Menu
Test blu-ray

L'Héritière

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution : 18 / 5 / 2021

Image

L'Héritière est aujourd'hui réédité par Eléphant Films à partir du master 4K produit par l'américain Criterion pour son édition sortie il y a tout juste deux ans. Effectuée à partir d'un contretype négatif, cette restauration se montre extrêmement compétente, offrant une amélioration notable par rapport au précédent master sorti par Carlotta en DVD en 2009. Premier constat, très agréable, les images ont été stabilisées et profondément nettoyées, même s'il reste parfois quelques infimes bribes de rayures verticales dans la partie centrale du cadre, heureusement très rares. La précision est surtout au rendez-vous, avec des images assez fines et très bien détaillées. Les plans truqués apparaissent logiquement plus doux, avec de rares et très légères pulsations de noirs (quand le DVD était très beaucoup plus marqué sur ce point). La gamme de gris se montre variée et élégante, les contrastes sont plutôt soignés et conservent du détail dans les parties sombres. L'ensemble est texturé par un beau grain fin qui a été conservé, sans être dégradé par l'encodage. On soulignera cependant un débit vidéo juste moyen qui laisse presque passer des lissages suspects dans des aplats ou des arrière-plans unis. Rien de concret à l'oeil pendant le visionnage, juste les effets d'un espace disque utilisé à peine à la moitié de ses capacités, quand la place disponible (et non utilisée) pouvait permettre un bitrate plus conséquent.

DVD Carlotta (2009) vs. Blu-ray Eléphant Films (2021) : 1 2 3 4 5 6 7 8

Son

La version originale part des travaux menés en 2006 par Universal à partir d'une piste optique 35mm. Criterion n'a pas financé de nouveau scan pour le son, se contenant de restaurer la piste de l'ancien master (celui du DVD Carlotta), en effectuant un nettoyage et un réajustement des fréquences. L'ensemble est de bonne tenue, avec des voix claires, et l'on ne distingue en effet aucun souffle ou bourdonnement en arrière-plan, ni craquement ou trace d'usure, même si les sifflantes ne sont pas loin. L'ouverture est sans doute un peu limitée, avec un niveau de détail pas aussi précis qu'espéré et une musique restituée honnêtement mais qui manque un peu de dynamique, qui peine à se détacher.

Comme pour le DVD sorti en 2009, L'Héritière n'est proposé qu'en version originale alors que le film est bien sorti en France en 1950. Les éléments doublés n'ont visiblement pas été conservés.

Suppléments

En guise de suppléments, Eléphant Films ne propose qu'un seul module, comme c'est souvent le cas. Une offre malheureusement bien moins riche que sur le disque Criterion.

Entretien avec Frédéric Mercier (30 min - HD)
Le critique au magazine Transfuge et au Cercle de Canal+ livre une bonne analyse de L'Héritière, étude comportementaliste et borderie méticuleuse d'une société new-yorkaise qui s'observe. Il évoque le travail de William Wyler, sa mise en scène visuelle, le jeu sur les cadres où les relations des personnages resserrés sont montrées de manière signifiante (Catherine qui est reléguée à l'arrière-plan et qui va peu à peu s'imposer). Il revient sur deux scènes en particulier : la fête qui trahit "un jeu des masques permanent" et le dîner où Maurice est soumis aux différents regards. Frédéric Mercier parle du magnifique casting : l'oscarisée Olivia de Havilland, l'interprétation "mémorable" de Ralph Richardson ou le "lyrisme à fleur de peau" de la "star montante" Montgomery Clift. 

Bande-annonce originale (3 min 13 s - SD upscalé en HD)

On trouve également deux bandes-annonces récemment sorties par Eléphant Films en Blu-ray : Cérémonie secrète (2 min 20 s - SD upscalé en HD) et Nazarin (1 min 39 s - HD)

En savoir plus

Taille du Disque : 28 169 580 179 bytes
Taille du Film : 20 064 687 360 bytes
Durée : 1:55:21.958
Total Bitrate: 23,19 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 21,01 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 21015 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 940 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 36,807 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 1 juillet 2021