Menu
Test blu-ray

Avanti !

BLU-RAY - Région B
Rimini Editions
Parution : 17 / 3 / 2020

Image

Nous arrivons bientôt à la fin de cette très belle collection Billy Wilder initiée voilà deux ans par Rimini. Avanti ! avait été édité en 2012 par Filmedia à partir de la dernière restauration en date. Huit ans plus tard, MGM n'a pas bougé d'un pouce et fournit exactement le même matériel aux éditeurs : un scan HD malheureusement assez doux, à la précision honorable mais peu spectaculaire, plutôt stable et presque entièrement nettoyé. Pour le public français, le passage de Filmedia à Rimini change cependant sensiblement la donne, pour plusieurs raisons. Avanti ! est enfin présenté en 1080p dans son cadencement original de 24 images par seconde, là où le disque Filmedia était légèrement accéléré. Le film occupe 33 Go sur ce nouveau Blu-ray, gagnant presque un tiers d'espace disque supplémentaire : l'encodage est ainsi plus aéré et, comme Rimini n'a pas retouché son master, le grain et le niveau de détail sont donc intacts, contrairement au disque Filmedia qui avait opéré un léger dégrainage (cf. le comparatif ci-dessous). On remarque également une légère différence de luminosité (Gamma) entre les deux masters, ce qui a pour conséquence de renforcer les contrastes et mieux saturer les couleurs (avec une tendance magenta désormais plus prononcée) sur le disque Rimini. Du tout bon, donc, en tout cas du mieux par rapport à la précédente édition française de cette excellente comédie.

comparatif Blu-ray Filmedia (2012) vs. Blu-ray Rimini (2020) 1  2  3  4  5  6  7

Son

Malgré une nette différence de débit (Rimini proposant désormais les pistes son en DTS-MA au lieu du simple Dolby Digital), le rendu est sensiblement identique pour la version originale, d'une facture très correcte, assez propre, avec un léger souffle. Les voix sont claires, sans saturations ni sifflantes. La version française était beaucoup plus compressée sur l'ancien Blu-ray, le passage vers l'édition Rimini est plus nuancé, avec un son moins rond et un souffle beaucoup moins agressif. Le rendu est assez propre, les voix sont claires, avec d'infimes sifflantes.

Suppléments

Le Blu-ray est accompagné de Et la tendresse? Bordel !, un livret de 24 pages signé Marc Toullec. A partir de nombreux extraits d'entretiens avec Billy Wilder, le journaliste raconte l'aventure d'Avanti !, un retour vers la douceur et la bienveillance, plein d'"agréables détours inattendus", comme le disait Jean Renoir à propos du cinéma européen. Toullec évoque notamment les différents scénaristes qui se sont succédé avant que le fidèle I.A.L. Diamond et Luciano Vincenzoti, "un expert en couleur locale", ne viennent rejoindre le Maître, pour un tournage en Italie avec des Italiens du cru et une "drôle de distribution" faite de seconds rôles familiers des coulisses : le coach de Clive Revill, le propre chauffeur de Wilder ou le maquilleur de Jack Lemmon. Ce dernier fait ici un joli retour dans l'univers du réalisateur, aux côtés de la pétillante Juliet Mills, "un miracle d'actrice", très disciplinée dans sa cure de prise de poids. Le film fut malheureusement un échec à sa sortie, inspirant à un Wilder très critique sur son propre travail des regrets injustes et le sentiment qu'il n'était plus tout à fait un artiste de son temps...

Conversation entre Mathieu Macheret et Frédéric Mercier (29 min - 1080i)
Retour des deux compères critiques pour une nouvelle demi-heure passionnante de réflexions et d'analyses, cette fois autour d'Avanti ! Billy Wilder délaisse le savoir-faire américain et un comique à la "mécanique agressive" pour une introspection plus sereine et plus européenne, une influence affirmée pour la comédie italienne accentuée par le jeu des différences culturelles, et enrichie par un grand nombre de seconds rôles. C'est une "Italie des plaisirs""un état d'esprit, une émotion qui va contaminer les personnages". C'est aussi une affaire de rythme, un changement de tempo, un retour plus serein au passé pour mieux se comprendre soi-même, avec la transformation de héros aveuglés au monde qui les entoure autant que d'eux-mêmes. Cet opus de la dernière période de Billy Wilder montre une mise en scène de la pensée comique et un "classicisme altéré", plus moderne, aux personnages matures et parfois dénudés.

Avanti Pippo ! (16 min - 1080p)
Une rencontre avec Pippo Franco qui interprétait le tout petit rôle du coroner dans Avanti ! Une participation éclair pour cet acteur de cabaret qui jouait la nuit et venait tourner le jour, mais une collaboration fructueuse et marquante avec Billy Wilder. Pippo Franco revient sur sa rencontre avec le cinéaste et "l'expérience exceptionnelle" qu'il partagea avec lui, Wilder lui laissant une certaine liberté pour réinventer et enrichir ce personnage de fonctionnaire extrêmement dévoué à son travail, simplement écrit au départ. Franco raconte comment le réalisateur a suivi ses suggestions, pour l'utilisation d'un "dialecte étrange" ou le jeu avec les tampons, et la manière dont ils ont tâtonné ensemble pour atteindre l'efficacité de certains gags.

Bande-annonce originale (2 min 36 - SD - non sous-titré)

En savoir plus

Taille du Disque : 43 364 677 304 bytes
Taille du Film : 33 070 055 424 bytes
Durée : 2:24:10.808
Total Bitrate: 30,58 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 24,98 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 24988 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1648 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2085 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,001 kbps
Subtitle: French / 24,318 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 25 mars 2020

Partenariat