Menu
Test dvd

Tab Hunter Confidential

DVD - Région 2
Outplay
Parution : 24 / 2 / 2017

Image

Production numérique récente, Tab Hunter Confidential propose une image en tout point parfaite sur le plan des standards techniques concernant les nombreux documents récents (les photos et les entretiens principalement). Bien sûr, la qualité des extraits issus de documents plus anciens (des années 1950 aux années 1990) dépend de l'état actuel de ces derniers ; mais dans l'ensemble on a affaire à des archives plutôt bien conservées (même si les extraits de films ne sont pas toujours de première fraîcheur, voire parfois franchement abimés). En résumé, aucune surprise, c'est du travail broadcast tout ce qu'il y a de plus solide.

Son

Comme pour l'image, la qualité sonore générale du documentaire est de qualité broadcast. Rien à dire sur les tournages récents aux pistes limpides. Quant aux bande-son des éléments plus anciens, elles sont présentées dans leur jus mais restent tout à fait claires et intelligibles malgré leurs défauts respectifs (craquage, souffle). L'éditeur propose deux mixages - DD 5.1 et DD stéréo 2.0 - mais force est d'admettre que la différence est assez minime, tout juste la version multicanale propose des basses plus affirmées.

Suppléments

Interviews additionnelles (35 min - 1.78 16/9 - DD 2.0 - VOST)
Dans ces 30 minutes d'entretiens non retenus pour le montage définitif du documentaire, on retrouve principalement Tab Hunter, accompagné de quelques autres intervenants (comme Robert Wagner ou Debbie Reynolds). Sont un peu plus développés ici quelques sujets déjà évoqués dans Tab Hunter Confidential comme la mère du comédien, sa jeunesse, sa première expérience homo, les chevaux, l'agent et découvreur de jeunes talents Henry Willson, les séries B, sa carrière musicale, son amour pour le patinage, son rôle important au théâtre dans une pièce de Tennessee Williams, sa crise cardiaque, son autobiographie ou encore des anecdotes plus ou moins intéressantes sur Natalie Wood, Anthony Perkins, Troy Donahue ou sur les films Une espèce de garce, Ceux de Cordura et Lust in the Dust. Information amusante : Tab Hunter, en commettant une grosse gaffe (avouer détester le billard), est passé à côté du rôle de L'Arnaqueur qui lui était proposé par Robert Rossen !

Bande-annonce (1 min 55 - 1.78 16/9 - DD 2.0 - VOST)

Enfin, l'éditeur Outplay propose un livret de 15 pages comprenant la filmographie de l'acteur, 7 photos et quelques informations textuelles tirées du documentaire.

Par Ronny Chester - le 24 mars 2017

Partenariat