Menu
Test dvd

Quarante tueurs

DVD - Région 2
Carlotta
Parution : 3 / 6 / 2004

Image

Ce DVD prouve sur tous les plans que Carlotta est un éditeur précieux et qu’il se hisse désormais aisément parmi les meilleurs "indépendants". La belle jaquette renfermant le DVD - contenu dans un fourreau au design identique - et l’iconographie très soignée sont un plaisir pour les yeux. Techniquement, nous sommes logés avec bonheur à la même enseigne. L'image est somptueuse, supérieure à n’importe quelle diffusion numérique sur le câble. On en vient durant le film à rechercher les défauts qui auraient échappé aux restaurateurs. Définition et contrastes sont superbement gérés, surtout ces derniers dont les rendus ne trahissent pas une restauration numérique pouvant rendre le tout artificiel.

Son

Les mêmes compliments sont à adresser. On ne doit jamais tendre l’oreille pour apprécier les dialogues ni la musique. La scène d’ouverture en devient même aussi impressionnante visuellement qu’acoustiquement ! La seule bande sonore proposée est en version originale (mais existe-t-il une version française ?).

Suppléments

Force de l’émotion
Documentaire de 28 minutes. Ce reportage est du Jean Douchet pur jus : ton monolithique de la narratrice, aspect très précis et chirurgical de l’analyse. Il n’en est pas moins relativement intéressant pour quiconque s’intéresse de près ou de loin à la mise en scène et au décorticage en règle de toute œuvre d’art. A réserver néanmoins aux "fulleriens" et aux cinéphiles les plus chevronnés.

Trajectoires d’un film
Documentaire de presque trente minutes. Avouons un faible pour ce bonus très original qui sort des sentiers battus et qui sent la passion du cinéma à pleines narines. Yann Dedet, chef monteur chez de nombreux grands cinéastes d’hier (Truffaut, Pialat) comme d’aujourd’hui (Claire Denis, Cédric Kahn) commente de façon live plusieurs séquences du film via une bobine mise à disposition. Il n’a visiblement pas vu le film depuis longtemps et c’est avec lui, en même temps que lui, que nous découvrons la richesse de la mise en images du film. De toute évidence très sincère et cinéphile, il n’hésite pas à rembobiner le film pour voir ce qu’il n’a pas vu auparavant et nous faire part de ses remarques, toujours très instructives et enrichissantes. Habituels réfractaires à la politique des bonus, ne passez pas outre celui-ci !

Fuller et les Quarante Tueurs
Documentaire de 15 minutes présenté et brillamment commenté par Jean-Louis Leutrat, ce bref historique de la carrière western de Samuel Fuller a pour but avant tout d’être pédagogique pour ne pas dire scolaire, mais au bon sens du terme. C’est ainsi que les non aficionados du genre ou de l’auteur apprennent la place que tient le film, autant dans l’histoire du cinéma que dans la carrière de Fuller. Un éclairage aussi attendu que bienvenu nous montre l’importance de ce film sur la carrière de cinéastes aussi variés que Eastwood ou Godard. Voici un documentaire concis et intéressant qui ne laissera aucun cinéphile sur le bord de la route. Chose appréciable.

La bande-annonce d’époque est le dernier bonus (incontournable) de cette excellente édition à l’image du film.

Par Leopold Saroyan - le 28 août 2004