Menu
Test blu-ray

Aprile

BLU-RAY - Région B
Studiocanal
Parution : 1 / 11 / 2020

Image

Suite des rééditions en Blu-ray de la filmographie de Nanni Moretti avec Aprile qui semble avoir été restauré en 4K chez l'Immagine ritrovata, en Italie, comme ce fût le cas de Journal intime dont le rendu y ressemble fortement, bien qu'aucune information n'ait été dévoilée. Hormis une très légère faiblesse d'encodage, un peu de posterisation (banding) sur les titrages du générique de début, cette nouvelle restauration apparaîtra magnifique à ceux qui attendent un rendu photochimique fidèle aux conditions de projections de l'époque. La définition est très convaincante, avec du détail et un léger grain fin non gommé, dans un ensemble immaculé et très stable. Rien de choquant niveau contraste, plutôt équilibrés, tandis que la colorimétrie se montre nuancée et surtout conforme aux propriétés de la pellicule. Pas de teintes trop saturées ou d'un modernisme élégant à l'oeil, mais une palette simplement naturelle, avec ce léger ton vert inhérent à la pellicule mais si souvent gommé arbitrairement - comme c'était un peu le cas sur le DVD du film sorti il y a bientôt vingt ans...

DVD Studiocanal (2004) vs. Blu-ray Studiocanal (2020) : 1 2 3 4 5 6 7

Son

La version italienne est proposée dans son mixage stéréo d'origine. Une stéréo qui ne se ressent, et encore, que pour certains passages musicaux. Les choix ont visiblement été assumés pour un travail neutre, proche du mono, sans spatialisation marquée. Reste un rendu très propre, assez détaillé, aux voix très claires, sans usures et bien équilibrées avec les ambiances. La version française est quasiment similaire, avec parfois une légère spatialisation supplémentaire pour certains arrière-plans d'ambiance.

Ce Blu-ray a été conçu pour être vendu à la fois en France, en Angleterre et en Allemagne. On trouve donc une version doublée en allemand, les sous-titrages qui vont avec ainsi qu'une version doublée en allemand (mais en mono).

Suppléments

Le cercle du cinéma : spécial Cannes (29 min - SD)
Extrait de l'émission de Bernard Rapp, variante du Cercle de minuit, diffusée sur France 2 en mai 1998, pendant le 51e Festival de Cannes. Nanni Moretti revient brièvement sur "l'expérience très positive" de membre du jury l'année précédente, la "curiosité humaine et professionnelle" qui le pousse à rassembler des images sur son pays, ou ses choix musicaux. Il raconte la fabrication particulière de ce "film-journal" sans scénario établi au départ ("très stimulant mais aussi très fatiguant"), construit au fur et à mesure, comme l'écrivain qui se relit régulièrement et modifie son travail en cours de route, avec des brouillons, selon ses idées et son inspiration. Un tournage qui aura duré quatre ans et qui aura permis au directeur de la photographie de tourner 6 autres films dans l'intervalle ! Etant son propre producteur, Moretti pouvait se permettre une telle liberté. Le producteur Maurice Bernart (Série noire, Thérèse, Western, J'embrasse pas...) évoque le "miracle" des thèmes qui ne cessent de se rejoindre dans le film, quand Jean-Pierre Limosin se demande à quel point le rendu "sur le vif" est préparé, construit. Un très bon entretien, rempli d'informations, ce qui compense un peu l'absence de véritables suppléments autour du film. Il est amusant de voir un Nanni Moretti un peu intimidé, comme s'il avait peur d'ennuyer, gêné qu'on donne autant de place à son film dans une émission de télévision.

En savoir plus

Taille du Disque : 31 425 104 189 bytes
Taille du Film : 25 896 351 744 bytes
Durée : 1:18:10.625
Total Bitrate: 44,17 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 37;81 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 37813 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Italian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1297 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit / DN -4dB)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1276 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: German / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1320 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit / DN -5dB)
Subtitle: French / 38,768 kbps
Subtitle: French / 3,016 kbps
* Subtitle: German / 43,764 kbps
Subtitle: German / 1,325 kbps
Subtitle: English / 33,737 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 15 juin 2021