Menu
Test blu-ray

Le Dernier métro

BLU-RAY - Région B
TF1 Vidéo
Parution : 12 / 9 / 2012

Image

Moins enthousiasmante que le Blu-ray de Jules et Jim sorti à la même date, cette édition n’en reste pas moins solide et tient plutôt bien la comparaison avec son homologue Criterion. On notera cependant quelques effets de "sur-contour" sur quelques plans. L’étalonnage colorimétrique entre les deux éditions est assez différent, le MK2 est beaucoup plus chaud que le Criterion pour les scènes en intérieur, et curieusement plus froid pour les scènes en extérieur. Il m’est franchement difficile de dire qui a raison, je vous laisse donc juger par vous-même avec le  lien suivant :

Captures comparatives

Son

La piste sonore est en mono DTS HD Master Audio (48Khz, débit 768 kb/s). Il n'y a rien de spécial à signaler à son sujet, le rendu est  clair et dynamique. Tout comme la piste audio PCM de l’édition Criterion.

Suppléments

Extrait de l'émission de télévision "Champs contre champs" (5'16)
Pendant ce court extrait de l'émission produite par Pierre-André Boutang, François Truffaut est interrogé au sujet du Dernier Métro. Il est toujours intéressant de revoir le cinéaste mais cet extrait nous laisse un léger goût de trop peu.

Scène inédite (4'48) 
Pendant cette scène, Gérard Depardieu cherche une répétitrice tandis que Catherine Deneuve accueille un scénariste à qui il ne reste que quelques semaines à vivre.

Commentaire audio avec Gérard Depardieu et Jean-Pierre Azéma
Un animateur pose des questions au comédien et à l'historien du cinéma (leurs commentaires ont été enregistrés indépendamment). Jean-Pierre Azéma (spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et de l'Occupation) a une approche tout en détail (les costumes, le quotidien sous l'Occupation... etc) tandis que Depardieu revient avec plaisir et passion sur sa collaboration avec François Truffaut. Ce commentaire s'avère riche (il ne comporte que très peu de temps morts) et nous éclaire sur de nombreux aspects du film. L'approche en parallèle (comédien / historien) est intéressante car elle permet de varier le propos et d'éviter de trop longs silences.

Par Jean-Marc Oudry (test) et François-Olivier Lefèvre (bonus) - le 14 septembre 2012