Menu
Test dvd

Les Indomptés

DVD - Région 2
Sidonis / Calysta
Parution : 18 / 7 / 2017

Image

Il n'y a pas grand-chose à redire sur la superbe copie dénichée par Sidonis : hormis une définition parfois un peu trop douce, elle est de toute beauté ! Les couleurs sont pimpantes, le master est remarquablement propre et la compression sait se faire discrète. Un confort de visionnage idéal pour découvrir ce western rare de George Sherman. A savoir que, comme pour toutes les galettes numériques de l'éditeur sorties depuis le début 2017, ce DVD est encodé en 16/9 sans cependant que le film ait été recadré ; un gain qualitatif dont nous n'allons surement pas nous plaindre.

Son

Deux possibilités nous sont offertes : la version originale aux sous-titres français imposés - hormis sous VLC qui nous donne la possibilité de pouvoir visionner le film en VO pure - qui elle non plus ne souffre d'aucuns défauts apparents, ainsi qu'une VF d'époque qui fait son âge, assourdie et moyennement claire. Notons que cette dernière est incomplète - on a droit à un avertissement de l'éditeur - puisqu'une séquence de deux minutes passe en VOST.

Suppléments

45 minutes de présentation du film par trois intervenants, c'est faire bien trop d'honneur à un western aussi médiocre d'autant qu'il y a évidemment des redites, notamment concernant les problèmes de l'acteur Larry Parks avec la Commission des Activités Anti-américaines lors de la chasse aux sorcières. Cela étant dit, mieux vaut trop que pas du tout ! Outre la très bonne et alléchante idée prise par Sidonis depuis un certain temps de nous proposer au lancement du DVD un long trailer promotionnel de plus de sept minutes sur toutes les sorties de l'éditeur de ces derniers mois, nous trouvons en suppléments de cette galette une petite galerie de photos ainsi que les présentations du film par François Guérif (13 min 10), Patrick Brion (9 min 8) et Bertrand Tavernier (23 min 28). Guérif est le seul à avoir beaucoup apprécié le film et il explique parfaitement bien pourquoi avec un joli sens de la concision. Brion n'a pas été forcément convaincu mais lui trouve quelques qualités alors que Tavernier juge en gros le film pas tellement excitant, pas plus que ses comédiens, mettant très justement le doigt sur ses innombrables défauts et expliquant sa déception au vu de son estime pour le réalisateur.


Par Erick Maurel - le 22 juillet 2017

Partenariat