Menu
Test dvd

Le Trésor des collines rouges

DVD - Région 2
Artus
Parution : 4 / 10 / 2016

Image

Malgré le fait qu'il fasse son âge (scratchs divers et variés, instabilité, noir et blanc un peu terne, définition vacillante...), le master récupéré par Artus était plutôt convenable pour un confort de visionnage tout du moins correct. Malheureusement, le travail sur la numérisation s'avérant catastrophique, à condition d'arriver à en faire abstraction (ce qui ne sera clairement pas possible pour ceux qui ne jurent que par la Haute Définition), il vous sera assez pénible de tenir jusqu'au bout. Ceci étant dit, rendons grâce à Frank McDonald d'avoir été un cinéaste médiocre, les plans fixes étant évidemment beaucoup moins touchés par la mauvaise compression que les plans avec des mouvements de caméra, véritable grouillements de pixels et de rémanence en folie. L'utilisation probable du réducteur de bruit rendant la copie bien trop douce n'aide pas à être indulgent. Ceci étant dit et malgré mon avis technique très sévère, nous avons déjà vu bien pire ; et sur un écran de petite taille, le film devrait pouvoir se visionner dans des conditions décentes. En tout cas, parions que la majorité des aficionados du genre en manque de raretés seront néanmoins ravis.

Son

Une seule piste sonore est proposée, la version originale sous-titrée avec la possibilité de pouvoir enlever les sous-titres pour les plus anglophiles d'entre nous. Pas de miracles à attendre dans ce domaine, la bande-son écoutable mais présente beaucoup de souffle et de craquellements divers et variés.

Suppléments

Outre un diaporama de 2 minutes et des extraits de cinq westerns de la collection, on trouve  Une épopée sanglante (14 min 42), une présentation du film par Georges Ramaïoli que l'on est content de retrouver sur tous les suppléments de la collection western de l'éditeur Artus. Filmé ici dans le jardin de sa maison sur la côte d'Azur, le sympathique intervenant revient avec force détails sur le réalisateur et les principaux comédiens du film, pas dupe sur la qualité du film ici proposé.

Par Erick Maurel - le 5 novembre 2016