Menu
Test blu-ray

Sweet Charity

BLU-RAY - Région All
Elephant Films
Parution : 24 / 8 / 2016

Image

Après un DVD sorti chez Universal en 2007, Sweet Charity a désormais les honneurs d'un bon Blu-ray chez Elephant.Films Cette restauration n'est pas tout à fait récente mais la copie est propre, les images sont stables et très colorées, avec des contrastes bien tenus, des noirs profonds (et peut-être même un peu trop, parfois). La définition est perfectible mais correcte, bien aidée (il faut bien l'avouer) par une légère accentuation des contours. Si le grain est présent, c'est malheureusement en quantité infime car il est parfois lissé par des défauts d'encodage - le débit vidéo est moyen, tombant même assez bas durant certaines scènes (le dressing, par exemple). Un souci, précisons-le, qui ne sera visible que par les plus observateurs. Le film est présenté avec une ouverture et un entracte.

Son

Bien que le film soit sorti à l'époque avec une bande son stéréo 6 pistes, Universal ne propose pour l'instant qu'un simple mixage en stéréo 2.0, de bonne facture : bien nettoyé, sans souffle ou saturations, il donne une belle ampleur à la musique. La version française (avec chansons en VO sous-titrée) est équivalente, très propre, avec des voix très claires (trop peut-être : il s'agit sans doute d'un mixage récent). Notez qu'il vous faudra lancer manuellement les sous-titres, le passage par le menu n'ayant aucun effet.

Suppléments

Le film par Xavier Leherpeur (13 min - 1080i)
Le journaliste, critique et chroniqueur TV nous présente Sweet Charity de manière assez globale, relevant de très nombreux aspects de l'oeuvre et de sa fabrication. Il parle évidemment, et en termes totalement justifiés, du travail magistral de Bob Fosse dont c'était le premier film. Il ne s'est pas contenté d'illustrer platement le spectacle de Broadway mais y a apporté une vision cinématographique, avant-gardiste et très novatrice, avec des numéros fragmentés où musique et mise en scène jouent à part égale. il y a aussi l'amour de Bob Fosse pour Charity, un personnage candide et malmené, dont le scénario et la mise en scène explorent les failles et la mélancolie. Lerherpeur parle aussi de la fin optimiste qui n'a finalement pas été gardée (cf. le supplément suivant) - et heureusement : celle qui figure dans le film étant plus cohérente et crédible, sans être totalement négative.

L'éditeur reprend ici les suppléments disponibles à l'époque sur les DVD Universal :

Fin alternative (7 min - SD - 4/3)
Il s'agit de la fameuse fin optimiste prévue à l'origine, mais moins réussie. On notera l'allusion à la chute dans l'eau du début du film.

De la scène à l'écran (9 min - SD - 4/3)
Contrairement à de nombreuses featurettes d'époque, généralement illustratives, celle-ci s'avère très intéressante car elle montre de nombreuses images du tournage et donne surtout la parole au réalisateur Bob Fosse. Celui-ci raconte son travail d'adaptation, les différences (de moyens, notamment) entre la scène et le plateau de tournage, sa découverte d'un nouveau medium : "Plus j'ai été impliqué dans le cinéma, plus j'ai été fasciné."


La création des costumes d'Edith Head (8 min - SD - 4/3)
Autre featurette d'époque dans laquelle la plus célèbre costumière d'Hollywood présente son travail pour Sweet Charity, une satire de la vie moderne. On en profite pour découvrir quelques essais filmés.

On trouve également une galerie de photos, en fait une quinzaine d'images du film tirées du master HD, ainsi que les bandes-annonces de Sweet Charity (1 min 51 - SD - 4/3), Car Wash (2 min 37 - SD - 4/3) et Xanadu (2 min 09 - SD - 4/3).

En savoir plus

Taille du Disque : 32 448 600 955 bytes
Taille du Film : 27 278 592 000 bytes
Durée : 2:31:01.886
Total Bitrate: 24,08 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 20,00 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 20000 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1227 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 16-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1398 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 16-bit)
Subtitle: Undetermined / 5,119 kbps
Subtitle: French / 25,107 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 14 septembre 2016