Menu
Test dvd

Fantozzi

DVD - Région 2
Tamasa
Parution : 28 / 9 / 2021

Image

L'image est proposée dans une SD sans défauts de propreté ou de stabilité. La définition est modeste, avec un rendu un peu voilé et des couleurs parfois affadies, mais qui respectent la texture propre à la photographie italienne des années 70.

Son

Une seule piste en VO, mais le film a été intégralement post-synchronisé. Des effets sonores un peu datés, mais l'équilibre global est satisfaisant, et on suit les dialogues avec clarté.

Suppléments

Sur le disque, la bande-annonce du film (1 min 33) ainsi que de neuf titres édités par Tamasa dans sa collection italienne Viva Italia, mais surtout Héros malgré lui (9 min 18') une présentation de Fantozzi par Gian Luca Farinelli, sympathique directeur de la Cineteca di Bologna (y compris dans ses délicieuses approximations linguistiques), présentation probablement destinée (vu l'introduction) au public du Festival de La Rochelle, lors de la projection du film en 2019.

Farinelli retrace les origines de Fantozzi, selon lui seul grand personnage comique italien à avoir émergé depuis la fin des années 60, un "tournant de l'histoire du cinéma italien". Gian Luca Farinelli décrit rapidement les spécificités du travail comique de Paolo Villagio, composant un personnage dont la grande force est qu'"il sait à quel point il est nul", et qui représente dans sa critique de la société italienne une "Italie qui a horreur d'elle-même".

Dans le boîtier, un livret de 20 pages propose le regard toujours précieux de Jean A. Gili, grand spécialiste s'il en est du cinéma italien. Découpé en six sous-paragraphes de deux à trois pages chacun, son texte éclaire avec précision la naissance du personnage de Fantozzi, mais aussi sa différence de perception d'un côté ou de l'autre des Alpes. L'auteur analyse également le triomphe des films en décrivant la "coïncidence entre le personnage et le moment historique". Les derniers chapitres s'intéressent à Paolo Villagio "hors Fantozzi", et notamment sa rencontre avec Federico Fellini, qui lui aurait dit "Paolino, tu es un grand acteur dramatique", ou le film-clin d'oeil Genova Amore mio, tourné en 2004 par Marco Cucurnia à Gênes, ville natale de Villagio.

Par Antoine Royer - le 30 septembre 2021