Menu
Test blu-ray

Gueule d'amour

BLU-RAY - Région B
TF1 Vidéo
Parution : 22 / 11 / 2016

Image

Gueule d'amour, qui va bientôt fêter ses 80 ans, a eu les honneurs d'une magnifique restauration 4K effectuée par le laboratoire Hiventy (ex-Digimage) qui avait oeuvré il y a peu de temps, et avec la même réussite, sur la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol. Le film a été scanné à partir du négatif nitrate ainsi qu'un marron safety qui complète certaines parties trop endommagées de la source principale. La précision de la résolution 4K est ici immédiatement visible, avec un trait acéré et un impressionnant niveau de détail, rarement affaibli par quelques erreurs de mise au point au moment du tournage ou par certains défauts optiques des objectifs caméra utilisés à l'époque, qui ont pu réduire la zone de netteté de l'image. Les cadres sont d'une grande stabilité, on ne relève pas de pulsations de luminosité ou du niveau de noir, et les contrastes sont ici parfaitement équilibrés. Le film a été globalement très bien nettoyé, la restauration numérique a permis d'ôter la majorité des traces du temps. Certains défauts de pellicule sont toutefois encore un peu visibles, comme ces quelques photogrammes manquant à 5 min 16. Les plus attentifs remarqueront peut-être quelques rares poussières ou taches dans les zones sombres (les costumes de Jean Gabin, par exemple). Enfin, le grain (fin) est parfaitement restitué, soutenu par un bon débit vidéo. Il donne à l'ensemble une très belle patine argentique.

Son

Un très beau travail a été accompli pour restituer fidèlement et efficacement les caractéristiques de la bande-son d'origine, au mixage assez épuré. Les traces d'usure du temps sont effacées, le son a retrouvé une belle dynamique, avec beaucoup de nuances dans les prises de son direct. Les voix sont ainsi extrêmement claires, on ne relève que très peu de saturations et aucun souffle gênant. Gueule d'amour est également présenté en Audiodescription pour les sourds et malentendants.

Suppléments


Gueule d'amour, nouvel opus de la collection Héritage de TF1 Vidéo, est présenté dans un digibook comprenant un Blu-ray et un DVD. Il est agrémenté d'un dossier d'une quarantaine de pages, réuni par Patrick Glâtre, auteur de trois livres sur Jean Gabin. Essentiellement centré sur l'acteur, le livret se penche sur sa filmographie de l'époque ("un cinéma volontiers pessimiste et même fataliste") et son statut de véritable star nationale. Gabin, "incarnation des espoirs perdus de tout un peuple", des "désillusions de la classe ouvrière", retrouve ici un univers proche de La Bête humaine de Jean Renoir avec un film au succès tel que le surnom de "Gueule d'amour" lui collera à la peau jusqu'à l'autre côté de l'Atlantique. C'est sa première collaboration avec Jean Grémillon, seul réalisateur à l'avoir fait pleurer à l'écran. On aborde, entre autres, le personnage féminin, moderne et libre, interprété par Mireille Balin, "femme fatale d'une originalité incontestable".


Le Blu-ray comprend plusieurs suppléments :

Gabin-Grémillon, le coeur des hommes (39 min - 1080i)
Pierre-Henri Gibert a réuni deux spécialistes de Jean Gabin (Patrick Glâtre, cf. le livret) et Jean Grémillon (l'enthousiaste Philippe Roger, maître de conférence en études cinématographiques) qui analysent conjointement Gueule d'amour ("le coeur de la carrière de Jean Grémillon", "l'un des plus cultivés des cinéastes français") en apportant un éclairage souvent très pertinent sur la mise en scène documentaire, l'inspiration du cinéma allemand, l'aspect politique du film ("la bourgeoisie factice opposée au monde ouvrier réel"), la structure musicale (la douceur des voix, les dialogues subtils de Charles Spaak) ou le talent Jean Gabin (acteur observateur et téméraire qui dévoile ici sa part de féminité). Dense et souvent passionnant.

On peut également visionner la bande-annonce originale (3 min 49 - 1080p)


En savoir plus

Taille du Disque : 35 121 534 240 bytes
Taille du Film : 25 121 071 104 bytes
Durée : 1:34:05.000
Total Bitrate: 35,60 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,99 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29995 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1562 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1990 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 36,452 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 30 novembre 2016