Menu

Personnalités

Lotte Reiniger

Lotte Reiniger

Biographie

C'est en participant à une conférence donnée par Paul Wegener (réalisateur du Golem en 1915), que Lotte Reiniger (alors âgée de 15 ans) prend conscience des possibilités qu'offre le cinéma d'animation, domaine finalement encore assez peu exploré. Espérant travailler avec le cinéaste, elle suit une école d'art dramatique et devient l'élève du metteur en scène Max Reinhardt, qui dirige une troupe de théâtre avec laquelle Paul Wegener travaille. Parallèlement, elle ne cesse de développer sa technique du découpage, réalisant de nombreux portraits des membres de la troupe et d'autres personnages qu'elle a pour vocation d'animer. Paul Wegener remarque son travail et lui propose de réaliser des intertitres et des génériques pour ses films.

En 1918, il lui fait réaliser les costumes, les décors et les trucages du Joueur de flûte de Hamelin, puis la présente à un groupe de jeunes Berlinois qui viennent de monter un studio de cinéma expérimental, l’Institut für Kulturfoschung. Elle y met au point une sorte d'ancêtre du banc-titre, avec l'aide d'un certain Kucharsky, et réalise un premier petit film d'animation de silhouettes découpées en 1919, L’Ornement du cœur amoureux. Suivent cinq autres films : L'Amour et le couple imperturbable (1920), Le Coffre volant (1921), L’Etoile de Bethléem (1921) et Aschenputtel (1922), tous réalisés selon ce même procédé qu'elle nomme le Sihouettenfilm, soit une vitre transparente éclairée par-dessous sur laquelle Lotte Reiniger dépose ses silhouettes et une caméra placée verticalement pour filmer image par image les mouvements des personnages.

Elle réalise en 1926 Les Aventures du Prince Ahmed, réputé être le premier long métrage d’animation de l’histoire du cinéma. De 1927 à 1935, Lotte Reiniger réalise encore de nombreux petits films. En 1935, Reiniger, qui était proche des mouvements politiques de gauche sous la Weimar, quitte l’Allemagne nazie, qui vient de promulguer des lois contre « l’art dégénéré », et s’installe à Londres. Elle travaille à Londres pour le théâtre, créant costumes et décors, et fonde sa société de production, la Fantasia Production ltd. Elle ne tournera plus de longs métrages, mais ne cessera de fabriquer ses petits films en silhouettes, achevant sa carrière au Canada où l’Office National du Film produit ses deux dernières réalisations entre 1976 et 1979.

Films chroniqués sur DVDClassik

En savoir plus

La fiche IMDb
Par Olivier Bitoun - le 23 octobre 2011

Informations

Naissance : 2 juin 1899
Décès : 19 juin 1981
Pays : Allemagne
Métier : réalisateur