Menu
Test dvd

Perversion Story

DVD - Région All
Severin
Parution : 27 / 2 / 2017

Image

La copie est en excellent état et l'on ne note que quelques rayures passagères. La compression est de très bonne tenue. La définition est également très satisfaisante avec un bon niveau de détails, même si l'on soupçonne parfois par un léger edge enhancement. Les contrastes sont solides, parfois un peu trop poussés avec des noirs légèrement bouchés. Le rendu des couleurs est quant à lui excellent, même si quelques séquences paraissent plus fades, des variations peut-être dues à l'utilisation de sources différentes.

Il s'agirait de la version dite « française » (qui présente cependant un générique en italien), de dix minutes plus courte que la version anglaise. Anchor Bay devait originalement sortir le film en Blu-ray mais aurait abandonné l'idée suite à l'absence de matériel convenable. Severin aurait alors déniché ce négatif de la version française en excellent état. Cette version contiendrait plus de séquences érotiques et dénudées tandis que la version anglaise proposerait plusieurs séquences explicatives ici absentes. Tout cela est au conditionnel, les remontages selon les pays étant alors fréquents. Ne disposant pas d'autres copies pour comparer, il est difficile de savoir avec exactitude à quelle version nous avons réellement affaire.

Son

Le film est proposé dans ses versions italienne et en anglaise. Les acteurs ayant assuré eux-mêmes le doublage anglais, on pourra choisir l'une ou l'autre sans grande incidence, le rendu Dolby mono étant en tous points équivalent. Les bandes sonores sont très propres, bien mixées et offrent un confort d'écoute simple et parfait.

Suppléments

Bande-annonce américaine (4 min 20)
Bizarrement, celle-ci débute par la fin du film, ce qui dévoile quand même un peu la tournure que prend le récit. Sans surprise, ce film-annonce insiste sur le côté pop et sexy du film.

CD de la musique originale
Onze titres de Riz Ortolani (une B.O. déjà existante en proposait quinze) pour une durée totale de 30 minutes.

Par Olivier Bitoun - le 2 février 2018