Menu
Test dvd

Korczak

DVD - Région 2
Editions Montparnasse
Parution : 16 / 8 / 2017

Image

Avec un film d’une telle facture visuelle et réalisé par un grand cinéaste tel qu’Andrzej Wajda, nous aurions bien souhaité vous proposer le test d’un Blu-ray. Malheureusement nous devons nous contenter d’un simple DVD, la seule édition de Korczak disponible en France. Cela dit, et c’est une bonne surprise, ce DVD se révèle une franche réussite. Et il peut ainsi être projeté via un vidéoprojecteur sans que l’on ait à souffrir de gros désagréments.  Bien que nous soyons habitués à la haute définition, ce disque parvient - toutes proportions gardées - à nous satisfaire pleinement grâce à sa bonne tenue technique. En premier lieu, la copie présentée est très propre et parfaitement sable. La définition globale s’avère très satisfaisante pour de la SD et la compression numérique est généralement maîtrisée. Un peu d’Edge Enhancement (accentuation des contours) se fait certes remarquer mais cet outil a été appliqué sobrement et l’effet n’est finalement pas gênant. On peut même se risquer à évoquer un certain respect du grain cinéma. Ce master noir et blanc propose une belle nuance de gris (un gris à la tonalité argentée) et se montre bien lumineux. Un peu trop lumineux même puisque les noirs sont souvent décollés, et ce sans que cela ne révèle forcément du détail dans les basses lumières. Ce qui nous amène à la gestion des contrastes, plutôt convenables, voire même parfois séduisants par leur densité lors de quelques scènes nocturnes, mais leur traitement général manque de matière et de profondeur. Evidemment, on atteint là aussi les limites du standard SD. En conclusion, il faut plutôt se réjouir de la qualité technique globale de ce DVD de Korczak mais on rêve aux possibilités que pourrait offrir un Blu-ray, surtout concernant la superbe photographie de Robby Müller.

Son

L’unique piste son de ce DVD, la version originale polonaise en mono 2.0, se montre presque aussi satisfaisante que l’image. En effet, les voix sont claires et aucun défaut réel ni scratches ne viennent entraver leur écoute. Les dialogues et les ambiances bénéficient généralement d’une certaine profondeur qui crée du relief et un équilibre harmonieux entre ces derniers. On relèvera néanmoins la présence - irrégulière heureusement - d’un souffle léger et le fait que la bande-son sature quelquefois. Les sous-titres ne sont pas débrayables.

Suppléments

Comme seuls suppléments le DVD propose deux bandes-annonces en VOST de films d’Andrzej Wajda, celle de Katyn (2017 - 1 min 49) et celle - qui est plutôt un extrait - de L’Anneau de crin (1992 - 2 min 23). La bande-annonce de Korczak n’est bizarrement pas incluse. C’est bien peu pour une œuvre d’une telle importance…


Par Ronny Chester - le 3 juin 2020

Partenariat