Menu
Test dvd

Les Enfants du paradis

DVD - Région 1
Criterion
Parution : 22 / 1 / 2002

Image

En janvier 2002, l’éditeur américain Criterion frappe un grand coup en sortant cette magnifique édition des Enfants du Paradis. Edité sur deux disques correspondants aux deux époques du film, le rendu est impressionnant pour un film de cet âge même si cet éditeur (et d’autres comme Warner zone 1) nous ont habitués à ce type de rendu, voire même encore mieux pour des œuvres classiques. Ici la patine argentée du film de Carné est resplendissante, de même que les contrastes et la luminosité nous offrent une belle échelle de gris. La restauration a donc été presque miraculeuse. Bien sûr, tout n’est pas parfait, et quelques scories subsistent. Et si la définition est très appréciable, on pourra noter quelques rares variations dans les parties sombres de l’image. Mais tout, cela n’entache en rien le plaisir de la vision. Enfin, et contrairement à la nouvelle édition Pathé testée ici (très belle également), aucun lissage numérique n’a atténué le grain argentique original.

Son

Criterion nous offre une piste mono nettoyée au mixage particulièrement réussi et qui présente d’une belle dynamique. Les voix, les ambiances et la musique sont joliment intégrées sans jamais que l’une des pistes n’entrave l’écoute de l’autre. La bande-son est claire et plutôt propre. Bien entendu, un peu de bruit de fond et de souffle se fait entendre. Mais absolument rien de rédhibitoire. La restauration du son est donc aussi impressionnante que celle de l'image.

Suppléments

DVD 1

Aucun des suppléments n'est accompagné de sous-titres. Non anglophones s'abstenir.


Terry Gilliam Introduction
- 5’09’’
En cinq petites minutes, le fantasque et bouillonnant réalisateur de Brazil et des Aventures du Baron de Munchausen nous fait part de sa passion pour le film de Carné qui fut l’une de ses sources d’inspiration. Insistant sur la création de ce monde imaginaire créé à partir d’éléments réels, qui fait des Enfants du Paradis un rêve projeté sur grand écran, Gilliam le nostalgique évoque un film d’un temps révolu qui rend également un hommage au théâtre dont il est grand amateur. Suite à la présentation succincte des personnages principaux, le cinéaste américain nous parle de la lumière du film et de son aspect argenté et lunaire qui lui donne cette dimension onirique (tout en faisant une distinction formelle entre les deux époques, la première étant plus vivante que la seconde plus statique). Il termine par une comparaison entre films de studios européens et américains dont la pertinence prêterait à débat. Mais l’important reste le plaisir et l’émotion que nous fait Gilliam pour cette oeuvre hors norme. On aurait aimé le voir discourir plus longtemps sur l’un de ses films de chevet.

Chapitrage : fixe et muet divisé en 24 segments (8 chapitres disposés sur 3 pages).

Commentaire audio de l'universitaire Brian Stonehill
Enregistré en 1991 pour cette édition, ce commentaire axe principalement son point de vue sur les conditions de l'élaboration du film et l'historique de ses principaux auteurs. Sont abordés aussi les personnages réels qui ont donné naissance au film. La somme d'information fournie est considérable et même si Les Enfants du Paradis a été étudié en long, en large et en travers au fil des décennies, ce document se révèle néanmoins très instructif. Stonehill parvient à ne quasiment jamais perdre le fil de la projection tout en livrant ses informations et en se prêtant à maintes digressions sur l'histoire du cinéma en général, de même que le théâtre. Les thèmes du film sont également abordés et le commentateur se livre de temps en temps à une analyse filmique. Son élocution est exemplaire.

Restauration demonstration - 3'57''
Ce module nous fait prendre en compte le formidable travail entrepris par Criterion en 1991 à partir du master particulièrement abîmé qui figurait sur son laserdisc. Plusieurs niveaux de restauration ont du être nécessaires pour rendre sa superbe au film. Un travail de fourmi (image par image) a été accompli. La plupart des taches et autres rayures ont pu être éliminées pour un résultat quasi parfait (il reste quelques scories et jump cuts dus à l’ancienneté du film). La restauration du son n’est pas en reste et la piste sonore renaît littéralement. Les comparaisons image et son proposées dans ce court document sont éloquentes.

DVD 2

Chapitrage : fixe et muet divisé en 22 segments répartis sur 3 pages + un mire de couleurs pour la calibration du diffuseur.

Commentaire audio de l'universaitaire Charles Affron
Enregistré en 2000 pour cette édition, ce commentaire s'oriente vers une analyse plus poussée du film et de ses thèmatiques. Bien qu'il aborde également l'historique du film, il ne se révèle quasiment jamais redondant avec celui figurant dans le premier disque. Affron traite aussi de la récaption des Enfants du Paradis par les critiques et le public, de même que sa descendance et ses influences avec les années. Cette étude mérite d'être entendue, car sa richesse d'analyse est patente, même si elle comporte parfois trop de redondances avec les images ; c'est le risque d'un tel exercice sur la longueur. On reconnaît le ton typique d'un universitaire, ce qui pourra en rebuter certains, mais l'avantage est que le texte lu est précis et l'élocution du commentateur exemlaire.

Film treatment
Il s'agit d'un développement du scénario en 15 pages (soit un traitement) écrit par Jacques Prévert et daté de 1944. Evidemment traduit en anglais, il fait figure de curiosité et il est évident que sa lecture dans la langue original du poète dramaturge aurait été préférable pour les cinéphiles français.


Galeries photos
On trouve environ 70 photos de tournage en noir et blanc, certaines bénéficiant d'un texte de présentation. Elles sont d'excellente qualité. C'est un plaisir que de visiter l'envers du décor, d'autant que certains clichés sont très rares.

Production Designs
Il s'agit des dessins de production effectués par Alexandre Trauner et Léon Barsacq. Ils sont consultables séparément. Il y a 9 dessins signés Barsacq et 10 signés Trauner (superbes, et la plupart en couleur) sont extraits de l'exposition Alexandre Trauner : 50 ans de cinéma.

Filmographies de Marcel Carné et Jacques Prévert


Bande-annonce américaine - 3'21''
En assez mauvause état, mais elle reste une curiosité car dans cette présentation, Les Enfants du Paradis paraît dans avoir été tourné à Hollywood !

Enfin, cette édition propose un Livret de 26 pages, dans lequel on trrouvera : la liste des chapitres des 2 DVD, une présentation du film et des ses principaux protagonistes par l'historien du cinéma Peter Cowie, et un long extrait d'une interview de Marcel Carné effectuée en 1990 pour le laserdisc Criterion par Brian Stonehill.

Par Ronny Chester - le 16 octobre 2006