Votre film du mois de Juin 2020

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8751
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by feb »

JUIN 20

Ichi, la femme samouraï (Fumihiko Sori, 2008) - 4
Last edited by feb on 8 Jun 20, 21:09, edited 1 time in total.
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
-magik-
Doublure lumière
Posts: 497
Joined: 7 Mar 19, 19:07

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by -magik- »

Film du mois



Films découverts

Le Manoir de la peur (A. Machin & H. Wulschleger - 1924) 7.5/10
Le Passé (A. Farhadi - 2013) 7.5/10
When you’re strange (T. DiCillo - 2010) 7.5/10
Les Aventures d’un homme invisible (J. Carpenter - 1992) 7/10
La Cicatrice intérieure (P. Garrel - 1972) 7/10
Les Éblouis (S. Suco - 2019) 7/10
Evil dead 2 (S. Raimi - 1987) 7/10
Retour à Cold Mountain (A. Minghella - 2004) 7/10
Tokyo ! (M. Gondry, L. Carax & JH. Bong - 2008) 7/10
La Chasse sanglante (P. Collinson - 1974) 6.5/10
Le Coup du siècle (W. Friedkin - 1983) 6.5/10
Le Monde, la chair et le diable (R. MacDougall - 1959) 6.5/10
We are the best ! (L. Moodysson - 2014) 6.5/10
Chère Martha (S. Nettelbeck - 2001) 6/10
Dora et la cité perdue (J. Bobin - 2019) 6/10
Friedkin uncut (F. Zippel - 2018) 6/10
Garage (L. Abrahamson - 2008) 6/10
In a valley of violence (T. West - 2017) 6/10
QT8 : the first eight (T. Wood - 2019) 6/10
Driver (W. Hill - 1978) 5.5/10
La Grande cuisine (T. Kotcheff - 1978) 5.5/10
Magic Mike (S. Soderbergh - 2012) 5.5/10
La Théorie des dominos (S. Kramer - 1977) 5.5/10
Ultra pulpe (B. Mandico - 2018) 5.5/10
Bill & Ted’s excellent adventure (S. Herek - 1989) 5/10
Clockwise (C. Morahan - 1986) 5/10
Du jour au lendemain (P. Le Guay - 2006) 5/10
Les Jours et les nuits de China Blue (K. Russell - 1985) 5/10
Une famille à louer (JP. Améris - 2015) 5/10
Monos (A. Landes - 2020) 4/10
Arthur et la vengeance de Maltazard (L. Besson - 2009) 3/10
La Vérité si je mens ! Les Débuts (M. Munz & G. Bitton - 2019) 3/10

Films revus

Swimming pool (F. Ozon - 2003) 7.5/10
Toy story 4 (J. Cooley - 2019) 7/10
Forrest Gump (R. Zemeckis - 1994) 6.5/10
Sexe, mensonges et vidéo (S. Soderbergh - 1989) 6.5/10
Atlantide l’empire perdu (K. Wise & G. Trousdale - 2001) 6/10
Marley & moi (D. Frankel - 2009) 5.5/10
Arthur et les Minimoys (L. Besson - 2006) 5/10
Comment se faire larguer en 10 leçons (D. Petrie - 2003) 5/10
Lolo (J. Delpy - 2015) 3/10
Baise-moi (V. Despentes & C. Trinh Thi - 2000) 0/10

Séries

La Casa de papel - saison 1 en cours
Psych - saison 8 en cours

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2020 : La Femme d’à côté (F. Truffaut - 1981)
avril 2020 : Vivement dimanche ! (F. Truffaut - 1983)
mars 2020 : Blue Jay (A. Lehmann - 2016)
février 2020 : Quand passent les cigognes (M. Kalatozov - 1957)
janvier 2020 : Nymphomaniac - Director’s Cut (L. Von Trier - 2014)
décembre 2019 : Marriage story (N. Baumbach - 2019)
novembre 2019 : The Irishman (M. Scorsese - 2019)
octobre 2019 : Mustang (DG. Ergüven - 2015)
septembre 2019 : Little Odessa (J. Gray - 1995)
août 2019 : Face à la nuit (WD. Ho - 2019)
juillet 2019 : Parasite (JH. Bong - 2019)
juin 2019 : Rashōmon (A. Kurosawa - 1950)
mai 2019 : Une Affaire de famille (H. Kore-eda - 2018)
Last edited by -magik- on 1 Jul 20, 22:12, edited 6 times in total.
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9247
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by Joshua Baskin »

Juin 2020

Films découverts
Deux moi (Cédric Klapisch) : 4/10
Apprentis parents (Sean Anders) : 5,5/10
La nuit de la grande chaleur (Terence Fisher) : 5,5/10
Duelles (Olivier Masset-Depasse) : 5/10
Jumbo (Zoé Wittock) : 6/10
La nuit de la mort (Raphael Delpard) : 7/10
The wrong Missy (Tyler Spindel) : 5,5/10
A l'abordage (Guillaume Brac) : 8/10
17 Blocks (Davy Rothbart) : 8/10
Une fille facile (Rebecca Zlotowski) : 6/10
Le kiosque (Alexandra Pianelli) : 6,5/10
Slow Machine (Joe Denardo & Paul Felten) : 2/10
Crestone (Marnie Ellen Hertzler) : 4/10
Los conductos (Camilo Restrepo) / 2/10
La nuit venue (Frédéric Farrucci) : 6/10
Retiens Johnny (Simon Depardon, Arthur Verret, Baptiste Drouillac) : 7/10
A beautiful day in the neighboorhood (Marielle Heller) : 4/10
Da 5 bloods (Spike Lee) : 6/10
Portrait de la jeune fille en feu (Céline Sciamma) : 5/10
Perversion story (Lucio Fulci) : 7/10
7500 (Patrick Vollrath) : 6,5/10
Wedding nightmare (Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett) : 5/10
L'attaque du métro 123 (Tony Scott) : 6/10
La vertu des impondérables (Claude Lelouch) : 5/10


Films revus


Séries découvertes
Amicalement vôtre , Saison unique : en cours
Modern Family, Saison 9 : en cours
Jeffrey Epstein, pouvoir argent et perversion, Saison unique : 6/10
Space Force, Saison 1 : abandonnée
High Maintenance , Saison 1 : 6/10
High Maintenance , Saison 2 : en cours
Last edited by Joshua Baskin on 25 Jun 20, 14:31, edited 10 times in total.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14350
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by Demi-Lune »

FILM DU MOIS DE JUIN 2020

Image

FILMS DÉCOUVERTS OU REDÉCOUVERTS
  • ZABRISKIE POINT (Michelangelo Antonioni, 1970) — 8,5/10
    LE MÉTIER DES ARMES (Ermanno Olmi, 2001) — 7,5/10
    VERS UN DESTIN INSOLITE, SUR LES FLOTS BLEUS DE L'ÉTÉ (Lina Wertmüller, 1974) — 7/10
    LA LÉGENDE DE LA FORTERESSE DE SOURAM (Sergueï Paradjanov & Dodo Abachidze, 1984) — 7/10
    MODEL SHOP (Jacques Demy, 1969) — 6,5/10
    NEW ROSE HOTEL (Abel Ferrara, 1998) — 6/10
    INVISIBLE MAN (Leigh Whannell, 2020) — 5,5/10
    NEW YORK, 2 HEURES DU MATIN (Abel Ferrara, 1984) — 4/10
    POLICE STORY 3: SUPER COP (Stanley Tong, 1992) — 4/10
    COLOR OUT OF SPACE (Richard Stanley, 2019) — 3,5/10
    LE JEU DU FAUCON (John Schlesinger, 1985) — 3,5/10
    PATERSON (Jim Jarmusch, 2016) — 3/10
    INSTINCT DE SURVIE (Jaume Collet-Serra, 2016) — 2,5/10
    LES EXPERTS (Phil Alden Robinson, 1992) — 2/10
    28 JOURS PLUS TARD (Danny Boyle, 2002) — 1/10
    LA GRANDE CUISINE (Ted Kotcheff, 1978) — 0/10
FILMS REVUS
  • POLICE FÉDÉRALE, LOS ANGELES (William Friedkin, 1985) — 9/10
    FRENCH CONNECTION (William Friedkin, 1971) — 9/10
    LE CONVOI DE LA PEUR (William Friedkin, 1977) — 8,5/10
    DON GIOVANNI (Joseph Losey, 1979) — 7,5/10
    FRENCH CONNECTION 2 (John Frankenheimer, 1975) — 7/10
    LES CHIENS DE PAILLE (Sam Peckinpah, 1971) — 7/10
    ÉTAT DE SIÈGE (Costa-Gavras, 1972) — 7/10
    LADY SNOWBLOOD (Toshiya Fujita, 1973) — 6,5/10
    LES HUIT SALOPARDS (Quentin Tarantino, 2015) — 4/10
Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
août 2009 : Master and Commander (Peter Weir, 2003) ex aequo avec Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry, 2004)
septembre 2009 : Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992)
octobre 2009 : Les Frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) ex aequo avec 12 Hommes en colère (Sidney Lumet, 1957)
novembre 2009 : Entre le Ciel et l'Enfer (Akira Kurosawa, 1963)
décembre 2009 : Ring (Hideo Nakata, 1997)
janvier 2010 : Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento, 1996) ex aequo avec Inglourious Basterds (Quentin Tarantino, 2009)
février 2010 : The Cotton Club (Francis Ford Coppola, 1984). Prix spécial : Délivrance (John Boorman, 1972)
mars 2010 : Les Sept Samouraïs (Akira Kurosawa, 1954)
avril 2010 : Ratatouille (Brad Bird, 2007). Prix spécial pour La Bataille d'Alger (Gillo Pontecorvo, 1966) et Zombie (George Romero, 1978)
mai 2010 : Quand passent les cigognes (Mikhaïl Kalatozov, 1958)
juin 2010 : Le Mépris (Jean-Luc Godard, 1963)
juillet 2010 : Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1967)
août 2010 : La Reine Margot (Patrice Chéreau, 1994)
septembre 2010 : Le Voyeur (Michael Powell, 1960) ex aequo avec Memories of Murder (Bong Joon-ho, 2003)
octobre 2010 : Écrit sur du vent (Douglas Sirk, 1956)
novembre 2010 : Lolita (Stanley Kubrick, 1962)
décembre 2010 : Les Chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948) ex aequo avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957)
janvier 2011 : Pas de printemps pour Marnie (Alfred Hitchcock, 1964)
février 2011 : La Rumeur (William Wyler, 1961)
mars 2011 : Blue Velvet (David Lynch, 1986) ex aequo avec A la poursuite d'Octobre Rouge (John McTiernan, 1990). Prix spécial : TRON (Steven Lisberger, 1982)
avril 2011 : La Règle du jeu (Jean Renoir, 1939)
mai 2011 : Le Guépard (Luchino Visconti, 1963)
juin 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick, 2011)
juillet 2011 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Luchino Visconti, 1972)
août 2011 : L'Armée des Ombres (Jean-Pierre Melville, 1969) ex aequo avec Cure (Kiyoshi Kurosawa, 1997) ex aequo avec L'année dernière à Marienbad (Alain Resnais, 1961)
septembre 2011 : Do the right thing (Spike Lee, 1989)
octobre 2011 : Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1947). Prix spécial pour The Artist (Michel Hazanavicius, 2011) et Melancholia (Lars Von Trier, 2011)
novembre 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (Steven Spielberg, 2011)
décembre 2011 : La Fille de Ryan (David Lean, 1970). Prix spécial pour Mission : Impossible, Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)
janvier 2012 : Metropolis, version longue (Fritz Lang, 1927) ex aequo avec Les Parapluies de Cherbourg (Jacques Demy, 1964) ex aequo avec La Chute de l'Empire romain (Anthony Mann, 1964)
février 2012 : Octobre (Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1928)
mars 2012 : La lettre inachevée (Mikhaïl Kalatozov, 1959) ex aequo avec Tootsie (Sydney Pollack, 1982) ex aequo avec Dressé pour tuer (Samuel Fuller, 1982)
avril 2012 : Les Nibelungen (Fritz Lang, 1924)
mai 2012 : Guerre et Paix (Sergueï Bondartchouk, 1967)
juin 2012 : Cinéma Paradiso (Giuseppe Tornatore, 1989) ex aequo avec La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960)
juillet 2012 : Soy Cuba (Mikhaïl Kalatozov, 1964) ex aequo avec Kwaïdan (Masaki Kobayashi, 1964). Prix spécial pour Phase IV (Saul Bass, 1974)
août 2012 : L'Enfer blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & G. W. Pabst, 1929) ex aequo avec Pink Floyd The Wall (Alan Parker, 1982) ex aequo avec To be or not to be (Ernst Lubitsch, 1942) ex aequo avec Le Rayon vert (Éric Rohmer, 1986)
septembre 2012 : Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959)
octobre 2012 : La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1946) ex aequo avec L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot (Serge Bromberg, 2008)
novembre 2012 : Beau-père (Bertrand Blier, 1981)
décembre 2012 : Napoléon (Abel Gance, 1927). Prix spécial pour Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) et Un Américain à Paris (Vincente Minnelli, 1951)
janvier 2013 : Les enfants d'Hiroshima (Kaneto Shindo, 1952) ex aequo avec Chantons sous la pluie (Stanley Donen & Gene Kelly, 1952), L'Incompris (Luigi Comencini, 1966) et Zero Dark Thirty (Kathryn Bigelow, 2012)
février 2013 : Lincoln (Steven Spielberg, 2012). Prix spécial pour Le voleur de bicyclette (Vittorio De Sica, 1948) et les chorégraphies de Busby Berkeley
mars 2013 : The shop around the corner (Ernst Lubitsch, 1940) ex aequo avec A la Merveille (Terrence Malick, 2012)
avril 2013 : Solitude (Paul Fejos, 1928) ex aequo avec La symphonie nuptiale (Erich von Stroheim, 1928)
mai 2013 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci, 1970)
juin 2013 : Le passé (Asghar Farhadi, 2013). Prix spécial pour Le silence de la mer (Jean-Pierre Melville, 1947), Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) et Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)
juillet 2013 : Point limite (Sidney Lumet, 1964) ex aequo avec Que viva Mexico ! (Sergueï Mikhaïlovich Eisenstein, 1931). Prix spécial pour Dura lex (Lev Koulechov, 1926)
août 2013 : Miracle en Alabama (Arthur Penn, 1962) ex aequo avec L'innocent (Luchino Visconti, 1976). Prix spécial pour Une autre femme (Woody Allen, 1988), Un cœur en hiver (Claude Sautet, 1992) et Kramer contre Kramer (Robert Benton, 1979)
septembre 2013 : Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973). Prix spécial pour La source (Ingmar Bergman, 1960)
octobre 2013 : Le chat (Pierre Granier-Deferre, 1971). Prix spécial pour Incendies (Denis Villeneuve, 2010)
novembre 2013 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, 1982) ex aequo avec The immigrant (James Gray, 2013)
décembre 2013 : La peau (Liliana Cavani, 1981). Prix spécial pour Un homme parmi les loups (Carroll Ballard, 1983) et La femme défendue (Philippe Harel, 1997)
janvier 2014 : Le loup de Wall Street (Martin Scorsese, 2013) ex aequo avec Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio, 1982)
février 2014 : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson, 2014)
mars 2014 : Le dossier 51 (Michel Deville, 1978). Prix spécial pour L'aveu (Costa-Gavras, 1970), Meshes of the afternoon (Maya Deren, 1943), Trois femmes (Robert Altman, 1977) & Pharaon (Jerzy Kawalerowicz, 1966)
avril 2014 : Le convoi de la peur (William Friedkin, 1977)
mai 2014 : Maîtresse (Barbet Schroeder, 1975)
juin 2014 : Amour (Michael Haneke, 2012)
juillet 2014 : Salò ou les 120 journées de Sodome (Pier Paolo Pasolini, 1975) ex aequo avec Stalker (Andreï Tarkovski, 1979). Prix spécial pour La montagne sacrée (Alejandro Jodorowsky, 1973)
août 2014 : L’œuf de l'ange (Mamoru Oshii, 1985)
septembre 2014 : Les moissons du ciel (Terrence Malick, 1978)
octobre 2014 : La maman et la putain (Jean Eustache, 1973)
novembre 2014 : Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014) ex aequo avec La couleur de la grenade (Sergueï Paradjanov, 1968)
décembre 2014 : Les enfants loups, Ame et Yuki (Mamoru Hosoda, 2012)
janvier 2015 : Le chagrin et la pitié (Marcel Ophuls, 1969)
février 2015 : Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966)
mars 2015 : Before midnight (Richard Linklater, 2013). Prix spécial pour The baby of Mâcon (Peter Greenaway, 1993)
avril 2015 : L'avventura (Michelangelo Antonioni, 1960)
mai 2015 : Let's get lost (Bruce Weber, 1988)
juin 2015 : Vice-versa (Pete Docter & Ronnie Del Carmen, 2015)
juillet 2015 : Love (Gaspar Noé, 2015)
août 2015 : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... (Uli Edel, 1981)
septembre 2015 : Heimat, une chronique allemande (Edgar Reitz, 1984)
octobre 2015 : Avalon (Mamoru Oshii, 2001) ex aequo avec La dernière valse (Martin Scorsese, 1978)
novembre 2015 : -
décembre 2015 : La chambre interdite (Guy Maddin & Evan Johnson, 2015)
janvier 2016 : Danton (Andrzej Wajda, 1983)
février 2016 : Funny games (Michael Haneke, 1997)
mars 2016 : Homeland : Irak année zéro (Abbas Fahdel, 2015) ex aequo avec Évolution (Lucile Hadzihalilovic, 2015)
avril 2016 : Andreï Roublev (Andreï Tarkovski, 1966)
mai 2016 : Gerry (Gus Van Sant, 2002)
juin 2016 : AKIRA (Katsuhiro Ōtomo, 1988)
juillet 2016 : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, 1988)
août 2016 : L'empire des sens (Nagisa Ōshima, 1976)
septembre 2016 : Nocturama (Bertrand Bonello, 2016)
octobre 2016 : El sicario, room 164 (Gianfranco Rosi, 2010)
novembre 2016 : La complainte du sentier (Satyajit Ray, 1955), L'invaincu (Satyajit Ray, 1956) & Le monde d'Apu (Satyajit Ray, 1959)
décembre 2016 : La grande ville (Satyajit Ray, 1963)
janvier 2017 : Un homme et une femme (Claude Lelouch, 1966)
février 2017 : La pianiste (Michael Haneke, 2001)
mars 2017 : Happiness (Todd Solondz, 1998)
avril 2017 : Que le spectacle commence (Bob Fosse, 1979)
mai 2017 : Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway, 1982)
juin 2017 : Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg, 1971)
juillet 2017 : Épouses et concubines (Zhang Yimou, 1991)
août 2017 : Air doll (Hirokazu Kore-eda, 2009)
septembre 2017 : Twin Peaks The Return (David Lynch, 2017). Prix spécial pour Faute d'amour (Andreï Zviaguintsev, 2017) & Trouble every day (Claire Denis, 2001)
octobre 2017 : The Square (Ruben Östlund, 2017) ex aequo avec Charulata (Satyajit Ray, 1964)
novembre 2017 : Prospero's books (Peter Greenaway, 1991)
décembre 2017 : La sentinelle (Arnaud Desplechin, 1992)
janvier 2018 : Le portrait interdit (Charles de Meaux, 2016)
février 2018 : Les cendres du temps Redux (Wong Kar-wai, 1994)
mars 2018 : Mektoub, my love : canto uno (Abdellatif Kechiche, 2017)
avril 2018 : pas de film du mois
mai 2018 : Le joli mai (Chris Marker & Pierre Lhomme, 1963)
juin 2018 : Convoi de femmes (William A. Wellman, 1951)
juillet 2018 : La ballade de Narayama (Shōhei Imamura, 1983)
août 2018 : Le bureau des légendes, saisons 1-3 (Eric Rochant, 2015-2017)
septembre 2018 : Burning (Lee Chang-dong, 2018) ex aequo avec Manille (Lino Brocka, 1975)
octobre 2018 : L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
novembre 2018 : Le sorgho rouge (Zhang Yimou, 1987)
décembre 2018 : L'obsédé (William Wyler, 1965)
janvier 2019 : An elephant sitting still (Hu Bo, 2018)
février 2019 : The pillow book (Peter Greenaway, 1996) ex aequo avec Un grand voyage vers la nuit (Bi Gan, 2018)
mars 2019 : Threads (Mick Jackson, 1984)
avril 2019 : Tous les matins du monde (Alain Corneau, 1991)
mai 2019 : Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Apichatpong Weerasethakul, 2010)
juin 2019 : Un amour de Swann (Volker Schlöndorff, 1984) ex aequo avec Sexe, mensonges et vidéo (Steven Soderbergh, 1989)
juillet 2019 : So long, my son (Wang Xiaoshuai, 2019)
août 2019 : Boat people, passeport pour l'enfer (Ann Hui, 1982)
septembre 2019 : Tabou (Nagisa Ōshima, 1999)
octobre 2019 : Blow-Up (Michelangelo Antonioni, 1966)
novembre 2019 : Le cheval de Turin (Béla Tarr, 2011)
décembre 2019 : Kundun (Martin Scorsese, 1997)
janvier 2020 : Séjour dans les monts Fuchun (Gu Xiaogang, 2019)
février 2020 : Meurtre d'un bookmaker chinois (John Cassavetes, 1976)
mars 2020 : Nous ne vieillirons pas ensemble (Maurice Pialat, 1972)
avril 2020 : Le nouveau monde (Terrence Malick, 2005)
mai 2020 : The white dawn (Philip Kaufman, 1974)
Last edited by Demi-Lune on 3 Jul 20, 20:49, edited 30 times in total.
User avatar
El Dadal
Directeur photo
Posts: 5305
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by El Dadal »

JUIN 2020

FILM DU MOIS
Image


Films découverts:
  • _ Le vent fait son tour (Giorgio Diritti - 2005) Image
    _ The White Dawn (Philip Kaufman - 1974) Image
    _ Régénération (Raoul Walsh - 1915) Image
    _ La saignée (Claude Mulot - 1971) Image
    _ Silverado (Lawrence Kasdan - 1985) Image
    _ Da 5 Bloods (Spike Lee - 2020) Image
Films revus:
  • _ Il était une fois en Amérique (Sergio Leone - 1984) Image
    _ Ma femme est une actrice (Yvan Attal - 2001) Image
    _ Neuf semaines 1⁄2 (Adrian Lyne - 1985) Image
    _ Rien ne va plus (Claude Chabrol - 1997) Image
Last edited by El Dadal on 29 Jun 20, 13:15, edited 5 times in total.
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7586
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by 7swans »

FILMS :
(d) Lords of Chaos - Jonas Åkerlund : 7/10
(-) The Winner - Alex Cox : 4/10
(a) The Prophecy - Gregory Widen : 4.5/10
(a) The Prophecy 2 - Greg Spence : 4.5/10
(a) A Month by the Lake - John Irvin : 3/10
(-) À l'abordage - Guillaume Brac : 8/10
(o) Knives and Skin - Jennifer Reeder : 3/10
(o) Brothers in Arms - Paul Sanchez
(n) Balle perdue - Guillaume Pierret : 4/10
(-) 7 Chinese Brothers - Bob Byington : 7/10

RE :
(o) Platoon - Oliver Stone : 7/10

SÉRIES :
(o) Silicon Valley - Saison 2 : en cours.
(a) Battlestar Galactica - Saison 2 : en cours.

(o) Silicon Valley - Saison 1 : 6/10
(o) Veep - Saison 1 : 3/10
(a) Battlestar Galactica - Saison 1 : 6/10
Last edited by 7swans on 30 Jun 20, 14:37, edited 17 times in total.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.
Sybille
Assistant opérateur
Posts: 2003
Joined: 23 Jun 05, 14:06

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by Sybille »

JUIN 2020

FILM DU MOIS

L'aventure c'est l'aventure
-- Claude Lelouch

Image

DECOUVERTES
Nice girl ? (Seiter - 1941) : 7/10
The actress (Cukor - 1953) : 7.5/10
Kings go forth (Daves - 1958) : 7/10
L'homme sur la voie (Munk - 1957) : 7.5/10
Tenue de soirée (Blier - 1986) : 6/10
On aura tout vu (Lautner - 1976) : 5.5/10
L'aventure c'est l'aventure (Lelouch - 1972) : 7.5/10
L'emmerdeur (Molinaro - 1973) : 7/10

REVUS

MOIS PRECEDENTS
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 : Les contrebandiers de Moonfleet / Fritz Lang (1955)
Novembre 2006 : Heaven knows Mr Allison / John Huston (1957)
Décembre 2006 : La fille de Ryan / David Lean (1970)

Janvier 2007 : Le narcisse noir / Powell & Pressburger (1947)
Février 2007 : Le convoi des braves / John Ford (1950)
Mars 2007 : Cluny Brown / Ernst Lubitsch (1946)
Avril 2007 : Les fraises sauvages / Ingmar Bergman (1957)
Mai 2007 : La comtesse aux pieds nus / Joseph Mankiewicz (1954)
Juin 2007 : Umberto D / Vittorio de Sica (1951)
Juillet 2007 : Le tour du monde en 80 jours / Michael Anderson (1956)
Août 2007 : Night and the city / Jules Dassin (1950)
Septembre 2007 : Le jardin du diable / Henry Hathaway (1954)
Octobre 2007 : Miller's crossing / Joel & Ethan Coen (1990)
Novembre 2007 : The wind / Victor Sjöström (1928)
Décembre 2007 : Amarcord / Federico Fellini (1973)

Janvier 2008 : L'homme qui tua Liberty Valance / John Ford (1962)
Février 2008 : The lady Eve / Preston Sturges (1941)
Mars 2008 : Apocalypse now / Francis Ford Coppola (1979)
Avril 2008 : Manhattan / Woody Allen (1979)
Mai 2008 : La route des Indes / David Lean (1984)
Juin 2008 : Avanti ! / Billy Wilder (1972)
Juillet 2008 : The man from Laramie / Anthony Mann (1955)
Août 2008 : The clock / Vincente Minnelli (1945)
Septembre 2008 : A letter to three wives / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2008 : Ordet / Carl Theodor Dreyer (1954)
Novembre 2008 : Une partie de campagne / Jean Renoir (1936)
Décembre 2008 : Oliver ! / Carol Reed (1968)

Janvier 2009 : Le deuxième souffle / Jean-Pierre Melville (1966)
Février 2009 : Miss Pettigrew / Bharat Nalluri (2009)
Mars 2009 : Le fleuve sauvage / Elia Kazan (1960)
Avril 2009 : The servant / Joseph Losey (1964)
Mai 2009 : Un tramway nommé désir / Elia Kazan (1951)
Juin 2009 : Sur les quais / Elia Kazan (1954)
Juillet 2009 : Whatever works / Woody Allen (2009)
Août 2009 : White heat / Raoul Walsh (1949)
Septembre 2009 : Neverland / Marc Forster (2005)
Octobre 2009 : Under Capricorn / Alfred Hitchcock (1949)
Novembre 2009 : Westward the women / William Wellman (1951)
Décembre 2009 : Je suis un évadé / Mervyn LeRoy (1932)

Janvier 2010 : Bright Star /Jane Campion (2010)
Février 2010 : Sherlock Holmes / Guy Ritchie (2010)
Mars 2010 : L'Atalante / Jean Vigo (1934)
Avril 2010 : They drive by night / Raoul Walsh (1940)
Mai 2010 : Slightly Scarlet / Allan Dwan (1956)
Juin 2010 : Permission jusqu'à l'aube / John Ford & Mervyn LeRoy (1955)
Juillet 2010 : Monika / Ingmar Bergman (1953)
Août 2010 : Maris et femmes / Woody Allen (1992)
Septembre 2010 : 3.10 pour Yuma / Delmer Daves (1956)
Octobre 2010 : L'homme à la caméra / Dziga Vertov (1929)
Novembre 2010 : La règle du jeu / Jean Renoir (1939)
Décembre 2010 : L'ange de la rue / Frank Borzage (1928)

Janvier 2011 : Opening night / John Cassavetes (1977)
Février 2011 : Darling / John Schlesinger (1965)
Mars 2011 : The young Victoria / Jean-Marc Vallée (2009)
Avril 2011 : A matter of life and death / Michael Powell & Emeric Pressburger (1946)
Mai 2011 : Objective, Burma ! / Raoul Walsh (1945)
Juin 2011 : L'armée des ombres / Jean-Pierre Melville (1969)
Juillet 2011 : L'idiot / Akira Kurosawa (1951)
Août 2011 : Melancholia / Lars von Trier (2011)
Septembre 2011 : The tarnished angels / Douglas Sirk (1958)
Octobre 2011 : Scarface / Howard Hawks (1932)
Novembre 2011 : Bungalow pour femmes / Raoul Walsh (1956)
Décembre 2011 : Madame Bovary / Vincente Minnelli (1949)

Janvier 2012 : Sadie McKee / Clarence Brown (1934)
Février 2012 : La rue de la honte / Kenji Mizoguchi (1956)
Mars 2012 : La forteresse cachée / Akira Kurosawa (1958)
Avril 2012 : Bunny Lake is missing / Otto Preminger (1965)
Mai 2012 : Le visage / Ingmar Bergman (1958)
Juin 2012 : Le quai des brumes / Marcel Carné (1938)
Juillet 2012 : Charles mort ou vif / Alain Tanner (1969)
Août 2012 : Lettre d'une inconnue / Max Ophuls (1948)
Septembre 2012 : The world ten times over / Wolf Rilla (1963)
Octobre 2012 : Le juge et l'assassin / Bertrand Tavernier (1976)
Novembre 2012 : La flèche brisée / Delmer Daves (1950)
Décembre 2012 : All this and heaven too / Anatole Litvak (1940)

Janvier 2013 : The loneliness of the long distance runner / Tony Richardson (1962)
Février 2013 : Citizen Kane / Orson Welles (1941)
Mars 2013 : The innocents / Jack Clayton (1961)
Avril 2013 : Nuages flottants / Mikio Naruse (1955)
Mai 2013 : Day of the outlaw / André De Toth (1959)
Juin 2013 : City for conquest / Anatole Litvak (1940)
Juillet 2013 : Thé et sympathie / Vincente Minnelli (1956)
Août 2013 : Underworld U.S.A. / Samuel Fuller (1960)
Septembre 2013 : The man I love / Raoul Walsh (1947)
Octobre 2013 : The temptress / Fred Niblo (1926)
Novembre 2013 : Rain / Lewis Milestone (1932)
Décembre 2013 : Duel in the sun / King Vidor (1946)

Janvier 2014 : Back street / John Stahl (1932)
Février 2014 : Un amour éternel / Keisuke Kinoshita (1961)
Mars 2014 : Nous ne vieillirons pas ensemble / Maurice Pialat (1972)
Avril 2014 : Feu Mathias Pascal / Marcel L'Herbier (1926)
Mai 2014 : Europe 51 / Roberto Rossellini (1952)
Juin 2014 : Pat and Mike / George Cukor (1952)
Juillet 2014 : Easy living / Mitchell Leisen (1937)
Août 2014 : L'étrange aventurière / Frank Launder (1946)
Septembre 2014 : The hoodlum / Sidney Franklin (1919)
Octobre 2014 : Footsteps in the fog / Arthur Lubin (1955)
Novembre 2014 : Passion ardente / Kiju Yoshida (1967)
Décembre 2014 : La légende de Gösta Berling / Mauritz Stiller (1924)

Janvier 2015 : Beyond the forest / King Vidor (1949)
Février 2015 : The bride of Frankenstein / James Whale (1935)
Mars 2015 : The poor little rich girl / Maurice Tourneur (1917)
Avril 2015 : A farewell to arms / Frank Borzage (1932)
Mai 2015 : Le salaire de la peur / Henri-Georges Clouzot (1953)
Juin 2015 : Conte d'automne / Eric Rohmer (1998)
Juillet 2015 : Daïnah la métisse / Jean Grémillon (1931)
Août 2015 : Isadora / Karel Reisz (1968)
Septembre 2015 : Wings / William Wellman (1927)
Octobre 2015 : Yolanda and the thief / Vincente Minnelli (1945)
Novembre 2015 : Sparrows / William Beaudine (1926)
Décembre 2015 : Gloria / John Cassavetes (1980)

Janvier 2016 : Christopher Strong / Dorothy Arzner (1933)
Février 2016 : Heat and dust / James Ivory (1983) :: Portrait d'une enfant déchue / Jerry Schatzberg (1970)
Mars 2016 : Ball of fire / Howard Hawks (1941)
Avril 2016 : The arrangement / Elia Kazan (1969)
Mai 2016 : What price Hollywood ? / George Cukor (1932)
Juin 2016 : Reflections in a golden eye / John Huston (1967)
Juillet 2016 : Panique à Needle Park / Jerry Schatzberg (1971)
Août 2016 : The thief of Bagdad / Raoul Walsh (1924)
Septembre 2016 : Le feu follet / Louis Malle (1963)
Octobre 2016 : Up the junction / Peter Collinson (1968)
Novembre 2016 : Les larmes amères de Petra von Kant / Rainer Werner Fassbinder (1972)
Décembre 2016 : Muriel ou le temps d'un retour / Alain Resnais (1963)

Janvier 2017 : La vérité sur Bébé Donge / Henri Decoin (1952)
Février 2017 : Docteur Mabuse le joueur / Fritz Lang (1922)
Mars 2017 : Play girl / Frank Woodruff (1941)
Avril 2017 : Lilith / Robert Rossen (1964)
Mai 2017 : Le salon de musique / Satyajit Ray (1958)
Juin 2017 : Le cri / Michelangelo Antonioni (1957)
Juillet 2017 : L'avventura / Michelangelo Antonioni (1960)
Août 2017 : The dark angel / Sidney Franklin (1935)
Septembre 2017 : Hoodoo Ann / Lloyd Ingraham (1916)
Octobre 2017 : Charulata / Satyajit Ray (1964)
Novembre 2017 : Borderline / Kenneth Macpherson (1930)
Décembre 2017 : La corruption / Mauro Bolognini (1963)

Janvier 2018 : Blow-up / Michelangelo Antonioni (1966)
Février 2018 : La fin du jour / Julien Duvivier (1939)
Mars 2018 : Eros + Massacre / Kiju Yoshida (1969)
Avril 2018 : The L-shaped room / Bryan Forbes (1962)
Mai 2018 : L'éclipse / Michelangelo Antonioni (1962)
Juin 2018 : Pitfall / André De Toth (1948)
Juillet 2018 : Something to live for / George Stevens (1952)
Août 2018 : La notte / Michelangelo Antonioni (1961)
Septembre 2018 : Violence et passion / Luchino Visconti (1974)
Octobre 2018 : A page of madness / Teinosuke Kinugasa (1926)
Novembre 2018 : Trafic / Jacques Tati (1971)
Décembre 2018 : A report on the party and guests / Jan Nemec (1966)

Janvier 2019 : La dolce vita / Federico Fellini (1960)
Février 2019 : Le sacrifice / Andreï Tarkovski (1986)
Mars 2019 : Cry danger / Robert Parrish (1951)
Avril 2019 : Greed / Erich von Stroheim (1924)
Mai 2019 : Nightfall / Jacques Tourneur (1957)
Juin 2019 : Voyage sans retour / John Farrow (1950)
Juillet 2019 : Me and my gal / Raoul Walsh (1932)
Août 2019 : In a lonely place / Nicholas Ray (1950)
Septembre 2019 : House of strangers / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2019 : This could be the night / Robert Wise (1957)
Novembre 2019 : Pollock / Ed Harris (2000)
Décembre 2019 : Cinq soirées / Nikita Mikhalkov (1979)

Janvier 2020 : Une femme dont on parle / Kenji Mizoguchi (1954)
Février 2020 : Foolish wives / Erich von Stroheim (1922)
Mars 2020 : Twentieth Century / Howard Hawks (1934)
Avril 2020 : The rose tattoo / Daniel Mann (1955)
Mai 2020 : Get Carter / Mike Hodges (1971)
Juin 2020 : L'aventure c'est l'aventure / Claude Lelouch (1972)
Last edited by Sybille on 30 Jun 20, 09:39, edited 9 times in total.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22308
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by cinephage »

JUIN 2020

FILM DU MOIS:

L'année des 13 lunes, de Rainer Werner Fassbinder (1978) 9/10 - D'un pessimisme profond, hanté par la peur de vieillir et de la solitude, ce film à fleur de peau, écrit et tourné en quelques semaines, m'a donné l'impression d'un coup à l'estomac.

FILMS DECOUVERTS:
La rivière, de Tsai Ming-Liang (1997) 8/10 - Difficile de noter ce film passablement dérangeant dans sa thématique, d'autant plus que je ne suis pas certain d'avoir compris de quoi le film parlait...
King of Beggars, de Gordon Chan (1992) 7,5/10 - Stephen Chow trouve ici le style et le ton de ses films ultérieurs, tout en restant dans un film de kung-fu qui respecte beaucoup des codes du genre.
Sallah Shabati, d'Ephraim Kishon (1964) 4/10 - Classique de la comédie israélienne, qui a sans doute un intérêt historique et social, par sa critique mordante et plutôt fine des kibboutz. Néanmoins, j'ai surtout vu une comédie sans humour, sans personnage attachant, et à la mise en scène anonyme...
Le Diable et les dix commandements, de Julien Duvivier (1962) 7/10 - Certes, le film est un exercice de style, mais il a le mérite de réunir une palanquée de stars pour de petites apparitions, de Jean Carmet à Alain Delon, en passant par Fernandel ou Michel Simon. Et si le résultat est inégal, certains sketches sont de vrais petits bijoux d'écriture.
Parking, de Mong-Hong Chung (2008) 7,5/10 - Sorte de After Hours à la taiwanese, où un homme ne peut prendre sa voiture, il y a toujours une voiture en double-file qui le bloque. Sur ce concept un peu capillotracté, le cinéaste parvient à broder une intrigue solide, assez émouvante, avec des personnages qui fonctionnent bien. Très intéressant.
Zama, de Lucretia Martel (2017) 8/10 - Superbe récit d'exil, à la fois exotique et teinté d'aventure. Probablement mon film préféré de cette réalisatrice.
Forte, de Katia Lewkowicz (2020) 7,5/10 - Une comédie romantique assez classique sur le fond, mais bien écrite et qui doit beaucoup à son trio au casting, notamment Melha Bedia, qui porte le film sur les épaules sans faillir.
Vivre, de Zhang Yimou (1994) 8/10 - L'histoire d'une famille des années 40 aux eighties, dans un récit très humain, fort, et souvent émouvant. Un grand film.
David Holzman's Diary, by Jim McBride (1967) 7/10 - Sorte de faux documentaire en mode d'auto-fiction, plutôt malaisant par moments, drôles par d'autres, mais intéressant dans son questionnement de l'image. Le film pourrait préfigurer certains journaux sur youtube...
La vie aquatique, de Wes Anderson (2004) 7,5/10 - Trop ambitieux, peut-être, le film mélange covers brésiliens de David Bowie, animations faites par Henry Selick, et file la métaphore de l'océanographie comme équivalent de la mise en scène d'un film. L'ensemble reste bourré de fantaisie et de comédiens qui s'amusent beaucoup.
L'assassin, d'Elio Petri (1961) 7,5/10 - Petri, dans ce film-enquête, nous fait le portrait d'un individu arriviste, égoïste, cynique. Mastroianni le campe à la perfection.
City of Life and Death, de Lu chuan (2009) 8/10 - Dans un magnifique travail de reconstitution, Chuan évoque les massacres de Nanjing en 1938 sous l'occupation japonaise. Très rude et remarquablement filmé.
Daughters of the dust, de Julie Dash (1991) 6/10 - Un joli projet sur une culture afro-américaine, les Gullahs. La photo est assez belle, mais l'ensemble est un peu figé, et le récit reste un prétexte à un discours militant, certes juste, mais un peu trop didactique.
Brahms: The Boy II, de William Brent Bell (2020) 3/10 - Bell parvient à tomber dans tous les pièges que le premier film avait réussi à éviter, c'est un véritable tour de force. Mention spécial à l'aboiement de Katy Holmes, qui m'a fait pleurer de rire...
Alice dans les villes, de Wim Wenders (1974) 8/10 - La sècheresse de ton de Wenders s'accorde parfaitement à ce récit de rencontre improbable entre une enfant au bagout formidable et cet auteur narcissique en manque d'inspiration. La photo est superbe, le film prend son temps, mais tout est juste ici.
La malédiction de la mouche, de Don Sharp (1965) 4/10 - Suite peu inspirée, inutilement étirée et souvent ridicule (les personnages chinois, les maquillages paresseux)...
Le moulin des supplices, de Giorgio Ferroni (1960) 7,5/10 - Une ambiance gothique très réussie, une intrigue certes convenue, mais toujours réjouissante et bien menée. Un classique de l'horreur transalpine.
Night of the Eagle, de Sidney Hayers (1962) 8/10 - Un excellent petit film fantastique, sur la sorcellerie "domestique", bourré d'idées visuelles et tiré d'un roman de Fritz Leiber (Richard Matheson est d'ailleurs au script...).
Boat People, de Ann Hui (1982) 9/10 - Un film majeur sur le journalisme et l'engagement, et un chef d'oeuvre, qui plus est. Mon admiration pour Ann Hui s'accroit de film en film.
Black Magic 2, de Meng Hua Ho (1976) 6,5/10 - Film d'exploitation ludique, qui joue sur les codes des films d'envoutement, avec un poil d'érotisme de bon aloi.
Le lac aux oies sauvages, de Yi'nan Diao (2019) 7,5/10 - Un polar atypique, assez lent, mais au coeur de la Chine contemporaine. Très beau travail sur l'éclairage de nuit.
Filles de joie, de Frédéric Fonteyne & Anne Paulicevich 7,5/10 - Entre drame social et récits humains du quotidien d'un groupe de femmes qui se prostituent, un film assez touchant.
L'amour à la ville, de Michelangelo Antonioni, Federico Fellini, Alberto Lattuada, Carlo Lizzani, Francesco Maselli, Dino Risi, & Cesare Zavattini (1953) 7/10 - Film à sketches, au croisement du néo-réalisme et de la comédie italienne à venir. Le commencement d'une nouvelle ère du cinéma italien, aux récits sympathiques et variés.
L'ombre de Staline / Mr. Jones, de Agnieszka Holland (2019) 7/10 - Intéressante reconstitution historique, assez rigoureuse, pour un film au sujet de la famine ukrainienne, parfois un peu trop hiératique.
La communion / Boze Cialo, de Jan Komasa (2019) 8/10 - Profitant d'un quiproquo, un jeune délinquant se fait passer pour un prêtre. Sur cette base qui a nourrit plus d'une comédie, Jan Komasa propose, lui, un récit social et nourri de spiritualité, tout à fait intéressant et souvent fort bien filmé. Coup de coeur...
The Demon Inside, de Joey Moran (2017) 3/10 - Cumulant les clichés sans mesure, le film devient vite une vaste blague, mal jouée (Hilarant Joseph Rene), mal écrite (certains dialogues sont dignes d'un pastiche, assez drôle), et bourrée de jumpscare mal inspirants. En revanche, le production design et la photo sont intéressants, les intérieurs et les décors sont très réussis pour un film de cet acabit... Ca ne sauve pas le film.
The Last Waltz, de Martin Scorsese (1978) 8/10 - Concert culte aux guests innombrables, qui m'intéresse particulièrement dans la façon dont Scorsese monte en structurant sa séquences par la musique. Très chouette.
Billy le menteur, de John Schlesinger (1963) 6/10 - Sorte de portrait de caractère, tournant autour d'un jeune garçon oscillant entre imagination débordante et mythomanie... J'avoue avoir trouvé ce personnage assez peu attachant, voire limite agaçant.
Paris is burning, de Jennie Livinsgton (1990) 8,5/10 - Documentaire sur une sous-culture gay, noire et hispanique new-yorkaise, où l'on pratique des bals comme des défilés de mode, et où l'on s'affronte par des danses inspirées des magazines. Le documentaire entremêle portraits intimes et pédagogie éclairante, et reste comme un vibrant témoignage d'une période. Il aura contribué à l'extension de cette sous-culture dans de nombreuses communautés, et l'on comprend pourquoi tant son approche est humaine, inspirante, et vibrante.
First Reformed, de Paul Schrader (2017) 9/10 - Schrader revient sur ses interrogations spirituelles, et propose un film qui offre une reflexion profonde sur le monde, en même temps qu'un portrait de prêtre saisissant et très prenant. La parenté avec Taxi Driver saute aux yeux...
Prima della rivoluzione, de Bernardo Bertolucci (1964) 7/10 - Photo superbe, montage godardien avec faux raccords en rafales, préoccupations politiques et surtout sociales... J'aime bien le film, mais je reste un peu au dehors quand même.
Dalu / La grande route, de Yu Sun (1935) 7,5/10 - Film oscillant entre muet et périodes sonores, façon jazz singer. Ce récit patriotique sur des héros de la route a le mérite de se concentrer sur l'humanité de ses personnages, grandes gueules, entre le gourmand et le bagarreur, ce qui rend la partie où les japonais débarquent poignante, et très émouvante.
Devil Hunters, de Tony Liu (Chin-Ku Lu) 7,5/10 - Beaucoup d'action, un montage peut-être un peu trop hystérique à mon gout, d'ailleurs, mais les séquences sont rythmées et soutenues, et surtout assez variées. La séquence de la fin s'achève par une spectaculaire explosion qui, lors du tournage, a blessé les acteurs. Le cinéma de l'époque ne ménageait pas son casting.
After Midnight, de Jeremy Gardner & Christian Stella (2019) 6/10 - Intéressant dans sa mise en place, le film reste axé sur les dialogues, mais peine à donner de l'intérêt son élément fantastique, qui revient à la fin comme un pétard mouillé.
Hagazussa, de Lukas Feigelfeld (2017) 3/10 - Lent, le film interpelle surtout pour son absence d'histoire et laissera perplexe les rares spectateurs qui seront restés éveillés à la fin. La photo est magnifique, en revanche, la BO est assez réussie aussi. La mise en scène, elle, n'existe pas.
Silent Night, deadly night, de Charles E. Sellier Jr. (1984) 6/10 - Un slasher old-school, dont le ressort majeur est son utilisation de Noël pour cadre.
Monsieur, de Jean-Paul Le Chanois (1964) 7/10 - Du Gabin généreux, dans une comédie de moeurs le roi des banquiers se refait une vie en maître d'hotel. Mots d'auteur, comique de situation, pastille temporelle, ce petit film est très plaisant.
Mercy Black, de Owen Egerton (2019) 6/10 - Si le film n'évite pas certains clichés, son scénario est une reflexion intéressante sur le stress post-traumatique et offre quelques pistes originales. Dommage que les passages imposés du genre freinent le film...
Le rideau déchiré, d'Alfred Hitchcock (1966) 7/10 - Dans ce film d'espionnage un peu longuet, Hitch montre quelques moments virtuoses de suspense (le bus, le meurtre...), mais le déroulé est trop distendu, et Julie Andrews n'ajoute pas grand chose...

FILMS REVUS:
Ragtime, de Milos Forman (1981) 8/10 - Le grand spectacle de la reconstitution s'offre, magnifiquement, sur un grand écran. Je ne dirais pas que revoir ce film au cinéma est une redécouverte, mais que c'est un immense plaisir tout de même.
Odd Thomas, de Stephen Sommers (2013) 8/10 - Révision très plaisante, mais la personne à qui j'ai fait découvrir le film l'a détesté, rejetant en bloque l'ensemble des sous-intrigues autour du personnage de Thomas. Je persiste à trouver cette comédie d'aventures fantastique drôle et enlevée...


Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la /maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
) mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
mars 2013=Le bossu de Notre-Dame (Wise & Trousdale)
avril 2013=Comme des frères (Gélin)
mai 2013=Walkabout (Roeg)
juin 2013=Kekexili (Chuan)
juillet 2013=Doro no kawa (Oguri)
aout 2013=My Childhood (Douglas)
septembre 2013=Hoop Dreams (James)
octobre 2013=Pique-nique à Hanging Rock (Weir)
novembre 2013=Du rififi chez les hommes (Dassin)
decembre 2013=Heimat, chronique d'un rêve (Reitz)
janvier 2014=Hearts of Darkness: A Filmmaker's Apocalypse (Bahr & Hickenlooper)
fevrier 2014=The Grand Budapest Hotel (Anderson)
mars 2014=Voyage à Tokyo (Ozu)
avril 2014=Untel père et fils (Duvivier)
mai 2014=Seuls sont les indomptés (Miller)
juin 2014=Les harmonies Werckmeister (Tarr)
juillet 2014=La maison des geishas (Fukasaku)
aout 2014=The Act of Killing (Oppenheimer)
septembre 2014=White God (Mundruczó)
octobre 2014=Gone Girl (Fincher)
novembre 2014=Odd Man Out (Reed)
decembre 2014=Le retour (Zvyagintsev)
janvier 2015=Le Soleil brille pour tout le monde (Ford)
février 2015=Le vent (Sjostrom)
mars 2015=Eté précoce (Ozu)
avril 2015=The taking of Tiger Mountain (Hark)
mai 2015=Mad Max: Fury Road (Miller)
juin 2015=Vice versa (Docter)
juillet 2016=Johnny BelindaN(Negulesco)
aout 2015=Selon la loi (Koulechov)
septembre 2015=Gosses de Tokyo (Ozu)
octobre 2015=La baie sanglante (Bava)
novembre 2015=La vie passionnée de Vincent van Gogh (Minelli)
decembre 2015=La chanteuse de Pansori (Kwon-Taek)
janvier 2016=L'ange exterminateur (Bunuel)
février 2016=Le vieux Manoir (Stiller)
mars 2016=Un temps pour vivre, un temps pour mourir (Hsiao Hsien)
avril 2016=Vivre sa vie (Godard)
mai 2016=Nazarin (Bunuel)
juin 2016=Voyage à travers le cinéma français (Tavernier)
juillet 2016=Et tournent les chevaux de bois (Montgomery)
août 2016=Le festin de Babette (Axel)
septembre 2016=La region salvaje (Escalante)
octobre 2016=The Deep Blue Sea (Davies)
novembre 2016=La fille de Brest (Bercot)
decembre 2016=The Mermaid (Chow)
janvier 2017=Le cheval de Turin (Tarr)
fevrier 2017=Loving (Nichols)
mars 2017=The Lost City of Z (Gray)
avril 2017=Saving Sally (Liongoren)
mai 2017=The Tin Star (Mann)
juin 2017=Comme un torrent (Minnelli)
juillet 2017=Le monde lui appartient (Walsh)
aout 2017=Taking off (Forman)
septembre 2017=Trois pages d'un journal (Pabst)
octobre 2017=Long Weekend (Eggleston)
novembre 2017=Chasse au gang (de Toth)
decembre 2017=The Florida Project (Baker)
janvier 2018=Coco (Unkrich & Molina)
fevrier 2018=la forme de l'eau (del Toro)
mars 2018=L'arche russe (Sokourov)
avril 2018=Ready Player One (Spielberg)
mai 2018=Plaire, aimer et courir vite (Honoré)
juin 2018=Chambre avec vue (Ivory)
juillet 2018=Dragon Inn (Hu)
aout 2018=Green Fish (Lee Chang-Dong)
septembre 2018=Fanny et Alexandre (Bergman)
octobre 2018=Deux mains, la nuit (Siodmak)
novembre 2018=Paper Moon (Bogdanovitch)
decembre 2018=Next of Kin (Williams)
janvier 2019=Leto (Serebrennikov)
février 2019=Roma (Cuaron)
mars 2019=La symphonie nuptiale (Stroheim)
avril 2019=Little Monsters (Forsythe)
mai 2019=Sang et or (Panahi)
juin 2019=Le Mont Fuji et la lance ensanglantée (Uchida)
juillet 2019=Toy Story 4 (Cooley)
aout 2019=Midsommar (Aster)
septembre 2019=Adoration (du Welz)
octobre 2019=Seance on a wet afternoon (Forbes)
novembre 2019=Les vikings (Fleischer)
décembre 2019=Jallikattu (Lijo Jose Pellissery)
janvier 2020=1917 (Mendes)
février 2020=Elmer Gantry (Brooks)
mars 2020=Il était une fois en Anatolie (Ceylan)
avril 2020=Céline (Brisseau)
mai 2020=La residencia (Serrador)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 40833
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by Rockatansky »

Juin 2020

Films découverts

L'oeuvre sans auteur - Florian Henckel von Donnersmarck - 7,5/10
Coup de fouet en retour - John Sturges - 7,5/10
The Unthinkable - Victor Danell - 7,5/10
Les innocents - Jack Clayton - 7/10
Close encounters with Vilmos Zsigmond - Pierre Filmon - 7/10
Hugo Cabret - Martin Scorsese - 7/10
Le père de la mariée - Vincente Minelli - 7/10
Lost Soul: The Doomed Journey of Richard Stanley's Island of Dr. Moreau - David Gregory - 7/10
L'enfer blanc du Piz Palü - Arnold Franck & George Wilhelm Pabst - 6,5/10
Tess - Roman Polanksi - 6,5/10
La Taupe - Tomas Alfredson - 6,5/10
Mademoiselle - Park Chan-wook - 6,5/10
Le carrefour de la mort (Kiss of death) - Henry Hathaway - 6,5/10
L'étrangleur - Árpád Sopsits - 6/10
Cogan - Andrew Dominik - 6/10
Les yeux sans visage - George Franju - 6/10
Balle perdue - Guillaume Pierret - 6/10
Dieu seul le sait - John Huston - 6/10
Sur ordres du fûhrer - Enzo G Castellari - 6/10
La maison sur la colline - Robert Wise - 6/10
Robinson Crusoé sur Mars - Byron Haskin - 6/10
Friedkin Uncut - Francesco Zippel - 6/10
Hercule contre les vampires - Mario Bava - 6/10
La dernière rafale - William Keighley - 6/10
Burning - Lee Chang-dong - 6/10
Les Daleks envahissent la terre - Gordon Flemyng - 6/10
Le sixième continent - Kevin Connor - 6/10
Wild Rose - Tom Harper - 6/10
Koko-di, Koko-da - Johanes Nyholm - 5,5/10
Lords of Chaos - Jonas Âkerlund - 5,5/10
La peau de Bax - Alex Van Warmerdam - 5,5/10
Fences - Denzel Washington - 5,5/10
17 Blocks - Davy Rothbart - 5,5/10
Judex - George Franju - 5,5/10
Les éternels - Jia Zhangke - 5,5/10
Deux moi - Cedric Klapisch - 5,5/10
Vaudou - Jacques Tourneur - 5,5/10
Meurtre à bord - Joseph M. Newman - 5,5/10
New Mexico - Sam Peckinpah - 5/10
La féline - Jacques Tourneur - 5/10
La scandaleuse de Berlin - Billy Wilder - 5/10
La bataille de Marathon - Jacques Tourneur - 5/10
Alamo (version longue) - John Wayne - 5/10
Centre Terre : Septième continent - Kevin Connor - 5/10
Blindés - Nimbro Antal - 4,5/10
L'affaire Roman J. - Dan Gilroy - 4,5/10
France Société Anonyme - Alain Corneau - 4,5/10
Un condé - Yves Boisset - 4,5/10
Bad Samaritain - Dean Devlin - 4,5/10
Doctor Who et les Daleks - Gordon Flemyng - 4/10
Office Uprising - Lin Oeding - 4/10
Les cicatrices de Dracula - Roy Ward Baker - 4/10
Trance - Danny Boyle - 3,5/10
Le coup du siècle - Chris Addison - 3,5/10
Deal of Century - William Friedkin - 3,5/10

Films revus

Friday Night Lights - Saison 1 - 10/10
Luther - Saison 1 - 7,5/10
Luther - Saison 2 - 6,5/10
Driver - Walter Hill - 6/10
Ne le dis à personne - Guillaume Canet - 4,5/10
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
joe-ernst
Décorateur
Posts: 3724
Joined: 20 Mar 06, 15:11
Location:

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by joe-ernst »

JUIN 2020


Film du mois :

Image


Films découverts :

Die Abenteuer des Prinzen Achmed, de Lotte Reiniger : 7,5/10
Asphalt, de Joe May : 7,5/10
Die Austernprinzessin, d'Ernst Lubitsch : 6/10
Die Finanzen des Großherzogs, de Friedrich Wilhelm Murnau : 7/10
Die Frau, nach der man sich sehnt, de Curtis Bernhardt : 7,5/10
Der Gang in die Nacht, de Friedrich Wilhelm Murnau : 6,5/10
The Half-Breed, d'Allan Dwan : 6/10
L'histoire d'Adèle H., de François Truffaut : 5/10
Ich möchte kein Mann sein, d'Ernst Lubitsch : 6,5/10
Orlacs Hände, de Robert Wiene : 6,5/10
Phantom, de Friedrich Wilhelm Murnau : 7,5/10
Piccadilly, de Ewald André Dupont : 8/10
Schloss Vogelöd, de Friedrich Wilhelm Murnau : 6/10
Les soeurs Brontë, d'André Téchiné : 7/10
Der Student von Prag, de Henrik Galeen : 6,5/10
Unheimliche Geschichten, de Richard Oswald : 6/10
Zaza, d'Allan Dwan : 7/10
Zur Chronik von Grieshuus, d'Arthur von Gerlach : 6,5/10



Films revus ou redécouverts :





TV :

The Tenant of Wildfell Hall, de Mike Barker : 7/10



Film du mois, le récapitulatif :
Spoiler (cliquez pour afficher)
West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins (janvier 2008)
La harpe de Birmanie, de Kon Ichikawa (février 2008)
Iphigénie, de Michael Cacoyannis (mars 2008)
Douce, de Claude Autant-Lara (avril 2008)
Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (mai 2008)
La fille de l'amiral, de Roy Rowland (juin 2008)
Bellissima, de Luchino Visconti (juillet 2008)
Sciuscià, de Vittorio De Sica (août 2008)
Scarface, de Howard Hawks (septembre 2008)
La fureur de vivre, de Nicholas Ray (octobre 2008)
Un goût de miel, de Tony Richardson et Le narcisse noir, de Michael Powell et Emeric Pressburger (novembre 2008, ex-aequo)
Lettre d'une inconnue, de Max Ophuls (décembre 2008)
Colonel Blimp, de Michael Powell et Emeric Pressburger (janvier 2009)
Milk, de Gus Van Sant et Séraphine, de Martin Provost (février 2009, ex-aequo)
L'homme des vallées perdues, de George Stevens (mars 2009)
Justice est faite, d'André Cayatte (avril 2009)
Pour toi j'ai tué, de Robert Siodmak (mai 2009)
Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Mizoguchi (juin 2009)
L'aurore, de Friedrich Wilhelm Murnau (juillet 2009)
Winchester 73, d'Anthony Mann (août 2009)
Le plus sauvage d'entre tous, de Martin Ritt (septembre 2009)
Le ruban blanc, de Michael Haneke (octobre 2009)
La captive aux yeux clairs, de Howard Hawks (novembre 2009)
Peau d'âne, de Jacques Demy (décembre 2009)
Pépé le Moko, de Julien Duvivier (janvier 2010)
Miss Oyu, de Kenji Mizoguchi (février 2010)
Nos meilleures années, de Marco Tullio Giordana (mars 2010)
Ces messieurs dames, de Pietro Germi (avril 2010)
Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock (mai 2010)
AUCUN (juin 2010)
Chevaux de bois, de Rupert Julian et Erich von Stroheim (juillet 2010)
Le diable boiteux, de Sacha Guitry (août 2010)
AUCUN (septembre 2010)
Love, de Ken Russell (octobre 2010)
Topsy-Turvy, de Mike Leigh (novembre 2010)
Le marquis de Saint-Evremond, de Jack Conway (décembre 2010)
Incendies, de Denis Villeneuve (janvier 2011)
Une étoile est née, de George Cukor (février 2011)
Une si jolie petite plage, d'Yves Allégret (mars 2011)
Rabbit Hole, de John Cameron Mitchell (avril 2011)
Shakespeare Wallah, de James Ivory (mai 2011)
Le guépard, de Luchino Visconti (juin 2011)
The Beloved Rogue, d'Alan Crosland (juillet 2011)
America, America, d'Elia Kazan (août 2011)
Et maintenant, on va où ?, de Nadine Labaki (septembre 2011)
AUCUN (octobre 2011)
AUCUN (novembre 2011)
Le goût du saké, de Yasujirô Ozu (décembre 2011)
Le mécano de la General, de Buster Keaton (janvier 2012)
AUCUN (février 2012)
AUCUN (mars 2012)
AUCUN (avril 2012)
AUCUN (mai 2012)
Her Night of Romance, de Sidney Franklin (juin 2012)
AUCUN (juillet 2012)
AUCUN (août 2012)
Nouveau souffle, de Karl Markovics (septembre 2012)
Un singe en hiver, d'Henri Verneuil (octobre 2012)
Week-end, d'Andrew Haigh (novembre 2012)
Brighton Rock, de John Boulting (décembre 2012)
Yossi, d'Eytan Fox (janvier 2013)
Blancanieves, de Pablo Berger (février 2013)
AUCUN (mars 2013)
AUCUN (avril 2013)
Mulholland Drive, de David Lynch (mai 2013)
La grande bellezza, de Paolo Sorrentino (juin 2013)
L'inconnu du lac, d'Alain Guiraudie (juillet 2013)
AUCUN (août 2013)
AUCUN (septembre 2013)
La solitude du coureur de fond, de Tony Richardson (octobre 2013)
AUCUN (novembre 2013)
AUCUN (décembre 2013)
Pot-Bouille, de Julien Duvivier (janvier 2014)
AUCUN (février 2014)
AUCUN (mars 2014)
AUCUN (avril 2014)
L'armée du salut, d'Abdellah Taïa (mai 2014)
AUCUN (juin 2014)
RIEN (juillet 2014)
AUCUN (août 2014)
Pride, de Matthew Warchus (septembre 2014)
AUCUN (octobre 2014)
Der Kreis, de Stefan Haupt (novembre 2014)
AUCUN (décembre 2014)
AUCUN (janvier 2015)
Le passé se venge, de Robert Florey (février 2015)
AUCUN (mars 2015)
Le bal de la famille Anjo, de Kozaburo Yoshimura (avril 2015)
L'assassin sans visage, de Richard Fleischer (mai 2015)
AUCUN (juin 2015)
AUCUN (juillet 2015)
Les désarrois de l'élève Törless, de Volker Schlöndorff (août 2015)
The Outcast / The Broken Comandments (Hakai), de Kon Ichikawa (septembre 2015)
AUCUN (octobre 2015)
AUCUN (novembre 2015)
Raphaël ou le débauché, de Michel Deville (décembre 2015)
La lectrice, de Michel Deville (janvier 2016)
AUCUN (février 2016)
AUCUN (mars 2016)
AUCUN (avril 2016)
Julieta, de Pedro Almodovar (mai 2016)
AUCUN (juin 2016)
AUCUN (juillet 2016)
La chambre ardente, de Julien Duvivier (août 2016)
AUCUN (septembre 2016)
AUCUN (octobre 2016)
AUCUN (novembre 2016)
Morning for the Osone Family, de Keisuke Kinoshita (décembre 2016)
La La Land, de Damien Chazelle (janvier 2017)
AUCUN (février 2017)
Mapplethorpe: Look at the Pictures, de Fenton Bailey et Randy Barbato (mars 2017)
AUCUN (avril 2017)
AUCUN (mai 2017)
AUCUN (juin 2017)
AUCUN (juillet 2017)
AUCUN (août 2017)
Barbara, de Mathieu Amalric (septembre 2017)
The Square, de Ruben Oestlund (octobre 2017)
Ex Libris: The New York Public Library, de Frederick Wiseman (novembre 2017)
AUCUN (décembre 2017)
AUCUN (janvier 2018)
Call Me by Your Name, de Luca Guadagnino (février 2018)
Hostiles, de Scott Cooper (mars 2018)
AUCUN (avril 2018)
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré (mai 2018)
AUCUN (juin 2018)
AUCUN (juillet 2018)
AUCUN (août 2018)
AUCUN (septembre 2018)
AUCUN (octobre 2018)
AUCUN (novembre 2018)
Mary Poppins Returns, de Ron Marshall (décembre 2018)
AUCUN (janvier 2019)
AUCUN (février 2019)
AUCUN (mars 2019)
AUCUN (avril 2019)
Dolor y gloria, de Pedro Almodovar (mai 2019)
AUCUN (juin 2019)
AUCUN (juillet 2019)
AUCUN (août 2019)
AUCUN (septembre 2019)
AUCUN (octobre 2019)
AUCUN (novembre 2019)
Et puis nous danserons, de Levan Akin (décembre 2019)
AUCUN (janvier 2020)
AUCUN (février 2020)
Lawrence of Arabia, de David Lean (mars 2020)
AUCUN (avril 2020)
The Old Dark House, de James Whale (juin 2020)
Last edited by joe-ernst on 1 Jul 20, 09:03, edited 10 times in total.
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20656
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by Major Tom »

Image

LES FILMS DU DÉCONFINEMENT - JUIN 2020

FILMS VUS / FILMS REVUS
  • • Les Oiseaux (The Birds, Alfred Hitchcock - 1963) : 9 / 10
    • Delivrance (John Boorman - 1972) : 9 / 10

    • Point Break (Kathryn Bigelow, 1991) : 7 /10

    • The Afterman (Rob Van Eyck, 1985) : 4 / 10
L'été arrive, les terrasses rouvrent, et il vaut mieux se renseigner avant de commettre d'irréparables fautes de goûts et autres erreurs de débutants au moment de commander.
Pour ça, qui de mieux que James Bond pour de précieux conseils ?
  • «James Bond prit son premier verre de la soirée au Fouquet's. Ce n'était pas un verre digne de ce nom. Impossible de boire sérieusement dans des cafés français. Une terrasse au soleil, sur le trottoir, ce n'est pas l'endroit pour boire de la vodka, du whisky ou du gin. Une fine à l'eau c'est déjà assez sérieux, mais ça finit par vous monter à la tête sans avoir très bon goût. Un quart champagne ou un champagne à l'orange, c'est encore ce qu'il y a de mieux avant le déjeuner, mais le soir, un quart conduit à un second quart et une bouteille de champagne n'est pas un bon point de départ pour une soirée. Reste le Pernod, mais il faut le boire avec des copains et, de toute manière, Bond n'en avait jamais été grand amateur, car ce goût liquoreux lui rappelait son enfance. Non, dans les cafés, il faut boire le plus inoffensif dans ce ballet des apéritifs ; Bond commandait toujours le même : un américano ; Campari, Martini, avec un grand zeste de citron ou du siphon. En guise de siphon, il commandait toujours une bouteille de Périer, car, à son avis, employer une eau gazeuse de bonne qualité c'est encore la façon la moins coûteuse de relever un apéritif assez terne. Lorsque Bond était de passage à Paris, il s'en tenait invariablement aux mêmes adresses. Il descendait au Terminus Nord parce qu'il aimait les hôtels situés près des gares ; celui-ci était le moins prétentieux et le plus anonyme de tous. Il déjeunait au Café de la Paix, à la Rotonde ou au Dôme, parce que la cuisine lui paraissait convenable et parce que ça l'amusait d'observer les gens. Lorsqu'il avait envie d'un sérieux remontant, il allait au Harry's Bar, d'abord parce que l'alcool y était de première qualité et ensuite parce que lors de son premier séjour à Paris à l'âge de seize ans, il avait suivi les conseils du Continental Daily Mail et avait demandé au chauffeur de taxi de le conduire : "Sank Roo Dœ Noo." Cela avait été le point de départ d'une des plus mémorables soirées de sa vie, dont le sommet avait été la perte pour ainsi dire simultanée de sa virginité et de son portefeuille.»

    (Bons baisers de Paris ou James Bond en embuscade a.k.a From a View to a Kill, nouvelle extraite de For Your Eyes Only, Ian Fleming, 1960)
Vous l'avez compris, pour rêver et voyager un peu avant l'été, reprise du CYCLE JAMES BOND Image :
  • • James Bond Image contre Dr No (Dr. No, Terence Young - 1962) : 8 / 10
    • Goldfinger (Guy Hamilton - 1964) : 8 / 10

    • Jamais plus jamais (Never Say Never Again, Irvin Kershner - 1983) : 7 / 10
    • Bons baisers de Russie (From Russia With Love, Terence Young - 1963) : 7 / 10
    ...
Last edited by Major Tom on 1 Jul 20, 12:15, edited 13 times in total.
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Posts: 3334
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by Vic Vega »

Juin 2020


Film du mois
Marie-Octobre de Julien Duvivier


Films découverts
Marie-Octobre de Julien Duvivier 8/10
Les Carnets de route de Chuji de Ito Daisuke 8/10
Le Commissaire de Luigi Comencini 8/10
Le Jardin des Finzi-Contini de Vittorio De Sica 8/10
La Ciociara de Vittorio De Sica 8/10
Ça s'est passé à Rome de Mauro Bolognini 8/10
Le Geste Inexpliqué de Sumiko de Suzuki Shigeyoshi et Ota Yoneo 8/10
Europe 51 de Roberto Rossellini 8/10
Les Trois Mousquetaires de George Sidney 8/10
Les Sacrifiés de John Ford 8/10
On murmure dans la ville de Joseph L. Mankiewicz 8/10
Stella Dallas de King Vidor 8/10
Le Temps de mourir de Arturo Ripstein 8/10

The White Dawn de Philip Kaufman 7/10
Les Portes de la nuit de Marcel Carné 7/10
Un Carnet de Bal de Julien Duvivier 7/10
Metello de Mauro Bolognini 7/10
Du Soleil dans les Yeux de Antonio Pietrangeli 7/10
Men with guns de John Sayles 7/10
Quand la chair succombe de Mauro Bolognini 7/10
Boccace 70 de Vittorio De Sica, Federico Fellini, Mario Monicelli et Luchino Visconti 7/10
Merrily We Go to Hell de Dorothy Arzner 7/10
Baby, It's You de John Sayles 7/10
Traître sur commande de Martin Ritt 7/10

La Corruption de Mauro Bolognini 6/10
Kafka de Steven Soderbergh 6/10
L'Agent de Luigi Zampa 6/10
Détenu en attente de jugement de Nanni Loy 6/10
Valérie au pays des merveilles de Jaromil Jires 6/10
Ganga Bruta de Humberto Mauro 6/10
L’Attaque du train postal de Roberto Farias 6/10
Ultimatum de Hector Babenco 6/10
Pixote, la loi du plus faible de Hector Babenco 6/10

Larmes de joie de Mario Monicelli 5/10
Les Trois Mousquetaires de Fred Niblo 5/10

Black Belt de Nagasaki Shunichi 4/10
Le Célibataire de Antonio Pietrangeli 4/10
Passion Fish de John Sayles 4/10
Les Coulisses de l'exploit de John Sayles 4/10

The Terror Live de Kim Byung-Woo 3/10
La Dixième Victime de Elio Petri 3/10
Les Lèvres rouges de Harry Kümel 3/10


Séries TV


Films revus (Hors compétition)


Mes films du mois
Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
avril 2012=L'Insoumis (Alain Cavalier)
mai 2012=The Nickel Ride (Robert Mulligan)
juin 2012=Nightfall (Jacques Tourneur)
juillet 2012=Chasse au gang (André De Toth)
août 2012=Pitfall (André De Toth)
septembre 2012=Nashville (Robert Altman)
octobre 2012=Mandingo (Richard Fleischer)
novembre 2012=Typhoon Club (Somai Shinji)
décembre 2012=La Jetée (Chris Marker)
janvier 2013=Le Quatrième homme (Phil Karlson)
février 2013=La Brute revient au pays natal (Imamura Shohei)
mars 2013=Madame Bovary (Vincente Minnelli)
avril 2013=Le Père Noël A Les Yeux Bleus (Jean Eustache)
mai 2013=Kill me again (John Dahl)
juin 2013=Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
juillet 2013=Les Mauvaises Fréquentations (Jean Eustache)
août 2013=Ça chauffe au lycée Ridgemont (Amy Heckerling)
septembre 2013=Boire et déboires (Blake Edwards)
octobre 2013=A Petal (Jang Sun-woo)
novembre 2013=Echec à l'organisation (John Flynn)
décembre 2013=Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
janvier 2014= That day on the beach (Edward Yang)
février 2014=Une Sale histoire (Jean Eustache)
mars 2014=Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau)
avril 2014=Frankenweenie (1984) (Tim Burton)
mai 2014=La Chatte des montagnes (Ernst Lubitsch)
juin 2014=Solitude (Paul Fejos)
juillet 2014=Mon ami Ivan Lapchine (Alexeï Guerman)
août 2014=Enfants de salauds (André De Toth)
septembre 2014=Le Flambeur (Karel Reisz)
octobre 2014=Du Rififi chez les hommes (Jules Dassin)
novembre 2014=Metade Fumaca (Riley Yip)
décembre 2014=Monsieur Klein (Joseph Losey)
janvier 2015=Le Kimono Rouge (Samuel Fuller)
février 2015=The Beast to Die (Murakawa Toru)
mars 2015=Mafioso (Alberto Lattuada)
avril 2015=Dragon Inn (King Hu)
mai 2015=Génération Proteus (Donald Cammell)
juin 2015=Ryuji (Kawashima Toru)
juillet 2015=Paradis perdu (Abel Gance)
août 2015=Une Chambre en ville (Jacques Demy)
septembre 2015=Les Neuf Reines (Fabián Bielinsky)
octobre 2015= Requiem pour un massacre (Kato Tai)
novembre 2015=La Vérification (Alexeï Guerman)
décembre 2015=Du poison pour les fées (Carlos Enrique Taboada)
janvier 2016=Une Journée particulière (Ettore Scola)
février 2016=Double Destinée (Roberto Gavaldón)
mars 2016=Hoop Dreams (Steve James)
avril 2016=Marqué par la haine (Robert Wise)
mai 2016=Le Dernier Testament (Lyne Littman)
juin 2016=Belladonna (Yamamoto Eiichi)
juillet 2016=Les Forbans de la nuit (Jules Dassin)
août 2016=Coolie Killer (Terry Tong)
septembre 2016=Echos d'un sombre empire (Werner Herzog)
octobre 2016=Glengarry (James Foley)
novembre 2016=Le Chêne (Lucian Pintilie)
décembre 2016=La Femme à abattre (Bretaigne Windust et Raoul Walsh)
janvier 2017=Elephant (Alan Clarke)
février 2017=L'Emigrant (Charlie Chaplin)
mars 2017=La Maison dans l'ombre (Nicholas Ray)
avril 2017=The Magnificent Scoundrels (Lee Lik-chi)
mai 2017=Vivre vite (Carlos Saura)
juin 2017=La Passagère (Witold Sobocinski et Andrzej Munk)
juillet 2017=O.J. : Made in America (Ezra Edelman)
août 2017=L'Homme de la rue (Frank Capra)
septembre 2017=Sherlock Jr (Buster Keaton)
octobre 2017=Headhunters (Morten Tyldum)
novembre 2017=Le Corbeau (Henri-Georges Clouzot)
décembre 2017=Train de nuit (Jerzy Kawalerowicz)
janvier 2018=La Blessure (Ivan Passer)
février 2018=London (Patrick Keiller)
mars 2018=Gaslight (Thorold Dickinson)
avril 2018=Vorace (Antonia Bird)
mai 2018=Adua et ses compagnes (Antonio Pietrangeli)
juin 2018=Péché Mortel (John M. Stahl)
juillet 2018=Le Piège (Somai Shinji)
août 2018=Mémoires du sous-développement (Tomás Gutiérrez Alea)
septembre 2018=La Complainte du sentier (Satyajit Ray)
octobre 2018=Orochi (Futagawa Buntaro)
novembre 2018=1900 (Bernardo Bertolucci)
décembre 2018=La Croisière du Navigator (Donald Crisp et Buster Keaton)
janvier 2019=Je t'attendrai (Léonide Moguy)
février 2019=Trois couleurs : Rouge (Krzysztof Kieslowski)
mars 2019=Gueule d'amour (Jean Grémillon)
avril 2019=La Flibustière des Antilles (Jacques Tourneur)
mai 2019=Capitaine sans peur (Raoul Walsh)
juin 2019=Les Nus et les Morts (Raoul Walsh)
juillet 2019=Elle et Lui (1939) (Leo McCarey)
août 2019=La 317ème Section (Pierre Schoendoerffer)
septembre 2019=Meurtre mystérieux à Manhattan (Woody Allen)
octobre 2019=Guerre et Amour (Woody Allen)
novembre 2019=Matewan (John Sayles)
décembre 2019=Au Revoir, Mon Amour (Tony Au)
janvier 2020=Fiancées en folie (Buster Keaton)
février 2020=L’Affaire Mattei (Francesco Rosi)
mars 2020=Confession d’un commissaire de police au procureur de la république (Damiano Damiani)
avril 2020=Je suis un évadé (Mervyn LeRoy)
mai 2020=Les Feux d'Himatsuri (Yanagimachi Mitsuo)
Last edited by Vic Vega on 29 Jun 20, 21:01, edited 54 times in total.
ImageImageImageImage
User avatar
Papus
Assistant(e) machine à café
Posts: 174
Joined: 1 Jun 20, 13:48
Location: Entre parenthèses

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by Papus »

And the winner is...

Image

Découvertes:

1917 Sam Mendes 6/10
Le talentueux Mr.Ripley Anthony Minghella 7/10
Balle perdue Guillaume Pierret (netflix) 5/10
Da 5 bloods Spike Lee (netflix) 5/10
She's gotta have it Spike Lee (netflix) 6/10

Once again:

Les Fils de l'homme Alfonso Cuaron 8/10
Coup de tête Jean-Jacques Annaud 7/10
Père fils thérapie ! Émile Gaudreault 2/10
Le Kid Charlie Chaplin 8/10
Peau d'âne Jacques Demy 5/10
Les indestructibles 2 Brad Bird 9/10
No country for old men Joel & Ethan Coen 8/10
Le prénom Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte 4/10
Last edited by Papus on 2 Jul 20, 09:52, edited 15 times in total.
Films des mois précédents:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Juin 2020: Le talentueux Mr.Ripley Anthony Minghella
Juillet 2020: Le Traître Marco Bellocchio//Orca Michael Anderson//U turn Oliver Stone
Août 2020: Max et les ferrailleurs Claude Sautet/Missouri Breaks Arthur Penn/Miyamoto Musashi Tomu Uchida
Septembre 2020: Traqué William Friedkin
C2302t
Doublure lumière
Posts: 739
Joined: 30 Nov 13, 17:40

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by C2302t »

Film de juin :

Découvertes
La belle époque de Nicolas Bedos : 8,5/10
125 rue Montmartre de Gilles Grangier : 8,5/10

Le violent de Nicholas Ray : 8/10
Good Time : 8/10

Le Caire confidentiel : 7,5/10
Les grandes gueules de Robert Enrico : 7,5/10

Le Ruffian de José Giovanni : 7/10
Ex-machina d'Alex Garland : 7/10
Les moines lanciers du temple hozoin de tomu Uchida : 7/10
Maddigan de Don Siegel : 7/10

Ça partie 2 : 6,5/10
La baie sanglante de Mario Bava : 6,5/10

Meurtre au soleil de Guy Hamilton : 6/10

Redécouvertes

Spiderman 2 : 9/10

Spiderman de Sam Raimi : 8,5/10
Kenshin le vagabond : 8,5/10
Kenshin 2 : 8,5/10

Alien de Ridley Scott : 8/10
Speed de jan De Bont : 8/10
Vera Cruz de Robert Aldrich : 8/10

Séries


Film de janvier : les enfants du temps
Film de février : embrasse moi idiot
Film de mars : circonstances atténuantes
Film d'avril : la fille du désert
Film de mai : viva Zapata
Last edited by C2302t on 30 Jun 20, 17:04, edited 15 times in total.
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 18960
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Juin 2020

Post by gnome »

Film du mois :
Image


Joint Security Area (Park Chan Wook) 10/10 VO

Incubus (Leslie Stevens) 10/10 VO
Un des meilleurs films sur le paganisme que j'aie vu. Tourné dans un superbe noir et blanc, Stevens joue de l'espéranto pour installer un climat d'étrangeté très réussi renforcé par un score au diapason. Rarement à mon sens on n'aura décrit aussi bien le désir de corruption. Malgré le refus d'effets faciles, le film distille malgré tout un certain malaise dans sa dernière partie avec des apparitions suggérées mais menaçantes, une scène de viol osée pour l'époque... Reste un final que certains pourraient trouver trop facilement manichéen, mais ça ne retire rien à la capacité hypnotique de l'ensemble.

Ricky-Oh : The story of Ricky (Lam Nai-Choi) 10/10 BR VO

Funny Games (Michael Haneke) 10/10 DVD VO revu

Ichi the killer
(Takashi Miike) 9.5-10/10 DVD VO revu

Digging up the Marrow (Adam Green) 8/10 VO
Marrant faux documentaire avec un phénoménal Ray Wise persuadé de l'existence d'un monde souterrain peuplé de vrais monstres. le film aurait peut-être gagné à être un peu resserré et on sent qu'il a eu du mal à trouver une conclusion, mais c'est fun à regarder.

Kill Bill vol. 1 (Quentin Tarantino) 10/10 DVD VO revu
Kill Bill vol. 2 (Quentin Tarantino) 8.5/10 DVD VO revu

Hannibal : Les origines du mal (Peter Webber) 7.5-8/10 VO

Sex and fury (Norifumi Suzuki) 8.5/10 DVD VO

La grande cuisine (Ted Kotcheff) 8/10 TV VO
Un jeu de massacre jubilatoire aux dialogues ciselés.

Haute tension (Alexandre Aja) 8/10

Destination finale (James Wong) 8/10 VO revu

Manhunter (Michael Mann) 8/10 VO

White god (Kornél Mundruczó) 8/10 TV VO

Deepstar Six (MAL - Mutant Aquatique en Liberté)(Sean Cunningham) 7.5-8/10 VO

Shogun sadism (Yuji Makiguchi) 7.5-8/10 VO revu

Enfant 44 (Gabriel Espinoza) 7.5/10 TV VF
Un peu trop classique dans sa mise en image, mais l'intrigue est bien batie et relativement efficace.

Tokyo Fiancée (Stephan Liberski) 7/10
Liberski adapte Nothomb avec une belle sensibilité. Un beau film porté à bout de bras par la fraiche Pauline Etienne, mais qui aurait peut-être gagné à être un peu plus ramassé.

Hi, Mom (Brian de Palma) 7.5/10 VO

Die, monster die (Daniel Haller) 7.5/10 VO

Rien à déclarer (Danny Boon) 6-6.5/10 TV
Bienvenue chez les chtis avec ses défauts était une comédie populaire sympathique et efficace. Boon n'évite pas ici la caricature et s'il ménage de bons moments, peine à emporter complètement l'adhésion.

Out of the dark (Michael Schroeder) 6.5/10 VO

La cité de l'ombre (Gil Kenan) TV VF
Une bonne idée de scénario gâchée par un parti pris de mise en scène trop axé "famille" et jeunesse. Avec un traitement plus sérieur, le film aurait pu être plus enthousiasmant, surtout avec une distribution pareille.

Hellraiser : Hellseeker (Rick Bota) 4.5-5/10 VF
Le retour de Kirsty et du cube pour ancrer le film dans la mythologie hellraiser ne sauve pas ce thriller surnaturel à peine correct jouant sur la réalité et le rêve. Le dénouement sauve un peu les meubles, mais c'est du déjà vu 100 X. Bof.
Hellraiser : Deader (Rick Bota) 6/10 VF
Back to the basics avec une histoire empruntant un peu plus à la mythologie barkerienne avec sa recherche du plaisir dans la douleur. Bota prend un peu les forceps pour rattacher son film à la franchise, mais ça passe une peu mieux que dans le précédent. Dommage que l'esthétique téléfilm et l'interprétation moyenne gâchent un peu le potentiel d'une histoire ménageant des passages un peu plus glauques que dans les précédents.
Hellraiser : Hellworld (Rick Bota) 7/10 VF
Bota pour la troisième fois aux commandes d'un épisode de la franchise renouvelle un peu les choses. Un groupe de jeunes fans d'un jeu video basé sur le bouquin de Barker se retrouve deux ans après la mort de l'un d'eux à une fête organisée autour du jeu video. S'en suit un petit jeu de massacre sympathique slasher style. Soyons franc, c'est plus la forme que le fond qui divertit. Henricksen fait le job.
Hellraiser : Revelations (Víctor García) 4/10 VF
4/10 Pour le gore (pompé sur l'original et sa séquelle). Rien de neuf à l'horizon, un pinhead sans charisme pour le première fois joué par un autre acteur que Doug Bradley. Ca commence à sérieusement sentir le sapin pour les cénobites.
Hellraiser : Judgement (Gary J. Tunnicliffe) 2/10 VO
Ce coup-ci, je crois qu'on touche le fond. Les cénobites sont là pour la tapisserie et le décorum. C'est Hellraiser meets Se7en. En rajouter au forceps dans le malsain ne fait pas spécialement un bon film d'horreur. Pas grand-chose à sauver. C'est même vaguement chiant.

Speed racer (Warchowski brothers) 6/10 TV VF
Des séquences de course ludiques, mais qu'est-ce que ça fait mal aux yeux.

La tour sombre (Nikolaj Arcel) 6/10 TV VF

The dead next door (J.R. Bookwalter) 6/10 VO

Drive-in Massacre (Stu Segall) 4/10 VO

Cheerleader camp (John Quinn) 3/10 TV VF
L'exemple même du film massacré par sa VF. Traductions à côté de la plaque sans aucun rapport avec ce qui est dit vraiment, intonations ridicules... Là où la VF propulse un film comme Eaux troubles à des sommets assez insensés, ici, elle tire un film déjà à la base très moyen encore plus vers le bas.

Gamer (Mark Neveldine - Brian Taylor) 2/10 TV VO
Une bouillie imbuvable malgré un pitch intéressant.

Séries :
Narcos (saison 2) TV VO en cours
Breaking bad saison 2 DVD VO en cours
Screaming Queens saison 1 TV VF en cours
Last edited by gnome on 12 Aug 20, 17:54, edited 11 times in total.