Menu
Test dvd

Chromosome 3

DVD - Région 2
Opening
Parution : 15 / 12 / 2000

Image

Nous évoquions récemment pour Dead Zone du même Cronenberg le fait que proposer un test d'un DVD issu de l'aube du support n'a guère de sens tant la technique a considérablement évolué depuis plus de douze ans. Or, en revoyant aujourd'hui le DVD de Chromosome 3 sorti quelques mois plus tard, on découvre une édition qui tient encore largement la route. Peut-être le travail de transfert numérique a-t-il été aidé par un master ne nécessitant visiblement pas un grand nettoyage (ce qui permet à l'image de ne pas présenter les défauts inhérents au passage par la nettoyeuse automatique) mais toujours est-il que cette édition répond en grande partie à ce que l'on peut attendre du support DVD. On peut regretter une gestion des noirs perfectible - on remarque des fonds sombres légèrement postérisés - mais pour le reste c'est tout à fait honorable, avec une définition des plus correctes ou encore une colorimétrie bien dosée. En attendant une hypothétique réédition haute définition, cette édition Opening est donc un bon pis-aller. A noter que le film est ressorti en 2008 avec une jaquette et un habillage différent, mais sans que l'image ou le son ne soient retravaillés ou que de nouveaux bonus ne soient ajoutés.

Son

Les pistes sonores originale et doublée en français sont également de très bonne tenue. On note un très léger souffle, mais dans l'ensemble elles sont propres et proposent une dynamique très correcte pour du mono. A noter une piste française très bien faite en cela qu'elle évite une trop grande déperdition d'informations. On y retrouve les ambiances qui si souvent disparaissent dans les versions doublées ainsi qu'un équilibre voix / musique équivalent à celui de la version originale.

Suppléments

Entretien avec David Cronenberg et Howard Shore (20 min 34 - 4/3)
Il s'agit d'une rencontre filmée au Virgin Megastore de Paris à l'occasion de la sortie du livre d'entretien de Serge Grünberg avec David Cronenberg. Thierry Jousse - qui ne cesse de s'excuser pour son anglais approximatif et semble un peu intimidé - pose des questions à Howard Shore et à David Cronenberg qui, très complices, se plient avec visiblement beaucoup de plaisir à l'exercice. Serge Grünberg, après avoir introduit l'oeuvre des deux hommes, s'occupe de la traduction. L'entretien tourne entièrement autour de la musique et du travail très étroit entre les deux hommes, Cronenberg expliquant que Howard Shore est le premier lecteur du scenario et que leur collaboration démarre alors même qu'aucune image n'a été tournée. Si l'on oublie la mise en scène fatigante (caméra portée et zooms constants liés aux conditions de prise de vues), ces vingt minutes se révèlent passionnantes et riches d'enseignements sur la façon dont deux artistes parviennent à créer de concert un univers commun tout en préservant chacun le leur.

Quelques mots de Serge Grünberg (2 min 52 - 4/3)
Serge Grünberg présente The Brood comme « l'un des films les plus étonnants et les plus réussis de Cronenberg. » Le spécialiste du cinéaste poursuit en mettant en avant la part autobiographique d'un film qui a permis à Cronenberg de se libérer de certains de ses fantasmes personnels tant en trouvant dans le même temps quelque chose d'essentiel dans son style. C'est The Brood qui lui donne confiance dans son art, qui lui permet de trouver cette audace qui l'autorisera par la suite d'aller aussi loin que possible dans l'exploration de ses obsessions.

L'horreur selon Cronenberg (4 min 25 - 4/3)
Il s'agit d'un commentaire qui entend en quatre petites minutes résumer la carrière du cinéaste et dégager les grandes thématiques qui parcourent son oeuvre. C'est bien entendu trop peu pour faire autre chose qu'accumuler quelques lieux communs, même si dans l'ensemble l'analyse se révèle assez juste. Un supplément à l'usage unique des personnes qui découvriront avec ce DVD leur premier Cronenberg.

Filmographie de David Cronenberg

Par Olivier Bitoun - le 15 janvier 2013