Menu
Test dvd

Le Samouraï

DVD - Région 1
Criterion
Parution : 25 / 10 / 2005

Image

Criterion présente Le Samouraï dans un transfert en 1.77 : 1, rognant donc légèrement sur le 1.66 : 1 d’origine. Pourtant, si l’on effectue une comparaison avec l’image présentée sur le DVD René Château, on s’aperçoit qu’il manque en effet quelques millimètres en haut et en bas, mais qu’il y a également plus d’information à droite et à gauche. La question du format véritable reste posée, d’autant qu’aucune aberration dans le cadrage n’a pu être relevée. On pourra éventuellement regretter un étalonnage un peu trop chaud, "défaut" habituel du NTSC - vous devrez donc régler votre diffuseur pour retrouverle "noir et blanc en couleurs" souhaité par Melville. A part ces quelques réserves, la copie est absolument parfaite - à l’exception de deux plans légèrement griffés -, aucun défaut de compression n’est à déplorer. Un Criterion globalement satisfaisant.

Son

Rares sont les pistes monophoniques à présenter à la fois une telle clarté et une aussi belle puissance : issue d’une piste magnétique 35 mm masterisée en 24 bits, elle peut servir de mètre étalon. Aucun souffle, aucun détail écrasé, une très grande réussite.

Suppléments

- Authors on Melville :

- Interview de Rui Nogueira - 12 mn 59 : Difficile de réaliser un supplément sur Melville sans passer par la case Nogueira. L’auteur du Cinéma selon Jean-Pierre Melville revient sur la genèse du film et livre quelques anecdotes de tournage, en particulier sur la première fin envisagée. Il n’hésite pas à dire que pour lui Le Samouraï est l’œuvre la plus parfaite de Melville.

- Interview de Ginette Vincendeau - 18 mn 41 : L’historienne du cinéma revient sur les mêmes points que son collègue, mais de façon plus approfondie. Outre une remise en contexte du film – elle montre notamment les liens entre Le Samouraï et le film noir américain, en particulier This Gun for Hire -, elle se livre à une analyse précise du film et de sa mise en scène, dégageant en quelques phrases l’importance historique de l’œuvre. Il est à noter que Ginette Vincendeau s’exprime ici en anglais et que ses propos ne sont pas sous-titrés.

- The Lineup : une série d’interviews issues des archives de la télévision française - 24 mn 11.

* Jean-Pierre Melville : Interrogé dans les ruines des Sudios Jenner, Jean-Pierre Melville s’exprime sur le cinéma, la direction d’acteurs, la mort. Dommage que le montage soit aussi chaotique. Extraits de Variances, diffusé le 11 Septembre 1970.

* Incendie Studio Cinéma Rue Jenner : d’impressionnantes images d’actualité montrent les pompiers achevant d’éteindre l’incendie. Jean-Pierre Melville est interrogé devant les lieux, et n’écarte pas la possibilité d’un acte criminel, peut-être du à un studio concurrent. Extrait de Journal de Paris, 29 Juin 1967.

* Alain Delon : À la veille de la sortie du Samouraï, Pierre Tchernia interroge Alain Delon, qui ne tarît pas d’éloges sur son metteur en scène. Extrait de Monsieur Cinéma, 23 Octobre 1967.

* Nathalie Delon : Ou la difficulté de se faire un prénom et de changer de registre. Extrait de Cinéma, 25 Avril 1968.

* Caty Rosier : La comédienne évoque ses débuts dans le mannequinat, à une époque où ses origines martiniquaises ne facilitaient pas les choses, et ses débuts au cinéma devant la caméra de Melville. Extrait de Le Petit Cinéma de Georges De Caunes, 31 Juillet 1970.

* François Perrier : Le comédien se souvient avec douleur de la pression exercée sur lui par Melville, qui souhaitait qu’il joue une tirade en plan-séquence. Amusant quand on sait que celui-ci se vantait de n’être exigeant qu’envers son équipe technique. Extrait de Portrait d’un Acteur, 13 Juin 1982.

- Trailer - 3 mn 28 : bande-annonce identique à celle présentée sur le Zone 2.

Cette édition propose également un livret richement illustré : outre des informations techniques sur le film et son transfert en DVD, on y trouvera une intéressante étude par le critique David Thomson, un très bel hommage à Melville dû à la plume de John Woo, qui explique l’impact de son œuvre sur la cinématographie asiatique, et particulièrement la sienne – article tiré du numéro 507 des Cahiers du Cinéma -, ainsi qu’une traduction en anglais du chapitre consacré au Samouraï du livre de Rui Nogueira.

Par Franck Suzanne - le 13 novembre 2005