Menu

Personnalités

René Laloux

René Laloux

Biographie

Né en 1929, René Laloux abandonne l'école à treize ans pour apprendre la sculpture sur bois et le dessin lors de cours du soir. Il s'intéresse aussi au cinéma, au théâtre, apprend le métier de marionnettiste auprès d'Yves Joly, écrit. Il travaille de 1956 à 1960 à la clinique (anti)psychiatrique de La Borde en tant que moniteur. Il accompagne les patients dans leurs activités artistiques et monte avec eux de nombreux spectacles de marionnettes, de théâtre ou d'ombres chinoises. Ces derniers fonctionnent particulièrement bien et c'est en filmant l'un d'eux avec une caméra 16mm que Laloux réalise par hasard son premier film, acheté par Frédéric Rossif pour une émission de télé, Cinépanorama. Laloux réussit à obtenir de lui un soutien financier et travaille alors avec quinze patients sur la réalisation des Dents du singe, œuvre d'improvisation collective s'inspirant du test d'association de Jung qui est sélectionnée dans plusieurs festivals.

Laloux rencontre Roland Topor avec qui il réalise deux films courts, Les Temps morts et Les Escargots (1965), puis son premier long métrage La Planète sauvage, tourné entre 1969 et 1972 et qui obtient le Prix spécial du jury à Cannes. La production de longs métrages d'animation étant très difficile en France, Laloux doit attendre près de dix ans pour donner un successeur à ce premier long métrage. Ce sera Les Maîtres du temps, qu'il réalise avec Moebius en 1981. Il retrouve Caza - avec qui il avait travaillé en 1977 sur ce qui devait être son deuxième long - avec qui il réalise deux courts métrages (La Prisonnière et Comment Wang-Fô fut sauvé d'après Marguerite Yourcenar, peut-être son chef-d'œuvre) et son troisième et dernier long métrage, Gandahar, qui sort sur les écrans en 1987. Par la suite, il enseigne à Angoulême, où il dirige le laboratoire d'imagerie numérique du Centre National de la Bande Dessinée de 1996 à 1999, peint et écrit en 1996 Ces dessins qui bougent, imposant livre de réflexion sur cent ans de cinéma d'animation.Il s'éteint en 2004, sans avoir pu mener à bien un nouveau projet de long métrage intitulé Un monde tout neuf. Il n'aura pu, à cause d'un système de production français ne laissant aucune place à l'animation, exprimer son immense talent et son univers singulier que dans une poignée de films, qui plus est chichement produits en Corée du Nord ou dans les Pays de l'Est.

Films chroniqués sur DVDClassik

En savoir plus

Portrait de René Laloux à travers ses films

La fiche IMDb
Par Olivier Bitoun - le 26 janvier 2013

Informations

Naissance : 13 juillet 1929
Décès : 14 mars 2004
Pays : France
Métier :