Menu
Test dvd

Un crime dans la tête

DVD - Région 1
MGM
Parution : 25 / 10 / 2004

Image

Les progrès par rapport à la première édition sont très nets. Le transfert 16/9 apporte un gain considérable. L’image est mieux définie, moins bruitée, le contraste est bien supérieur, même si par moments on pourra trouver certains plans un peu lissés. Si le nouveau master n’est pas parfait, il ne comporte pratiquement plus de parasites. La mise en scène de Frankenheimer peut enfin être admirée convenablement.

Son

L’éditeur nous offre le mixage monophonique d’époque. Les dialogues sont globalement clairs, le son est quelque peu métallique, mais aucune saturation n’est à déplorer. Un remix en 5.1 est également offert, mais le rendu sur les dialogues est inexistant ; il se contente d’ouvrir un peu le champ musical, et spatialise quelques effets sonores de façon un peu artificielle. On est autorisé à préférer la piste d’origine.

Suppléments

L’édition simple comprenait déjà quelques suppléments, repris ici : pour en savoir plus sur leur contenu, reportez-vous à la rubrique ci-dessous.

Un commentaire audio de John Frankenheimer très complet et instructif sur les difficultés rencontrées sur le tournage ainsi que sur les erreurs toujours présentes qu’il n’hésite pas à mettre en avant. Seuls de longs passages silencieux peuvent s’avérer un peu pénibles mais cela n’est rien en comparaison des précisions essentielles apportées par ce commentaire.

Un court segment où l’on voit Frankenheimer, Axelrod et Sinatra discuter du film lors de sa ressortie sur les écran américains en 1988. Intéressant mais d’une durée trop limitée (8 mins). Ils abordent le film sous l’angle de la camaraderie et des souvenirs émus et n’ont malheureusement pas le temps d’aller plus loin.

Un livret offrant des informations valables mais pas assez fouillées ou développées pour constituer un réel supplément.

Les nouveaux bonus sont :

Queen of Diamond - 14 mn 49 : une interview récente d’Angela Lansbury, qui explique comment Frankenheimer lui a proposé le projet, et parle de son travail avec les divers interprètes. Elle revient enfin sur la postérité du film. Vous n’apprendrez rien ici que vous ne sachiez déjà.

A Little Solitaire : le cinéaste William Friedkin nous confie son admiration pour le travail de John Frankenheimer, en particulier sa façon d’utiliser les techniques issues du documentaire et du direct télévisuel. Il fait ici un certain nombre de remarques pertinentes sur la mise en scène, le jeu des comédiens et la clairvoyance du film.

Photo Gallery : 57 photos de tournage en noir et blanc.

Theatrical trailer : bande-annonce datant apparemment de la ressortie du film, et pourtant en très mauvais état, présentée en 16/9.

Other Great MGM Releases :

- MGM Means Great Movies : courte - heureusement - auto-promotion de l’éditeur, rapide montage d’extraits sans liens entre eux.

- Other Great Academy Awards Winners : la même chose, mais ici tous les extraits proviennent de films ayant remportés au moins un Oscar. Sans intérêt non plus.

More Great MGM Releases : trois jaquettes de films MGM, sans même la possibilité d’accéder à une bande-annonce.

Aucun de ces suppléments n’est sous-titré.

Par Franck Suzanne - le 9 septembre 2011