Menu
Test blu-ray

Sherlock Junior

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 16 / 6 / 2020

Image

Après une première sortie-test en 2019 avec son édition des Fiancées en folie, Eléphant Films s'intéresse à de nouveaux titres issus du Keaton Project, le plan de restauration mené depuis 2015 par Cohen Media et la Cinémathèque de Bologne, autour des oeuvres de Buster Keaton tournées entre 1920 et 1928. Sherlock Junior a été restauré en 2015 en 4K (et non 2K comme indiqué sur la jaquette) par le laboratoire italien L'Immagine Ritrovata, à partir des meilleurs éléments retrouvés : un interpositif de première génération (détenu par Cohen Film Collection) complété, pour certains plans trop détériorés, par un internégatif de deuxième génération (lui aussi détenu par Cohen Film Collection) et une copie de sauvegarde troisième génération conservée au Harvard Archive. L'intertitre final a été reconstitué à partir des photogrammes d'une autre copie de troisième génération.

Comme pour Fiancées en folie, la qualité des images force le respect. Si l'on peut parfois (mais rarement) sentir le passage d'une source à l'autre, les éléments sont heureusement en bon état, finalement peu abîmés par rapport à l'âge du film (96 ans !), et pour un rendu très homogène. Un nettoyage numérique assez minutieux a été effectué, même s'il reste encore des traces du temps, quelques griffures discrètes ou des rayures verticales furtives (sauf une, plus insistante). Le confort de visionnage est accentué par la qualité de définition et le niveau de détail, globalement impressionnants, associés à une grande stabilité des cadres. Pour des éléments photochimiques de cet âge (encore une fois), l'étalonnage équilibré et ses solides nuances de gris sont plutôt appréciables, d'autant que les pulsations de luminosité ou de contraste ont été là aussi stabilisées numériquement. La texture argentique d'origine est conservée, avec un grain bien organique qui n'a pas été atténué par des maladresses d'encodage.

De bonnes conditions de visionnage que l'on retrouve également pour le court-métrage Malec l'insaisissable, proposé dans les suppléments, qui a bénéficié d'une restauration scannée en 4K en 2017, à partir de deux "marrons" de deuxième génération conservés par la Cohen Film Collection. Le résultat est proche de Sherlock Junior, avec une précision cependant un peu moindre. On sent davantage que la pellicule a traversé le siècle non sans quelques difficultés, les images sont plus rayées par exemple, mais les outrages du temps sont largement compensés par l'efficacité des travaux numériques.

Son

Sherlock Junior est la quatrième composition de Timothy Brock pour un film de Buster Keaton. Enregistrée en juillet 2015, elle est interprétée par l'orchestre du Teatro Comunale di Bologna. Le score, plutôt efficace et fidèle à l'ambiance traditionnelle des musiques du muet, bénéficie d'un bon rendu. Sans spatialisation particulière, il s'agit d'un mono très propre, cristallin et dénué d'impuretés.

Suppléments

Séquences commentées par Nachiketas Wignesan (23 min - 1080i)
Nachiketas Wignesan, enseignant en cinéma, fait une rapide présentation du cinéma de Buster Keaton et de son troisième long métrage, Sherlock Junior, explique sa courte durée ou cite des films plus récents qui s'en sont inspirés (La Rose pourpre du Caire ou Last Action Hero). Il analyse ensuite quelques scènes du film qui montrent la volonté de Keaton de "filmer un rêve" et passer à travers l'écran de cinéma. L'acteur-réalisateur se moque ici des films bourgeois soporifiques et surprend le spectateur avec ce héros rejeté par les décors du film projeté ou avec des tours de magie improbables, "l'extraordinaire qu'on n'attendait pas".


Malec l'insaisissable - The Goat (25 min - 1080p)
Un court-métrage de Buster Keaton sorti en 1921, dans lequel l'acteur se montre déjà adepte des courses-poursuite endiablées.

On trouve plusieurs bandes-annonces éditées par Eléphant Films : la salve Keaton 2020 (1 min 23 - 1080p), Les Fiancées en folie (1 min 17 - 1080p), L'Homme qui rit (1 min 19 - 1080p) et La Féérie du jazz (3 min 15 - 1080p).


Signalons enfin que la jaquette est réversible, et qu'elle propose les affiches originales américaines de Sherlock Junior et Malec l'insaisissable.

En savoir plus

Taille du Disque : 22 391 255 424 bytes
Taille du Film : 11 093 710 272 bytes
Durée : 0:44:40.500
Total Bitrate: 33,11 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 30,21 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 30216 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1297 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 3,932 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 31 août 2020