Menu
Test dvd

Solaris

DVD - Région 2
Parution : 25 / 5 / 2005

Image

MK2 s’est contenté pour ce titre de replacer les anciens disques Ruscico dans un nouvel emballage - leur logo n’apparaît d’ailleurs même pas avant le menu. L’image est par conséquent exactement la même que sur l’édition précédente : définition et couleurs correctes, mais un master légèrement instable, et de nombreuses griffures blanches attestant d’une restauration sommaire. De plus, même si le film est toujours présenté sur deux disques, la compression n’est pas toujours optimale dans les arrière-plans ou sur certains objets - regardez les mallettes métalliques sur la station pour vous en convaincre. Bref, un rendu passable, mais qui peut être très largement amélioré.

Son

Ici, on n’a pas le choix, la piste monophonique d’origine a disparu, ne reste qu’un remix en Dolby Digital 5.1. On peut reconnaître que celui-ci est fort bien fait, et donne une belle ampleur à la musique, mais on ne peut s’empêcher de penser que les effets arrière paraissent parfois bien artificiels. Des doublages en anglais et français sont également proposés, mais ils sont tout à fait dispensables.

Suppléments

Disque 1 :

- Galerie photos : dix photographies tirées du film.

- Filmographies : filmographies d’Andrei Tarkovski - contient la bande-annonce du Miroir -, Friedriekh Gorenstein, Ioussov Vadim, Mikhail Romadine et Edouard Artemiev - contient un court texte et la bande annonce de Son Homme chez les Autres, Ennemi chez les Siens.

- Archives :

* Andrei Tarkovski : deux pages de biographie, et une interview de deux minutes de la sœur du cinéaste, qui revient sur la détermination de son frère et ses ruses pour contourner la censure.

* Stanislaw Lem : trois pages de biographie et de bibliographie de l’écrivain polonais.

Disque 2 :

- Galerie photos : dix photographies de tournage en noir et blanc.

- Filmographies : filmographies de Donatas Banionis, Natalia Bondartchouk, Youri Jarvet, Dvorjetski Vladislav, Nikolai Grinko et Anatoli Solonitsyne – contient la bande-annonce de Andreï Roublev.

- Archives : un documentaire très officiel de 10 mn consacré à Donatas Banionis, construit autour d’une interview et de quelques extraits de films et de pièces. Sans grand intérêt.

Par Frank Suzanne - le 20 juin 2005