Menu
Test dvd

Star!

DVD - Région 2
Paramount
Parution : 10 / 5 / 2006

Image

Techniquement solides, le DVD propose une image épatante et des couleurs pimpantes au sein d'un flamboyant Cinemascope, écrin véritablement idéal pour un authentique festin visuel. Compression maîtrisée, malgré la longueur du longs métrages, et noirs profonds. Des poussières et de légères variations colorimétriques subsistent sur Star !, néanmoins non rédhibitoires et imputables sans doute aux violentes coupes subies par le film au cours de son exploitation.

Son

Ce films était projeté dans des salles équipées pour une diffusion du son en multi-canaux. Le 5.0 de Star ! proposé ici n'est donc en rien un remixages et permettent précisément de reconstituer la bande sonore telle qu'elle a été pensée par les ingénieurs de l'époque. C'est particulièrement pertinent sur Star ! qui joue autant avec les formats d'image que la qualité sonore. Les numéros musicaux se démarquent ainsi par une belle ouverture du champ sonore et un surcroît d'énergie. Comme les passages chantés alternent avec ceux parlés, il est évidemment conseillé de préférer la version originale. A noter que les chansons sont sous-titrées.

Suppléments

Une interactivité réunie sur un seul disque, qui reprend les suppléments réalisés autrefois pour l'édition laserdisc labellisée THX. Film découpé en 44 chapitres. À une exception, tous les documents sont sous-titrés.

Commentaire audio : Sans aucun temps mort, mené par un Robert Wise toujours passionnant à écouter, ce commentaire donne la parole à quasiment tous les participants du film encore vivants en 1993 : Saul Chaplin, Julie Andrews, Dan Massey, Michael Kidd, Donald Brooks entre autres. Même si la plupart de ces intervenants ont enregistré leur commentaire à part, l'ensemble est monté avec beaucoup de soin, toujours en rapport avec la scène. En l'absence de véritable making of, ce commentaire donne tous les renseignements qu'on peut espérer au sujet de cette production hors normes sur bien des points.

La Saga de Star ! : Entièrement en anglais, une somme véritablement impressionnante de notes de production, documents divers, photos de tournage, fac-similé du scénario avec ses annotations, storyboards, designs, etc. De la préproduction à la production, de la sortie calamiteuse à la résurrection du film, rien ne semble avoir été oublié. Le texte est clair et intelligent, et surtout sans langue de bois. Le fait d'avoir à naviguer avec la télécommande entre les différents chapitres et de lire ces centaines de pages d'informations à l'écran s'avère inévitablement fastidieux et il est peu probable que l'utilisateur ait la patience d'en faire le tour. Imprimé, cet ensemble donnerait lieu à un magnifique ouvrage.

Star ! Le son d'une légende (10'25") : featurette d'époque qui nous offre quelques images de tournage, avec un commentaire essentiellement porté sur les chiffres (10 000 figurants, 185 décors, 125 costumes pour la seule Julie Andrews, 15 numéros musicaux). L'actrice y est portée au firmament des étoiles, ce qui permet de bien saisir quel statut était le sien à cette date.

Silver Star ! (9'01") : documentaire en forme de rétrospective réalisé à l'occasion des 25 ans du film. On y retrouve les participants du commentaire audio, et tous jusqu'aux petits rôles viennent égrener leurs souvenirs de tournage, rendant un hommage parfaitement sincère au professionnalisme et à la gentillesse d'Andrews. On devine que pour la plupart d'entre eux, l'expérience a été douloureuse et ils laissent poindre leur tristesse à l'évocation de la sortie calamiteuse. Ce film qui restera défiguré pendant des années, qu'on crût même définitivement perdu, occupe manifestement une place importante dans leur coeur. Ce bref mais précieux supplément s'achève sur leurs retrouvailles dans un cinéma d'Hollywood lors de la présentation le 18 novembre 1993 de la version intégrale.

Bout d'essai de Julie Andrews et Daniel Massey (10'08") : Ces bouts d'essais ont été réalisés par Wise en scope couleurs, en costumes et dans de véritables décors, pour convaincre le studio de l'alchimie entre le couple Massey/Andrews. On y voit plusieurs répétitions de deux scènes, incluant ratés et éclats de rire. Une valeur documentaire.

Bandes-annonces : Assez nombreuses, elle proposent un échantillon intéressant en ce qu'il témoigne des différentes tentatives pour rafistoler le film suite à son échec. Du teaser qui se contente de tabler sur le trio responsable de The Sound of Music aux spots qui s'efforcent l'air de rien de revendre le même film sous le nouveau titre Those Were the Happy Times.
Par Elias Fares - le 19 avril 2007