Menu
Test blu-ray

Mirage de la vie

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 3 / 5 / 2016

Image

Après la déception du Blu-ray de Tout ce que le ciel permet, c'est cette fois-ci une bonne surprise puisque le matériel fourni à Elephant pour Mirage de la vie est la meilleure version disponible actuellement. Sortie en Blu-ray il y a tout juste un an aux Etats-Unis, cette restauration Universal, sans doute effectuée à partir du négatif original, a une très belle tenue. Totalement nettoyée et stable, l'image est lumineuse, colorée, bien contrastée, avec une texture soignée au trait assez fin et au grain préservé. Malgré une photographie volontairement diffuse dans certains plans, et avec de temps en temps (assez régulièrement quand même) des problèmes de mise au point ou de profondeur de champ trop faible, le film bénéficie donc en grande partie d'un rendu tout à fait convaincant. Il reste cependant quelques passages moins unanimes, comme les habituels plans truqués (fondus au noir ou fondus enchaînés), heureusement assez brefs, dont la fabrication, à l'époque, a entraîné une perte de qualité. La copie de référence qui a servi pour cette restauration devait contenir quelques plans ou des scènes trop endommagées pour soutenir une qualité homogène sur l'ensemble du film. Ces segments ont donc été ponctuellement remplacés, notamment pour la première bobine (jusqu'à 9 min 25 s) qui, avouons-le, nous a fait un peu peur : détail limité, définition très douce, grain peu présent. On relèvera deux autres passages substitués (pendant deux minutes, à partir de 56 min 39 s ; et à partir de 1 h 55 min 48 s jusqu'à la fin du film) légèrement moins définis et détaillés, avec une montée de grain assez visible. Rien de très alarmant, donc. Le film est présenté au format 2.00 qui était l'un des standards de projection de l'époque : un choix de cadre plus large que sur le DVD Carlotta en 2007 (cf. comparatif) qui peut parfois occasionner quelques compositions de plans un peu étriquées, mais qui en même temps propose davantage d'informations sur les autres bords de l'image.

Enfin, il nous faut signaler que, sur l'exemplaire qui nous a été fourni, les sous-titres Français de la version originale s'arrêtent brutalement à partir de 1 h 47 min 30 s jusqu'à la fin du film, soit 17 min sans traduction. Ce souci ne concernerait apparemment que le premier lot de disques qui a déjà été mis en vente (celui possédant un sticker sur l'emballage qui affiche les partenaires média, dont DVDClassik). Ces Blu-rays seront remplacés en magasin, sous deux semaines environ, par un second pressage avec le bug corrigé. Les bons disques ne possèderont pas de petit sticker.

Son

La version originale bénéficie d'une excellente restitution : propre, claire, très détaillée, avec une jolie profondeur malgré la simplicité (relative) du mixage mono. Les passages musicaux se révèlent assez subtils et les quelques sifflantes possibles ne gênent absolument pas. La version française est beaucoup plus modeste, avec un spectre plus réduit et moins détaillé, se limitant principalement aux voix. Si on évite les saturations, on pourra noter que la bande-son n'a pas été spécialement nettoyée : il reste parfois un peu de souffle et quelques craquements façon vinyle... 

Suppléments

Le film par Jean-Pierre Dionnet (19 min - 1080i)
Le journaliste et critique revient pendant quelques minutes sur ce "drame palpitant" et cette histoire de racisme, évoquant le roman puis le film original dont les caractéristiques ont évolué en fonction des époques. Il se souvient de la façon dont Sirk et son producteur réussirent à convaincre Lana Turner, alors en plein drame personnel, ou donne quelques analyses et impressions personnelles sur cette oeuvre "puisée dans la vie". Dionnet a quand même un peu trop tendance à résumer le film (visionnez donc ce module APRES !) au lieu d'apporter des éléments critiques ou historiques comme il en a l'habitude.

On trouve également de nombreuses bandes-annonces : celles des films de Douglas Sirk édités par Elephant, dont Mirage de la vie (2 min 36 s - SD - 4/3) ainsi que les nombreuses collections initiées par l'éditeur autour de certains réalisateurs (Alfred Hitchcock, David Lean) ou de genres (aventures, mélodrames)

Vous pourrez enfin visionner une courte galerie de photographies d'exploitation (en HD)

En savoir plus

Taille du Disque : 24 736 749 642 bytes
Taille du Film : 21 695 643 648 bytes
Durée : 2:04:32.089
Total Bitrate: 23,23 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 17,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 17998 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1850 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1823 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 30,854 kbps
Subtitle: French / 0,322 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 6 mai 2016