Menu
Test dvd

Les Désemparés

DVD - Région 2
Carlotta
Parution : 7 / 4 / 2010

Image

Issue d’un nouveau master restauré, l’image des Désemparés est relativement bonne. Néanmoins, la définition fait parfois preuve de faiblesses (notamment lors des plans larges en extérieur) et l’on remarque parfois quelques points blancs ou griffures. Les contrastes sont également assez faibles avec une palette de gris peu étendue. Mais ne boudons pas notre plaisir, es défauts sont rares et ne gâchent en aucun cas le plaisir de la découverte de ce film rare en édition vidéo.

Son

De ce point de vue, pas grand-chose à signaler. La piste mono 1.0 anglaise est correcte, sans aucun souffle, ni nuisances sonores. La VF a tendance à écraser le reste du spectre sonore. Et avouons le, écouter James Mason et Joan Bennett en français est une faute de goût impardonnable !!!

Suppléments

Faire un film américain (42 mn) : spécialiste de Max Ophuls, Lutz Bacher livre une analyse détaillée du travail du cinéaste outre-Atlantique. Il s’appuie essentiellement sur Les Désemparés dont il narre de nombreuses anecdotes de tournage pour le moins savoureuses. On peut juste regretter de ce supplément son caractère très linéaire. Sans concentration, il paraitra vite ennuyeux.

Maternal Overdrive (22 mn) : incontestablement, le point fort de cette section consacrée aux bonus. Ce documentaire offre une analyse pertinente du film d’Ophuls par Todd Haynes. Le réalisateur - auteur de I’m not There, Loin du paradis ou Safe - explique non seulement sa vision des Désemparés mais raconte également l’influence qu’a pu avoir le film sur son œuvre. Une réussite.

Par François-Olivier Lefèvre - le 5 mars 2010