Menu
Test dvd

Cinquième colonne

DVD - Région 2
Universal Pictures Video
Parution : 17 / 7 / 2001

Image

L’image contrastée de Joseph Valentine, considéré comme l’un des meilleurs caméramans à Hollywood, est très bien restituée grâce à une excellente remastérisation, exceptés quelques points noirs qui viennent salir un plan de foudre sur un paysage (27’10), ainsi que le plan de la voiture abandonnée inspectée par les agents de police (39’), plus nettement abîmé avec des tâches blanches et quelques rayures.

Son

Aucun défaut majeur n'est à signaler sur la piste sonore, particulièrement claire et nettoyée.. Néanmoins, le choix de la bande-son s'avère crucial, car La jaquette oublie totalement une information capitale : le film est présenté dans deux durées différentes. La version originale dure 104 minutes tandis que la version française dure 93 minutes (le seul minutage annoncé par la jaquette). Il ne s’agit pas de seamless branching car le film est bel et bien enregistré deux fois sur ce DVD (2 “title” différents dans l’architecture du disque).

Suppléments

Le making of présent sur le DVD, Saboteur, A Closer Look, revient sur le tournage par l’intermédiaire de trois interviews croisées : Pat Hitchcock O’Connell, la fille du maître qui nous apprend que son père a été anéanti de ne plus pouvoir appeler sa famille en Grande-Bretagne après le début de la guerre. Elle revient aussi sur le fait que David Niven et lui seront très critiqués de ne pas être retournés au pays pour aider l’effort de guerre. La fille dévouée ne manque alors pas de nous rappeler que son père était sous contrat et donc en quelque sorte prisonnier de Selznick. Deuxième intervenant sur le film, Robert Boyle, second directeur artistique, raconte l’élaboration du story-board pendant Pearl Harbor et le perfectionnisme d’Hitchcock dans les moindres détails de mise en scène. Mais le plus disert sur le film est Frank Lloyd qui interprète le méchant Fry que l’on voit au début et à la fin du film, et dont Robert Cummings endosse la culpabilité. Cet acteur peu connu est devenu un grand ami d’Hitchcock au point de devenir plus tard l’un des producteurs de la série télévisée Alfred Hitchcock présente. Tout le monde s’accorde à dire que sa prestation est au-dessus des autres et loue son jeu très marqué par le regard, comme au temps du muet. Au cours du making of, il revient sur les principales séquences du film en y racontant quelques anecdotes de tournage comme l’utilisation de personnes de petites tailles pour évoluer dans une perspective en trompe-l’œil, ou encore la célèbre réplique d’Hitchcock à l’encontre de son chef opérateur, Joseph A. Valentine, qui, lui demandant de vérifier un plan dans l’œilleton de la caméra, se vit répondre : « J’ai déjà regardé dans une caméra, jeune homme. »

Le DVD comporte également un livret de 4 pages contenant des notes de production et des anecdotes de tournage
Par Sélim Gharbi - le 10 mars 2008

Partenariat