Happiness, de Robert Mulligan (1972) 6/10 - Bonne source d'images pour le film précédent... Si on comprend que Mulligan questionne les notions de liberté en démocratie, la démonstration a ici la main lourde tant les agissements du héros paraissent crétins et absurdes. La mise en scène reste élégante, notamment dans une séquence de pique-nique édénique aux cotés de Barbara Hershey, touché par la grace.
Los Bastardos, d'Amat Escalante (2008) 5,5/10 - Lent récit d'errance de deux immigrés illégaux mexicains qui acceptent un contrat pour manger. La lenteur parait ici injustifiée, tout comme le déferlement de violence m'apparait bien gratuit ici...
Redes / Les révoltés d'Alvarado, de Fred Zinnemann & Emilio Gómez Muriel (1936) 8/10 - Magnifique photo pour ce récit de pêcheurs pauvres essayant d'obtenir un meilleur salaire de la part d'un patron abusif, et un sombre portrait social du Mexique des années 30...
Man Wanted, de William Dieterle (1932) 6,5/10 - Precode, sans doute sulfureux à l'époque, puisqu'une directrice de journaux s'y éprend de son secrétaire masculin malgré son mariage, mais aujourd'hui on verra une bluette assez charmante.
Shanghai / The Shanghai Gersture, de Joseph von Sternberg (1941) 9/10 - Dans un étrange projet de transformation, Sternberg déconstruit Marlene, l'oppose à une version plus jeune d'elle-même, et lui donne un grand rôle tragique. Ce film est très étrange, presque irréel, et pourtant absolument magistral dans son portrait d'un monde interlope, où l'argent seul est roi, où l'amour va et vient selon des lois liées à l'expérience, et dans lequel la débauche d'une jeune femme devient la plus amère des vengeances.
Des pas dans le brouillard, d'Arthur Lubin (1955) 7,5/10 - Sombre récit victorien d'un criminel qui essaie d'échapper à l'emprise d'une femme, et qui doit beaucoup à son rendu d'époque et à son casting (Stewart Granger et Jean Simmons).
Voice without shadow, de Seijun Suzuki (1958) 6/10 - Sorte de whodunnit japonais matiné de film noir... Ambiance et ouverture réussie, pour une suite qui s'embourde dans une intrigue alambiquée et à la limite du risible...
Fando et Lys, d'Alejandro Jodorowski (1968) 8/10 - Dans ce premier film surréaliste, le délire visuel l'emporte sur l'intrigue minimaliste, et permet au film de prendre toute sa force (dans ses films ultérieurs, Jodo encombrera toujours ses délires visuels d'un récit encombrant et mal raconté).
The Virtues, de Shane Meadows (2019) 8/10 - Une mini-série dramatique (et que de drames) accompagnée par une BO de PJ Harvey, et portée par un un casting cinq étoiles, Stephen Graham en tête.
Quand les tambours s'arrêteront, de Hugo Fregonese (1951) 8/10 - Efficace, direct, angoissant... Un western simple à l'atmosphère bien construite.
The Myth of the American Sleepover, de David Robert Mitchell (2010) 7,5/10 - Un teenage-movie choral, qui induit une certaine tristesse dans la vie nocturne de ces adolescents. Le tout fonctionne plutôt bien, avec un coté doux-amer assez efficace.
Sea Fever, de Neasa Hardiman (2019) 7/10 - Huis-clos marin sur thème de contamination, le film fonctionne bien et le thème marin est joliment traité. Le film n'invente rien, cela dit, et les situations ont toutes un léger air de déja-vu...
Ip Man 4, de Wilson Yip (2019) 6,5/10 - Fin du cycle Ip Man, le méchant n'est plus le Japon ni les luttes internes, mais les Américains, racistes et ingrats. Les combats sont plus découpés et numériques que jamais, Donnie Yen n'a plus vingt ans. Mais on s'amuse beaucoup, et l'hommage à Bruce Lee est assez touchant.
Folle à tuer, d'Yves Boisset (1975) 7/10 - Un casting en or, une intrigue correctement ficelée (Marlène Jaubert en vadrouille avec un gamin), mais aussi quelques superbes éclats de Michael Lonsdale comme je l'aime. Quel plaisir !!
The Call, de Chung-Hyun (2020) 4/10 - Clichés et actrice qui en fait des caisses...

FILMS REVUS:
Le tatoué, de Denys de la Patellière (1968) 4/10 - Redécouverte de ce classique de la comédie populaire, je ne l'avais pas vu depuis plus de 20 ans. Quelle douche froide !! Situations convenues, dialogues bêtifiants, musique peu inspirée (mention spéciale au plagiat de la panthère rose de Mancini), c'est compliqué à revoir aujourd'hui, tant le film repose sur ses deux stars qui en font des caisses, et sur pas mal de gags assez médiocres.



Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la /maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
) mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
mars 2013=Le bossu de Notre-Dame (Wise & Trousdale)
avril 2013=Comme des frères (Gélin)
mai 2013=Walkabout (Roeg)
juin 2013=Kekexili (Chuan)
juillet 2013=Doro no kawa (Oguri)
aout 2013=My Childhood (Douglas)
septembre 2013=Hoop Dreams (James)
octobre 2013=Pique-nique à Hanging Rock (Weir)
novembre 2013=Du rififi chez les hommes (Dassin)
decembre 2013=Heimat, chronique d'un rêve (Reitz)
janvier 2014=Hearts of Darkness: A Filmmaker's Apocalypse (Bahr & Hickenlooper)
fevrier 2014=The Grand Budapest Hotel (Anderson)
mars 2014=Voyage à Tokyo (Ozu)
avril 2014=Untel père et fils (Duvivier)
mai 2014=Seuls sont les indomptés (Miller)
juin 2014=Les harmonies Werckmeister (Tarr)
juillet 2014=La maison des geishas (Fukasaku)
aout 2014=The Act of Killing (Oppenheimer)
septembre 2014=White God (Mundruczó)
octobre 2014=Gone Girl (Fincher)
novembre 2014=Odd Man Out (Reed)
decembre 2014=Le retour (Zvyagintsev)
janvier 2015=Le Soleil brille pour tout le monde (Ford)
février 2015=Le vent (Sjostrom)
mars 2015=Eté précoce (Ozu)
avril 2015=The taking of Tiger Mountain (Hark)
mai 2015=Mad Max: Fury Road (Miller)
juin 2015=Vice versa (Docter)
juillet 2016=Johnny BelindaN(Negulesco)
aout 2015=Selon la loi (Koulechov)
septembre 2015=Gosses de Tokyo (Ozu)
octobre 2015=La baie sanglante (Bava)
novembre 2015=La vie passionnée de Vincent van Gogh (Minelli)
decembre 2015=La chanteuse de Pansori (Kwon-Taek)
janvier 2016=L'ange exterminateur (Bunuel)
février 2016=Le vieux Manoir (Stiller)
mars 2016=Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Hsiao Hsien)
avril 2016=Vivre sa vie (Godard)
mai 2016=Nazarin (Bunuel)
juin 2016=Voyage à travers le cinéma français (Tavernier)
juillet 2016=Et tournent les chevaux de bois (Montgomery)
août 2016=Le festin de Babette (Axel)
septembre 2016=La region salvaje (Escalante)
octobre 2016=The Deep Blue Sea (Davies)
novembre 2016=La fille de Brest (Bercot)
decembre 2016=The Mermaid (Chow)
janvier 2017=Le cheval de Turin (Tarr)
fevrier 2017=Loving (Nichols)
mars 2017=The Lost City of Z (Gray)
avril 2017=Saving Sally (Liongoren)
mai 2017=The Tin Star (Mann)
juin 2017=Comme un torrent (Minnelli)
juillet 2017=Le monde lui appartient (Walsh)
aout 2017=Taking off (Forman)
septembre 2017=Trois pages d'un journal (Pabst)
octobre 2017=Long Weekend (Eggleston)
novembre 2017=Chasse au gang (de Toth)
decembre 2017=The Florida Project (Baker)
janvier 2018=Coco (Unkrich & Molina)
fevrier 2018=la forme de l'eau (del Toro)
mars 2018=L'arche russe (Sokourov)
avril 2018=Ready Player One (Spielberg)
mai 2018=Plaire, aimer et courir vite (Honoré)
juin 2018=Chambre avec vue (Ivory)
juillet 2018=Dragon Inn (Hu)
aout 2018=Green Fish (Lee Chang-Dong)
septembre 2018=Fanny et Alexandre (Bergman)
octobre 2018=Deux mains, la nuit (Siodmak)
novembre 2018=Paper Moon (Bogdanovitch)
decembre 2018=Next of Kin (Williams)
janvier 2019=Leto (Serebrennikov)
février 2019=Roma (Cuaron)
mars 2019=La symphonie nuptiale (Stroheim)
avril 2019=Little Monsters (Forsythe)
mai 2019=Sang et or (Panahi)
juin 2019=Le Mont Fuji et la lance ensanglantée (Uchida)
juillet 2019=Toy Story 4 (Cooley)
aout 2019=Midsommar (Aster)
septembre 2019=Adoration (du Welz)
octobre 2019=Seance on a wet afternoon (Forbes)
novembre 2019=Les vikings (Fleischer)
décembre 2019=Jallikattu (Lijo Jose Pellissery)
janvier 2020=1917 (Mendes)
février 2020=Elmer Gantry (Brooks)
mars 2020=Il était une fois en Anatolie (Ceylan)
avril 2020=Céline (Brisseau)
mai 2020=La residencia (Serrador)
juin 2020=L'année des 13 lunes (Fassbinder)
juillet 2020=Leolo (Lauzon)
aout 2020=Girl Walk : All Day (Krupnick)
septembre 2020=Larmes de clown (Sjöstrom)
octobre 2020=Hangover Square (Brahm)
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19512
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Novembre 2020

Post by gnome »

Film du mois :
Image


- Le lac des morts-vivants (Jean Rolin) 10/10 DVD revu

- Borat : Leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan (Larry Charles) 9.5-10/10 VO

- Beowulf (Robert Zemeckis) 9.5-10/10 VO 2D

- L'homme qui tua Don Quichote (Terry Gilliam) 9-9.5/10 VO

- Damnation (Bela Tarr) 9/10 VO revu

- Kung Fury (David Sandberg) 9.5-10/10 youtube VO

- House (Nobuhiko Kobayashi) 9.5/10 VO

- Aliens (James Cameron) 9/10 DVD VO
Pour Bill Paxton - total respect.
- Alien³ - theatrical cut (David Fincher) 7/10 DVD VO redécouverte
- Alien resurrection (Jean-Pierre Jeunet) 9/10 DVD VO

- Annihilation (Alex Garland) 8.5/10 VO

- Almost human (Joe Begos) 8-8.5/10 VO

- The Truman Show (Peter Weir) 8.5/10 TV VF

- Slow West (John McLean) 8/10 VO

- Relic (Peter Hyams) 8/10 VO

- Cessez-le-feu (Emmanuel Courcol) 8/10

- Take this waltz (Sarah Polley) 8.5/10 TV VO
Polley réussit un film éminemment attachant, faisant preuve d'une incroyable tendresse pour ses personnages. La bande son est juste exceptionnelle. Dommage qu'elle s'égare dans le dernier quart avec la scène sur le morceau titre justement qui contraste étonnamment avec le reste du film. Reste une superbe scène finale. S'il n'y avait eu ce bémol, j'étais prêt à mettre une note bien plus haute.

- 300 : La naissance d'un empire (Noam Murro) 8/10 BR VO

- Pacific Rim (Guillermo del Toro) 8/10 BR VO

- Captain Marvel (Anna Boden; Ryan Fleck) 8/10 VF

- Cold Skin (Xavier Gens) 7.5-8/10 VO

- Bloody Bird (Michele Soavi) 7.5/10 revu

- Gothic (Ken Russell) 7.5-8/10 VO revu

- Hellraiser - Le pacte (Clive Barker) 8/10 BR VO revu
- Hellbound : Hellraiser II (Tony Randell) 8.5-9/10 BR VO revu
- Hellraiser III : Hell on earth (Anthony Hickox) 8/10 BR VO revu
- Hellraiser Bloodline (Kevin Yeagher) 6/10 VO revu
- Hellraiser : Inferno (Scott Derrickson) 8/10 VO revu
- Hellraiser : Hellseeker (Rick Bota) 5/10 VO revu
- Hellraiser : Deader (Rick Bota) 5.5-6/10 VO revu
- Hellraiser : Hellworld (Rick Bota) 7/10 VO revu

- Jack Reacher: Never Go Back (Edward Zwick) 7/10 TV VF

- High life (Claire Denis) 6.5/10 TV VO
Dommage. Avec de talentueux acteurs, une très bonne réalisatrice et même un pitch attirant, le film reste désincarné et n'a éveillé que peu d'émotions chez moi. Reste la musique de Stuart Staples des Tindersticks.

- Blood games (Tanya Rosenberg) 7/10 VO
Une équipe de softball féminine est prise en chasse par un village de rednecks. Entre le survival, le redneck movie. Un bien plaisant petit film.

- Oceans'eight (Gary Ross) 6.5/10 TV VO

- La mule (Clint Eastwood) 7.5/10 TV VO

- Ready Player One (Steven Spielberg) 7-7.5/10 TV VO
Un film foisonnant visuellement mais qui peine à émouvoir, toucher, voire même impliquer. Du coup, j'ai regardé ça sans passion.

- [Rec] (Jaume Balaguero) 7/10 VO
Du found footage pas inintéressant et sympa à regarder.
- [Rec] 2 (Jaume Balaguero) 4/10 VO
Suite directe à [Rec], cet opus peine à retrouver l'alchimie du premier. Ici mis à part le final qui relève un peu le niveau, il n'y a pas grand chose à sauver de cet enchainement d'attaques d'infectés filmées de manière épileptique.

- Opéra (Dario Argento) 6/10 TV VO

- Saw II (Darren Lynn Bousman) 6/10 DVD VO
Bouger sa caméra dans tous les sens ne donne pas plus de rythme à son film.

- Spawn (Mak A.Z. Dippé) 4/10 VO
Ouch les yeux...

- Le baiser du vampire (Anne Goursaud) 3/10 VO
La présence d'Alyssa Milano au générique ne sauve pas l'affaire.

- Wound (David Blyth) 1/10 VO
Last edited by gnome on 2 Dec 20, 16:02, edited 6 times in total.
Image