Menu
Test blu-ray

Madame Bovary

BLU-RAY - Région B
Carlotta Films
Parution : 22 / 9 / 2021

Image

Madame Bovary a été restauré en 2020 par le laboratoire Hiventy. Le film à été scanné en 4K à partir du négatif original, pour un résultat magnifique. L'image est d'une grande précision, le trait aiguisé offre un très beau rendu des texture et des détails, donnant la part belle aux subtilités de lumière, aux décors ou au soin apporté aux costumes. Les contrastes sont équilibrés, les noirs conservent du détail, paraissant peut-être un peu clairs dans certaines scènes sombres. Ils sont calibrés au niveau de la projection en salle de l'époque, avec parfois aussi quelques légères colorations, comme cela se pratiquait alors. Côté colorimétrie, c'est très agréable, l'ensemble est bien saturé, la palette est nuancée, à mi-chemin entre le naturel qui évite une modernité trop visible et la fidélité aux teintes un peu plus argentiques d'origine. Le grain a été respecté, proposé en abondance, bien organique tout du long (avec quelques brèves montées pendant les plan truqués). Aucun souci d'encodage à signaler, à l'exception d'une brève apparition d'artefacts. Une très belle présentation.

comparatif DVD MK2 (2001) vs. Blu-ray Carlotta (2021) : 1 2 3 4 5 6 7 8

Son

La piste française mono a été restaurée minutieusement. Le rendu est détaillé et subtil, les voix sont claires et bien restituées, sans sifflantes. Les ambiances sont présentes et bien équilibrées. On ne relève pas de souffle ou de traces d'usure. Impeccable.

Suppléments

Carlotta propose les suppléments déjà présents sur le DVD sorti en 2001 :

Présentation de Joël Magny (3 min - SD avec upscale)
Critique et éminent spécialiste du cinéma chabrolien, Joël Magny fait une trop rapide présentation (c'était le format imposé pour cette collection DVD) de cette adaptation d'une "totale fraîcheur" que Chabrol porta pendant des décennies avant d'oser se lancer. Il évoque les différents personnages, soulignant que Emma Bovary rejoint les héroïnes chabroliennes "déçues face aux réalités de la vie".

Commentaires de Claude Chabrol (37 min - SD avec upscale)
Le réalisateur s'adonne avec une certaine efficacité au commentaire audio sur certains extraits du film. Il explique sa tentative de fidélité aux écrits de Flaubert, comment il appuie l'"ironie perpétuelle" et violente de l'écrivain, joue de sa haine pour le romantisme, respecte en même temps la structure du livre ou son découpage, notamment pour le scène des comices. Claude Chabrol rappelle le sens de tel cadre, tel mouvement de caméra, soulignant par les plans d'ensemble lors du bal l'élan intime de l'héroïne qui croit faire partie de cette haute société, ou le jeu sur les décors et les couleurs en arrière-plan, pour appuyer la symbolique de personnages qui restent pourtant toujours eux-mêmes alors que l'intrigue se referme sur eux. Eclairant et très agréable à suivre.

Bande-annonce originale (1 min 25 s - SD avec upscale)

En savoir plus

Taille du Disque : 40 913 881 456 bytes
Taille du Film : 37 433 798 016 bytes
Durée : 2:22:38.508
Total Bitrate: 34,99 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 31,96 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 31965 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1036 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 256 kbps / DN -1dB
Subtitle: French / 41,354 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 13 juin 2022