Menu
Test dvd

Monsieur Verdoux

DVD - Région 2
Mk2
Parution : 5 / 11 / 2003

Image

Une image d’une qualité exceptionnelle, peu de défauts à déplorer si ce n’est quelques poussières ça et là. Le film, qui provient des archives cinématographiques de la famille Chaplin, a bénéficié d’un transfert digital de l’image. Hormis au cinéma, jamais il n’a été donné d’apprécier le film dans de telles conditions. Une pure merveille. Excellents contrastes. Noirs profonds. Bonne stabilité de l’image. Un travail de qualité qui rend hommage à la photographie de Roland Totheroh qui a collaboré avec Chaplin sur ses plus grands films.

Son

L’éditeur nous offre la possibilité d’écouter les dialogues et la musique dans un mono anglais et français d’origine d’une très bonne qualité ou dans un tout nouveau transfert digital en 5.1, bien évidemment plus ample que la version 1.0. La bande sonore est également issue des archives de la famille Chaplin. Que les fanatiques des effets arrières modèrent néanmoins leurs espérances, ce 5.1 ne fera pas éclater leur home cinéma, mais il nous réserve quelques surprises, notamment lors de dialogues et d’envolées musicales

Suppléments

Introduction par David Robinson (5') : Un reportage de qualité, qui nous permet de contextualiser l’œuvre dans la période de la guerre froide aux Etats-Unis. Un climat défavorable qui mit fin à la carrière de Chaplin au pays de l’Oncle Sam. Cette introduction survole la genèse du projet, l’écriture de son scénario, les déboires de Chaplin avec les censeurs et les membres de la Commission des activités anti-américaines, la fameuse conférence de presse et conclut par une citation d’un des plus fervents défenseurs de la cinématographie de Chaplin, James Agee, critique à The Nation : "Une démocratie qui ne peut contenir ses ennemis, aussi virulents soient-ils, est finie en tant que démocratie". Le genre de supplément que l’on souhaiterait voir accompagner toute œuvre digne de ce nom.

Chaplin aujourd’hui : Monsieur Verdoux (26'). Il s’agit d’un des dix documentaires consacrés à Chaplin, diffusé en mai 2003 sur France 5 et produit par la chaîne en collaboration avec MK2 TV. Ce document est signé par l’acteur-scénariste Bernard Eisenschitz. Claude Chabrol, invité, partage avec nous ses souvenirs de l’œuvre et analyse certaines séquences importantes de Monsieur Verdoux. Il nous explique en quoi le premier échec financier de Chaplin est néanmoins un triomphe du réalisateur.

Plans de la scène et ébauches préparatoires. Différents plans de la maison de Verdoux mis en parallèle avec des images du film. La richesse de ces esquisses nous prouvent à quel point Charles Chaplin a préparé son film avec minutie, période d’après guerre oblige, Chaplin a du se résoudre à planifier son film et à travailler avec rigueur afin de pallier le manque de pellicule, de décors et de budget.

Galerie de photos : Plus de 70 photos de tournage de l’équipe et de l’acteur-réalisateur.

Affiches du film : Une dizaine d’affiches du film issues de différents pays (France, Japon, Etats-Unis, Allemagne, Belgique…) Chaque affiche est accompagnée d’un spot radio de l’époque.

Bandes annonces (5') : Deux bandes annonces, dont une en anglais non sous-titrée et une seconde en allemand, également sans sous-titres.

La collection Chaplin (12 min) : bandes annonces des films de la collection, à savoir : The Kid, l’Opinion publique, La Ruée vers l’or, Le Cirque, Les Lumières de la ville, Les Temps modernes, Le Dictateur, Monsieur Verdoux, Les Feux de la rampe, Un Roi à New-York et La Grande revue de Charlot.

Par Dave Garver - le 5 novembre 2003

Partenariat