Menu
Test dvd

Pousse-toi, chérie

DVD - Région 1
20th Century Fox
Parution : 30 / 1 / 2007

Image

C'est là que l'on voit que nos exigences ont grandement évolué en à peine une dizaine d'années ! En janvier 2007, le site américain DVDtalk écrivait ceci à propos de ce DVD zone 1 de la Fox : "20th Century Fox has done an amazing job of restoring Move Over, Darling to its former CinemaScope glory. The anamorphic, 2.35:1 letterboxed widescreen image has been digitally restored, correcting color fading and print anomalies. Bright and vivid, it looks better than I've ever seen it on TV broadcasts." Et donc, quelle violente déconvenue lorsque l'on se met à lancer le DVD à notre tour ! L'ensemble s'avère au contraire non seulement flou mais également terne ; les contours sont souvent dédoublés, les contrastes très faibles, les couleurs sont devenues fadasses et si la copie parait très propre de prime abord, si l'on s'approche un peu et que l'on regarde attentivement, on s'aperçoit que les divers scratchs ont certes été un peu gommés par le réducteur de bruit mais qu'ils s'avèrent néanmoins bel et bien présents. Rien cependant de forcément rédhibitoire pour les moins difficiles d'entre nous, d'autant que tout ceci semble s'atténuer dans la deuxième partie (à moins que l'on s'y soit habitués) sans que l'on puisse néanmoins crier au travail remarquable, très loin de là !

Son

A menu : deux pistes anglaises, l'une en stéréo 2.0, l'autre en mono, toutes deux claires mais avec un peu de souffle, ainsi qu'une version espagnole et une version française, cette dernière criarde et saturée. A signaler que nous avons la présence de sous-titres anglais mais pas de sous-titres français. Ceci étant dit, pour ceux qui possèdent quelques notions d'anglais, le film est facilement compréhensible à l'aide des sous titres.

Suppléments

Contrairement aux DVD Universal consacrés à Doris Day, les trois disques de la Fox (les deux autres étant ceux de Caprice et Do Not Disturb, prochainement eux aussi testés ici-même) sont assez copieux au niveau des suppléments, tous malheureusement non sous-titrés. Le programme débute avec deux featurettes très intéressantes : The Amazing Road to Move Over, Darling (10 min30) nous parle des coulisses du tournage et notamment de celui de Something's Got to Give de George Cukor ainsi que de la décision de remplacer Marilyn Monroe par Doris Day pour cette nouvelle "version" ; Doris vs. Marilyn (9 min) poursuit en quelque sorte le précédent en comparant les séquences tournées par Marilyn et celles tournées par Doris Day. Dommage que les archives du film inachevé de Cukor soient dans un tel état de détérioration.

On poursuit par A Conversation with Polly Bergen (5 min 30) qui comme son titre l'indique est un court entretien avec l'actrice, la rivale du personnage de Doris Day dans le film de Michael Gordon. Nous avons aussi droit à des comparatifs concernant les différentes restaurations - très peu probantes - ainsi que des trailers des trois films de Doris Day sortis le même jour chez l'éditeur, une galerie de photos, un trailer de Move Over, Darling. Enfin, cerise sur le gâteau, est présente l'intégralité du court métrage de D.W. Griffith réalisé en 1911, Enoch Arden, Part II (33 min), dont l'histoire d'Alfred Lord Tennyson est à l'origine de celle de Mon épouse favorite et du coup de son remake qui nous concerne ici. La copie proposée est dans un état tout à fait honorable, ce qui constitue une très belle surprise pour les historiens du cinéma ainsi que pour les admirateurs du grand réalisateur américain. Au final, un bien beau menu !

Par Erick Maurel - le 15 février 2018