Menu
Tops de la rédaction

Au générique des films arrivés premiers de nos classements en 2011 (The Tree of life), en 2012 (Take Shelter) et en 2013 (Zero Dark Thirty), Jessica Chastain a bien failli, cette année encore, occuper le haut de notre hiérarchie. C'était sans compter sur Scarlett Johansson, incontestablement la femme de l'année à nos yeux, qu'elle soit une silhouette sans nom pour Jonathan Glazer ou une voix sans corps pour Spike Jonze (on pourrait ajouter le carton au box-office international de Lucy, succès auquel nous demeurons néanmoins extrêmement peu sensibles...). Mais aborder le récapitulatif de l'année 2014 par le prisme des actrices (et quelles actrices) n'est - vous allez pouvoir le constater - pas tout à fait anodin, tant ce que nous avons retenu de cette année s'incarne très souvent à l'écran par le biais de figures féminines fortes, de l'innocence malmenée de "Pousse-de-Bambou" (Le Conte de la Princesse Kaguya) à la séduisante obstination de Madeleine (Adèle Haenel dans Les Combattants), de l'intelligence retorse d'Amazing Amy (Rosamund Pike dans Gone Girl) à la fébrile opiniâtreté de Sandra (Marion Cotillard dans Deux jours, une nuit)...

Mais à la lecture de notre podium, une autre résonance, plus inattendue, se crée en regardant vers le ciel : tapi dans le coeur de ces trois films, le dialogue interstellaire ne s'y opère plus seulement dans le registre de la conquête ou de l'exploration, mais dans celui de l'apprentissage et de la (re)découverte des sentiments. Faire dialoguer l'infini et l'intime, ce n'est pas la moindre des prouesses accomplies par ces oeuvres, qui témoignent chacune à leur manière de la puissance sans cesse renouvelée du médium cinématographique. Il ne nous reste donc plus qu'à vous souhaiter de bons voyages !

Le classement de la rédaction

1. Under the skin (Jonathan Glazer)
65 points



Comme ces hommes séduits sur le bord des routes écossaises,
le spectateur qui suivra l'envoûtante Scarlett Johansson
dans cet étrange voyage, sensuel et spirituel à la fois,
risque d'être à jamais obsédé par la puissance de ses images
et le vertige de ses thématiques...
Une expérience de cinéma unique cette année.


2. Interstellar (Christopher Nolan)
52 points



Difficile de ne pas être admiratif 
devant, à la fois, la complexité narrative et l'ambition formelle
du cinéma de Christopher Nolan, qui, à l'autre bout de l'univers, 
semble découvrir une force émotionnelle qui lui manquait parfois jusque là.
Inutile de se prêter au jeu vain des comparaisons : Nolan fait avant tout du Nolan,
mais c'est de plus en plus une garantie.


3. Le Conte de la princesse Kaguya (Isao Takahata)
49 points



Le "vieux" maître Takahata aura mis des années
pour parvenir à adapter ce conte traditionnel.
Le résultat, porté par la grâce infinie du dessin,
la virtuosité de la narration, et un sentiment de profonde mélancolie,
est probablement sa plus bouleversante réussite.


4. Gone Girl (David Fincher)
45 points



Aussi à l'aise dans l'élaboration d'un suspense obsédant
que dans la férocité d'une satire bousculant bien des apparences,
le virtuose David Fincher livre peut-être le film le plus - simultanément -
angoissant et réjouissant de l'année.
Nul doute qu'Amy la garce marquera durablement l'inconscient collectif cinéphile !


5 ex-aequo. Deux jours, une nuit (Jean-Pierre et Luc Dardenne)
39 points



Le "style Dardenne" fait une nouvelle fois mouche
dans ce récit de "suspense social" qui suit, un week-end durant, 
une figure de jeune femme 
opiniâtre 
incarnée à la perfection par Marion Cotillard.
Un film cinématographiquement et humainement exemplaire.


5 ex-aequo. The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
39 points



L'univers loufoque et bariolé de Wes Anderson s'enrichit ici
d'une narration à tiroirs, particulièrement enlevée,
qui entremêle la petite et la grande histoire,
et stimule les neurones autant que les pupilles.


7. Her (Spike Jonze)
31 points



A partir d'un postulat anticipatif aussi a priori improbable que profondément pertinent, 
Spike Jonze livre une fable moderne à la mélancolie diffuse, 
qui nous alarme et nous émeut dans le même élan.


8. Les Combattants (Thomas Cailley)
30 points



Pour une fois mal représenté dans notre bilan annuel,
le cinéma français nous aura pourtant offert une vivifiante découverte
à travers ce premier film qui mêle les registres et les atmosphères
avec une énergie et une envie de cinéma pour le moins irrésistibles.


9. Le Vent se lève (Haya Miyazaki)
30 points



L'ultime film d'Hayao Miyazaki est peut-être aussi l'un de ses plus personnels,
et ses nombreuses résonances autobiographiques achèvent de faire
de cette oeuvre complexe et tourmentée l'une de ses plus émouvantes.



10. ex-aequo Boyhood (Richard Linklater)
29 points


Avec ce sens de la narration singulière qui le caractérise,
Richard Linklater
scrute subtilement  les soubresauts d'une décennie américaine mouvementée.
Ce qui n'aurait pu être qu'exercice de style devient alors
une intimiste et émouvante réflexion sur le temps qui passe...


10. ex-aequo Winter Sleep (Nuri Bilge Ceylan)
29 points




Oeuvre magistrale et imposante,  la Palme d'Or Cannoise parvient,
durant plus de 3 heures, à maintenir une tension sourde souvent insoutenable,
reposant sur la force de ses dialogues, de ses enjeux dramatiques mais aussi de son regard.


 

LES CLASSEMENTS INDIVIDUELS

Stéphane Beauchet

1. Interstellar
2. Gone girl
3. Whiplash
4. Under the skin
5. Nebraska
6.12 years a slave
7. Deux jours, une nuit
8. Mange tes morts
9. Bande de filles
10. La Vie rêvée de Walter Mitty
11. Dallas buyers club
12. Boyhood
13. Quand vient la nuit
14. Les Combattants
15. Hippocrate

Olivier Bitoun

1. Under the Skin
2. Le Conte de la princesse Kaguya 
3. Boyhood
4. Le Vent se lève
5. The Grand Budapest Hotel 
6. Nymph()maniac
7. Saint Laurent
8. Braddock America
9. Of Men and War
10. Les Combattants
11. Charlie's Country
12. L'Eclat du jour
13. Only Lovers Left Alive
14. Leviathan
15. L'Etrange couleur des larmes de ton corps

Ronny Chester

1. Her
2. The Grand Budapest Hotel
3. Le Vent se lève
4. Interstellar
5. Under the Skin
6. Gone Girl
7. Le Conte de la princesse Kaguya
8. Deux jours, une nuit
9. American Bluff
10. Only Lovers Left Alive
11. 12 Year a Slave
12. Night Moves
13. Winter Sleep
14. Philomena
15. X-Men : Days of Future Past

JUSTIN KWEDI

1. Le Conte de la Princesse Kaguya
2. Under the skin
3. The Grand Budapest Hotel
4. Boyhood
5. Interstellar
6. Les Combattants
7. The Spectacular Now 
8. Edge of Tomorrow
9. La Grande Aventure Lego
10. Gone Girl 
11. L'île de Giovanni 
12. Her
13. Fury
14. Detective Dee II : la légende du dragon des mers
15. Whiplash

ERICK MAUREL

1. Deux jours, une nuit
2. Interstellar
3. Only Lovers Left Alive
4. Winter Sleep
5. American Bluff
6. Bird People
7. P'tit Quinquin
8. Jersey Boys
9. States of Grace
10. Gone Girl
11. Magic in the Moonlight
12. Captain America, le soldat de l'hiver
13. Philomena
14. Her
15. X-Men : Days of Future Past

Antoine Royer

1. P'tit Quinquin
2. Winter Sleep
3. Under the skin
4. Les Combattants
5. Le Conte de la princesse Kaguya
6. Her
7. Gone Girl
8. Leviathan
9. Deux jours, une nuit
10. Joe
11. Le Vent se lève
12. Mange tes morts
13. Tom à la ferme
14. Hippocrate
15. The Grand Budapest Hotel

Par Dvdclassik - le 1 janvier 2015