Menu
Test blu-ray

Vautrin

BLU-RAY - Région B
Gaumont
Parution : 3 / 7 / 2020

Image

Le méconnu Vautrin, avec Michel Simon, a été restauré en 2015 en 2K par les laboratoires Eclair Cinéma, à partir du négatif original nitrate 35mm, associé (pour la première bobine et le générique) à un "marron" standard. Le premier quart d'heure, avec sa source de génération ultérieure, apparaît ainsi un peu en retrait par rapport au reste du film. Techniquement, la restauration s'avère performante et restitue au mieux Vautrin tel qu'il a été tourné, même quand il y a des défauts... Ainsi, on remarque que le piqué est souvent affaibli par des petites erreurs de mise au point au tournage, mais surtout par l'utilisation de filtres placés sur l'objectif, censés adoucir la lumière et créer de légers halos étoilés autour des brillances : un effet involontaire, défaut de fabrication des lentilles de l'époque, réduit en fait sensiblement la zone de netteté et laisse apparaître des flous périphériques parfois marqués (comme par exemple ici ou ). En résulte une certaine douceur générale, imprimée sur la pellicule, qui n'incombe en aucun cas à la restauration. Le grain photochimique a été bien conservé, fin et organique, parfois léger mais toujours palpable. L'étalonnage est souvent nuancé, mais avec une gamme de noirs cependant très réduite : l'encodage du disque semble avoir gommé une grande partie des subtilités contenues dans les zones les plus sombres, c'est parfois assez visible, et cela laisse d'autant mieux passer des petits défauts de banding, des dégradés de gris dans les aplats, qui peuvent apparaître légèrement.

Son

Restaurée par L.E. Diapason, la bande-son de Vautrin est de bonne tenue, malgré quelques relents de fragilité dus au passage du temps - ainsi, l'ensemble reste encore un peu couvert. Outre de légères sifflantes, les ambiances sont palpables mais parfois tempérées. On ne relève ni souffle disgracieux ni impuretés.

Suppléments


Un personnage reparaissant (38 min - 1080p)
Les bons intervenants font les bons suppléments, une formule parfaitement illustrée avec Agathe Novak-Lechevalier, Maître de conférences en littérature, un régal d'érudition et de passion communicative pour son sujet, filmée dans la maison de Balzac, à Paris. Extrêmement simple et claire dans ses explications, Agathe Novak-Lechevalier évoque tout d'abord la "puissance" de Balzac et son importance dans l'histoire de la littérature française, lorsqu'il inventa le roman moderne et en fit "une grande image du temps présent", un instrument grâce auquel ses contemporains purent "lire leur siècle". Elle revient plus spécifiquement sur Vautrin, l'un des personnages importants de La Comédie humaine, inspiré de Vidocq et de Robert Macaire, grand héros de mélodrame du XIXe siècle. Agathe Novak-Lechevalier fait ensuite un portrait très complet de Vautrin, "figure de l'énergie" qui va soumettre le monde à sa volonté, "grand professeur de désillusion" qui met à nu les mécanismes qui régissent le monde, une figure politique et l'une des grandes incarnations de Balzac à l'intérieur du roman. Agathe Novak-Lechevalier parle un tout petit peu du film, admirant le "tour de force" d'avoir pu synthétiser en deux heures les 700 pages de Splendeurs et misère des courtisanes ou "le coup de génie" Michel Simon, acteur à la "séduction paradoxale". Elle note cependant que le film est sensiblement édulcoré, "beaucoup moins subversif que le roman", notamment concernant l'homosexualité latente entre Vautrin et Lucien.

Avant/après restauration (3 min - 1080p)
Un court module comparatif qui montre l'état du scan avant intervention des outils numériques : les photogrammes ont été stabilisés et profondément nettoyés, l'étalonnage sensiblement équilibré. Des comparaisons toujours impressionnantes.

En savoir plus

Taille du Disque : 42 940 874 390 bytes
Taille du Film : 32 921 868 288 bytes
Durée : 2:01:37.000
Total Bitrate: 36,09 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 32,07 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 32077 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 837 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1298 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 33,486 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 7 septembre 2020