Menu
Test dvd

Le Faucon maltais

DVD - Région 2
Warner
Parution : 5 / 7 / 2000

Image

L'un des tous premiers classiques de l'âge d'or hollywoodien produit par la Warner Bros sorti en DVD. On ne peut pas dire que la copie soit très propre (quoique bien plus que celle du film de Hawks) : au contraire, elle fourmille de griffures et autres artefacts. La définition est fluctuante et l'image a parfois la tremblote. Le DVD n'arrête pas de faire se succéder des passages remarquablement contrastés avec des bobines très abîmées (les séquences en extérieurs surtout). Mais malgré tous ces défauts, nous ne sommes pas trop mécontents car la majeure partie du film nous offre un noir et blanc de la plus belle tenue qui rend hommage à la remarquable photographie de Arthur Edeson. L'autre bonne surprise vient du fait qu'il n'y ait pas vraiment de problèmes de compression à signaler.

Son

La bande son proposée est excellente : le mono d'origine ne souffre quasiment d'aucun souffle, résonance ou crachotement. Les dialogues sont remarquablement clairs et la partition de Adolph Deutsch toute à son avantage. Signalons que ce DVD n'offre pas de version française mais nous éviterons de dire une nouvelle fois comme cela nous est égal !!!

Suppléments

En bonus nous avons droit à une bande annonce d'époque non sous titrée présentée par Sidney Greenstreet en personne.

Un documentaire 'Becoming attractions : The trailer of Humphrey Bogart' sur le début de la carrière l'acteur à la Warner est présent aussi sur ce DVD : il s’agit en fait d’une émission de télé sur les bandes annonces diffusée en son temps sur TCM. Elle est présentée par Robert Osborne et voit l'évolution de Bogart à travers les bandes annonces de ces films. Ces 'trailers' se ressemblant à peu près tous à l'époque, si l'idée de départ était intéressante par l'angle sous laquelle elle abordait son sujet, elle se révèle à la longue assez vite lassante. Il n’est pas peu dire que nous aurions préféré un documentaire sur John Huston ou bien sur le film.

Bref, un DVD recommandable mais pas miraculeux !

Par Erick Maurel - le 7 février 2003

Partenariat