Menu
Test blu-ray

Le Cantique des cantiques

BLU-RAY - Région A, B, C
Elephant Films
Parution : 7 / 2 / 2017

Image

Le Cantique des cantiques bénéficie d'une restauration ancienne, et donc pénalisée par un scan HD daté, au grain épais, plus ou moins discret, à la définition tout juste correcte et au niveau de détail limité. Notez que la précision du trait n'est pas facilitée par une photographie très diffuse et une profondeur de champ souvent réduite par les optiques utilisées sur la caméra. Il n'y a pas eu de nettoyage numérique complémentaire : la copie photochimique utilisée ici est heureusement dans un état convenable, plutôt propre (excepté quelques poussières, rayures verticales ou poils en bord de cadre), mais l'image souffre encore de légers tremblements. Pour compenser une instabilité permanente des contrastes, les noirs ont été renforcés. Soutenue par un encodage perfectible, il s'agit d'une présentation honnête mais loin d'être miraculeuse, en tout cas décevante par rapport aux normes actuelles. C'est néanmoins bien mieux que sur le DVD sorti en 2005, où l'on gagne un peu en précision (malgré un grain qui a sensiblement disparu) :

comparatif DVD (2005) vs. Blu-ray (2017) :         #1                #2               #3              #4

Son

La version originale est d'un bon niveau, malgré une ouverture limitée. Si les voix restent plutôt claires, un léger souffle se fait entendre en permanence et l'on n'évite pas les saturations ou les sifflantes. Néanmoins, pour un film de cette époque, ces désagréments sont tout à fait logiques (tributaires de la technique de l'époque).

Il n'y a pas d'affichage automatique des sous-titres au lancement du film : il vous faudra les activer manuellement par la télécommande (pas d'option par le menu du Blu-ray). On notera également quelques coquilles dans les sous-titres, et notamment l'absence de traduction pour la dernière réplique...

Suppléments

Portrait de Marlene Dietrich (13 min - 1080i)
Le critique Xavier Leherpeur livre un portrait passionné et très intéressant de cette "actrice complète" née dans le vivier créatif du Berlin des années 20, "porteuse de cette Histoire très symbolique du 20e siècle", qui incarne un féminisme assumé. Ce "personnage entier", qui est à la fois dans les films "et légèrement en décalage" possédait un talent que n'avaient pas les autres comédiennes de l'époque. Elle émoustilla le public américain (probable "choc immédiat") et influença ses contemporains (Lauren Bacall) comme les artistes d'aujourd'hui (Madonna...).

Présentation du film (13 min - 1080i)
Xavier Leherpeur évoque avec admiration ce drame "à la manière russe". Par l'analyse de quelques scènes du film, il montre comment la mise en scène de Rouben Mamoulian va jouer avec les interdits pour vénérer la femme et en faire un manifeste féministe. Il insiste sur la force métaphorique du scénario, le jeu avec les statues et l'affranchissement d'une femme dans un monde d'hommes.

Parmi les nombreuses bandes-annonces (notamment autour des collections de l'éditeur), vous pourrez voir celle du Cantique des cantiques (3 min 02 - SD - 4/3) ainsi que la présentation de la collection Marlene Dietrich (1 min 20 - 1080i), toujours avec Xavier Leherpeur.


On trouvera enfin une galerie de photos (2 min - 1080p) contenant quelques photographies d'exploitation et des images du master HD.

A noter que Elephant Films, comme il l'avait déjà fait pour son édition de Massacre dans le train fantôme, s'inspire de certains éditeurs étrangers en proposant une jaquette réversible avec l'affiche originale. Une très heureuse initiative !

En savoir plus

Taille du Disque : 24 007 930 519 bytes
Taille du Film : 18 679 013 376 bytes
Durée : 1:29:54.347
Total Bitrate: 27,70 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 25,03 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 25036 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1222 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 16-bit)
Subtitle: French / 31,244 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 27 mars 2017