Menu
Test blu-ray

Jules et Jim

BLU-RAY - Région B
TF1 Vidéo
Parution : 12 / 9 / 2012

Image

En octobre 2007, MK2 éditait sur supports HD-DVD et Blu-ray le premier film de François Truffaut, Les 400 coups. Il aura donc fallu attendre cinq années pour que l’éditeur nous propose la suite de l’œuvre de Truffaut en Blu-ray. Cette attente n’aura pas été vaine car le nouveau master HD de Jules et Jim est à bien des égards très supérieur au master SD proposé en DVD en 2000 par MK2. D’une propreté exemplaire, si l’on excepte évidemment les quelques images d’archives insérées dans le montage, l’image est excellemment définie, la texture granuleuse est tout à fait respectée et les nuances de gris très riches. Le film est fort heureusement proposé en 24P sur un BD 50, l’encodage AVC ne dénature pas l’image et ne souffre d’aucun artefact.

On attend la suite avec impatience, le plus tôt sera le mieux, c’est-à-dire pas dans cinq ans.
Pour d’autres commentaires sur l’image, vous pouvez consulter le comparatif Blu ray/DVD sur le lien suivant :

Captures comparatives

Son

La piste sonore est en mono DTS HD Master Audio (48Khz, débit 768 kb/s), comme l’image elle a été restaurée. Aucun souffle ni craquement ne sont présents  et la dynamique s'avère excellente.

Suppléments

LES SUPPLEMENTS DU BLU-RAY SONT IDENTIQUES A CEUX DU DVD.

Présentation par Serge Toubiana
Serge Toubiana relate de manière succincte la genèse de Jules et Jim, de la découverte du livre en 1955 à la réalisation même du film. Il passe en revue la relation amicale entre François Truffaut et Henri-Pierre Roché, le choix des acteurs, l’atmosphère « exaltante » sur le tournage,  le retentissement international du film.

Truffaut et la genèse du film
Ce deuxième supplément revient plus en détails sur les conditions de la création du film, grâce à des intervenants et des documents d’archives de qualité. Issu de la collection Un film et son époque, diffusée sur France 5 et dirigée par Serge July, ce documentaire dure 50 minutes. Le film est perçu à travers diverses perspectives. Des extraits d’interviews de François Truffaut permettent de revenir sur son enfance et son expérience sur le tournage. Son amour pour les femmes et son engagement politique sont également évoqués. Le film est replacé dans son contexte historique et social : la guerre d’Algérie, la guerre froide, la construction européenne, la place de la femme dans la société. Enfin, Jules et Jim est perçu sous un angle esthétique : la construction du récit, l’amateurisme sur le tournage, la Nouvelle Vague. Sont interviewés le scénariste Jean Gruault, le cinéaste Arnaud Desplechin, Jeanne Moreau, Stéphane Hessel (fils de Franz Hessel et Helen Grund, prénommés Jules et Catherine dans le film), Serge Rezvani, et l’assistante à la réalisation Florence Malraux.

Commentaire du film par Jeanne Moreau
Jeanne Moreau se lasse rapidement de raconter la genèse de Jules et Jim et préfère commenter le film de manière spontanée. Elle insiste sur la légèreté et la joie de vivre que lui inspire Jules et Jim. Elle revient sur les conditions de tournage, le peu de moyens dont disposait François Truffaut, sur des détails techniques comme le doublage. Elle parle de sa relation avec le metteur en scène, des rapports entre Oskar Werner et Truffaut. Elle expose sa vision du film avec beaucoup de liberté. On n’en attendait pas moins de la part de l’actrice française. 

Livret de 24 pages
Le Blu-ray est accompagné d'un livret de 24 pages dans lequel on trouve des notes de tournage et des articles de François Truffaut. Très complet, ce complément papier regorge d'informations passionnantes.

Par Jean-Marc Oudry (test) et François Giraud (bonus) - le 12 septembre 2012

Partenariat