Menu
Test dvd

Le Privé

DVD - Région 2
Potemkine
Parution : 2 / 10 / 2012

Image

Manifestement la copie d'origine est la même que celle utilisée par MGM en 2002. On remarque quelques points blancs mais ils sont très rares, et globalement cette copie est très propre. En revanche, le nouveau master HD est d'un tout autre calibre que celui de 2002. C'est surtout du côté de la définition que la différence se fait sentir avec un niveau de détail surprenant pour un DVD (même en vidéoprojection). Contrepartie de cette précision : on remarque des défauts de surcontour (Edge Enhancement) un peu trop présents et un manque de grain. En dehors de ces problèmes, on ne note aucun autre défaut dû à la numérisation de la copie. Quant aux couleurs, elles sont fidèles au travail original, avec des contrastes faibles et un rendu assez naturel.

Son

La VOST (mono 2.0) est de bonne qualité (probablement la même bande-son que celle du disque de 2002). On ne remarque aucun défaut de type souffle ou distorsion. L'équilibre entre les pistes est bon, les dialogues ont un rendu satisfaisant et la musique de John Williams se détache avec clarté. La VF est d'un tout autre accabit et conforme au disque MGM de 2002. Les voix étouffent tout le spectre sonore avec un doublage assez mauvais. Les sous-titres sont incrustés assez grossièrement (ce n'est pas le cas sur le Blu-ray) et ne sont pas amovibles.

Suppléments

Le DVD et le Blu-ray du Privé proposent les mêmes suppléments. On y retrouve les deux documentaires présent sur le DVD MGM Zone 1 (absents du disque français) ainsi qu'un entretien exclusif avec Jean-Baptiste Thoret.

RIP Van Marlowe (24'34, vost)
Ce documentaire produit par la MGM en 2002 pour l'édition DVD zone 1 propose des entretiens avec Robert Altman et Elliott Gould sur fond d'extraits du film et d'images d'archives. Leurs interventions sont passionnantes et permettent de revenir sur la genèse du film et son importance dans les carrières des deux artistes.

Vilmos Zsigmond Flashes The Long Goodbye (14'25, vost)
Sur le même mode que le précédent documentaire, c'est ici Vilmos Zsigmond qui est à l'honneur. Le célèbre directeur de la photographie d'origine hongroise revient sur son travail avec Robert Altman et sur les techniques utilisées. On y apprend nombre d'informations passionnantes pour qui s'intéresse à l'image. Typiquement, c'est le genre de témoignages rares qui donnent une vraie valeur à l'édition DVD et Blu-ray.

Entretien avec l'historien et critique de cinéma Jean-Baptiste Thoret (22'28)
Produit par l'editeur Potemkine, cet entretien permet à Jean-Baptiste Thoret d'apporter toute sa passion et son érudition au sujet de The Long Goodbye. Il replace le film dans son contexte historique et nous livre une analyse encore une fois passionnante. Un excellent supplément !

Par François-Olivier Lefèvre - le 26 septembre 2012