Menu
Test blu-ray

Khartoum

BLU-RAY - Région B
Rimini Editions
Parution : 4 / 2 / 2020

Image

De la même manière que Ben Hur, Khartoum a été tourné en 65mm avec une lentille anamorphique. Son format d'origine est donc en 2.76, il y a encore quelques années le film de Basil Dearden était systématiquement montré à la télévision ou sur support DVD dans une version recadrée en 2.35. Cette édition possède au moins le mérite de nous proposer le film dans son format d'origine, ce qui est déjà une grande qualité. Dans un premier temps, nous vous proposons deux captures visibles ci-dessous mettant en évidence cette différence de cadrage:

Khartoum recadré en 2.35

Khartoum dans son format d'origine 2.76 Ultra Panavision

Le négatif 65mm n'a pas bénéficié d'un scan 8K comme Ben Hur ou bien Lawrence d'Arabie, mais le transfert HD permet malgré tout d'admirer la beauté des plans larges tournés en décor naturel sur les rives du Nil ou bien sur les sites historiques d'Egypte. La pellicule 65mm offre une surface image bien plus importante que le 35mm, donc une densité de particule argentique plus importante également ; et comme au cinéma c'est le grain qui crée la définition, mécaniquement l'image offre des possibilités accrues en termes de profondeur de champ. Celle de Khartoum est joliment texturée avec des contours un peu durs par instant, la colorimétrie est plaisante avec des rouges un peu trop saturés (l'uniforme écarlate de l'armée coloniale britannique tranche bien avec le ciel bleu d'Egypte). Dans l'ensemble, c'est une présentation très acceptable de ce film d'aventure colonial, à défaut d'être définitive. Nous proposons ci-dessous quelques comparatifs avec l'édition Blu-ray Twilight Time, Les deux éditions sont très proches en termes d'image, même si l'on constate une légère perte d'information dans les hautes fréquences sur certains plans de l'édition Rimini.

Comparatif 1  Comparatif 2  Comparatif 3  Comparatif 4

Son

Le mixage original de Khartoum est en son multicanal, il s'agit d'un six pistes magnétiques avec 5 canaux en façade plus une voie arrière. Le mixage proposé pour ce disque est une réduction stéréo PCM d'assez bonne qualité avec une ouverture sonore très plaisante. Belle précision également des percussions et des instruments à vent lors des passages musicaux de l'ouverture et de l'entracte. La version française d'époque est un mixage mono qui n'offre pas la même ouverture sonore et la même précision que la version originale, mais qui techniquement reste acceptable.

Suppléments

Khartoum, un duel Shakespearien (33 min - HD)
Jean-François Rauger et Jean-François Baillon, un excellent duo remarquablement complémentaire, nous offre une passionnante discussion autour de ce film ambigu réalisé à une époque où vanter les mérites de l'Empire colonial britannique n'était pas forcément bien vu. Les deux spécialistes nous dressent dans un premier temps un portrait de Basil Dearden, cinéaste réputé pour aborder des sujets sérieux, et Khartoum est un film assez éloigné des préoccupations sociales véhiculées habituellement par les films de Dearden. Les scènes d'action auraient été tournées par Yakima Cannut, Basil Dearden se concentrant sur les scènes de dialogue à Londres opposant les politiciens, et les scènes de confrontation entre les deux acteurs, Laurence Olivier et Charleton Heston. Puis ils évoquent la personnalité de Robert Ardrey, scénariste américain un temps inquiété par la commission des activités anti-américaines et connu pour sa passion pour l'anthropologie. Le sujet du film possède une résonance particulière aujourd'hui, nous explique Jean-François Rauger, tellement les desseins de conquête du Mahdi rappellent ceux de Daech récemment.

Le goût de l'histoire (30 min - HD)
Ce document propose une interview de Fraser Heston, le fils de Charlton, réalisée en 2019. Il évoque ici le goût prononcé de son père pour les rôles de personnages mystiques et historiques, et tente de dresser un portrait nuancé de la star en révélant son goût pour la lecture et les scripts bien écrits. Si le personnage un brin mystique de Gordon Pacha possédait déjà toutes les aptitudes nécessaires à bénéficier d'une interprétation de Charlton Heston, Fraser révèle que c'est la présence de Laurence Olivier au casting qui le convainc définitivement de s'engager pour ce film, la star vouant une grande admiration pour ce comédien shakespearien. Il est difficile de ne pas voir ce portrait très soft de Charlton Heston comme une tentative d'adoucir son image un peu écornée  par ses activités  à la tête de la NRA vers la fin de sa vie.

Bande-annonce originale (2 min - HD)

En savoir plus

Disc Label: KHARTOUM
Disc Size: 47,537,359,163 bytes
Protection: AACS
Playlist: 00000.MPLS
Size: 32,609,402,880 bytes
Length: 2:16:10.829
Total Bitrate: 31.93 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 26977 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz /  1536 kbps / 16-bit
Audio: English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz /  1536 kbps / 16-bit
Subtitle: French / 0.121 kbps
Subtitle: French / 16.805 kbps

Par Jean-Marc Oudry - le 13 juillet 2020

Partenariat