Menu
Test dvd

Les Egarés

DVD - Région 2
Tamasa
Parution : 9 / 11 / 2016

Image

Le rendu du master est plutôt homogène et dans l'ensemble tout à fait satisfaisant, en termes de propreté et de stabilité notamment. Compte tenu de la définition, somme toute modeste, il faut reconnaître que l'ensemble manque peut-être de finesse dans le piqué, mais l'ensemble est globalement convenable.

A noter cependant que le ratio d'images est ici de 1.30, soit tout de même relativement éloigné du 1.37 original.

Mentionnons également ici, bien que cela n'ait rien à voir à proprement parler avec la qualité de l'image, que si la jaquette annonce une durée d'1h 42 min, le film figurant sur le disque a une durée d'1h 15 min 53 précisément. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Son

Là encore, l'ensemble est tout à fait convenable. Par deux fois, on a quasiment sursauté à cause de variations assez soudaines du niveau des dialogues ou de la musique, mais le rendu, à défaut d'un relief phénoménal (on parle d'un film post-produit des années 50), est globalement propre et distinct.

Suppléments

A l'intérieur du boîtier, le traditionnel livret n'est cette fois pas signé Jean A. Gili mais réunit trois brefs textes signés Claude Rieffel, Umberto Martino et Anna Savelli, qui contextualisent et relatent des anecdotes davantage qu'ils n'analysent le film.

Sur le disque, figure un entretien avec Jean-Pierre Mocky, daté de 2016, durant lequel celui qui était alors comédien raconte, 60 ans plus tard, sa participation au film. Durant 16 minutes, en plan fixe - et avec une forme de retenue - il parle du cinéma italien des années 50, du tournage des Egarés et de ses relations avec les autres protagonistes.

Figurent également sur le disque une bande-annonce et une galerie d'images.

Par Antoine Royer - le 1 décembre 2016

Partenariat