Menu
Test blu-ray

Tendre est la nuit

BLU-RAY - Région B
BQHL Éditions
Parution : 27 / 2 / 2019

Image

Tendre est la nuit a bénéficié d'une restauration 4K initiée par le studio 20th Century Fox. La précision générale et plus particulièrement la définition y sont  remarquables. Elle s'atténue légèrement lors de quelques plans rapprochés de Jennifer Jones, il s'agit sans doute là d'un choix du chef opérateur Leon Shamroy de la faire paraître plus jeune en adoucissant l'image à l'aide d'un filtre diffuseur placé devant l'objectif de la caméra. Cette remarque étant faite, les plans larges de la Riviera sont splendides, proposant une quantité importante d'informations dans les arrière-plans. La colorimétrie est naturelle et nuancée. L'encodage accuse quelques limites, le vieux codec Mpeg2 a bien du mal à se faire discret, le grain paraît se figer à la limite du macroblock dans certains plans. Précisons que le film, qui dure 140 minutes, est proposé sur un Blu-ray simple couche, ceci expliquant cela. Une image somme toute correcte mais qui aurait pu atteindre l'excellence compte tenu de la qualité du matériel disponible.

Son

Cette édition propose un mixage stéréo qui n'est pas vraiment celui d'origine car les premiers films tournés en Cinémascope par la Fox était en fait mixés en 4.0. La belle partition signée Bernard Hermann bénéficie malgré tout d'une spatialisation agréable. Je suis un peu moins enthousiaste concernant les dialogues, les mixages multi-canaux de l'époque étant parfois approximatifs sur le placement des voix dans l'espace sonore avec parfois, également, une  réverbération étrange. La version française d'époque est moins ample et plus centrée sur le dialogues, sa qualité technique est tout à fait acceptable si l'on est un adepte du doublage.

Suppléments

L'unique supplément de cette édition est Jennifer Jones, l'indompatble captive, un livret de 28 pages signé Marc Toullec dèja présent dans l'édition Blu-ray de La Colline de l'adieu, rapide évocation du parcours de l'actrice de La Colline de l'adieu"étoile mystérieuse""personnalité unique et anticonformiste", dont la carrière, malgré le talent, ne peut être dissociée de l'influence du producteur David O. Selznick, véritable Pygmalion qui fera décoller sa carrière dès leur première collaboration : une relation d'abord professionnelle puis plus intime, mélange de protection et de mainmise, pour le meilleur parfois, mais également pour des déceptions. Jennifer Jones aura eu une vie émaillée de drames, faite de "hauts stratosphériques et de spectaculaires dégringolades", dont on retiendra surtout une filmographie associée à de grands réalisateurs et quelques rôles marquants, personnages juvéniles ou caractères plus matures : son premier grand succès, Le Chant de Bernadette, où elle est "une débutante si intense, si charismatique", le "rôle épineux" et objet de désir de Duel au soleilLe Portrait de Jennie où elle est "nimbée d'une aura magique"Madame Bovary, comme elle "quelqu'un de très romantique et plein de contradictions"...

En savoir plus

Disc Title: TENDRE_EST_LA_NUIT
Disc Size: 23 746 011 412 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00003.MPLS
Size: 23 420 424 192 bytes
Length: 2:26:32.700
Total Bitrate: 21,31 Mbps
Video: MPEG-2 Video / 19852 kbps / 1080p / 23,976 fps
Audio: English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps
Audio: French / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps
Subtitle: French / 32,490 kbps
Subtitle: French / 3,784 kbps

 

Par Jean-Marc Oudry (technique) et Stéphane Beauchet (suppléments) - le 28 mai 2019

Partenariat