Votre film du mois de Mai 2021

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Posts: 9524
Joined: 23 Oct 05, 16:37
Location: Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by Miss Nobody »

FILMS DU MOIS DE MAI 2021

Film du mois

Image

Films vus ou redécouverts

* Flesh and bone (Kloves) ●●○○○
...
* Les chemins de la haute ville (Clayton) ●●●○○
...
* Distant voices, still lives (Davies) ●●●○○
...
* Nuages épars (Naruse) ●●●●○
...
* Les saveurs du Palais (Vincent) ●○○○○
...
* Parfum de femme (Risi) ●●○○○
...
* Jojo Rabbit (Waititi) ●●○○○
...
* Accident (Losey) ●●●○○
...
* La firme (Pollack) ●●○○○
...

Films revus

* (-) Mystic River (Naruse) ●●●○○
...
* (=) New-York Miami (Capra) ●●●●○
...
* (=) La fièvre du samedi soir (Badham) ●●●○○
...
* (+) Macadam Cowboy (Schlesinger) ●●●●○
...



Top du mois


Miam ? ●●●●● parfait ; ●●●●○ très bon ; ●●●○○ bon ; ●●○○○ décevant ; ●○○○○ pas bon ; ○○○○○ beurk

FILMS DES MOIS PRECEDENTS
Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Décembre 2013 = Une journée particulière (De Sica)

Janvier 2014 = L'assassin habite au 21 (Clouzot)
Février 2014 = The Grand Budapest Hotel (Anderson)
Mars 2014 = Will Hunting (Van Sant)
Avril 2014 = Her (Jonze)
Mai 2014 = Mes voisins les Yamada (Takahata)
Juin 2014 = Le conte de la princesse Kaguya (Takahata)
Juillet 2014 = La porte du paradis (Cimino)
Août 2014= Bright Star (Campion)
Septembre 2014 = Fast food fast women (Kollek)
Octobre 2014 = Tokyo Godfathers (Kon)
Novembre 2014 = Miller's Crossing (Coen)
Décembre 2014 = L'appât (Mann)

Janvier 2015 = Rome ville ouverte (Rossellini)
Février 2015 = Allemagne année zéro (Rossellini)
Mars 2015 = Before Midnight (Linklater)
Avril 2015 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
Mai 2015 = J'ai le droit de vivre (Lang)
Juin 2015 = Vice Versa (Docter)
Juillet 2015 = Mort à Venise (Visconti)
Août 2015 = Le violent (Ray)
Septembre 2015 = L'argent de la vieille (Comencini)
Octobre 2015 = La vipère (Wyler)
Novembre 2015 = L'enfance nue (Pialat)
Décembre 2015 = La chevauchée des bannis (De Toth)

Janvier 2016 = Leviathan (Zviaguintsev)
Février 2016 = Le bateau (Petersen)
Mars 2016 = L'enfance d'Ivan (Tarkovski)
Avril 2016 = Le parrain, 2ème partie (Coppola)
Mai 2016 = Le vent se lève (Miyazaki)
Juin 2016 = Au hasard Balthazar (Bresson)
Juillet 2016 = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Août 2016 = Un monde parfait (Eastwood)
Septembre 2016 = L'obsédé (Wyler)
Octobre 2016 = Le géant de fer (Bird)
Novembre 2016 = La fille du désert (Walsh)
Décembre 2016 = Le champion (Robson)

Janvier 2017 = Les sept samouraïs (Kurosawa)
Février 2017 = Un homme est passé (Sturges)
Mars 2017 = Papermoon (Bogdanovitch)
Avril 2017 = Sans toit ni loi (Varda)
Mai 2017 = Après la tempête (Kore-eda)
Juin 2017 = Ethel et Ernest (Mainwood)
Juillet 2017 = Mark Dixon détective (Preminger)
Août 2017 = Riz Amer (De Santis)
Septembre 2017 = 120 battements par minute (Campillo)
Octobre 2017 = The Fog (Carpenter)
Novembre 2017 = Nosferatu, fantôme de la nuit (Herzog)
Décembre 2017 = La fin du jour (Duvivier)

Janvier 2018 = Assassins et voleurs (Guitry)
Février 2018 = Jeremiah Johnson (Pollack)
Mars 2018 = Le septième sceau (Bergman)
Avril 2018 = Safety Last ! (Newmeyer, Taylor)
Mai 2018 = Le joli mai (Marker)
Juin 2018 = Parvana, une enfance en Afghanistan (Twomey)
Juillet 2018 = La flibustière des antilles (Tourneur)
Août 2018 = Le journal d'un curé de campagne (Bresson)
Septembre 2018 = Le jardin du diable (Hathaway)
Octobre 2018 = Bed of roses (La Cava)
Novembre 2018 = Mouchette (Bresson)
Décembre 2018 = Coco (Unkrich)

Janvier 2019 = Un condamné à mort s'est échappé (Bresson)
Février 2019 = Network (Lumet)
Mars 2019 = Dark Waters (De Toth)
Avril 2019 = Les roseaux sauvages (Téchiné)
Mai 2019 = L'homme sans passé (Kaurismäki)
Juin 2019 = Dans un recoin de ce monde (Katabuchi)
Juillet 2019 = Les affameurs (Mann)
Août 2019 = Le gros lot - Christmas in July (Sturges)
Septembre 2019 = Van Gogh (Pialat)
Octobre 2019 = L'innocent (Visconti)
Novembre 2019 = Barberousse (Kurosawa
Décembre 2019 = The wicker man (Hardy)

Janvier 2020 = Les désemparés (Ophüls)
Février 2020= L'homme au complet blanc (Mackendrick)
Mars 2020 = Parasite (Bong Joon Ho)
Avril 2020 = Je suis un évadé (Leroy)
Mai 2020 = La rue de la honte (Mizoguchi)
Juin 2020 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
Juillet 2020 = Les communiants (Bergman)
Août 2020 = Panique à Needle Park (Schatzberg)
Septembre 2020 = Carnival of souls (Harvey)
Octobre 2020 = La foule (Vidor)
Novembre 2020 = Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Pietri)
Décembre 2020 = La Ciociara (De Sica)

Janvier 2021 = Le Jardin des Finzi-Contini (De Sica)
Février 2021 = Un jour sans fin (Ramis)
Mars 2021 = De bruit et de fureur (Brisseau)
Avril 2021 = Le trésor de la Sierra Madre (Huston)
Last edited by Miss Nobody on 1 Jun 21, 08:18, edited 4 times in total.
User avatar
-magik-
Doublure lumière
Posts: 694
Joined: 7 Mar 19, 19:07

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by -magik- »

Film du mois



Films découverts

Ladybird (K. Loach - 1994) 8/10
La Leçon de piano (J. Campion - 1993) 8/10
Monsieur Klein (J. Losey - 1976) 8/10
The father (F. Zeller - 2021) 8/10
Videodrome (D. Cronenberg - 1984) 8/10
Adieu les cons (A. Dupontel - 2020) 7.5/10
Drunk (T. Vinterberg - 2020) 7.5/10
Les Mitchell contre les machines (M. Rianda & J. Rowe - 2021) 7.5/10
A l'abordage (G. Brac - 2021) 7/10
Diamant noir (A. Harari - 2016) 7/10
God bless America (B. Goldthwait - 2012) 7/10
Love and monsters (M. Matthews - 2021) 7/10
Sonate d'automne (I. Bergman - 1978) 7/10
The captain - l'usurpateur (R. Schwentke - 2018) 7/10
A toute épreuve (J. Woo - 1993) 6.5/10
Army of the dead (Z. Snyder - 2021) 6.5/10
Frances (G. Clifford - 1983) 6.5/10
Le Jour d'après (N. Meyer - 1984) 6.5/10
Week-end de terreur (F. Walton - 1986) 6.5/10
Demain tout commence (H. Gélin - 2016) 6/10
Lupin III : the first (T. Yamazaki - 2020) 6/10
Mandibules (Q. Dupieux - 2021) 6/10
SPL : Sha Po Lang (W. Yip - 2005) 6/10
Un cadavre au dessert (R. Moore - 1976) 6/10
Un flic (JP. Melville - 1972) 6/10
Les Amours imaginaires (X. Dolan - 2010) 5.5/10
Asphalte (D. Amar - 1981) 5.5/10
De sang-froid - the boys next door (P. Spheeris - 1987) 5.5/10
Oxygène (A. Aja - 2021) 5.5/10
Running out of time (J. To - 1999) 5.5/10
French connection 2 (J. Frankenheimer - 1975) 5/10
Froid comme la mort (A. Penn - 1987) 5/10
La Part des ténèbres (G. Romero - 1993) 5/10
Split image - l'envoûtement (T. Kotcheff - 1982) 5/10
Nightfall (R. Chow - 2013) 4.5/10
Clownhouse (V. Salva - 1989) 4/10
Dans les angles morts (S. Springer Berman & R. Pulcini - 2021) 4/10
La Femme à la fenêtre (J. Wright - 2021) 4/10
Le Blues de Ma Rainey (G. Wolfe - 2020) 3/10
Locked down (D. Liman - 2021) 3/10
Sorcière - The reckoning (N. Marshall - 2021) 3/10
Retour chez ma mère (E. Lavaine - 2016) 2/10
Zero theorem (T. Gilliam - 2014) 2/10
Comment tuer sa mère (D. Diane et M. Spillemaecker - 2018) 1/10

Films revus

Ouvre les yeux (A. Amenábar - 1998) 9.5/10
True romance (T. Scott - 1993) 8.5/10
Artemisia (A. Merlet - 1997) 7.5/10
Donnie Darko (R. Kelly - 2002) 7.5/10
Engrenages (D. Mamet - 1988) 7.5/10
Le Convoyeur (N. Boukhrief - 2004) 7/10
Hors d'atteinte (S. Soderbergh - 1998) 7/10
Le Prestige (C. Nolan - 2006) 7/10
Strange days (K. Bigelow - 1996) 7/10
The crow (A. Proyas - 1994) 7/10
The Game (D. Fincher - 1997) 7/10
Déjà vu (T. Scott - 2006) 6.5/10
Un héros très discret (J. Audiard - 1996) 6.5/10
Basic (J. McTiernan - 2003) 6/10
Basquiat (J. Schnabel - 1997) 6/10
Fenêtre secrète (D. Koepp - 2004) 6/10
Relic (P. Hyams - 1997) 6/10
De l'autre côté du périph (D. Charhon - 2012) 5.5/10
From hell (A. & A. Hughes - 2002) 5.5/10
Dogma (K. Smith - 2000) 5/10
L'Illusionniste (N. Burger - 2007) 5/10
La Mutante (R. Donaldson - 1995) 5/10
Vanilla sky (C. Crowe - 2002) 5/10
Bone collector (P. Noyce - 2000) 4.5/10
Cross (P. Setbon - 1987) 4/10
Profession profiler (R. Harlin - 2005) 4/10
Stay (M. Forster - 2006) 4/10
Ecole paternelle (S. Carr - 2003) 3/10

Séries

After life - saison 1 7/10
After life - saison 2 en cours
Chernobyl (revisionnage) en cours

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
avril 2021 : La Peau douce (F. Truffaut - 1964)
mars 2021 : Le Trou (J. Becker - 1960)
février 2021 : Le Syndicat du crime (J. Woo - 1986)
janvier 2021 : Soul (P. Docter & K. Powers - 2020)
décembre 2020 : La Vie invisible d'Eurídice Gusmão (K. Aïnouz - 2019)
novembre 2020 : La Jeune fille et la mort (R. Polanski - 1995)
octobre 2020 : Au travers des oliviers (A. Kiarostami - 1995)
septembre 2020 : Je veux juste en finir (C. Kaufman - 2020)
août 2020 : Une femme dans la tourmente (M. Naruse - 1964)
juillet 2020 : La Stratégie du choc (M. Winterbottom & M. Whitecross - 2010)
juin 2020 : Le Manoir de la peur (A. Machin & H. Wulschleger - 1924)
mai 2020 : La Femme d’à côté (F. Truffaut - 1981)
avril 2020 : Vivement dimanche ! (F. Truffaut - 1983)
mars 2020 : Blue Jay (A. Lehmann - 2016)
février 2020 : Quand passent les cigognes (M. Kalatozov - 1957)
janvier 2020 : Nymphomaniac - Director’s Cut (L. Von Trier - 2014)
décembre 2019 : Marriage story (N. Baumbach - 2019)
novembre 2019 : The Irishman (M. Scorsese - 2019)
octobre 2019 : Mustang (DG. Ergüven - 2015)
septembre 2019 : Little Odessa (J. Gray - 1995)
août 2019 : Face à la nuit (WD. Ho - 2019)
juillet 2019 : Parasite (JH. Bong - 2019)
juin 2019 : Rashōmon (A. Kurosawa - 1950)
mai 2019 : Une Affaire de famille (H. Kore-eda - 2018)
Last edited by -magik- on 1 Jun 21, 18:54, edited 5 times in total.
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2799
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by Frances »

Film du mois de mai 2021

Image

Films (Re)découverts

- American sniper de Clint Eastwood (2014) 2
Entre film de propagande et la sensation d'être propulsée dans un jeu vidéo interminable... Eastwood ne me convainc pas, il m'ennuie.
- The invaders (1912) de Francis Ford and Thomas H. Ince 4.5
A voir pour l'authenticité qui s'en dégage, l'audace des cadrages lors des scènes de combat et de chevauchées.
- La caravane de feu – The war wagon de Burt Kennedy (1967) 5
Du pur divertissement au service de ses interprètes (John Wayne et Kirk Douglass) filmés dans des décors grandioses.
- Fureur apache - Ulzana’s Raid de Robert Aldrich (1972) 7,5
Un film brutal et dérangeant qui piétine les stéréotypes, nous pousse à nous défaire de toute interprétation simpliste. Forcément, ça fait mal. https://www.dvdclassik.com/forum/viewt ... 2#p2898182
- Passe ton bac d’abord de Maurice Pialat (1979) 6,5
Pialat filme une jeunesse qui étouffe dans une ville qui lui dénie tout droit au rêve. De beaux moments de vérité comme toujours chez le cinéaste.
- Fellini Roma de Federico Fellini (1972) 10
Une pure merveille d’inventivité, de composition. Un enchantement total. Du très grand Art.
- La victoire en chantant de Jean-Jacques Annaud (1976) - 4,5
Au nom du patriotisme, on assiste à un simulacre martial qui s’empêtre dans une caricature du colonialisme. Un premier film pas vraiment abouti qui tient par l’interprétation de Carmet et Dufilho.
- La rivière d’argent –Silver river de Raoul Walsh (1948) 5
De belles promesses et au final, un film bancal malgré E. Flynn et une scène de début de fin remarquables. https://www.dvdclassik.com/forum/viewt ... 7#p2898847
- Ça s’est passé en plein jour de Ladislao Vajda (1958) 7
Un film noir d’outre-Rhin qui mixte avec succès la folie meurtrière, la traque obsessionnelle, les dysfonctionnements de la justice. Michel Simon incarne avec émotion un marginal condamné d’avance. Gert Fröbe donne froid dans le dos en inquiétant croque-mitaine et fait écho au pasteur de la nuit du chasseur et à M. le maudit.
- Jenny de Marcel Carné (1936) 6
La naissance de Carné et de sa collaboration avec Prévert. Un univers original, des personnages gouailleurs et un avant-goût agréable de ses futurs chefs-d’œuvre.
Pour en savoir plus : https://www.dvdclassik.com/forum/viewt ... 2#p2899032
- Un étrange voyage d’Alain Cavalier (1980) 4
Et un film étrange porté par un couple père/fille qui m'a divisée. Autant Rochefort m'a émue, autant Camille de Casablanca m'a horripilée.
- Dernier témoin de Wolfgang Staudte (1960) 6
Wolfgang Staudte dénonce une justice misogyne, aveuglée par les préjugés moraux, prompte à condamner et à humilier une « fille-mère », maîtresse un riche patron d’usine. Plutôt réussi même s'il manque un zeste de subtilité.
- The rider de Chloé Zhao (2017) 7,5
La cinéaste examine les vestiges de l’Ouest mythique et sonde les rêves et les espoirs brisés des cavaliers de rodéos.
Les prairies de l’honneur- Shenandoah de Andrew V. McLaglen (1965) 5
Un western formaté pour un public familial et une mise en scène sans éclat ne joue pas en faveur du film. Pourtant James Stewart est formidable en patriarche d’abord attaché à défendre les valeurs « pionnières » puis rattrapé et meurtrie par la grande Histoire.

Films revus

-Au-delà du Missouri – The wide Missouri de William Wellman (1947) 7
On se laisse emporter par cette ambiance de franche camaraderie quand dans les années 1830, des trappeurs venus de tous horizons, s’aventuraient dans une nature sauvage et entretenaient des relations amicales et commerciales avec les Blackfeet.
Last edited by Frances on 31 May 21, 21:37, edited 10 times in total.
"Il faut vouloir saisir plus qu'on ne peut étreindre." Robert Browning.
" - De mon temps, on pouvait cracher où on voulait. On n'avait pas encore inventé les microbes." Goupi
Mains Rouges.

Mes films du mois :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jan 21 : Cousin Jules
Fev 21 : Midnight special
Mar 21 : Nanouk l'esquimau
Avr 21 : Garden of stones
Mai 21 : Fellini Roma
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47035
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by Flol »

Mai 2021

Films découverts
Love and Monsters (Michael Matthews - 2020) : 6.5/10
The Empty Man (David Prior - 2020) : 5.5/10
Hotel by the River (Hong Sang-soo - 2018) : 5/10
The Way Back (Gavin O'Connor - 2020) : 6/10
La fille au bracelet (Stéphane Demoustier - 2019) : 7/10
Silver Bullets (Joe Swanberg - 2011) : 4.5/10
Eva en août (Jonás Trueba - 2019) : 8/10
Without Remorse (Stefano Sollima - 2020) : 4/10
Ondine (Christian Petzold - 2020) : 5.5/10
Le Retour de Godzilla (Motoyoshi Oda - 1955) : 4/10
Robin and Marian (Richard Lester - 1976) : 7/10
Madre (Rodrigo Sorogoyen - 2020) : 6.5/10
Chained for Life (Aaron Schimberg - 2018) : 7/10
Becky (Jonathan Milott & Cary Murnion - 2020) : 5.5/10
The Quiet Family (Kim Jee-woon - 1998) : 6/10
Spontaneous (Brian Duffield - 2020) : 7/10
News of the World (Paul Greengrass - 2020) : 5.5/10
Oxygène (Alexandre Aja - 2021) : 4/10
The Little Things (John Lee Hancock - 2021) : 6/10
Love & Peace (Sono Sion - 2015) : 7.5/10
Il est difficile d'être un Dieu (Alexeï Guerman - 2013) : 7.5/10
Jigsaw (Michael & Peter Spierig - 2017) : 4/10
The Front (Martin Ritt - 1976) : 7.5/10
Smooth Talk (Joyce Chopra - 1985) : 7.5/10
The Woman in the Window (Joe Wright - 2021) : 4/10
Mortal Kombat (Simon McQuoid - 2021) : 2/10
A Ghost Waits (Adam Stovall - 2020) : 6/10
Track 29 (Nicolas Roeg - 1988) : 7/10
Army of the Dead (Zack Snyder - 2021) : 6/10
Scare Me (Josh Ruben - 2020) : 5/10
Michel-Ange (Andrei Konchalovski - 2020) : 7/10
Le Dernier voyage (Romain Quirot - 2020) : 5/10
Black Bear (Lawrence Michael Levine - 2020) : 5.5/10
L'homme pressé (Edouard Molinaro - 1977) : 6/10
Feedback (Pedro C. Alonso) : 4.5/10
L'infirmière (Koji Fukada - 2019) : 6.5/10
Une fille facile (Rebecca Zlotowski - 2019) : 6.5/10
The Dogs of War (John Irvin - 1980) : 5.5/10
Le Gitan (José Giovanni - 1975) : 4/10
The Escape Artist (Caleb Deschanel - 1982) : 5/10

Films revus
The Car (Elliot Silverstein - 1977) : 6/10 (-)
Godzilla (Ishirô Honda - 1954) : 8/10 (+)
Bringing Out the Dead (Martin Scorsese - 1999) : 8/10 (+)
Cruising (William Friedkin - 1980) : 7.5/10 (=)
Bronco Billy (Clint Eastwood - 1980) : 6.5/10 (=)

Séries découvertes
Crashing (Phoebe Waller-Bridge) : 6.5/10
The Shield - saison 3 (Shawn Ryan) : en cours

Séries revues
Seinfeld - saison 3 (Larry David & Jerry Seinfeld) : en cours

Mes films du mois de Janvier 2005 à Avril 2021
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2005 : Turkish Delights (Paul Verhoeven)
Février 2005 : Bloody Sunday (Paul Greengrass)
Mars 2005 : The Life Aquatic with Steve Zissou (Wes Anderson)
Avril 2005 : Sweet Sixteen (Ken Loach)
Mai 2005 : Sleuth (Joseph L. Mankiewicz)
Juin 2005 : Man in the Moon (Robert Mulligan)
Juillet 2005 : Flesh + Blood (Paul Verhoeven)
Août 2005 : Bottle Rocket (Wes Anderson)
Septembre 2005 : The Getaway (Sam Peckinpah)
Octobre 2005 : Greed (Erich Von Stroheim)
Novembre 2005 : A History of Violence (David Cronenberg)
Décembre 2005 : The Man Who Would Be King (John Huston)
Janvier 2006 : Der Vierde Man (Paul Verhoeven)
Février 2006 : The New World (Terrence Malick)
Mars 2006 : Bring Me the Head of Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Avril 2006 : Sorcerer (William Friedkin)
Mai 2006 : Testament (Lynn Littman)
Juin 2006 : The Last Boy Scout (Tony Scott)
Juillet 2006 : The Devil's Rejects (Rob Zombie)
Août 2006 : Breezy (Clint Eastwood)
Septembre 2006 : Tarnation (Jonathan Caouette)
Octobre 2006 : Children of Men (Alfonso Cuaron)
Novembre 2006 : Black Book (Paul Verhoeven)
Décembre 2006 : My Darling Clementine (John Ford)
Janvier 2007 : Casablanca (Michael Curtiz)
Février 2007 : Keane (Lodge Kerrigan)
Mars 2007 : Lonely are the Brave (David Miller)
Avril 2007 : The Prisoner of Shark Island (John Ford)
Mai 2007 : Babe : Pig in the City (George Miller)
Juin 2007 : The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Juillet 2007 : Two For The Road (Stanley Donen)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Septembre 2007 : The Bourne Supremacy (Paul Greengrass)
Octobre 2007 : Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : 24 Hour Party People (Michael Winterbottom)
Décembre 2007 : We Own The Night (James Gray)
Janvier 2008 : Sweeney Todd (Tim Burton)
Février 2008 : La Nuit Américaine (François Truffaut)
Mars 2008 : The Man Who Shot Liberty Valance (John Ford)
Avril 2008 : F...comme Fairbanks (Maurice Dugowson)
Mai 2008 : Mr Smith Goes to Washington (Frank Capra)
Juin 2008 : Block Party (Michel Gondry)
Juillet 2008 : Bridge to Terabithia (Gabor Csupo)
Août 2008 : The Pursuit of Happyness (Gabriele Muccino)
Septembre 2008 : The Mist (Frank Darabont)
Octobre 2008 : Entre les murs (Laurent Cantet)
Novembre 2008 : At Close Range (James Foley)
Décembre 2008 : Faits Divers (Raymond Depardon)
Janvier 2009 : Urgences (Raymond Depardon)
Février 2009 : The Wrestler (Darren Aronofsky)
Mars 2009 : You can't take it with you (Frank Capra)
Avril 2009 : Le Trou (Jacques Becker)
Mai 2009 : Family Life (Ken Loach)
Juin 2009 : La Ronde (Max Ophüls)
Juillet 2009 : Bukowski - Born Into This (John Dullaghan)
Août 2009 : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Septembre 2009 : District 9 (Neil Blomkamp)
Octobre 2009 : (500) Days of Summer (Marc Webb)
Novembre 2009 : Once (John Carney)
Décembre 2009 : Avatar (James Cameron)
Janvier 2010 : Mr. Nobody (Jaco Van Dormael)
Février 2010 : Valkyrie (Bryan Singer)
Mars 2010 : Boy A (John Crowley)
Avril 2010 : The Red Shoes (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Mai 2010 : Grey Gardens (Albert Maysles, David Maysles, Ellen Hovde & Muffie Meyer)
Juin 2010 : Sixteen Candles (John Hughes)
Juillet 2010 : The Fall (Tarsem Singh)
Août 2010 : This Is It (Kenny Ortega)
Septembre 2010 : Des Hommes et des Dieux (Xavier Beauvois)
Octobre 2010 : The Social Network (David Fincher)
Novembre 2010 : The Dead (John Huston)
Décembre 2010 : Death Wish III (Michael Winner)
Janvier 2011 : Miracle Mile (Steve De Jarnatt)
Février 2011 : On Her Majesty's Secret Service (Peter Hunt)
Mars 2011 : Brief Encounter (David Lean)
Avril 2011 : Punishment Park (Peter Watkins)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Running on Empty (Sidney Lumet)
Juillet 2011 : Music Box (Costa-Gavras)
Août 2011 : The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (Andrew Dominik)
Septembre 2011 : 7th Heaven (Frank Borzage)
Octobre 2011 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Novembre 2011 : Super (James Gunn)
Décembre 2011 : City of Hope (John Sayles)
Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Février 2012 : Incendies (Denis Villeneuve)
Mars 2012 : Modern Times (Charlie Chaplin)
Avril 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Mai 2012 : The Conversation (Francis Ford Coppola)
Juin 2012 : The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell)
Juillet 2012 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot)
Août 2012 : Scaramouche (George Sidney)
Septembre 2012 : The Tall T (Budd Boetticher)
Octobre 2012 : Anatomy of a Murder (Otto Preminger)
Novembre 2012 : Frankenweenie (Tim Burton)
Décembre 2012 : Le Havre (Aki Kaurismäki)
Janvier 2013 : The White Diamond (Werner Herzog)
Février 2013 : Oslo, 31 Août (Joachim Trier)
Mars 2013 : The Swimmer (Frank Perry)
Avril 2013 : Les Naufragés de l'Île de la Tortue (Jacques Rozier)
Mai 2013 : The Thin Blue Line (Errol Morris)
Juin 2013 : Hôtel Terminus (Marcel Ophuls)
Juillet 2013 : Tous les matins du monde (Alain Corneau)
Août 2013 : Gummo (Harmony Korine)
Septembre 2013 : Calmos (Bertrand Blier)
Octobre 2013 : Le Quai des Brumes (Marcel Carné)
Novembre 2013 : Inside Llewyn Davis (Joel Coen)
Décembre 2013 : A Matter of Life & Death (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Janvier 2014 : Tel père, tel fils (Hirokazu Kore-eda)
Février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
Mars 2014 : Her (Spike Jonze)
Avril 2014 : Underworld U.S.A. (Samuel Fuller)
Mai 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne)
Juin 2014 : Under The Skin (Jonathan Glazer)
Juillet 2014 : Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves)
Août 2014 : Gallipoli (Peter Weir)
Septembre 2014 : Wonderland (Michael Winterbottom)
Octobre 2014 : Blancanieves (Pablo Berger)
Novembre 2014 : L'Enfance d'Ivan (Andreï Tarkovski)
Décembre 2014 : Whiplash (Damien Chazelle)
Janvier 2015 : Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Février 2015 : Allemagne Année Zéro (Roberto Rossellini)
Mars 2015 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov)
Avril 2015 : Images (Robert Atman)
Mai 2015 : Mia Madre (Nanni Moretti)
Juin 2015 : Inside Out (Pete Docter & Ronaldo Del Carmen)
Juillet 2015 : Les Glaneurs et la Glaneuse (Agnès Varda)
Août 2015 : The One I Love (Charlie McDowell)
Septembre 2015 : Bad Timing (Nicolas Roeg)
Octobre 2015 : Fatima (Philippe Faucon)
Novembre 2015 : Une partie de campagne (Jean Renoir)
Décembre 2015 : Le Bouton de Nacre (Patricio Guzmán)
Janvier 2016 : La Soufrière (Werner Herzog)
Février 2016 : Nashville (Robert Altman)
Mars 2016 : Midnight Special (Jeff Nichols)
Avril 2016 : Everybody Wants Some !! (Richard Linklater)
Mai 2016 : Wuthering Heights (Andrea Arnold)
Juin 2016 : Amy (Asif Kapadia)
Juillet 2016 : Close-Up (Abbas Kiarostami)
Août 2016 : Rester Vertical (Alain Guiraudie)
Septembre 2016 : Aquarius (Kleber Mendonça Filho)
Octobre 2016 : Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda)
Novembre 2016 : Into the Inferno (Werner Herzog)
Décembre 2016 : Manchester by the Sea (Kenneth Lonergan)
Janvier 2017 : A Monster Calls (J.A. Bayona)
Février 2017 : Moonlight (Barry Jenkins)
Mars 2017 : Tunnel (Kim Seong-hun)
Avril 2017 : Une journée particulière (Ettore Scola)
Mai 2017 : Tokyo Sonata (Kiyoshi Kurosawa)
Juin 2017 : War for the Planet of the Apes (Matt Reeves)
Juillet 2017 : The Fits (Anna Rose Holmer)
Août 2017 : La double vie de Véronique (Krzysztof Kieslowski)
Septembre 2017 : Good Time (Safdie Brothers)
Octobre 2017 : Pour le réconfort (Vincent Macaigne)
Novembre 2017 : Jim & Andy : The Great Beyond (Chris Smith)
Décembre 2017 : A Ghost Story (David Lowery)
Janvier 2018 : The Post (Steven Spielberg)
Février 2018 : Phantom Thread (Paul Thomas Anderson)
Mars 2018 : The Long Day Closes (Terence Davies)
Avril 2018 : Isle of Dogs (Wes Anderson)
Mai 2018 : House (Nobuhiko Ôbayashi)
Juin 2018 : Hereditary (Ari Aster)
Juillet 2018 : L'Île au Trésor (Guillaume Brac)
Août 2018 : Under the Silver Lake (David Robert Mitchell)
Septembre 2018 : The Quiet Earth (Geoff Murphy)
Octobre 2018 : I Am a Fugitive from a Chain Gang (Mervyn LeRoy)
Novembre 2018 : On Dangerous Ground (Nicholas Ray)
Décembre 2018 : La Commune (Paris, 1871) (Peter Watkins)
Janvier 2019 : Deadbeat at Dawn (Jim Van Bebber)
Février 2019 : The Old Man & the Gun (David Lowery)
Mars 2019 : Threads (Mick Jackson)
Avril 2019 : The Blade (Tsui Hark)
Mai 2019 : Dogman (Matteo Garrone)
Juin 2019 : Parasite (Bong Joon-ho)
Juillet 2019 : Midsommar (Ari Aster)
Août 2019 : Once Upon a Time in...Hollywood (Quentin Tarantino)
Septembre 2019 : Portrait de la jeune fille en feu (Céline Sciamma)
Octobre 2019 : Next of Kin (Tony Williams)
Novembre 2019 : L'amour nu (Yannick Bellon)
Décembre 2019 : A Hidden Life (Terrence Malick)
Janvier 2020 : Why Don't You Play in Hell ? (Sono Sion)
Février 2020 : Uncut Gems (Benny & Josh Safdie)
Mars 2020 : J'ai perdu mon corps (Jérémy Clapin)
Avril 2020 : Titicut Follies (Frederick Wiseman)
Mai 2020 : Les Lèvres rouges (Harry Kümel)
Juin 2020 : À l'abordage (Guillaume Brac)
Juillet 2020 : Love Exposure (Sono Sion)
Août 2020 : Vamos a Matar, Compañeros (Sergio Corbucci)
Septembre 2020 : I'm Thinking of Ending Things (Charlie Kaufman)
Octobre 2020 : Tag (Sono Sion)
Novembre 2020 : L'incinérateur de cadavres (Juraj Herz)
Décembre 2020 : Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
Janvier 2021 : Police Story (Jackie Chan)
Février 2021 : First Cow (Kelly Reichardt)
Mars 2021 : Le Train (PIerre Granier-Deferre)
Avril 2021 : Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Last edited by Flol on 31 May 21, 15:54, edited 46 times in total.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22553
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by cinephage »

MAI 2021

FILM DU MOIS:
La loi de Téhéran, de Saeed Roustayi (2019) 10/10 - Polar exemplaire dans son déroulement, sa mise en scène et son jeu, qui s'attarde autant sur la structure policière que sur les trafiquants, et offre un regard assez passionnant sur cet aspect peu connu de la société iranienne. Très belle surprise et meilleur film de l'année pour moi.

FILMS DECOUVERTS:
Käre John, de Lars-Magnus Lindgren (1964) 7,5/10 - Le récit d'une journée d'amour et de son potentiel à devenir quelque chose de plus. Une mise en scène élégante et méticuleuse, une structure éclatée qui construit la narration intelligemment, et une approche assez pertinente de l'amour à la fin du XX° siècle...
Wonder Woman 1984, de Zack, heu, de Patty Jenkins (2020) 4/10 - Pas la catastrophe annoncée, mais la faiblesse des enjeux, le coté caricatural des situations et la longueur inutile du film en font un ratage sérieux.
Monster Hunter, de Paul W.S. Anderson (2020) 7,5/10 - Délire furieux, à l'intrigue minimaliste (on adapte un jeu vidéo) qui consiste à affronter des monstres, je me suis bien amusé, le rythme est bien soutenu, les personnages fun et ludiques, on est dans du cinéma d'exploitation, mais bien ficelé, comme toujours chez Anderson (enfin, il faut aimer)...
Mon cousin, de Jan Kounen (2020) 7/10 - Vendu à tort comme une comédie, le film évoque les relations complexes entre un homme d'affaire et son cousin hypersensible. Pas parfait, mais assez attachant tout de même.
Harpoon, de Rob Grant (2019) 5,5/10 - Huis clos horrifique, un couple à trois isolé en pleine mer... Cynisme et retournements de situation... Pas trop mal fichu, mais ça ne vole pas très haut quand même.
The Nightingale, de Jennifer Kent (2018) 8/10 - Sorte de rape and revenge australien, sous couvert historique d'une occupation anglaise. La mise en scène est élégante, l'interprétation très réussie, le film ne réinvente rien, mais son sujet reste fort bien traité.
The Paleface, de Norman Z. McLeod (1948) 5/10 - Comédie westernienne moyenne... Jane Russell ne sait pas jouer, et l'humour de Bob Hope ne me touche pas à tous les coups. Reste une copie restaurée dans une superbe couleur, et des décors et costumes flamboyants. On s'amuse comme on peut...
The Machine Girl, de Noboru Iguchi (2008) 7/10 - Film d'exploitation barré et cheap, aspiration à la mise en scène d'un maquilleur d'effets spéciaux, récit ludique et fou d'une lycéenne qui démonte une armée de yakuza ninjas, effets sanglants d'une inventivité rare, hystérie d'une violence absurde et souvent folle, il y a matière à beaucoup s'amuser...
Love and monsters, de Michael Matthews (2020) 7.5/10 - Comédie d'aventure très réussie, qui multiplie les références bien digérées dans un récit enlevé. Si la seconde partie est sans doute plus faible, l'ensemble se suit avec plaisir et un ton qui reste toujours léger. Très sympa.
The Sure Thing, de Rob Reiner (1985) 7,5/10 - Il y a quelque chose de profondément générationnel dans ces teenage-movies des années 80 avec John Cusack en jeune déglingo cool as shit, qui m'inspirent désormais une profonde nostalgie. Le film est dans l'ensemble sympathique, Reiner est un bon directeur d'acteurs, et la structure, quoique classique, fonctionne ici.
L'héritier, de Philippe Labro (1973) 7,5/10 - Un solide thriller aux seconds rôles savoureux. Belmonde est plutôt sobre ici, et ça lui va très bien.
The Shamer's daughter 2 : le don du serpent, de Ask Hasselbalch (2019) 5/10 - Suite moins inspirée, qui multiplie les raccourcis hasardeux et les clichés... Chouette photo tout de même.
Cold Fish, de Sono Sion (2010) 8/10 - Un bon récit d'emprise et de plongée dans l'enfer d'un tueur en série. Très solide et structuré pour du Sono Sion...
The Kentuckian, de Burt Lancaster (1955) 7/10 - Joli western de pionnier, partagé entre l'appel de la vie sauvage et le charme d'une vie plus civilisée. L'univers du personnage est fort bien construit, et on se laisse bien prendre au charme du récit...
Prästänkan / La quatrième alliance de Marguerite, de Carl Theodor Dreyer (1920) 7,5/10 - Tiens, Dreyer nous offre une comédie. Et plutôt réussie et drole, qui plus est. Les copies restaurées que Netflix diffuse actuellement sont très belles.
Fanatic, de Silvio Narizzano (1965) 7/10 - Adaptation d'un texte de Richard Matheson, un film d'enfermement bien mené, avec une Talulah Bankhead assez incroyable, et quelques belles idées de mise en scène.
Goyôkiba / Hanzo the razor : sword of justice, de Kenji Misumi (1972) 7,5/10 - Film de samourai globalement assez classique, mais matiné de séquences érotiques pop mémorables. Ses exercices quotidiens pour renforcer son pénis offrent une séquence assez ahurissante.
Helter Skelter, de Mika Ninagawa (2012) 8/10 - Film inégal, mais qui dans ses meilleurs moment se révèle fabuleux. La portée du film, son analyse du star system et du culte de la beauté, restent d'une grande pertinence.
A hero never dies, de Johnnie To (1998) 8,5/10 - La classe, l'amitié virile, les gunfights à la limite de la géométrie, quel panard !
Aoi sanmyaku / The Blue Mountaines, vol.1 de Tadashi Imai (1949) 7/10 - Sorte de comédie sociale sur les changements de moeurs et le poids de la rumeur... Setsuko Hara y brille de tout son charme.
Zoku aoi sanmyaku / The Blue Mountaines, vol.2 de Tadashi Imai (1949) 7/10 - Suite du premier, qui réconcilie tout le monde... Le dyptique garde un coté intemporel pour sa représentation de l'indignation des bien-pensants, et très historique dans le portrait du Japon de l'après-guerre.
The Mitchells vs the Machines, de Michael Rianda & Jeff Rowe (2021) 7,5/10 - Un chouette familiale bourré de références à la pop culture, qu'on suit avec plaisir malgré quelques sautes de rythme ou conventions un peu faciles...
Oxygène, d'Alexandre Aja (2021) 7,5/10 - Si la mise en scène d'Aja se révèle inutilement syncopée (le gars doute-t-il toujours de sa capacité à saisir le spectateur ?), le récit en tiroir se révèle assez ludique et bien fichu, et Mélanie Laurent fonctionne bien.
Quartier violent, de Hideo Gosha (1974) 9/10 - Du film de yakuza crépusculaire, sombre et hard-boiled, avec quelques séquences de lutte bien rudes, intensifiées par un travail sur la durée et l'absence de musique. Gosha est ici très inspiré, c'est une excellente surprise.
La fureur des hommes / From Hell to Texas, de Henry Hathaway (1958) 8,5/10 - Du très grand western, entre enjeux moraux et séquences tendues, non-violence et légitime défense. Un traitement sobre et hyper-efficace, qui revisite beaucoup de thèmes classiques.
La mort a pondu un oeuf, de Giulio Questi (1968) 4/10 - Pas convaincu par le traitement semi-expérimental de ce giallo à la musique crispante et au ton glacial, qui se retrouve vidé de toute tension narrative...
Navajo Joe, de Sergio Corbucci (1968) 7,5/10 - Un bon western, Corbucci tire parti de la magnifique BO de Morricone pour amplifier l'intensité du récit et dramatiser le film. Le résultat est tout à fait réussi.
Zatoichi, de Takeshi Kitano (2003) 7,5/10 - En s'appropriant le sabreur-masseur aveugle, Kitano glisse parmi ses aventures sa fantaisie (des danses paysannes, une musique du travail et des personnages qui rêvent d'une autre vie...) tout en respectant les codes du genre. Le résultat est fort appréciable.
Le péché suédois / Barnvagnen, de Bo Widerberg (1963) 7/10 - Le premier film de Widerberg, magnifiquement photographié par Jan Troell, est un charmant récit social, en mode kitchen sink drama, sur le parcours d'une jeune femme qui vascille entre deux hommes...
Le dernier voyage, de Romain Quirot (2020) 6/10 - Si l'aspect technique est plutôt réussi, le rythme alangui et le récit en enchâssement m'ont un peu perdu...
Mandibules, de Quentin Dupieux (2020) 7,5/10 - Une pochade un peu folle et souvent très drôle.
Envole-moi, de Christophe Barratier (2021) 4/10 - Bourré de bons sentiments, ce film dégage pourtant un certain cynisme dès lors qu'il semble suggérer que tous les malheurs du monde se résolvent avec un peu d'argent... Bref, pas très convaincu pour ma part.
Petit vampire, de Joann Sfar (2020) 8/10 - Charmant, drole, et d'une jolie inventivité visuelle. Un grand plaisir d'animation...
Garçon chiffon, de Nicolas Maury (2020) 5,5/10 - Portrait d'un personnage instable, mi-sympathique, mi-agaçant, mais à la mise en scène bien plate...
Miss, de Ruben Alves (2020) 8.5/10 - Surprise et coup de coeur pour ce film programmatique qui évite la plupart des écueils pour privilégier un récit d'amitié, et de parcours personnel. Très attachant, et mention spéciale à l'équipe déco, le film est superbe.
Son of Paleface, de Frank Tashlin (1952) 6/10 - Bob Hope joue son propre fils, le film est cocasse, mais souvent absurde...
Çiçek Abbas, de Sinan Çetin (1982) 3,5/10 - Comédie turque d'une naïveté saisissante, mais qui est aussi, peut-être, révélatrice d'un certain mode de vie... Police des moeurs récupérant la jeune femme qui désobéit à son père, misère rampante...
Demon Slayer: Le train de l'infini, de Haruo Sotozaki (2020) 6/10 - Sorte d'épisode prolongé, où une lutte contre un démon possédant un train prend 90 minutes. Le rythme ne faiblit pour ainsi dire jamais, sauf dans final un peu geignard. Pas la bonne porte d'entrée pour cet univers.
Sous les étoiles de Paris, de Claus Drexel (2020) 7,5/10 - Si l'histoire que l'on suit a un coté naïf, l'approche documentaire de la vie de misère des marginaux parisiens vient, en contrepoint, se révéler comme le véritable sujet du film et, à ce titre, en offre tout l'intérêt (même si C.Frot s'en tire très honorablement).
Meurtre à Yoshiwara, de Tomu Uchida (1960) 9/10 - Une mise en scène qui sublime des plans de toute beauté (la référence aux estampes est permanente), mais le récit poignant est lui aussi amplifié jusqu'à un final magistralement filmé. Décicément, Uchida est un réalisateur prodigieux.
Every breath you take, de Vaughn Stein (2021) 6/10 - Titre "français" du film You belong to me <sic>. Ce polar stéréotypé se suit sans déplaisir, même si on a tout résolu au bout de 15 minutes... Sam Claflin se révèle très convainquant.
Storia di vacanze / Sages comme une image / Favolacce, de Damiano D'Innocenzo & Fabio D'Innocenzo (2020) 4/10 - Filmé de façon curieuse, cet étrange objet se déroule de façon fluide, mais l'on peine à comprendre ce qu'il veut raconter.
Boite Noire, de Yann Gozlan (2020) 8,5/10 - Malgré quelques trucs de mise en scène, on se laisse vraiment happer par ce thriller qui revisite le format des grands polars français des années 70, mais dans une approche très moderne. Pierre Niney y démontre une nouvelle fois son talent à incarner un personnage de façon mémorable. Très chouette film.
Assandira, de Salvatore Mereu (2020) 7,5/10 - Drame psychologique, dans lequel un berger sarde voit son fils revenir au pays pour transformer sa maison en havre d'agrotourisme. Pas parfait, mais intéressant.
The Slaughterhouse / Koshtargah, de Abbas Amini 6,5/10 - Polar sur fond de trafic de devises et de perte de soi... Le rythme reste un peu mou, et le fond est parfois un peu poussif, mais le tout se regarde avec intéret.
Rounds, de Stephan Komandarev (2019) 7,5/10 - Sorte de film choral sur des policiers en vadrouille de nuit, qui expose toutes sortes de travers de la société bulgare contemporaine. Malin et solidement écrit, le film est une excellente surprise.
Shorta, de Frederik Louis Hviid & Anders Ølholm (2020) 8/10 - Excellent premier film danois, dans la veine des Misérables de Ladj Ly. Des policiers en vadrouille dans les cités, une émeute éclate, les positions des uns et des autres sont remises en question. Le film est très efficace.
Vaurien, de Peter Dourountzis (2020) 6/10 - On suit le parcours d'un détraqué sexuel, joué par Pierre Deladonchamp, à sa sortie de prison, entre squats, larcins et aspirations à autre chose.
Deliver us from evil / Daman akeseo goohasoseo, de Hong Won-Chan (2020) 7,5/10 - Polar haletant qui oppose deux assassins à la limite du surhomme... Le fonds est classique, mais les gunfights vibrent d'une énergie saisissante et fortement cinégénique.
Unidentified / Neidentificat, de Bogdan George Apetri (2020) 5/10 - Un policier organise un montage complexe pour agir sans se faire condamner. Mais au final, tout ça pour ça !! Si encore le film durait une heure trente...
Sky High / Hasta el cielo, de Daniel Calparsoro (2020) 5,5/10 - On filme la montée en puissance d'un jeune caïd en mode Ocean's Eleven... Le résultat est vif, mais manque de psychologie crédible... Seule la fin corrige un peu le tir, tardivement.
Sorry, wrong number, d'Anatole Litvak (1948) 7,5/10 - Sorte de film-concept (Barbara Stanwyck reste au lit du début à la fin, l'essentiel du film se joue lors d'échanges téléphoniques) un peu laborieux, mais suffisamment ludique pour qu'on y prenne plaisir.
The Great K & A Train Robbery, de Lewis Seiler (1926) 6/10 - Disponible sur youtube dans une copie médiocre, ce film ludique montre Tom Mix en cowboy héroïque accompagné d'un cheval malin et d'un clochard complice et truculent, déjouant les manigances d'un gang de bandits. On est dans la logique du serial...

FILMS REVUS:
La crime, de Philippe Labro (1983) 9/10 - Plus je le revois, plus je l'apprécie, celui-ci... Je crois que la Crime est un peu mon mètre étalon en matière de polar français, qui réunit tout ce que j'aime, les répliques, le casting, l'intrigue politico-judiciaire, le pessimisme de rigueur...
Les aventuriers, de Robert Enrico (1967) 8/10 - Révision d'une ode à la liberté et à l'amour, un très beau film, marqueur possible de son époque, par son casting ample et sa belle BO de François de Roubaix.
Le trou noir, de Gary Nelson (1979) 7/10 - On a beau dire, j'aime bien ce film, malgré ses quelques défauts bien voyants, notamment un problème sérieux de rythme pendant les séquences d'action...
Adieu les cons, d'Albert Dupontel (2020) 9/10 - Je reste, à la révision, très touché par la sensibilité à la fleur de peau de Dupontel, par le jeu de V. Efira, et par le charme de ce beau film à la mise en scène très ludique.

Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2021 = Tian mi mi / Comrades: Almost a Love Story, de Peter Chan (1996)
Février 2021 = Une famille syrienne, de Philippe Van Leeuw (2017)
Mars 2021 = Peking Opera Blues, de Tsui Hark (1986)
Avril 2021 = Den Enfaldigen Morderen, de Hans Aldredsson (1982)
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9902
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by Joshua Baskin »

Mai 2021

Films découverts
Nothing (Vincenzo Natali) : 3/10
La fille au bracelet (Stéphane Demoustier) : 6,5/10
A flash of genius (Marc Abraham) : 6,5/10
Antebellum (Gerard Bush, Christopher Renz) : 3/10
Raiponce (Byron Howard, Nathan Greno) : 6,5/10
The Walker (Paul Schrader) : 5/10
Sacrées sorcières (Robert Zemeckis) : 5/10

Films revus


Séries découvertes
Amicalement vôtre , Saison unique : en cours
Modern Family, Saison 10 : en cours
The americans , Saison 2 : en cours
The Flintstones, Saison 1 : en cours
Parks and recreation, saison 2 : en cours
Last edited by Joshua Baskin on 28 May 21, 15:52, edited 6 times in total.
Ah, l'ex copain de Flol
User avatar
higa
Stagiaire
Posts: 83
Joined: 29 Apr 21, 04:44
Location: 瓶詰地獄

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by higa »

Adoré Aimé Pas Aimé Film du Mois

Vu pour la première fois :
Expérience (Abbas Kiarostami) [blu-ray Potemkine]
Les Vampires (Louis Feuillade) [blu-ray Gaumont] [en cours]
Ľalie poľné (Elo Havetta) [blu-ray Slovak Film Institute]
.Gabbeh
..Le Silence
...The Gardener (Mohsen Makhmalbaf) [blu-ray Arrow/mk2]
A l'Ouest des Rails (Wang Bing) [DVD Ad Vitam]
J'accuse (1919) (Abel Gance) [blu-ray Gaumont]
Cosmos (Andrzej Żuławski) [VOD arte]
Orchids and Ermine (Alfred Santell) [Youtube]
Lumière! (Thierry Frémaux) [blu-ray Gaumont]
Koko-di Koko-da (Johannes Nyholm) [DVD Blaq Out]
Les Enracinés de la montagne (Naomi Kawase) [DVD Kumie]
Intolerance (D.W. Griffith) [blu-ray Eureka]
Le Scandale Paradjanov (Serge Avédikian) [DVD Tamasa]
Et la Vie Continue (Abbas Kiarostami) [blu-ray Potemkine]
Avec le Vent (Mehdi Shadizadeh) [blu-ray Potemkine]
Au Travers des Oliviers (Abbas Kiarostami) [blu-ray Potemkine]
L'affaire Pasolini (David Grieco) [DVD Blaq Out]
The Man without a Past (Aki Kaurismaki) [DVD Artificial Eye]
Prix de Beauté (Augusto Genina) [DVD Cineteca Bologna]
Le Miroir (Jafar Panahi) [DVD Tamasa]
Sebastiane (Derek Jarman, Paul Humfress) [blu-ray BFI]
Donbass (Sergei Loznitsa) [blu-ray Montage]
Straight Shooting (John Ford) [blu-ray Eureka]
Haut Bas Fragile (Jacques Rivette) [blu-ray Potemkine]
Secret Défense (Jacques Rivette) [blu-ray Potemkine]
La Belgique Martyre (Charles Tutelier) (DVD Cinematek)
Night and the City (Jules Dassin) [blu-ray BFI]

Films revus :
Le Voleur de Bagdad (Raoul Walsh) [blu-ray Eureka]
Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophuls) [blu-ray Arrow Academy]
Raining in the Mountain (King Hu) [blu-ray Spetrum Films]
Last edited by higa on 24 May 21, 07:20, edited 32 times in total.
User avatar
Flavia
My Taylor is rich
Posts: 3735
Joined: 4 Jun 11, 21:27

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by Flavia »

Mai 2021

Film du mois

Image

Découvertes

Brève rencontre (1945 - David Lean) 8

Umberto D. (1952 - Vittorio De Sica) 7,5

Rocks (2020 - Sarah Gavron) 7
Frank & Lola (2016 - Matthew Ross) 7
Blackbird (2019 - Roger Michell) 7
Affaire non classée (1991 - Michael Apted) 7

Solo pour deux (1984 - Carl Reiner) 6,5
L'incroyable Hulk (2008 - Louis Leterrier) 6,5

La chute de l'empire américain (2018 - Denys Arcand) 6
The nest (2020 - Sean Durkin) 6
Premiers pas dans la Mafia (1990 - Andrew Bergman) 6
Les beaux jours (2013 - Marion Vernoux) 6

Séries

Canal +

Antidisturbios (S1)
La guerre des mondes (S2)


Mes films du mois
Spoiler (cliquez pour afficher)
2011

FILM DE L'ANNEE - LA VIE EST BELLE

Juin : Mean Streets (Martin Scorsese)
Juillet : Waterloo Bridge (Mervyn LeRoy)
Août : Husbands (John Cassavetes)
Septembre : Le Charlatan (Edmund Goulding)
Octobre : Trois Camarades (Frank Borzage)
Novembre : La vie est belle (Frank Capra)
Décembre : Peter Ibbetson (Henry Hathaway)


2012

FILM DE L'ANNEE - LES CHAUSSONS ROUGES

Janvier : La chevauchée des bannis (André De Toth)
Février : La dernière fanfare (John Ford)
Mars : To be or not to be (Ernst Lubitsch)
Avril : Coups de feu dans la Sierra (Sam Peckinpah)
Mai : Un homme est passé (John Sturges)
Juin : Le temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
Juillet : Drive (Nicolas Winding Refn)
Août : Annie Hall (Woody Allen)
Septembre : The descendants (Alexander Payne)
Octobre : Ambre (Otto Preminger)
Novembre : Les chaussons rouges (M. Powell & E. Pressburger)
Décembre : Colonel Blimp (M. Powell & E. Pressburger)

2013

FILM DE L'ANNEE - LE FLEUVE

Janvier : Edge of Darkness (Lewis Milestone)
Février : La Maîtresse du lieutenant français (Karel Reisz)
Mars : Skyfall (Sam Mendes)
Avril : La victime (Basil Dearden)
Mai : La mélodie du bonheur (Robert Wise)
Juin : Queen Kelly (Erich von Stroheim)
Juillet : Le Fleuve (Jean Renoir)
Août : 3H10 pour Yuma (Delmer Daves)
Septembre : Trust (David Schwimmer)
Octobre : Fail-Safe (Sidney Lumet) & Les Fils de l'homme (Alfonso Cuarón)
Novembre : Mulholland Drive (David Lynch)
Décembre : La Liste de Schindler (Steven Spielberg)

2014

FILM DE L'ANNEE NAPHTA - TEMPETE A WASHINGTON

FILM DE L'ANNEE CONTEMPORAIN - THE YARDS

Janvier : The Last Picture Show (Peter Bogdanovich)
Février : Sonate d'Automne & Les Fraises Sauvages (Ingmar Bergman)
Mars : Little Odessa (James Gray)
Avril : 12 Years a Slave (Steve McQueen) & La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche)
Mai : Démineurs (Kathryn Bigelow) & Philomena (Stephen Frears)
Juin : A History of Violence (David Cronenberg) - Miller's Crossing (J. & E. Coen) - Paris, Texas (Wim Wenders)
Juillet : Prisoners (Denis Villeneuve) & Eaux Profondes (Michel Deville)
Août : The Yards (James Gray)
Septembre : Sorcerer (William Friedkin)
Octobre : Fenêtre sur Cour (Alfred Hitchcock)
Novembre : Les Ailes (William A. Wellman) & La Règle du Jeu (Jean Renoir)
Décembre : Tempête à Washington (Otto Preminger)

2015

FILM DE L'ANNEE NAPHTA - LA GRANDE VILLE

FILM DE L'ANNEE CONTEMPORAIN - GENS DE DUBLIN

Janvier : La Fille de Ryan (David Lean)
Février : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski)
Mars : Gens de Dublin (John Huston)
Avril : La leçon de piano (Jane Campion)
Mai : Le trou (Jacques Becker)
Juin : Les raisins de la colère (John Ford)
Juillet : Le bon, la brute et le truand (Sergio Leone)
Août : 8 1/2 (Federico Fellini) & La grande ville (Satyajit Ray)
Septembre : Barry Lyndon (Stanley Kubrick)
Octobre : Solaris (Andreï Tarkovski)
Novembre : Les 7 samourais (Akira Kurosawa)
Décembre : Tout ce que le ciel permet (Douglas Sirk)

2016

FILM DE L'ANNÉE NAPHTA - L'ARMÉE DES OMBRES

FILM DE L'ANNÉE CONTEMPORAIN - HOPE

Janvier : Raphaël ou le débauché (Michel Deville)
Février : L'armée des ombres (Jean-Pierre Melville)
Mars : La dentellière (Claude Goretta)
Avril : Nobody Knows (Hirokazu Kore-eda)
Mai : Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin)
Juin : Le 7ème juré (Georges Lautner)
Juillet : Zatōichi (Takeshi Kitano)
Août : Une séparation (Asghar Farhadi)
Septembre : Hope (Lee Joon-ik)
Octobre : Memories of Murder (Bong Joon-ho)
Novembre : Blade Runner (Ridley Scott)
Décembre : Les vestiges du jour (James Ivory)

2017

FILM DE L'ANNÉE NAPHTA - 2001, l'ODYSSEE DE L'ESPACE

FILM DE L'ANNÉE CONTEMPORAIN - LA LIGNE ROUGE

Janvier : 2001 : l'odyssée de l'espace (Stanley Kubrick)
Février : Comancheria (David Mackenzie)
Mars : Nocturnal Animals (Tom Ford)
Avril : La dernière tentation du Christ (Martin Scorsese)
Mai : Parle avec elle (Pedro Almodovar)
Juin : L'Intégriste malgré lui (Mira Nair)
Juillet : Les affameurs (Anthony Mann)
Août : Pride (Matthew Warchus)
Septembre : La ligne rouge (Terrence Malick)
Octobre : Le retour (Andreï Zviaguintsev)
Novembre : Alien, le huitième passager (Ridley Scott)
Décembre : Shining (Stanley Kubrick)

2018

FILM DE L'ANNEE NAPHTA - UN APRES-MIDI DE CHIEN

FILM DE L'ANNEE CONTEMPORAIN - LES AFFRANCHIS

Janvier : Les affranchis (Martin Scorsese)
Février : Body Double (Brian de Palma)
Mars : Loin du paradis (Todd Haynes)
Avril : Et au milieu coule une rivière (Robert Redford)
Mai : Visages, villages (Agnès Varda & JR)
Juin : Un après-midi de chien (Sydney Lumet)
Juillet : Répulsion (Roman Polanski)
Août : Jeremiah Johnson (Sydney Pollack)
Septembre : Mission impossible (Brian de Palma)
Octobre : Hana-bi (Takeshi Kitano)
Novembre : Un jour sans fin (Harold Ramis)
Décembre : Traffic (Steven Soderbergh)


2019

FILM DE L'ANNEE NAPHTA - APOCALYPSE NOW

FILM DE L'ANNEE CONTEMPORAIN - MEKTOUB, MY LOVE : CANTO UNO

Janvier : First Man (Damien Chazelle)
Février : Mektoub, my love : canto uno (Abdellatif Kechiche)
Mars : Rebecca (Alfred Hitchcock)
Avril : Du rififi chez les hommes (Jules Dassin)
Mai : Green book (Peter Farrelly)
Juin : L'aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz)
Juillet : Le groupe (Sidney Lumet)
Août : Apocalypse Now (Francis Ford Coppola)
Septembre : Le fils de Jean (Philippe Lioret)
Octobre : Pupille (Jeanne Herry)
Novembre : Funny Girl (William Wyler)
Décembre : Once upon a time... in Hollywood (Quentin Tarantino)

2020

FILM DE L'ANNEE NAPHTA - Mort d'un pourri (Georges Lautner)

FILM CONTEMPORAIN - Les misérables (Ladj Ly)

Janvier : La loi du marché (Stéphane Brizé)
Février : The fortress (Hwang Dong-hyeok)
Mars : Une intime conviction (Antoine Raimbault)
Avril : La bataille du rail (René Clément)
Mai : Mort d'un pourri (Georges Lautner)
Juin : A cause d'un assassinat (Alan J.Pakula)
Juillet : Nickelodeon (Peter Bogdanovich)
Août : La folle ingénue (Ernst Lubitsch)
Septembre : Le flambeur (Karel Reisz)
Octobre : Les misérables (Ladj Ly)
Novembre : Un homme qui me plait (Claude Lelouch)
Décembre : Le traitre (Marco Bellocchio)

2021

Janvier : Aliens le retour (James Cameron)
Février : Vivre pour vivre (Claude Lelouch)
Mars : Absence de malice (Sydney Pollack)
Avril : Le dernier métro (François Truffaut)
Mai : Brève rencontre (David Lean)
Juin :
Last edited by Flavia on 31 May 21, 10:01, edited 8 times in total.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14585
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by Demi-Lune »

FILM DU MOIS DE MAI 2021

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS

JEANNE LA PUCELLE : LES BATAILLES / LES PRISONS (Jacques Rivette, 1994) — 7,5/10
MICHEL-ANGE (Andreï Kontchalovski, 2019) — 7/10
KANAL - ILS AIMAIENT LA VIE (Andrzej Wajda, 1957) — 7/10
TROIS VISAGES (Jafar Panahi, 2018) — 6,5/10
HYÈNES (Djibril Diop Mambéty, 1992) — 6/10
DAFT PUNK'S ELECTROMA (Thomas Bangalter & Guy-Manuel de Homem-Christo, 2006) — 6/10
BACKDRAFT (Ron Howard, 1991) — 5,5/10
MISTER BABADOOK (Jennifer Kent, 2014) — 5,5/10
LES MONSTRES (Dino Risi, 1963) — 5,5/10
AFFAIRE NON CLASSÉE (Michael Apted, 1991) — 5/10
EL PRESIDENTE (Santiago Mitre, 2017) — 5/10
DE ROUILLE ET D'OS (Jacques Audiard, 2012) — 4,5/10
À L'ABORDAGE ! (Guillaume Brac, 2020) — 4,5/10
WILL HUNTING (Gus Van Sant, 1997) — 4/10
PEPPERMINT FRAPPÉ (Carlos Saura, 1967) — 4/10
THE RIDER (Chloé Zhao, 2017) — 4/10
SNATCH : TU BRAQUES OU TU RAQUES (Guy Ritchie, 2000) — 3,5/10
THE GUILTY (Gustav Möller, 2018) — 3/10
GET OUT (Jordan Peele, 2017) — 2/10
AMERICAN SNIPER (Clint Eastwood, 2014) — 2/10
QUE DIOS NOS PERDONE (Rodrigo Sorogoyen, 2016) — 1,5/10
TOMB RAIDER (Roar Uthaug, 2018) — 1,5/10

FILMS REVUS

KAGEMUSHA, L'OMBRE DU GUERRIER (Akira Kurosawa, 1980) — 9/10
AFFREUX, SALES ET MÉCHANTS (Ettore Scola, 1976) — 9/10
RESERVOIR DOGS (Quentin Tarantino, 1992) — 8,5/10
CINEMA PARADISO (Giuseppe Tornatore, 1988) — 8,5/10
LE SEL DE SVANÉTIE (Mikhaïl Kalatozov, 1930) — 8/10
THE PLEDGE (Sean Penn, 2001) — 7,5/10
UNE AFFAIRE DE FAMILLE (Hirokazu Kore-eda, 2018) — 7,5/10
PAPILLON (Franklin J. Schaffner, 1973) — 7/10
LES NERFS À VIF (Martin Scorsese, 1991) — 6,5/10
ANA ET LES LOUPS (Carlos Saura, 1973) — 6,5/10

Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
mai 2016 : Gerry (Gus Van Sant, 2002)
juin 2016 : AKIRA (Katsuhiro Ōtomo, 1988)
juillet 2016 : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, 1988)
août 2016 : L'empire des sens (Nagisa Ōshima, 1976)
septembre 2016 : Nocturama (Bertrand Bonello, 2016)
octobre 2016 : El sicario, room 164 (Gianfranco Rosi, 2010)
novembre 2016 : La complainte du sentier (Satyajit Ray, 1955), L'invaincu (Satyajit Ray, 1956) & Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
décembre 2016 : La grande ville (Satyajit Ray, 1963)
janvier 2017 : Un homme et une femme (Claude Lelouch, 1966)
février 2017 : La pianiste (Michael Haneke, 2001)
mars 2017 : Happiness (Todd Solondz, 1998)
avril 2017 : Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
mai 2017 : Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway, 1982)
juin 2017 : Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971)
juillet 2017 : Épouses et concubines (Zhang Yimou, 1991)
août 2017 : Air doll (Hirokazu Kore-eda, 2009)
septembre 2017 : Twin Peaks The Return (David Lynch, 2017). Prix spécial pour Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev, 2017) & Trouble every day (Claire Denis, 2001)
octobre 2017 : The Square (Ruben Östlund, 2017) ex aequo avec Charulata (Satyajit Ray, 1964)
novembre 2017 : Prospero's books (Peter Greenaway, 1991)
décembre 2017 : La sentinelle (Arnaud Desplechin, 1992)
janvier 2018 : Le portrait interdit (Charles de Meaux, 2016)
février 2018 : Les cendres du temps Redux (Wong Kar-wai, 1994)
mars 2018 : Mektoub, my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
avril 2018 : pas de film du mois
mai 2018 : Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
juin 2018 : Convoi de femmes (William A. Wellman, 1951)
juillet 2018 : La ballade de Narayama (Shōhei Imamura, 1983)
août 2018 : Le bureau des légendes, saisons 1-3 (Eric Rochant, 2015-2017)
septembre 2018 : Burning (Lee Chang-dong, 2018) ex aequo avec Manille (Lino Brocka, 1975)
octobre 2018 : L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
novembre 2018 : Le sorgho rouge (Zhang Yimou, 1987)
décembre 2018 : L'obsédé (William Wyler, 1965)
janvier 2019 : An elephant sitting still (Hu Bo, 2018)
février 2019 : The pillow book (Peter Greenaway, 1996) ex aequo avec Un grand voyage vers la nuit (Bi Gan, 2018)
mars 2019 : Threads (Mick Jackson, 1984)
avril 2019 : Tous les matins du monde (Alain Corneau, 1991)
mai 2019 : Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Apichatpong Weerasethakul, 2010)
juin 2019 : Un amour de Swann (Volker Schlöndorff, 1984) ex aequo avec Sexe, mensonges et vidéo (Steven Soderbergh, 1989)
juillet 2019 : So long, my son (Wang Xiaoshuai, 2019)
août 2019 : Boat people, passeport pour l'enfer (Ann Hui, 1982)
septembre 2019 : Tabou (Nagisa Ōshima, 1999)
octobre 2019 : Blow-Up (Michelangelo Antonioni, 1966)
novembre 2019 : Le cheval de Turin (Béla Tarr, 2011)
décembre 2019 : Kundun (Martin Scorsese, 1997)
janvier 2020 : Séjour dans les monts Fuchun (Gu Xiaogang, 2019)
février 2020 : Meurtre d'un bookmaker chinois (John Cassavetes, 1976)
mars 2020 : Nous ne vieillirons pas ensemble (Maurice Pialat, 1972)
avril 2020 : Le nouveau monde (Terrence Malick, 2005)
mai 2020 : The white dawn (Philip Kaufman, 1974)
juin 2020 : Zabriskie Point (Michelangelo Antonioni, 1970)
juillet 2020 : Le vase de sable (Yoshitarô Nomura, 1974)
août 2020 : L'été du démon (Yoshitarô Nomura, 1978)
septembre 2020 : Je veux juste en finir (Charlie Kaufman, 2020)
octobre 2020 : Kuroneko (Kaneto Shindō, 1968)
novembre 2020 : La déesse (Satyajit Ray, 1960)
décembre 2020 : Les nuits de Cabiria (Federico Fellini, 1957)
janvier 2021 : La chambre verte (François Truffaut, 1978)
février 2021 : Der fan (Eckhart Schmidt, 1982)
mars 2021 : Exotica (Atom Egoyan, 1994) ex aequo avec Le vénérable W. (Barbet Schroeder, 2017)
avril 2021 : Le temps des gitans (Emir Kusturica, 1988)
Last edited by Demi-Lune on 1 Jun 21, 19:57, edited 25 times in total.
User avatar
cinéfile
Accessoiriste
Posts: 1616
Joined: 19 Apr 10, 00:33
Location: Bourges

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by cinéfile »

Mai 2021

Découverts :

Scum (Clarke, 1979) 8/10
Les Lumières de la Ville (Chaplin, 1931) 7,5/10
Les Oiseaux de Passage (Guerra/Gallego, 2019) 7/10
Soy Cuba (Kalatozov, 1964) 7/10
Une Vie Secrète (Arregi/Garaño/Goenaga, 2020) 7/10
Faux Témoin (Hanson, 1987) 6,5/10
La Baie Sanglante (Bava, 1971) 6,5/10
Les Prédateurs (Scott, 1983) 6/10
Peppermint frappé (Saura, 1967) 6/10
Ana et les loups (Saura, 1973) 5/10

Courts métrages et autres
Le chant du styrène (Resnais, 1958) 8,5/10
Van Gogh (Resnais, 1947) 7/10
Gauguin (Resnais, 1950) 5/10

Revus :

El Presidente (Mitre, 2017) 8/10
Voyage à travers le cinéma français (Tavernier, 2016) 8/10
L.A. Confidential (Hanson, 1997) 7/10
Le Genou de Claire (Rohmer, 1970) 6,5/10
Mon Beau Père et Moi (Roach, 2000) 5/10
Last edited by cinéfile on 1 Jun 21, 07:57, edited 17 times in total.
User avatar
El Dadal
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5921
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by El Dadal »

MAI 2021

FILM DU MOIS
Image

  • Films découverts:
    _ Desert Hearts (Donna Deitch - 1985) Image
    _ Michel-Ange (Andrei Konchalovsky - 2020) Image
    _ Gosses de Tokyo (Yasujiro Ozu - 1932) Image
    _ Le Mans '66 (James Mangold - 2019) Image
    _ Barbarella (Roger Vadim - 1968) Image
    _ Cape et poignard (Fritz Lang - 1946) Image
    _ L'amour à la mer (Guy Gilles - 1964) Image
    _ The Last Movie (Dennis Hopper - 1971) Image
    _ Overlord (Julius Avery - 2018) Image
    _ La légende de Zatoïchi : la blessure (Shintaro Katsu - 1972) Image
    _ Passe ton bac d'abord (Maurice Pialat - 1978) Image
    _ L'enfer des tropiques (Robert Parrish - 1957) Image
    _ Mandibules (Quentin Dupieux - 2021) Image
    _ Drunk (Thomas Vinterberg - 2020) Image
    _ Gardiens de l'ordre (Nicolas Boukhrief - 2010) Image
    _ Black Sunday (John Frankenheimer - 1977) Image
    _ God Bless America (Bobcat Goldthwait - 2011) Image
    _ La mort caresse à minuit (Luciano Ercoli - 1972) Image
    _ The Machinist (Brad Anderson - 2004) Image
    _ The Man From Nowhere (Lee Jeong-beom - 2010) Image
    _ L'éternel mirage (Ingmar Bergman - 1947) Image
    _ La dame d'onze heures (Jean Devaivre - 1948) Image
    _ Macbeth (Justin Kurzel - 2015) Image
    _ Cellule 2455, couloir de la mort (Fred F. Sears - 1955) Image
    _ Army of the Dead (Zack Snyder - 2021) Image
  • Films revus:
    _ Police fédérale Los Angeles (William Friedkin - 1985) Image
    _ Laura (Otto Preminger - 1944) Image
    _ Eddie Murphy Raw (Robert Townsend - 1987) Image
    _ Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Sam Peckinpah - 1974) Image
    _ Le procès Paradine (Alfred Hitchcock - 1947) Image
    _ Le marginal (Jacques Deray - 1983) Image
Last edited by El Dadal on 31 May 21, 11:22, edited 15 times in total.
User avatar
littlebill
Electro
Posts: 882
Joined: 23 Nov 06, 17:00
Liste DVD

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by littlebill »

FILM DU MOIS

Image

Breezy (1973) Clint Eastwood


FILMS VUS
  • 1. Sherlock Holmes contre Jack l'Eventreur (1965) James Hill 6.5/10
    2. Jar City (2006) Baltasar Kormákur 6/10
    3. The Escape Artist (1982) Caleb Deschanel 7/10
    4. Enragé (2020) Derrick Borte 5.5/10
    5. Brève Rencontre (1945) David Lean 7.5/10
    6. Les Flics ne dorment pas la nuit (1972) Richard Fleischer 8.5/10
    7. Tueurs de flics (1979) Harold Becker 6/10
    8. Les Criminels (1960) Joseph Losey 6.5/10
    9. Le Festin de Babette (1987) Gabriel Axel 8/10
    10. Que Dios Nos Perdone (2016) Rodrigo Sorogoyen 8/10
    11. Oxygène (2021) Alexandre Aja 6/10
    12. Tenet (2020) Christopher Nolan 4/10
    13. The Nest (2020) Sean Durkin 7/10
    14. Breezy (1973) Clint Eastwood 8.5/10
    15. La Femme à la fenêtre (2021) Joe Wright 3.5/10
    16. Intrigo: Mort d'un auteur (2018) Daniel Alfredson 6.5/10
    17. Possessor (2020) Brandon Cronenberg 6/10
    18. Il marchait dans la nuit (1948) Alfred Louis Werker 7/10
    19. Anna (2019) Luc Besson 5/10
    20. Il bidone (1955) Federico Fellini 8/10
    21. El Presidente (2017) Santiago Mitre 6.5/10
    22. Gunman (2015) Pierre Morel 3/10
    24. Only God Can Judge Me (2017) Özgür Yıldırım 6/10
    25. The most beautiful couple (2018) Sven Taddicken 7/10
    26. K.O. (2017) Fabrice Gobert 6/10
    27. Allô, brigade spéciale (1962) Blake Edwards 7/10
    28. La Proie (1948) Robert Siodmak 7.5/10

SERIE/DOCUMENTAIRE
Spoiler (cliquez pour afficher)
Salamandre [saison 1] (2012) Ward Hulselmans 5.5/10
Unforgotten [saison 1] (2015) Chris Lang 6/10
Bloodlands [saison 1] (2021) Chris Brandon 5/10
The Girlfriend Experience [saison 3] (2021) Anja Marquardt (en cours)
Mare of Easttown [saison 1] (2021) Brad Ingelsby 7/10
Antidisturbios [saison 1] (2020) Rodrigo Sorogoyen 7.5/10
Amour fou (2020) Mathias Gokalp 6.5/10
La Guerre des Mondes [saison 2] (2021) Howard Overman 6/10
Le Sel de Svanétie (1930) Mikhail Kalatozov 6.5/10
Last edited by littlebill on 1 Jun 21, 01:05, edited 29 times in total.
ImageImageImage
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 24134
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by Jack Carter »

.
Last edited by Jack Carter on 14 May 21, 00:02, edited 1 time in total.
Image
patrouilleur loubard
Stagiaire
Posts: 44
Joined: 27 Jun 18, 16:29
Location: au ras des pâquerettes

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by patrouilleur loubard »

En mai, visionne ce qu'il te plaît.

Le film du mois ? Ca reste à voir.
Ca y est, c'est tout vu :

Image

- Hell or high water/Comancheria (2016) David Mackenzie...4/5
- At close range/Comme un chien enragé (1986) James Foley...3/5
- Le pacte des loups (2001) Christophe Gans...1/5
- The last sunset/El perdido (1961) Robert Aldrich...2/5
- Troy/Troie (2004) Wolfgang Petersen...1/5
- Khartoum (1966) Basil Dearden...3/5
- The missouri breaks/Missouri breaks (1976) Arthur Penn...3/5

0 Je suis venu, je l'ai vu, je n'aurais pas dû.
1 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été déçu.
2 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été plus ou moins convaincu.
3 Je suis venu, je l'ai vu, je n'ai pas été déçu.
4 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été ému.
5 Je suis venu, je l'ai vu, j'en ai pris plein la vue.

pat'
Last edited by patrouilleur loubard on 30 May 21, 18:48, edited 8 times in total.

Monsieur Naudin, vous faites sans doute autorité en matière de bulldozer, de tracteur et caterpillar, mais vos opinions sur la musique moderne et sur l'art en général, je vous conseille de ne les utiliser qu'en suppositoire.
- Michel Audiard -
C2302t
Electro
Posts: 830
Joined: 30 Nov 13, 17:40

Re: Votre film du mois de Mai 2021

Post by C2302t »

Découvertes

La grande parade de Michael Curtiz : 9,5/10

Barberousse d'Akira Kurosawa : 9/10

Edmond de Alexis Michalak : 8,5/10

Une balle nommée x de Jack Arnold : 8/10

Le syndrome chinois de James Bridges : 7,5/10
Umberto D de Vittorio De Sica : 7,5/10

Manille de Lino Brocka : 7/10
Dernier round de buster Keaton : 7/10
Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages : 7/10
Ne coupez pas de Shin'ichiro Ueda : 7/10
Les galettes de pont aven : 7/10
Wishmaster : 7/10
La caravane de feu : 7/10
Démon Slayer le train de l'infini : 7/10
City on fire de Ringo Lam : 7/10
Un colt pour 3 salopards de burt Kennedy : 7/10
Le bagarreur de Walter Hill : 7/10

Peppermint : 6,5/10
Class 1999 de Mark L. Lester : 6,5/10

Redécouvertes

Logan de James Mangold : 8,5/10

Papillon de Franklin J schaffner : 8/10

Iron Man de Jon Favreau : 7,5/10
Captain America de Joe Johnson : 7,5/10

Police story 2 : 7/10

Séries

Kingdom S2 (en cours) : 8/10
Z nation S3 : 6/10

Film de janvier : les misérables de Ladj Ly
Film de février : coup de tête de Jean Jacques Annaud
Film de mars : la petite boutique des horreurs de Franck Oz
Last edited by C2302t on 1 Jun 21, 08:52, edited 17 times in total.