Menu
Test dvd

Le Virginien saison.8 / vol.2

DVD - Région All
Elephant Films
Parution : 26 / 2 / 2020

Image

Ce deuxième volume de la huitième et avant dernière saison contient 4 DVD sur lesquels on trouve 8 épisodes de 72 à 75 minutes chacun. Sur ce tiers de saison, aucun épisode ne bénéficie de la version française.

  • 8.09 - The Buggler réalisé par Anton Leader : 3/10
    8.10 - Home to Methuselah réalisé par Abner Biberman : 6/10
    8.11 - A Touch of Hands réalisé par Anton Leader : 7.5/10
    8.12 - Journey to Scathelock réalisé par Seymour Robbie : 7/10
    8.13 - A Woman of Stone réalisé par Abner Biberman : 5.5/10
    8.14 - Black Jade réalisé par Joseph Pevney : 3/10
    8.15 - You can Lead a Horse to Water réalisé par James Neilson : 1.5/10
    8.16 - Nightmare réalisé par Robert Gist : 3/10

Les tests se suivent et se ressemblent encore ; et ce sera probablement le même schéma jusqu'à la fin ! Et toujours pour la même raison, car le travail de restauration de la série aura été constamment remarquable même si ici un peu en deçà pour cette avant dernière saison sans que le résultat ne soit aucunement rédhibitoire, bien au contraire assez remarquable pour une série vintage. Alors que j'écris ce test sur le deuxième coffret de cette avant-dernière saison, est annoncée pour avril 2021 la première partie de la dernière intitulée The Men from Shiloh. Toujours donc avec la même assiduité et le même professionnalisme, Elephant Films nous propose une fois encore un formidable travail au niveau de l'image, les copies ayant été très bien restaurées par NBC-Universal ; à signaler cependant que la colorimétrie est un peu plus froide que lors des précédentes saisons, les dérives vers le bleu étant peut-être dues à une volonté du chef opérateur sans que je sois à nouveau capable de le confirmer alors que certains épisodes comme Nightmare semblent moins bien conservés, les teintes tour à tour jaunâtres ou verdâtres l'attestant. Hormis les génériques et de multiples stock-shots aux couleurs passées, ainsi que quelques séquences plus abimées et/ou plus floues que d'autres, l'ensemble se révèle une fois encore très propre, solidement contrasté et parfaitement bien défini. Autant dire qu'il s'agit d'un confort de visionnage plus que satisfaisant pour une série de plus de 50 ans, d'autant que le travail de numérisation s'avère encore une fois plus qu'honorable, quasi invisible, tandis que le grain d'origine n'a jamais été atténué. Pour s'en rendre compte, il suffit d'aller jeter un rapide coup d'œil dans la galerie de captures à raison de 8 captures par épisode.

Son

La saison 8 n’ayant jamais été télédiffusée, inédite tout du moins en France, la totalité des épisodes ne nous est proposée qu’en seule VOST. Ces pistes sonores sont formidablement bien conservées, à part un léger souffle qui se fait parfois entendre. Du bon travail de restauration une fois encore. A signaler pour les anglophiles qu’ils ont la possibilité de se passer des sous-titres, et remercions l’éditeur pour ce formidable travail de sous-titrage même si d'énormes fautes orthographiques et grammaticales feront sursauter certains.

Suppléments

Comme suppléments, nous trouvons uniquement les bandes-annonces des séries Le Courrier du désert, Les Bannis, American Gothic, Matt Helm, Les Bleus et les gris ainsi que Sir Francis Drake. Encore une fois, aucune raison de se plaindre de l'absence d’autre bonus puisque tout a déjà été dit dans ceux inclus au sein des coffrets des premières saisons, d'autant que nous sommes déjà ravis de pouvoir bénéficier de la série dans un tel état de conservation. Un bravo sans cesse renouvelé à l'éditeur !

Par Erick Maurel - le 1 janvier 2021