Menu
Test blu-ray

Miracle à l'italienne

BLU-RAY - Région All
Studiocanal
Parution : 30 / 9 / 2020

Image

Le numéro 27 de la collection Make My Day, supervisée par Jean-Baptiste Thoret, réunit deux films italiens : Miracle à l'italienne (1971) de Nino Manfredi et Le Futur est femme (1984) de Marco Ferreri.

Miracle à l'italienne

Le premier long-métrage réalisé par Nino Manfredi est présenté dans une copie d'une impeccable propreté et d'une grande stabilité, ce qui est appréciable compte tenu des nombreux mouvements de caméra ou zooms optiques qui parsèment le film. La qualité du rendu chromatique est appréciable et rend honneur à la diversité des atmosphères, même si certains noirs sont parfois un peu bouchés.

On a probablement affaire à un scan récent, avec une belle définition, mais la réserve principale concerne la gestion du grain : les films italiens du début des années 70 avaient régulièrement un rendu brumeux dû au travail des grands directeurs de la photographie de l'époque, et l'on retrouve ponctuellement le charme de cette image qu'on a tant aimée - par exemple lors du générique de début, ou pour certains plans de la séquence du mariage. Mais la majeure partie du film - y compris au sein de cette même séquence du mariage - a subi les effets abusifs de procédés de réduction du grain, avec pour conséquence un lissage numérique particulièrement perceptible sur certains gros plans de visages. Quand bien même elle reste ici somme toute discrète, nous n'approuvons évidemment pas cette démarche, qui dénature largement la texture de l'image.

A noter enfin que le film est proposé dans un format 1.33:1 dont on se demande s'il s'agit vraiment du format original.

LE FUTUR EST FEMME

Le test du film sera publié en même temps que l'analyse de celui-ci.

Son

Miracle à l'italienne

Comme beaucoup de productions italiennes de l'époque, le film a été post-synchronisé - ce qui est particulièrement perceptible, par exemple, lors des tirades du personnage d'Oreste, incarné par Lionel Stander. Ceci explique également la propreté mais aussi le manque de naturel ou de dynamisme de cette bande-son, à laquelle il manque parfois du relief. L'équilibre entre les dialogues et la partition musicale des frères De Angelis, qui débutaient ici leur travail pour le cinéma, est convenable et ne nuit en tout cas jamais à la compréhension.

LE FUTUR EST FEMME

Le test du film sera publié en même temps que l'analyse de celui-ci.

Suppléments

Miracle à l'italienne

L'unique mais incontournable supplément (enfin, soyons précis, le dos de la jaquette offre également un texte concis mais efficace) est la préface de Jean-Baptiste Thoret (9 min 04 - HD). Comme toujours d'une érudition insatiable - et d'un enthousiasme communicatif - sur le cinéma italien, le maître d'oeuvre de la collection insiste surtout sur la rareté de cette oeuvre, l'un des deux seuls longs-métrages réalisés par Nino Manfredi, qui y prouve pourtant une grande maîtrise de la mise en scène (et Thoret nous donne surtout une folle envie de découvrir Nu de femme, pourquoi pas dans un futur Make My Day ?).

Il y évoque la particularité de ce film qui traite la question religieuse, certes omniprésente dans le cinéma italien, non comme un simple décorum mais comme une thématique centrale, faisant du personnage de Benedetto une sorte d'anti-"monstre", un être "pas très intelligent mais d'une grande richesse intérieure", pour citer Thoret citant Scola. Jean-Baptiste Thoret évoque évidemment également la présence d'un comédien non crédité au générique, mais au rôle d'importance, en l'occurrence Lionel Stander, visible notamment dans Milan calibre 9 de Fernando Di Leo.

LE FUTUR EST FEMME

Le test du film sera publié en même temps que l'analyse de celui-ci.

En savoir plus

Miracle à l'italienne

Taille du Disque : 31 423 133 696 bytes
Taille du Film : 28 856 218 560 bytes
Durée : 1:42:11.291
Total Bitrate: 37,66 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 34999 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: Italian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz /   852 kbps / 24-bit
Subtitle: French

LE FUTUR EST FEMME

Par Antoine Royer - le 18 novembre 2020

Partenariat